Alain Brunet

Archive du 15 mars 2010

Lundi 15 mars 2010 | Mise en ligne à 14h16 | Commenter Commentaires (22)

Le “folk de chambre” de Joanna Newsom

joannanewsom mode

Identifiez cette catégorie comme étant le folk de chambre, l’anti-folk ou le psych folk, Joanna Newsom en est actuellement la reine incontestée.

Dimanche soir, je me suis rendu à l’inconfortable (mais ô combien branchée!)  Fédération Ukrainienne afin de me rendre compte du phénomène.

D’abord le public. La moyenne d’âge est de 18-25 ans, audience constituée de visages pâles, fort probablement inscrits au cégep ou à l’université, très majoritairement anglos. Je ne sais trop comment l’expliquer, les francos de Montréal n’ont pas saisi ce phénomène, pourtant catalysé par la plupart des médias crédibles d’Amérique du Nord ou du Royaume-Uni. Je ne saurais m’expliquer pourquoi les chroniqueurs francophones ont mis du temps à réagir… ou même omis  de réagir.

Chose certaine, les deux concerts de la Fédération ukrainienne ont été vendus en quelques minutes, m’assure-t-on du côté de la production. Il y a deux semaines, j’ai fait une demande d’interview qui m’a été refusée par une relationniste américaine  qui vient de je ne sais où, malgré mon insistance. Impossible de parler à Joanna Newsom, tellement en demande qu’elle n’accorde désormais que très peu d’interviews à des marchés de notre taille. Ben coudon…

Je n’avais quand même pas l’intention de bouder mon plaisir malgré cete petite frustration, je me suis rendu de bon gré à cette soirée dominicale.

Vers 21h30, les rideaux se sont ouverts de peine et de misère. Joanna Newsom s’y est présentée, souriante, cheveux châtains jusqu’aux hanches, élégante robe fuchsia. Très belle jeune femme de très bonne famille californienne, force est de… contempler !  On ne s’étonne pas qu’elle soit convoitée pour des shootings de mode, comme l’indique notre photo – tirée d’une séance de la collection Rodarte au  printemps 2009.

Sur scène,  Miss Newsom est un peu moins spectaculaire, projette néanmoins l’image assez romantique merci d’une artiste de talent qui chante avec assurance et qui s’accompagne à la harpe avec dextérité, un peu moins habilement au piano.

Essayons maintenant de comprendre le buzz.

Les textes de Joanna Nesom sont fins et intelligents, sa musique est certes sophistiquée, sa maîtrise de la harpe n’est pas celle d’une virtuose mais l’usage qu’elle en fait pour servir son chant a de quoi épater la galerie. Lorsqu’elle touche les ivoires, le jeu est efficace quoique moins maîtrisé.

Qui plus est, Miss Newson est accompagnée de musiciens de son type, bardes dont les zones de recherche varient entre la musique ancienne, le baroque, les  folklores balkaniques ou méditerranéens, le gospel,  un chouïa de rock, sans compter un demi-siècle de folk anglo-saxon qu’ils semblent avoir absorbé. L’instrumentation y est certes singulière: guitares, mandole, percussions, trombone, flûtes à bec, violons, harpe , piano.

Les chansons de Joanna Newsom sont des poupées russes; elle comportent multiples phases de développement, micro-mouvements qui s’élaborent souvent pendant une dizaine de minutes. Impossible qu’on les diffuse intégralement (ou même partiellement) à Radio-Énergie ou sur le réseau Corus, vous vous en doutez bien.

J”apprécie toute cette intelligence et cette finesse et je me réjouis d’autant plus que des dizaines de milliers de jeunes gens découvrent une Kate Bush de leur génération.

Honnêtement itou, je ne peux dire avoir été conquis  par Joanna Newsom, dont la voix trop affectée (haut perchée, nasillarde par moments, affublée de vibratos parfois insistants) et le côté un peu trop bcbg/ songé m’a paru bien plus évident sur scène que sur son tout récent album triple – duquel j’ai coté 4 étoiles (une note que je maintiens) et  Pitchfork a accordé sa meilleure note de l’année dans la catégorie “best new albums”. Le même Pitchfork qui a planté Wooden Arms de Patrick Watson il y a quelques mois…

Lire les commentaires (22)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mai 2009
    L Ma Me J V S D
    « avr   juin »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives

  • publicité