Alain Brunet

Archive du 4 mars 2010

Jeudi 4 mars 2010 | Mise en ligne à 17h38 | Commenter Commentaires (12)

Joanna Newsom, ze buzz s’amène

Joanna Newsom

En Amérique comme en Europe, cet album triple, 18 chansons en version longue, s’avère un des gros buzz de l’hiver indie.

Have One On Me, troisième album de l’Américaine Joanna Newsom, s’attire  les éloges de la plupart des médias sensibles à la pop de création. La musicienne de 28 ans avait déjà fait parler d’elle en 2006 avec l’album Ys,  dont les arrangements avaient été créés par le respecté Van Dyke Parks et produit par le tout aussi respecté  Jim O’Rourke.

Cette fois, ze buzz est encore plus retentissant.

J’avoue avoir mis du temps à m’habituter à cette voix haut perchée. Ces mélodies délicates, très féminines, coiffées de vibratos parfois insistants.

J’y suis quand même parvenu plus vite qu’à cette époque lointaine où les fréquences surélevées de Kate Bush inondaient les cafés étudiants. Au fil du temps, la voix de Mme Bush a gagné des couleurs dans les graves, on souhaite la même progression naturelle pour Joanna Newsom. Enfin… j’admets qu’il s’agit cette fois d’une question de goût. Et que les chansons de la jeune dame me semblent très relevées.

Harpiste, pianiste, compositrice, arrangeure, parolière, interprète, cette artiste explore un imaginaire poétique où le principe féminin emplit près de deux heures de finesse.

joanna newsom photo

À guichets fermés, indique le promoteur local, elle se produira les 14 et 15 mars prochains à la Fédération Ukrainienne.

Pour plus d’infos: le site officiel et la page MySpace.

Lire les commentaires (12)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mai 2014
    L Ma Me J V S D
    « fév   juin »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives

  • publicité