Alain Brunet

Alain Brunet - Auteur
  • Alain Brunet

    Chroniqueur à La Presse, Alain Brunet est à l'affût des nouvelles tendances de la musique.
  • Lire la suite »

    Partage

    Samedi 1 décembre 2012 | Mise en ligne à 11h13 | Commenter Commentaires (7)

    Karim Ouellet: avancée d’un garçon très doué

    Karim Ouellet Fox

    Reportons-nous en mai 2011. Karim Ouellet était finaliste des Francouvertes, aux côtés de Chloé Lacasse et Canailles. Jeune black venu de Québec s’exprimant dans la langue locale et dont la culture urban (soul, R&B, hip hop) n’est qu’une des nombreuses variables de son expression. Plume, son premier album, venait de sortir. Propre, studieux, et plusieurs indices évident d’un potentiel considérable.

    Le nouvel album vient de sortir, c’est clairement meilleur, je lui aurais volontiers accordé un 4 étoiles (dans notre édition de samedi) mais j’ai rompu avec cette pratique de renforcement positif dans un contexte définitivement mondialisé. Et parce que ce jeune homme doit encore se surpasser pour faire son premier gros album qui pourrait l’imposer pour de bon dans l’entière francophonie. À ce titre, il y a lieu de s’exciter le pompon.

    D’ici là, on peut se poser la question: Karim Ouellet a-t-il trouvé sa voie? Depuis une paire d’années, quiconque s’intéresse aux forces montantes de la chanson francophone d’Amérique assiste à la lente et sûre gestation de cet artiste très doué. Maîtrise de plusieurs genres, maîtrise de plusieurs instruments (dans un contexte pop), constructions chansonnières des plus rigoureuses, textes bien écrits et exprimés entre le Québécois de bon aloi et le français normatif. Les arrangements de ce Fox sont fastes et léchés, tout y est très bien joué, la facture générale sent moins la rigueur académique de l’étudiant idéal qu’on pouvait reprocher à Plume, l’album qui nous a fait connaître Karim Ouellet. Force est de constater que le jeune homme a acquis de la singularité.

    Bien assez pour s’imposer parmi les plus doués artistes émergents. Il doit néanmoins composer avec ce beau problème : trouver un fil encore plus conducteur aux multiples et riches variables de son art chansonnier, problème qu’il doit continuer à résoudre avec le multi-instrumentiste, arrangeur et réalisateur Claude Bégin (Accrophone, Alaclair Ensemble, Movèzerbe) avec qui il a tissé des liens solides. Et si toutes les chansons au programme étaient de la trempe de Décembre (ponctuée par le rap de la frangine Sarahmée), on serait sur le cul.

    Liens utiles

    Karim Ouellet, site officiel

    Trois chansons à écouter sur son site

    Trois chansons à écouter sur Poste d’écoute


    • Intéressant à écouter. Cet aperçu de Karim Ouellet en 3 chansons me donne le goût de le voir en spectacle où il va se lâcher lousse :)

      Merci de nous le faire connaître.

    • ..Ce soir, il était un des invités à TLMeP. J’y ai découvert un jene artiste aussi talentueux que celui que vous avez décrit dans votre texte. Je ne le connaissais pas mais je vais sans doute me procurer ses disques dès que ej me pointerai «en ville».

      «…. textes bien écrits et exprimés entre le Québécois de bon aloi et le français normatif.» Dites-vous. Et je suis d’accord, du moins en ce qui à trait à son expression orale, n’ayant pas encore luses textes. Pas d’accent à la Diane Tell ni à la Fred Pellerin mais plutôt un accent assez indéfinissable, compréhensible n’importe où dans la francophonie, ce qui n’est malheureusement pas le cas de trop de Québécois manifestement fiers de parler une sorte de sabir.

      Mes meilleurs voeux l’accompagnent.

    • J’ai écouté l’album au complet à partir du site de Voir, il y a deux semaines. J’ai trouvé ça fade et trop propret. À chaud comme ça, j’aurais dit que je préfère ce qu’il a fait avec Movèzerbe. Faudrait que je réécoute, bien sûr.

    • @ hardy_canyon

      Oui, c’est un peu propret mais sur scène, il doit se laisser aller un peu plus, j’imagine.

    • @hardy_canyon

      D’accord avec vous, c’est bon mais c’est un peu trop commercial comme son. Ça manque de soul, c’est un peu trop Jack Johnson.

    • HS

      Bonne année pour la musique québécoise, semble-t-il. Leonard Cohen s’échange avec Grimes la première place ou le top 5 des premiers bilans de revue sortis. Avec Avec pas d’casque qui devrait faire le top 100 des Inrockuptibles, la musique montréalaise est toujours en faveur dans le monde. Est-ce trompeur? Il y a quand même des groupes importants qui ont lancé la serviette comme Malajube et Karkwa.

    • Oui, une bonne année… Je viens justement d’amorcer le travail des listes. Méchante job où l’on se rend compte qu’on en échappe toujours en cours de route. Les listes seront de retour à la fin du mois, il va sans dire.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    octobre 2010
    L Ma Me J V S D
    « sept   nov »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives

  • publicité