Alain Brunet

Archive du 18 décembre 2013

Mercredi 18 décembre 2013 | Mise en ligne à 18h55 | Commenter Commentaires (4)

Blogue des Fêtes: Julie Lamontagne

animated-reindeer-spinning-wreath-on-antlers

Nous pourrions passer encore un mois ou deux à rattraper le temps perdu, chroniquer ce qui aurait peut-être dû être chroniqué… On frôle néanmoins les 300 albums recensés et discutés sur ce blogue en 2013 ! Terminons cette année par la suggeestions de quelques opus de Noël et beaux objets discographiques à offrir avant que ne vienne le temps… des Listes ! Vous avez encore quelques jours pour préparer les vôtres dans différentes catégories et les soumettre à notre communauté en temps et lieu…

HO! HO! HO !

Julie Lamontagne Noël

Les musiciens de jazz finissent immanquablement par enregistrer un album de Noël. Avec cette justification: la majorité des grandes chansons profanes de Noël ont été créées par les compositeurs et paroliers de Broadway. Ces chansons font partie du Great American Songbook dont la richesse harmonique est on ne peut plus propice à la jazzification. Certaines sont carrément devenues des standards de jazz.

Dans cette optique, la pianiste virtuose Julie Lamontagne reprend à sa façon Have Yourself a Merry Little Christmas (Ralph Blane & Martin Hugh), Sleigh Ride (Leroy Anderson), J’ai vu maman embrasser le père Noël (standard américain composé à l’origine par Tommie Connor), Let It Snow (Sammy Cahn, Julie Styne), Santa Claus is Coming to Town (Coots & Gillespie), Le petit renne au nez rouge (John D. Marks) , Joyeux Noël (Mel Tormé & Robert Wells), Les enfants oubliés ( Gilbert Bécaud et Louis Amade).

Trois autres chansons impliquent trois interprètes différents: Ranee Lee offre une version torride du classique I’ll Be Home for Christmas (Gannon, Walter & Ram), Bruno Pelletier reprend façon crooner Marie-Noël (Robert Charlebois & Claude Gauthier), Jason Lang suggère une interprétation très subtile et peu jazzifiée de River, superbe chanson d’hiver signée Joni Mitchell (album Blue, 1971).

Le tout est exécuté dans les règles de l’art, de très bonne qualité, assez sobrement du début à la fin, d’esprit jazz et incluant quelques réharmonisations de la pianiste – dans Sleigh Ride, notamment. Le quartette de Julie Lamontagne est formé de Dave Watts, contrebasse, Richard Irwin, batterie, Dany Roy, saxophone ténor.

LIENS UTILES


ÉCOUTE INTÉGRALE DE L’ALBUM «NOËL» DE JULIE LAMONTAGNE SUR SOUNDCLOUD

Interview de Julie Lamontagne sur son projet de Noël par Ian Bussières du Soleil

Lire les commentaires (4)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    décembre 2013
    L Ma Me J V S D
    « nov   jan »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • Archives