Alain Brunet

Alain Brunet - Auteur
  • Alain Brunet

    Chroniqueur à La Presse, Alain Brunet est à l'affût des nouvelles tendances de la musique.
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 29 juin 2012 | Mise en ligne à 17h43 | Commenter Commentaires (8)

    Becca Stevens: répertoire d’une beauté atypique

    Becca Stevens

    L’Américaine Becca Stevens est peu connue de ce côté de la frontière… ni de l’autre côté de la frontière !

    Ça ne saurait tarder si vous voulez mon avis… Une opinion toute fraîche, forgée après quelques écoutes de l’album Weightless, sous étiquette Sunnyside. Album d’une beauté atypique, si vous voulez mon avis…

    Son profil biographique nous apprend qu’elle a déjà travaillé auprès de Brad Mehldau et Taylor Eigsti (le pianiste régulier de la chanteuse Gretchen Parlato… qui participe d’ailleurs à cet album). Formée au North Carolina School of the Arts avec une spécialité en guitare classique, ainsi qu’à la New School for Jazz and Contemporary Music in New York en jazz et composition, elle est devenue auteure, compositrice, chanteuse, guitariste.

    Elle est de ces artistes pour qui une chanson peut être beaucoup plus qu’une très belle mélodie couchée sur des harmonies connues et des rythmes binaires. Trajectoires mélodiques, audaces harmoniques, concepts rythmiques, instrumentation singulière. Becca Stevens, voix, ukulélé, charango. Liam Robinson, piano, accordéon, harmonium, voix. Chris Tordini, basse, voix. Jordan Perlson, percussions. L’instrumentation et l’approche chorale nous téléportent dans un territoire intrigant, genre de folk jazz contemporain, bluegrass d’avant-garde.

    Vraiment, si ce n’était pas de Wayne et de Ninety Miles ce vendredi, je me pointerais à l’Upstairs. Peut-être bien que…

    Liens utiles

    Site officiel
    MySpace


    Écoute intégrale de l’album en transit sur Grooveshark


    • Bonjour.

      Quel est l’intrument qu’elle tient ?

      Je note 10 clés, 5 en haut 5 en bas donc 10 cordes.
      Ça sonne comme un Ukulele ou une mandoline mais ces instruments ont 4 et 8 cordes.

    • Charango.

    • @ boogie

      Ah ! En effet.

      http://tinyurl.com/6m7eer4

      Merci bien.

    • C’est un charango je crois. En fait, j’en suis certain.

    • Je viens de passer la matinée en apesanteur. Une voix remplie de chaleur enrichie par les voix de ses acolytes. Intrumentation riche. À cause du nom et de la façon d’approcher la musique, je lui ai cherché un lien de parenté avec Sufjan. Mais wiki me donne tort. Je m’en fous, dans ma tête, je les associe quelque part dans le firmament musical.
      En écoutant son Weightless sur spotify, j’ai pu découvrir le contrebassiste norvégien Eivind Opsvik et le projet The words project (avec entre autres Pete Rende et Sam Sadigursky, en plus de Opsvik). Elle a prêté sa voix à 3 chansons de ce projet.
      C’était en 2010. C’est magnifiquement mélancolique.

    • ce soir: Jorane, Tangerine dream ou autre ?

    • Tangerine Dream? Attends, je ressors mon vieux t.shirt du concert de 86 à la PDA.
      Je les ai vraiment perdu de vue ceux-là.

    • Ce soir ? Joe Sullivan, Jonathan Kreisberg (le prochain post), Grégoire Maret, CEU, London Elektricity…

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    août 2009
    L Ma Me J V S D
    « juil   sept »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité