Alain Brunet

Archive du 21 mai 2010

Vendredi 21 mai 2010 | Mise en ligne à 13h47 | Commenter Commentaires (9)

Victo / Prendre la 20 un vendredi…

Salle des pas perdus

C’est le moment de mettre la minoune sur la la 20, rouler en ligne droite, négocier la courbe de Dummondville, prendre la sortie de Victo, regarder les champs de chaque côté, tourner à gauche, tourner à droite. S’arrêter chez Fusée ou chez DenLou pour une poutine pèlerinage, avant d’aller digérer cette masse patrimoniale au Cinéma Laurier. Les Filles Électriques y  présentent La salle des pas perdus. Ce show a germé à Berlin en 2007 , j’avais ensuite raté sa représentation montréalaise aux Voix d’Amérique. Dernière chance d’assister à cette performance poésie-bruit-électro-chant-danse-vidéo ? À ne pas rater, m’a-t-on conseillé.

D Kimm, Alexis O’Hara, Khyro, Fortner Anderson, Michel F Côté, Bernard Falaise, Luciano Pinto, Brigitte Henry. Têtes pleines,  tripes pleines, esprits pleins.

Liens utiles:

Les Filles électriques

La salle des pas perdus

Ensuite ?

Se rendre au Colisée des Bois-Francs reconverti en deux salles de concert.

Programme double à 22h.

Martin Dumais, vétéran DJ de Montréal, féru de drone music, se produit aux côtés du batteur de Voivod, Michel Langevin. Ça devrait jouer fort, mais je n’ai aucune idée de la qualité du résultat. Je connais bien les deux larrons, cependant. Dans les années 90, Martin m’avait  fait découvrir
Aphex Twin et plusieurs autres boles souterraines de l’électro. Quant à Michel Langevin, son ouverture d’esprit extra Voivod (que j’ai couvert à maintes reprises à la grande époque) ne m’a jamais laissé de doutes. Je ne m’étonne pas, d’ailleurs, que cet artiste intelligent et doué soit le batteur de René Lussier pour le concert de clôture.

Liens utiles:

Page MySpace

AUN at Madame Claude (Berlin, nov 9th 2009) from martin dumais on Vimeo.

Après ? On ne bouge pas. Suivront Lydia Lunch et Philippe Petit.

Mon Dieu !  La diva Lydia Lunch et ses récits-chants-gothiques-soft porno-trash- littéraire- machin… Encore d’avant-garde ? Hmmmm… Je me souviens l’avoir vue une première fois aux Foufounes Électriques, genre mi-80. Il y avait un buzz… Toujours en selle, cette femme de mon âge est donc devenue un petit mythe. Je peux comprendre… Par curiosité, j’assisterai à ce spectacle où elle sera assistée du Français Philippe Petit (tables tournantes, objets, électroniques).

Liens utile:

Page MySpace

Pour clore la soirée, on reste au Colisée, on regadre deux jeunes femmes se lancer.

Xarah Dion est organiste et claveciniste de formation, elle jouera des synthés, de la guitare en plus de chanter. Marie Davidson se décrit comme violoniste et poète (comme sa maman électrique, D. Kimm), je n’ai aucune idée de son travail, j’espère en avoir une demain matin.

Davidson et Dion ont réuni un groupe s’inspirant de cette fameuse crypte de Palerme où 8000 corps ont été momifiés entre 1599 et 1920.

” À l’envers d’une glace, morts sont les vivants.” dixit Xarah Dion.

En espérant rester du bon bord (de la glace, et pas celle de l’aréna), on y sera.

Marie Davidson Xarax Dion

Lire les commentaires (9)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mars 2012
    L Ma Me J V S D
    « fév   avr »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives

  • publicité