Alain Brunet

Alain Brunet - Auteur
  • Alain Brunet

    Chroniqueur à La Presse, Alain Brunet est à l'affût des nouvelles tendances de la musique.
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 24 mars 2011 | Mise en ligne à 18h38 | Commenter Commentaires (9)

    Marianne Trudel: sept sur sept

    marianne trudel espoirs

    Le jazz local n’est pas toujours… local. Ce jeudi au Largo de Québec, ce vendredi à L’Astral dans le cadre du festival Jazz en rafale, le septet de Marianne Trudel présente un des rares projets de jazz d’ici dont le rayonnement peut déborder le cadre québécois ou canadien.

    J’ai entendu ce septuor de Marianne Trudel il y a près de trois ans, au Lion d’or dans le cadre de l’Off Festival de jazz de Montréal. Excellent. Superbes arrangements inscrits dans la mouvance post-Gil Evans, je pense à la démarche générale de Maria Schneider, de l’album Oceanos de David Binney, de l’album 9 Levels de Greg Osby, du Christine Jensen Jazz Orchestra, pour ne nommer que les exemples de cousinage les plus évidents.

    « Ce septuor représente tout l’amour que j’ai pour l’orchestration, l’arrangement, le timbre. J’ai toujours aimé les grands ensembles… beaucoup trop compliqués à faire vivre en termes logistiques. Le septet, donc, c’est un compromis pratique… et plus encore. Dans mon journal d’avril 2008, j’écrivais comment je voyais ma formation de rêve. C’est exactement de ce band que je rêvais! Sa musique est construite sur mesure pour les musiciens qui en font partie. J’ai composé et arrangé en pensant à eux, je me suis inspirée de leur personnalité pour les mettre en valeur. C’est pour moi le véhicule idéal entre écriture, arrangements et complicités individuelles.»

    Ainsi, Marianne Trudel vient de lancer Espoir et autres pouvoirs, premier album de son septet sous étiquette Effendi, album dont elle a financé elle-même la production sans un rond de subventions. Cette matière sera présentée d’un océan à l’autre au cours des mois qui viennent. Ce jeudi et ce vendredi, les interprètes seront les suivants : Anne Schaefer (chant), Lina Allemano (trompette), Maude Lussier (cor), Dave Grott (trombone), Normand Guilbault (contrebasse), Philippe Melanson (batterie).

    « C’est un super projet, un super band, c’est aussi une bouteille à la mer. Pas si évident que ça se rende aux oreilles qui l’aimeront mais bon, j’y crois très fort », conclut Marianne Trudel, à la fois inquiète et enthousiaste.

    En attendant que la bouteille se rende à bon port, Marianne Trudel vient d’être choisie par l’American Composers Orchestra (New York) pour l’interprétation d’une commande d’œuvre en juin prochain. La pianiste montréalaise sera est la seule étrangère choisie parmi les Nicole Mitchell, Mark Helias et autres Rufus Reid pour ce programme inédit.

    Voilà un autre indice qui ne ment pas.

    Liens utiles

    Ma critique sur Cyberpresse

    Site officiel

    My Space

    Jazz en rafale

    Interview Isabelle Houde / Le Soleil


    • Oh oui! La semaine dernière, vous en aviez parlé de cet album et de son lancement prochain. J’avais accroché sur le “cousinage” avec Gil Evans. J’aime beaucoup Gil Evans, pour Sketches of Spain, bien sûr, mais aussi ses autres albums. Bref, je voulus en entendre plus sur Marianne Trudel et j’avoue avoir été séduit.

      En écoute libre, je n’ai pas trouvé grand chose de plus que les liens que vous nous avez mis. Un cor dans un ensemble de jazz, c’est assez inusité, mais ça marche pour moi. J’espère que l’album sera distribué assez largement.

      Je me suis délecté de son album précédent, L’Embarquée, en duo avec l’harmoniciste Lévy Bourbonnais. Avec le septuor, on est ailleurs et j’ai bien envie de m’y rendre.

      Merci

    • Désolé d’être aussi impertinent, mais…

      Combien est-ce qu’une compagnie de disque dépense pour produire une pochette aussi… affreuse? Bon je sais, c’est le contenu qui compte, mais quand même, ils auraient pu faire un petit effort! On dirait une couverture de catalogue Sears.

    • Croyez-vous que ce septuor sera de la cuvée 2011 du festival de jazz?

    • @norvege

      Aucune idée. On le saura dans quelques semaines.

    • J’ai déjà un préjugé favorable envers Madame Trudel, j’avoue que votre critique de cd de la semaine dernière plus cette entrée me fait anticiper cette soirée avec frénésie. Les trucs à la Gil Evans c’est en plein le genre d’esthétique musicale qui me sied. Je n’avais pu voir cette performance à l’époque, bien content de m’y reprendre.

      Est-ce que la commande d’oeuvre de l’American Composers Orchestra va déboucher sur un enregistrement de tout ce beau monde-là, parce que Nicole Mitchell ça m’intéresse beaucoup également. Dame, à l’instar de Madame Trudel, à la palette fort variée que l’on a eu la chance de voir ici à quelques reprises

    • Spectacle solide, belle alchimie entre Trudel et sa section rythmique, sauf erreur ils ont joué ensemble récemment en trio, avec Guilbault je suis certain, pas certain si Melançon complétait le trio. Le tromboniste était en forme Ça va surement se bonifier en faisant d’autres spectacles en espérant que le groupe puisse le faire. Bref, la soirée valait le détour

    • @vanbasten

      Oui, solide, bien ficelé mais… j’ai moins aimé le concert de L’Astral que l’album et le premier concert de 2008. Pourquoi donc ? Il manque un ou deux vrais killers de l’impro pour jeter tout le monde par terre. L’interaction n’était pas à la fine pointe de l’idée d’un ensemble qui combine fine écriture orchestrale et improvisation – à mon sens, les meilleurs solistes ont été Dave Grott au trombone et Marianne au piano, certes de très bons musiciens. L’esthétique générale préconisée par la compositrice devrait transcender cette approche post-Gil Evans et trop Maria Schneider… en fait, je pense que la Québécoise doit amorcer un nouveau cycle d’actualisation. Et il y a ce côté un peu granole qui m’agace parfois mais bon… question de goût je suppose. Enfin, Marianne devrait resserrer ses présentations, ma foi, verbeuses…

    • Demander à Madame Trudel de moins parler … hmmmm vaste programme ! je comprends votre irritation mais pour moi ça fait partie du charme de la fille ce petit côté qui ressemble au personnage de Tina Fey dans 30 Rock, donc j’avoue que ça me dérange moins mais bon ça relève du personnel et on s’éloigne de la musique…

      Pour les solistes, ben y’a des soirs les musiciens sont allumés d’autres un peu moins, faut tenir compte de ces variantes,par exemple autant le spectacle de Trelines de C. Jensen au Gésu était enchanteur autant les commentaires au sujet du même spectacle à l’Astral lors du FIJM étaient négatifs.

      Pas mal d’accord avec votre appréciation du tromboniste qui était celui dont j’ai souligné le travail lors de mon commentaire initial également un musicien de la formation originale ,Veilleux, n’y était pas non plus donc j’ignore si la coriste? a joué beaucoup avec le groupe donc là encore est-ce qu’on a préféré jouer “safe” pour éviter les erreurs .

      Ultimement, je crois que c’est le genre de truc qui se développe à force de tourner ensemble, ils n’ont pas eu le temps de s’affranchir complètement du passage studio et scène . Mais effectivement ça rappelle les trucs du MSO mais faut dire que pour moi ce n’est pas encore un défaut pour l’instant,

      Si je peux faire une autre comparaison lorsqu’on a vu les musiciens de SF Jazz Collective il y a deux ans au Metropolis, en dépit qu’on avait des solistes de premier plan, le spectacle fut sage un peu à l’instar de celui de MT hier ils étaient au début de leur tournée et la zone de confort n’était pas encore atteinte.

      Reste à savoir si ils vont pouvoir rouler ensemble parce que je présume que rassembler tout ce monde ça doit pas être évident.

    • D’accord avec vous. Cet ensemble serait bien meilleur s’il pouvait jouer régulièrement…

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mars 2009
    L Ma Me J V S D
    « fév   avr »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • Archives

  • publicité