Alain Brunet

Alain Brunet - Auteur
  • Alain Brunet

    Chroniqueur à La Presse, Alain Brunet est à l'affût des nouvelles tendances de la musique.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 8 janvier 2013 | Mise en ligne à 18h52 | Commenter Commentaires (48)

    Le temps des LISTES: jazz… sur scène en 2013 ?

    À consulter les listes de plusieurs sites se consacrant à la chose jazzistique, je me suis rendu compte de la très faible couverture jazzistique pour l’année 2012 sur ce blogue. Ainsi, avant le premier de l’An, j’ai sciemment omis de lancer la liste de mes meilleurs albums de jazz en 2012. Cette liste était trop collée sur l’actualité de nos festivals et des sorties locales. Trrrès différente de la réalité dont parlent les meilleurs chroniqueurs américains ou anglais, ou même québécois.

    Alors ? J’ai fait mes devoirs et voici le résultat de plusieurs heures de recherche et d’écoute. Voici donc, par ordre alphabétique des prénoms, ces nombreuses recommandations inspirées des listes des meilleurs albums de jazz en 2012 – The Guardian, NPR, LA Times, All About Jazz, CIBL FM (émission de Richard Thérien) et plus encore.

    Voilà, en somme, ce qui devrait normalement se retrouver sur nos scènes en 2013. On peut toujours rêver…

    ALEXANDER_HAWKINS_Ensemble__All_There_Ever_Out

    Alexander Hawkins Ensemble, All There, Ever Out, Babel Label

    Angelica Sanchez

    Angelica Sanchez, Wire & Moss, Clean Feed

    Angelika  Niescier

    <imgAngelika Niescier, Quite Simply, Enja

    Benoit delbecq

    Benoît Delbeck, Crescendo in Duke, Nato

    Billy Hart Quartet All Our Reasons

    Billy Hart Quartet, All Our Reasons, ECM

    Charlie Hunter & Scott Amendola Not Getting Behind is the New Getting Ahead

    Charlie Hunter & Scott Amendola, Not Getting Behind is the New Getting Ahead, Charliehuntermusic

    corea gomez motian

    Chick Corea / Eddie Gomez / Paul Motian, Further Explorations, Concord Jazz

    Christian-Scott-Christian-aTunde-Adjuah

    Christian Scott, Christian Atunde Ajuah, Concord Jazz

    Darius Jones Quartet

    Darius Jones Quartet, Book of Mae Bul , Aum Fidelity

    Dave Douglas Quintet Be Still

    Dave Douglas, Bee Still, Greenleaf Music

    Django Bates Beloved  Confirmation

    Django Bates Beloved, Confirmation, Lost Marbles

    ERIMAJ Conflict of a man

    Erimaj, Conflict of a Man, Don’t Cry Recordings

    Frak Kimbrough Live At Kitano

    Frank Kimbraugh, Live at Kitano, Palmetto Records

    Fred Hersch Alive at the Vanguard

    Fred Hersch Trio, Alive at the Vanguard, Palmetto Records

    Gonzalo Bergara

    Gonzalo Bergara, Working Home, Bergara Music

    Gregory Porter Be Good

    Gregory Porter, Be Good, Motéma Music

    B006J3UMEG

    Jenny Scheinman, Mischief and Mayhem, Jenny Scheinman Music

    Joel Miller, swim

    Joel Miller, Swim, Origin Records

    John Abercrombie

    John Abercrombie Quartet, Within A Song, ECM

    John Zorn The Gnostic Preludes

    John Zorn, The Gnostic Preludes, Tzadic

    Kurt Rosenwinkel Star of Jupiter

    Kurt Rosenwinkel, Star of Jupiter, Wommusic

    Laura Jurd

    Laura Jurd, Landing Ground, Chaos Collective

    Louis Sclavis Sources

    Louis Sclavis Atlas Trio, Sources, ECM

    Living By Lanterns

    Living By Lanterns, New Myths / Old Science, Cuneiform Records

    Matt Ulery By A Little Light

    Matt Ulery, Buy A Little Lignt, Greenleaf Music

    Médéric Collignon

    Mederic Collignon, À la recherche du roi fripé, Just Looking

    Miguel Zenon Laurent Coq

    Miguel Zenon, Laurent Coq, Rayuela, Sunnyside

    Michael Wollny's [em] Wasted & Wanted

    Michael Wollny’s [em], Wasted & Wanted, Act

    neneh-cherry-the-thing-the-cherry-thing

    Neneh Cherry & the Thing, The Cherry Thing, Smalltown Supersound 12

    Omer Avital Suite of the East

    Omer Avital, Suite of the East, Anzic Records

    Ravi Coltrane Spirit Fiction

    Ravi Coltrane, Spirit Fiction, Blue Note

    Romano Texier Sclavis

    Romano Sclavis Texier, 3 +3 , Label Bleu

    Ron Miles Quiver

    Ron Miles, Bill Frisell, Brian Blade, Quiver,Enja

    Ryan Truesdell Centennial Newly Discovered Works of Gil Evans

    Ryan Truesdell, Centennial: Newly Discovered Works of Gil Evans, ArtistShare

    Scott Dubois Landscape Scripture

    Scott Dubois, Landscape Scripture, Sunnyside Records

    Scott Tixier

    Scott Tixier, Brooklyn Bazaar, Sunnyside

    Sienna Dahlen Verglas

    Sienna Dahlen, Verglas, Justin Time

    the bad plus made possible

    The Bad Plus, Made Possible, eOne Music

    Theo Bleckmann, Hello Earth, The Music of Kate Bush

    Theo Bleckmann, Hello Earth, The Music of Kate Bush, Winter & Winter

    ted nash

    Ted Nash, The Creep,, Plastic Sax

    Tim Berne Snakeoil

    Tim Berne, Snakeoil, ECM

    Todd Marcus Inheritance

    Todd Marcus, Inheritance, Hipnotic Records

    Tony Tixier Dream Pursuit

    Tony Tixier, Dream Pursuit, Space Time

    Vijay Iyer Accelerando

    Vijay Iyer, Accelerando, The Act

    Wadada Leo Smith Teh Freedom Summers

    Wadada Leo Smith, Ten Freedom Summers, Cuneiform

    Yuri Honing

    Yuri Honing, True, Challenge


    • Belle liste. Thérien de CIBL fait un super travail. Je suis bien content de lire qu’il sert de référence ici aussi. Bon. Je m’en vais écouter.

    • Tous les disques jazz de l’année sont là?

    • Intéressant, les Bad Plus n’y sont pas. Alors que c’était à ce que je me souvienne le seul disque jazz de la liste publiée dans la grosse Presse (avec Verglas qui n’est pas vraiment jazz).

      J’avais fait pleins de remarques désobligeantes à propos des bad plus ici. Je me basais en fait sur mes mauvais souvenirs de leur période ‘cover rock’.

      Et puis finalement j’ai pas mal écouté et pas mal apprécié leur dernier cette année. De même que leur précédent, que je ne connaissais pas et que je me suis proccuré par la suite.
      Vraiment il fallait qu’ils sortent du pattern qui a aider à les faire connaître.

    • Rosenwinkel, je n’y croyais plus. Puis j’ai écouté son dernier par hasard le mois passé, merci au marketing techno-viral qui en connaît plus sur mes goûts que moi-même. Super retour à des productions de calibre, très bon album.

    • Django Bates: jamais été capable de trouver cet album en download. Le gars vit à une autre époque. N’avait pas les 50 $ requis pour le faire importer non plus.

      Bates en est un qui a été un méchant allumeur de conscience pour les kids qui fréquentaient le festival de jazz début années 90. Ses shows extérieurs furent mémorables.

    • Ajouterais TrioVd – Maze, merci à John Fordham pour le filon.
      Du jazz metal pour les nostalgiques de mr.bungle.

    • On se croirait au Canada, je me parle tout seul ici et Jon fait de même de son bord.

    • tiens Boogie, après 5 auto-reply t’a besoin d’une pause ;-)

    • regarde ghost: une nuit il a fait 14 auto-reply et depuis il n’est plus le même.

    • Ah bon, je vais essayer ça aussi, j’ai justement fait la résolution de plus être le même

    • ok, mais tu ne veux PAS te promener la nuit tout nu sous un drap, crois-moi.

    • Non seulement ces albums réjouissent ou réjouiront auditivement les jazz-geeks, mais leurs pochettes pourraient être regroupées en une expo über-cool qui rameuterait toute la gang de Décover Magazine : Whoâ! Bon, il y a bien Scott DuBois qui jure un peu avec les meules de Monet, mais on pourrait dire que c’est une parodie de pochette Naxos.

    • Ok, alors pourquoi il n’y a qu’au Québec que les pochettes sont affreuses?

      Bien content de retrouver Neneh Cherry. Superbe cette fille.

    • @boogie

      On peut acheter l’album de Django Bates sur son site

    • @alain
      ok mais pas le fichier. Et puis ça risque d’arriver dans 3 mois, j’ai déjà acheté des cd imports sur des disques d’artistes et tu oublies que tu l’as commandé quand ça arrive dans une pochette brune pleine de poudre blanche.

      Je comprends qu’il ne veuille pas se faire fourrer par Apple, emusic ou les autres mais entre des peanuts et puis rien du tout, me semble que j’opterais pour les peanuts. Je vous achète votre copie pour 10$.

      @hardy
      c’est qui Monet et c’est quoi des meules? un jazz geek.

    • sur des ’sites d’artistes’

    • “Superbe cette fille”

      superbe est en train de devenir pour moi ce qu’Incroyable est devenu depuis des lustres pour mon père spirituel Ronald King.

    • @boogie

      Pour Confirmation, il y a un deal à 14,89 $ sur Amazon. Pour le fichier numérisé: HMV UK. Superbe ! Blague à part, vous avez raison sur l’utilisation excessive de certains mots. Comme mon ami RK.

    • Monet, en jargon jazz-geek, c’est Bill Evans qui joue du pinceau. Je m’excuse à l’avance de cette analogie, en cette époque où le recours aux analogies est aussi répandu que le sel sur les routes.

    • «Tous les disques jazz de l’année sont là?»

      Sur le site All About Jazz, ghost, on chronique plusieurs albums… à chaque jour de l’année.

      @boogie

      Oui The Bad Plus est là.

    • Bonne année Alain et merci pour ta liste 2013.

      Nos top CDJazz du Québec sur www.sortiesJAZZnights.com…

      Lorraine Desmarais / Couleurs de Lune
      Jacques Kuba Séguin / Lituana Projekt
      Andrée Boudreau / Aulofée
      Les Malcommodes
      Julie Lamontagne / Opus Jazz
      Emilie-Claire Barlow / Seule ce soir
      André Moisan / After You, Mr. Gershwin
      Yoel Diaz / Origen

      Pour en savoir plus – www.sortiesjazznights.com

      A+ et bonne année

    • “Cette liste était trop collée sur l’actualité de nos festivals et des sorties locales. ” Tiens, tiens…il me semble avoir fait un commentaire du genre, y a un bout de temps. Commentaire qui avait failli faire un incident diplomatique ;-)
      Toute une liste! va falloir faire des choix, sinon on va se rendre en 2014 sans avoir écouté un seul album de 2013.
      Comment faire?
      Un album que j’ai aimé dernièrement ( en consultant les listes de fin d’année) est Ruins, de Portico Quartet.

    • HS

      Alain, j’ai une proposition pour vous. Ce serait intéressant de vous entendre parler du Word Up!, le rap battle qui aura lieu le 12 janvier au club soda (il n’y a pas de musique mais la plupart des concurrents sont des rappeurs): http://wordupbattles.net/

      Nonobstant ce qu’on peut en penser ou pas, il me semble que c’est un mouvement qui se développe à vitesse grand V et il y a des vrais talents (il faut comprendre les codes cependant).

      En plus, contrairement à la chanson, il y a de vrais échanges entre la France et le Québec (le Rap Containder français s’est inspiré du Word Up queb):

      https://www.youtube.com/watch?v=Gw2_OaC65wc
      https://www.youtube.com/watch?v=s7WWlDkeDF0
      https://www.youtube.com/watch?v=TOhLI8jb5ww

    • @ norvege: essaye Jenny Scheinman. Splendide pour ne pas dire autre chose. Mélodies et arrangements solides, soliste solide et Nels Cline en plus, l’incarnation de la solidité. Les fans de folk songé un peu edgy mais pas trop aimeraient aussi je crois. Mais y a pas de paroles…

      @ alain: “We’d love to let you purchase from our UK store but, in accordance with our contractual obligations with the labels, you can only do so if you actually live in the UK.”

      Bon je vais acheter ça des Zétats en CD chez amazon. Mais de mon côté c’est fini les CD en 2013, je n’ai plus de place chez moi.

    • et puis Charlie Hunter… en souvenir de notre rencard.

      @alain
      avez-vous déjà lu une critique négative sur allaboutjazz? Pas moi, ces types sont vraiment bon public.

    • En fait, boogie, chacun de ces critiques choisit ce qu’il aime, d’où peut-être cette impression de positivisme. Chacun d’eux est trrès spécialisé et assez compétent point de vue analyse formelle. Pour être franc, je m’intéresse aux très nombreuses sorties d’albums recensés sur All About Jazz, après quoi je fais mon boulot sans lire les critiques.

    • Ça donne de drôles de résultats quand tous les critiques aiment le même disque et qu’on se retrouve avec 5 articles sur le même album. Mais c’est fou ce qu’on retrouve là. Si on plus ils parlaient de ce qu’ils n’aiment pas, ça déborderait.

    • En tout cas, ils semblent à la recherche de contributeurs…

      Hi Folks!

      All About Jazz is looking for help, and like Wikipedia, we rely on the assistance of knowledgeable, caring and dedicated people.

      If you’re interested in contributing to AAJ, please read these two messages:

      About AAJ’s Open Jazz Project
      http://www.allaboutjazz.com/php/article.php?id=29379

      Contribute to All About Jazz
      http://www.allaboutjazz.com/php/article.php?id=22549

      http://www.allaboutjazz.com/php/article.php?id=298

    • @boogie Suis après écouter Jenny Scheinman, tu as raison, ça me plaît beaucoup.
      Je me garde Charlie Hunter par devers moi, pour un soir de pluie et de réminiscences :-)

    • Ca grrroooove ben trop pour les soirs de flotte ce disque de Charlie. The Gnostic Preludes ferait plus l’affaire.

    • Je prends un des albums ci-dessus au hasard : Gregory Porter (enfin, presque au hasard, parce que sa bouille me rappelle celle d’Otis Taylor), je le dégote sur Grooveshark, je commence à écouter, puis… PAF!, la voix imprégnée d’âme la plus chaude depuis John Legend, des compos charpentées solidement, des textes humanisants avec évocation nécessaire de Saint-Marvin dans « On My Way to Harlem » (« Marvin Gaye used to play What’s Going On right over there »), des accompagnateurs du feu de Dieu… Si Saulnier programme ça au FIJM, ma blonde et moi serons assis drette devant la scène. Chardonnay pour elle, single malt pour moi.

    • Bon, plus que 43 à écouter. Non, 42, parce que j’ai déjà The Bad Plus. ;-)

    • Il y a de belles découvertes à faire dans cette liste qui est assez complète. Je rajouterai deux choix personnels
      - Raynald Colom – Evocacion (Omer Avital y fait un solo de contrebasse hallucinant (pour faire changement d’avec superbe!)
      - vue d’ensemble – Every Day Learning du quatuor du batteur Christian Pamerleau. C’est l’un des disque qui a tourné le plus chez moi en 2012. Un très bel ensemble, bien balancé. Pour ceux qui aiment le Fender Rhodes.

    • “Vous désirez signaler des abus sur ce blogue? Écrivez-nous” que ça dit juste en haut des commentaires.
      Il y en a trop !!!! On abuse de mon portefeuille ;-)
      Bon ok, je vais commencer par Dave Douglas (j’ai bien aimé son dernier) et Delbecq (avec un Q si on se fie à l’album Mr Brunet). Ca devrait être l’année à Ellington avec le film “L’ecume des jours” qui sort bientôt.

    • Pour mes soirs de pluie, Emiraj est ravissant ( faut faire un effort, côté adjectif ). Belle touche de sexyness.

    • Superbement ravissant?

    • @yippelaiii
      qui n’aime pas le Rhodes, qui arrive bien devant le pain tranché en ce qui concerne les grandes inventions de l’histoire. Je vais écouter ce disque.

    • Conflict of a Man d’Erimaj : je n’ai trouvé que la chanson-titre sur Grooveshark. Vrai que c’est lascif à plusieurs égards : timbre chaud et plaintes aiguës, section rythmique concupiscente. J’avance dans mes écoutes. La musique de Matt Ulery et de Scott Tixier est admirable/belle/d’une grande beauté/de toute beauté/éblouissante/magnifique/ravissante/splendide. Après ça, j’aurai eu ma dose de jazz pour les trois prochaines années. Je blague, je suis en train de me convertir tranquillement à la secte des jazz-geeks. À preuve, je m’habillerai désormais selon les préceptes suivants :

      http://www.ehow.com/how_2056574_dress-jazz.html

      Des conseils supplémentaires, Boogie?

    • @ boogie

      Parlant de rhodes et comme tu mentionnais les Gnostic Preludes, as-tu déjà écouté Protocols of Zion de Zorn, dans la série Filmworks? Rhodes, percu et contrebasse presque mur à mur. Sup… euh… pas mal tripant.

    • mon pauvre hardy, c’est pour les monsieurs qui se tiennent à Carnagie Hall ces conneries.

      Le vrai jazz geek s’habille de la même façon que nous nous habillions en 1982 à l’école primaire et a les cheveux tout aussi gras.

      Le piège: il faut faire attention de ne pas tomber dans le deuxième degré hipster. Chez le jazz geek, il n’y a pas d’arrières pensées. En fait, il n’y a aucune pensée relativement à l’habillement.

      @blackened
      Non pas écouté les Protocols, enfin pas à ce que je me souvienne. Preludes, Protocols, y a comme un concept là. C’est Uri Caine aux rhodes?

    • @ boogie

      Nope, c’est Zorn lui même qui officie au clavier, alors pas d’élans de virtuosité là. Mais je sais pas, cet album a un petit quelque chose de tripant.

      Par ailleurs, je suis bien intrigué d’entendre ce que Django Bates fait ces temps-ci. Me semble qu’il se fait rare. J’ai moi aussi en mémoire ses deux passages sur les scènes extérieures du Festival de jazz, dont la deuxième avec son New York, New York déjanté. :-)

    • J’étais là aussi pour Django! Je vois que le dernier cd est plus facile à trouver que lorsque j’ai cherché y a quelques mois.

      question stupide pour 2013 : j’ai vu que Zorn officiait sur cet album aussitôt la question posée.

      Ai écouté quelques extraits. Un peu de Rhodes mais surtout du Wurlitzer passé dans le phaser/flanger sur cet album, non? Peu importe, ça me semble tripant comme tu dis. Oud/piano électrique, quand même un bon concept.

    • Zorn et Vijay étaient les seuls acquis au cours de l’année. Me suis tapé une longue soirée en tête à tête avec votre liste (en fait, ma douce dans la pièce d’à côté a demandé que je mette les écouteurs à partir du moment que j’écoutais Tim Berne, qu’elle trouvait insupportable), et suis aussi retourné au buffet indien de mai 2012. Scheiman, Wollny et Ulery m’ont a priori plus séduit par la fraîcheur de leurs propositions, par opposition à d’autres trucs qui sentent le réchauffé. Côté indien, Advaita et Swarathma ont gagné une place sur ma liste, quoique Advaita, il y a du mièvre qui cotoie l’excellence. Disons qu’il ne faut pas toujours trop s’attarder aux paroles de type 254-6011. Seeking searching/Trying to find/Waiting watching/I don’t know why/Chasing running/Trying to hide/Praying hoping/I don’t know why. Fin de la parenthèse. Disons que Prasanna se retrouva à nouveau dans le panier avant eux. Niyaz, de la liste de sono mondiale, quelle voix! Enfin, ma plus vieille a reconnu les meules de Monet à cause… des Baby Einstein!

    • Puisqu’on parle de $, y a des albums de Prasanna sur emusic pour des peanuts bt627. Natabhairavi, vraiment bon pour rendre sa douce folle.

    • Boogie : Merci pour l’anthropologie. Tes propos en apparence badins recèlent de grandes vérités vestimentaires.

      J’accroche : Angelica Sanchez, Angelika Niescier, Benoît Delbecq (encore bravo pour la pochette, œuvre de l’illustrateur Franckie Alarcon), Christian Scott. Pour ce qui est de Wadada Leo Smith, de Living By Lanterns et de Ron Miles, lorsque j’accrocherai on pourra célébrer mon adhésion inconditionnelle à la secte.

      En ce qui concerne Gregory Porter, Saulnier et sa troupe ont fait leurs devoirs… l’été dernier : ils l’avaient programmé à L’Astral, j’ai manqué ça kôlasse. Alain, y étiez-vous allé? Laurent, si vous lisez ceci, reprogrammez-le là et pas au Métropolis, pour l’amour du Jazz.

      bt627 : j’ai découvert et compris un tas de choses moi aussi en regardant Baby Einstein.

    • @ghost

      Merci de la suggestion mais je suis pris ailleurs le soir du 12.

    • J’ai entendu l’avenir masculin du jazz-soul deux fois plutôt qu’une, au cours des derniers jours : après Gregory Porter, Jose James. Sa liste d’inspirateurs et de collaborateurs sur« No Beginning No End » constitue un authentique wet-dream de name-dropper : Leon Ware, Pino Palladino, Robert Glasper, Emily King, Hindi Zahra et Kris Bowers.

      http://www.npr.org/2013/01/13/169043069/first-listen-jose-james-no-beginning-no-end

    • Il semble que plusieurs perles nous ont échappé en 2012. Misteur Brunet n’est pas le seul à faire du rattrapage. Les journaux d’Ici font pareil.
      Deux perles: Ingebrigt Håker Flaten New York Quartet, album Now is ( un tantinet plus edgy que les propositions des derniers jours) avec Joe McPhee au tenorsaxo, Joe Morris, gitar et Nate Wooley, à la trompette
      Peter Brotzman Chicago Tentet, album Walk, Love, Sleep avec Paal Nilssen Love, vous savez où.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    janvier 2013
    L Ma Me J V S D
    « déc   fév »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité