Alain Brunet

Alain Brunet - Auteur
  • Alain Brunet

    Chroniqueur à La Presse, Alain Brunet est à l'affût des nouvelles tendances de la musique.
  • Lire la suite »

    Partage

    Dimanche 27 décembre 2009 | Mise en ligne à 10h13 | Commenter Commentaires (37)

    Le temps des listes / Top francophone 2009

    Le temps des tops implique bien sûr une rétrospective de la production francophone. Voici mon humble sélection… en attendant la vôtre !

    mara-tremblay.jpg

    1. Mara Tremblay, Tu m’intimides, Audiogram

    À ses débuts, Mara Tremblay n’annonçait pas l’artiste exceptionnelle qu’elle est devenue. Puis vint l’album Papillons en 2001 et les observateurs le moindrement rigoureux ont dû réviser leur position. D’une auteure-compositrice presque naïve, elle a raffiné, complexifié, étoffé ses proposition en plus de s’adjoindre les meilleurs musiciens – Olivier Langevin, Antoine Gratton, etc. Elle a su magnifier l’idée qu’elle s’est forgée de la culture americana, pour ainsi  accomplir le plus bel exploît de 2009 au domaine de la chanson francophone. Tu m’intimides est le disque d’une artiste ayant atteint la maturité, en plus de maîtriser les référents fondamentaux de ce continent – folk, pop, rock, country, etc.

    2. BABX, Cristal Ballroom, Karbaoui/Warner

    David Babin alias BABX, est pour moi la découverte française de 2009. Je sais, il m’en manque des bouts sur l’actualité chansonnière de l’Hexagone, vu le peu d’intérêt manifesté par notre industrie de la musique (et que dire de la radio) pour les cousins. Par voie de conséquence, si peu d’informations traversent la flaque au domaine des musiques de qualité – que nos blogueurs de France nous instruisent à ce titre, notamment mc.anger dont on espère la liste au-dessous. Il y a au moins eu BABX dans ma compile en 2009.  De Tom Waits au rock hendrixien en passant par l’impressionnisme français, sa palette sonore est le véhicule d’un véritable univers poétique, qui mène à croire en la pérennité de ce jeune artiste venu presque incognito au dernier Coup de coeur francophone.

    3. Malajube, Labyrinthes, Dare To Care

    J’ai mis du temps à apprécier ce troisième album de Malajube. Trois saisons plus tard, je peux dire que cet albums a fleuri entre mes oreilles, le tout coiffé par un petit extra à la fin de l’année (les quatre chansons supplémentaires offertes en décembre).  Julien Mineau et ses potes ne maîtrisent toujours pas les mots, mais leur sens musical, leur vision de l’espace sonore en studio, leur énergie, leur instinct concourent à l’idéal qu’on se fait d’un grand groupe rock québécois. Au bout de 2009, je puis affirmer que Labyrinthes est un album à la hauteur de Tompe l’oeil et Le Compte complet.

    4. Fred Fortin, Plastrer la lune, C4

    Sauf peut-être son titre (plastrer est un anglicisme un peu maladroit), tout est très bon ou excellent dans ce nouvel opus de Fred Fortin. L’équilibre entre texte et musique illustre la maîtrise acquise par le Bleuet Montréalais, qui demeure à mon sens de leader esthétique de toute une frange des créateurs indés du Québec.  On l’a encore vérifié en spectacle tout récemment, Fred demeure parmi nos meilleurs.

    5. Marie-Pierre Arthur, Marie-Pierre Arthur, Bonsound

    Révélation 2009 de notre pop indé, la bassiste, chanteuse, auteure et compositrice a réussi la plus belle entrée en matière cette année. Non seulement évolue-t-elle au sein d’un milieu musical exceptionnel (Louis-Jean Cormier et François Lafontaine de Karkwa, coréalisateurs de cet album, pour ne nommer que ceux-là), mais encore a-t-elle posé les bases d’un art qui s’annonce aussi substantiel que singulier.

    6. Bernard Adamus, Brun, Dare to Care

    Autre révélation de 2009, cet animal furieusement brun (la couleur de l’amour!) qu’est Bernard Adamus a imposé sa propre facture. Superbe sens de la parole keb (malgré ses petits ornements scatos), mélange vivifiant de folk, country blues, hip hop et fanfare déglinguée. S’il trouve le moyen de garder la forme, Bernard Adamus est un cas sur lequel on n’a pas fini de se pencher.

    7. Guillaume Arsenault, Géophonik, GSI Musique

    À mon sens, c’est la plus belle surprise des régions en 2009.  On en convient, Guillaume Arsenault n’est pas un débutant; il avait enregistré des chansons avant de sortir son excellent Géophonik, portail de son univers perso. Et quel univers ! De la Baie des Chaleurs, l’homme a créé un cyber-folk digne des plus belles expériences du genre, toutes nations confondues. Et ça sent bon la Gaspésie !

    8. Navet confit, LP3/Papier vampire, La Confiserie

    Tout compte fait, Navet confit a réussi son troisième album, son meilleur à mon humble avis. Malgré le côté un tantinet abscons de ses textes, le directeur artistique de La Confiserie  a réussi un enregistrement de très bon niveau. Le travail de studio est celui d’un véritable orfèvre s’étant approprié les grandes références de la  pop culture mondiale. En ressort une création on ne peut plus personnelle. Soulignons au passage les sorties de très beaux albums de la même Confiserie que dirige (artistiquement) le Navet : La lenteur alentour d’Émilie Proulx et Contre le tien ananas bongo love de Carl-Éric Hudon.

    9. Jean Leloup, Mille excuses Milady, Grosse Boîte

    Un fois qu’on admet et qu’on accepte son côté brouillon en studio, une fois qu’on exulte devant lui sur scène (l’automne dernier au Métropolis), on ne peut que se prosterner devant le roi Ponpon.  L’as du texte rock au Québec, c’est encore et toujours Jean Leloup. L’artiste pondera toujours des musiques inachevés et, pourtant, irrésistibles… sur lesquelles il couche des rimes de haute volée.

    10 . Luc De Larochellière, Un toi dans ma tête, Disques Victoire

    Celui qui fut une vraie vedette pour les gens de sa génération, fin 80 début 90, a créé son meilleur album depuis des lustres, de concert avec son vieux complice Marc Pérusse. Luc DeLarochellière nous rassure ainsi sur la perspective de créer des chansons fortes… une existence durant. Que ceux qui voient en lui un has been se détrompent. Un Toi dans ma tête est un très beau disque de chanson qui n’a rien, strictement rien de suranné.


    • Pour moi le n1 est Luc de la rocheliere.
      Est-ce que c’est moi ou ce n’est pas une grosse année??? Le malajube, pour moi, est leur album le moins intéressant, navet confit toujours aussi surestimé(j’ai hate qu’on arrète de nous parler de son potentiel et qu’il aboutira un jour).
      J’aime énormément fred Fortin, mais quel déception cette année(il devrait peut-ètre focuser sur ses propres albums…) Adamus et leloup, pas capable…
      Non, mais chus donc ben négatif moi!
      (pour revenir sur le top keb décénnie, Le temps au point mort de Galaxie 500, pas pire aussi)

    • Yann Perreau , un serpent sous les fleurs, excellent disque aussi.

    • @Le Macho et tous

      Alors? On attend votre liste en plus d’une réaction à la mienne !

    • Voici mon top 10 franco :

      1. Perreau, Yann (Un serpent sous les fleurs)
      2. Tremblay, Mara (Tu m’intimides)
      3. Malajube (Labyrinthes)
      4. Lapointe, Pierre (Sentiments humains)
      5. Adamus, Bernard (Brun)
      6. Decoster, Sammy (Tucumcari)
      7. M (Mister Mystère)
      8. Navet confit (Lp3 Papier vampire)
      9. Fortin, Fred (Plastrer la lune)
      10. Arthur, Marie-Pierre (Marie-Pierre Arthur)

      Je tiens aussi à souligner le bon travail de Dumas. Bon, dans deux minutes, je risque de changer mon ordre, tant pis, j’envoie maintenant.

    • Voici la mienne, tendance franco-française (sorry !), même si j’aime aussi bcp vos Malajube, Fortin, Leloup…

      1) Benjamin Biolay, La superbe
      2) Alain Bashung, Dimanches à L’Elysée (en public)
      3) Dominique A, La Musique
      4) Charlotte Gainsbourg, IRM
      5) Ballake Sissoko et Vincent Segal, Chamber Music
      6) Jean-Louis Murat, Le Cours Ordinaire des Choses
      7) JP Nataf, Clair
      8) Miossec, Finistériens
      9) Coeur de Pirate, Coeur de Pirate
      10) Eiffel, À tout moment
      10 bis) Marie France, La Madrague

    • Bernard Adamus-Brun (instant classic)

      Daniel Bélanger-Nous (je sais…je suis moi même surpris)

      Jean Leloup-Mille excuses (vraiment excellent même si un peu complaisant sur la longueur…4 tounes de trop)

      Fred Fortin-Plastrer la lune (son meilleur)

      Malajube-Labyrinthes (très bon album, mais j’attends encore LE DISQUE)

      Bonne année

    • Bonjour,

      J’aurais de la misère à faire un top 10 de l’année maintenant car je suis généralement une ou deux années en arrière de tout le monde côté musique franco. À par Coeur de Pirate, Daniel Bélanger et Stéphanie Lapointe, je ne crois pas avoir acheté du franco de 2009.

      Mais par contre, j’aimerais bien pouvoir retourner facilement dans le passé, mais c’est chose difficile avec la musique québécoise (et française). Désolé d’être un peu hors sujet pour cette discussion, mais je n’ai aucune idée où en parler…

      Essayer de trouver des artistes québécois/français des années 70, 80 et même 90 et vous verrez qu’une grande majorité d’entre eux sont introuvables. Ça change tranquillement, Gilles Valiquette a republiée sont catalogue, les albums originaux de Ginette Reno ressortent tranquillement par exemple. Essayé par contre de trouver des albums des Parfaits Salauds, de Mange L’Ours Mange, des French B, Kathleen, Francis Martin, Nicholas, Hart Rouge (pas québécois mais franco-canadien), Joanne Labelle, etc… Même des artistes encore actifs aujourd’hui ont plusieurs albums introuvables.

      Je ne sais pas ce qui cause ces manquement mais si on veut vraiment aider l’industrie du disque, il faudrait peut-être que les albums restent trouvables. Ça ne semble pas être un gros problème du côté de la musique britannique/américaine.

      Désolé encore une fois d’être hors sujet, mais fallait que j’en parle.

      Et sur ce sujet, je lève mon chapeau à ProgQuébec. Ce label québécois ressort le rock progressif québécois des années 70 et début 80 avec versions remasterisées et quelques fois des pistes d’extra. En tant que maniaque de rock progressif, je suis content de pouvoir découvrir ces artistes québécois qui sont tombés dans l’oublie à la fin de l’âge d’or du rock progressif comme Maneige, Morse Code, Pollen, Sloche, Jacques Tom Rivest, etc… Si vous êtes amateur de rock progressif, allez jeter un oeil sur leur site (http://www.progquebec.com/) vous ne serez pas déçu. On m’a dit que les disques de ProgQuébec se trouvent facilement chez Archambault à Montréal, mais en Outaouais, c’est vraiment très très difficile…

      Martin

    • je sait je suis hors sujet mais sérieusement dans le top 25 des meilleurs albulms Québecois de la décénie comment avez vous fait pour passer a coté de sur les traces de black eskimo des Georges Léningrad ? Ca aucun sens que les Georges léningrad ne soit pas sur aucune des listes…

    • Une chance au moins que les Unicorns et Godspeed on pas été totalement oublier…

    • Contrairement à le Macho je trouve que c’est une excellente année d’albums francophones (québécois)
      mon top 5
      1-Les Trois Accords- Dans mon Corps
      2-Marie-Pierre Arthur -Marie Pierre Arthur

      J’adore Fred Fortin (Le Plancher des Vaches et Planter le décor se retrouvent dans mon top 15 de la décennie) mais Plastrer la lune m’a un peu déçu. 4 ou 5 bonnes chansons mais le reste est ordinaire.
      3-Damien Robitaille -Homme Autonome
      4-Daniel Bélanger-Nous
      5-Yann Perreau -Un Serpent Sous les Fleurs

    • Désolé, Mr Brunet, a part De la rochelière qui est mon n1, Mara et Perreau en 2 et 3(interchangeable), et peut-etre M en 4ieme, j’essais de batir le reste de la liste, mais je n’arrive a rien.
      Le reste, se vaut a peu près, en étant des disques ”ordinairement correctement bon”, comme Bélanger, Fortin, malajube…
      Vous pouvez dire que je ne me mets pas en danger, et c’est vrai, mais…

      Juste une question a tous, ”Avez-vous l’impression qu’on essait de maintenir Le standing artistique de Leloup, artificiellement, et ce depuis 1998???
      Non mais si un inconnu avait fait les derniers disques de Leloup, en parlerions-nous???

    • ps @ Alain Brunet : merci pour votre confiance

      NB : acte manqué, oubli coupable ? j’aurais pu (ou dû), comme vous le faites, citer Cristal Ballroom. Je partage votre avis sur l’album. Le seul fait d’inviter le somptueux guitariste (et arrangeur) new-yorkais Marc Ribot sur “Lady L” donne un aperçu de la veine où se situe Babx. J’ajoute que “Electrochocs ladyland” a remporté un franc succès chez nous.

    • Le palmarès de CISM (j’ai pas celui de CIBL ) pourrait aussi m’aider quoique…

      http://www.cism.umontreal.ca/palmares.php?type=franco

      J’ai juste visité son MySpace mais Carl Éric Hudon pourrait faire partie d’un top je dirais.

      Marie-Pierre Arthur fait partie de mes coups de coeur de l’année même si ce n’était pas immédiat.

      J’ajouterais aux miens Damien Robitaille. ”Mot de passe” c’est irrésistible comme chanson et humour cela.

      Et si je regarde aussi sur Posted’écoute je pourrais mentionner des artistes entendus mais c’est pas un top…

      Carole Therrien, Vue du Fleuve, Andrea Lindsay (je suis preneur en partant de ce type de voix), Chloé Sainte-Marie (là encore preneur avant écoute ), Lhasa (mais c’est pas en français), Stéphanie Lapointe (j’aime bien mais n’ai pas son album), Térez Montcalm ( je serais moins preneur pour cet album mais je l’aimerais plus que bien d’autres comme Les Lost Fingers ), …

      Les Trois Accords me font marrer aussi…

    • Rien

    • J’aime les paroles de Damien Robitaille, la musique non. Il me fait sourire mais pas assez pour acheter sa musique.

    • @vieuxcon
      Tu dis: ”Malajube, mais j’attends encore LE DISQUE…”

      D’accord, pis y devraient l’apeller ”Trompe l’oeil”……..
      Juste une idée, comme ca, que j’ai eu….

    • Après coup, je regrette de pas avoir inclus Phoenix que j’avais volontairement omis parce que leurs paroles sont en anglais, mais celles de Charlotte aussi… et Phoenix est vraiment un excellent groupe, bien que Versaillais ;)

    • Vous ne connaissez probablement pas ce groupe mais leur album 2009 est excellent:

      Obatala – Bouge!

      Le titre de l’album dit tout!

      Certainement à découvrir…

    • An 2009
      Dans le désordre…

      Le vent de fraîcheur made in Kébec:
      La Patère rose, Éponyme
      C’est frais, jeune, dynamique, éclaté, beaucoup d’attitude, bien hâte d’entendre la suite!

      L’album pop méritant plus de place dans les divers top 10 2009:
      Yann Perreau, Un serpent sous les fleurs
      Son disque le plus accessible et le plus abouti à la fois. Un maudit bon disque, point.

      Le disque le plus surprenant:
      Mara Tremblay, Tu m’intimides
      Du grand talent en 10 chansons.

      La nouveauté la plus surprenante:
      Marie-Pierre Arthur, Éponyme

      La déception sans être un mauvais disque mais avec une belle pochette:
      Pierre Lapointe, Sentiments humains
      Je préfère le dandy prétentieux, franchouillard à la pop orchestrale que l’homme cynique flirtant avec l’alter-égo de Morrissey…

      Chansons francophones 2009 les plus écoutées:
      1- L’amour se meurt, Yann Perreau. La tristesse n’a jamais été aussi belle…
      2- Les deux bonnes soeurs, La Patère rose. Usage judicieux des tempos, piano, loops et électro. On ne comprend rien des paroles, mais ça sonne comme de la brique!
      3-Porté disparu, Malajube. Ça reste dans tête automatiquement. Les variantes musicales sont des plus intéressantes et éclectiques.
      4-Pourquoi, Marie-Pierre Arthur. Ça sonne comme plein de choses en même temps tout en étant unique.
      5-Caméra vidéo, Les Trois accords

      Mention spéciale: La reprise de Ferland par Charlotte Gainsbourg. Du ben beau travail tout en respect. Madame devrait chanter plus souvent en français…

      À souligner: Le grand retour des cuivres dans beaucoup de disques!

      À la poubelle: Tous ces disques de reprises, en particulier ceux et celles reprenant leurs propres compositions. Quand t’es obligé d’apporter ton I Pod chez IGA…

    • Il y a trois grand absent sur cette liste. Nous-Daniel Bélanger Trace-Dumas et Pierre Lapoine-Sentiments Humain

    • Le père noël de Cyberpresse a rétabli la permutation des blogues en page d’accueil ? :-)

    • @jon8

      C’est la Fée des étoiles, en fait.

      :-)

    • @mc.anger

      Je vous remercie à mon tour! Dimanches à l’Élysée, j’adore et, pourtant, je ne suis pas friand d’albums live – mais… j’ai assisté au même spectacle à l’Olympia, souvenir impérissable et d’autant plus chargé d’émotions pour les raisons qu’on sait. Le Murat, toujours très bon ou excellent, à la hauteur du personnage, certes l’un des plus libres de la chanson française. Le Biolay, je viens de l’obtenir en vinyle. Toujours pas obtenu le nouveau Miossec. Eiffel, je compte bien mettre la main dessus, vous avez piqué ma curiosité. Vous voyez le décalage ? Je ne rattrappe vraiment que lorsque je vais chez vous en reportage !
      Alors, n’hésitez pas à nous causer de ce qu’on rate de ce côté de la flaque. Et, pourquoi pas, incitez d’autres compatriotes à débarquer sur ce blogue !

    • Bonjour,
      Je n’écoute pas beaucoup de musique francophone mais j’essaie de me soigner.
      Et effectivement, c’est assez difficile de faire des découvertes venant de France. Le public est différent, les médias aussi. La scène francophone du Québec semble relativement plus dynamique.
      Cela dit, je confirme, le nouveau Benjamin Biolay est vraiment impressionnant, d’autant plus que c’est un double-album. Rien que d’en parler me donne envie de l’écouter!

    • Presque personne ne parle du dernier Piché, pourtant si près du dernier Springsteen “Working on a dream”. Inconcevable comme on se perd dans la guimauve aujourd’hui.

    • Concernant Dominique A, à ma grande surprise, il semble assez peu connu au Québec, alors que c’est un artiste très respecté en France, sans être une star. Son dernier album “La Musique” est pas mal, mais à mon avis moins bon que son précédent, l’excellent “L’Horizon”.

    • Pour des découvertes de France… Puisqu’on mentionne Dominique A. , prenons ooTiSkulf qui a fait sa première partie.

      http://www.myspace.com/ootiskulf

      (J’ai pas tout écouté, c’est juste une demande d’amitié MySpace reçue et acceptée très rapidement ).

    • @ Alain Brunet

      Une chanteuse de rock qui promet, c’est Izia , la petite Higelin, fille de Jacques, soeur d’Arthur H, qui a sorti son premier album au printemps 2009. On va encore dire que c’est une “fille de”, mais l’ayant vue sur scène cet été lors d’un festival, je trouve qu’elle dégage pas mal. Comme j’ai lu quelque part, elle pourrait tout aussi bien être la fille de Patti Smith. A suivre…
      http://www.deezer.com/fr/#music/izia

    • Benjamin Biolay dévoile cinq titres sur son MySpace :
      De Plaisir, Dans Paris, Les fin des cours, Je Partirai comme on revient, une version différente de Jaloux de tout, une reprise du Temps des cerises http://www.myspace.com/benjaminbiolay

    • ps : inédits les titres, of course

    • pour Alain Brunet

      http://www.myspace.com/eiffeltandoori
      le MySpace d’Eiffel, vous reconnaîtrez les influences de Noir désir et Pixies, Le nom du groupe provient d’ailleurs du titre “Alec Eiffel” (in Trompe Le Monde)

    • Parfaitement d’accord avec Timag. L’album “Sur ce côté de la Terre”, de Piché, est réellement très bon et, comme le mentionnait Sylvain Cormier, l’excellent groupe de musiciens est à Piché ce que le E Street Band est à Springsteen : c’est solide, très solide. La voix de Piché est plus belle que jamais et il se révèle tantôt engagé, tantôt touchant, toujours intègre. À mon avis, un des meilleurs albums de l’année.

    • ROSE

    • Il faudrait vraiment que Cormier prenne son gaz égal: il compare les mélodies de Daniel Bélanger à celles des Beatles (caltorre!), Piché à Springsteen et pourquoi pas Gregory Charles à Marvin Gaye tant qu’à y être!

      Il se déconsidère lui-même à chaque fois. C’est portant un bon critique.

    • A part le Murat, Biolay, j’ajoute JP NATAF…

      La dernière bandaison de la presse parisienne, c’est ARNAUD FLEURENT-DIDIER. la reproduction (sorti le 4/01). Musique fine, entre Michel Legrand et Gainsbourg, un peu de Manset… Un peu une déception pour moi…
      J’attends avec impatience le nouvel album de Florent Marchet “courchevel”… après son “Rio baril” …

      A part ça, j’attends la livraison du MALAJUBE… je suis curieux après vous avoir lu! La revue magic! me l’a proposé en cadeau pour l’achat de 4 anciens numéros de la revue…

    • Pierrot, tu devrais commencer par Trompe-l’oeil, plus pop et directe. Le dernier est déroutant.

      Ça fait un bout que j’entends parler de ce Marchet. Il faudra me le procurer.

      Je ne trouve pas que ces jeunots peuvent entrer dans les bottes de Gainsbourg et Bashung, même Murat.

      Je trouve que les grands qui restent sont Dutronc, Brigitte Fontaine, Hardy et Christophe.

    • Bonjour,

      Je suis un grand amateur de musique de plusieurs styles et j’ai toujours un grand plaisir à regarder les coups de coeurs des gens.

      Mais je voulais ajouter une des grandes oubliées de cette liste.

      C’est Catherine Durand qui a mon humble avis mérite une belle place dans ce Top 50 de la décennie 2000 pour ces albums Diaporama et Coeurs migratoires.

      2 albums qui méritent une attention particulière et qui sont, ma foi, très très beaux ! Le dernier Coeurs migratoires, à mon avis, mérite la palme d’or pour les arrangements très bien réussis avec son complice Jocelyn ‘Doctor’ Tellier qui a également travaillé avec Dumas.

      Un Folk qui navigue entre la simplicité et un côté juste un peu ambiant pour nous faire décoller de notre siège…

      Dommage que cette artiste ne soit pas plus reconnue par le grand public…

      Je la recommande sans hésitation !!

      DBro

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    décembre 2009
    L Ma Me J V S D
    « nov   jan »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité