Alain Brunet

Archive du 14 janvier 2013

Lundi 14 janvier 2013 | Mise en ligne à 16h01 | Commenter Commentaires (19)

A$AP Rocky : Long.Live.A$AP

A$AP-Rocky-LongLiveA$AP

Rakim Mayers, alias A$AP Rocky: 24 ans, natif de Harlem, élevé dans le Bronx et le New Jersey, fils d’un dealer ayant fait de la taule, dont le frère aîné fut assassiné lorsqu’il avait lui-même 12 ans. Toutte allait ben, en aurait déduit Jean-Luc Bonspiel à l’époque glorieuse (et lointaine) du groupe Vent du Mont Schärr.

A$AP Rocky a fait parler de lui en 2011 pour son très bon mixtape Live. Love. A$AP, production plus artisanale, flow relax, ambiances enfumées. En 2012, on a d’abord vu le MC new-yorkais au Corona (janvier) où il faisait l’objet d’un buzz. Six mois plus tard, il était invité à Osheaga parmi les stars de la constellation indie, avec en poche un contrat de 3 millions $ chez RCA. Les enchères continuent de monter en 2013 avec ces 16 titres réunis sous la bannière Long.Live.A$AP. – en version de luxe.

Voilà certes l’album (d’expression anglaise) le plus en vue en ce début d’année, bien au-delà de la planète hip hop.

En cours de production, il s’est dit des choses sur le retrait de l’album d’un duo enregistré avec Lana Del Rey… et retenu par Interscope. Nul besoin d’être un crack du hip hop et sa périphérie pour reconnaître la qualité des invités recrutés sur cet album: Santigold, Kendrick Lamar, Florence Welch (sans ses Machines), Drake, Overdoz, Action Bronson, Schoolboy Q, etc.

Une telle brochette d’invités mène à croire que la réalisation ne provient pas (non plus) exclusivement du hip hop, voyez la liste des participants qui ont travaillé sous la gouverne d’A$AP Rocky, Bryan Leach et Mark Pitts : Skrillex, Danger Mouse, Birdy Nam Nam, Jim Jonsin, Rico Love, Finatik & Zac, Frank Romano, Hit-Boy, T-Minus, Nikhil Seetharam, Clams Casino, Soufien3000, Noah “40″ Shebib, C. Papi, Hector Delgado, LORD FLACKO, Friendzone, A$AP Ty Beats, Joey Fatts, V Don, Jonathan “MP” Williams, Emile Haynie, Amanda Ghost.

Américains, Britanniques et Français de toutes couleurs toutes esthétiques ont collaboré à ce qui aurait très bien pu finir comme une pizza toute garnie, spectaculaire name dropping… sans fil conducteur. Je ne me roule pas par terre au finish mais… tout plein de fragments sonores très créatifs (beats, machines, filtres, grooves, voix, etc.) surgissent dans cet album qui fait bien la synthèse entre cultures hip hop, électro ou carrément indie pop. Quant au texte, eh bien ce n’est pas vraiment là que ça se passe… on est loin, très loin de Langston Hughes ou de Gil Scott Heron.

Long.Live.A$AP est lancé officiellement le 15 janvier mais… vous pouvez pas mal tout écouter ci-dessous.

Liens utiles

A$AP Rocky, profil wiki

Long.Live.A$AP, profil Wiki

A$AP Rocky, site officiel

Écoute de l’album sur Deezer

Lire les commentaires (19)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    avril 2013
    L Ma Me J V S D
    « mar   mai »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    2930  
  • Archives

  • publicité