Alain Brunet

Alain Brunet - Auteur
  • Alain Brunet

    Chroniqueur à La Presse, Alain Brunet est à l'affût des nouvelles tendances de la musique.
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 10 décembre 2012 | Mise en ligne à 21h46 | Commenter Commentaires (44)

    Lucas Santtana / O Deus Que Devasta Mas Tambem Cura

    Lucas Santtana O Deus Que Devasta Mas Tambem Cura

    Parmi les coups de coeur brasileiros de 2012, voilà cet album sorti il y a quelques semaines: O Deus Que Devasta Mas Tambem Cura, signé Lucas Santtana, que j’avais découvert il y a près de trois ans – à l’occasion d’un super voyage de découvertes au Brésil, découvertes alors partagées avec les lecteurs de ce blogue. Rappelons que cet artiste est proche parent de l’incontournable Tom Zé, soit son petit-neveu natif de Bahia. En 2010, je notais que son album Sem Nostalgia mêlait psych folk, dub, reggae.

    Ce nouvel album de Lucas Sannana est supérieur à son précédent. Meilleure instrumentation, meilleurs riffs de guitares, meilleurs arrangements pour les instruments à vent (trombone et trompette, plus particulièrement), meilleur jeu des percus, meilleur usage des machines électroniques.

    Témoignant d’une plus vaste variété de styles (avec des suppléments de rock, d’électro et de grooves jazzy) et d’un brillante intégration de ces couleurs dans un cadre chansonnier. Car on a entre les oreilles de vraies chansons, concoctées par un vrai parolier et un vrai mélodiste à la voix relativement mince.

    On se trouve dans un Brésil d’aujourd’hui, un Brésil libre qui ne s’accroche pas à son patrimoine sans pour autant chercher à se coller bêtement sur la mouvance indie anglo-américaine. Qui rejette la pression du passé, qui ne se sent pas l’obligation de faire dans la samba-bossa-funk et autres variétés prévisibles de musica popular brasileira. Cette musique demeure néanmoins tropicale, lusophone, profondément brésilienne. De surcroît, excellente.

    Liens utiles

    Site officiel

    Écoute intégrale de l’album sur MusicMe

    Interview Les Inrocks

    Revoici mes listes de nouvelle musique brésilienne mises en ligne au printemps 2010:

    http://blogues.lapresse.ca/brunet/2010/04/24/bresil-ze-liste/

    http://blogues.lapresse.ca/brunet/2010/05/03/bresil-ze-liste-deuxieme-partie/


    • Pas habitué de voir un gars taper à un doigt sur une machine pour en sortir des sons. Ça ne donne pas le goût de payer pour voir ça en show. Je verrais mieux une Lana del Rey derrière un tel amas de fils. Alors là, peut-être…

      Comment s’appelle la petite boîte que tient le chanteur? À quoi sert-elle? On dirait une vieille télécommande de télé.
      .
      HS
      Reportage intéressant sur le cerveau musicien, hier soir, sur les ondes de Télé-Qc. Le rapport que le cerveau entretient avec la musique est étonnant. Par exemple, le bébé de quelques mois qui réagit à la musique et reconnaît une fausse note,; une personne âgée qui oublie quelques secondes après son passage la visite de son mari, mais qui se rappelle une chanson vieille de 60 ans…. Sting s’est plié à un exercice dans le cadre du reportage. Il a fait analyser ses réactions à des genres musicaux. Pour la muzak, on a constaté une absence de réactions… Reportage fascinant, vraiment.

      http://www.telequebec.tv/documentaire/documentaire.aspx?idCaseHoraire=103090805&section=presentation

    • Si ça continue, je vais arrêter de mettre des extraits vidéo et n’offrir que l’album en écoute… Un show à petit budget, de toute évidence. Et c’est ici de l’album dont il est question.

    • Justement la semaine dernière j’écoutais la trame sonore de Black Orpheus en me demandant ce qui est advenu de la bonne musique brésilienne au cours des dernières années. Merci pour la suggestion.

    • Ça s’écoute bien ce truc. Ma blonde m’avait offert Luísa Maita il y a une couple d’années après vous avoir entendu à Désautels, je crois. Allez-vous en parler vendredi? Je pourrais l’inciter subtilement à écouter votre chronique.

      atchoum : La petite boîte, ce serait pas une gugusse de type MPD, pour faire jouer des fichiers?

      J’aurais aimé regarder le documentaire hier, mais j’étais trop occupé à ne pas pouvoir aller voir les Japandroids.

    • Hé, merci M. Brunet! Je vais écouter ça un peu plus tard dans la journée.

      Tant qu’à partager, voici une toune brésilienne qu’on s’est tapé à répétition :
      http://www.youtube.com/watch?v=GEtAktwfbBs

    • @hardy

      C’est une grosse coche au-dessus de Luisa Maita. Je ne sais si je vais en parler vendredi, c’est la saison des albums de Noël et des coffrets. Alors ? Vous pouvez subtilement inciter votre blonde à lire le blogue et cliquer sur les liens pour écouter. ;-)

    • Aucune idée si c’est un vrai parolier, mais ça s’écoute trrrès bien. On sort effectivement des attentes spontanées dès qu’on entend dire que c’est brésilien.
      @hardy tu pourrais aussi dire à ta blonde de venir commenter de temps en temps, ça manque de filles ici d’dans..

    • Budget ou pas, si notre créateur utilise divers instruments électroniques, il est normal que la démarche se retrouve sur scène, puisqu’elle est sur disque. Comme se fut souligner avant, je ne comprends pas la réaction de M. Atchoum. Je peut tout de même écrire que j’apprécie ce que j’entends, ce sont des sonorités que nous n’entendons pas assez souvent, même si elles sont extirpées de leurs rythmes traditionnels pour nos oreilles.

      Merci beaucoup Alain Brunet.

      Sylvain Lafrenière

    • Sem Nostalgia (sans nostalgie):qui ne s’accroche pas a son patrimoine;qui rejette la pression du passe…Pour un fan de musique de danse organique,il n’y a pas de pression du passe,mais il y a une pression du present qui occulte la vraie musique de danse.De nos jours,la nostalgie n’est pas seulement legitime,elle est vitale.Avec nostalgie.

    • @ccshow1951

      N’ayez crainte, des milliers d’artistes brésiliens continuent de s’occuper de vous comme vous le souhaitez ! En fait, mon commentaire à ce titre n’est pas anti samba, anti bossa, anti MPB. On continue à aimer le passé… et on aime le présent ou l’avenir.

    • @caprock

      Vous devriez vous manifester plus souvent ! Toutefois, n’en tenez pas rigueur à notre ami Atchoum, un vrai fan de musique comme vous l’êtes depuis les débuts de CIBL.

    • Je l’ai découvert cette année, je me suis procuré les 2 albums sur itune. original, métissage des genres très adroit. Une bien belle découverte, d’autant plus que depuis une dizaine d’années, j’ai beaucoup de difficulté à trouver des artistes de «world music» (même si je déteste l’expression) qui m’impressionnent. Vous direz que ce n’est pas de la world, dans le sens traditionnel du terme, je vous l’accorde. Cela dit, je suis impressionné par ses talents de compositeur!!

    • On s’occupe peut-etre de moi(comme je le souhaite),mais j’avoue ne pas m’en rendre compte.Est-ce la faute aux medias?

    • “ça manque de filles ici d’dans”
      @norvege
      Nous ne sommes pas en Scandinavie ici. Y a des jouets pour les garçons, d’autres pour les filles.
      (lire le blogue de l’édito).
      ;-)

    • Je n’ai jamais rencontre une collectionneuse de disques:sans doute une passion masculine.

    • @ ccshow1951

      Promenez-vous un peu sur l’internet, l’offre de musique brésilienne est illimitée. Que cherchez-vous au juste ? Pour les amatrices et vraies connaisseuses de musique, j’en connais de plus en plus. Or, elles s’expriment peu sur les blogues de musique, pas plus que les femmes s’expriment en masse sur les blogues de toutes catégories. À elles de rectifier le tir. On ne le fera pas à leur place…

    • @boogie N’importe quoi! ( Je viens de passer une fin de semaine en Suède, en plein rush d’avant Noël et faudrait rassurer le blogue de l’édito, les Barbies se vendent encore à qui mieux mieux et ça m’étonnerait que ce soit pour les petits garçons de 5 ans )
      Je soupçonne bien des filles de venir lire le blogue aussi assidûment que toi et moi (moi étant Linda Hébert dans la chambre des joueurs et toi Pierre Lambert :-)) ) et pourtant, elles se font discrètes. Si les filles venaient juste faire un coucou et dire salut moi je suis une fille et je lis le blogue…… mais je ne suis pas habituée de me disputer la rondelle avec des gars qui ont le jack strap serré, on serait peut-être surpris du nombre de filles qui ont le même joujou que les garçons.

    • J’aime la bonne musique de danse,organique il va sans dire.Effectivement,pas de problemes sur Internet.

    • à titre de précision…le joujou est bien la rondelle et non le jack strap…

    • quoique…dans certains cas…..

    • Il est en tout cas fortement recommandé de bien porter le jack strap si on veut que le joujou continue à faire joujou encore longtemps… Surtout quand une rondelle est en jeu.

    • csshow1961, le sujet d’aujourd’hui n’est tout simplement pas «la bonne musique de danse organique». Le Brésil compte près de 200 millions d’habitants, on n’y compte pas que des danseurs et des artistes qui font danser…

    • Demander à ma blonde de consulter le présent blogue!?! Vous voulez rire, elle qui trouve déjà que j’y consacre une quantité de temps absolument absurde et qui croit que, ce faisant, je tente de me défiler de mes obligations parentales. Tenter, subtilement ou pas, d’amener ma blonde à lire les billets et commentaires équivaudrait à me lancer, sans jack strap, dans un match où la patinoire raboteuse rend la rondelle sautillante et où les joueurs ont le poignet particulièrement leste.

    • Bon bon… ce n’est pas la première fois que je constate cette passion pour la zizique devenue une pomme (rondelle sautillante dans le contexte) de discorde conjugale ! J’en sais quelque chose, je vous assure…

    • @hardy

      Pas une bonne idée, non…

    • Tiens…tiens ça ressemble à une chasse-gardée ça…
      Hardy…je n’en crois pas un mot. Sinon, pourquoi vous offre-t-elle des musiques proposées par l’auteur du blogue??? Allez faut pas manger le puck…
      et puis, elle serait comme nous, elle trouverait vos commentaires savoureux…

    • Passion pour la NFL et passion pour la musique sont souvent confondues en cette période de l’année…

    • Ils ont des rondelles au football ? me semblait ben aussi que j’y connaissais rien!

    • Ceci dit, faudrait pas croire…entre le concert du Prix Nobel qui se passait sur écran dans mon salon, j’ai écouté ce Lucas Santtana et ça me plait beaucoup. La première proposition, entre autres, est très convaincante.

    • Courir la rondelle entre les dents vers la zone des buts avec le coyote aux trousses sur sa fusée ACME en écoutant la Danse des comédiens de Smetana…

      Est-ce qu’on est vendredi?

    • Au fait, Atchoum, j’ai lu sur un autre blogue que vous étiez fan de football universitaire, non ? Moi aussi… Lorsque les Carabins ont battu le Rouge & Or cet automne, j’étais là !

    • AB
      On dirait que les vieilles amours ressugissent quand il est question de sport. Pour ma part, j’aurais bien aimé y être quand le Vert & Or a battu les Carabins, mais j’habite trop loin. Superbe match. Il fallait rester jusqu’à la fin! La suite des choses a toutefois été moins intéressante. Quoiqu’il en soit, il est tout de même plus facile de trouver consolation en se disant que l’équipe championne au Québec est repartie de Toronto avec le titre de meilleure équipe au Canada. No contest, pour parler le first language.
      .
      McGill doit en manger ses bas…

    • Le Vert&Or avait un très bon jeune quart… Ce qui n’était pas le cas des Carabins. L’an prochain, cependant…

    • “Lorsque les Carabins ont battu le Rouge & Or cet automne, j’étais là !”

      Aucune chance que ça rarrive un jour, gardez ça comme un souvenir précieux. Québec rules!

    • ghost, au cours des dernières années, j’ai assisté plus d’une fois à une victoire des Carabins contre le Rouge & Or. Bien sûr, l’équipe de Québec est supérieure à n’en point douter – et formée très majoritairement de joueurs en provenance de… Lorsque toutefois les financements de programmes destinés au football universitaire seront plus équitables, cette domination sera illico ébranlée. Surveillez non seulement l’avenir de l’UdeM mais aussi de Sherbrooke. Et, tôt ou tard, McGill et Bishop seront de nouveau dans le coup.

    • « Lorsque toutefois les financements de programmes destinés au football universitaire seront plus équitables, cette domination sera illico ébranlée »
      .
      Je l’attendais, celle-là! Le programme du R & O est l’exemple parfait d’un mariage réussi entre les secteurs public et privé. Ces fameux PPP. S’il y a bien de quoi qu’il faut tenter d’imiter dans le monde du sport, c’est ce fameux modèle. Plus d’entraîneurs, plus de facilités hors terrain pour les joueurs = meilleurs résultats.

      Exiger le contraire serait de niveler le niveau d’excellence vers le bas. Niveler vers le bas, c’est pourtant beaucoup décrié au Qc…

      Danny Maciocia est en train de mettre son empreinte sur son équipe, mais ça prend du temps. En attendant, il peut toujours se consoler avec sa défensive qui a été la meilleure au Canada l’an dernier.

      Sherbrooke met l’accent sur l’offensive, mais il y manque de profondeur. Ils ont un bon entraîneur.

      Lennoxville est une petite université. Même si beaucoup de joueurs francos l’ont déserté pour se tourner vers les institutions francophones, leur programme continue à rouler. Ça les oblige à recruter partout au Canada. Ce qui fait qu’il est parfois difficile de se faire servir en français au centre-ville de Lennoxville…

      Mais que Bishop soit capable de monter une équipe année après année me laisse espérer que Trois-Rivières, Chicoutimi ou même Rimouski aient leur équipe un jour ou l’autre.

      En tout et partout, ce qui compte, finalement, c’est que la Coupe Vanier soit bien au chaud au Québec!

    • Bof, la coupe au Québec oui mais toujours à Québec ? Non. Un meilleur équilibre des forces serait souhaitable. Plus de financement partout, vers le haut, bien sûr. Sinon ce déséquilibre financier n’a aucun sens à moyen et long termes.

    • Jouer au football en novembre à Chicoutimi là là là !!?? Brrr!!

    • @ norvège
      Je suis plutôt un mélange du curé (la sensibilité), de Guilbault (le côté mononc) et de Templeton (côté justicier et fighter). Je te vois comme Maroussia (la classe européenne).

      “cette passion pour la zizique devenue une pomme (rondelle sautillante dans le contexte) de discorde conjugale ”
      Une des principales choses à faire lorsqu’on se retrouve pour la première fois dans l’appart d’une fille un soir ben tard, c’est d’aller voir ce qu’il y a dans sa collection de disques pendant qu’elle va au petit coin (pour faire Dieu sait quoi). C’est à ce moment qu’on décide si on se sauve ou bien s’il y a du potentiel à plus long terme. Les mp3 compliquent la tâche.

    • Alainbrunet—–atchoum

      Puisqu’il est question de football, j’aimerais ajouter que j’ai assisté à la première partie des Alouettes au stade de baseball Delorimier en septembre 1950.
      Par après on a tous connu Sam Etcheverry et le plus GRAND de tous Hal Patterson.
      Lorsque Sam est devenu courtier à la Place Ville-Marie dans les années 80, on prenait plaisir à se remémorer des vieux souvenirs puisque à compter de 1950 j’ai assisté à presque toutes les parties des Als soit à McGill, Terre des hommes ou au stade Olympique.
      Au début des années 70, je demeurais à Habitat 67, Sonny Wade quart des Als était mon voisin immédiat. Ses petites amies venaient parfois emprunter des aliments à la maison, (sucre, farine etc). Un jour, Sonny a remis à mon jeune fils, un ballon de foot autographié par tous les joueurs des alouettes. Fiston était bien fier de le montrer à tous ses amis . Le football a toujours été mon sport préféré, NFL, CFL et bien sur le foot universitaire. J’ai confiance que prochainement, les Carabins puissent livrer une chaude lutte au Rouge et Or, Ce serait bon pour le sport

    • Bigbands

      Oui, c’est souhaitable. Jacques Dussault avait monté un bon programme, mais il semble que tout soit à recommencer. Difficile de comprendre la domination de Laval sur les Carabins quand on pense à la masse critique de joueurs et de commanditaires disponibles à Montréal.

      Mais l’important, dans le fond, c’est que ça incite de jeunes gars à rester sur les bancs d’école pour aller chercher un diplôme, que ce soit collégial ou universitaire. Et tant mieux si ça peut en inspirer d’autres.

      Dites-moi, j’y pense, là, vous n’êtes pas celui qui a lancé une bombe fumigène dans le vieux Forum pour partir l’émeute de Maurice Richard?

    • Atchoum

      Oui j’étais bien au Forum ce jeudi mémorable de 1955

      Dès que le grabuge a commencé, je me suis empressé de prendre le tramway 3-Ste-Catherine vers l’est jusqu’à Amherst.

      A cette époque, les parties débutaient à 8.30 pm et se terminaient tôt vers les 10.40 puisque les joutes n’étaient pas télévisées (excepté le samedi soir) donc pas de pauses commerciales.

    • Bigbands, nous sommes faits pour nous entendre: musique et football, par-fait !

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    novembre 2009
    L Ma Me J V S D
    « oct   déc »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    30  
  • Archives

  • publicité