Alain Brunet

Alain Brunet - Auteur
  • Alain Brunet

    Chroniqueur à La Presse, Alain Brunet est à l'affût des nouvelles tendances de la musique.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 30 novembre 2011 | Mise en ligne à 18h43 | Commenter Commentaires (22)

    David Lynch, musicien

    David Lynch Crazy Clown Time

    Après plusieurs jours de procrastination, j’ai finalement écouté attentivement Crazy Clown Time sous étiquette Play It Again Sam, premier album de David Lynch dont deux chansons circulent dans l’espace depuis un an – Good Day Today et I Know.

    Voilà l’expression musicale d’un artiste du cinéma. Inutile d’ajouter que les trames sonores de ses films ont marqué l’imaginaire. Ainsi donc, au milieu de la soixantaine, David Lynch a succombé à la tentation de faire des chansons. Guitares, claviers, programmation, percussions, voix – la sienne, trafiquée au vocoder ou autres filtres, ou encore celle, intacte sur la chanson Pinky’s Dream, de l’invitée Karen O que l’on a déjà remarquée au sein du groupe Yeah Yeah Yeah.

    On fait le compte: 14 chansons signées David Lynch.

    Oui, il y a des effluves de Twin Peaks là-dessous, de Sailor & Lula, de Lost Highway… Oui, on peut se sentir investi de ces fréquences mystérieuses, ambiances insolites, chuchotements pervers et autres évocations érotiques. Effectivement, on peut ne savoir sur quel pied danser. Et ne pas savoir s’il s’agit là d’un bon ou d’un mauvais signe.

    Doit-on alors résumer le David Lynch musicien à ce freak de sous-sol ayant quelques notions de blues ou de rock, et dont la salle de jeu comprend instruments et cossins électros qu’il a appris à maîtriser à temps perdu ? Tenté de répondre par oui ? À bien y penser, non.

    On ne peut parler ici d’art naïf, même si l’homme qui s’exprime n’a ni expérience musicale ni formation. Or, bien qu’il soit clairement limité, le vieux Lynch sait mélanger ses couleurs et produire un son qui se tient. Quoi qu’on pense de sa direction, cet album se tient. Un artiste de cette trempe qui décide de rendre public ses premières musiques et chansons ne peut être considéré comme un débutant. Il a des notions esthétiques, des préférences en musique, il a des dizaines de milliers d’heures d’écoute derrière la cravate.

    On imagine que le mec a réfléchi amplement à cette esthétique qu’on pourrait qualifier d’électro-blues. Trames sonores sur lesquelles il se prête à d’étranges explorations oniriques, séances d’auto-hypnose, trépanation de l’inconscient, méditation aux barbituriques et à la fumée de moquette.

    Drôle d’effet, la moquette… Hydroponique ?

    Liens utiles

    David Lynch, site officiel

    Crazy Clown Time, profil Wiki

    Écoute en continu sur le site Welcome to Twin Peaks


    Metacritic : moyenne de 64 % d’après 27 critiques


    • Pour ma part j’aime bien. En tout cas j’applaudis l’effort et l’audace, mais j’avoue ne pas l’écouter non-stop dans ma bagnole depuis sa sortie (non il n’a pas su détrôner planningtorock à ce chapitre).

      Ma douce moitié semble, de son côté, allergique à certaines pièces un peu plus freakish de l’album…

      Un honnête 7/10 (c’est un cinéaste, tout de même!)

    • Je pourrais en dire autant de ses tableaux!

      Il y a certains types de talents qui ont intérêt à être transposés dans différents médiums. Leur vocabulaire artistique continue d’évoluer en étant matérialisé de différentes façons et la technologie favorise cette approche.

    • Une de mes 5 idoles à vie alors moi je ssuis inconditionel.

      J’ai entendu pas mal de bien de planningtorock alors j’y vais de ce pas. C’est-tu juste du gros rock? On verra.

    • Mes artistes préférés en musique sont plus des cinéastes que des techniciens. La technique, quand c’est tomber dans la convention… Bah, j’aime peut-être pas la “vraie” musique, je vous la laisse. J’aime le théâtre sur lequel toute musique s’ouvre (l’atmosphère qui se dégage d’une musique, même la plus ardu).

    • Quel album! Vraiment un de mes préférés de l’année. Ca sonne comme rien d’autre, c’est travaillé, c’est original, ça contient de bonnes lignes directrices… j’adore! C’est réellement un album Album dans le sens où on tombe dans un mood durant l’ensemble de l’album!

      J’adore l’aspect très Earth (le band de Dylan Carlson). Pour ceux qui ne connaissent pas, je ne peux pas assez vous conseillez Hex.

      Ah et en passant, My Beautiful Dark Twisted Fantasy qui n’est pas nominé pour grammy de l’album de l’année = INJUSTICE.

    • @interzone
      C’est pas un album de 2010? Me semble que oui.

    • Pour en revenir à Lynch, ça fait aussi partie de mes coups de coeur de l’année (quoi que faut pas compter sur moi pour les top 10).
      Effluves de Twin peaks, yes Sir et pour mon plus grand plaisir.
      Facile d’entrer dans une forme de transe en écoutant ça.
      Qu’il n’ait pas de formation musicale, je m’en fous. Comme il est souvent écrit chez vous…c’est le résultat qui compte.
      Par bouts, on jugerait que c’est Neil Young qui chante….

    • oups…on juRerait que c’est Neil……………..

    • Personnellement, je trouve ces déambulations sonores plus intéressantes que ses films récents. Ce medium lui convient parfaitement; je sens que ce créateur est nettement plus à l’aise dans ce medium. Moi aussi…

    • Serait-ce ma dernière belle découverte avant la nouvelle année ? Chose certaine j’embarque dans l’univers musical comme j’endosse ses films.
      La composition est légère voir inégale mais on écoute pour les textures et les images alors… Yes he can… Y devrait se présenter aux élections ;) Cé simple cé underground mais surtout ça marche.

    • On ne peut plus l’écouter sur NPR. Avez-vous un autre site ou sa musique est écoutable ?

      Il avait fait de bonnes choses avec Angelo Badalamenti et Julee Cruise.

    • Le site Welcome to Twin Peaks offre le stream intégral.

    • @sultitan

      ”J’ai entendu pas mal de bien de planningtorock alors j’y vais de ce pas. C’est-tu juste du gros rock?’

      C’est pas du rock en fait, selon RYM c’est du Art Pop, mais j’ai lu quelque part sur le web une définition pas mal plus éloquente: ”Sa musique est une quête darwinienne baroque qui prend des allures de cabaret électro jazzy fantasmagorique.”
      Je croyais que les années 80 n’avait inspiré que le dégoût pour le spray net, mais non. L’androgénie à la Bowie mais vu du côté féminin, et en 2011.

    • norvegequebec : L’album de Kanye est sorti juste après la limite 2010. D’ailleurs, il est nommé comme album de l’année rap. Mais vu le faible cru des albums nommés comme albums de l’année, c’est complètement stupide que ce ne soit pas nommé dans la grosse catégorie.

      C’est vrai que les vocals ont un petit quelque chose de Neil Young. En tant que fan fini de Neil, ça me plait bien d’ailleurs.

      Est-ce que quelqu’un a les cd de Twin Peaks, de BlueBob ou d’INLAND Empire? J’essaie d’en trouver mais ça semble pas mal out of press.

    • @Alain Brunet
      Merci mais non merci. Les parties instrumentales sont correctes mais aussitôt que j’entends sa voix nasillarde, je décroche.
      Peut-être qu’avec le temps, ça pourrait changer. Mais je n’achètrai pas le disque.

      @norvegequebec
      Je “jugerais” que la voix de Neil Young est bien plus intéressante que celle de Lynch ;-)

    • @ interzone
      OK, la méthode du calendrier, c’est pas mon fort :-)

    • Parlant de Neil, je ne sais pas comment il va repartir, après l’album absolument parfait qu’était le NOISE… C’était sans aucun doute son album le plus consistant depuis Sleep with the Angels, pour moi.

    • @g1000001 “Mais je n’achètrai pas le disque.”
      En ce qui me concerne, acheter un disque n’est même plus une option. Je ne sais pas si l’Europe montre le chemin de l’avenir….mais ici, dans les environs, il n’y a plus aucun magasin de disques, je dois aller à Oslo, ou commander par la poste. Donc, oublions ça, faut s’adapter et penser à une autre formule, pas le choix!
      Je bénis Spotify à tous les jours.

    • @norvegequebec
      J’achete la majorité de mes disques par Amazon. C’est moins cher en général.

      Je vais aller visiter la Norvege un jour.

    • Bon Iver rendu aux grammys..tabarouère..

    • AVANT-GARAGE .

    • Très bon et très spécial , un disque que j’ai entendu du violoneux Philippe Gagnon ( 1917-1980) , disque de 1973 , seul que je connais ( je viens d’apprendre qu’il en fait quatre de 70 à 77 ) titre: La Garouine c’est l’enveloppe des yeux . La Garouine étant le nom de sa roulotte ou il vivait la plupart du temps . Il a joué le violon sur la toune de Charlebois Engagement .

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    novembre 2011
    L Ma Me J V S D
    « oct   déc »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930  
  • Archives

  • publicité