Alain Brunet

Lundi 3 février 2014 | Mise en ligne à 17h09 | Commenter Commentaires (5)

Féline… Dion

Féline dion

« Je fais partie d’un groupe qui s’appelle Dolphin Dream Pyramids. Nous venons de lancer Féline, un album d’ambient fait avec des échantillons de la musique de Céline Dion. Mais c’est vraiment meilleur que ce que vous avez déjà imaginé en lisant “échantillons de Céline Dion”. C’est l’histoire d’une jeune femme qui tombe en amour lors d’un voyage dans le sud… Il y a une trame narrative à l’album qu’on peut s’imaginer à l’aide de cette phrase et des titres des pièces – Coucher de soleil, Pyramide de corail, Nos corps électriques, etc.. », explique Simon Labelle, compositeur électronique. Le courriel du musicien m’a été transmis ce lundi.

La bonne idée !!! Mais… n’y a-t-il pas lieu de craindre l’ire du couple Dion-Angelil ? Question de propriété intellectuelle ? Peur du ridicule ?

« On y a réfléchi c’est certain, répond Labelle. Mais l’album est gratuit, nous n’en tirons aucun profit et… espérons que si Céline en entend parler, elle saura qu’il s’agit d’un hommage respectueux et non d’un simple pillage. Au mieux, elle y verra la beauté dans la transfiguration sonore. Au pire elle trouvera cela farfelu et insolite.»

Dolphin Dream Pyramids un tandem de composition électro que constituent de Simon Labelle (MacGuffin, Réservoir, Quoi qu’en diront les médias) et Julien Racine (alias Racine). Leur démarche consiste à échantilloner de la musique pop comprenant des synthétiseurs numériques construits fin 80/début 90 (Yamaha SY-35, Roland D-50, Korg M1, etc.), pour ensuite «transfigurer et recontextualiser» cette musique dans un nouvel esprit esthétique. Labelle et Racine sont membres du collectif FAU MARDI, dont l’objet est de faire la promotion des arts électroniques dans la région d’Ottawa-Gatineau.

« À la base, le concept du groupe est de toujours échantillonner la musique pop contenant des synthés numériques. Pour cet album, nous voulions explorer l’idée de la transformation, le passage de l’adolescence à l’âge adulte. Céline a vécu cette période de sa vie à l’époque où ces synthétiseurs étaient en vogue, ça nous semblait donc à propos. L’idée n’est pas de voler le travail de Céline Dion mais bien d’en distiller certaines émotions à travers notre démarche. Musique planante, onirique, sous-marine, parfois distordue, elle « découpe les nuances des sentiments tropicaux; c’est une nouvelle affirmation de la sensualité nouvel-âge pour le 21e siècle.»

Le spectacle audio-visuel de l’album est présenté en collaboration avec l’artiste ottavien Hard Science, qui travaille avec la synthèse vidéo analogique modulaire.

LIENS UTILES


Gratuit sur bandcamp

Hard Science x Dolphin Dream Pyramids (Féline Exerpt) from Hard Science on Vimeo.

Lire les commentaires (5)  |  Commenter cet article

 

Dimanche 2 février 2014 | Mise en ligne à 14h25 | Commenter Commentaires (9)

Philémon Cimon: coups de soleil, coups de blues, coups de…

Philémon Cimon L'été

Texte, voix, musique, chanson. L’objet créatif de Philémon Cimon est de magnifier le moment présent. Il tente d’y parvenir en proposant des structures simples à habiller, des sentiments à faire fondre ou enflammer, des images à colorier. Du jaune, de l’orange, du rouge, dess couleurs chaudes de l’été. Il cherche cet état de grâce qu’aucun plan, aucune action planifiée, aucune architecture rigoureuse, ne peut garantir.

C’était plus brut à l’époque des sessions cubaines, sessions plus aléatoires, enregistrées en toute urgence à La Havane avec un budget de fortune et des rencontres faites au gré du hasard. C’était plus brut, et c’était réussi. Enfin… pour certains, les irritants l’ont emporté et l’emportent peut être encore avec ce deuxième album sous étiquette Audiogram.

Qu’ils aiment ou non, tous ceux ayant écouté son premier album ont remarqué cette voix qui chevrote parfois au-dessus ou au-dessus de la note souhaitée. Aux exécutions parfois improbables de l’orchestre On a pu y voir une forme de dilettantisme ou, pire, d’imposture.

Une première lecture de certains textes peut être perçus comme presque naïfs. Or, cette charge de candeur apparente, déclinaison presque assurée de la chose amoureuse, s’accompagne généralement de substance. La voix peut trouver un tonus insoupçonné. Les mots se mettent à dessiner des formes plus subtiles, plus profondes, plus complexes. Lignes parfois sombres dans l’obscurité de l’été, aux limites du funeste: «tu donnes ton corps comme on donne la mort comme un dégoût d’l'humanité, une terre brûlée, des idées noires, du désespoir»… «ta peau d’agneau est remplie de cicatrices»… «y a de la mousse qui pousse dans tes yeux d’amoureux»…

Je suis de ceux qui adhèrent aux propositions de Philémon Cimon. Et je note une maturité acquise dans L’été. La musique, le son d’ensemble, ses arrangements spontanés, l’ensemble de la production me semble supérieur aux Sessions Cubaines… qui me semblaient déjà très bonnes. Les répétitions et sessions d’enregistrement ont mené à une plus grande cohérence. En tous points: prise de son (Howard Bilerman), mixage et coréalisation (Philippe Brault), accompagnement (Philippe Brault, Sarah Pagé, David Carbonneau, etc.), chants.

Sous l’éclairage d’un soleil ardent comme dans la pénombre des écorchés amoureux, Philémon Cimon ne ressemble à personne.

LIENS UTILES

Philémon Cimon, site officiel


Philémon Cimon, profil Audiogram


Écoute d’extraits de toutes les chansons de l’album L’été

Mon interview avec Philémon Cimon

Lire les commentaires (9)  |  Commenter cet article

 

Vendredi 31 janvier 2014 | Mise en ligne à 10h13 | Commenter Commentaires (29)

Nir Felder: crack émergent de la guitare jazz

Nir Felder Golden Age

Celles et ceux qui ont déjà vu et entendu ce guitariste américain sont unanimes: ce mec joue en ta. «Tone» intéressant même si relativement convenu, vocabulaire étendu, artitulation et fluidité remarquables.

Nir Felder a été remarqué dès 2010. Un article de NPR le qualifiait déjà de «next big jazz guitarist».

Né et élevé en Nouvelle Angleterre (Katonah, New York), Nir Felder a fait ses études de jazz à Berklee comme tant de musiciens de renommée internationale. Avant quoi il s’était forgé une culture musicale sur l’internet; classic rock, blues, soul, pour aboutir au jazz. Il étudia attentivement les albums de guitaristes connus, à commencer par John Scofield. Dans cette interview de NPR, il disait prêt à absorber toute la musique qui lui vient, que ses amis lui suggèrent.

D’autres citations tirées du site de la CBC indiquent que son nouvel album sous étiquette Okeh, Golden Age, relativise l’idée d’âge d’or en ces temps difficiles pour l’art. Il remet en question la nostalgie de certains pour la musique des années 80 ou 90. Il s’applique en outre à découper des allocutions de Malcolm X, Jesse Jackson et Hillary Clinton. Aux dix compositions orignales du guitariste, participent le pianiste Aaron Parks, le contrebassiste Matt Penman et la batteur Nate Smith.

Grand album ? Surtout intéressant pour le jeu, l’impro, la soudure entre musiciens. Nir Felder n’a pas encore l’étoffe d’un compositeur d’exception. On a ici l’album d’un killer de la guitare ayant recruté d’autres killers. La majorité de ses pièces adoptent la forme chanson, au sein de laquelle il suggère un enrichissement harmonique et un territoire propice à l’improvisation. En outre, Nir Felder tient à ce que tous et chacun doivent rester au service de la chanson avant d’exprimer leur virtuosité.

LIENS UTILES


Interview sur NPR, 2010


Nir Felder, site officiel


ÉCOUTE INTÉGRALE DE L’ALBUM GOLDEN AGE SUR LE SITE DE CBC

Lire les commentaires (29)  |  Commenter cet article

 

publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    avril 2014
    L Ma Me J V S D
    « fév    
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930  
  • Archives

  • publicité