Alain Brunet

Archive du 6 mai 2015

Mercredi 6 mai 2015 | Mise en ligne à 17h41 | Commenter Un commentaire

Finale et… fin de la LIMM

La Ligue d’improvisation musicale de Montréal (LIMM) aura duré 12 ans. La première saison avait été produite par Ambiances Ambiguës en 2003-2004. Toute bonne chose a une fin. Et cette fin, c’est jeudi au Café Campus.

” Nous sommes producteurs impliqués dans plusieurs projets – Keith Kouna, Chantal Archambault, P’tites Tounes etc. Une saison de la LIMM durait huit mois, à raison d’un concert par mois. À un certain moment, on a estimé qu’ on se répétait un peu dans la création. On ne veut pas éliminer cette pratique mais plutôt pousser les musiciens à aller vers autre chose, c’est-à-dire ne plus s’embarrer dans un concept de trois périodes incluant cinq improvisations et deux équipes qui s’affrontent “, explique le producteur Éric Harvey, initiateur de la LIMM.

L’approche multi-genres, force est d’observer, a été favorable à l’expansion de ce jeu d’impro musicale.

Le concept a été ouvert à tous les styles musicaux, bien au-delà du jazz. Pendant plusieurs saisons le noyau fut composé du bassiste Jean-François Lemieux, du guitariste Sylvain Pohu, du bassiste Philippe Brault, du claviériste Alexis Dumais, la violoncelliste Mélanie Auclair, du violoniste Guido Del Fabbro, du trompettiste Andy King. Des noms connus se sont joints aux équipes, tels Guy Bélanger, Mara Tremblay, Ariane Moffatt, François Bourassa, etc. Dans les débuts, les artistes connus attiraient le public et, progressivement, le concept s’est suffi à lui-même.”

La LIMM a pu compter sur un public fidèle et stable:

” Ça fait 12 ans que je produis ce spectacle pour l’amour, je crois que j’ai gagné 3000$ avec ce projet en 12 ans. C’est un projet qui roule sur la passion. C’est le rendez-vous des musicien et des amis; on remplit le campus de 250 à 300 personnes chaque fois. C’est devenu une classique de Montréal “, souligne fièrement Fred Poulin, associé d’Éric Harvey.

Prévu ce jeudi au Café Campus, le dernier match de la LIMM sera joué à guichets fermés. S’y affronteront deux équipes: celle du Divan Orange sera composée d’Alexis Dumais, claviers, Jean-François Lemieux, basse, Guillaume Bourque, vents, Kevin Warren, batterie, Blaise Margail, trombone et celle du Lion d’Or sera constituée d’Éric Desranleau, guitare, Éric Bégin, basse, Sébastien Nichol, batterie, Benoit Paradis, trombone, Christian Schroeder-Tabah, claviers.

Comme qu’on dit, ça peut aller d’un bord comme de l’autre…

Un commentaire  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mai 2015
    L Ma Me J V S D
    « avr   juin »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives