Alain Brunet

Alain Brunet - Auteur
  • Alain Brunet

    Chroniqueur à La Presse, Alain Brunet est à l'affût des nouvelles tendances de la musique.
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 23 mai 2013 | Mise en ligne à 6h42 | Commenter Commentaires (6)

    Tricky: False Idols

    Tricky False Idols

    Certes l’une des figures emblématiques de la grande époque trip hop (Maxinquaye remonte à 1995!), Tricky a-t-il encore quelque chose à dire ? Son 10e album peut-il nous rassurer sur sa pérennité ? Sans faire dans la nostalgie et l’apologie du bon vieux temps, on peut dire que oui.

    Au chapitre du renouveau, des propositions technoïdes actualisées, des voix inspirées, celles de Fran Belmonte, Fifi Rong et Nneka se joignent à celle du leader, enrhumée, rauque, chuchotante comme on la connaît. Quel qu’en soit leur tempo, les percussions génèrent un effet de lourdeur, de carrure. Tiraillés entre l’aigre et le doux, les motifs guitaristiques et les harmonies des claviers évoquent étrangeté, grisaille, sensualité nocturne… et aussi une certaine candeur – en témoigne l’usage d’un échantillonage de Chet Baker extrait de My Funny Valentine, chanson fétiche du trompettiste et crooner.

    Nous n’avons peut-être pas un chef d’oeuvre entre les oreilles, mais un album qui se tient du début à la fin.

    Liens utiles

    Tricky, site officiel

    Tricky, profil Wiki


    ÉCOUTE INTÉGRALE DE FALSE IDOLS SUR NPR


    • Très bonne nouvelle!! Je suis un fan de Tricky depuis son premier album Maxinquaye. Ses 2 derniers albums étaient pas mal mais j’suis bien heureux d’apprendre que ce False Idols est peut être au-dessus de ses deux précédents albums. En passant, j’ai lu quelques entrevues qu’il a données pour la sortie de cet album et ce gars là a vraiment la langue bien pendue!!

    • Tiens, encore My Funny Valentine?

      “My funny Valentine / I don’t find you very funny” – Tricky, My Evil is Strong, 1996

    • HS

      @alainbrunet

      désolé de ne pas avoir commenté à temps sur le blogue précédent, mais puisque vous parliez d’excellents auteurs de musique française, j’étais curieux de savoir si vous alliez être présent au concert d’Hubert-Félix Thiéfaine la semaine prochaine ?

      En voilà un qui mériterait d’être plus connu au Québec… quelle plume il a.

    • La seule fois que j’ai entendu une pièce de Thiéfaine ici, c’était à « Sept heures bonhomme » avec Jean-François Doré, en 1982. À la décharge des musicophiles québécois, faut dire qu’il nous rend visite à peu près aussi souvent que Gérard Manset. Mais je l’aime bien et j’essaierai d’être là mercredi prochain.

    • @hardy_canyon

      effectivement, les visites sont rares. C’est pourquoi il ne faut pas manquer quand ça passe.

      Je ne suis pas le plus grand fan (parfois incapable de passer par-dessus les arrangements souvent années 80-90 de ses anciens albums ), mais je ne manquerai pas d’y être mercredi. Cet homme a une des plumes les plus particulière et interessante des 30-40 dernières années.

    • Tricky n’a jamais été un coup de foudre chez moi mais cet album pourrait être le matériel le plus intéressant qu’il a pondu depuis quelques lunes. À voir après 2-3 écoutes.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    novembre 2011
    L Ma Me J V S D
    « oct   déc »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930  
  • Archives

  • publicité