Alain Brunet

Alain Brunet - Auteur
  • Alain Brunet

    Chroniqueur à La Presse, Alain Brunet est à l'affût des nouvelles tendances de la musique.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 21 novembre 2012 | Mise en ligne à 11h07 | Commenter Commentaires (155)

    Lana Del Rey: Paradise, le maxi

    lana del rey born-to-die-paradise

    Revoilà la créature avant la fin du calendrier maya. Revoilà cette chanteuse qui divise voire déchire la pop culture. Celle que certains (surtout certaines ?) abhorrent et que d’autres observent avec intérêt. Celle qui laisse planer le doute sur son organe vocal et sa beauté plastique.

    Après écoute du maxi dont il est ici question, je dois avouer que la cyborg me plait toujours. Je n’ai pas le béguin qu’Harrison Ford avait pour celle de Blade Runner, mais j’apprécie cette auto-fabrication, ce qui en émane. Chirurgie plastique et (possibles) corrections de la voix en studio font partie du personnage: le magnétisme de Lana Del Rey ne me fait aucun doute. Me fiche pas mal de ses performances erratiques sur certains plateaux de télé ou lors de concerts dont certains extraits ont été mis en ligne sur You Tube ou Viméo. J’aime cette tronche reconstituée, cette silhouette améliorée, j’aime le grain et le timbre de cette voix, j’apprécie le chant de cette fille quel qu’en fussent les mutations en laboratoire.

    Voici donc huit chansons pop de facture néo-classique, c’est-à dire tributaire d’une longue tradition mais aussi actualisée par des pratiques récentes côté lutherie/réalisation/ arrangements. Chansons offertes en prime à celles et ceux qui désirent une version augmentée de l’album Born To Die.

    Voici le maxi Paradise, réalisé avec élégance par Rick Nowels, Justin Parker et Rick Rubin. Émaillé d’airs soyeux, veloutés, parfois charnels, entonnés par une interprète qui charrie plus de substance que certains le croient… et dont les nouvelles chansons ont été cultivées dans le sillon qu’on connaît déjà.

    Liens utiles

    Lana Del Rey, profil wiki

    Site officiel

    Metacritic: moyenne de 62 % sur 6 critiques.

    Écoute des huit chansons de Paradise sur Grooveshark


    • Que le blogueur en chef me permette un apparté (plogue) cyniquement teinté d’humour :

      Ce samedi 24, je joue avec mon (vrai) blues band (d’excellents working musicians) au Pub Limoilou, avec du (vrai) son 100% analogique des Bare Knuckles au Twin ‘74, sans (aucune) correction vocale (pourtant ça ne nuirait pas sur certains passages), et pour ceux que ça intéresse, il n’y aura (aucun) implant mammaire sur scène.

      Alors voilà, si vous voulez voir du _boulga ciritqueux devant l’éternel assumer sur du plywood, ben c’est votre chance…

      Bref, pas mal la totale, radicale, absolue antithèse de cette fille (c’est ça pareil) avec, il est vrai, le succès inversement proportionnel à l’avenant…

      Qui a dit que l’art, au demeurant, était une affaire de talent ?

    • Les fantasmes de mononcle Alain. Moi c Steeve dans Hawaii 5-0 et Charlie Hunnam ds SOA. Et mon boy toy bien sûr. Vous rappelez-vous de l’adage: Espère pas trop, tu pourrais l’avoir?

    • Pas d’implant, pas de silicone, pas de teinture blonde dans les cheveux, pas (de tentatives) de déhanchements (supposément) lascifs, pas de latex, pas de changements de dizaines de décolletés pendant ton show? T’as tout faux, Boulga. Désolé, mais ton show n’est pas pour moi.

    • Si j’étais à Québec, j’irais sûrement te voir, Boulga. C’est toi qui chantes?

    • « Limoilou, lis-moi, dis-moi tout, tout, tout, tout »

      Merci de l’invitation boulga. Si je pouvais, j’irais, mais je ne pourrai pas. Je devrai me rabattre sur le DVD!

    • Je suis dans le camp des ambivalents qui tendent vers l’indifférence. Et je n’accuserai pas d’emblée les hommes qui l’aiment de pygmalionisme! Phénomène anthropologique moyennement intéressant à observer; manifestation musicale moyennement intéressante à écouter (je pense encore à Chris Isaak en beaucoup moins bon). Suis-je une tête de con, Docteur? ;-)

    • ouhh Lana…

      (me suis écoeuré vite la dernière fois, comme pour tout ”bon” pop com)

      @boulga: break a leg!

    • J’ai bien aimé son “Blue Velvet”. Quand je l’ai entendue, je me suis dit… tiens, cette reprise lui va à ravir. Mais bon, j’aime beaucoup la madame, mais elle a des technique de ventes à la Lady Gaga… parce qu’il faut se procurer Born To Die… encore une fois.

    • @boulga

      L’important c d’aimer ce que tu fais et d’avoir du fun.

    • Je viens de voir la pub de H&M où elle « reprend » Blue Velvet. Du David Lynch de pacotille pour midinettes en vadrouille : honteux. Je passe du camp des ambivalents qui tendent vers l’indifférence à celui des indifférents qui tendent vers la dénonciation.

    • @hardy

      Le DVD, haha ! C’est rigolo, je fais justement dans le 1er set la pièce Honky Tonk part 1 de de Bill Doggett, le blues primitif qui accompagne la burlesque scène de party dans Blue Velvet. Sérieux, Lana Del Rey, c’est de l’escroquerie.

      @macs

      Ouais je chante, mais j’ai pas le vocal du siècle loin s’en faut et je choisis des trucs pas trop durs à faire au vocal et plus exigeants guitaristiquement, mettons ! Je serais très curieux de voir LDR jouer dans un band de covers, sans moniteurs, un mardi soir qui fait frette. M’est avis que ce serait pas mal boderline !

      @scotch

      T’inquiètes, scotch, une soirée comme ça ça paye 100$ par musicien, ce qui couvre même pas le fuzz que j’ai acheté ce midi pour l’occasion… Si je m’amusais pas…

    • “Je viens de voir la pub de H&M où elle « reprend » Blue Velvet. Du David Lynch de pacotille pour midinettes en vadrouille : honteux. Je passe du camp des ambivalents qui tendent vers l’indifférence à celui des indifférents qui tendent vers la dénonciation.”

      Hardy, cette pub c’est du tongue in cheek grosse comme le bras, c’est pacotille exiprès.

    • Pour croire à l’escroquerie, il faudrait déjà croire qu’elle pourrait être authentique. Or, toute son esthétique joue sur l’illusion, l’artifice, le bigger than life. Mais tout ce miroir aux alouettes ne fonctionnerait pas s’il n’y avait derrière le cygne Lana le vilain petit canard du nom de Lizzy Grant, petite chanteuse de folk jazzy qui un jour s’est rêvé star parmis les étoiles en mettant en scène ses histoires réelles d’amour fucké dans un monde glam irréel. Sa voix est compensée? Peut-être, mais il y a assez de youtube où elle chante a cappella en donnant la chair de poule pour ne pas douter de sa voix au timbre magique, ni de son songwriting qui a déjà donné plusieurs grandes chansons.

      Après, la grâce n’est pas pour tout le monde.

    • C’est parce qu’ils ne sont pas émotionnellement disponibles qu’ils n’aiment pas. ;-))

    • J’aime sa voix, je lui reconnais un certain style mais ne correspondant pas toujours à ce que je suis susceptible d’aimer.

      Pour les vidéos, non plus, pas tous, la première fois dans les précédents. Plus haut ”ride” ? Non, j’imagine pas cette femme avec ces bikers là…

      Côté fantasme et H&M ? Pas vu la pub de Lana mais je préfère les photos de Laetitia.

    • “La grâce n’est pas pour tout le monde”.

      J’y penserai la prochaine fois que je m’émeus en écoutant Julie London, Astrud Gilberto, Nick Drake ou Sufjan Stevens.

    • Je voulais dire: il y a des chanteurs qui ont la grâce, d’autres noms.

    • d’autres non*.

    • Vu les deux versions de la vidéo Blue Jeans celle de l’an dernier et celui de 2012…

      Définitivement, j’aime pas ceux qui sont ses chums ou amants dans ces histoires. certains me diront que c’est voulu. Dans le Blue Jeans de 2011, il n’est pas là, tant mieux.

    • C’est drôle Boulga parce que souvent tu nous sors que tu as du gros respect pour des trucs atroces au seul motif que l’artiste à vendu une barge de galettes. Ici, on parle d’une mégabarge sur un seul vidéoclip fait maison, DIY. Ton rêve, non?

    • La grâce ? Je retourne dans le passé et je pense actrice… Grace Kelly porte bien son nom.

    • Lecteur, il y a eu deux-trois clips d’elle, ceux fait avec Woodkid, qui était atroces. Vraiment. D’ailleurs, cette fille est vraiment mieux quand elle fait tout elle-même. Elle avait deux trois grandes chansons, et la compagnie de disques a fait du remplissage avec des trucs danse avec beat hip-hop rajoutés très moyens qui ont planté son disque dans l’opinion critique. Là, elle a pris son temps et écrit de nouvelles chansons qui sont plus dans son ton hollywood sad core.

      PS: Le maire Lala Tremblay devrait se payer une chanteuse qui ferait du Saguenay catho sad core.

    • Un chanteur c’est un personnage, même si son personnage c’est Monsieur authentique. Pas plus pas moins qu’un personnage de ciné. Dylan, Bowie l’ont bien montré en leur temps. Ici, nous avons un personnage au cube, comme toute son esthétique hollywoodienne le montre assez. Vouloir ensuite qu’elle soit authentique, que ses lèvres soient vraies de vraies, c’est aussi naïf ou à côté du sujet que de déplorer que Marylin Moron n’est pas Norma Jean.

    • Ouch! Marylin Monroe*

    • ne soit* pas Norma Jean.

    • Alain, vous devriez, comme beaucoup de blogueur, mettre en lien votre ancien post sur le sujet. Car, pour ma part, been there done that.

    • C’est drôle, il y a 25 commentaires et presqu’aucun qui ne parle de l’essentiel…la musique !
      Si on fait abstraction de tout l’emballage surfait autour, moi j’aime bien ce que j’entends et je trouve ça agréable d’écouter une artiste qui a un bon sens de la mélodie et une belle intensité chanter…

    • @boulga
      C plate qd même de ne pas pouvoir vivre de sa passion.

    • fantôme grincheux!

    • Marilyn Monroe. N’empêche Norma Jeane était vraiment belle en brune…

      http://www.youtube.com/watch?v=Pb1Yi8W5UQU

    • Elle n’était pas brune. mais une authentique rousse.

    • Impressionné de voir autant de commentaires haineux sur le physique, la correction vocale. Certains en profitent pour faire leur promotion. Vu le nombre d’artistes dans le monde, la difficulté de création, d’émerger et de promouvoir, si vous n’aimez pas, ne perdez pas de temps à déverser ce fiel que vous n’aimeriez ni recevoir, ni voir reçu par vos proches. Qu’une artiste soit humaine, se protège, corrige son physique si complexée, quels comptes doit-elle vous rendre ? Le seul rôle d’un artiste est de vous donner du plaisir à l’écoute d’une chanson. A chacun de se faire son idée s’il faut payer pour aller voir Lana del Rey en concert. Au lieu de massacrer, je pense qu’il serait humain de la laisser évoluer dans ce monde du spectacle, d’améliorer ses performances en public (sans doute une artiste introvertie). Bref, à tous ses donneurs de leçons sur ce qu’elle devrait être ou ne pas être, je demande le respect ou au minimum, l’équilibre des critiques. J’adore écouter un certain nombre de ses chansons, dont les “nouvelles” Ride, American, Cola et Body electric.

    • On a tendance à associer la chirurgie plastique à la compensation d’un talent déficient. Cela peut être le cas, parfois cela ne l’est pas. Je concède aux détracteurs de Lana Del Rey qu’elle peut faire des contre-performances sur scène (ce qui les mène à lui coller tous les attributs de la vedette préfabriquée ou même conclure à l’escroquerie), je vois néanmoins chez elle quelque chose de vraiment bien. Et… ce côté cyborg romantique ne me déplait pas du tout ! Après tout, il faut se rendre à l’évidence pour les générations à venir: les humains seront reconstruits au cours de leur existence s’il y a lieu de le faire.

    • “du respect pour des trucs atroces”

      Ben non. Si j’aime Katy Perry c’est parce que c’est bon. Si j’aime Men at Work c’est parce que c’est bon. Je pourrais citer quatorze mille disques qui ont vendu au camion que je trouve poches, qu’ils soient DIY ou mass-produits. Mon ‘rêve’ c’est pas ça. C’est juste de faire de la bonne musique. Et LDR, ben c’est pas ça.

      @jiji

      On se calme. Y’a pas de fiel quand je trouve quelqu’un de juste poche. Bien du monde me trouve poche aussi et me le disent. D’autres me comparent à la réincarnation de Hendrix. On apprend à pas trop s’en faire avec ces extrêmes. Quant à ‘faire la promotion’ c’est vraiment une question de dosage, et le blogueur en chef aurait tôt fait de biffer si tous ici qui sont dans la buziness en faisaient une habitude, ce qui est loin d’être le cas.

      @scotch

      Oui et non. En fait, ne pas ‘vivre de sa passion’ justement évite qu’un jour, ploguer sa guitare devienne aussi plate qu’aller au bureau. Vivre pour sa passion est beaucoup plus rigolo, à tout prendre.

    • J’aimerais bien entendre Kate Perry dans un show de covers sans autotune…

    • Tu disais avoir du respect pour Éric Lapointe, Céline, Nuance, ou pour un truc que tu trouves vraiment poche, Arcade Fire, juste parce qu’ils avaient vendu. C’est bizarre que ton respect soit variable.

    • À chacun sa manière de voir la pop, ce qui est bon et ce qui l’est moins. Perso, je préfère clairement LDR à Katie Perry puisqu’on en parle. Meilleur goût (selon mes critères), meilleur choix de réalisateurs, voix intéressante et typée malgré les carences présumées, controverse amusante autour de sa soi-disant préfabrication, personnage pop plus substantiel en ce qui me concerne. Mais bon… je n’en ferais pas une thèse.Prenons la prise de bec de l’autre jour sur Mark Knopfler: convaincu à 1000 % de sa perception, Palomino y correspondait exactement au fan fini d’un guitariste de type Mark Knopfler, je soupçonne qu’il soit lui-même musicien et qu’il soit fasciné par un tel musicianship dans le genre country-folk-blues-celto-rock. D’autres, comme lui, y ont vu une superbe démonstration alors que d’autres amateurs de musique, authentiques mélomanes itou, y ont perçu une interprétation académique, en deçà de ce à quoi on pourrait s’attendre d’un tel leader. Qui a parfaitement raison ? Au fait, palomino n’est pas barré du blogue… à condition qu’il cesse d’insulter les gens au lieu d’exprimer son désaccord et faire valoir son point de vue.

    • Il y a 2000 chanteurs chroniqués ici plus carencés que LDR. En fait, sa voix est assez stupéfiante: elle passe plusieurs octaves d’un coup aller retour et il y a plusieurs voix dans sa voix, plusieurs timbres et personnalités. Après, elle n’a pas pris de cours de chant c’est évident, c’est une fille de chorale d’église qui a chanté toute sa vie librement, zéro technique, comme toute les filles de l’air folk. Assez libre: elle ne chante jamais pareil ses chansons, des fois ça le fait prodigieusement; quand elle est pas en forme ou traké la technique ne compense pas.

      Après, arrêtez de délirer, si sa voix était constamment compensée, elle ne se planterait pas comme à SNL. Caltore, même Madonna ne flanche jamais avec ça.

    • Sinon, Bel Air, vidéo et musique, c’est beau en chien.

    • Il y a aussi l’expérience: lorsqu’on est propulsé de l’ombre par un mégatube, on peut être secoué par la pression qui s’ensuit, du moins à court terme. Avec les conséquences que l’on sait.

    • À un moment donné, le lissage généralisé qu’amène une “exécution impeccable” n’est plus qu’un alibi pour un académisme qui ne dit pas son nom (un peu l’équivalent des peintres du 19e siècle qui posait couche lisse sur couche lisse pour un résultat compassé). On arrive ainsi à des performances sans vie, sans affects, où l’on ne sait plus pourquoi l’artiste s’exécute encore. Tout est domestiqué, mort. Pelvis ou coeur à zéro. À cette exécution d’un cahier de charge, on préférera toujours les artistes qui compensent certaines carences par un surplus de vie, une prise directe sur le zeitgeist, où l’on comprend la folie ou rêve qui les poussent vers l’avant. Ça ne m’intéresse pas d’être béatement admiratif devant une exécution parfaitement. Je veux être ému et l’émotion passe souvent par les failles.

    • exécution parfaite*.

    • Oui, tout est allé trop vite. Elle aurait dû se planter dans des petits shows pendant un an comme tous les groupes. Et puis, quand le überbuzz est arrivé, elle avait 4 chansons. Elle aurait dû attendre d’en avoir plus mais la cie a dû vouloir la presser. Du coup, elle est arrivé avec un disque bancal avec la moitié de filler sympa. Meilleur façon de tuer un buzz critique.

    • « Et… ce côté cyborg romantique ne me déplait pas du tout ! Après tout, il faut se rendre à l’évidence pour les générations à venir: les humains seront reconstruits au cours de leur existence ».
      .
      Je ne sais pas si LDR sera un jour considéré comme l’instigatrice d’un mouvement commandité par le Dr. Plastik. Voix trafiquée, physique (ré)compensé… Des réflexes existent déjà. Il y a quelques années, un magazine avait analysé le physique de Britney Spears sous l’oeil critique du Dr. Plastik. On voulait savoir combien pouvait coûter un tel physique en modication (j’écris ça sans savoir si Britney est déjà passé sous le bistouri du Dr Plastik).

      On peut peut-être voir ça comme la démocratisation de la beauté standard. Le modèle Scarlett Johansson pourrait se vendre plutôt bien, j’imagine. Avec la voix de Marilyn souhaitant Happy birthday Mr. President pour chanter Pump it up sur une piste de danse, ça pourrait être gagnant.

      Ce qui m’amène à me demander, est-ce qu’on aura droit un jour, pour vendre des artistes, à des étiquettes de vente du genre : Real voice ou Contains 25% of real body?

    • Comme le dit ghost, la voix n’est pas aussi compensée que certains le prétendent. Voix supérieure à celle de plusieurs chanteuses pop archi-connues en ce qui me concerne.

    • Je sais bien que la pub de H&M se veut à la fois une parodie et un clin d’œil. C’est bien ça le pire, parce que le propre d’une parodie est de faire rire – ou sourire à tout le moins – et que le clin d’œil constitue normalement une forme d’hommage. Or, non seulement cette pub n’est pas drôle, mais elle phagocyte l’esprit de l’œuvre de Lynch. Tenter de recréer de façon volontairement grotesque l’atmosphère d’un grand film pour vendre des fringues à des préadolescentes…Elle avait déjà parasité Wild at Heart (à la fois Lynch et Chris Isaak) avec Video Games, puis elle remet ça avec Blue Velvet : ça ne lui tenterait pas de s’acharner sur un autre réalisateur? Michael Bay? Roland Emerich? Joel Schumacher?

    • Je me range encore du côté des pros-LDR. J’aime sa voix et l’ambiance qu’elle dégage. Pliusieurs de ses chansons sont bonnes. Ça me suffit. Je me contrefiche du fait qu’elle soit, ou non, supermodifiée, préfabriquée. On parle de musique populaire ici… Ce ne serait certainement pas l’exception. À mon avis, c’est l’équivalent d’accuser un cycliste du Tour de France de se doper. Pis?
      Je ne comprends toujours pas l’acharnement dont elle fait l’objet.

    • La pub de H&M, c’est de l’autodérision pure et simple. Je croyais que c’était évident. Le nain qui la déplogue, come on!

    • Justement, nous ne sommes pas au Tour de France. Si tel était le cas, il ne resterait plus grand monde dans la pop culture !

    • De toute façon, du 100% vrai sans compensation, c’est valable et préférable dans un contexte de gig blues à Limoilou, mais dans un truc pop? Aucune importance dans la mesure où LDR n’est quand même pas Minni Vanelli, il y a une vraie fille derrière.

      Analysons un brin la pub Blue Velvet que Hardy a détestée. Elle chante David Lynch puisqu’on la résume rapidement en créature lynchéenne depuis le début. Il y a trois clones d’elles sur un divan comme pour dire, vous voyez je suis un clone. Un mentaliste l’hypnotise, genre vous voyez je ne décide de rien. Le cliché du nain agressif arrive et coupe la musique pour bien montrer qu’elle ne chante pas vraiment, c’est du play-back, vous voyez mes détracteurs ont raison: je suis de l’arnaque totale.

      C’est de l’AU-TO-DÉ-RI-SION…

      En fait, la référence cinématographique est saprément complexe. Si la chanson Blue Velvet cite le film du même nom, la citation cachée est Mulholland Drive. Cet arrêt du play-back renvoie directement à la scène dans le théâtre où une chanteuse chante Crying avec émotion jusqu’à tant qu’elle s’écroule et que la musique continue. Un maître de cérémonie coupe le son et conclue: There is no band! Il n’est pas de orquestra! This is all… a tape-recording. No hay banda! It’s all recorded. No hay banda! It’s all a tape. Il n’est pas de orquestra. It is… an illusion!

      Et quel est le nom de la chanteuse de Lynch? Rebbeka Del Rio… Bon, vous commencez à comprendre son esthétique ou non?

      Ce que cette artiste dit pour résumé c’est: je ne suis qu’une illusion pour vos fantasmes (d’amour ou de haine, à votre choix, bonnes gens), comme le Rêve américain je n’existe plus, je ne suis que l’ombre des icônes du passé, mais, bon sang, dans cette vallée de larmes, peut-on vivre sans rêver?

    • Le seul problème de la pub de H&M c’est que le réal n’est pas Lynch. Pas la faute de Del Rey.

    • Excellent ghost! Oui, oui, c’est de l’autodérision à 14 niveaux qui puise dans la filmographie complète de Lynch, « No hay banda » et tout le saint-frusquin, ça ne m’empêche de trouver cette pub nulle et de ne pas y voir grand mérite artistique, contrairement à vous.

      Je termine en citant John Merrick, le héros d’un autre film dudit Lynch : « Je ne suis pas un éléphant, je ne suis pas un animal, je suis un être humain, je suis un homme. »

    • « Ce que cette artiste dit pour résumé c’est: je ne suis qu’une illusion pour vos fantasmes (d’amour ou de haine, à votre choix, bonnes gens), comme le Rêve américain je n’existe plus, je ne suis que l’ombre des icônes du passé, mais, bon sang, dans cette vallée de larmes, peut-on vivre sans rêver? »
      .
      Dans le genre, je trouve que Jessica Rabbit était mieux réussie.

    • *m’empêche pas

    • J’avais songé moi aussi à Jessica Rabbit. Et à Donald Duck.

    • Pour la chirurgie esthétique à trop grandes doses je peux percevoir cela comme un mal-être intérieur de la personne qui y a recours.

      Peut-être pas dans tous les cas mais…

      Pour Lana del Rey ? Je ne sais pas. Elle chante le sien ou celui de légendes d’Hollywood comme Marilyn ?

      Qui oui sur certaines photos m’apparaît plutôt rousse mais jusqu’à quel point pour sa couleur naturelle ? Sur d’autres photos c’est plus un type de brune. Les femmes et leurs cheveux, plusieurs reflets même au naturel nous apparaissent.

      —————————————-

      Elle est en ligne sa pub ?

    • lecteur : http://www.youtube.com/watch?v=HLEA3bc-3p0

    • “ça ne m’empêche de trouver cette pub nulle”

      Ça reste une pub en passant, un produit dérivé. La vraie affaire, ce sont les clips et albums.

      “J’avais songé moi aussi à Jessica Rabbit. Et à Donald Duck.”

      Et bien, il y a Jessica Rabit dans ses clips depuis le début et Fantaisia souvent.

      Il y a aussi le mythe de Frankenstein, ou plutôt sa fiancée. Se créer soi-même, s’autonommer, s’autogénérer, etc. Derrière le monstre, oui, il y a un être humain, pas de doute là-dessus, qui a eu une chienne de vie, qui s’est voulu chanteuse de jazz sans aucun succès pendant des années et qui un jour s’est dit, ok, je tente le tout pour le tout. Émouvant.

    • Le plus drôle c’est Misteure Valaire en nomination à l’Adisq pour meilleur spectacle de l’année, alors que eux, il est clair qu’ils ne jouent pas pour vrai en show.

    • http://www.youtube.com/watch?v=HLEA3bc-3p0&feature=relmfu

      Belle voix mais pas vraiment mon truc et cela évoque trop le passé sans en faire partie…

      Elle a maintenant 26 ans ? Dans ses vidéos, elle incarne une femme pas mal plus jeune d’une autre époque ?

      Peu importe je lui trouve un corps d’adolescente refait ou non.

      Comme pub, j’ai l’impression que ce serait plus efficace comme pub d’un film que pour H&M.

      `Qui pense à elle pour faire une chanson-thème ou peut-être même un petit rôle comme actrice ?

    • “ça ne m’empêche de trouver cette pub nulle et de ne pas y voir grand mérite artistique, contrairement à vous.”

      Ce n’est pas artistique, juste un commentaire métatextuel pour rire de ses détracteurs.

    • Lecteur, et Hardy qui aime bien les références livresques, il y a une chanson d’elle qui s’appelle Lolita.

    • “Je passe du camp des ambivalents qui tendent vers l’indifférence à celui des indifférents qui tendent vers la dénonciation.”
      Haha!
      Je suis un indifférent qui ne tend pas mais qui ressent l’indifférence. Suis-je blasé ?

      En passant merci Hardy pour le lien, ça me plait effectivement toujours des petits schnappants comme ça.
      C’est un peu comme le gars du mini putt qui avait un putter à la place du cerveau, sauf qu’eux ils ont un métronome.

    • En prenant le vrai truc…

      http://www.youtube.com/watch?v=Bag1gUxuU0g

      N’empêche j’aime mieux un film ou peut-être même d’époque quoique cela donne moins de recul.

      Oui il ya un contenu, une vision mais je trouve pareil que ce serait plus utile pour un public plus jeune que moi.

      J’ai l’impression qu’elle a quand même pas mal lu et vu bien des films cette jeune femme.

      Pour aller plus en profondeur il faut aller au-delà de la pop sans l’exclure.

      On peut écouter aussi juste pour le plaisir. on me donne son albulm, je le prends et je le fais jouer mais pour le moment, j’achète pas.

      J’encourage d’autres.

    • “Ce que cette artiste dit pour résumé c’est: je ne suis qu’une illusion pour vos fantasmes (d’amour ou de haine, à votre choix, bonnes gens), comme le Rêve américain je n’existe plus, je ne suis que l’ombre des icônes du passé, mais, bon sang, dans cette vallée de larmes, peut-on vivre sans rêver?”

      C’est un bonne analyse mais qu’est-ce que je fais moi qui ne ressent qu’indifférence. Je prends du viagra ou du prosac?

      Vraiment, je ne vois pas pourquoi cette chanteuse devrait faire l’objet d’un culte ou d’une haine.
      C’est pas mon département.

      Par contre je vais vraiment écouter K.Perry attentivement, sur du vrai mato. Ça c’est champ gauche en cibole et je suis sceptique pas rien qu’à peu près.

    • K. Perry, premier album seulement selon Boulga. Aie bien la pochette en main lors de l’écoute. Une seule main.

    • Ça ne prouve rien, mais la Perry est une grosse fan de Lana.

    • “C’est un bonne analyse mais qu’est-ce que je fais moi qui ne ressent qu’indifférence. Je prends du viagra ou du prosac?”

      Essaie les deux avec de la vitamine D.

    • “J’ai l’impression qu’elle a quand même pas mal lu et vu bien des films cette jeune femme.”

      Elle a fait des études en philo.

    • Bon j’essaie tout ça se soir. Adieu si on ne se reparle plus.

    • Si Lynch avait réalisé cette pub, elle aurait plutôt ressemblé à ça :

      http://www.youtube.com/watch?v=caWXt9lCVrc

    • ghost, je suis fan de Lynch depuis Eraserhead, ça m’agace que LDR picosse son œuvre (pure réaction fanatique, c’est aussi bête que ça), mais c’est son droit le plus strict.

    • Je viens de relire le deuxième débat sur Lana ici: http://blogues.lapresse.ca/brunet/2012/01/27/lana-del-rey-est-la-pour-rester/

      Et le meilleur call reste celui de ce fantômatique Effet_Placebo:

      “J’adore ce débat parce qu’il met en lumière un tas de contradictions.

      On la juge sur son look superficiel, alors qu’on m’a toujours appris que de juger quelqu’un sur son look EST superficiel.

      On lui reproche la construction de son personnage alors que c’est l’histoire même de la musique pop.

      On lui reproche de ne pas avoir de crédibilité indie, mais du même coup, on dit qu’elle n’est pas assez pro et qu’elle a l’air perdu quand vient le temps de passer dans des contexte très mainstream comme SNL.

      Ha, les grands prêtres orthodoxes de la crédibilité, ce que je les adore. Surtout Petrowski.”

    • Hardy, tu vas encore moins aimer cette pub (remarque l’abeille très ironique): http://www.youtube.com/watch?v=TeQyPxbxnGM

    • Autre analyse: sur la pochette de Paradise, nous avons Lana bronzé dans un décor paradisiaque. On se dit: kitsch hawaiën rétro, bonheur à rabais Capacabana, etc. Comme si elle tendait la joue pour se faire traiter de kétaine. Or, c’est le même plan que Born to die, sauf que dans cette pochette elle est photographiée en héroïne hitchcokienne névrosée (grosse influence de Cindy Sherman chez Del Rey). Si elle est au paradis c’est qu’elle s’est suicidé entre les deux, née pour mourir. Les apparences sont toujours trompeuses chez Lana.

    • Si ça se trouve, Lynch doit trouver LDR fascinante. Une biopic de LDR par Lynch, je serais preneur. Avec Crispin Glover dans le rôle de son père.

    • Le problème avec des chanteuses comme LDR c’est de transformer l’essai. Elle overdose aujourd’hui, mythe pour des décennies. Prochain album fade: oubli après-demain.

    • “ghost, je suis fan de Lynch depuis Eraserhead, ça m’agace que LDR picosse son œuvre”

      Pas du picossage, mais un hommage senti, comme Lynch envers les films noirs. Oui, le père Lynch aime bien la petite:

      “Lana Del Rey, she’s got some fantastic charisma and — this is a very interesting thing — it’s like she’s born out of another time,” Lynch said. “She’s got something that’s very appealing to people. And I didn’t know that she was influenced by me!”

      http://www.artinfo.com/news/story/814154/lana-del-rey-to-channel-david-lynch%E2%80%99s-%E2%80%9Cblue-velvet%E2%80%9D-as-the-face-of-hms-new-global-campaign

    • “Bon j’essaie tout ça se soir. Adieu si on ne se reparle plus.”

      Hahaha! Adieu mon ami Boogie.

    • @boogie

      Fais attention, ‘one of the boys’ c’est vraiment addictif comme bonbon. J’ai du passer le vinlyle 200 fois sur la plate depuis que je l’ai acheté pour la photo.

      Elle est bonne, la Perry. Faut la voir dans ‘all of me’ jouer ces tounes là toute seule à la guitare dans des bars poches avant d’être connue.

      Et côté style, démarche et tout ça, son univers ‘candy-girl’ est aussi décapant que celui de Lady Gaga, et clissement moins faux-cul que la néo-vamp dont tout le monde aura oublié le nom dans 5 ans.

      Mais quand tu bas le record de Elvis, des Beatles, du plus de no1 sur un 33 tours, désolé, mais tu passes à l’histoire rare !

      @ghost

      Ton immense défaut intellectuel malgré tes immenses qualités intellectuelles, c’est que tu uses et abuses du ROT (rationalizing after thought, désolé, je me souviens plus de la version en latin). Tsé, y’a pas de lien secret entre la Pologne et Monaco même si leur drapeau se ressemble en maudit…

    • ma mort est remise à demain, j’avais oublié que j’ai des billets pour Philippe B. et le quatuor Mollinari ce soir, live from Hell (euh from Hull).

    • Le show québécois de l’année 2012 en ce qui me concerne.

    • @ _boulga
      je promets d’être sérieux dans cette démarche au point d’essayer de trouver le vinyle. si la production est bonne, ça sera toujours ça de pris.
      Comme tout bon audiophile (en fait ex avec parfois des rechutes), y a ben des disques que j’ai acheté non pas pour la pochette ou la musique mais juste… pour le potentiel hi-fi.

    • @ alain
      en plus, c’est dans une très très belle petite salle du coin, acoustique top niveau et proximité pour tous. ça promet!

    • Ça a tout l’air que le Quatuor Molinari va faire de même l’an prochain avec Avec pas d’Casque. Danger de redondance ? Chose certaine, ça le fait avec Philippe B.

    • @boogie

      One of the Boys n’est pas franchement ‘hi-fi’, loin s’en faut, mais ça sonne très bien, du moins beaucoup mieux que le répertoire comparable. Le gars derrière la console à une maîtrise très fine de la micro-dynamique. Il fait pas juste pousser des faders.

      Si tu veux acheter un disque weird pour un son à te crisser par terre, je te suggère les derniers Frusciante. Je pense que j’ai découvert des nouvelles fréquences sur mes enceintes pourtant bien aguerries…

    • Bonsoir à tous (de Paris…). Pour remettre un peu de charbon dans la tuyère, voici un lien vers un “live” de Lana del Rey (”Ride”) dans une émission française la semaine dernière : https://www.youtube.com/watch?v=gy-1Ie5caP8 . Mon avis est que Lana a une superbe voix mais qu’elle apprend à passer d’une chanteuse solo, en petit comité, à la star, bête de scène que son statut l’oblige à tenir. Ses scènes en 2013 montreront si elle tient son pari ou pas. Bonne chance à elle dans cette vie de “maboule” tout de même…. Et si vous avez des contacts pour me permettre de dénicher une ou deux places pour les concerts à Paris (Olympia), les 27 et 28 avril, n’hésitez pas.

    • “Ton immense défaut intellectuel malgré tes immenses qualités intellectuelles, c’est que tu uses et abuses du ROT (rationalizing after thought, désolé, je me souviens plus de la version en latin). Tsé, y’a pas de lien secret entre la Pologne et Monaco même si leur drapeau se ressemble en maudit…”

      Tu as des exemples dans ce que je dis où c’est juste des tes concepts fétiches que tu lances à tout moment.

      By the way, oui il y a un rapport entre les deux pays/principauté et on le voit dans leur drapeau. Les deux ont leur origine dans le temps des croisades et donc ils reprennent les couleurs de St-Georges qui étaient les couleurs des croisés. Sans la croix de St-Georges, comme le Canada, contrairement à l’Angleterre et la ville de Montréal.

    • rationalizing after thought = jugement a postiori

    • Entre la Pologne, le parfum et le Vatican, il y a aussi un rapport: Jean-Paul #2, l’eau de Pologne…

    • “et clissement moins faux-cul que la néo-vamp dont tout le monde aura oublié le nom dans 5 ans”

      Un autre concept fétiche ça, faux-cul. Jack white, faux-cul. Arcade Fire, faux-cul. Fouille-moi ce que ça veut dire, c’est juste faux-cul quand j’aime pas.

    • C’est génial! J’ai fait “rationalizing after thought” sur Google, et il ressort qu’il y a juste Boulga qui utilise cette expression et le plus souvent pour me planter. Quand je mourrai, je pourrai dire que quelqu’un a inventé un sophisme juste pour moi! Je dois avoir un lobe frontal anormalement formé…

    • @ boulga (“du respect pour des trucs atroces” Ben non. Si j’aime Katy Perry c’est parce que c’est bon. Si j’aime Men at Work c’est parce que c’est bon. Je pourrais citer quatorze mille disques qui ont vendu au camion que je trouve poches, qu’ils soient DIY ou mass-produits. Mon ‘rêve’ c’est pas ça. C’est juste de faire de la bonne musique. Et LDR, ben c’est pas ça)

      Je dirais, comme pour les enfants (un peu pour provoquer, c’est vrai…), que l’on ne dit pas c’est bon ou c’est pas bon, mais j’aime et je n’aime pas. Chacun a ses goûts et n’a pas besoin d’être convaincu d’avoir “raison” d’écouter. Dieu merci. Comment le monde tournerait s’il fallait n’aimer et n’acheter que ce que certains (qui ?) considèrent comme de la “bonne musique”. Et critiquer (négativement uniquement) n’apporte pas grand chose. Il suffit de ne pas écouter, ni acheter. Le monde est assez grand, la vie assez longue.

    • on pourra* dire, s’entend…

    • Voyons donc, Ghost, c’est un concept académique et juridique vieux comme la Lune.

      Je suis juste le seul couillon à faire une faute dedans ! C’est ‘afterthought’ en un mot.

    • Décidément, non seulement je vais vivre seule mais je vais mourir seule.

    • Même le boy toy ne veut plus s’en mêler. Allez, écoutez un peu de LDR, ça va vous remonter ;-0

    • @boulga

      @scotch

      Oui et non. En fait, ne pas ‘vivre de sa passion’ justement évite qu’un jour, ploguer sa guitare devienne aussi plate qu’aller au bureau. Vivre pour sa passion est beaucoup plus rigolo, à tout prendre.
      ______________________________________________________

      Non, non, tu ne vas pas me faire croire à cette bullshit.

    • @alain

      Le boy toy c pour passer le temps. Heineken, Téquila, pas le temps de niaiser. J’écoute du bon classique MC Solaar en ce moment. Et une toune de la musique de Sons of Anarchy.

    • Moi je vais plutôt m’en remettre à Chris Isaak. Si j’étais femme, ce serait mon fantasme de boy-toy. Et David Lynch l’aime beaucoup.

    • @Jijibi

      Vous devez vous demander sur quelle foutue plateforme vous avez atterri. Désolé pour les digressions, nous nous efforcerons d’être plus inclusifs.

    • Oser comparer LDR à Marilyn Monroe. Non mais tsé. Marilyn c comme Elvis. Ils avaient un charme que personne n’avait. LDR est jolie mais sans âme. Une âme faussement triste. Poor little rich girl qui cherche le vrai amour. Quelqu’un peut lui acheter Ken svp. Merci.

    • Ken. Je suis sur un vrai ordi. J’en avais marre d’avoir un écran noir avec ce blogue sur le IPhone. Il y a un problème techno avec le app.

    • hardy_canyon

      22 novembre 2012
      17h02
      Moi je vais plutôt m’en remettre à Chris Isaak. Si j’étais femme, ce serait mon fantasme de boy-toy. Et David Lynch l’aime beaucoup.
      _____________________________________________

      Il existe encore lui? C pas du années 80 ou 90? Moi j’ai aimé une toune, un clip sur la plage. That’s it, that’s all.

    • Ben oui, il était en ville il y a trois semaines. Une chanson, un clip, wham-bam thank you mister : vous avez parfois les amours éphémères, Scotch!

    • @Canyon hard

      C pas un amour, c une histoire de cul. UN boy toy c une histoire de cul. Non mais… tsé.

    • @Canyon hard

      Montréal n’est pas une référence. On est souvent pogné avec les left overs. Les restants de table. C méchant mais bon. lol

    • @ alainbrunet
      En fait, je suis arrivé sur votre blog qui est apparu dans l’actualité de Lana del Rey. Je suis un peu “toqué” par sa musique et ses vidéos (dont “Born to Die” tourné au chateau de Fontainebleau et le sulfureux “Ride”), ces temps-ci… Je découvre des passionnés de musique et ne connaîs pas toutes les références. Ambiance très “canadienne” et chaleureuse en tout cas !

    • Ambiance très canadienne ? Intéressant. Bienvenue parmi nous et parlez-en à vos amis !

    • @alain

      Tu devrais lui remettre le lien dont parlait Ghost. Il va flipper. lol

    • La soirée Canayenne!

    • Mon cher Jijibi, voici la plus récente discussion sur Lana Del Rey (il y en a eu une autre avant mais Alain n’est pas trop fort sur le passé…):

      http://blogues.lapresse.ca/brunet/2012/01/27/lana-del-rey-est-la-pour-rester/

    • Se rassembler entre amis autour d’un bon boy toy afin de se le partager est une passion très très canadienne

    • Boulga, j’ai regardé sur Google et ta graphie “rationalizing afterthought” ne donne que 5 résultats (ce qui comprend tous les livres indexés). Statistiquement, il semble que 6 personnes dont toi ont trouvé cette expression par hasard, qui, en passant, est un pléonasme rampant: rationaliser, c’est toujours trouver une justification après coup aux choses.

      Sinon, en regardant les occurrences, le sens est plutôt variable, il n’y a aucune définition de l’expression, et il est difficile de savoir ta propre définition tant tu sembles utiliser ça à tout propos. Des exemples?

    • @atchoum

      22 novembre 2012
      23h21
      Se rassembler entre amis autour d’un bon boy toy afin de se le partager est une passion très très canadienne
      ————————————————-
      Surtout que mon boy toy est un happy camper Ontarien qui ne dit pas un mot de français. Lol

    • HS potin Hollywood. Gabriel Aubry l’ex d’Halle Berry s’est battu avec Olivier Martinez. Les témoins n’ont pu rapporter les propos parce que les deux se battaient en français. GA: Aie mon tabarnak. OM:Putain de merde dégage GA: Tu vas en manger une. OM: Va te faire enculer petit pédé de merde. Voilà. J’ai fait la traduction joual, argot. Tout ça pour une pétasse.

    • Une pétasse, maintenant… Misère.

    • @ghost
      2 gars qui se battent pour une femme, ce n’est pas classe. Une pétasse attire ce genre d’hommes.

    • @ alainbrunet et unholy-ghost
      Je viens de lire l’article précédent d’Alain sur Lana del Rey. Eh oui, les écrits sont cruels car ils restent (c’est pour ça que j’ai pour habitude de demander aux “critiques” sur internet d’être modérés et équilibrés. La charge est violente sur le physique, les allures, etc Je dirais (sans être avocat de LDR) qu’elle représente une partie de la génération actuelle, à la fois solitaire, désabusée, créatrice, idéaliste, cool, qui s’invente des univers pour être bien, se maquillent, portent des ongles longs et colorés, etc Bref, c’est “étrange” pour les autres générations mais pas horrible et négatif. Cette nostalgie, ce côté idéaliste font le style des chansons de LDR . Avec les mêmes critères, on pourrait dire que AC/DC en short et casquette, Kiss maquillé, les Beatles en costume, Rihanna en shorty et legging sont ridicules. Voilà, j’aime les chansons et l’univers de LDR, je ne sais pas quelles parties de son corps sont naturelles ou modifiées, la part de naturel et de communication dans ses allures, ses interviews. Je ressens une personne introvertie, aimant la musique mais pas conçue pour danser en boîte de nuit ou dans des grosses soirées. En tout cas, ravi d’écouter, comme je suis ravi d’écouter certaines chansons de Katy Perry, Rihanna, Lady Gaga ou (dans un tout autre style) Alanis Morissette que j’irai voir à Paris lundi prochain

    • «charge violente sur le physique»… Hum, vous êtes vraiment fan, Jijibi, je comprends la sensibilité de votre épiderme. Or, bien que je sois visiblement pro LDR, je m’efforce de la décrire telle qu’elle est, sans complaisance.

    • Jijibi, c’est bien de rappeler qu’il y a une variable générationnelle. Il y a lieu de croire que la plupart des intervenants ici viennent de la génération X grunge. À cette époque, la seule façon de s’habiller était un jeans, un t-shirt ou une poche à patate (jute)… Ils réagissaient à la mode garçon coiffeur des années 80. Les jeunes d’aujourd’hui sont beaucoup plus décomplexés.

    • “2 gars qui se battent pour une femme, ce n’est pas classe. Une pétasse attire ce genre d’hommes.”

      J’aime bien qu’on se batte pour moi. Je dois être un pétasse.

    • @ Alain
      Quand je parle de “charge violente”, je suis effectivement sensible aux remarques écrites sur le physique et à ce que que je ressentirais à lire (je suis un homme donc certaines descriptions vont moins…) à “À l’écran, on devine les rénovations du facies, les lèvres gonflées chez le chirurgien,. On observe ces doigts garnis d’ongles rapportés, démesurément longs. On voit la teinture des cheveux. Le look néo-kitsch, l’angle rétro-nuovo, la mine ténébreuse. Des gueules comme celle-là, doit-on le rappeler à quiconque y voient un signe indéniable de superficialité, n’abritent pas que des cervelles d’oiseau.”
      Décrit comme cela, on a peur, on redoute que LDR puisse lire ces gentils mots, on se dit “Mais est-ce que vous décrivez ma cousine, ma collègue – qui vient de refaire la poitrine car elle était complexée -, ma voisine (pas ma copine ni ma mère, dans ce domaine…). J’attends aussi des journalistes qu’ils puissent avoir des sources fiables et pas des observations ou impressions. Etes-vous catégorique sur ces opérations multiples sur le facies ? Les lèvres gonflées “semblent” effectivement artificielles mais LDR a déclaré qu’au “naturel”, elles ne semblent pas si grosses que dans ses vidéos.
      Je me dis aussi que des forums écrits qui sont lus, commentés, entrainent des personnes (moins intelligentes que vous et moi, évidemment) à parler de la même manière autour d’eux.
      On ne change pas le monde mais j’essaie d’atténuer quelques mauvais travers.
      En tout cas, “malgré” ça, vous avez décelé tout de même que LDR mérite d’être écoutée. C’est déjà. Allez, je veux maintenant prendre la tête des fans de Lana del Rey dans le monde… Permettez-moi de la plaindre tout de même car en recherchant à être “connue”, je ne pense pas qu’elle imaginait l’autre versant de la célébrité.

    • Comme disait Scotch, attention à vos rêves, ils pourrait se réaliser…

    • @ghost
      “2 gars qui se battent pour une femme, ce n’est pas classe. Une pétasse attire ce genre d’hommes.”

      J’aime bien qu’on se batte pour moi. Je dois être un pétasse.
      ___________________________________________________
      Oui mais comme personne ne le fait, ça ne compte pas. Lol

    • @ alain
      “Je me dis aussi que des forums écrits qui sont lus, commentés, entrainent des personnes (moins intelligentes que vous et moi, évidemment) à parler de la même manière autour d’eux.”

      Il est mimine ce petit nouveau. Lol

    • Kiss maquillé, c’est vrai que c’est ridicule.

      Ghost, j’ai fait un lecteur_curieux de moi-même (vivement la fin de semaine) et j’ai googlé “rationalizing after thought” et la vérité, c’est que c’est vous qui utilisez l’expression le plus souvent, notamment chez Jozef…

    • « Je est un autre. »

      « créer, à partir de leur volonté de puissance, un être qui, simultanément, dépasse l’homme et accomplit la vérité de son destin »

      Dr. Plastik, Nietzsche, Dylan, Rimbaud…. Finalement, on peut citer pas mal de monde en parlant de LDR.

      Bien qu’avec son look de blondinette phantasmagorique, il lui manque encore un petit quelque chose pour surpasser celui de Miss Piggy.

      http://www.lapresse.ca/arts/festivals/juste-pour-rire/201207/21/01-4557770-sur-le-divan-avec-miss-piggy.php

    • @atchoum
      Qui est la chanteuse de l’heure en ce moment? ADÈLE. Qui a plus le physique de Miss Piggy que de LDR.

    • “Ghost, j’ai fait un lecteur_curieux de moi-même (vivement la fin de semaine) et j’ai googlé “rationalizing after thought” et la vérité, c’est que c’est vous qui utilisez l’expression le plus souvent”

      Mais non, ce qui sort c’est à chaque fois c’est le ROT = jugement a postiori ci-haut. En fait, je ne l’ai dit qu’une fois dans ma vie chez Siroka, et c’est vraiment à force de me l’entendre dire par Boulga. Mais, vraiment, je ne suis même plus sûr de savoir ce que ça veut dire. En fait, je crois qu’il s’agit pour lui d’un mélange de Post Hoc Ego Propter Hoc et de Comparaison n’est pas raison (donc de voir des causalités là où il n’y a que succession temporelle ou analogie).

    • “Oui mais comme personne ne le fait, ça ne compte pas. Lol”

      Qu’est-ce que tu en sais?

    • Atchoum, tu excuseras mon inculture, mais qui est ce Dr Plastik?

    • Le Dr. Plastik, c’est un surnom pour désigner les plasticiens de ce monde. Yeux, nez, bouche, pouce, féminiser le gros orteil, faut voir avec le Dr. Plastik.

    • Ok, c’est juste qu’à côté de Rimbaud et Dylan, je me disais que j’avais manqué un gros truc…

    • Si le syntagme « Rationalizing Afterthought » était assez usité pour qu’on l’abrège, on obtiendrait RA ou RAT, par ROT.

      Quant à « jugement a postiori », ce devrait plutôt être « jugement a posteriori ».

      Dans le premier cas, il s’agit de rationnaliser après coup. Or, j’ai beau tourner ça dans tous les sens, je ne vois pas en quoi ça peut être répréhensible. Si boulga vous ressert cette expression, remerciez-le chaleureusement.

      Dans le second cas, il s’agit de porter un jugement après coup, ce qui est déjà beaucoup mieux qu’un a priori.

      Donc, ces deux expressions ne s’équivalent pas, d’une part, et n’ont rien de négatif, d’autre part.

      C’est du volapuk, du boulgaghost… ;-)

    • *pas ROT

    • ROT, en effet, j’ai encore repris ça de Boulga ci haut (22 novembre 2012, 15h25).

      Donc mon seul grand défaut c’est le RAT… charmant… ;-)

    • Plus sérieusement, je pense que son RAT c’est pour dénoncer toute interprétation qui ne serait pas prouver par A + B. Par exemple, que je n’aurais pas le droit de dire que la pub H&M est inspiré de Mulholland Drive, à moins que LDR dise qu’elle est inspirée de Mulholland Drive.

    • Tout le monde sent le même rat, et il ne faudrait pourtant pas en parler?

    • @unholy_ghost

      23 novembre 2012
      15h37
      “Oui mais comme personne ne le fait, ça ne compte pas. Lol”

      Qu’est-ce que tu en sais?
      _______________________________

      24/7 ici. Elles sont folles ou ils sont fous. Toi tu es un blogass. Lol

    • unholy_ghost

      23 novembre 2012
      17h03
      Plus sérieusement, je pense que son RAT c’est pour dénoncer toute interprétation qui ne serait pas prouver par A + B. Par exemple, que je n’aurais pas le droit de dire que la pub H&M est inspiré de Mulholland Drive, à moins que LDR dise qu’elle est inspirée de Mulholland Drive.
      ____________________________________
      Est-ce que kékun a compris ce film? Je ne comprends rien à ses films. J’avais aimé l’ambiance de Lost Highway et la musique. Je confonds ses films. Je préfère un bon James Bond ou un Bourne.

    • Ben écoute Bourne…

    • “24/7 ici. Elles sont folles ou ils sont fous. Toi tu es un blogass. Lol”

      Blogass, comme dans badass? J’aime bien…

    • « Par exemple, que je n’aurais pas le droit de dire que la pub H&M est inspiré de Mulholland Drive, à moins que LDR dise qu’elle est inspirée de Mulholland Drive. »

      Mmmh, je vois. Il professe une sorte d’agnosticisme à votre endroit, ce qu’il conviendrait d’appeler un « aghosticisme ».

    • Aghosticisme? Je crois que si je devais interpréter la Bible, il me demanderait de confirmer que la Parole de Dieu confirme mes dires…

    • “Par exemple, que je n’aurais pas le droit de dire que la pub H&M est inspiré de Mulholland Drive, à moins que LDR dise qu’elle est inspirée de Mulholland Drive. »

      Tu ne serais pas plus avancé car Ghost_2.0 te dirait alors: les artistes disent n’importe quoi en entrevue, ce n’est pas un argument qu’elle ait dit qu’elle était ou n’était pas inspirée par X ou Y. Y en aura pas d’faciles.

    • Ghost.1 te le dirait aussi. Les artistes ont tendances à cacher leurs influences et à ne pas vouloir déflorer leur oeuvre.

    • Un gros truc, c’est possible, mais ça va coûter plus cher. Dr. Plastik

    • Redonner sa virginité à une œuvre, vous croyez que Dr Plastik pourrait faire ça, moyennant des honoraires substantiels?

    • Excellent!

      @Alain et les autres
      Pas un gros amateur de BD, mais je viens d’en lire une bonne, québécoise, très nostalgique des années 90, et qui porte sur la musique et les deuils amoureux: Pinkerton, de Sanson-Dunlop et Fontaine Rousseau. Brillant.

    • Si ça se recoud, tout est possible avec des doigts de fée. Dr. Plastik

    • Est-ce qu’on peut, pour le même prix, se faire gonfler les lèvres?

    • Oui. À l’hélium. Satisfaction garantie.

    • Haha! Parfait pour faire décoller une carrière. Un pro de chez pro, ce Dr Plastik! Un esthète, sans doute très prospère. Recoud-il les âmes en loques également?

    • Comme le dit la chanson « les baisers s’envolent, mais les coutures restent. »

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    novembre 2010
    L Ma Me J V S D
    « oct   déc »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    2930  
  • Archives

  • publicité