Alain Brunet

Alain Brunet - Auteur
  • Alain Brunet

    Chroniqueur à La Presse, Alain Brunet est à l'affût des nouvelles tendances de la musique.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 4 décembre 2012 | Mise en ligne à 21h31 | Commenter Commentaires (25)

    Françoise Hardy et les amours qui ne tournent pas rond

    Françoise Hardy L'amour fou

    Sinueuses, malsaines, insensées, malheureuses, retenues, résignées, contraintes au pétraquisme. L’amour fou, rien de moins. Comme c’est le cas dans un roman qui porte le même titre, les amours de la narratrice ne tournent pas rond. Et, pourtant, sont dignes de mention puisque leur description est d’une éclatante justesse. Il faut goûter ce nouvel opus de Françoise Hardy, les textes superbement ciselés de la dame, rimes auxquelles elle en ajoute une grappe de choix, signée Victor Hugo – Si vous n’avez rien à me dire… pourquoi venir auprès de moi ? .

    Classiques (fin 19e début 20e), soft rock, folk pop, généralement intimistes, d’une sobriété et d’une retenue très françaises, les musiques de cet Amour fou ont été composées par Calogero, Alain Lanty, Benoît Carré, François Maurin, Pascal Colomb et Thierry. Françoise, rapporte Marie-Christine Blais qui l’a récemment interviewée, estime que ce 27e album est un de ses trois meilleurs en 50 ans de carrière discographique – un demi-siècle qui donne nettement plus envie de célébrer que celui des Roches qui Roulent, n’est-ce pas ? Femme admirable, femme d’une beauté et d’une intelligence rares, femme d’une grâce, d’une humilité et d’une courtoisie remarquables- j’ai eu la chance de lui causer naguère, je puis en témoigner et je lui souhaite très sincèrement de vaincre le cancer qui l’afflige.

    Ma collègue donne raison à son interviewée dans son auto-appréciation, impossible d’y opposer quoi que ce soit. Je connais plusieurs albums de Françoise Hardy, je ne les connais pas tous et je suis enclin à l’acte de foi. À priori, pourtant, je ne suis pas friand de la facture ici proposée – la moindre pompe, la moindre maladresse littéraire, le moindre écart dans la voix en dégonfle illico la meringue. Pour que cela puisse fonctionner, il faut des textes parfaits, une interprète parfaitement juste.

    Il faut Françoise Hardy.

    Liens utiles

    Interview de Marie-Christine Blais

    Françoise Hardy, profil Wiki

    Françoise Hardy, site officiel

    Écoute intégrale de l’album sur MusicMe


    • “femme d’une intelligence rares”

      L’artiste, oui. La femme, je ne sais pas. Elle a dit beaucoup de conneries sur l’astrologie et contre l’impôt pour les riches.

    • Quelle femme, en effet. Plus agréable à interviewer que son Jacques? ;-) (je fais allusion à la fois où vous aviez interviewé Dutronc sur une tribune au milieu d’un contingent de collègues, si ma mémoire est bonne).

      « Le danger » était si bon que j’ai délaissé Françoise peu à peu, au fil des parutions, faute de ressentir de nouveau le frisson que cet album m’avait procuré. Je vais m’y remettre avec celui-ci.

    • “Marie-Christine Blais qui l’a récemment interviewée, estime que ce 27e album est un de ses trois meilleurs en 50 ans de carrière discographique – un demi-siècle qui donne nettement plus envie de célébrer que celui des Roches qui Roulent, n’est-ce pas ? ”

      Ça se compare pas, les Stones ont jamais fait et feront jamais des chansons de style Des ronds dans l’eau, Tous les garcons et les filles de mon age et autres Tirez pas sur l’ambulance, c’est deux cultures différentes, imagine t-on un James Bond made in France ? Mais non, les Francais vont nous donner Nikita a place, et les américains vont nous donner Indiana Jones.

    • Sur quoi basez-vous votre commentaire “femme d’une intelligence rare”?

    • J’ai écouté cet album quelques fois depuis la parution de l’article de MCBlais. Le propos des chansons touche l’universel et la voix de Françoise Hardy est l’une des plus belles signatures que l’on puisse entendre.
      La chanson Si vous n’avez rien à me dire, entre autres, m’a beaucoup émue mais dans l’ensemble, je n’atteins pas le nirvana souhaité car l’emballage musical me semble trop figé dans le temps. J’ai une impression que le tout a déjà de l’âge. C’est peut-être l’effet recherché, je ne sais pas.
      Ceci dit, j’aime cette artiste.

    • @mysbe

      Sur une étude de l’INRS, il va sans dire.

      @ghost

      Plein de gens très intelligents disent plein de conneries. Je n’ai non plus rien à branler de l’astrologie prosélyte et je suis pour l’imposition accrue des riches – cela étant, cette dernière position fiscale est considérée par d’autres comme une… connerie. C’est dire. On s’entend pour l’intelligence rare de l’artiste…en l’occurrence une femme.

      @hardy_canyon

      Oui, de prime abord, beaucoup plus agréable que son Jacques. Enfin, c’est difficile à dire car le numéro de Dutronc vs la critique devant public était une sorte de spectacle abattoir dont je suis miraculeusement sorti indemne – au Printemps de Bourges, effectivement. Vous avez bonne mémoire !

      @teddybear

      Bien sûr, ça ne se compare pas directement, mais le 50e des Stones, qui compte 30 ans de redite artistique et de modèle d’affaires conquérant en ce qui me concerne, ça fait partie de notre culture au même titre que le 50e de Françoise dont la créativité est encore remarquable. Quant à James Bond, ça ne prétend à rien d’autre qu’au divertissement léger et au comfort food culturel. Et c’est pour ça qu’on se présente à chaque nouvelle production du 007.

    • En France, dans les années 60, quand Bob Dylan aurait appris que Françoise Hardy était dans la salle de spectacle, il aurait refusé de jouer jusqu’à temps qu’elle lui soit présentée…

      « François Hardy was there, and after the the first part of the show (acoustic), a friend of Bob went to Françoise Hardy, and said to her that Bob would not return to the stage until he could meet her. »

      http://folkfanlcb89.tripod.com/francoise.html
      .
      Malheureusement pour lui, l’intérêt n’était pas réciproque :

      « She had boyfriends by now, too. But it wasn’t until Mick Jagger described her as his ideal woman that she thought of herself as attractive. Bob Dylan had shown interest, too, and honoured her in a poem scribbled on a record sleeve. He needn’t have bothered.

      “I had no interest in him as a man, only as an artist,” she says. “He took me to his hotel room after inviting me to a show in Paris, and played me two tracks he hadn’t yet released, I Want You and Just Like a Woman, but he wasn’t a very attractive man, and didn’t seem well in himself. Jagger was different. He is someone I could really have fallen for. Unfortunately, he was with Chrissie Shrimpton at the time.”

      http://www.telegraph.co.uk/culture/music/3634848/Kiss-me-Hardy-said-Dylan.html

    • Intéressant, Atchoum. C’était aussi l’époque de Pravda la Survireuse. Heureusement que 40 ans plus tard elle n’a pas fait dans la redite…

    • Perso, j’y suis allergique: toute personne qui fait la promotion de l’astrologie sérieusement – on peut bien sûr en faire pour s’amuser – me semble très loin d’être une intelligence rare. Ça n’enlève rien à l’artiste qui peut avoir l’intelligence de son art. Pour le reste, ce n’est pas son point de vue sur l’imposition qui me semble stupide, on peut très bien échafaudé une théorie complexe sur la chose. Ce sont ses propos à Paris Match qui étaient des conneries: genre, si le 75% de Hollande passe, je vais me retrouver à la rue, si le PS passe je déménage, etc.

    • Effectivement, pas fort. Mais… j’en connais des très futés dont les propos sur la politique fiscale de gauche se rapprochent de ceux-ci.

    • N’empêche que je ressens un pincement au coeur devant cette mise è nu de 50 ans de vie amoureuse, on a l’impression d”une ultime offrande.

    • @atchoum :

      Intéressant. Je vous mets l’article du Rock Snob’s Dictionary :

      Hardy, Francoise: Achingly pretty French chanteuse of the 60s, known for her schoolgirlishly innocent pop songs –a sort of dreamy, uncorrupted counterpoint to the Gauloise-clouded, semen-stained Gallic sleaze-pop of Serge Gainsbourg– and for fending off the advances of such estimable suitors as Mick Jagger and Bob Dylan. Embraced only by Easy Listening devotees and people who read Wallpaper magazine, the still-beautiful Hardy has seen her Snob cred enhanced by 90s collaborations with Blur and Iggy Pop.

    • ghost :

      En décembre, vous vous montrerez sceptique, rigoureux et prêt à relever tous les défis. Dans le blogue de Monsieur Brunet, vos propos susciteront des discussions passionnées. Toutefois, Saturne vous enverra des informations contradictoires et vous devrez cesser de lire Paris-Match.

    • Brubeck, taken out.

    • Oui… je suis en train d’écrire là-dessus…

    • hardy

      En décembre, le solstice de capricorne inspirera les anneaux du gémeau. C’est pourquoi le sagittaire s’en balancera comme d’une vierge en sentant le poisson. En vérité, je te l’écris, le crabe aura pas mûgi sept fois dans sa bouche que tu auras pu tirer le lion par les cornes et le bélier par la queue. L’éclipse solaire à venir pour minuit stimule l’appétit du taureau dans votre surmoi extérieur. Bref, cela étant dit et clairement établi, donc. Travail : Nous vous rappellerons. Amour : J’ai quelque chose à te dire (…) J’espère que nous resterons amis. Amitié : « Vous me trouvez le stash. Moi je paie le party » Argent : Puisqu’il ne fait pas le bonheur, vous êtes heureux sans bon sens.

    • Vous pouvez être très intelligent et avoir des croyances ou superstitions bizarres, des activités aussi…

      La peur, l’irrationnel…

      Souffrir d’angoisse fiscal cela ne fait pas de vous quelqu’un de pas intelligent. Peut-être que socialement, cela n’est pas intelligent ou que la peur est exagérée. mais quelqu’un d’intelligent peut aussi avoir des peurs.

    • entre parler à ses poteaux et l’astrologie, je vais prendre la Scorpion ascendant Bélier anytime. Surtout si elle est brune aux yeux vert.

    • Hardy et Atchoum: excellent!

    • “Effectivement, pas fort. Mais… j’en connais des très futés dont les propos sur la politique fiscale de gauche se rapprochent de ceux-ci.”

      Ouais, il y en a même beaucoup à votre travail…

    • Françoise quel joli prénom. Lol

    • Hardy, quel joli patronyme.

    • Haha!

    • Est-ce son vrai nom?

    • Françoise Laurel, je crois…

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    décembre 2011
    L Ma Me J V S D
    « nov   jan »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives

  • publicité