Alain Brunet

Alain Brunet - Auteur
  • Alain Brunet

    Chroniqueur à La Presse, Alain Brunet est à l'affût des nouvelles tendances de la musique.
  • Lire la suite »

    Partage

    Samedi 26 décembre 2009 | Mise en ligne à 12h27 | Commenter Commentaires (48)

    Le temps des listes / La décennie québécoise

    Le temps des Fêtes coïncide avec celui des tops. Il y a quelques semaines, j’ai suggéré à nos blogueurs de dresser leur liste. Depuis le 26 décembre, j’ai relancé notre communauté pour que tous puissent s’exprimer sur la décennie. Une série d’envois est prévue d’ici la nouvelle année et la nouvelle décennie.

    Ce premier consiste à faire le point sur la décennie québécoise, francos et anglos confondus.

    Voici mon top 25 perso pour le Québec 2000-2009.

    Plusieurs chroniqueurs de La Presse / Cyberpresse ont fait cet exercice. Le vôtre mainteant ?

    arcade-fire-funeral.jpg

    1. The Arcade Fire, Funeral, Merge (2004)

    2. Patrick Watson, Wooden Arms, Secret City (2009)

    3. Karkwa, Le volume du vent, Audiogram (2008)

    4. Malajube, Trompe-l’oeil, Dare to Care (2006)

    5. Rufus Wainwright, Release the Stars, Geffen (2007)

    6. Fred Fortin, Planter le décor, C4 (2004)

    7. Richard Desjardins, Kanasuta, Foukinic (2003)

    8. Pierre Lapointe, La forêt des mal-aimés, Audiogram (2006)

    9. Jérôme Minière, Jérôme Minière chez Herri Kopter, La Tribu (2004)

    10. Daniel Bélanger, Rêver mieux, Audiogram (2001)

    11. The Besnard Lakes, The Besnard Lakes Are At The Dark Horse, Jagjaguwar (2007)

    12. Mara Tremblay, Tu m’intimides, Audiogram (2009)

    13. Wolf Parade, Apologies to the Queen Mary, SubPop (2005)

    14. Douze hommes rapaillés, Douze hommes rapaillés, Spectra Musique (2008)

    15. Unicorns, Who Will Cut Our Hair When We’re Gone?, Alien8 (2003)

    16. François Bourassa Quartet, Indefinite Time, Effendi (2003)

    17. Akufen, My Way, Force inc. (2002)

    18. Marie-Jo Thério, La Maline, GSI Musique (2000)

    19. Monsieur Mono, Pleurer la mer morte, Productions du chien (2005)

    20. Urbain Desbois, Entomologie, La Tribu (2003)

    22. DJ Champion, Chill’em All, Saboteur/Maple Music (2004)

    23. Chloé Sainte-Marie, Je marche à toi, FGC Disques (2002)

    24. Guillaume Arsenault, Géophonik, GSIMusique (2009)

    25. Jean Leloup, La Vallée des réputations, Roi Ponpon/Dare to Care (2003)

     


    • Pas mal d’accord avec toi Alain mais tu oublie Labyrinthes de Malajube et Clues et bien que j’aime l’album de Rufus j’aurai mis celui de Besnard Lakes en 5 ième et Rufus en 11 ième. Mais ça c’est perso!!

    • Un oubli de taille à mon humble avis: The Dears, No Cities Left.

    • Cet album de The Dears est dans mon top 30 de la décennie… Labyrinthes est dans mon top 10 de 2009… Le prochain billet sera d’ailleurs consacré au top 10 francophone de 2009.

    • Les médias, il ya une coup’d'années, avaient fait la liste(d’un ridicule fini), des meilleurs disques québecois de l’histoire.
      Les deux premiers de Pierre Lapointe etaient(avec exagérations sans fin) en 1ere et 3ieme position…

      En tout cas, je considère Planter le décor de Fred Fortin, meilleur que tout ce qu’a fait patrick watson et rufus, même si je les apprécie beaucoup. Et comment tu m’intimides de Mara(un disque de son temps) peut etre mieux classé que son Papillons(unique a l’époque)?
      Et si Dj champion, besnard lake et Bernard adamus sont dans le top 25, on est dans le trouble, et je regrette d’avoir arrèté de boire dans cette décénnie….

      A prendre avec des pincettes, bien sur…

    • @LeMacho

      À savoir si Planter le décor est vraiment meilleur que Wooden Arms ou Release the Stars, on n’arrivera jamais à conclure. Ces albums n’ont pas les mêmes qualités… Une telle sélection peut être considérée comme objective jusqu’aux 30 premières places, après quoi on peut débattre sempiternellement sur le pour et le contre de chaque choix. Le jeu en vaut quand même la chandelle !

    • Je donnerais aussi une petite mention spéciale a Yann Perreau, un des meilleur québecois sur scène en ce moment. Mais vrai qu’aucun de ses disques ne mérite, peut-etre, d’ètre dans le top.

    • @LeMacho

      On a tous des préférences. Yann Perreau et Dumas ont leur place, mais il faut faire des choix anglos, francos et instrumentaux… Chez les Kebs francophones, ils sont assurément dans le top 25 de la décennie.

    • D’accord avec vous et une bonne partie de votre liste.
      Mais ètes vous en train de me dire que si, une bonne année, par coincidence, les 23 premières positions sont francophones, vous allez faire quelques accomodements, par mesure de diversité, et ainsi niveler par le bas…..

      Non, cest une blague…….je veut pas sortir le débat, on s’en fout!!!!!!!!!!!!!

    • Clues je trouve qu’ils arrivent un peu tard. L’album est superbe mais c’est un style, une zone de l’indie de ce type, qui est maintenant très codifié et Clues n’apporte de la nouveauté que dans quelques chansons. On ne peut pas parler d’un souffle qui traverse l’album d’un bout à l’autre.

      Va falloir que je ré-écoute Release the stars, je ne me souvenais pas que c’était si bon que ça!

    • Je sais pas si je suis malade mental ou quelque chose, mais de tous mes amis, de tous les experts, analystes, etc, je suis le seul qui a mieux aimé Neon Bible que Funeral….? Je l’ai trouvé plus complet, plus profond, mieux réalisé, moins bancal. Ou est-ce que c’est justement ceci qui plait tant aux gens dans Funeral?

      J’ai aussi mieux aimé Close to Paradise que Wooden Arms chez Watson. Son 1er, Just an ordinary day, est aussi très, très sous-estimé. En fait, Wooden Arms est celui que j’ai le moins aimé (je l’ai adoré, mais moins ;)).

      Dans la liste des albums à noter, j’ajouterais De la nature, des foules de Bonjour Brumaire, et Cité d’Or de Chinatown.

      Votre blogue est très intéressant monsieur Brunet, continuez votre bon travail. Je commente très, très rarement, mais j’adore lire les débats entre Boulga, ghost, vous-même et quelques autres que j’oublie.

    • @pezzz
      Pour ce qui est des albums à noter, Bonjour Brumaire ne me parle pas beaucoup mais le gars de Chinatown a un réel don de mélodiste et ça c’est rare! Je metterais un crochet à côté du groupe L’Indice, son EP Le Jour Après Noël est de bel augure pour la prochaine décennie…

      D’accord pour No Cities Left que je place très haut aussi, sinon en premier.

      Le temps de Noël peut aussi être celui des horreurs. Une pensée pour Vic Chesnutt qui a mis fin à ses jours ce 25 décembre. Il venait de faire deux grands disques chez Constellation.

    • Ne pas y inclure Dix Mille Matins de Daniel Boucher… J’appelle ça de la mauvaise foi.

    • @lemalinmartin

      Mauvaise foi ? C’est vrai, Dix Mille Matins pourrait s’y retrouver. Je crois aussi qu’il s’agit du meilleur album de Daniel Boucher. Le seul petit problème quant à votre argumentaire, c’est que cet album a été rendu public en 1999. Petite note, par ailleurs: si vous vous prêtiez à cet exercice dans des délais raisonnables, vos omissions discutables ne seraient pas associées à de la mauvaise foi… à moins d’en faire un usage récurrent.

    • Bon bien sûr il manque clairement quelques albums. Akufen, Godspeed You Black Emperor, Les Georges Leningrad, Ste-Catherines/Yesterday’s Ring et pas mal d’autres qui sont bien supérieurs à DJ Champion…

      Les Trois Accords, c’est trop pop ou pas assez emo à votre goût?

    • @loupdessteppes

      Pour Akufen, je vous l’accorde. Un véritable oubli. Alors ? Je le mets à la place de…

    • Bonne liste, mais je n’ai pas (encore ?) réussi à aimer le Wooden Arms de Patrick Watson. Sur scène, ça va. Dans mon lecteur CD, non. Je vais devoir le réécouter plus attentivement, faut croire. Et pour son Close to Paradise, bravo !

    • Oui en effet il y a un manque cruel de Godspeed you black emperor, surtout sur une liste limité au Québec!

    • @Alain Brunet

      Dix Mille Excuses, mon Dieu que ça passe vite. J’viens de l’avoir dans les dents. J’étais certains que l’album était paru plus récemment !

      My God !

    • quand meme les georges léningrad méritais de figuré sur la liste avec sur les traces de black eskimo qui est selon moi un classique dans son genre.

    • @Alain Brunet

      Pour avoir fait une liste du même genre, je sais à quel point c’est difficile de ne rien oublier et de classer le tout… D’ailleurs je ne sais pas si ce que vous nous présentez est une liste “objective” ou personnelle.

      Exemple: personnellement je préfère le Compte Complet à Trompe l’Oeil et, de mon point de vue, il a été plus “important” côté scène québécoise. C’était le premier gros succès de Dare to Care, un des premiers disques vraiment indie sauce 2000 au Québec et il se comparaît avantageusement à son pendant anglo de l’époque, les Unicorns (qui étaient un des bands montréalais les plus en vue avant Arcade Fire). Trompe l’Oeil a fait de Malajube un succès populaire au Québec par contre…

    • Justement pour les gens ici qui achètent énormément d’albums… Mais allez-y donc pour des listes perso…

      Pour ma part, je n’ai pas écouté assez d’albums complets et encore moins acheté. Il faut en avoir écouté combien et au complet et disons deux ou trois fois chacun pour ceux qui en valent la peine pour arriver à un top 25 objectif ? Mais allez-y avec des top personnalisés…

      Si vous aimez mieux par exemple Les Goules, WD-40, les Georges Leningrad ou Mononc’ Serge ou même Le Volume était au maximum.

      Il n’est pas interdit de les mentionner dans votre liste plus perso.

    • Moi à un moment dans la décennie je me disais préférer disons Catherine Major et Amélie Veille aussi à Ariane Moffatt et Ginette (Ahier) aussi…

      Mais je crois qu’Ariane a été meilleure pendant toute la décennie, même si j’ai pas encore acheté d’albums d’elle.

      Alors je vais nommer des artistes ayant été des coups de coeur pendant cette décennie pour moi.

      Pierre Lapointe, Ariane Moffatt (même si après Catherine Major), Catherine Major, Amélie Veille (même si ces deux albums je les metterais dans le top des albums du Québec, je m’en fous j’en ai acheté un), Richard Desjardins, Chloé Sainte-Marie, Marie-Jo Thério, Mara Tremblay, Ginette, Catherine Durand, Les Cowboys Fringants, Julie Salvador, Damien Robitaille, Gaëlle, Les Trois Accords, Le Volume était au Maximum, Malajube ( je dirais que oui dès leur première visiste de leur site, j’aimais mais pas tout par après à la radio bon mais même si j’ai pas encore acheté j’ai toujours reconnu leurs qualités de musiciens et parfois je trippe à la radio), Karkwa (un peu la même chose que Malajube, pas des coups de coeur immédiats quoique j’avais entendu parler de Louis-Jean Cormier comme réalisateur de Béluga et il dirigeait le band lors du show de Diane Tell en 2005 ), Les Goules, WD-40, Les Georges Leningrad (juste écoutés sur le web tous les trois mais justement pour donner une réplique aux deux autres pour être différent ), …

      Et j’en nomme comme cela mais ils sont bien plus nombreux…

      Et pour moi la liste plus haut manque de jazz, de musique du monde (Lhasa, Monica Freire ou Bïa, je vous metterais à quelque part ), de trad même ou de classique et de musique contemporaine mais je n’ai pas les qualifications et/ou les heures d’écoute ou surtout le budget et l’accès pour faire un vrai top.

      Il me faudrait aussi avoir accès à tout ce qui a été diffusé sur CIBL, Espace Musique, la CBC Radio 2 (Mais eux ils mettent moins de Québécois ),…

      Mais une Térez Montcalm je l’ai entendue en show à Canada Live pendant une année dans le temps des impôts et j’ai aussi entendu Jim Corcoran présenté Karkwa à la CBC Radio One moi j’aimais mieux Térez… Sauf que cela dépend de votre oreille, de son acclimatation… Karkwa je les ai aussi sur un enregistrement accompagnant Diane Tell, en France et je les aime toujours comme musiciens…

    • J’ajouterais aussi du Diane Dufresne dans ma décennie, c’est de toute beauté…

      Mais oui j’aimerais cela avoir une liste d’amateurs de musique avec des choix iconoclastes si vous voulez… Cela peut me plaire…

      Pour Les Goules c’est un animateur de radio de nuit croisé sur un autre forum qui m’avait fait découvrir… Pas vraiment mon genre, en partant mais ce genre de voix là et cet humour je trouve cela drôle mais ils sont séparés. Drôle et très original.

    • D’autres noms pendant la décennie.. .

      J’oubliais Ève Cournoyer, Maryse Letarte, Les Vulgaires Machins, …

      Il y en a trop pour des auditeurs de radio ne faisant pas énormément d’achats d’albums.

    • Tim Hecker, j’avais presque oublié… Et je seconde les Goules!

    • J’aime bien votre liste, mais j’y aurais ajouté La Grand-messe des Cowboys Fringants. C’est certainement leur meilleur disque à ce jour.

    • Oui effectivement: Tim Hecker

    • J’en propose trois autres: Soley de Dobacaracol, La Ligne Orange de Mes Aïeux et Grand Champion International de Course des Trois Accords… des albums excellents du début à la fin

    • @loupdessteppes

      Aussi d’accord pour Tim Hecker. Vraiment un artiste/intellectuel des plus doués. J’ai assisté à son dernier concert montréalais (en juin à la Sala Rossa), ce fut une superbe immersion. Son dernier album est excellent itou, sa discographie m’impressionne d’autant plus.

      Au fait, pour les listes, il n’y a jamais rien d’objectif ou personnel; les deux valeurs se confondent. Les critères varient tellement d’un chroniqueur à l’autre, il faut s’en tenir à ses valeurs personnelles pour évaluer chaque création et, bien sûr, l’expertise fait la différence entre un amateur et un pro. Si vous me lisez depuis un moment, vous aurez constaté que je m’intéresse à TOUS les genres de musique de qualité, avec ou sans voix humaine, avec ou sans complexité intrumentale. Impossible de tout écouter, vous vous en doutez bien. Cela étant, l’idée de tout écouter (ce qui se fait de bon, tous genres confondus) est une utopie qui me séduit encore et toujours.

    • Aucun album des Cowboys Fringants dans les 25 meilleurs?? Je comprendrai une exclusion du top 10 (même si dans mon cas, Break Syndical en fait partie), mais ignorer ce dernier et Grand-Messe d’un top 25 québécois, c’est d’un snobisme…

    • 35. Céline Dion, 1 fille & 4 types (2003)
      34. Les Charbonniers de l’enfer, Wô (2002)
      33. Rufus Wainwright, Want One (2003)
      32. Maryse Letarte, En dedans (2002)
      31. Émilie Proulx, La lenteur alentour
      30. We Are Wolves, Total magique (2007)
      29. Marie-Jo Thério, La maline (2000)
      28. Rufus Wainwright, Release The Stars (2007)
      27. Sylvie Laliberté, Ça s’appelle la vie (2004)
      26. Catherine Lambert, Catherine Lambert (2001)
      25. Stéphanie Lapointe, Sur le fil (2005)
      24. Ève Cournoyer, L’écho (2005)
      23. Sylvie Paquette, Souvenirs de Trois (2001)
      22. Les Breasfeeders, Les matins de grands soirs (2006)
      21. Les Vulgaires Machins, Aimer le mal (2002)
      20. Mononc’ Serge, Mon voyage au Canada (2001)
      19. Chloé Ste-Marie, Je marche à toi (2002)
      18. Sylvie Paquette, Tam-tam (2007)
      17. Chloé Ste-Marie, Parle-moi (2005)
      16. Claire Pelletier , Ce que tu donnes (2004)
      15. Daniel Bélanger, Rêver mieux (2001)
      14. Mononc’ Serge, Mon voyage au Canada (2001)
      13. Catherine Durand, Catherine Durand (2001)
      12. Marie-Jo Thério, Les matins habitables (2005)
      11. Karkwa, Les tremblements s’immobilisent (2005)
      10. Martha Wainwright, Martha Wainwright (2005)
      9. Galaxie 500, Le Temps Au Point Mort (2006)
      8. Les Breasfeeders, Déjeuner sur l’herbe (2004)
      7. Arcade Fire, Funeral (2004)
      6. Mononc’ Serge, 13 tounes trash (2000)
      5. Karkwa, Le volume du vent (2008)
      4. Galaxie 500, Galaxie 500 (2002)
      3. Les vulgaires machins, Compter les corps (2006)
      2. Ramasutra, The East Infection (2000)
      1. Émilie Proulx, Dans une ville endormie (2007)

      Le merveilleux spleen de Émilie Proulx me rend dingue !
      Question: Martha Wainwright dans aucune liste des journalistes de La Presse ou dans vos listes !! La considère-t-on comme New Yorkaise ? Ou suis-je le seul à avoir vraiment appréciée?

      … et voir mes autres listes sur mon site: http://1000statistiques.com/?024/Top-musique

    • Et non, ami Hullois! Je ne demande pas mieux d’aimer le plus de musique possible, mais il y a des groupes qui ne nous touchent pas tout simplement. Des CF, je n’aime ni la voix du chanteur, ni leur musique, pas plus que les paroles, surtout celles de l’album ‘La grand messe’. Par contre j’aime bien l’album de Marie-Annick Lemay, c’est drôle des fois.

      Oublie le snobisme, la plupart des gens sont honnêtes dans leurs goûts. Oui parfois on peut manquer d’ouverture d’esprit ou avoir des préjugés qui nous empêchent d’apprécier certaines musiques, mais sache que même les plus gros vendeurs de disques au monde ne sont finalement appréciés que par un petit pourcentage de la population.

      Sur ce, Bonne année musicale 2010 à tous les mélomanes!

    • Cela fait trois semaines que je cherche une expression pour résumer la décennie 2000 au Québec. Comme on pourrait résumer les sixties par Chansonniers vs Yé-yés (un sketch de Charlebois sur Terre des bums).

      Et la lumière fut en lisant l’article de Under the radar: Orchestral pop noir romantique!

      Parce que ce EP des Dears est la source (avec Godspeed, il est vrai) de ce qui sera le fameux Montreal Sound qui a créé un buzz mondial dans les zeroties, avec Arcade Fire comme figure de proue: à la fois pop et indie, mélange d’anglos et francos estampillés Miles End, son rock avec des arrangements classiques, thèmes et écritures littéraires, lyrisme noir et romantique emprunts d’une mélancolie toute montréalaise qu’on retrouvera ensuite chez les Stars, Arcade Fire, Wolf Parade, Karkwa ou encore Malajube.

      Quelqu’un a une meilleure expression à proposer?

      PS: Sylvain, comment peut-on aimer Céline Dion et Galaxie 500? Tu as deux cerveaux? L’éclectisme a des limites…

    • À ces groupes qui entrent dans la définition ajoutons: The Dears bien sûr, Rufus Wainwright, Patrick Watson, Pierre Lapointe, Coeur de Pirate, Islands.

    • @_ghost. Oui, on peut être éclectique à l’infini. Je suis loin d’aimer tout ce que fait Céline mais en français elle a quelques bons albums derrière la cravate. (La Dion, faut oublier ses entrevus et écouter ses chansons).

    • Je la préfère de loin en entrevue… En fait, non: je préfère regarder ses jambes (magnifiques).

      Je ne parle pas d’éclectisme des styles (je suis pour) mais du goût. Céline Dion n’a fait aucun excellent album. Aucun. Son premier album avec Goldman comporte quelques chansons potables, c’est tout. Le reste constitue le pire gâchis de l’histoire de la musique enregistrée (talent vs résultat). Pire que Ginette Reno. Un chapelet interminable de chansons minables.

    • Tu joues sur les mots: on peut être éclectique dans nos goûts évidemment. L’album D’eux a plus que quelques bonnes chansons. Enfin, tenons-nous en d’abord à son corps! Elle est pas mal Céline; sous-estimée côté body. Certaines coiffures lui vont vraiment bien. Faut aimer les grandes minces.

    • @sylvain_cournoyer

      Bien moi, j’aime pratiquement cela qu’un album de Céline Dion fasse partie de ta liste… Je ne suis pas un pro-Céline loin de là…

      Mais, mais, mais je lui reconnais des qualités de pro et sa voix. Ce qui me tape sur les nerfs c’est la machine commerciale et des tics vocaux ou physiques en plus de la très, très grande familiarité mais cela, c’est la personnalité.

      Oui elle a des jambes Céline et une certaine beauté physique mais cela dépend comment elle est présentée… J’aime pas tellement sa manière de bouger… Elle a peu de poitrine aussi mais il y a des femmes en ayant peu et nous plaisant beaucoup… Mais pour dire vrai, je la trouvais belle surtout au tout début en plus pour une fille d’environ mon âge… Avec les cheveux longs et même si les dents étaient croches… Bon mais elle ne m’a jamais fait rêver…

      Je trouve les critiques de ghost exagérées mais en même temps, sans vouloir blâmer René Angélil directement si seulement il avait autant de goût que de flair pour les affaires… Céline Dion aurait eu un potentiel ”artistique” plus élevé…

      Il est permis de faire de la pop un peu dans ce genre mais pourquoi avoir tant de tics vocaux d’étirage inutile de notes ? C’est ce que le grand public des variétés demande ? J’ai pas assez écouté mais c’est ce que faisait aussi une Barbra Steisand ? Je le sais pas pour la Streisand moi c’est plus comme actrice que je l’aime.

      Pour des chanteuses à voix grand public… Frida Boccara à l’époque, elle avait beaucoup de voix non ? Mais pas autant de tics comme cela… Ou encore plus grand public, et certains peuvent même trouver cela quétaine, Nana Mouskouri, elle a quand même une très, très belle voix et ne faisait pas des sparages comme cela…

      Pour un show de Céline à la télé qui passait sur TVA, moi je l’aimais plus justement quand elle faisait pas du Céline mais du Stevie Wonder mais en étant pas filmée de trop près avec la caméra…

      Le principal bogue avec Céline pour moi c’est qu’ils choisissent probablement pas de diffuser les mêmes tounes que moi je diffuserais et surtout trop souvent… Ou dans l’épicerie et quand l’album sort bien là il est en vente et on peut avoir diffuser trois ou quatre tounes pendant que l’on fait son marché…

      Alors bien j’ai encore jamais rien acheté de Céline Dion… Mais cela fonctionne…

      Et je l’ai souvent dit grâce à Céline, entre autres, je m’étais mis à écouter beaucoup plus de classique et de jazz avec la Chaîne Culturelle…

    • Je dis que j’aime pas la manière dont bouge Céline Dion en général sur scène, mais elle bouge beaucoup mieux que moi je le fais…

      Elle est pas mal en forme et athlétique et très pro… Mais je trouve que René là fait TROP CHANTER ET N’EST PAS ASSEZ SÉLECTIF… En tous les cas… Et pour des choses je suis d’accord avec des textes chantés par Céline ” ON NE CHANGE PAS. ‘ ‘

      Et elle voulait être une star tout comme Michael Jackson et Madonna et on pensait pas que ce serait possible de vendre autant qu’elle la fait…

      Pour Céline Dion avant de l’avoir dans ma discothèque, il me faudrait avoir beaucoup et beaucoup de disques disons beaucoup de jazz, bien des géants que je n’ai pas avant de dire à Céline : ”bienvenue voici ta place, une parmi beaucoup d’autres, mais tu y as ta place toi aussi…”

      ——————————————————————————————-

      Pour Les Cowboys Fringants la toune ”Les étoiles filantes” pour des jeunes adultes j’aime bien cela… C’est une bonne toune.

      Et pour Mes Aieux, Dégénération aussi c’est une bonne toune et que je ne trouve pas du tout réactionnaire, peut-être avec quelques maladresses dans le texte mais il faut pas venir fou et s’assumer. Et je l’entendais lors d’un entretien dans un tête à tête avec Michel Rivard samedi, et il a l’air d’avoir de la difficulté à assumer certaines paroles… C’est sûr qu’il y a des groupes qui peuvent essayer de récupérer un texte pour leur faire dire ce qu’ils veulent… Pour leur son, moi j’aimais mieux dans cette chanson que ce qu’ils font présentement…

    • Toujours sur Dégénérations de Mes Aïeux, ce que j’aime mais c’est le côté trad et la description des générations précédentes, il y a du vrai en motadit là-dedans…

      L’arrière grand-père avec les cennes noires, le grand-père millionnaire et le père parfois fonctionnaire qui met son héritage dans ses REÉR… Et PAF! pour la critique envers certains baby-boomers idéalistes dans leur jeunesse…

      Pour ce que j’aime moins ? Le côté passéiste, le ton parfois paternaliste, et ces qui la petite jeune à qui le texte s’adresse ? Une jeune très granole ??? Bon alors avoir CERTAINES LUBIES un peu passéistes et certaines réflexions c’est bien possible… C’est vraiment une jeune pas encore établie et cela est courant de nos jours…

      Et dans la chanson Archambault nous en a pas parlé du tout mais qui est LE NARRATEUR dans ce texte ? Oui, oui comme dans un roman, il faut distinguer l’auteur du narrateur et ici des interprètes… On dirait que la jeune fille est allé rendre visite à un de ses oncles ou un grand-oncle… Alors le ton paternaliste et le discours nostalgique ou passéiste c’est bien possible…

      Mais cela est MA LECTURE, UNE LECTURE,UNE INTERPRÉTATION QUE JE ME FAIS…

      En même temps on voit que le texte a été écrit pas quelqu’un de plus jeune et c’est pas évident non plus que le narrateur est âgé ou non… On dirait qu’il a plus de 60 ans… Ou si c’est un jeune d’ environ 30 ans, un cousin plus âgé mais qui aurait été empreint et ils s’en vont fêter…

      Il n’est pas OBLIGATOIRE d’adhérer au discours d’une chanson pour l’aimer ou d’essayer de faire des débats qui ne sont pas vraiment le thème de la chanson pour moi mais de jeunes gens granoles s’interrogeant sur la vie et étant aller voir des plus vieux avec un discours nostalgique et passéiste… Puis après ? Tu t’en vas fêter avec les aînés et tu reviens à ta réalité après… Tu admets qu’il y avait des belles choses dans le passé n’existant plus aujourd’hui mais sans avoir aucune envie de revenir à cette époque là…

      ———————————————————————————————–

      Juste pour illustrer mon désaccord d’interprétation avec Ghost et d’autres pour cette chanson… Et au Québec… Des critiques dans des chansons… Certains groupes vont peut-être changer le sujet pour ne pas qu’on leur mettre cela dans le visage… Ils vont détourner le débat ou trouver des défauts à des artistes… En tous les cas…

      Autre désaccord sur ”Imagine” de John Lennon, oui je pense que c’est une grande chanson, ce qui ne veut pas dire que j’y adhère mot à mot à tout moment… Mais c’est une grande chanson, je n’y peux rien si les gens la ressentent autrement ou que cela les dérange…

      Lennon est un utopiste, un rêveur… Entre autres, mais les gens peuvent opposer un texte à un autre, une période à une autre…

    • Cher lecteur_curieux, je te décerne le titre du plus bavard de ce blogue! C’est pas négatif :-)
      Bien d’accord quand tu dis: “Il n’est pas OBLIGATOIRE d’adhérer au discours d’une chanson pour l’aime”, mais il y a des limites. Et pour moi, “Dégénération” dépasse ces limites. S’il y a quelque-chose de claire sur cette planète c’est que le sort des humains s’améliore de génération en génération… sauf pour l’Afrique qui est le seul continent à avoir vu ses conditions se détériorer (je parle de la condition humaine, pas de l’environnement) Oui, il y a certaines choses du passé qu’on peut regretter mais elles sont rares. Est-ce que “Dégénération” trace un portrait global? Ce n’est pas clair, mais c’est le seul propos de cette chanson qui donc pour moi, est ringarde et passéiste à l’os. Et ça va avec le reste de la production de Mes Aïeux qui ne plait pas du tout. Par contre Archambeault est quelqu’un de toujours intéressant en entrevue.
      Alors ça nous ramène à Céline qui elle, c’est le contraire, est bien davantage intéressante quand elle chante. Son album “D’eux” est dans ma liste des 20 meilleurs albums franco à vie. Je te suggère vraiment de l’écouter une fois du début à la fin. Goldman y a fait un travail de composition exceptionnel. Mais oui elle a trop de tics et est maniérée. Elle n’a pas besoin d’en mettre autant, tout le talent est déjà là.

    • Merci Sylvain du compliment et de la constatation disons du défaut. Pour Dégénérations oui je trouve le discours du narrateur passéiste moi aussi, mais c’est pas ma lecture de la chanson ou ce n’est pas là dessus que je mets l’accent…

      Et pour la musique trad, j’aime en général mais pas tout… Je me souviens, par contre, dans les années ‘80 et Lucien Francoeur avait dit quelque chose que je ne répéterai pas mais j’avais pratiquement la même pensée… Disons que oui j’avais une image ringuarde du genre et accentuée par les années avant dans les années ‘70 par une émission comme ”Soirée Canadienne”, cela pour être ringuard… Pour le moins, c’était ma perception de l’émission étant enfant et que je détestais…

      ———————————————————–

      Pour l’album D’eux de Céline Dion, il y a plusieurs titres largement diffusés…

      -Destin, j’aime l’écouter ou l’entendre à la radio mais pas à répétition

      -Pour que tu m’aimes encore, oui même commentaire.

      -Je sais pas, diffusez, diffusez cela s’écoute mais quand même pas autant que les radios commerciales l’ont fait.

      -Les derniers seront les premiers, il y a quelque chose que j’aime pas dans le texte de cette chanson. Alors plus ou moins.

      Et comme je suis BAVARD, je vais en rajouter une couche sur ce que je fais pour l’achat d’albums. J’achète aussi pour encourager des artistes et parfois pour des négligés par justement les radios et l’industrie. Alors Céline n’a nullement besoin de mes achats.

      Et c’est par coups de coeurs et contacts que j’achète. Tiens Catherine Major ? J’ai finalement acheté un album d’elle juste un peu avant qu’elle accepte mon amitié sur MySpace… Et qu’elle m’écrive un petit courriel. Ensuite j’ai acheté son premier album et je suis allé la voir en show.

      Et je pourrais continuer pour plusieurs… Et j’aime les shows dans les salles pas trop grandes, des billets pas trop dispendieux, que l’on achète environ un mois à l’avance et qu’on a notre place…

      J’ai mes critères tout comme pour la bière… Admettons, il m’est pas important de boire absolument les plus grandes et meilleures bières mais plutôt d’en trouver une à mon goût quand je suis prêt à en boire une… Bien servie, dans le bon verre, la bonne température et tout dans l’idéal mais ce pas un must absolu. Tu es assis avec un ami et il n’aime pas la bière que tu commandes mais quelle importance ? Chacun la sienne…

      J’en veux une de spécialité, en général. Je veux goûter quelque chose de différent, qui a de la personnalité et du caractère. Mes critères pour les artistes et la bière peuvent se ressembler.

    • Lecteur, si Degeneration n’est pas réac, il te faut quoi. Un discours de Lionel Groulx rappé avec un orchestration de cuillères?…

      Je n’ai pas écouté le dernier, mais La ligne bleue, ça sonne: on a compris et nous ne serons plus réac. Pas cons, visiblement.

      Pour ce qui est de Céline, vous me découragez. ;)

    • Cela m’intéresse pas un discours de Lionel Groulx. Passéiste, nostalgique peut-être mais pas réactionnaire… Et paternaliste aussi envers la jeune…

      En tous les cas je vois peut-être une genre de lubie mais je crois que ceux justement tenant ce discours là voyons cette chanson là comme réactionnaire parmi des gens qui se sont exprimés ont été entraînés dans des lubies ou idéologies bien pire…

      Le narrateur s’adresse à qui à une jeune femme ? Et puis moi je peux trouver normal que les jeunes veulent un peu parler disons à leurs grands-parents ou des gens de cette génération là ou passée… Je vois une critique envers les parents et même les grands parents…

      Ce qui serait INTÉRESSANT dans ce texte ou cette histoire ce serait de faire parler la JEUNE FILLE plutôt que le narrateur… C’est elle qui m’intéresse et qui se questionne… Et vit des choses… Et pourquoi va-t-elle voir celui qui raconte ici ?

    • Et ce n’est pas parce qu’admettons des groupes Pro-Vie veulent s’approprier une partie d’un texte qu’il faut le classer comme affirmant réellement ces valeurs là…

      Être artiste j’aimerais pas cela mais je le sais pas ce que je dirais… Ou savoir répondre à des groupes féministes, également…

      C’est votre interprétation mais ce n’est pas la mienne. Quel est l’intention de l’auteur ?

      Moi justement justement pour Mes Aïeux, j’ai la perception inverse… D’un bon groupe trad mais c’est seulement une perception car j’ai pas tout écouté devenant un groupe avec un son qui m’intéresse pas vraiment maintenant.

      Des artistes que je pourrais qualifier comme réactionnaires si j’en connaissais ? Oui ils chanteraient pour des Pro-Vie, prôneraient des vertues comme pas de sexe avant le mariage et en chansons… Verraient l’homosexualité comme un péché ou une maladie… C’est cela LE DISCOURS RÉACTIONNAIRE que J’ABHORRE… Pas une chanson d’un groupe trad avec un narrateur nostalgique, passéiste et même paternaliste envers une jeune femme en recherche de quelque chose…

    • Pour Céline Dion… Si c’est décourageant de l’entendre un peu à l’occasion ou même d’accepter de l’écouter dans une entrevue à Radio-Canada…

      La machine commerciale, l’industrie, les radios commerciales me découragent mais Céline elle-même ? Juste à pas l’écouter et c’est pas la plus grande chanteuse du Québec même si elle est la plus grande vendeuse…

      Et je trouve que je cède moi aussi à la tentation de devenir un peu méchant dans mes propos quoique oui Mononc’ Serge cela fait du bien et défoule à l’occasion… J’ai déjà donné le lien ici, je vous laisse y retourner.

      Pour des gens les groupes trad ou le passé c’est ringard, je ne suis pas de cet avis. Et les plus modernes vont aussi puiser dans le passé, oui en faisant de la recherche plutôt que du simple copier-coller. Michel Faubert était encore excellent cette année dans son émission de la veille de Noël comme celle du Jour de l’An. En 2008, c’était une coche au-dessus pareil, encore mieux.

    • Le Pape ou l’Église Catholique peuvent par leur nature même, l’instution comme telle adopter un discours réactionnaire…

      Mais Stéphane Archambault et Marie-Hélène Fortin pour ne nommer que deux membres du groupe… Ils appartiennent à la ”Génération X”, d’accord mais ne sont pas réactionnaires. Pour ma part, j’aime pas tellement affronter les générations, j’ai des points en commun avec des gens de toutes les générations.

      Et je pense aussi que la gauche syndicaliste au Québec et les fonctionnaires comme le père de la fille de la chanson… Bon mais faisons pas de politique et j’aime discuter avec autant des syndicalistes que des gens d’affaires…

      Pour les artistes qu’ils s’expriment… Je n’ai pas à partager leurs avis sur les sujets abordés, la politique, l’économie, la famille…

    • Un jeune homme et une jeune femme dans la toune Dégénérations mais le narrateur est qui ?

      L’auteur est de la génération X… Les jeunes de l’écho du Baby-boom ou génération Y… Les parents des baby-boomers ?

      Ce n’est pas pour autant ma chanson préférée de la décennie. Je la trouve pareil pas pire mais je n’aime pas le qualificatif de réactionnaire et en réaction à qui ou à quoi ?

      J’aime la toune tout en ayant certains désaccords avec le discours du texte. Mais ce groupe m’allume plus comme son. Je les trouvais sympa, Marie-Hélène Fortin très jolie, et une belle gang ce qu’ils sont encore mais leur musique n’est pas mon bag…

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    décembre 2009
    L Ma Me J V S D
    « nov   jan »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité