Alain Brunet

Dimanche 12 octobre 2014 | Mise en ligne à 17h34 | Commenter Commentaires (4)

Erik Hove Chamber Ensemble: jazz spectral

Erik Hove Chamber Ensemble

Parmi les sept concerts auxquels j’ai assisté durant l’Off Jazz qui se conclut déjà, je retiens d’abord celui donné dimanche dernier à la Sala Rossa.
Après avoir entendu ce Chamber Ensemble du saxophoniste (alto), flûtiste et clarinettiste Erik Hove, j’ai écouté maintes fois l’excellent album qui en porte la matière.

Originaire de Vancouver, Hove vit à Montréal depuis plusieurs années. En tant que sideman, il a participé à nombre de formations locales, il s’est investi dans plusieurs esthétiques. Le voilà à la tête d’un des meilleurs projets de l’heure. À ne plus jamais considérer comme un musicien émergent !

Erik Hove fait dans un jazz de chambre traversé par la musique spectrale, donc sur une recherche de timbres et d’un dégradé de fréquences bien au-delà du vocabulaire utilisé par le jazz moderne ou encore celui des musiques tonales ou modales. Nous sommes ici au croisement de la musique improvisée, des acquis du jazz (improvisation, polyrythmes dérivés du swing) et de la musique contemporaine (importance des cordes et des bois, densité de l’écriture).

Le personnel de ce Chamber Ensemble est excellent: la flûtiste Anna Webber, le violoniste Josh Zubot (dont le frère Jesse est le directeur musical de Tanya Tagaq, prix Polaris 2014), le trompettiste Andy King, le contrebassiste Rémi-Jean LeBlanc, la violoncelliste Jane Chan, l’altiste Thomas Quail, la hautboïste Krisjana Thorsteinson, le batteur Evan Tighe. Cohérent, solide, original. Écriture complexe mais fluide, d’autant plus propice aux impros collectives ou individuelles – on retient surtout celles de Josh Zubot, d’Anna Webber et d’Erik Hove.

Si vous avez raté ce concert de l’Off Jazz, vous devrez patienter en vous procurant l’excellent album Saturated Colour.

Voilà un autre exemple probant de cette fusion de plus en plus observée entre la musique écrite de descendance classique et la musique improvisée de descendance jazzistique.

LIENS UTILES

Erik Hove, site officiel


Écouter ou achetez l’album Saturated Colours sur Bandcamp

ERIK HOVE CHAMBER ENSEMBLE from Michel Pinault on Vimeo.

Lire les commentaires (4)  |  Commenter cet article

 

Samedi 11 octobre 2014 | Mise en ligne à 18h02 | Commenter Commentaires (2)

Fièvre Jungle

jungle

On m’a raconté le buzz à l’endroit de Jungle, album lancé cet été sous étiquette XL et dont les chansons explosent. Et dont le passage au Club Soda (la semaine dernière) a été remarqué. D’aucuns qualifient l’approche de Jungle de «midtempo 1970s-style funk». À cette «modern soul», autre étiquette collée au tandem londonien (Josh Lloyd-Watson and Tom McFarland) , on a créé un enrobage électro très brit qui en actualise la facture. Voix de haute-contre à l’unisson, ce qui produit un effet choral monodique (qui n’est pas harmonisé). Rythmes et grooves propices au night clubbing. Arrangements catchy, intelligents, peu chargés. Sens de l’accroche mélodique. Très bonne prise de son, très bonne réalisation. Ces chansons de Jungle sont construites pour la plupart comme le sont tant de chansons pop soul depuis les années 70, c’est l’emballage qui fait toute la différence. Sans jeter par terre, Jungle se démarque. À court terme ? Assurément, on va danser là-dessus au cours des mois qui viennent.

LIENS UTILES

Jungle, site officiel

Jungle, profil XL Recordings

Jungle, profil wiki


Metacritic: moyenne de 72% fondée sur 21 textes recensés

Écoute intégrale de l’album via Zumic

Lire les commentaires (2)  |  Commenter cet article

 

Jeudi 9 octobre 2014 | Mise en ligne à 18h19 | Commenter Commentaires (42)

Flying Lotus: pourquoi faire compliqué ?

Flying Lotus You're Dead

Au confluent de l’électro, du jazz, du rock, du R&B et du hip hop, Steven Ellison alias Flying Lotus n’a pas ralenti sa course. Pourquoi faire compliqué ? Parce que ce mec a beaucoup à dire. Ses compositions mettent en relief une matière complexe, parce qu’il s’abreuve à de multiples sources et qu’il n’est pas là pour divertir, amuser… Bien qu’il soit parfaitement envisageable d’éprouver beaucoup de plaisir à l’écoute ce ses propositions.

You’re Dead, son sixième album studio sous étiquette Warp, comporte assez de matière pour que l’on puisse conclure à un travail de haute volée. L’intégration des genres, des lutheries et des interprètes au programme y est dynamique, équilibrée, créative, innovante, visionnaire. Batteurs (Justin Brown, Ronald Bruner, Deantoni Parks), claviéristes (Herbie Hancock, Taylor Graves) , saxophoniste (Kamasi Washington), MCs (Kendrick Lamar, Snoop Dog), bassiste (Thundercat), violon (Miguel Atwood Ferguson), chanteurs (Steven Ellison, Niki Randa, Laura Darlington, Kimbra, Angel Deradoorian) sont au service d’un compositeur parfaitement capable de transcender l’identité musicale afro-américaine. Cette approche composite fait déjà école, inutile de l’ajouter.

Maintenant, il faut passer à la scène, soit le 20 octobre prochain à la SAT. J’ai vu deux fois Flying Lotus en concert et, franchement, il y avait peu de valeur ajoutée à ce qu’on avait préalablement entendu à la maison. Belles projections, beaux éclairages, quelques passes de basse gracieuseté de Thundercat et… on restait sur son appétit. Chose certaine en ce qui me concerne, l’album You’re Dead ! se prête parfaitement à une relecture instrumentale devant public, je parle d’une relecture ambitieuse avec une formation complète et non un ou deux instrumentistes. Voilà la prochaine étape. Sera-t-elle franchie le 20 octobre à la SAT ?

LIENS UTILES

Flying Lotus, site officiel

Flying Lotus, profil wiki


Metacritic: moyenne de 89% sur 21 textes recensés

You’re Dead! profil Warp

Écoute intégrale de l’album sur Grooveshark

Flying Lotus – You’re Dead! from Warp Records on Vimeo.

Lire les commentaires (42)  |  Commenter cet article

 

publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    juin 2011
    L Ma Me J V S D
    « mai   juil »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930  
  • Archives

  • publicité