Alain Brunet

Alain Brunet - Auteur
  • Alain Brunet

    Chroniqueur à La Presse, Alain Brunet est à l'affût des nouvelles tendances de la musique.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 21 mai 2013 | Mise en ligne à 14h38 | Commenter Commentaires (23)

    Vanessa ô Vanessa

    Vanessa Paradis Love Songs

    Vanessa a fait équipe avec Benjamin. À la clef de cette généreuse offrande, 20 Love Songs, méthode Biolay au programme de Paradis.

    Textes de peau, de sueurs, de soupirs. Corps qui glissent et s’entrechoquent en tandem. Esprits qui hésitent, esprits qui valsent. Femme et homme qui s’entretiennent. Arrangements élégants, groovy, mordants, aériens, flottants, raffinés.

    On savoure l’éclectisme des références musicales (pop, chanson française, soul, rock, etc.), la profondeur des arrangements, l’acuité de l’interprétation sont à la hauteur de leur réalisateur. L’interprète, elle, n’avait qu’à rester elle-même.

    D’autres auteurs et compositeurs ont collaboré à cet album double : Mickaël Furnon, Mathieu Boogaerts, François Villevieille, Carl Barât, Pierre Grillet, Ben Ricour, Adrien Gallo, Johnny Depp, Lily-Rose Depp, Ruth Ellsworth Carter, Roberto Gigli, Domenico Modugno, Jérôme Attal, Marcel Kanché. Biolay, lui en a créé sept, dont deux de concert avec Vanessa. Cette dernière en a fait une toute seule, en anglais.

    Il y a peut-être un peu trop de matière pour qu’on s’exclame d’emblée, pour qu’on porte aux nues. Cela étant, nous avons entre les oreilles un des meilleurs opus de Vanessa Paradis. Excellent travail de Biolay, quelques très bonnes ou excellentes chansons. Bon, cet opus n’est pas Variations sur le même t’aime mais… peut-être ne se trouvera-t-il pas si loin derrière lorsqu’on y reviendra. Au fil du temps…

    Liens utiles


    ÉCOUTE INTÉGRALE DE L’ALBUM LOVE SONGS SUR MUSICME

    Vanessa Paradis, site officiel

    Vanessa Paradis, profil Universal Music


    • Je regrette mais elle n’a aucun talent de chanteuse… pas capable plus de 2 minutes! Et comme TOUS les artistes français, pas capable de trouver un titre français! Bientôt un «bestove…»

    • Eh, bien je viens d’être touchée.
      Faut dire que lorsqu’on s’attend à pousser un léger bof, la chose nous apparaît d’autant plus mirifique. Je retiens de très très belles chansons, d’autres moins mémorables, un accent prononcé mais pas désagréable dans les quelques chansons anglos. Et franchement les chansons de Biolay…quelle générosité de ne pas les avoir gardées dans sa besace…

    • @petrolhead

      Excellent esprit de synthèse ! En moins de deux lignes, tous les préjugés québécois sont énoncés. ;-)

    • Un album OK, sympatique, mais sans plus.. comme la plupart de ses autres d’ailleurs. C’est léger (ce n’est pas un défaut), mais c’est trop superficiel par moments pour mes oreilles. Je grince des dents à chaque fois que j’entends le refrain de “Love songs”. Paradis a des hits pop, c’est indéniable, mais qualifier tous ces récents albums de chef d’oeuvre (comme le fait alllllllègrement la plupart des animateurs d’Espace Musique, p. ex.), c’est exagéré… Correct, donc, sans plus.

    • @patrimoinepq Love songs n’est pas ma chanson préférée. Je ne suis pas d’accord avec vous pour le superficiel de la chose. C’est pop, on s’entend. Personne ici ne prétend avoir écrit le substrat aux théories élaborées sur l’amour mais d’amour il est question et de façon sensible et réfléchie. Les mélodies sont belles et bien arrangées. Certaines agacent, je vous l’accorde. Perso, je suis touchée au point d’avoir la gorge serrée à l’écoute de certains titres.

    • @patrimoinepq

      Qui, selon vous, sont les meilleurs auteurs de chanson francophone ces dernières années ? Je vous pose la question car vous trouvez ceux-ci «corrects, sans plus». Enfin, ces auteurs travaillent à des chansons «correctes, sans plus» n’est-ce pas ?

    • Patrimnoinepq…J’y pense…peut-être ne parlez-vous que du plan musical lorsque vous parlez de superficialité??? peut-être que ça ne groove pas assez pour vous_?? ou qu’il n’y a pas assez de valeurs ajoutées??? C’est votre droit, remarquez…

    • Je boude du Daft Punk et j’apprécie du Vanessa Paradis dans la même semaine. o_Ô

      Oh boy! Je vais perdre des z’amis facebook c’coup là!

    • Moi non plus, n’ai jamais été fan, mais j’avoue avoir été tout de suite conquis par le groove de “Love songs”. Mais comme d’habitude avec les albums doubles, il y a une demi-douzaine de titres qui apparaissent comme du remplissage. Heureusement, on peut facilement monter sa propre version des meilleures chansons. De toute façon, il me semble que les meilleurs albums de pop dépassent rarement 30 à 40 minutes.

    • Un excellent album… tellement de beaux et bons textes, mélodies et arrangements sublimes, un vrai chef d’oeuvre… Vanessa a un talent fou et elle sait s’entourer des plus grands… le résultat ne peut qu’être grandiose !!! Mon titre préféré sur l’album : Mi Amor… un hymne rythmé à l’amour !!!

    • J’aime bien V. Paradis mais un chroniqueur comme vous ne dit pas un mot sur la mort de Ray Manzarek.Drôle d’époque…

    • Sur cet album pop nettement au-dessus de la moyenne, Vanessa Paradis n’a jamais aussi bien chanté. Sa voix plus grave en début d’album (L’au-delà) m’a agréablement surpris. Parmi ses collaborateurs, il faut découvrir Marcel Kanche. Son album de reprises de chansons de Léo Ferré avec le I.orverdrive trio, Et vint un mec d’outre saison, est absolument magnifique.

    • Après Divinidylle j’avais beaucoup d’attentes… mais Love Songs est à la hauteur. La pièce “Les espaces et les sentiments” me reste en tête…

    • J’aime beaucoup cet extrait. Vanessa Paradis n’a jamais été ce qu’on appelle une grande chanteuse mais elle dure depuis plus de 20 ans. Elle a un style bien à elle, une voix petite mais particulière et surtout, juste. Et elle bouge formidablement bien. Elle doit être très bonne en spectacle. Je comprends les hommes de beaucoup l’aimer!

    • En partant le groove accroche…c’est tout ce qui compte dans la pop.
      Bravo!
      @ziverer, Manzarek est mort en même temps que les Doors et Jim Morrisson…
      The future’s so bright I gotta wear shades!.

    • @ziverer

      Je ne crois pas que The Doors soit très populaire sur ce blogue… Ceci dit, ça m’a fait un p’tit kekchose de l’apprendre, même si mctru a raison: la mort de Jim Morrisson a terminé la patente il y a bien longtemps.

    • J’ai beaucoup aimé The Doors. Ray Manzarek en fut le principal concepteur sonore avec ce son proéminent de claviers. Très original à l’époque des premiers guitar heroes ! Par la suite ? Franchement, j’ai perdu sa trace… Sans Jim Morrison, la musique de Manzarek ne m’a jamais vraiment intéressé, et je dois avouer mon peu de motivation pour Nite City et autres projets avec Robby Krieger. Triste nouvelle, néanmoins.

    • J’aimais bien plus Divinidylle à cause de la touche un peu plus “Brigitte Fontaine” ou, comment dire, “Mathieu Chedid”… C’était un peu plus éclaté et déjanté.
      Ceci dit, certaines chansons sur Love Songs sont délicieuses, comme celle avec Carl Barât qui semble tout droit sortie de Murder Ballads de Nick Cave et les Bad Seeds… Et “Tu pars comme on revient” qui nous fait penser à Velvet Underground un peu pour le rythme et les violons.

    • ” Par la suite ? Franchement, j’ai perdu sa trace… ”

      Notons toutefois qu’il a produit un grand album, soit Los Angeles de X (sur lequel il joue et où l’on retrouve une reprise des Doors).

    • Manzarek avait aussi produit, pour X, Wild Gift, Under the Big Black Sun et More Fun in the New World. Ça fait un quatuor d’albums parfaits.

    • Mets-en! Pas grands musiciens de cette époque et de cette stature n’ont su se recycler avec goût dans le punk et la new wave, mais lui, il a réussi.

    • Intéressant. Tout ça m’a carrément échappé !

    • Je n’ai pas écouté ces albums dès leur sortie; j’ai été attiré vers X plus tard lorsque Dave Alvin – des Blasters, que j’idolâtrais – est devenu membre du groupe.

      X avait un fond americana que j’aimais vraiment, notamment à cause de la voix riche et chaude de John Doe et de certaines pointes roots-rock. John s’est americananisé pour de bon par la suite.

      Le groove/solo de Manzarek sur « The World’s a Mess, It’s in my Kiss », c’est du gros stock.

      http://www.youtube.com/watch?v=r-U6dXK4Mig

      Je m’éloigne du sujet de ce billet : le nouvel album de Vanesse Pariétaire. J’ai écouté, et je dois dire qu’ils se sont pas mal éloignés du style préconisé sur leur premier disque.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    octobre 2013
    L Ma Me J V S D
    « sept   nov »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité