Alain Brunet

Alain Brunet - Auteur
  • Alain Brunet

    Chroniqueur à La Presse, Alain Brunet est à l'affût des nouvelles tendances de la musique.
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 28 mars 2011 | Mise en ligne à 20h15 | Commenter Commentaires (22)

    De retour après la pause

    arcade-fire-the-suburbs-2010-L-1

    Cette fois, il s’agit d’être bref. Je vous laisse épiloguer sur les Junos dont je ne sais pas grand-chose des résultats, sauf les grandes lignes… on ne peut plus prévisibles. Et je vous surveille de loin ! D’amérique centrale, pour être précis. Les envois réguliers reprendront lundi prochain, et ça s’annonce intense jusqu’au début août.

    Bonne semaine !

    Lien utile

    Les résultats des Junos


    • Soyez prudent, Alain. J’entends souvent dire que la criminalité a augmenté dans ces coins autrefois paisible (Costa Rica, etc..).

    • Quand même un bon Gala pour le 1h30 que j’ai écouté quand on peux voir 3 bonnes performances en ligne de Tokyo Police Club, Broken Social Scene et Arcade Fire et tout le monde qui vénère le Grand Neil Young !

    • C’est quand même tout un joueur, ce PK Subban!

    • Je fais une fixation, mais bon:

      La matantisation du Québec au niveau culturel est là depuis toujours. Ce n’est pas les Jean Leloup, le Disco, le New Wave, toute les formes de Rock qui pourra déloger ce style de pensée, ce mode de vie et d’expression. Alouette, gentille alouette. It’s over man. We’re roasted man.

      Arrêtez de rêver. Vous êtes à Matante World. Pas besoin de parc thématique à la Walt Disney. Tout le Québec est ce parc mur-à-mur. Matanteland. The one and only.

      Il faudra bien plus qu’une psychanalyse sociale et provinciale pour en changer de ce destin dessiné depuis des générations. Même les révoltes arabes au Moyen-Orient n’y parviendrai pas. Avec des pit-bull à la Goldwater (l’ex-avocate de Lola et Eric “nez de clown dans l’espace”), la matantisation du Québec est une lutte féroce. À finir, mmmmmm? Va falloir toute une paire de balloches pour y parvenir. Les Mononcles: tous aux abris.

      C’est plutôt Fais-moi la Tendresse que Enter Sandman qui parle dans cette province. Il n’y en aura pas de facile au pays de Ginette.

      Ouffff. Me sens un p’tit peu mieux.

    • http://www.youtube.com/watch?v=CQFEY9RIRJA

    • Si Dieu existe… c’est probablement Neil Young!

    • Bonne vacances Alain

      La matantisation du Québec au niveau culturel est là depuis toujours. Ce n’est pas les Jean Leloup, le Disco, le New Wave, toute les formes de Rock qui pourra déloger ce style de pensée, ce mode de vie et d’expression. Alouette, gentille alouette. It’s over man. We’re roasted man.

      Arrêtez de rêver. Vous êtes à Matante World. Pas besoin de parc thématique à la Walt Disney. Tout le Québec est ce parc mur-à-mur. Matanteland. The one and only.

      Il faudra bien plus qu’une psychanalyse sociale et provinciale pour en changer de ce destin dessiné depuis des générations. Même les révoltes arabes au Moyen-Orient n’y parviendrai pas. Avec des pit-bull à la Goldwater (l’ex-avocate de Lola et Eric “nez de clown dans l’espace”), la matantisation du Québec est une lutte féroce. À finir, mmmmmm? Va falloir toute une paire de balloches pour y parvenir. Les Mononcles: tous aux abris.

      C’est plutôt Fais-moi la Tendresse que Enter Sandman qui parle dans cette province. Il n’y en aura pas de facile au pays de Ginette
      .

    • Mr.Brunet et à Tous .
      Il serait important je crois de faire savoir à mme Yoko Ono notre désapprobation de l’utilisation de la chanson ”Imagine” par Stephen Harper” dans un clip de propagande politique.
      Je suis pas mal certain que John Lennon n’aurait jamais accepté que sa chanson soit utilisée par un parti de droite et pro militaire?????
      Je tente de communiquer avec Yoko Ono mais je ne sais comment,si quelqu’un a une idée alors allez-y!
      Gilles Ménard

    • Essayez ce site:

      http://imaginepeace.com/

    • Yoko réponds aux questions de ses fans les Vendredi sur Twitter (selon le site mentionné ci-haut). En fait, c’est quelqu’un d’assez accessible, si l’on juge par la tenure souvent sociale de ses projets.

    • @ Alainbrunet

      C’est malheureux que vous soyez en voyage cette semaine, vous allez manquer le festival son et image. Cela vous aurais peut être permis de faire de belle découverte, même si les installations ne sont pas idéal, cette évènement devient une belle source d’info et de rencontre.

    • @sultitan
      Merci beaucoup pour ce lien.
      J’ai écrit comme plusieurs autres afin de démonter mon mécontentement face à cette initiative de mr.Harper.J’encourage aussi tous à faire de même.Je le fait sur facebook,tweeter et autres sites et forums pour engager un mouvement de protestation.C’est une chanson de paix et cette homme politique fait de la démagogie en s’en servant à des fins politiques malsaines comme le reste du contenu pro militarisme conservateur.
      Merci encore et bon printemps de paix et d’amour.
      Gilles Ménard

    • Alain censure et empêche de publier plus quand il est à l’étranger. Platte.

    • @Yeah

      Ben non, pas de censure. Je ne sais pas la raison mais vos répliques tombent dans les spams. Ça se produit parfois.
      Bon je retourne sous les 35 degrés :-))))

    • spams mon oeil oui.

    • @gillesmenard
      Avouez que c’est quand même jouissif d’entendre un créationniste chanter : «Imagine there’s no heaven… Imagine no religion… »

    • Vu que c’est tranquille, un petit HS… Cassivi a tout dit sur les Juno dans son papier, même s’il enfonce 3 portes ouvertes.

      Je me suis farci le dernier IMA en poste d’écoute chez Archambault.

      Mettons que après un scan rapidos ont voit bien que Sylvain Cossette est passé par là, et qu’un gérant fûté a bien compris ce qui se vendait encore dans les 6 chiffres au Québec depuis 5 ans. En somme : attendez-vous à un volume 2 l’année prochaine.

      Franchement, ça m’a foutu le cafard.

      Cela dit, en toute justice, sa version de ‘Da ya think I’m sexy’ de Rod Stewart torche ! Sans blague. Groove, excellent vocal, cette fille aurait pu être disco queen s’il était née 30 ans avant.

      Le reste est à jeter. Les pseudo-blues, les folks proprets. Genre tu prends le fichier .wav du mix final, tu le diriges vers la petite corbeille, et pour être sûr, tu cliques à droite sur la petite corbeille, et tu fais ‘effacer la corbeille’.

    • Acheté used sur des Pins : working on a groove thing, de Barbara Lewis.

      Du Detroit sixties soul à son meilleur. Avec les strings et tout. Du bonbon.

    • @yeah

      Y pas de mon oeil ici. Le logiciel fait vraiment des freegames parfois. Aucune raison apparente. Je vais me renseigner au retour pendant que vous songez à votre suspicion erronée.

    • Indice:

      Il est arrivé que je copie-colle un texte de mon bloc-note Windows parce que celui que j’écrivais dans cet espace s’était effacé (erreur de cliquage ou je ne sais quoi).
      Bref, j’ai remarqué que quand je copie-colle mon message d’ailleurs, il n’apparait pas automatiquement. Avez vous copier-collé votre message, Yeah (Yeah Yeah)?

      Ces temps-ci je découvre Voice Of The Seven Thunders, que je mentionne ici car je sais qu’il y a pas mal d’amateur de musique retro-baby-boomer. C’est du rock psychédelique hard (frontière 70) et souvent instrumental. Vraiment le trip de sonner retro “authentique” est fort ces temps-ci (Tame Impala pour les années 60, Iron And Wine pour le années 70, Twin Shadow pour le années 80).

      Voici la pièce maitresse de Voice Of The Thunder:

      http://www.youtube.com/watch?v=icTu3zJzHUE

    • Puisque ce sujet semble devenu nommons un artiste obscur que l’on découvre, je souligne l’heureux achat d’une compilation de Segun Bucknor Who Say I Tire. On l’associe à Fela Kuti, puisqu’il vient du Nigéria. Mais c’est davantage de la paresse intellectuelle, bien que de la mouvance Afrobeat sa musique surtout celles du premier cd est davantage influencée par le soul Américain des années 60 et évidemment du funk.

      Bref même ceux qui ne trippent pas World Beat devraient prendre leur pied en écoutant cet compilation.

    • Je n’ai aucun artiste obscur à nommer mais je viens de recevoir le dernier Martin Léon par la poste. En voilà un qui mériterait drôlement plus de lumière que le faible éclairage québécois…

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    septembre 2014
    L Ma Me J V S D
    « août    
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    2930  
  • Archives

  • publicité