Alain Brunet

Archive du 8 janvier 2013

Mardi 8 janvier 2013 | Mise en ligne à 18h52 | Commenter Commentaires (48)

Le temps des LISTES: jazz… sur scène en 2013 ?

À consulter les listes de plusieurs sites se consacrant à la chose jazzistique, je me suis rendu compte de la très faible couverture jazzistique pour l’année 2012 sur ce blogue. Ainsi, avant le premier de l’An, j’ai sciemment omis de lancer la liste de mes meilleurs albums de jazz en 2012. Cette liste était trop collée sur l’actualité de nos festivals et des sorties locales. Trrrès différente de la réalité dont parlent les meilleurs chroniqueurs américains ou anglais, ou même québécois.

Alors ? J’ai fait mes devoirs et voici le résultat de plusieurs heures de recherche et d’écoute. Voici donc, par ordre alphabétique des prénoms, ces nombreuses recommandations inspirées des listes des meilleurs albums de jazz en 2012 – The Guardian, NPR, LA Times, All About Jazz, CIBL FM (émission de Richard Thérien) et plus encore.

Voilà, en somme, ce qui devrait normalement se retrouver sur nos scènes en 2013. On peut toujours rêver…

ALEXANDER_HAWKINS_Ensemble__All_There_Ever_Out

Alexander Hawkins Ensemble, All There, Ever Out, Babel Label

Angelica Sanchez

Angelica Sanchez, Wire & Moss, Clean Feed

Angelika  Niescier

<imgAngelika Niescier, Quite Simply, Enja

Benoit delbecq

Benoît Delbeck, Crescendo in Duke, Nato

Billy Hart Quartet All Our Reasons

Billy Hart Quartet, All Our Reasons, ECM

Charlie Hunter & Scott Amendola Not Getting Behind is the New Getting Ahead

Charlie Hunter & Scott Amendola, Not Getting Behind is the New Getting Ahead, Charliehuntermusic

corea gomez motian

Chick Corea / Eddie Gomez / Paul Motian, Further Explorations, Concord Jazz

Christian-Scott-Christian-aTunde-Adjuah

Christian Scott, Christian Atunde Ajuah, Concord Jazz

Darius Jones Quartet

Darius Jones Quartet, Book of Mae Bul , Aum Fidelity

Dave Douglas Quintet Be Still

Dave Douglas, Bee Still, Greenleaf Music

Django Bates Beloved  Confirmation

Django Bates Beloved, Confirmation, Lost Marbles

ERIMAJ Conflict of a man

Erimaj, Conflict of a Man, Don’t Cry Recordings

Frak Kimbrough Live At Kitano

Frank Kimbraugh, Live at Kitano, Palmetto Records

Fred Hersch Alive at the Vanguard

Fred Hersch Trio, Alive at the Vanguard, Palmetto Records

Gonzalo Bergara

Gonzalo Bergara, Working Home, Bergara Music

Gregory Porter Be Good

Gregory Porter, Be Good, Motéma Music

B006J3UMEG

Jenny Scheinman, Mischief and Mayhem, Jenny Scheinman Music

Joel Miller, swim

Joel Miller, Swim, Origin Records

John Abercrombie

John Abercrombie Quartet, Within A Song, ECM

John Zorn The Gnostic Preludes

John Zorn, The Gnostic Preludes, Tzadic

Kurt Rosenwinkel Star of Jupiter

Kurt Rosenwinkel, Star of Jupiter, Wommusic

Laura Jurd

Laura Jurd, Landing Ground, Chaos Collective

Louis Sclavis Sources

Louis Sclavis Atlas Trio, Sources, ECM

Living By Lanterns

Living By Lanterns, New Myths / Old Science, Cuneiform Records

Matt Ulery By A Little Light

Matt Ulery, Buy A Little Lignt, Greenleaf Music

Médéric Collignon

Mederic Collignon, À la recherche du roi fripé, Just Looking

Miguel Zenon Laurent Coq

Miguel Zenon, Laurent Coq, Rayuela, Sunnyside

Michael Wollny's [em] Wasted & Wanted

Michael Wollny’s [em], Wasted & Wanted, Act

neneh-cherry-the-thing-the-cherry-thing

Neneh Cherry & the Thing, The Cherry Thing, Smalltown Supersound 12

Omer Avital Suite of the East

Omer Avital, Suite of the East, Anzic Records

Ravi Coltrane Spirit Fiction

Ravi Coltrane, Spirit Fiction, Blue Note

Romano Texier Sclavis

Romano Sclavis Texier, 3 +3 , Label Bleu

Ron Miles Quiver

Ron Miles, Bill Frisell, Brian Blade, Quiver,Enja

Ryan Truesdell Centennial Newly Discovered Works of Gil Evans

Ryan Truesdell, Centennial: Newly Discovered Works of Gil Evans, ArtistShare

Scott Dubois Landscape Scripture

Scott Dubois, Landscape Scripture, Sunnyside Records

Scott Tixier

Scott Tixier, Brooklyn Bazaar, Sunnyside

Sienna Dahlen Verglas

Sienna Dahlen, Verglas, Justin Time

the bad plus made possible

The Bad Plus, Made Possible, eOne Music

Theo Bleckmann, Hello Earth, The Music of Kate Bush

Theo Bleckmann, Hello Earth, The Music of Kate Bush, Winter & Winter

ted nash

Ted Nash, The Creep,, Plastic Sax

Tim Berne Snakeoil

Tim Berne, Snakeoil, ECM

Todd Marcus Inheritance

Todd Marcus, Inheritance, Hipnotic Records

Tony Tixier Dream Pursuit

Tony Tixier, Dream Pursuit, Space Time

Vijay Iyer Accelerando

Vijay Iyer, Accelerando, The Act

Wadada Leo Smith Teh Freedom Summers

Wadada Leo Smith, Ten Freedom Summers, Cuneiform

Yuri Honing

Yuri Honing, True, Challenge

Lire les commentaires (48)  |  Commenter cet article






logo Nielsen

Commençons l’année 2013 par quelques statistiques.

Car le premier compte-rendu des ventes de musique est celui de la firme Nielsen SoundScan se consacrant au marché américain. Les résultats mènent à conclure à une toute petite croissance, attribuable à l’augmentation des ventes en ligne qui épongent (à peine) le déclin (constant depuis 2000) des ventes physiques.

Dans le détail:

* Chute de 3.2% des ventes d’albums : 150.5 millions par rapport à 155.5 millions pour les six mois de l’année précédente.

* Déclin des ventes de CD, soit de 11.8 % si on compare les six premiers mois de l’année 2011 (101.3 millions) à la même période pour 2012 (91 millions).

* Pour l’année 2012, la vente des formats physiques a chuté de 12,8 %.

* Les albums ont été vendu en ligne à hauteur de 37%, ce qui équivaut à une croissance de 14.1 %, alors que les singles (et autres «digital tracks») ont connu une croissance de 5,1 %

* Le vinyle a connu une croissance de 17%. Attention à cette statistique,cependant. Pour vous donner une idée, l’album Blunderbuss de Jack White, le plus gros vendeur de vinyles aux USA en 2012, s’est écoulé à 34 000 exemplaires… dans un marché de 300 millions de consommateurs. Pratique marginale qui le restera fort probablement.

* Tous formats confondus, les ventes de musique (albums, singles, sonneries de cell, etc.) ont augmenté de 3,1 %, ce qui mène à conclure à une croissance dans le marché américain.
Voici les meilleurs vendeurs d’albums aux USA en 2012, selon le profil wiki consacré aux statistiques de Nielsen-SoundScan:

1.21 / Adele ~ 4,414,000
2.Red / Taylor Swift ~ 3,107,000
3.Up All Night / One Direction ~ 1,616,000
4.Babel / Mumford & Sons ~ 1,463,000
5.Take Me Home / One Direction ~ 1,340,000
6.Believe / Justin Bieber ~ 1,324,000
7.Blown Away / Carrie Underwood ~ 1,203,000
8.Tailgates & Tanlines / Luke Bryan ~ 1,105,000
9.Tuskegee / Lionel Richie ~ 1,071,000
10.Night Train / Jason Aldean ~ 1,024,000

Que penser de ces statistiques ? Il y a effectivement une croissance minuscule des ventes de musique aux USA, sans que la tendance réelle soit inversée. Il faudra attendre quelques semaines le portrait global dressé par l’International Federation of the Phonographic Industry (IFPI) pour réaliser que cette croissance est famélique à l’échelle planétaire. Et que rien, absolument rien, n’annonce un boum positif dans cette industrie qui en arrache depuis maintenant 12 ans.

Il faudra aussi prendre en compte la croissance exponentielle du streaming légal… et des revenus minimes qu’ils rapportent à l’industrie de la musique.

En bref, le concept de vente de musique serait-il en train de céder à la notion de l’accès à la musique ?

Liens utiles

Business Wire

Profil wiki

Article d’Émilie Côté dans La Presse (bientôt en ligne)

Lire les commentaires (119)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mai 2011
    L Ma Me J V S D
    « avr   juin »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • Archives

  • publicité