Alain Brunet

Alain Brunet - Auteur
  • Alain Brunet

    Chroniqueur à La Presse, Alain Brunet est à l'affût des nouvelles tendances de la musique.
  • Lire la suite »

    Partage

    Samedi 16 juin 2012 | Mise en ligne à 13h12 | Commenter Commentaires (53)

    Radiohead au Centre Bell: vos vidéos, vos impressions

    Thom Yorke radiohead-centre-bell

    Pour boucler la boucle avant le prochain cycle Radiohead (j’ose croire qu’il y en aura un), voici quelques vidéos amateurs récoltés sur YouTube ce matin. Les vôtres, j’imagine. Ma critique allongée et le programme de la soirée ont déjà été mis en ligne la nuit dernière (et une version améliorée ce matin), plusieurs ont déjà eu le loisir de comparer leurs impressions de ce très beau concert.

    À mon sens plus intéressant que le précédent au parc Jean-Drapeau en 2008. Contre toute attente, la matière de The King of Limbs fait son chemin, des chansons inédites se sont ajoutées depuis à son répertoire un peu mince (huit titres seulement).

    Force était de constater que Radiohead poursuit sa quête, améliore son jeu et sa cohésion orchestrale, bouleverse son écriture, repense ses arrangements, s’ouvre encore à de nouveaux influx stylistiques. Voilà qui est extrêmement rare pour une formation de cette stature. La plupart de ces supergroupes finissent immanquablement par s’asseoir sur leurs lauriers et devenir une pâle copie d’eux-mêmes… et champions du divertissement familial dont l’objet de l’impact se fonde essentiellement sur la nostalgie et les effets spéciaux. Rolling Stones, U2, Pink Floyd…

    Après tant d’années de service, Radiohead évite encore cet écueil. Bien sûr, on en reconnaît la facture, les repères sont encore faciles à identifier, mais on continue à s’élever à la rencontre de ces artistes qui poursuivent une démarche de création tout en obtenant un succès de masse.

    Vous pouvez lire ma critique (avec le programme du concert de vendredi et les titres classifiés par album) en cliquant ICI.

    Et, surtout, vous pouvez vous pronconcer !


    • Un moment j’ai eu peur d’être déçu, because set-up de Caribou qui était noyé dans l’immensité du Centre Bell, puis Radiohead a vite convaincu qu’il était en mesure de remplir d’émotions un tel aréna, même avec les pièces mélancoliques/moins accessibles. Ce qui est en soi un exploit.

    • Euh… ça veut dire quoi «set-up de Caribou»?

    • @ auburn
      jon8 ne peut résister à l’envie d’amener son flacon de Caribou quand il va à des concerts. :-P

      Blague à part, Caribou n’était vraiment pas assez fort en volume pour faire bonne impression. Je n’ai sorti mes bouchons qu’à mi-chemin dans le set. C’était peut-être pour permettre aux hipsters de parler pendant la performance? :-D

      Superbe visuel, drôle de setlist, ajout très pertinent de Clive Deamer (j’ai d’ailleurs pas mal envie d’aller le voir au FIJM avec Get The Blessing), pacing un peu nul (trop de temps morts entre les pièces). Pas mon meilleur show de Radiohead, mais même le moins bon show de Radiohead est encore un très bon show! :-)

    • De retour cette nuit à Québec, déjà à la lecture de votre premier fantastique résumé de la soirée M. Brunet, vous confiai qu’on venait de vivre un magistral moment de musique.

      Mon coup de coeur : Yorke et la sensuelle Nude. Ma chair de poule de la soirée.

      Radiohead toujours fantastique.

    • Je parlais de la prestation du band Caribou, la première partie du spectacle. Je pensais voir Radiohead + Caribou hier soir, mais c’était Radiohead, point.
      Dommage, parce que j’ai eu la chance de voir Caribou au National il n’y a pas très longtemps et quand ce sont les vedettes de la soirée, c’est vraiment excellent. Mais bon, il ne fallait pas faire de l’ombre sur Radiohead, c’est assez clair! ;-) Sono en sourdine, 2 ou 3 kits de projecteurs empruntés à la taverne Chez Jean-Guy et puis hop, on met de la zizique d’ambiance quelques dizaines de minutes…

      Comme quoi si un jour Radiohead se produit en première partie de U2, n’y allez pas! La hiérarchie devra être respectée.
      haha

      Nevermind. J’aimerais beaucoup entendre les chanceux qui ont la chance de comparer entre le show de Radiohead donné à la salle Wilfrid-Pelletier en 200?
      Je garde toujours l’impression que ce genre de musique/band est à son mieux dans un environnement plus intimiste.

    • @Alain
      vous avez oublié ”True Love Waits” dans la liste des chansons jouées.

    • @ Jon8: J’y étais à la Place des Arts en 2006. Difficile de comparer ce spectacle avec les autres donnés par le groupe. Tout d’abord car à l’époque la tournait servait à offrir un avant goût de ce qu’allait devenir In Rainbows. Je dois cependant avouer que d’offrir une musique si riche dans un environnement comme la salle Wlifrid-Pelletier rendait l’expérience surréelle. À classer dans mon top 5 des meilleurs spectacles que j’ai vus. Hier soir, malgré la froideur du Centre Bell, je dois dire que j’ai eu beaucoup de plaisir et que le groupe a offert une très bonne performance.

    • Pour ma part, c’était mon 7ième concert de Radiohead. J’ai assisté aux deux concert à la PDA et pour le moment je classe celui d’hier très haut dans ma liste…

      Le 1er concert au parc J-D était exceptionnel. Je dirais que celui d’hier mérite au moins la 3ième position. Ma blonde a assisté`au 2ième spectacle à la PDA et le dernier à J-D et celui d’hier est son préféré jusqu’à maintenant.

      Pour True Love Waits, ce n’était que l’intro…

      J’ai mis la main sur la liste officielle du groupe . Ils avaient prévu National Anthem ou Bodysnaycher en 2ième rappel et Supercollider à la place All I Need…

    • Le concert d’hier était de loin supérieur à celui donné au PJD en 2008. Ce ne fut pas mon concert préféré, mais, surtout en tenant compte de la froideur du Centre Bell, ce fut une réussite! (Je ne sais pas ce que ça pouvait donner dans les gradins, mais au parterre, contre la grille, on oublie l’aréna) J’ai moi aussi été étonnée par les versions “live” des chansons de TKOL; franchement, ce que j’ai entendu hier était souvent plus intéressant que le disque. Un peu décue de la durée du set de Caribou, un groupe merveilleux live qui aurait assurément mérité plus que la petite 1/2 heure accordée. Et aussi, contrairement à 2008 où la foule a souvent été très désagréable (on blâme la pluie?), je dois dire qu’hier, dans mon coin, les gens étaient supers gentils et attentifs aux bands (j’ai même vu une gang retirer leur casquettes pour moins bloquer la vue, et mieux encore, laisser les plus petits passer, c’est rare ça!)

      @Jon8: Impossible de comparer l’expérience de la Place des Arts avec un autre concert. La, somme toute, intimité, le fait que le groupe n’était pas en train de promouvoir un nouvel album et la promesse d’avoir plein de nouvelles chansons (moins nouvelles à ce stade de la tournée, mais n’empêche!) rendent ces 2 concerts inclassables!

    • @patv:

      J’ai vu Radiohead au Spectrum pour The Bends, puis OK Computer au Centre Bell (Molson?), puis 3 fois au Parc Jean-Drapeau, un des soirs à la PdA, une fois à Bercy (Paris) et puis vendredi. Mon top: Kid A/Amnesiac au Parc Jean-Drapeau en 2000… Le dernier est parmi les trois meilleurs, l’autre étant le soir de la PdA en 2006.

    • @ maxime_g

      True Love Waits n’était qu’une citation, on ne l’a pas jouée au complet.

      @jon8

      Caribou s’en est très bien tiré, dans les conditions d’une première partie. J’avais vu le concert du début de la tournée (La Tulipe), l’interprétation avait été inférieure au mini-concert de vendredi.

    • @alain et patv: En effet, le premier concert au PJD (Kid A/Amnesiac) était excellent, mon préféré, malgré la Place des Arts

    • Quel band exceptionnel tout de même. Je me sens privilégié d’avoir ”grandi” avec ces musiciens extraordinaires. Ça fait contre-poids à ceux qui glorifient ad nauseam le passé Rock et ses sempiternelles sixties/seventies!

      Quoique, franchement, parle-t’on vraiment de ‘Rock’ avec Radiohead ?

    • Ouf.
      triste accident pour le concert de Toronto (annulé évidemment)

    • premièrement R.I.P au gars qui est mort dans l’accident a Toronto

      Pour le concert,C’étais mon premier Radiohead a vie (J’ai 14 ans)Donc je sais pas si il est le meilleur
      Caribou étaient exellent mais selon moi ca aurait du etre plus long et beaucoup plus fort.
      Pour Radiohead,C’était exellent,le visuel était vraiment malade.Le setlist m’a plu car j’ai beaucoup aimé The king of limbs,J’aurais aimé qu’ils jouent Karma Police ou you and whose army ou 15 steps?mais c’est normal.J’ai trouvé L’ambiance correct jusqu’a temps qu’ils jouent Nude(Selon moi le meilleur momment de la soirée)après cette chanson j’ai trouvé qu’il y a comme eu un deblocage,le monde ont commencé a applaudir plus fort,bouger,crier.Je sais pas si ca a été ca pour tout le monde(moi j’était dans la section club)
      C’est définitivement un de mes meilleurs show a vie,Radiohead est selon moi le meilleur Band en activité et cet ecellent show me l’a confirmé!!!!!

    • C’est fou à quel point les points de vue diffèrent! C’était mon 7e concert de Radiohead, et c’était le pire. Le fait que c’était au Centre Bell et mon éloignement de la scène influencent peut-être mon opinion.

      Bouleversante que cette histoire à Toronto. C’est dommage que ça arrive encore. Il me semble que ce genre d’accident est en hausse au cours de dernières années. Ces travailleurs sont-ils assez formés? Un bon cas de CSST en tout cas (ou l’équivalent ontarien).

    • Alain, vous comparez Radiohead, un groupe né dans les années 90, avec des groupes nés dans les années 60 et 70. C’est pas très juste ;-)

      Attendez que Radiohead fasse des spectacles dans les années 2030-40 (s’il se rend jusque là). Là, on verra s’il poursuit toujours sa quête ou s’il est devenu du divertissement familial :-)

    • J’ai l’impression de vivre à l’époque de la présomption, du “douche bag”, du “je l’ai dont, l’affaire!”, et que c’est cette attitude qui fait qu’il y a une dizaine de scènes qui se sont écroulées depuis 3 ans. RIP la personne morte à Toronto? Mets-ens! Mais faites-donc vérifier vos châteaux de carte par des gens expérimentés.

    • @richlega

      Radiohead est en constante évolution artistique depuis près de 20 ans. Pas de bisbilles entre égos hypertrophiés, comme ça a trop souvent été le cas. Pas de gestion de patrimoine -parfois extrêmement poussive voire gênante chez d’autres- malgré le grand succès OK Computer qui date quand même de 15 ans. Juste une équipe de talentueux musiciens qui laissent toute la place à la musique avec un grand ”M”.

      J’essai de trouver un équivalent à ça et je n’en vois nul part.

      À l’instar des Beatles, Pink Floyd, U2, Led zep et Rolling Stones, ils font parti des plus grands. À la différence que rien n’est encore venu entacher leur extraordinaire parcours et, pourtant, ils ont déjà prouvés qu’ils ont eu plus de souffle que tous les autres.

    • Je dois dire que cette tragédie est horrible… imaginez-vous l’impact que ça aurait-eu si c’était arrivé alors que le band faisait ses tests de son?

      Hier soir j’ai vécu une magnifique soirée…
      C’était mon 4ème concert après Place des arts n2, PJD en 2008 et un concert au Rosland Ballroom en 2011. J’ai vécu deux shows des premières rangées, dont le mémorable à PDA où le groupe avait ouvert avec You and Whose Army et testé plusieurs pièces de In Raibows. Pourtant, le show d’hier m’a plu davantage. Possiblement à cause du setlist qui comportait plusieurs chansons que j’attendais (I Might Be Wrong, Myxomatosis, Pyramid Song, Climbing Up The Wall, Idiotheque, Staircase et Daily Mail…) Les nouvelles chansons ont bcp évoluées depuis leurs premières présences à NY en 2011. La plupart pour le mieux, mais j’ai trouvé Morning Magpie chaotique et Little By Little un peu fade (J’aime pourtant bcp la version de l’album).

      C’est certain que pour l’appréciation pure de la musique, la PDA est dans une classe bcp supérieure au Centre Bell. Mais le son hier était tout de même bien calibré et le groupe a bien rempli l’espace. J’ai passé une magnifique soirée et réitère que Radiohead a une place bien spéciale dans mon univers musical. (avec Elliott Smith)

    • Oui un meilleur spectacle que celui présenté au Parc Jean Drapeau en 2008 . Mais Radiohead, c’est jamais banal. Je suis une fan finie à vie!

    • @richlega

      Les Stones font la même toune depuis… 30 ans ? U2, depuis… 15 ans ? Floyd depuis… 25 ans ? Les Beatles se sont arrêtés très vite, Macca a eu de rares soubresauts de créativité. Led Zep s’est aussi arrêté vite. Je caricature un peu mais… Radiohead existe depuis deux décennies, pas de gros ralentissement conceptuel au programme, malgré la poursuite des activités. Une exception objectivement vérifiable. Désolé, mais le vieillissement de l’esprit n’est pas le même pour tous.

    • Et… oui, événement tragique à Toronto. Je l’ai appris alors que j’étais au Francos. Je sors d’ailleurs du spectacle d’Orelsan, très bon rappeur normand.

    • @richlega C’est vrai que nous ne savons pas ce qu’il adviendra de Radiohead dans 5 ou 10 ans. Mais il reste qu’après presque 20 ans (bien que que leur 1er disque ne soit pas terrible) ils n’ont toujours pas fait leur Momentary Lapse of Reason -qui lui a été produit 20 ans après The Piper en 67…

      J’avoue que pour le moment je ne vois pas de groupe dans l’histoire du ‘rock’ dont la créativité s’est étalée sur une si grande période. Même si Hail to the Thief comportait quelques pièces moyennes…

      On s’en reparle dans 15 ans !

    • Ça va trahir mon âge, mais j’étais au Métropolis il y a 15 ans!

      Entendre “fitter happier, more productive…” en intro, “creep” (avant d’entendre Thom dire au centre molson 6 mois plus tard: “fuck you, you won’t get it”), “Let Down” “true love waits (au complet et accoustique) “talk show host”… On s’entend que tous les spectacles à venir n’arriveront jamais à la cheville de se souvenir de 1997.

      Le show de la place des arts, le premier soir j’y étais et In Rainbows n’était que rumeur, mais Radiohead voulait nous faire découvrir les tounes.

      Vendredi, restera la fois où c’était le 8e spectacle que je les voyais! Ça sera fois où Idioteque était encore magique, la fois où j’suis toujours impressionné par J. Greenwood, la fois où j’espère être toujours là lors de leur prochaine visite (tout en sachant que la nostalgie de 1997 ne sera jamais égalé) avec mon frérot que j’avais amené au Métropolis à l’âge de 16 ans!
      Maudite nostalgie… mais j’ai confiance qu’une toune comme “All I Need” ou “myxamotasis” finiront par me faire profiter du moment présent quand ils reviendront!

      Je me souviens du kid de 18 ans qui se demandait si Radiohead serait toujours présent dans sa vie plus tard… Je suis tellement content de lui répondre qu’ils n’auront jamais été présent!

    • … qu’ils n’auront jamais été *aussi* présent!

    • Perso, j’ai l’impression que le bond entre OK Computer et Kid A/Amnesiac a été tellement surprenant et fulgurant que Radiohead n’a jamais pu égaler cette explosion de créativité par la suite. Autrement dit, je pense que Kid A/Amnesiac demeure le summum de créativité de ce groupe. Qu’en pensez-vous?

    • Des détails sur la tragédie de Toronto et surtout…cette image qui vaut mille mots.

      http://exclaim.ca/News/torontos_radiohead_concert_cancelled_after_death_in_stage_collapse

      J’aurais bien aimé me faire une tête sur le concert de Montréal mais le son de ces vidéos maison est tellement mauvais…Ce n’est tout simplement pas écoutable.

    • @ alainbrunet 22h09

      je vais commencer par mentionner que Radiohead est mon groupe favori de tous ceux qui existent actuellement. j’ai malheureusement pas vu le show…mais vous touchez à un sujet qui me fascine.

      vous avez raison avec votre affirmations sur le “renouveau artistique/conceptuel” des groupes, ils sont le top à ce niveau parmi les groupes ayant connu les grands succès….mais je pense que votre comparaison sur la base du 20 ans fausse la donnée tout simplement parce que les époques sont tellement différentes.

      Sur la même période les Stones ont produit au moins deux fois plus de matériel. Je veux pas faire l’éloge de la quantité versus la qualité, et tout le monde connait les raisons…les revenus étaient pas les mêmes, et les conditions-obligations contractuelles non plus. Est-ce qu’on ne considère plus du tout l’ampleur de l’oeuvre ?

      Si je peux me permettre cette suggestion pour mieux comparer: Radiohead en est a son 8e album studio avec King of Limbs. vous devriez comparer l’évolution sur 8 albums. pour les autres bands que vous utilisez en comparaison, ca donne:

      U2 8e- Zooropa (80-93)
      Stones 8e- Let it Bleed (64-69)
      Floyd 8e- Wish you were here (67-75)

      je trouve que c’est plus équitable, car les bands pré-1990 n’avaient pas souvent le loisir d’attendre 4 ans entre leur 3e et 4e oeuvre, comme Radiohead l’ont fait entre Ok Computer et Kid A.

    • bonjour

      pour ma part, c’était mon 5e Radiohead et quel concert ! Sur le parterre, rien à redire sur le son, avec des bouchons, c’était juste ben. J’étais à Coachella pour le 2e week-end et j’ai trouvé le concert du Centre Bell supérieur en terme d’intensité et pour le setlist (faut dire qu’ils jouent plus longtemps en aréna que pendant les festivals)…

      Vraiment intense, Staircase sublime ! Quel band…

    • @richlega

      Kid A/Amnesiac sont sans aucun doute des albums phares. Pour le groupe mais aussi pour le monde musical en général… Cependant, là où Radiohead a le mieux fait un travail de synthèse c’est avec In Rainbows. On oublie trop souvent le disque 2 (pas évident à dénicher) mais cet album double, avec du recul, sera considéré comme un des meilleurs si ce n’est le meilleur du band. D’ailleurs, la réaction de la foule du centre Bell face aux pièces de In Rainbows en disait assez long puisque ce genre d’accueil est habituellement réservé aux ”vieilles tounes” d’un band…

      Mon top personnel jusqu’à maintenant:

      1. In Rainbows
      2. Amnesiac
      3. Kid A

      Tous les autres pas mal sur un pied d’égalité selon mon humeur du moment. Sauf Pablo Honey qui ferme la marche.

    • Ils sont passé à deux doigts de sortir UN album qui combinait les 20 pièces de la sessions Kid A/Amnesiac:

      http://en.wikipedia.org/wiki/Amnesiac_(album)

      Très intéressante histoire, bien entendu :-)
      …Je ne savais pas pour ”Like spinning plates” (!) une de mes pièces favorite. Des créatifs à l’état pur ces gars là!

    • ”Bassist Colin Greenwood told KCRW: “We’d go in for like a week, like every day from 4 o’clock through to eleven or twelve, working on the tracklistings for Kid A and with all the songs that we’d recorded, desperately trying to put in the songs that are on [Amnesiac], and we just couldn’t make an order fit.” Selway said: “I thought a double album would have been quite unpalatable. People said they had problems with Kid A. Imagine if it had been a double album. I don’t think anyone would have given it a second hearing.”

      Ça aurait été assez intense, en effet. Tiens ça donne le goût d’essayer :-)

    • L’exercice est un gros défi, indeed!
      Mais, connaissant par coeur ces 2 albums, j’aurais dû m’essayer à les combiner bien avant…
      C’est l’fun :-)

      Donc voici ma version maison de ”An amnesiac kid”:

      1. HUNTING BEARS (hommage et adieu à la guitare pure)
      2. I MIGHT BE WRONG (la symbolique…)
      3. IDIOTEQUE (symbolique part II)
      4. PYRAMID SONG (on plonge)
      5. THE NATIONAL ANTHEM (point de non-retour atteint)
      6. FOG (question de timing/ambiance)
      7. EVERYTHING IN IT’S RIGHT PLACE (nouveau chapitre)
      8. DOLLARS & CENTS
      9. PULK/PULL REVOLVING DOORS
      10. HOW TO DISAPPEAR COMPLETELY
      11. PACKT LIKE A SARDINE IN A CRUSHED TIN BOX
      12. KID A
      13. LIKE SPINNING PLATES (pièce finale par excellence)

      53 minutes et demi, 13 pièces total, alternance Kid A et Amnesiac. Si ça n’aurait pas l’approbation de Greenwood, c’est au moins un beau résumé de la session :-)

    • c’était mon premier show de radiohead … j’ai vraiment adoré … je deviens peut-être enfin assez mature pour les aimer (lol) … j’amais beaucoup le regard du bassiste qui fixais le drummer pendant le show … TRÈS concentré (re-lol) …

      pendant le show je me disais justement qu’ il ne faudrait pas que l’un de ces écrans mobiles leur tombe sur la tête …

      bravo pour l’énergie déployée

    • Autres commentaires à ce sujet, provenant du lien wiki:

      ”Guitarist Ed O’Brien agreed: “The tendency with a double album is that if there’s quite dense material in there, you tend to skip it, you tend to move on. We realised that maybe at first listen it wouldn’t come to you, but it warranted coming back to. It wouldn’t have happened if we put it on a double album.” Yorke told the Chicago Tribune the decision to split the work into two albums was made “because they cannot run in a straight line with each other. They cancel each other out as overall finished things.”The band stressed that Amnesiac was not a collection of B-sides or “leftovers” from Kid A but an album in its own right.”

      Je pense que ça explique, du moins en partie, la courte tracklist the King of limbs et la tendance actuelle qu’ils ont à fragmenter en mini-album ou add-ons Deluxe. Ça démontre chez eux une réelle sensibilité à la réception (et l’assimilation) par leur fans de leurs oeuvres. D’ailleurs, je crois que l’ordre des pièces sur un album (et le nombre, et le temps total) sont autant d’éléments cruciaux et que c’est un art en soi. L’analogie facile qui me vient en tête c’est: comme la partie service en gastronomie. Devil is in the details.

    • @ jon8

      Pas de You and Whose Army?

    • @jon8

      In Rainbows serait donc un disque double? Et la seconde partie est difficile à trouver?

    • richlega, je suis d’accord avec vous sur ceci: le cyle Kid A / Amnesiac n’a jamais été égalé. Mais on ne peut parler pour autant de déclin, de redite, de gestion de patrimoine, contrairement à ce qui s’est produit chez les autres méga-groupes anglo-américains mentionnés précédemment.

    • @alainbrunet

      Encore merci des angles exprimés lors de votre critique. L’arrivée de “The King of Limbs” demandait une ouverture plus transparente, et chacune de leurs prestations sur ce nouvel album vendredi soir trahissait un work in progress créatif, évolutif et interprété magistralement par The Golden Voice.

      Là où va Radiohead, là ils nous déposent …

      RIP Scott Johnson

      “We have all been shattered by the loss of Scott Johnson, our friend and colleague. He was a lovely man, always positive, supportive and funny; a highly skilled and valued member of our great road crew. We will miss him very much. Our thoughts and love are with Scott’s family and all those close to him.” -Philip Selway

    • J ai vue Radiohead en 98 Centre Bell , Ok computger tour, mon fils avait 4 ans je lui chantait Karma Police il connaissait les paroles , vendredi j’ etais avac mon fils qui a aujourd hui 17 ans we are huge fan , voir le concert de Radiohead avec mon fils 5e rang priceless

      Quel belle fin de semaine de la fete des peres LOL

    • Je serais curieuse de savoir où la plupart d’entre vous étiez assis lors du concert.
      Personnellement j’étais assise dans la section Club, juste en face du stage, et j’ai été horriblement, mais horriblement déçue par le show. Radiohead est mon groupe fétiche et leur musique me fait toujours frissonner par sa profondeur et sa délicatesse, mais là où j’étais, j’avais plus l’impression d’entendre la réverbération du drums et des effets électroniques que la musique elle-même. La voix de Thom Yorke, tout comme la clarté des sons, étaient à moitié enterrés.
      Je suis même partie après la première chanson des rappels…
      Déception horrible, compte tenu du fait que j’avais été présente à celui du Parc Jean-Drapeau (3hrs à l’avance) et que j’ai dû quitter avant leur entrée en scène par cause d’hypothermie suite à un bon 2 heures en t-shirt sous la pluie.

    • @janieM

      J’étais personnellement dans les rouges section 118 et c’était assez bien centré mais trop loin. Des amis étaient dans la section 115 et ils étaient debout tout le long parce que toutes les sections sur le côté donnent un mal de cou assez rapidement (tête tournée vers la scène). Bref, malheureusement au centre Bell en configuration théâtre (show, scène unidirectionelle) il n’y a aucune véritable bonne place, contrairement au hockey, boxe, UFC, etc… Il reste donc l’option parterre, très proche de la scène, avec tous les désagréments que cela implique. Des fois je souhaiterais le stade olympique, c’est dire!

      @pezz
      amusez-vous à faire une tracklist qui inclue celle là, le risque de faire fausse route est assez minime avec ces deux albums ;-)

    • Band surestimé et ennuyant. Revenez-en.

    • @richlega

      C’est tellement mal publicisé/distribué que j’en viens à me demander si c’est vraiment considéré comme un album double, en effet. Mais sinon, quoi ? Il y a 8 pièces, même si deux très courtes, c’est appelé ”CD 2” et ça venait avec le kit Deluxe vinyle et tout ça lors de la vente directe sur le site de Radiohead (rappelez-vous, c’était le fameux album que l’on payait le ”prix qu’on voulait”).

      Enfin peu importe, c’est un must pour tout fan de Radiohead. Ça en dit long sur l’état d’esprit général de la session In rainbows et certains préfèrent carrément le CD2 au premier. On y retrouve beaucoup de la mélancolie de Kid A/Amnesiac mais d’une façon plus douce, plus humaine. La pièce Go Slowly est sans contredit une des plus prenante que Radiohead n’a jamais fait. Voyez par vous-même:

      http://www.youtube.com/watch?v=LU7nE1e8WbE

    • Une autre pièce du CD2 qui accroche dès la première écoute, avec des images qui cadrent parfaitement:

      http://www.youtube.com/watch?v=9_uQzEsSA1A

    • au parterre le son était excellent … y compris la voix la plupart du temps … et visuellement, mettons que le champ de vision était bien rempli

      peu importe le show, pour beaucoup de gens à partir d’une certaine distance de la scène ça devient trop abstrait … on passe le spectacle à regarder les écrans

      personnellement, je suis très prêt à subir les “désagréments” dont parle Jon8 si cela me permet d’étre vraiment “dans” le show …

    • Belle interview avec Grouper, Alain, mais il y a un petit…lapsus? Vous nommez Liz Harris “Liz Fraser” à un moment (hihi). Vous aurez l’occasion de discuter de l’album solo de Liz Fraser plus tard cette année, probablement.

    • J’étais au parterre, première rangée devant Ed et je peux dire que le son était vraiment très bon à cet endroit. J’imagine que les gens dans les sièges devaient n’entendre que la réverbération comme dit @JanieM. Dommage :-( Ils ont été généreux dans leur setlist: ‘how to disappear completely, street spirit(fade out), myxamotosis, pyramid song, nude, all i need’… wow un premier show parfait! J’aurais bien aimé les connaître avant…

    • j’étais dans la section 112 +/- 5eme rangée et c’était juste parfait autant du point de vue du son que du visuel. Le seul point négatif, attendre 45 minutes et payez 7$ pour un reçu de caisse pour entrer, mais bon faut bien faire des sacrifices pour voir Radiohead.

      @richlega
      In Rainbows n’est pas vraiment un album double. La partie dont parle Jon8 est plutôt vu comme un album bonus qui comprend quelques chansons joués en concert dont Bangers N’ Mash (joué au PJD en 2008) et Down Is The New Up (présente sur l’excellente compil DVD Live From The Basement), etc. La version physique me semble effectivement difficile à trouvé, mais pour la digital ne ça ne devrait pas être trop ardue.

    • Sultitan. Oupse, un vrai lapsus !

    • Excellent spectacle comme toujours avec Radiohead, pour ma part j’ai préféré l’aspect visuel de la tournée In Rainbow (les longs tubes qui servaient d’éclairages, selon moi c’était du jamais vu) Mais ça n’enlève absolument rien à la qualité du spectacle de vendredi qui côté musique et visuel étaient vraiment parfait.

      @ Alain Brunet

      J’ai l’impression que le nouveau Fiona Apple (qui sort demain) pourrait devenir le Let England Shake de 2012!!

    • H.S.

      Merci pour l’info sur Grouper/Harris, je viens de découvrir ou plutôt redécouvrir parce que j’avais déjà entendu et je me suis finalement rendu compte où: sur un mix de Trentemoller :-)

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juillet 2012
    L Ma Me J V S D
    « juin   août »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • Archives

  • publicité