Nathalie Collard

Archive, juin 2010

Vendredi 18 juin 2010 | Mise en ligne à 10h45 | Commenter Aucun commentaire

Slow media, slow life…

Nathalie Collard

L’été débute officiellement lundi mais pour moi il commencera doucement ce soir, vers 17h, sur une terrasse, en compagnie de collègues avec qui je célébrerai le début des vacances.

Au cours des prochaines semaines, j’ai donc l’intention de vivre la slow life et de consommer les médias l-e-n-t-e-m-e-n-t.

Je serai de retour le lundi 30 août pour recommencer à observer et analyser pour vous l’univers changeant et fascinant des médias.

D’ici là, bon été à vous!

Aucun commentaire  |  Commenter cet article






Lundi 14 juin 2010 | Mise en ligne à 13h47 | Commenter Commentaires (62)

Le Canada est-il prêt pour le Fox News de Quebecor?

Nathalie Collard

S’il y a une nouvelle qui fait jaser ces jours-ci, c’est bien la création d’une éventuelle chaîne d’information que tout le monde s’est empressé de baptiser Fox News du Nord. Elle serait lancée sous peu par Quebecor, à condition que le CRTC donne son feu vert bien entendu.

On en saura plus demain matin puisque le président de Quebecor, Pierre-Karl Péladeau, doit faire une annonce en direct de Toronto.

L’idée de créer un réseau de nouvelles à la Fox News, c’est à dire exprimant des idées et des opinions plus à droite idéologiquement, est celle de Kory Teneycke, un ancien porte-parole  du premier ministre Stephen Harper (sur Twitter: @KoryTeneycke).

Il aurait convaincu M. Péladeau du bienfait de son projet. Luc Lavoie, ancien porte-parole de Quebecor, fera également partie de l’équipe qui est en pleine campagne de recrutement (lundi matin, une reporter de la CBC, Krista Erickson, annonçait qu’elle allait travailler pour cette nouvelle chaîne. Le Globe précise que Mme Erickon est la petite amie d’un député conservateur de Calgary).  M. Teneycke a courtisé l’animateur Rick Mercer qui a décliné son offre. David Akin, de CanWest et Brian Lilley, de Astral Media Radio, ont quant à eux accepté l’offre de Quebecor et joint les rangs de la nouvelle équipe qui, nous promet-on, devrait accueillir encore quelques gros noms.

La question que je me pose: y a-t-il un public pour ce genre de chaîne au Canada? Les chaînes d’information continue comme RDI, LCN ou CBC Newsworld  sont des lieux de ralliement lorsqu’une catastrophe ou un événement se produit, il n’y a aucun doute là-dessus.

Mais est-ce que les téléspectateurs canadiens sont prêts à se faire brasser la cage par des pundits enragés comme c’est le cas aux États-Unis avec Fox News? Notre télévision est très middle of the road quand on la compare à celle de nos voisins du sud. Même des animateurs plus colorés, pensons à Jean-Luc Mongrain sur LCN par exemple, sont bien sages quand on les compare aux Bill O’Reilly ou aux Ann Coulter de ce monde. Est-ce que la chaîne de Quebecor trouvera son public au sein de la communauté canadienne-anglaise? Bien hâte de voir ça.

Lire les commentaires (62)  |  Commenter cet article






Nathalie Collard

Les départs à la retraite sont à la mode dans le milieu journalistique ces jours-ci. Récemment, RDI soulignait celui de Daniel L’Heureux puis, le week-end dernier, j’apprenais aux Coulisses du pouvoir que c’était au tour de Jean Dussault ( je ne peux pas croire qu’on n’entendra plus sa voix si particulière…).

Aux États-Unis, c’est la célèbre correspondante à la Maison-Blanche, Helen Thomas (bientôt 90 ans et plusieurs décennies de service) qui annonce qu’elle s’en va. Elle était là à l’époque de JFK, imaginez…

Sauf que contrairement à L’Heureux et Dussault, Mme Thomas quitte sur une note bien amère, à la suite de commentaires controversés à propos d’Israël. Elle a déclaré que les Juifs devraient se retirer de la Palestine et retourner en Pologne, en Allemagne, aux États-Unis, bref n’importe où….

Ce genre de propos, vous vous en doutez bien, n’est absolument pas toléré, encore moins dans le contexte actuel. Mme Thomas s’est excusée mais elle n’a pas tardé à annoncer qu’elle prenait sa retraite. Sur le champ. Triste fin de carrière pour cette femme qui faisait pratiquement partie des meubles dans la Capitale américaine.

L’Association des correspondants de la Maison-Blanche (WHCA) veut profiter de l’incident pour revoir certaines règles concernant les journalistes qui couvrent la Maison-Blanche. La WHCA se rencontre en effet demain pour discuter, entre autres, s’il est pertinent de faire asseoir un chroniqueur d’opinion dans les premières rangées du “briefing room” de la Maison-Blanche, comme c’était le cas pour Mme Thomas.

Bref, c’est une bien triste fin de carrière pour une femme qui aura consacré sa vie au journalisme politique.

Lire les commentaires (39)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  •  

    juin 2010
    D L Ma Me J V S
    « mai   août »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930  
  • Archives

  • publicité