Alain Brunet

Alain Brunet - Auteur
  • Alain Brunet

    Chroniqueur à La Presse, Alain Brunet est à l'affût des nouvelles tendances de la musique.
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 18 janvier 2013 | Mise en ligne à 17h04 | Commenter Commentaires (52)

    Voivod: 30 de métal… inoxydable

    Voivod_TargetEarth

    Tout amateur de métal qui se respecte sait fort bien que Voivod n’est jamais devenu le supergroupe qu’il aurait pu devenir, au même titre que Metallica, Slayer et autres Megadeth de la même génération.

    En revanche, le quartette québécois fait aujourd’hui l’objet d’un culte partout où le métal a des adeptes. C’est-à-dire tout plein de régions sur terre. En voyage au Brésil il y a trois ans, par exemple, j’ai croisé des fans finis de Voivod et qui pleuraient encore la disparition de Denis «Piggy» D’amour (mort en 2005) et aujourd’hui remplacé par Daniel «Chewy» Mongrain. J’imagine qu’il doit en être de même dans tous les pays d’Europe, d’Amérique latine ou même en Inde où fleurit une importante scène métal.

    J’écoute ce nouvel opus à la 31e année d’existence de Voivod. Lorsqu’on m’a proposé la galette, j’ai eu une petite poussée allergique. Nostalgie à l’horizon ? C’est connu, la nostalgie me donne des boutons. Eh bien après écoute, aucun antihistaminique n’a été absorbé ! Bien au contraire.

    Non seulement l’esprit originel de Voivod y est miraculeusement préservé, non seulement cette mixtion métal prog-thrash-speed conserve-t-elle ses propriétés originelles, mais encore ses protagonistes trouvent-ils le moyen d’y saupoudrer des épices récemment cultivées – jeu de gorge inuit, fragments de voix traitées, etc.

    Qui plus est, il y a lieu de se réjouir du retour du bassiste Jean-Yves «Blacky» Thériault, que je n’ai pas croisé depuis 1991, époque où l’album Angel Rat était promis à un avenir radieux. Les plus âgés se souviendront que Voivod faisait alors la une du cahier des Arts de notre édition de samedi !

    Or, l’avenir ne fut pas aussi éblouissant que prévu. Blacky quitta le groupe en 1991, le chanteur Denis «Snake» Bélanger fut absent de 1994 à 2002 pour des raisons personnelles – quelque peu stupéfiantes au départ… Le guitariste Denis «Piggy» D’Amour a lutté à maintes reprises contre le cancer qui finit par l’emporter.

    Les promesses des mégapromoteurs et grosses étiquettes (surtout MCA à l’époque) ne furent pas tenues et… le métal a fini par retourner dans cet underground où il fédère toujours des millions d’oreilles, quoi qu’en pense la majorité. Autour du batteur et artiste visuel Michel «Away» Langevin, un être subtil et intelligent qui a su garder le phare, Voivod jouit aujourd’hui d’une énooorme réputation.

    Deux décennies plus tard, le métal n’est pas resté statique, n’a pas rouillé comme d’aucuns le croient encore. Au contraire, le métal a maintes fois sauvé le rock de la désuétude et demeure un véritable territoire de création. Bien sûr, les praticiens quinquagénaires de Voivod (sauf le guitariste) ne s’annoncent pas les grands réformateurs qu’ils furent mais… leur musique n’en est pas moins allumée et impose le respect. Inoxydable ? J’ose croire que oui.

    Liens utiles

    Voivod, profil Wiki

    Voivod, site officiel


    • Amen.

    • ”Tout amateur de métal qui se respecte sait fort bien que Voivod n’est jamais devenu le supergroupe qu’il aurait pu devenir”

      Pour quelle(s) raison(s) ?

    • J’ai écouté cet album deux fois hier. J’ai bien hâte de passer à autre chose que le streaming. Mais vite comme ça, j’ai été absolument comblé et enthousiaste. Je crois que cet album aura sa place au sommet de la discographie du groupe. Ça rappelle plus Nothingface que ce qui a suivi. Ça m’a aussi confirmé l’importance que Blacky a pu avoir dans la période classique. Son jeu et probablement ses talents de compositeur sont “all over” ce disque.

      Et pour les avoir vu en show il y a 3 ans, je savais que Mongrain était capable de jouer les parts de Piggy de façon adéquate, mais on voit ici qu’il est également capable de lui succéder sans que le nouveau matériel soit dénaturé… Et ce n’était pas une mince tâche. Méchant tireur le gars, et foutuement créatif.

      Je suis vraiment aux anges. Tout ce qu’ils ont fait depuis le départ de Blacky m’avait laissé sur ma fin, mais ça, c’est superbe!

    • Ç’a l’air mauditement compressé.

    • Attendez le vinyle alors… ;-)

    • jon

      Selon wiki : Two of the four founding members (bassist Jean-Yves Thériault and vocalist Denis Bélanger) left Voivod in the early 1990s. Jean-Yves got involved with dance and electronic music.

    • “Attendez le vinyle alors… ;-)”

      Je parle de la compression audio.

    • @atchoum
      Wiki existe aussi en français!

    • Allmusic.com les décrit comme ça dans son introduction :
      From their beginning in the early ’80s, their main goal was to be different from anyone else, and thus they incorporated odd musical tempos and futuristic story lines into their songs, often dealing with technology taking over the world. With their unique style of performing and writing…
      .
      Chose certaine, le son de guitare est reconnaissable entre mille.

    • “Attendez le vinyle alors… ;-)”

      ”Je parle de la compression audio.”

      Souvent le mastering pour le vinyle est différent. Ça ne veut pas dire qu’il y aura moins de compression, mais c’est possible.

    • Voilà un des rares styles musicaux qui ne m’a pas encore accroché. Le plus près que j’ai réussi à aller c’est avec NIN, Rammstein et Marylin Manson… Bref, rien de métal en fin de compte.

      Seule possibilité restante: le métal instrumental

    • Jon8,
      Il y a des bands qui sont dans des trips de basses fréquences complètement débiles comme Sunn O))). Ça doit être pas mal intéressant écouter ça dans du super matos.

    • ça ?

      http://rateyourmusic.com/artist/sunn_o___

      Quel album pour commencer ?

    • Alain, je sais que mes petites engueulades avec Jon8 souvent faire en sorte que plus de colombes se suicident… mais je pense qu’il y aurait lieu de faire un petit topo sur la guerre au Mali (la France qui fait la guerre au Touaregs du Nord). Pourquoi pas en interrogeant les musiciens de la diaspora malienne. On parle comment d’un des pays qui a apporté l’une des toute première contribution mondiale à la musique populaire, pas trop loin derrière les États-Unis, l’Angleterre, La France, le Brésil et la Jamaïque.

    • Jon8,
      Je ne suis pas un expert de ce groupe, mais Monoliths & Dimensions ainsi que les deux White sont bons.

    • J’ai fait quelques efforts louables au fil des ans pour essayer d’aimer, ou à tout le moins apprivoiser le metal. Rien à faire. Tant qu’à faire la vie dure à mes oreilles, aussi bien écouter du vieux western américain.

    • ghost, le Mali était ma prochaine destination après l’Inde. Puis vint la prise de Tombouctou. Quelle tristesse…

    • “NIN, Rammstein et Marylin Manson”

      Fear Factory aussi ça sonne mais ce n’est pas du vrai métal non plus.

    • “ghost, le Mali était ma prochaine destination après l’Inde. Puis vint la prise de Tombouctou. Quelle tristesse…”

      Oui, très triste.

    • Voivod nous a habitué à de plus belles pochettes.

    • ” le Mali était ma prochaine destination après l’Inde. Puis vint la prise de Tombouctou. Quelle tristesse…”

      Que d’histoires j’ai entendues de la famille (élargie) Touré qui accueille les touristes dans leur cour,en soirée, et font un petit jam avec famille, amis, autre griots et globe-trotters de passage. La générosité en plus de la passion, quoi.

    • Le métal est le dernier refuge musical de la colère contre les aberrations de la condition humaine;le temps qui passe …et tout, qui disparaît ….!

    • Ah Voivod! Je me souviens du clip sur une toune de Pink Floyd “Astronomy domine”. C’était un ami qui le réalisait et ça tournait à Musique Plus.

      Je ne sais pas si c’est l’époque où il aurait pu devenir célèbre. Mais j’admire d’autant plus leur parcours “discret” comme d’autres ailleurs dans le monde.

      Wow 30 ans de quoi devenir fan!

    • @ benbonbum et bimboom :

      Y a-t-il un quelconque lien de parenté entre vous?

    • Ghost, même si elles tendent à s’améliorer, les pochettes d’albums métal sont généralement moches, à plus forte raison lorsqu’on les compare aux pochettes jazz hors-Québec. La pochette de Target Earth est un renvoi direct à celle de War and Pain et, j’en conviens, l’impression esthétique peut vous rester désagréablement coincée dans les synapses. La seule pochette de Voivod que j’ai aimée vraiment est celle d’Angel Rat, un album que j’avais écouté à m’en rendre malade, à demi isolé que j’étais dans une localité négligée des Maritimes.

      Target Earth est pas mal bon. J’espère que les musicologues, anthropologues et archéologues du futur seront en mesure de constater que Voivod était, au début du 21e siècle, le groupe québécois le plus universellement vénéré. S’ils arrivent à la conclusion que le groupe keb le plus vénéré était Simple Plan, alors nous aurons vécu et nous serons morts en vain.

    • “lorsqu’on les compare aux pochettes jazz hors-Québec”

      Excellent!

    • “Ah Voivod! Je me souviens du clip sur une toune de Pink Floyd “Astronomy domine”. C’était un ami qui le réalisait et ça tournait à Musique Plus.”

      C’était le gars qui avait fait aussi Je me souviens des French B. Le clip de Astronomy Domine est un pur chef-d’oeuvre, le meilleur clip fait ici. Pompé d’ailleurs par U2. Vraiment créatif.

    • C’est vrai que ça fait pas mal Photoshop 101 pour les nuls, la pochette!

      J’ai un ptit faible pour le métal instrumental de préférence aux grognements caricaturales habituellement associés au métal. Ceci dit, c’est un genre musical riche en créativité et virtuosité. C’est ce que je constate à ma grande surprise.

    • On a beau ne pas aimer l’imagerie, le métal est un des genre qui soigne le plus ces pochettes. Celles de Voivod sont généralement reconnus comme faisant partie des plus belles du genre. Celle de Killing Technology est ma préférée.

      Le fait que cette discussion tourne autour de la pochette et qu’il faille namedropper U2 montre bien que l’intérêt des lecteurs face au métal est assez limité.

      Prochaine étape, faire un lien avec Satan ou les clips de Twisted Sisters. Je suis certain que vous êtes capables.

    • ”On a beau ne pas aimer l’imagerie, le métal est un des genre qui soigne le plus ces pochettes…”

      Moi j’ai pas de problème avec ça et je le pense aussi mais si il y en a plusieurs qui trouve la pochette poche (jeu de mot!) il doit y avoir un peu de vrai là dedans!

    • ”Prochaine étape, faire un lien avec Satan ou les clips de Twisted Sisters. Je suis certain que vous êtes capables.”

      Et comment!
      Moi le métal, là là, c’est du satanisme qui veut massacrer zuzu!
      C’est clair et sans équivoques!

      À part ça, c’est parfois des gens avec une imagination délirante qui font un très bon travail!

    • Cette pochette n’est pas extraordinaire, mais le métal en général n’a rien à envier aux autres genres côté pochettes. Je prends une pochette de Bolt Thrower contre 10 pochettes de Beach House et 22 de Tame PImpala n’importe quand.

    • J’ai encore beaucoup de difficulté à apprécier leur musique mais ceci dit…respect pour leur carrière !!!

    • “Prochaine étape, faire un lien avec Satan ou les clips de Twisted Sisters. Je suis certain que vous êtes capables.”

      Ou écouter les tounes à l’envers pour en découvrir des messages subliminaux.

    • “Le fait que cette discussion tourne autour de la pochette et qu’il faille namedropper U2 montre bien que l’intérêt des lecteurs face au métal est assez limité.”

      N’importe quoi. J’ai la plupart des premiers albums de Voivod, que j’adore. Je ne commente pas l’album parce que je n’ai pas écouté. Je trouve que le monde visuel et fantastique créé par Away, avec le personnage de Korgull, est une belle invention qui ne peut être séparée de la musique de Voivod. Ce serait comme séparer Maiden de Eddie ou Kiss de leur maquillage. Je trouve les premières pochettes de Voivod magnifiques et les dernières plutôt poches (Warriors of Ice, le dernier). C’est juste plate que le retour à un meilleur son ne s’accompagne pas d’un retour à un design intéressant.

      Est-ce que je namedroppe U2 pour dire du bien de Voivod? Je suis abruti, mais seulement à moitié… Je commentais seulement le clip d’Astronomy Domine, qui, je trouve, est un chef-d’oeuvre de l’histoire du clip (et la chanson, un des meilleurs covers).

      En plus du clair obscur expressionniste, des effets stroboscopiques et kaléidoscopiques, il y a un mouvement de travelling circulaire à 360 degrés qui est prodigieux et que U2 a pompé pour leur clip Even Better than the Real Thing (c’est tout, je ne dis rien d’autre): https://www.youtube.com/watch?v=Yrch66gdjjk

      Il paraît que Cabaret Voltaire a aussi fait un 360 degrés, mais je n’ai jamais vu le clip.

      Sinon, merci pour la leçon de choses, c’est toujours apprécié.

    • Le clip de Astronomy Domine: http://www.youtube.com/watch?v=bvXaLZZ6M3M

      Bimboom, tu as le nom du réalisateur du clip? Je l’ai déjà rencontré, mais je ne me souviens plus de son nom.

    • @ghost: Pierre Dalpé est le réalisateur du clip.

    • Ah, en fait, je pensais que c’était Claude Grégoire, le même qui a fait les clips de French B, mais peut-être ai-je confondu avec une autre chanson (il a fait quatre clips de Voivod). Peut-être Grégoire a-t-il fait la caméra ou le montage de Astronomy Domine, mais dans mon souvenir il m’avait dit l’avoir réalisé (souvenir probablement déformé, on parle de 1995).

    • Et ce Dalpé, c’est le réalisateur de pub ou l’artiste visuel?

    • Vrai qu’Astronomy Domine est un excellent cover.

    • ghost: Le réalisateur de pub qui a travaillé avec Yves Simoneau dans le temps du film “Dans le ventre du dragon”.

    • Je crois me souvenir que Grégoire avait fait la photo sur Astronomy Domine. Quelqu’un a la réponse?

    • J’ai trouvé le clip de Cabaret Voltaire: http://www.youtube.com/watch?v=RkfzXq0tA3c

      Il parait que ABC et Depeche Mode l’ont fait aussi. Astronomy Domine va plus loin car la caméra ne fait pas seulement 180 degrés, mais 360, avec le drum probablement vissé à l’envers sur une plateforme et dans le vide. Assez fou.

    • @ghost: J’ai envoyé un message à Pierre Dalpé avec un lien sur ce blogue. Peut-être va-t-il répondre?

    • Un grand merci.

    • @ghost: J’ai eu une réponse de Pierre Dalpé. Claude Grégoire n’a pas travaillé sur le clip “Astronomy Domine”. Il a fait d’autres clips pour Voivod comme tu le mentionnes.

    • Ma mémoire m’a fait défaut.

    • @hardy_canyon: @ benbonbum et bimboom : Y a-t-il un quelconque lien de parenté entre vous?

      C’est pas évident. Il faut remonter à badaboom. Au début il s’appelait badabum. Dans ce temps-là c’est lui qui riait du monde. Un moment donné le monde s’est tanné du bum morveux et tous, en même temps, l’ont renommé badaboom. Et là ils ont ri, même s’il n’avait pas de club…

    • Hum Alain il y a bcp d’HS sur ce blogue. Je me permets un potin Mile-End: G vu Ariane Moffat aujourd’hui, elle était en ligne à la caisse. Elle m’a dit de vs dire bonjour. Elle a aussi essayé de me cruiser mais je lui ai dit que je n’étais pas lesbie. Lol Boy toy vs salue aussi. Bise à tous. Lol

    • Est-ce qu’elle prenait de la drogue dans le rayon céréales?

    • Je viens de voir l’émission la Voix. Ariane Moffst est la seule qui a le coffre pour être là. Ferland, trop vieux. Marie-Mai, trop jeune. L’autre, je ne le connais pas.

    • La Voix: Valérie est meilleure que les 4 devant elle. Va être ds les finalistes. Faiblesse créneau: comédie musicale.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    janvier 2013
    L Ma Me J V S D
    « déc   fév »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité