Alain Brunet

Archive du 1 novembre 2012

Jeudi 1 novembre 2012 | Mise en ligne à 10h13 | Commenter Commentaires (90)

Pour jeux vidéo et orchestre à cordes

Angèle Dubeau Game Music

Le projet Game Music/ Musique de jeux vidéo consiste à jouer les compositeurs qui créent les meilleures trames sonores destinées à accompagner les jeux vidéo. Après les musiques de film de Silence on joue!, un projet plutôt alimentaire (et dont Angèle Dubeau n’a peut-être plus besoin à ce stade de sa carrière), la violoniste montréalaise et son orchestre à cordes investissent le territoire des gamers.

Bonne idée en soi.

Puisque ce médium est devenu très puissant sur l’échiquier des produits culturels, s’y trouve forcément une élite de compositeurs qui arrivent parfois à transcender les trames musicales sans intérêt. Force est de constater que cette élite existe : les musiques de Michael Nielsen et Kaveh Cohen (Tom Clancy’s Splinter Cell Conviction), de Lorne Balfe (Assassin’s Creed Revelations) ou de Normand Corbeil (Heavy Rain) échappent effectivement aux clichés de la bande sonore ludique, ce qui conduit la Pietà à se les réapproprier magnifiquement.

Celles de Yasunori Mitsuda et Nobuo Uematsu (Chrono Trigger & Chrono Cross) ou Nobuo Uematsu (Final Fantasy), cependant, sont des musiques légère dont l’objet essentiel est d’accompagner… un jeu vidéo. Les plus élégants sparages orchestraux n’y changeront pas grand-chose, à moins qu’on en transforme certains fondements orchestraux – ce qui n’est pas vraiment le cas ici. D’autres musiques, comme celle d’Hiroki Kikuta (Secret of Mana) me semblent inégales même si intéressantes – fondu enchaîné de variété instrumentale et de déphasages rythmiques reichiens… faut le faire!

Quoi qu’il en soit, ce projet s’avère créatif pour l’idée en tant que telle, pour certaines musiques franchement nourrissantes, pour la rigueur des arrangements signés François Vallières, Gilles Ouellet, Anthony Rozankovic, Claude «Mégo» Lemay, Antoine Bareil.

Pour le reste, il faudra attendre encore quelques années, c’est-à-dire pouvoir compter sur un bassin suffisant de «grandes» musiques pour jeux vidéo.

Liens utiles

Angèle Dubeau, site officiel


Le reportage de Daniel Lemay


Écoute partielle de tous les extraits de Game Music sur Qobuz

Lire les commentaires (90)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juillet 2014
    L Ma Me J V S D
    « juin    
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité