Alain Brunet

Archive du 22 novembre 2012

Jeudi 22 novembre 2012 | Mise en ligne à 9h57 | Commenter Commentaires (24)

Kendrick Lamar: bon garçon, ville folle, rapper top niveau

kendrick-lamar-gkmc-standard

Fin octobre, good kid, m.A.A.d. city a été lancé sous étiquette Top Dawg/Aftermath/Interscope. Kendrick Lamar provient de Compton, Los Angeles, Californie, parmi les foyers majeurs du gangsta rap. S’y trouve le cabinet du Dr Dre, pour ne nommer que le mentor du jeune homme de 25 ans dont il est ici question.

Il est ici question de la vie sur la terre des bums. Violence urbaine, conflits claniques, désintégration des repères civiques, sexualité précoce,parents irresponsables, familles éclatées, weed, cocaïne, jeunes gens sans idéaux, délinquance, police, banditos, désillusion, impossible rédemption.

Paradoxalement, de ce sinistre quotidien émerge de la beauté.

Kendrick Lamar raconte son histoire comme s’il créait un étrange album de famille. En émane une poésie hip hop traversée pas sa condition de classe, par les vibrations glauques des quartiers qu’il sillonne. Le récit alterne avec la mise en rimes, la musique avec les prises de son sur la vraie vie ou quelque chose qui s’en approche vraiment. Ainsi, le MC construit son art à la manière d’un docu-fiction où les acteurs discutent et réfléchissent à voix haute… et se laissent aller à une expression étonnamment raffinée lorsqu’on passe à la musique et au rap. J’écoute moins de hip hop que j’en ai déjà écouté, mes bonnes vieilles oreilles me disent néanmoins que les les musiques et trouvailles sonores ici suggérées pourraient être celles des meilleurs albums hip hop.

Musiques noires de haute inspiration. Grooves parfaits, superbes amalgames d’électronique et de jeu d’instrumentistes, variété de rythmes et d’ambiances, soul sur toute la ligne, voilà autant d’éléments qui devraient galvaniser les fans les plus exigeants. Retenez bien les noms de ces réalisateurs qui auront fait vachement avancer le hip hop en 2012: Just Blaze, Pharrell Williams, Hit-Boy, Scoop DeVille, T-Minus. Pour compléter le flow de Kendrick Lamar, ont été invités les MCs Jay Rock, Drake, MC Eiht, Anna Wise, Dr Dre, Mary J Blidge.

Opus incontournable pour tout féru de hip hop. Et, j’ose le croire, pour tout amateur de pop culture qui fréquente ce genre lorsqu’une prise de taille leur est offerte. Un des grands albums de 2012, point à la ligne.

Liens utiles

Metacritic: moyenne 90% fondée sur 27 critiques

Profil wiki de l’album

Kendrick Lamar, profil wiki

Kendrick Lamar, site officiel

Écoute intégrale de Good Kid M.A.A.D City sur Grooveshark

Lire les commentaires (24)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    janvier 2013
    L Ma Me J V S D
    « déc   fév »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité