Alain Brunet

Archive du 30 mai 2015

Samedi 30 mai 2015 | Mise en ligne à 11h17 | Commenter Commentaires (2)

Le marathon Chostakovitch du Quatuor Molinari

Quatuor Molinari 27 mai 2015 Conservatoire

Pour commémorer le 40e anniversaire du décès de Dimitri Chostakovitch, le Quatuor Molinari présente un grand événement de 4 jours autour des 15 fabuleux quatuors à cordes du grand compositeur russe.

Mercredi (dernier) et ce samedi, trois programmes consécutifs mettent en relief ces oeuvres au Conservatoire de musique de Montréal.
Jeudi et vendredi, tables rondes et conférences ont été tenues, avec notamment le musicologue Simon Morrisson, les compositeurs Nicolas Gilbert, Jean Lesage, Maxime McKinley, Ana Sokolovic et les membres du Quatuor Molinari – Olga Ranzenhofer, premier violon, Frédéric Bednarz, deuxième violon, Frédéric Lambert, alto, Pierre-Alain Bouvrette, violoncelle.

Marathon Chostakovitch, dites-vous ?

Fondé en 1997 par Olga Ranzenhofer en hommage à l’artiste Guido Molinari, le Quatuor Molinari se concentre essentiellement sur le répertoire pour quatuor à cordes des XXe et XXIe siècles. L’ensemble montréalais commande aussi des oeuvres aux compositeurs «sérieux» d’aujourd’hui et n’hésite pas à s’impliquer dans la pop de création – notamment auprès du groupe Avec pas d’casque, de Philippe B et Philémon Cimon. Ces deux derniers étaient d’ailleurs présents à l’exécution des six premiers quatuors, mercredi soir.

Ce samedi, les quatuors #7 à #11 ont été joués à 15h, les quatuors #12 à #15 sont prévus à 20h. Pourquoi n’avoir pas joué les 15 en une seule journée ? Trop exigeant physiquement, m’a expliqué l’altiste au terme du deuxième concert, excellent au demeurant. Déjà, jouer samedi neuf oeuvres aussi considérables, aussi complexes, imposait à ses interprètes une préparation physique et mentale exceptionnelle, à la limite du possible – considérant les standards à respecter.

Il faut réaliser l’immense travail de préparation pour arriver à une exécution solide et crédible de ces oeuvres si exigeantes, composées de 1938 à 1974. Elles illustrent l’évolution compositionnelle et le génie de Chostakovitch, qui a su conserver son indépendance intellectuelle et artistique sous le régime totalitaire soviétique.

Difficile pour moi de comparer les exécutions de ces fabuleux quatuors vu ma courte expérience avec ce répertoire, j’ai néanmoins observé que celles des six premiers furent concluantes et permirent aux mélomanes de contempler la profondeur intellectuelle, la singularité formelle et l’inspiration incontestables de Chostakovitch, assurément l’un des plus brillants compositeurs toutes époques confondues. Ajoutons que sa production colossale (15 symphonies, 15 quatuors à corde, 2 concertos pour violon, 2 concertos pour violoncelle, 2 concertos pour piano, six opéras, trois musiques de ballet, 37 musiques de films, 13 musiques de scène) incarne parfaitement l’Europe du siècle précédent, ses enjeux artistiques modernes et contemporains.

Même dans le contexte de l’austérité soviétique, Chostakovitch sut se distinguer à l’Ouest comme à l’Est, et devint un incontournable de la grande musique instrumentale. Le spectre des émotions, dont les plus sombres ayant dominé les périodes extrêmement difficiles vécues par les Russes pendant la Seconde Guerre mondiale, est toujours le sang qui irrigue ses oeuvres à la fois complexes et attractives pour quiconque s’intéresse à la grande musique.

Au premier volet de marathon, il était d’autant plus réjouissant de voir ces interprètes chevronnés s’échauffer et, progressivement, faire grimper leur niveau de l’exécution pendant un programme d’une telle densité. Pendant les pauses, on pouvait en lire les notes succinctes, qui résument fort bien les caractéristiques de chaque quatuor de Chostakovitch- textes de Liouba Bouscant, Olga Ranzenhofer, Jean Portugais et Pierre-Émile Barbier.

En toute candeur, je recommande aux amateurs de musique d’assister à ces concerts vivifiants pour le corps et la caboche. Et souhaitons que le Quatuor Molinari remette ça !

LIENS UTILES

Informations sur les concerts de samedi

Lire les commentaires (2)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    mai 2015
    L Ma Me J V S D
    « avr   juin »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives