Alain Brunet

Alain Brunet - Auteur
  • Alain Brunet

    Chroniqueur à La Presse, Alain Brunet est à l'affût des nouvelles tendances de la musique.
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 31 janvier 2011 | Mise en ligne à 15h16 | Commenter Commentaires (19)

    John Barry / 1933-2011

    JohnBarry

    En 1962, le thème mélodique de James Bond avait été écrit par Monty Norman mais… John Barry en créa l’arrangement à la demande des producteurs. Au terme d’une querelle juridique, on reconnut néanmoins la paternité du thème à Norman alors que d’aucuns croient que l’emballage de cette ligne mélodique, c’est-à-dire sa structure harmonique et ses arrangements, en assura la pérennité.

    Et que le son James Bond est d’abord attribuable à feu John Barry.

    Et que John Barry fut un grand musicien, point barre.

    Décédé dimanche, le compositeur anglais est effectivement le responsable de plusieurs trames sonores au service de l’agent 007. Dès la production de Dr No en 1962,  John Barry fut impliqué dans la création (partielle ou intégrale) jusqu’en 1987, année de la sortie de The Living Daylights.

    Ces cuivres puissants qui vous glaçaient le cortex lorsque le 007 contemplait les installations du méchant Goldfinger, c’était le génie de John Barry.

    Mélodiste inspiré, féru de jazz et de blues, néanmoins pop jusqu’au bout de la baguette.  John Barry est de ces créateurs mainstream n’ayant pas renié la musique classique de souche européenne et ses révolutions modernes sur le plan harmonique. À ses musiques pour grand orchestre dont il savait exploiter toutes les sections, il sut intégrer les musiques populaires de son temps – jazz, blues, R&B, rock, etc. Ses fameuses mixtions de trombones, trompettes, cor et saxophones figurent parmi ses plus beaux accomplissements.

    John Barry a créé un son faste, captivant, à haute tension dramatique, toujours accessible malgré son indéniable raffinement. Les fans de musique de ma génération ne l’ont vraiment réalisé que lorsque de jeunes compositeurs des années 90 en on déterré les trésors et s’en sont réclamés. Comme ils l’ont fait d’ailleurs avec Lalo Schifrin, Ennio Morricone et autres Bernard Hermann.

    Ses musiques de films se sont démarquées de l’inoxydable son hollywoodien (sauf exception), conférant au cinéma mainstream une modernité typique des années soixante et soixante-dix plutôt que d’édulcorer ad nauseam la musique romantique du siècle précédent. Est-il besoin d’ajouter que ses collaborations en Amérique furent heureuses – Midnight Cowboy ou Dances With Wolves pour citer ces exemples célèbres.

    On rappellera qu’il fut (aussi) le compagnon de Jane Birkin avec qui il eut une fille – Kate, 43 ans, un de ses quatre enfants. Dimanche, le compositeur est décédé hier d’une crise cardiaque. Il avait 77 ans.

    Liens utiles

    Wikipédia

    Textes du Guardian


    • Il est aussi à l’origine du thème d’Amicalement vôtre, l’un des plus beaux de l’histoire de la télé!

    • Dommage que Ghost boude, il a de jolies théories sur Melody Nelson comme exutoire d’une rivalité amoureuse Barry/Gainsbourg, sinon d’une sumblimation de Birkin même…

      Je lui ferai pas l’affront de les repiquer, d’autant que je les raconte avec moins de verve…

    • Attristes par sa mort john barry est une icone de la musique.
      la musique de james bond de dr no je me rappelle de l avoir vu lors d un voyage du texas a san anttonio voir les fils mes cousins americains todd scott jeff bouchard a la television locale
      le dr no avec en vedette sean connery a l age de 12ans.
      plus tard en rafale a la television gold finger you only live twice a radio canada.

      Puis au cinema the spy who loved me a l age de 15 ans avec en vedette roger moore

      la musique de duane eddy le guitariste du groupe art of noise et autres a travers le temps pourla postèritè
      salut james bond

      voir aussi sur you tube des video maison sur le mème thème de james bond en 2010
      you tube lien georgette 3619

    • Ces jeunes compositeurs des années 90, ça comprend les Propellerheads, Goldfrapp?

      Goldfrapp – Human
      http://www.youtube.com/watch?v=–1rAUYWl_4

      Propellerheads – History Repeating
      http://www.youtube.com/watch?v=sTUIHK7gHRE
      Propellerheads – Backseat Driver (Tomorrow Never Dies)
      http://www.youtube.com/watch?v=W9XKEykVixE

    • @pierrebl

      Oui absolument, The Persuaders c’était très cool !

    • Il a vraiment marqué la musique. On se rappelle tous cette musique qui nous donnent encore des frissons. Le voir live avec l’orchestre m’a vraiment impressionné. Il eu une influence sur le rock, surtout le métal scandinave. Goldfrapp s’inspire beaucoup de John Barry aussi.
      Sa musique est immortelle.

    • Quelle triste nouvelle!

      Le générique de Goldfinger en est un d’anthologie. Une pure merveille, en gros grâce à Barry.

      (La voix de de Shirley Bassey ne gâchait rien non plus).

    • Le thème musical de James Bond est parmi mes favoris avec le thème de Mission Impossible de Lalo Schifrin et celui de “Le Bon, La Brute et le Truand” d’Ennio Morricone.

      Des fois je les écoute sur youtube juste pour le plaisir et je ne m’en lasse jamais.

    • En ce qui me concerne, ma trame sonore préferée de John Barry est “Dance avec les Loups”.

    • Je voulais juste souligner que J.B., c’est John Barry, James Bond et Jane Birkin. Bizarre,non?

    • Ses compositions pour James Bond sont sans contredit magnifiques, elles y sont pour beaucoup dans la pérennité de ces films.

      Je dois à John Barry, par le thème de Out of Africa, mon envie à l’âge de 10 ans d’apprendre la flûte traversière… plus de 20 ans plus tard, je prends encore plaisir à me rejouer cette pièce de temps à autre…

    • The Persuaders (Amicalement vôtre), cette belle valse glauque de John Barry n’a pu ne pas faire partie de mes 500 chansons préférées , en 92e place!

    • Haaaa John Barry Manilow et la magnifique trame sonore de Copacabana, la triste suite de Casablanca. Ça te marque un jeune libidineux, ça, madame.

    • On croirait lire francis222martin !

    • @ Mikhail_Boulgakov
      @ Alain Brunet
      J’aurais bien aimé en savoir un peu plus sur la relation (rivalité?) Barry-Birkin-Gainsbourg. On sait que ce dernier aimait beaucoup Lolita de Nabukov. Gainsbourg avait 18 ans de plus que Birkin: suite à un souper chez Maxim’s, ils ne se seraient plus quittés, alors qu’elle était mariée à Barry. Et puis l’analogie entre l’Histoire de Melody Nelson, Lolita et leur vie… Sans compter que des musiciens ayant travaillé avec John Barry jouent sur Mélody Nelson. Je suis anxieux de savoir. Un certain Ghost aurait des infos? Je lui lance également un appel.
      “Où es-tu Melody et ton corps disloqué
      Hante-t-il l’archipel que peuplent les sirènes?”
      Merci de bien vouloir éclairer ma lanterne.

    • @denis3r

      Je suis très poche dans ce genre d’information. Je n’en sais pas plus que vous n’en savez sur ce dossier. Désolé…

    • @denis

      Disons que ‘Ghost’ s’intéresse à ce genre de chose. ‘Avoir des infos’ est peut-être un peu péremptoire (il les connaît pas) mais il a lu sur le sujet.

      Mais bon, vous avez déjà l’ossature de la chose.

    • Perso, j’ai deux CD de la bande sonore du film “The Specialist”, une version des chansons latino-américaines et l’autre de la trame classique du film.

    • Hommage à un compositeur dont nous ne sommes pas prêt d’oublier les thèmes – https://www.foruforever.net/fr/43/hommage/barry-john.html

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juin 2010
    L Ma Me J V S D
    « mai   juil »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930  
  • Archives

  • publicité