Alain Brunet

Archive, octobre 2015

Samedi 31 octobre 2015 | Mise en ligne à 12h27 | Commenter Commentaires (3)

Automne 2015: King Midas Sound / Fennesz, Edition 1

King Midas Sound Fennesz

King Midas Sound est constitué de l’Anglais Kevin Martin (aussi connu via le projet The Bug), du poète dub trinidadien Roger Robinson et de la chanteuse Japonaise Kiki Hitomi. On a connu ce trio notamment sous le label Hyperdub de l’Écossais Kode9, on se souvient d’une prestation magistrale au MUTEK de 2010. On se souvient des coulées de distorsion, sillons de magma, bref d’un dub on ne peut plus abrasif.

Qu’en est-il cinq ans plus tard ? Le trio a fait équipe avec l’Austrichien Christian Fennesz et… calme le jeu.

Ce dub expérimental explore de nouveaux états, le label Ninja Tune nous en fait état: le rêve, la mi-conscience, la plus lourde des sensualités, le calme hypnotique. De concert avec Fennesz, le King Midas Sound propose une dizaine de pièces atmosphériques dont plusieurs comportent des mélodies vocales pour le moins évanescentes, entonnées par Robinson et Hitomi.

Il faut ainsi se laisser aller dans cette lenteur narcotique, laisser émerger les micro-détails de cette musique horizontale, sorte de shoegaze électronique au ralenti. Au fait, l’étrangeté relative de ces ambiances n’est pas incompatibles avec l’Halloween…

KMS-Fennesz

LIENS UTILES

Écoute INTÉGRALE de l’album EDITION 1 sur Spotify


King Midas Sound + Fennesz, profil Ninja Tune

King Midas Sound, site officiel

Fennesz, site officiel

Kevin Martin, profil wiki

Fennesz, profil wiki

King Midas Sound / Fennesz, Metacritic

Lire les commentaires (3)  |  Commenter cet article






Charles-Richard Hamelin Chopin

Pour la critique de musique classique, Le Concours Chopin peut être considéré comme les Jeux olympiques du piano. Tenue à tous les cinq ans, cette compétition lance les plus grandes carrières de solistes et … voilà qu’un Québécois y rafle la deuxième position, parmi les 80 meilleurs interprètes de la jeune génération.

Énoooorme exploît, assurent les spécialistes.

À Charles Richard-Hamelin, on trouve une personnalité pianistique au-delà de la perfection technique de son jeu. On lui reconnaît une grande expressivité au-delà de la sobriété apparente de son jeu. Lauréat de la médaille d’argent et du prix Krystian Zimerman pour la meilleure interprétation d’une sonate lors du Concours International de Piano Frédéric-Chopin à Varsovie, le musicien québécois est donc parti pour la gloire.

C’est le début d’une longue, très longue relation entre le pianiste québécois et les mélomanes. Comparable aux liens tissés avec Louis Lortie, Marc-André Hamelin, Alain Lefèvre ou André Laplante.

LIENS UTILES


Charles Richard-Hamelin, site officiel

Charles Richard-Hamelin, personnalité de la semaine, un texte de Caroline Rodgers


ÉCOUTE INTÉGRALE DE L’ALBUM CHOPIN SOUS ÉTIQUETTE ANALEKTA, SUR DEEZER

Lire les commentaires (11)  |  Commenter cet article






Samedi 24 octobre 2015 | Mise en ligne à 10h14 | Commenter Commentaires (13)

Automne 2015: Joanna Newsom, Divers

Joanna_Newsom_-_Divers

Reconnue parmi les forces montantes d’un sous-genre que d’aucuns nomment folk de chambre, la harpiste, chanteuse, compositrice, parolière et réalisatrice Joanna Newsom propose Divers, soit un sixième enregistrement très chargé. Pléthore de mots, de notes, d’effets orchestraux, de contes et réflexions sous l’angle de la liberté au féminin. Sa voix haut perchée et nasillarde rappelle encore la jeune Kate Bush et peut constituer un irritant tellement elle est typée.

Si toutefois on aime, on plonge dans ces récits traversés par le conflit, l’attente, le devoir, la conscience, la déception, la persistance, la critique, l’autocritique, le désir, la fécondité, la sagesse déjà acquise au début de la trentaine. À l’instar des textes, la musique s’avère ambitieuse et exigeante, bien qu’elle semble parfois alambiquée, affectée, trop compliquée pour servir la forme chanson. Cette impression peut toutefois s’inverser lorsqu’on finit par tout absorber ce que suggère cet esprit et cette psyché complexes.

Lentement, je me suis habitué à cet album où les règles traditionnelles de la forme chanson ne sont pas respectées. Pas sûr d’aimer la voix de Joanna Newsom, pas sûr d’apprécier toute cette dentelle instrumentale, pas sûr d’apprécier ces charges orchestrales incluant certains arrangements de cordes signés Nico Muhly et la mise à contribution d’un orchestre symphonique tchèque, pas sûr de kiffer ces entrecroisements entre folk, baroque, rock ou musique contemporaine de tradition classique… Alors ? J’ai fini par tout avaler, tout digérer, et finalement apprécier au fil de mes efforts – sans toutefois me rouler par terre.

Voilà, une fois de plus, un exercice concluant qui infirme ce principe largement répandu qu’il faille aimer la musique (ou tout autre expression du raffinement artistique) sans faire d’efforts.

LIENS UTILES

Album Divers, profil wikipedia

Album Divers, profil du label Drag City

Extraits de l’album Divers sur iTunes

Lire les commentaires (13)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    octobre 2015
    L Ma Me J V S D
    « juil   nov »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives