Alain Brunet

Alain Brunet - Auteur
  • Alain Brunet

    Chroniqueur à La Presse, Alain Brunet est à l'affût des nouvelles tendances de la musique.
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 20 juin 2013 | Mise en ligne à 17h42 | Commenter Aucun commentaire

    SuperMusique et Nouveau Jazz Libre aux super Suoni

    ensemblesupermusique_.6712

    Ce jeudi aux Suoni Per Il Popolo, l’Ensemble SuperMusique présente un programme intitulé Pour ne pas désespérer seul. Douze musiciens montréalais de la configuration ESM (à géométrie variable) ont été convoqués à la Sala Rossa afin d’y interpréter les œuvres de Jean Derome, Bernard Falaise et Joane Hétu.

    Les interprètes :

    Nicolas Caloia, basse électrique, Guido Del Fabbro, violon, Jean Derome, saxophone, flûte et voix, Guillaume Dostaler, piano, Bernard Falaise, guitare électrique, Lori Freedman, clarinettes, Joane Hétu, voix, saxophone alto, direction, Martin Tétreault, tourne-disques, Pierre Tanguay, batterie, Danielle Palardy Roger, percussions et voix, Scott Thomson, trombone, Némo Venba, trompette.

    Les oeuvres:

    Construite sur un perpétuel déphasage rythmique et la note sol qui relie de courtes pièces comme autant de paliers d’une même structure, Plates-formes a été composée par Jean Derome en 2008 – il s’agissait d’une commande de l’organisme du même nom qui produit le Festival de musique actuelle de Victoriaville (FIMAV). À quand la pièce Suoni ? Chez Super Musique, on nous apprend que Jean Derome est titulaire d’une bourse de carrière pour les années 2012-2014, décernée en janvier 2013 par le Conseil des arts et des lettres du Québec.

    On clique ICI, on écoute un extrait.

    Pour ne pas désespérer seul a été composée en 2011 par la saxophoniste et chanteuse Joane Hétu pour l’Orkestra Futura de Vancouver. Sept propositions mises en musique qui permettent de survivre à «ce temps des bouffons».

    Écoutez un extrait en cliquant ici.

    Composée cette année par le guitariste Bernard Falaise, la pièce Trèfle est constituée de cinq parties en fondu enchaîné, formes écrites et canevas d’improvisation. Les interprètes y sont libres de choisir l’occasion et la durée de leurs interventions respectives. « La notion de miroir musical est omniprésente, que ce soit au niveau harmonique, contrapuntique, mélodique ou formel. Ces miroirs sont déformants et fracturés; les images qu’ils réfléchissent sont troubles. Fous reflets de trèfles flous » dixit Bernard Falaise, cité dans le communiqué promotionnel.

    Écoutez un extrait.

    La première partie sera assurée par Le Nouveau jazz libre du Québec (Le N.J.L.Q.), descendant direct du Jazz libre dont le percussionnsite Guy Thouin fut membre éminent dès la fin des années 60. Le groupe s’illustra aux côtés de Robert Charlebois, Yvon Deschamps, Mouffe, Louise Forestier, Raôul Duguay( pour L’Osstidcho) et Walter Boudreau pour l’Infonie. En 2013, Guy Thouin a repris le flambeau avec le multi-instrumentiste Bryan Highbloom.


    À vous de lancer la discussion!

    Soyez la première personne à commenter cet article.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    juin 2013
    L Ma Me J V S D
    « mai   juil »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
  • Archives