Alain Brunet

Alain Brunet - Auteur
  • Alain Brunet

    Chroniqueur à La Presse, Alain Brunet est à l'affût des nouvelles tendances de la musique.
  • Lire la suite »

    Partage

    Samedi 8 juin 2013 | Mise en ligne à 17h23 | Commenter Commentaires (5)

    evenko et Spectra

    Spectra logo

    Evenko_logo_Black_RGB

    Samedi dernier, on pouvait lire:

    «Transaction importante dans l’industrie du divertissement au Québec: evenko fera l’acquisition de l’Équipe Spectra, a appris La Presse Affaires. La transaction, d’une valeur de 35 à 50 millions de dollars, sera annoncée officiellement au cours des prochains jours.»

    Il y a exactement une semaine, la nouvelle est sortie. Puis elle fut plus ou moins démentie, enfin sur l’interprétation des termes formulés dans cette nouvelle. Côté Spectra, on a allégué qu’il n’était point question de fusion à l’horizon.

    Mercredi, on pouvait lire :

    «… au dévoilement de la programmation gratuite du Festival de jazz de Montréal, le cofondateur de L’Équipe Spectra, Alain Simard, réagissait à l’article de La Presse Affaires paru samedi dernier sous le titre «evenko achète Spectra». Il insiste: si les négociations aboutissent, L’Équipe Spectra deviendra une filiale à part entière du Groupe CH, «au même titre que le Canadien, le Centre Bell ou evenko».

    «evenko n’achètera pas, ou, comme certains l’ont dit, n’avalera pas Spectra», a répété Simard en parlant de la division spectacles du Groupe CH, qui fait entre autres la promotion des spectacles au Centre Bell» a rapporté mon collègue Daniel Lemay dans notre édition de jeudi dernier. Dans ce même article, Alain Simard a affirmé qu’il n’aurait jamais cédé Spectra à des intérêts autres que montréalais.

    Soit. Ainsi, «si les négociations aboutissent», la famille Molson (propriétaire d’evenko) laisserait l’entité Spectra entièrement autonome même si elle en contrôlait l’actionnariat. On imagine Alain Simard sincère et déterminé à négocier cette autonomie. Tout comme on peut croire à la personnalité propre de Spectra à laquelle tiennent ses fondateurs.

    À l’orée de la haute saison des festivals de musique, quelques interrogations peuvent-être néanmoins soulevées:

    * Jusqu’à quand cette personnalité et cette autonomie de Spectra pourraient-elles demeurer intactes, on parle aussi des contrats de gestion du Festival de jazz et des FrancoFolies ?

    * Malgré la personnalité distincte des trois plus grands festivals de musique à Montréal (Jazz, Osheaga, Francos), comment s’articulerait le «partenariat stratégique» de ces événements ?

    * Y a-t-il lieu de croire que la famille Molson refuserait systématiquement de céder sa branche spectacle à des intérêts étrangers au cours des années et décennies à venir ?

    * Advenant des différences de point de vue sur le développement de l’entité Spectra entre ses gestionnaires et l’actionnaire principal, que se passerait-il à court ou moyen terme ?

    * Quel impact l’actionnariat commun des trois plus gros événements musicaux aurait-il sur tous les autres festivals musicaux de Montréal durant la saison chaude ? On parle de Mutek, Nuits d’Afrique, MEG, Elektra, Festival reggae et autres Suoni per il Popolo ?

    LIENS UTILES

    evenko achète Spectra, nouvelle de Denis Lessard et Vincent Brousseau-Pouliot

    Spectra gardera sa personnalité, Simard interviewé par Daniel Lemay


    • Alain Simard et André Ménard portent Spectra à bout de bras depuis très longtemps; on pourrait les comprendre de préparer leur sortie en douce, cavalant au soleil couchant.

    • Suis-je le seul à m inquiéter des frais de gestion de billet exagérés de ces deux promoteurs quils imposent maintenait dans les plus petites salles?

    • Non, y a mon beau-frère aussi qui s’inquiète là dessus, mais il trouve aussi que le prix du kraft dinner est rendu prohibitif au Maxi du coin. D’ailleurs j’y pense il ne m’a toujours pas retourné ma belle perceuse neuve, ce bougre.

    • ”Quel impact l’actionnariat commun des trois plus gros événements musicaux aurait-il sur tous les autres festivals musicaux de Montréal durant la saison chaude ? On parle de Mutek, Nuits d’Afrique, MEG, Elektra, Festival reggae et autres Suoni per il Popolo ?”

      Batailles de dates ?

      Le plus gros problème que je peux voir c’est ça. Déjà, on tend vers de ”l’overlap” et ça peut drainer de la clientèle qui aimerait voir 2 trucs en même temps ou qui est essouflé après une semaine marathon. C’est intense les festivals à Montréal l’été!

    • En partant ce n’est pas un sujet qui m’intéresse au point d’en analyser les multiples facettes. Une grosse affaire, pour faire simple je dirait: un monopole!

      Ouf! Ça prendrait un organigramme pour comprendre la structure de chacun. Ce qui m’énerve à chaque fois c’est de voir “société à but non lucratif” là-dedans. Ici je fais allusion à Spectra. Mais comme je l’ai dit en partant, c’est leurs affaires!

      Pour ce qui est d’evenko et de ses “actionnaires” sûrement une façon d’éluder l’impôt dans les règles de l’art. Je fais référence ici au Centre Bell qui se plaint à chaque année du montant qu’il doit payer au gouvernement. Quand on se compare…

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    février 2011
    L Ma Me J V S D
    « jan   mar »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28  
  • Archives

  • publicité