Alain Brunet

Alain Brunet - Auteur
  • Alain Brunet

    Chroniqueur à La Presse, Alain Brunet est à l'affût des nouvelles tendances de la musique.
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 13 septembre 2013 | Mise en ligne à 17h34 | Commenter Commentaires (15)

    Bellevue sur Misteur Valaire

    misteur-valaire-bellevue

    Franchement, le phénomène Misteur Valaire m’a toujours intéressé pour la vision éclairée de de son modèle d’affaires (musique gratuite en ligne, pay-what-you-want, fidélisation de la communauté des fans, , abonnement mensuel, etc.) et… pas mal moins pour son projet artistique.

    Ce n’était pas de la mauvaise volonté, je vous assure. À quelques occasions, j’ai vu le groupe et ses nombreux fans s’esbaudir dans des salles enthousiastes et pleines à craquer, j’ai été témoin comme tout le monde du succès commercial de l’albumGolden Bombay, bien au-delà de la francophonie et… je me suis abstenu de causer musique et ainsi évité de faire les rabat-joie dans le contexte de l’ascension fulgurante d’un groupe d’ici.

    L’album Bellevue vient d’être lancé, Misteur Valaire part en tournée à travers le monde, se produit ce vendredi 13 au Métropolis. Faudra-t-il attendre que le band signe un opus hors du commun pour se prononcer sur ce blogue ? Nenni. Vu l’accomplissement remarquable de ces musiciens originaires de l’Estrie (DRouin, Jules, TO, Luis, France), on ne peut s’abstenir.

    Alors ? Bellevue ne change pas la donne, cette musique est ni plus ni moins une affaire de divertissement électro et pop. Efficace, bien ficelée, dans l’air du temps. That’s it. En témoignent les genres réunis : électro, hip hop, rock, pop, disco, musiques de films country, citations préenregistrées… et pas un chouïa de jazz – l’usage d’instruments à vent n’est pas un territoire exclusif du jazz et je n’entends rien d’«électro-jazz» là-dedans, pour faire référence à cette étiquette régulièrement collée au groupe.

    Qu’importe… le rayonnement international est justifié, on peut comprendre la participation de Jamie Lidell à la chanson Mountains of Illusions.Sauf quelques petites insertions kebs (extraits d’une partie de pêche dansLa nature à son meilleur), on n’a d’autre alternative que de s’exprimer dans la lingua franca pour s’imposer dans les grandes ligues de la pop culture.

    Plutôt que de chercher la singularité chez MV et de faire les gorges chaudes, il vaut mieux absorber ces musiques pour ce qu’elles sont. Ou tout simplement passer son tour. Pop sans prétention autre que de joindre un maximum de jeunes gens en phase avec l’époque actuelle, usant d’outils mis à la disposition des musiciens et réalisateurs de l’époque actuelle.

    LIENS UTILES


    ÉCOUTE INTÉGRALE DE L’ALBUM BELLEVUE SUR DEEZER

    Misteur Valaire, site officiel


    • ouais j’ai écouté ça hier justement, en mode survol, c’est pas pire mais ça reste dans le truc electro pop jetez après usage à mon avis.

    • Monsieur Brunet, je comprend bien votre point de vue, mais j’aime bien écouter cette musique avec mon ipod. Musique très entrainante, mélodie accrocheuse, idéal à plein volume en faisant mon vélo stationnaire. Pour moi, il y a des musiques que j’écoute en ne faisant rien d’autre et qui demande toute ma concentration, et celle qui ne demande qu’a me faire bouger

    • Anecdote, j’ai justement voulu écouter ce truc et le nouvel Artic Monkeys dans les postes d’écoute Renaud-Bray aujourd’hui, mais un rigolo avait mis des disques country en lieu. Je vais aller sur deezer mais après avoir écouté les singes nordiques…

    • Arctic*

    • ”Pour moi, il y a des musiques que j’écoute en ne faisant rien d’autre et qui demande toute ma concentration, et celle qui ne demande qu’a me faire bouger”

      un peu la même chose pour moi. Cependant, y a de la meilleure ”musique pour faire bouger” que d’autre… Gui Boratto par exemple ?

    • Si j’étais joggeur, j’écouterais du Lindstrøm en joggant.

    • Low qui reprend une toune de Rihanna : ça s’écoute mauditement bien en se décrassant le gosier à coups de micro-gorgées de Glen Deveron 16 ans.

      http://exclaim.ca/MusicVideo/ClickHear/low-stay_rihanna_cover

    • Ça vaut la peine de réécouter l’album Since I Left You, le chef-d’oeuvre du groupe australien The Avalanches de l’an 2000.

      C’est clairement l’inspiration pour le projet Misteur Valaire, et ça demeure d’une excellence, 13 ans après sa sortie, qui échappe toujours au groupe sherbrookois.

    • J’aime bien écouter Klaus Schulze en peinturant :

      http://www.youtube.com/watch?v=lAsjnqgHl9Q

    • Namlook en lisant:

      http://www.youtube.com/watch?v=L_N_UG6OyWU

    • Ça fait quelques années que je suis Misteur Valaire et comme un autre dans ses débuts (DJ Champion) c’est dans les débuts que l’innovation se retrouve. En ce sens, je trouve que Friterday Night est le meilleur album de MV tant il regorge de changements de rythme, de sampling, d’une tonne de sonorités et d’un mélange des genres franchement intéressant. Avec Golden Bombay et Bellevue, MV s’adoucit, mais grandit sa base de fans. Que voulez-vous…

    • ”c’est dans les débuts que l’innovation se retrouve.”

      Tiens, pourquoi d’ailleurs ? C’est vrai que ça arrive souvent ce genre de pattern. Je pense justement à Goldfrapp et le très prometteur debut album Felt Mountain (toujours aussi délicieux 13 ans plus tard) et … la suite, qui varie entre dancefloor correct et pop-smoothie sirupeux. Le tout dernier, Tales of Us, semble confirmer qu’il n’y aura pas d’autre surprise dans sa carrière.

      Y a beaucoup d’artistes nineties & zeroties qui sont sur le pilote automatique je trouve… Dommage.

    • ¨J’aime bien écouter Klaus Schulze en peinturant¨

      Vous êtes fort sage, Hardy. Vaut mieux écouter Schulze en peinturant qu’en conduisant, ce qui m’a valu une frousse d’embrasser le décor, et oui j’étais à jeun. C’était l’album X et la route s’effaçait devant Ludwig Von Bayern.

    • Je ne suis aucunement d’accord avec vous M. Brunet. Si seulement vous aviez une idée de la musique qui rejoint “le maximum de jeunes gens” de nos jours, vous réaliseriez qu’elle ne ressemble en rien à ce que Misteur Valaire nous propose avec ce nouvel album.

      La musique électronique est de plus en plus simplette dans sa forme. En effet, la majorité des DJs en vogue ne se contentent que de trouver un enchaînement d’accords qui sonne un moindrement bien et de lui ajouter une ligne de basse et le tour est joué (par exemple, prenez Avicii, Hardwell, Deadmau5 et autres).

      Je ne peux concevoir que vous osiez comparer Misteur Valaire avec l’électro-pop que l’on entend à la radio, car il est évident que par le style musical distinctif que le quintette s’est donné, il ne prétend pas plaire à toutes les oreilles, dont les vôtres.

    • «Si seulement vous aviez une idée de la musique qui rejoint “le maximum de jeunes gens” de nos jours, vous réaliseriez qu’elle ne ressemble en rien à ce que Misteur Valaire nous propose avec ce nouvel album. »

      Oh la la les gros mots, les gros diagnostics. Mais c’est vrai, vous avez raison sur ce point`: Misteur ce n’est pas Justin Bieber ni One Direction. Ni Rihanna, ni Gaga, ni Lana del Rey, ni Katy Perry , ni Bruno Mars… Public de masse chez Misteur Valaire mais moins méga grand public variète. Ça demeure un divertissement léger en ce qui me concerne.

      «Si seulement» vous pouviez apporter quelques nuances pour exprimer votre désaccord (les accusations gratuites ne mènent généralement nulle part), la discussion s’en porterait mieux. Quant à votre constat général sur la musique électronique, je vous invite à refaire vos devoirs…

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    février 2014
    L Ma Me J V S D
    « jan    
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    2425262728  
  • Archives

  • publicité