Alain Brunet

Archive du 2 décembre 2013

Lundi 2 décembre 2013 | Mise en ligne à 19h49 | Commenter Commentaires (5)

Échappé en 2013: Jagwar Ma, Howlin…

Jagwar Ma Howlin

Les fans de néo-psychédélisme australien et de nouveaux croisements pop au domaine des marsupiaux ne peuvent se limiter exclusivement à Tame Impala. Ils doivent entre autres découvrir Jagwar Ma. Howlin, premier album du trio from Sydney, fut remarqué par la critique (surtout européenne) en août dernier – soit pendant une pause blogue bien méritée de notre côté.

Échappé en 2013 ? Vieux motard que jamais, parlons-en avant que n’arrive le temps des listes.

Gabriel Winterfield, voix principale et guitares. Jono Ma, guitares, synthés, boîte à rythmes, échantillonnage numérique. Jack Freeman, basse et voix. Trippeux de son, de vieilles guitares, de synthés analogiques, de bidules numériques. Les enchevêtrements stylistiques se multiplient au fil des écoutes, on se prend à souvenir des groove bands à la Steve Miller, des choeurs psych folk à la Byrds, des voix haut perchées des Beach Boys, du dance rock manchesterien des Happy Mondays, des basses synthétiques de la mouvance allemande (électronique et kraut rock), d’ornements indiens très beatlesques, et d’autres emprunts à la techno, à la house ou même au trip hop.

Le bar à salade ne manque de rien !

Arc-en-ciel de micro-références intégrées avec un goût certain. Voilà un trio de garnements qui a bien appris ses leçons sur l’internet. Howlin, en somme, s’avère un tout inclus de la pop indie.

LIENS UTILES

Jagwar Ma, site officiel

Jagwar Ma, Soundcloud


Metacritic, moyenne de 79% fondée sur 17 critique


ÉCOUTE INTÉGRALE DE L’ALBUM HOWLIN SUR MUSICMP3.RU

Lire les commentaires (5)  |  Commenter cet article






Lundi 2 décembre 2013 | Mise en ligne à 10h15 | Commenter Commentaires (17)

Death Grips: Government Plates en téléchargement gratuit

Death Grips Government Plates

Pour que la violence sonore m’intéresse après quatre décennies d’écoutes intenses, il faut une proposition très forte. Forte en décibels, d’accord, mais forte sur le plan conceptuel. C’est le cas de certaines expressions premières, fraîches et puissantes qui nous laissent découvrir de nouvelles personnalités assorties de variantes intéressantes.

Cette expression brute finit toutefois par atteindre ses limites au bout de deux ou trois albums, à moins que ses concepteurs soient en mesure de faire évoluer leur langage. D’autres cas de violence sonore sont aussi admissibles dans mon casque d’écoute. Drones d’intensité suprême, nouveaux alliages en fusion, redoutables transgenres musicaux. Death Grips correspond à ce deuxième monde de heavy. Sans guitares et sans amplis Marshall, des artistes de l’ère numérique adaptent la nouvelle lutherie à une expression musicale des plus corrosives.

On aurait pu rapidement se lasser de tout ce maelström pour cette raison toute simple : la redondance. Ces scories auraient pu atteindre leur niveau de saturation… créative. Or, Government Plates, troisième album studio de Death Grips (qui suit The Money Store et No Love Deep Web et le mixtape Exmilitary), ne donne pas les signes d’essoufflement appréhendés.

Variété de rythmes hardcore inspirés du rock de l’électro, exécutés par l’excellent batteur Zach Hill. Contenu critique, provocateur, souvent nihiliste, cynisme très corrosif - I got power it’s so cheap, lance le MC Stefan Burnett dans Birds. Traitements électroniques et jeu de claviers hautement imaginatifs, signés Andy Morin. Cela pourrait ne pas mener grand-chose sauf l’élan de rage, Death Grips continue néanmoins de proposer beaucoup plus. Plus que jamais, ce trio californien s’inscrit parmi les plus pertinents véhicules de fréquences acidulées.

De surcroit, ce véhicule roule sur une autoroute sans péage et sans PPP: Government Plates est offert en téléchargement gratuit.

LIENS UTILES

TÉLÉCHARGEMENT LÉGAL ET GRATUIT DE L’ALBUM VIA THIRD WORLD RECORDS

Death Grips, profil Wiki

Lire les commentaires (17)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    décembre 2013
    L Ma Me J V S D
    « nov   jan »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • Archives