Alain Brunet

Alain Brunet - Auteur
  • Alain Brunet

    Chroniqueur à La Presse, Alain Brunet est à l'affût des nouvelles tendances de la musique.
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 27 mai 2010 | Mise en ligne à 19h32 | Commenter Commentaires (64)

    Arcade Fire lancera The Suburbs le 3 août

    arkady_fireovitch2

    Ainsi donc, le groupe montréalais Arcade Fire lancera The Suburbs, le 3 août prochain. Sur cette lettre vachement personnalisée, on peut en lire l’annonce depuis ce jeudi sur le site internet du groupe.

    Deux extraits de l’album, The Suburbs et Month of May, viennent d’ailleurs d’être lancés en quantité limitée. On en trouverait des exemplaires chez les disquaires indépendants.
    Les deux premiers extraits sont d’ores et déjà en vente en format numérique sur le site, ils peuvent aussi y être écoutés en transit.

    Voilà donc la façon Arcade Fire de démarrer le processus de vente de sa musique: on commande le nouvel album à l’avance et on peut alors télécharger gratuitement  les deux premiers extraits.

    Autre particularité de la mise en marché de The Suburbs, le nouvel album sera lancé après les premières représentations du groupe sur son territoire “naturel”:

    Les 7 et 8 juin au Théâtre Granada de Sherbrooke

    Le 12 juillet au Festival d’été de Québec le lundi 12 juillet.

    Le 13 juillet  au Bluesfest d’Ottawa

    Le 31 juillet au festival Osheaga, à Montréal.

    On écoute ces deux premiers extraits ?

    Encore plus facile d’accéder à l’écoute sur cette page.

    The Suburbs se déploie sur un rythme lent, guitare acoustique bien gratouillée, simplicité orchestrale au service de la voix probante de Win Butler. Les cordes fulgurantes et autres éléments de réalisation ne surgissent vraiment qu’à la fin, il faut d’ailleurs rester attentif pour en repérer les particularités. Beaucoup plus que sur les albums La facture Arcade Fire se transforme, force est de constater.

    Month of May
    se présente comme un rock de base au ton haletant. Guitares viriles et concises sur un rythme on ne peut plus binaire, derrière lequel se répand un maelstrom de sons triés sur le volet. Butler s’y époumone à souhait, la chanson se conclut par une distorsion. On a visiblement cherché à toucher le sauvage, l’animal. Encore une fois, les arrangements sont plus discrets d’entrée de jeu et deviennent plus évidents au fil des écoutes


    • interessant j’vais surement aller les voir au feq ca va etre sur les plaines j’espere !!

    • Yes! Ils viennent au BluesFest! La meilleure nouvelle du printemps!

    • Probablement le seul groupe jouant sur les Plaines qui m’allume au FEQ, très hâte au nouvel album! En passant, la pochette est très belle..

    • J’adore les deux nouvelles chansons, ça me semble un peu différent, peut-être un peu plus dépouillé et très très accrocheur. Mais c’est un groupe que j’adore, donc un peu de mal à être critique. J’ai ben hâte de les voir à Osheaga, comme beaucoup d’autre groupes d’ailleurs, je trouve que Osheaga cet année ont une super belle programmation et en plus il vient de s’ajouter Sonic Youth. Bravo aux organisateur!!!

      @ Mr Brunet J’aurai aimé avoir vos commentaires sur ces deux nouvelles chanson d’Arcade Fire!!

    • Month of May sonne comme du Billy Idol.

    • Month of May, ça sonne musique des années 80 mais pas la bonne.

      The Suburbs, de la bonne musique mais sans plus. C’est drôle mais j’ai
      une pensée pour Sonic Youth (leur show après des décennies toujours à 25$). Eux sont des musiciens et ils n’ont pas la notoriété d’Arcade Fire alors qu’Arcade Fire ne leur arrive pas à la cheville. Il n’y a pas de justice en ce monde. Quoique si on sait que Céline Dion est connue mondialement, on peut peut-être comprendre les raisons de la non-adhésion à la musique de Sonic Youth.

    • Deuxième écoute. J’espère que la très retro Month of May et la mélancolique The Suburbs ne représentent pas la crème de l’album.

      @sseb mon humble appréciation, c’est pas mal kif-kif pour les meilleures pièces des deux premiers albums, mais les moins fortes de Funeral sont supérieures aux moins fortes de Neon Bible, ce qui en fait un album plus agréable à écouter.

    • @stef27

      Les commentaires sont là. J’avais dû quitter hier soir. Suis allé me bidonner au show de Gad Elmaleh.

      @herouxtown

      Allez-vous décrocher et arrêter de comparer des pommes à des oranges ? Non le Grand Prix de Formule 1 ne présente pas non plus de chars francophones à Montréal. Au fait, vous êtes hors-sujet. On parle ici d’Arcade Fire.

    • J’ai beaucoup aimé The Suburbs et Month of May, alors que je n’avais pas vraiment accroché à Neon Bible. Pour ce qui est du premier album, il ne faut pas avoir d’âme pour le trouver mauvais.

      Je suis un peu fâché que Sonic Youth ait été ajouté à Osheaga, parce que jusqu’ici, mes arguments pour ne pas y aller tenaient la route…:(

    • @philippe99
      Je pense qu’il le sait bien que le show ne se veut pas francophone, c’est juste pour donner suite aux nombreuse critiques Montréalaise comme de quoi le Festival d’été de Québec n’était pas assez francophone à leurs goûts.

    • @zaro

      On s’en doute bien, mais tous les arguments ont été amplement discutés. Le FEQ a le droit d’être ce qu’il veut bien être, ce qui nous empêche pas de nous rappeler que sa mission francophone a été plus fervente, et ce pendant plusieurs années. C’EST TOUT.

      À Montréal, Osheaga n’a JAMAIS eu le mandat de promouvoir la culture française, ni le festival de jazz, ni les Nuits d’Afrique, ni Pop Montréal, ni le Vans Warped Tour, ni Mutek, ni Elektra. Les seuls festivals montréalais tenus de maintenir une mission de promotion du fait français sont les FrancoFolies et Coup de coeur francophone.

      Oui, certains observateurs de Québec (je dis bien certains) se désolent qu’on se questionne sur le volet francophone des Plaines en juillet prochain, VU L’HISTORIQUE DU FESTIVAL D’ÉTÉ DE QUÉBEC. Si c’était Coachella présenté à Québec, on ne dirait RIEN. S’il y avait un Pop Québec ou un Osheaga Québec, on ne dirait RIEN.

      Quant au visage français de Montréal perçu par l’extérieur de sa région, c’est un autre débat (légitime au demeurant) qui n’a rien à voir avec les interrogations qu’on a pu soulever à l’endroit du FEQ.

      Est-ce assez clair ????

      Maintenant, revenons au sujet qui nous occupe.

      @herouxtown

      Je vous avais bien averti… Vous avez assez déconné.

    • Mon cerveau fait peut-être des free games mais personnellement month of may me rappelle vaguement sigue sigue sputnik.

      Pour la virilité des guitares, j’ai déjà entendu nettement plus poilu (la référence à Josh Homme est nettement exagérée) .mais en somme, c’est une bonne toune de show.

    • @boogie

      Les guitares ne sont pas hard rock ou métal, effectivement. Elles sont néanmoins assez virilement grattées. Vigoureusement, si vous préférez. Ce sera une bonne toune de show comme vous dites.

    • @alainbrunet
      Je comprend bien et j’avoue n’avoir jamais été au courant que le festival d’été de Québec servait à promouvoir les talents francophone.

      Désolé d’avoir participé à détourner le sujet.

    • “On a visiblement cherché à toucher le sauvage, l’animal. ”

      Cette phrase va subliminalement droit au but. Si on cherche à toucher le sauvage, n’est-il pas impossible, dès lors, de l’atteindre ?

      Le sauvage, faut que ça sorte naturellement. Genre Rumble de Link Wray. On peut pas ‘faire punk’.

      C’est précisément ce qui m’agace chez AF depuis leurs débuts. Un côté ampoulé, poseur, maniéré. Je demeure persuadé qu’il sera de bon ton de se gausser d’AF dans 20 ans, comme il est de bon ton de rire de Genesis aujourd’hui. C’est tellement guindé et emphatique comme propos.

    • @zaro

      Le FEQ a commencé sous le titre de ‘Super Franco-Fête’ en 1974.

    • @alain
      Ok pour “vigoureusement”, c’est un bon compromis.

      Pour ce qui est de Suburbs, ça pourrait très bien servir de musique de générique d’un film portant sur les “dérives” de la vie de banlieue, genre Happiness ou American Beauty. Style de pièce qu’on écoute distraitement en cherchant sa tuque et en se demandant si on va manquer le bus. Ça n’agresse pas mais ça ne fait pas se demander “wow c’est quoi ça”.

      Intro à la Beck, je pensais que j’allais entendre chanter Charlotte. Pas convaincu en bref.

    • @boogie

      Parfaitement d’accord quand vous dites “ça ne fait pas se demander wow c’est quoi ça?!!”
      Le reste de l’album nous réservera peut-être quelques surprises.

      @ boulga

      Quant au côté poseur d’Arcade Fire, voué aux gorges chaudes dans deux décennies comme l’indique votre boule de cristal, ce point de vue me semble péremptoire. Neon Bible était pas mal (poseur ? pas vraiment en ce qui me concerne), mais Funeral a vraiment apporté quelque chose d’inédit. C’tivident, pour vous citer en train de caricaturer l’autre.

      @zaro

      Pas de problème, je passais par vous pour m’adresser à tous ceux et celles qui n’avaient pas encore saisi. Vu les pénibles débordements de la semaine dernière, j’étais agacé de devoir revenir sur le sujet.

    • J’écoute en boucle les deux extraits du prochain album d’Arcade Fire. La première me fait penser à du bon vieux Neil Young, Folk à ses heures, le groupe à développé des mélodies qui sont devenues naturelles.

      Pour la deuxième pièce, j’ai l’impression à un peu de punk rock, surtout des l’annonce des premières notes de la pièce. Je sens aussi une influence des années 80 et de David Bowie. C’est mes premières impressions, par contre je dois spécifié que les deux pièces, autant différentes l’un de l’autre, sont accrocheuses et intéressantes.

    • Alain

      Avez-vous les chiffres des ventes des 2 premiers albums?

      Après un premier album aussi prisé, n’est-ce pas difficile pour un groupe de continuer à assurer un succès à la fois critique et commercial?

    • @sseb

      Pas le temps de chercher tout de suite, mais chacun compte des millions d’exemplaires vendus.
      Quant au succès à la fois critique et commercial, très peu de groupes y parviennent sur le long terme. U2 est rendu plate pas à peu près, les Stones s’apparentent désormais au divertissement familial, on ne sait trop si Radiohead aura encore de l’inédit à proposer après tant de disques excellents… En fait, c’est le lot de la plupart des artistes de finir par se répéter ou s’emprisonner dans leurs formules fédératrices. Très peu y font exception. Les périodes de grande inspiration sont relativement brèves pour la majorité des créateurs, sauf quelques rares qui ne s’arrêtent jamais. Qu’y peut-on ?

    • Je viens d’écouter ”Month of May” et deux fois et c’est pas pire, pas pire pantoute. J’aime cela.

      Ils savent faire de la musique et du rock. Mais cela sonne encore pareil comme du indie ou du altern malgré les influences rock ou mêmes punk.

      Sur la virilité, sur l’animal et le sauvage, je ne partage pas vraiment le point de vue de Boula. Mais mes définitions diffèrent de monsieur Brunet. C’est une virilité à l’européenne ou à la british.

      Et pour le punk, cela me fait penser à une chanson célèbre mais c’est pas nécessairement une influence. Oui, Elton Motello…

      http://www.youtube.com/watch?v=9CQ7Qcv0X-I

      Cela DÉMÉNAGE mais cela ne peut pas être viril, pas vraiment. Et c’est toujours par comparaison. Cela sonne donc un peu Punk gay. Bon mais il faut pas que les hétéros qui font un peu le même genre soient insultés.

      Pas obligés de l’être mais tiens Malajube et Karkwa, par exemple, ce ne sont pas des rockeurs ”virils”. Ils peuvent être des hommes avec leur virilité dans leur vie mais c’est pas cela qu’on appelle de la virilité dans le rock. Éric Lapointe est plus viril que cela.

    • Poseur ? Cela est un grand mot. Et j’ai peut-être pas les mêmes définitions et il a plusieurs manières de faire le poseur ou d’être prétentieux. Et sur l’ampoulé, aussi mais pour certains Boulga a raison, OUI CELA L’EST mais j’aime cela pareil ou j’aimais cela.

      C’est ce qu’il disait de Pierre Lapointe, bon bien moi pour les chansons que j’aimais justement cela fait PARTIE de son personnage. S’IL ÉTAIT PAS AMPOULÉ, son personnage SERAIT RATÉ.

      Et aussi les artistes qui font de la scène je veux qu’ils soient un prétentieux ou même maniérés mais cela dépend des définitions. QU’ILS JOUENT UN PERSONNAGE. Il y a des gens dont on dit qu’ils ont un franc parler, qu’ils sont vrais et authentiques bien moi je sens l’exagération… Il exagèrent le naturel qui n’est peut-être pas le leur… Bon mais qui suis-je pour le savoir ? Certaines personnes ont des formations universitaires et à une époque où c’était plus rare mais rendus en politique, par exemple, jouaient la carte du populisme et parlaient comme s’ils venaient vraiment, vraiment du peuple. C’est aussi faux sinon plus cela…

      La prétention cela peut se sentir… Sauf qu’avec certains artistes qu’on découvre, on peut se poser la question… Un prétentieux ou bien un génie ? Ou jusqu’à quel point il l’est ? Si ses prétentions et ses manières lui permettent quand même d’aller plus loin que le commun des ours dans la musique c’est déjà mieux que rien.

    • En écoutant “Month of May”, je n’ai entendu ni Billy Idol ni Josh Homme, mais bien plus une influence glam – Bowie époque “Rebel Rebel”, T.Rex, ou même quelques pièces des premiers albums de Roxy Music (peut-être “Editions of You”). De toute façon, je ne fais jamais trop de cas de ces citations et clins d’oeil – j’entends New Order dans “Power Out” et, comme tout le monde, Springsteen dans “Antichrist Television Blues” -, qui sont plutôt un jeu intellectuel intéressant que le fond de la question. Et sur le fond de la question, je dois dire que j’aime bien les directions très variées où semble vouloir nous amener le groupe! Entre la “power pop” et le glam, j’ai hâte de me laisser aller à la découverte…

      Incidemment, les fichiers MP3 offerts au moment de la commande de l’album sont d’excellente qualité, et permettent de se faire une idée beaucoup plus claire des arrangements et du propos musical lui-même que les “rips” de la BBC qui circulent un peu partout depuis deux jours…

    • C’est une bonne toune ”Month of May”. Est-elle référentielle ? Elle me donne l’impression de déjà entendu pour des choses. Et dommage que je ne puisse pas avoir plus de son car je l’aurais monté, c’est entraînant, efficace, catchy, sans aller dans la grosse facilité. Et oui cela déménage aussi…

      J’écoute l’autre…

      The Suburbs

      Dès la première note cela me semble référentiel aussi. Je ne sais pas si cela l’est vraiment mais ils ont des influences c’est certain. C’est agréable d’écoute aussi. Pas mal agréable, mais est-ce moins rock ? C’est de la BONNE MUSIQUE de groupe de la mouvance indie et il faut ici dans le doux et viennent caresser votre oreille. Oui avec un peu de rythme quand même, c’est pas un slow… Une mouvance disons vers l’élégance ou la douceur ? La beauté un peu comme Patrick Watson. L’harmonie en tous les cas.

    • Suis-je le seul à trouver ce band somme toute banal ??

    • Sur ces deux titres aussi, Arcade Fire, semble faire dans le plus agréable et facile à l’écoute pour les oreilles que sur des titres antérieurs que j’aurais pu entendre sur Bandeapart de nuit.

      Ou encore ce sont des sonorités et musiques déjà connues et très bien apprivoisées par mes oreilles. L’important de se demander, c’est est-ce qu’ils le font bien ? À mes oreilles, ici sur mon ordi, la réponse est OUI.

      Sur la question de la vigueur ou de la virilité, tu donnes ce que tu as à donner. Et les gens aiment ou pas. Et on peut alterner d’un genre à l’autre. Que des personnes soient un petit tantinet maniéré, il y a pas de problèmes. Sinon on irait toujours dans les conclusions rapides : Outremont c’est maniéré, Saint-Lambert aussi ? Et le Camping Sainte-Madeleine, lui ? LOL

    • @elorio

      As-tu entendu seulement les deux nouveaux extraits du band? Si non, qu’est-ce que tu trouves banal dans leur musique? Ça m’intrigue, juste comme ça..

    • Tout comme Marina Orsini et ses 25 ans de carrière célébrées en grandes pompes (zzz), Radiohead vont bientôt fêter les 20 ans de leur signature avec EMI. Ils ont le droit de devenir poches, redondants et de faire dans la formule (ce qui serait très surprenant à mon avis), ils ont de loin dépassé U2 pour ce qui est de la créativité sur le long terme. Ils sont littéralement les Miles du rock.

      Arcade Fire? bonne chance…

    • @boogie

      Même si Radiohead ne tourne pas en rond, ils ne proposent plus grand chose de bon: les deux dernières pièces parues (Harry Patch (in memory of) et These are my Twisted Words) sont carrément soporifiques…À mon avis, ils perdent des plumes à force de trop vouloir intellectualiser leur musique.

    • Juste plate que Sonic Youth soit le dimanche ! J’aurais aimé les voir avec Pavement et Arcade Fire.

      Mais dimanche, il y a Ariel. Serait-ce Ariel Pink ????? Quelqu’un pour infirmer ou confirmer ? Sinon, ce serait un autre bon ajout.

    • @ stereo 28 mai 2010 13h25

      Non ; est-ce différent de leurs premiers enregistrements ? ( sinon, y’a vraiment pas de quoi fouetter un chat ).

      En réalité, c’est pas tant leur musique que je trouve banal que l’enthousiasme qu’elle soulève que je trouves non-justifié.

    • @ charkie 28 mai 2010 13h56

      Oui, soporifique, c’est le bon terme ( un peu comme Arcade Fire, non ? ) ET hyper-déprimante, en plus !!

    • @ charkie
      un peu vite sur la gachette avec “ne proposent plus grand chose de bon”. Faudrait attendre la suite. Et puis These are my twisted words n’est pas du tout soporifique en ce qui me concerne. On est loin de Creep et autres hymnes power pop, c’est certain. Mais il y a dans cette pièce plusieurs choses qui laissent supposer qu’ils ne sont pas du tout sur le pilote automatique.

    • elorio

      Vous trouvez ça déprimant (”hyper-déprimant” selon vos propres dires) ?
      Allez vite lire le Traité du désespoir de Kierkegaard. Je m’inquiète de votre santé et de vos notions (psychologiques, ontologiques, philosophiques et musicales).

    • @Cadavre_exquis
      Ça doit être Ariel (http://www.arielmusique.com/)
      J’ai acheté ça hier, je trouve ça pas mal bon.

    • C’est ben ça!
      http://2010fr.osheaga.com/band/ariel

    • @cadavre_exquis

      Non, ce n’est pas Ariel Pink c’est un jeune groupe Québécois qui produit un rock hyper-léché et juste bien gentil pour passer à la radio…À leur défense, le chanteur est pas mal sexy!

    • Mais moi je veux Ariel Pink’s Haunted Graffiti !!!!

    • @ cadavre_exquis 28 mai 2010 14h51

      Hou là là ! ; on se prend un petit peu trop au sérieux p-ê ? ….

      C’est pas très exquis comme propos.

    • elorio, tu le prends selon ton tempérament. C’est tout ! Va jouer dehors, ça va te faire le plus grand bien.

    • @elorio

      Les deux nouveaux extraits sont légèrement différents, mais je doute que tu changes d’idée après écoute.

      Je seconde cadavre_exquis, et je trouve très déprimant qu’on puisse trouver un band “trop déprimant”. Les gens sortent rarement de leur zone de confort côté musique.

    • @ cadavre_exquis 28 mai 2010 15h12

      @ stereo 28 mai 2010 15h19

      Simonac, slackez la poulie les boys/girls ! , ça fait autour de 3 ½ décennies que je suis et écoute ac-ti-ve-ment la scène musicale. Fa que ….

      P-S : Stereo, tu trouves mon comm. dépriment ? ; parle au Cadavre, ça à l’air qu’il a un livre pour toi.

    • En ce qui concerne les deux extraits, le changement de direction est effectivement assez évident. J’ai toujours trouvé qu’Arcade Fire ressemblait énormément aux Talking Heads mais force est de constater qu’ils s’éloignent de leurs influences (c’est souvent le cas après un ou deux disques). The Suburbs est pas mal, il y a cette mélancolie typique du groupe mais en plus pop. Quant à Month of May, c’est plutôt convenu à mon avis. En bref, ça me semble inférieur à leurs productions antérieures.

    • Très bon groupe, mais qui ne m’accroche pas plus qu’il faut. :(
      Mais bon, je vais quand même cet album au cas ou je l’aimerais (ne sait-on jamais!)

    • Après plusieurs avertissements, j’ai finalement biffé herouxtown, pour ne garder qu’une réplique sur le pourquoi de la critique du FEQ. herouxtown n’a visiblement pas compris le message et suscité la grogne d’autres blogueurs. Je comprends leur réaction mais… À peu près tout ce qui concerne ce troll a été biffé, sauf le début. Je comprends que certains aient répliqué, mais j’estime qu’il n’est VRAIMENT pas de bon ton sur ce blogue de se crier des noms et de s’insulter, quoi qu’on pense de certains propos obtus et crispés.

      Ici, on ne tolère pas les propos intolérants, point barre.

    • J’ai trouvé que Funeral était un album fabuleux. Neon Bible ? Je me demande encore pourquoi je n’ai pas embarqué. Je pourrais analyser, parfois je trouve que c’est utile. Mais il y a une insondable connection entre la musique et celui qui l’écoute et je pense que parfois il ne faut pas trop analyser.
      Pas encore écouter les nouvelles pièces mais comme c’est un groupe qui m’apparaît engagé et fervent envers la musique, j’ai bien hâte de m’y mettre.
      @alainbrunet Merci pour avoir biffé le “troll”, je me suis inscrit sur ce blogue parce que j’aime la musique, parce que vous l’animer de belle façon et parce que j’aime y lire les commentaires des gens qui en savent plus que moi et qui parlent si bien de la musique. Pas pour me taper des tonnes de frustrations et d’acrimonie.

    • angel_eyes, je suis en accord complet avec vous.

      La voix de Butler “sonne” souvent David Byrne.

    • Parlant de D. Byrne, il poursuit le sénateur de Floride pour avoir utilisé sans son accord la chanson “Road to Nowhere”(bravo M. Byrne) : une chanson qui pourrait facilement être reprise par Arcade Fire lorsqu’il y aura un album “tribute to Talking Head”

    • @alainbrunet

      Je vous présente mes excuses pour ma remarque à l’endroit d’Hérouxtown. Il a un long historique de commentaires inadmissibles sur Cyberpresse et je me suis emporté.

    • @cadavre_exquis
      sala rossa 23 juillet.

    • @angel_eyes

      Pas de problème, ça arrive à n’importe qui, et je ne fais surtout pas exception.

    • @cadavre_exquis

      Remarquez qu’on ne trouverait peut-être pas qu’Arcade Fire ressemble autant au Talking Heads si Butler n’avait pas une voix semblable à celle de Byrne. À bien y penser, je me demande si musicalement, l’univers des deux groupes est si semblable. Quoi qu’il en soit, ça ne change pas mon impression générale que les deux nouveaux morceaux me semblent plus faibles que ce que nous a déjà présenté le groupe.

    • Pour sa part, Philippe Renaud donne trois étoiles et demi pour les deux nouveaux formant un album-single :

      http://www.cyberpresse.ca/arts/musique/critiques-cd/201005/28/01-4284800-arcade-fire-un-apercu-darcade-fire-12.php?

      Pour Arcade Fire, je suis allé écouter des titres ou débuts de titres sur Musicme et je les trouve pas mal mélodieux, je me souviens plus ce que j’ai pu entendre à la radio mais cela change l’idée que j’avais.

      Pour les groupes et influences ? Leur son me fait penser à beaucoup de groupes des années 80 que monsieur Brunet a dû couvrir.

      Et je vois qu’ils ont fait des reprises et parmi les groupes nommés sûrement que c’est à eux qu’ils me font penser…

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Arcade_Fire

      Non je me risque pas à les nommer mais des dizaines qui peuvent avoir influencé ou avoir subi les mêmes influences. La manière de faire du chanteur aussi, plusieurs ont fait cela et dans des groupes très connus. Et pas mal tous des bons artistes, c’est pas parce qu’on a des influences qu’on est pas bons.

    • Commentaire sur les 2 pièces.

      Bon, premièrement, je ne suis pas un fan d’Arcade Fire. J’ai essayé de les aimer, question d’aller au delà du hype. Bon, ça jamais vraiment accroché.

      Pour ce qui est de ces 2 nouvelles chansons, c’est pas mal du réchauffé au niveau musical. (genre: Month of May=Suffragette City) La fin est par contre un peu plus intéressante. Côté texte, je comprends même pas la moitié des paroles tellement le slap delay est plus ”front” que la voix. (faut dire que le mp3 présenté sonne assez mal merci).

      J’ai pas l’impression que c’est avec ces 2 tounes là qu’ils vont se faire des nouveaux fans….mais j’imagine que les adeptes vont capoter:)

    • @notsosilentpete

      Effectivement, on a déjà entendu ces deux chansons quelque part. Les arrangements ne sont pas assez évidents pour qu’on ait l’impression de découvrir du neuf.

    • Difficile en 2010 de sonner NEUF…

    • @charkie

      C’est ce que Brian Epstein s’est fait répondre en… 1961. ‘Guitar bands are over’. On connait la suite.

      Puis y’a eu Jimi… Puis quand on pensait que c’était ‘fini’, y’a eu Nirvana…

      La décennie 2000 a été très référentielle (comme les années ‘50 qui pompaient allègrement le R&B, le rockabilly, je jazz hot, le boogie-woogie des années 30 à 40), mais le coup de tonerre viendra.

      Il vient toujours.

    • @mikhail

      Nirvana et l’ensemble du grunge étaient aussi était très référentiels à mon avis… Je pense qu la dernière fois ou j’ai eu une impression de nouveauté dans la musique, c’était avec The Prodigy en 1997. En vieillissant, j’ai pu comprendre que ce techno aggressif ne venait pas de nulle part, mais pour moi, à l’époque c’était nouveau. Je n’avais pas autant de références qu’aujourd’hui. Désormais, avec le bagage musical immense que possède l’humanité, la nouveauté vient toujours accompagnée de références…Cela dit, j’ai bien hâte d’entendre le coup de tonnerre

    • C’est sûr que le Grunge était assez punkish, mais avec un raffinement harmonique ‘floydien/Barrettien’ (ces collisions de majeurs/mineurs -que Bach faisait déjà cela dit) que n’avaient pas les Ramones et autres Sex Pistols. C’était, à défaut d’être nouveau, au moins ‘frais’.

      À moins d’aller dans la très radicale musique actuelle (inécoutable) où on altère les gammes tempérées et tout ça, effectivement, le seul fait de brancher une guitare et d’utiliser 12 notes va forcément évoquer qq chose.

      Je ne parle pas de ce genre de ‘nouveauté’ là. Mais un band viendra qui nous épatera, et on se dira, ich qu’on était nonos à penser que c’était ‘fini’. Ç’a l’air banal dit de même, mais les Franz Ferdinand m’ont un peu fait cet effet-là. C’était un line-up on ne peut plus classique, avec ses références Clash et U2, mais une take très fraîche sur la sonorité rock. Mais c’est pas la super-nouveauté, on s’entend.

      Parions un p’tit 2 sur le UK !

      Mon dernier ‘wow, ça c’est autre chose’ remonte à Godspeed… Je suis dû !

    • Un gros wow!! C’est assez rare, surtout en vieillissant. Juste aujourd’hui j’ai découvert le band Passion Pit, et j’ai trouvé ça assez rafraichissant, même si y’a un petit côté très Flaming Lips meet Mario Bros.

      D’un autre côté, Ze Artist est p-e Indien ou Chinois et on n’entendra jamais sa musique ici question de barrière linguistique.

    • C’est sûr, on parle du paradigme anglo-américain.

      J’ai acheté en spécial justement le livre du top 500 albums de Rolling Stone, et c’est carrément ça, c’est strictement le top500 qui s’inscrivent dans l’orbite culturel anglo-américain. Le plus grotesque, c’est qu’ils s’en doutent même pas, et pensent sincèrement faire le top ‘mondial’. C’est une maudite grosse île, mais c’est insulaire rare.

      L’autre extrême est notre sylvain_cournoyer ‘national’ qui met 100 québécois dans le top 200 de la décennie 2000, albums et singles, tous pays confondus ! Quand j’ai vu ça ! Ça fait un peu fanzine local qui met une photo de Karine Vanasse à côté de Cameron Diaz !

      Oublie ça de voir du Brésilien ou du Français par là (pourtant Os Mutantes et Gainsbourg le mériteraient amplement). Alors les Chinois, tu parles…

    • Arcade Fire… comme plusieurs autres groupes…

      Je suis tellement tanné de ça sonne comme… c’est comme, ce bout là c’est du ceci ou du cela. Moi non plus j’embarque pas trop Arcade Fire. J’estime, oui, mais j’en fais pas une maladie over-hypée…

    • La preuve que l’on aime générallement ce que l’on connait.

      C’est clair que la musique anglophone a un genre de prestige, de buzz automatique qui s’y rattache. Ce qui explique que des norvégiens, japonais etc chantent souvent en anglais et que la musique anglo est consommée partout dans le monde.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    juillet 2008
    L Ma Me J V S D
    « juin   août »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité