Alain Brunet

Alain Brunet - Auteur
  • Alain Brunet

    Chroniqueur à La Presse, Alain Brunet est à l'affût des nouvelles tendances de la musique.
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 25 juin 2009 | Mise en ligne à 21h05 | Commenter Commentaires (67)

    Le King of pop disparaît comme le King

     michael-jackson.jpg

    J’ai téléphoné à Philippe Renaud lorsque j’ai su. Un choc, tout de même.

    Philippe a pensé au King, mort bêtement sur le trône de sa salle de bain, dans un état physique lamentable. Il avait 42 ans.

    Un peu comme Elvis dont il avait épousé la fille (pour quelques heures s’est-on rappelé en gamins que nous sommes) , Michael Jackson décède d’un arrêt cardiaque le 25 juin 2009.

    Michael est aussi mort dans un état physique lamentable, en plus bizarre.

    Déclinant malgré l’annonce d’une tournée mondiale pour le moins attendue, sous médication, affecté par une pléthore d’étranges pathologies… dépigmentaton, déclinaison d’innombrables “michaelites”, consommation excessive de médicaments. Le fameux mutant aura vécu un demi-siècle.

    Mutant pour l’anormalité et les traumatismes de son existence dès sa tendre enfance. Mutant pour sa transformation physique destinée à lui donner une allure universelle  parce que multiraciale. Mutant pour la décoloration de sa peau. Mutant pour le microcosme animalier qu’il s’était aménagé (Neverland, république autiste !), mutant pour ses moeurs suspectes que d’aucuns ont associé à une forme ou une autre de pédophilie.

    Mais… Michael Jackson fut aussi mutant pour ce qu’il a généré dans la pop, dont il fut le roi, à tout le moins dans les années 80. Avec Thriller, un album géant réalisé par l’éminent Quincy Jones, Michael a fourni une grosse pierre à l’édifice de la pop culture.

    Au milieu des années 80, Michael a incarné toutes les races, toutes les cultures, il fut LA star planétaire, extirpée à jamais de de son cadre communautaire. Michael n’était plus que funk, soul ou R&B. Michael était pop, toutes races confondues. Michael était vraiment le king of pop. Et, pendant que la mégastar multipliait les excentricités, on passait à autre chose…

    Vu sa brève période d’illumination, le legs musical de Michael Jackson n’est ni celui de Stevie Wonder, Prince ou James Brown. Spontanément, on retient les Jackson Five, l’enfance et la puberté. On retient surtout sa période jeune adulte: Thriller, ses judicieuses ponctions de pop blanche, de rock, l’équilibre parfait entre ses sources afro-américaines (malgré la pâleur progressive de sa peau) et une connaissance aiguë du showbiz occidental dans ce qu’on pouvait imaginer de plus frais à l’époque. D’où ces dizaines de chansons au top 10 américain, statuettes Grammy ou American Music Awards.

    Hormis ce rayonnement phénoménal, les albums qui suivirent Thriller illustrent bien le decrescendo artistique. Bad (1987), Dangerous (1991), Invincible (2001).  Michael s’est confondu dans les fleurs du tapis après s’y être pris les pieds…

    La bête de scène, elle, s’est maintenue bon gré mal gré.

    Tant de ses successeurs s’en sont inspirés: Justin Timberlake, R Kelly, Britney Spears… Même sa voix de pré-pubère a fait école, c’est dire.

    Michael Jackson fut un showman visionnaire doublé d’un grand danseur, à mon sens le plus marquant dans la culture populaire depuis Fred Astaire. Je puis en témoigner, d’ailleurs. Oui oui, j’avais payé ma place au stade en septembre 1984  lorsqu’il nous avait fait le moonwalk à l’occasion du Victory Tour, méga-tournée avec les frangins. Elles ont irradié la planète, ses chorégraphies historiques de Billie Jean et Beat it, ce qui  coïncidait avec l’arrivée du vidéoclip comme puissant moteur de la pop culture audiovisuelle.

    Que retiendra-t-on du king of pop ? Ses déviances et ses maladies ? Ou sa contribution colossale à la pop culture mondialisée ?

    Je vous le donne en mille.


    • De grâce, retenons son génie musical, son incroyable et inégalé showmanship, son talent hors de ce monde. Michael Jackson, en raison d’une enfance troublante et troublée, est devenu un homme pertubé et bizarre, mais tout cela n’était que souffrance, la souffrance de ne pas avoir pu connaître une vie normale. Alors que le monde entier se moquait de lui et l’affublait de sobriquets peu édifiants (Wacko Jacko), moi je l’ai défendu jusqu’à la fin. Michael Jackson, par sa contribution à la musique contemporaine, mérite qu’on lui accorde une pensée douce. Bon voyage Michael… Puisse ta prochaine incarnation être moins douloureuse.

    • Je n’ai jamais compris cet engouement pour ce phénomène totalement médiatique. Hollywood aime le fantastique et il a su livrer la marchandise. Mais, il est de loin, de très loin, l’artiste exemplaire dont nous devrions être fiers de présenter à nos enfants. Il incarne le summum de la frustration raciale et artistique. Comment un “génie” dont on l’afflige, peut-il paranoïer sur son apparence physique s’il est vraiment un génie ??? Son génie n’a été que de savoir attirer les médias à potins. L’Enfer lui ouvre grands les bras…

    • Wow, je me demandais vraiment ce qui se passait cet apres midi. Il y avait environ 4 ou 5 helicopteres qui flottaient au dessus du campus a UCLA cet apres midi, a basse altitude (donc les decibels etaient tres eleves). On se demandait ce qui se passait. Je ne suis pas passe en proximite du Ronald Regan medical center, heureusement, car j’ai par la suite lu qu’il y avait une grosse crowd de fans a l’exterieur de l’hopital. Jusqu’a 6h il y avait toujours des helicopteres de patrouille.

    • On retiendra de Michael Jackson sa contribution a tout ce qu il y a de musique populaire aujourd hui et pour longtemps encore.
      On retiendra de lui tout l aspect légende aussi un peu a l image Elvis avec ses bons et mauvais coups.On en parlera longtemps et les tribulations entourant sa vie et sa mort sont loin d etre terminées.
      Il est finalement en paix aujourd hui chose qui semblait lui manquer tellement au cours de son existense

    • Je viens d’apprendre la nouvelle, en me branchant ce soir sur le site.
      Comme d’autres, je l’ai bien méprisé dans les dernières années… Mais ce soir, je ressens le choc et cela ne m’est pas arrivé depuis longtemps pour un artiste. Dédé, la dernière fois je pense.

      J’ai 34. Thriller a été mon premier 33 tours. Ce n’est pas rien… Reçu à mon anniversaire. Le disque avait gondolé à la chaleur et j’ai dû attendre que mes parents m’en achète un autre exemplaire avant de l’écouter. J’ai toujours eu l’impression d’être né “culturellement” autour de 1984. J’ai encore ce disque de Michael. J’ai peut-être encore les deux pochettes… Je suis évidemment passé à autre chose graduellement, mais c’est la première fois que ma jeunesse est ainsi atteinte.

      @magelimage: Je comprends votre propose. Tout à fait. Je ne sais pas quel âge vous avez, mais moi j’ai vécu ce thriller comme une bombe, comme si une partie de mes neurones s’étaient connectés à cette époque et, entre autres, beaucoup grâce à ce disque.

      Bien d’autres ont allumé mes “neurones” musicales, avant et après, mais ce soir je réalise que Michael a quand même sa place spéciale dans MON panthéon.

      Pour d’autres, ce furent Elvis, les Beatles, Led Zep, Nirvana (je parle juste de la musique anglo-saxonne); moi, que voulez-vous, j’avais l’âge pour cet éveil au milieu des années 80… Et, comme The Lost Fingers, je n’ai pas honte du tout de mes années 80!

    • Je n’ai jamais été un grand fan. Mais je crois que Michael Jackson est le dernier Dieu de la musique. Je ne crois pas qu’aucun chanteur puisse atteindre ce degré de popularité à nouveau. Les temps ont changés depuis Thriller. Les vedettes se crées à la chaîne et les règnes sont très écourtés et leur public très ciblé.

      Michael Jackson était universel. Il était l’emblème de la musique pop partout dans le monde, dans le plus minuscule pays scandinave, en asie, en amérique du sud, en Afrique, …

      Ce n’est pas seulement à cause de son talent. C’est l’époque qui a voulu ça. Les gens étaient totalement sidérés par ses prestations.

      Aujourd’hui, on peut voir des danseurs faire des choses totalement extraordinaires, des performances éblouissantes mais pourtant ces artistes sont largement anonymes. C’est la surenchère à tous les niveaux. Le statu de vedette est maintenant un concept éculé.

      Nous pouvons certainement affirmer que Michael Jackson est la bougie d’allumage qui a fait exploser le monde de l’entertainement comme on l’a connu par la suite.

      Regardez ses prestations live de ses concerts des années 80 et début 90. Elles resteront pour les artistes de scène une référence de qualité et de professionalisme. Il n’a jamais donné dans la facilité.

      Ce qui me fait le plus de peine en fait, c’est que l’industrie, jusqu’à la fin, va exploiter le Frankenstein qu’elle aura elle même créé. Personne dans cette industrie a mis les freins sur la perte de contact de son veau d’or avec la réalité. Les magasins de disques vont vendre compilations sur compilations sur compilations “collectors”, “ultimate”, “rare takes”, “digitaly enhanced”.

      Jusqu’à la fin.

      La base rythmique de “Dont stop till you get enough”, avec des intruments réels, des percussions métaliques et des cuivres. Et son solo de dance live sur Billy Jean. Pour moi, Michael Jackson c’est ça. Et ça suffit amplement pour le placer parmi les meilleurs.

    • Il faut se rappeler de lui comme il était: un homme qui avait un talent artistique inoui, mais qui a sombré dans la foli à cause de son milieu (famille et médias). Il a fait 25 ans dans la bonne voie et 25 ans dans la mauvaise et il serait TRÈS IMPORTANT de se rappeller la réelle histoire puisque l’on peut apprendre de cette histoire. C’est ça l’important. Pouquoi se rappeler que du bon ou de rire que du mauvais: tirons-en tous une leçon (de façon imagée, car ce n’est pas comme ça qu’on change le monde)
      Merci pour ton court legs artistique et on se désole de tes moments de folie.

      Je suis heureux de te voir quitter…tu en avait fait assez ici, ce n’était plus une vie pour toi…

    • Je retiens de lui qu’il était un être fragile. Je le pleure comme on pleure un frère.

    • Wow ! quelle nouvelle !

      Les premiers vidéos de Michael ont coïncidés avec l’apparition de mes premiers souvenirs. On avait une cassette vhs full de clips de Michael et je trippais raide.

      Beaucoup plus tard, après l’avoir perdu de vue vraiment longtemps, je suis tombé sur une performance d’Antoine Gratton reprenant Say Say Say (celle avec Mcartney) à Belle et Bum. N’en fallait pas plus pour que je redécouvre la musique du King de la pop. J’ai fait le tour de sa discographie, je n’aime pas tout, mais j’en aime assez pour me faire une complil de tonnerre que j’ai fais tourné mille fois.

      Il y a toute une signature dans sa voix; ses espèces de soupirs punchés qu’il lance à répétition, sa voix aïgue mais agréable et le soul viscérale qu’il l’habite.

      Mes meilleurs titres : Say Say Say, Fly Away, Street Walker, Cheater, Rock With You, We’ve Had Enough, Someone Put Your Hand Out, Don’t Stop Till You Get Enough, You Can’t Win, Abc, I Want You Back, Carousel, On The Line, The lady In My Life, P.Y.T.

      Hommage à l’artiste.

    • R.I.P SAMUEL L JACKSON

    • Jamais un artiste ne vendra autant de disque que lui dans le futur. La société à trop changé. 700 millions en carrière et 137 millions seulement pour Thriller… Incroyable. Il a aussi transcendé la race noir aux USA bien avant Tiger Wood et Obama. Il y a Elvis, maintenant il y aura aussi Michael Jackson…

    • lolll RIP samuel qua dit la isa… on a une perdue :P

      Yé même pas mort !!!!!!!!!!!!!!!!!!! yé allez sur l’ile avec Elvis pis Marylin pis les autres.. y voulais pas faire sa tournée ya eu peur facke poufffff on crée notre mort :P haha

    • @fokof
      T’as oublié que sur cet ile, il y a également Ben Laden et Sadam…

    • Une grande star. Méchant danseur. Toute une bête de scène !

      Mais justement, l’humain à l’intérieur de lui était mort depuis déjà un bon moment.

      Pression médiatique oblige mais aussi solitude.

      Libération !

      Bon repos Michael Jackson

    • @ magedelimage
      Je ne vous comprends pas. Vous n’êtes pas obligé d’aimer Micheal Jackson mais pourquoi les références à l’enfer, Ben Laden et Sadam Hussein? On parle de la mort d’un artiste qui a marqué son époque, c’est tout. Manquer de respect envers les morts me semble complètement inutile. Mais bon, on vit dans un pays libre…

      Monsieur Brunet, pour répondre à votre question, je crois que les gens voudront s’attacher à l’aspect positif de la contribution musicale de Michael Jackson car c’est là qu’il a eu le plus d’impact. Les scandales auront nui à sa carrière mais à quoi fallait-il s’attendre d’un homme ayant autant de talent et de popularité? Bien sûr qu’il était excentrique mais qui ne l’aurait pas été à sa place? Vous pouvez croire qu’il n’a démontré aucun génie après Thriller mais comment aurait-il pu surpasser les attentes des gens et des critiques après cet album? Je ne tiens pas à le défendre à tout prix et j’ai énormément de réserves quant à ses apparitions ces dernières années (son dernier concert à NY était tout simplement pathétique) mais je préfère garder en tête les bons coups plutôt que les mauvais.

    • @ montreal24

      “Bien sûr qu’il était excentrique mais qui ne l’aurait pas été à sa place?”

      Alors il n’était pas maître de ses choix et de sa destinée? Allons donc. On est excentrique ou on ne l’est pas, rien ne vous y force.

      Alors, que doit-on retenir?

      Pourquoi ne pas retenir les faits, pour une fois? Tous les faits. Pas seulement ceux qui font notre affaire.

      Micheal Jackson, c’est une autre preuve, parmi tant d’autres, que l’excellence et le pathétisme peuvent être vendu dans le même emballage. C’est tout.

    • Tué par son talent, comme bien d’autres d’ailleurs.

      Récemment j’avais réécouté sur utube ses grands succès même si je n’ai jamais été un fan.
      Juste pour analyser la qualité des compositions et de la production.
      Mais j’ai fini par être envoûté.

      Quand on verra les résultats de l’autopsie je suis persuadé qu’on apprendra qu’il est mort d’une overdose de demerol.
      Une fin de vie tragique pour quelqu’un qui n’avait jamais pu, depuis sa plus tendre enfance, vivre une vie normale.

    • Au moins il nous restera son frère, Tito, pour poursuivre son oeuvre…

    • Comme Prince , Michael Jackson était un surdoué . Un grand artiste . Concernant son attitude et ses comportements ce type semblait perturbé psychologiquement . Une immaturité démesurée ? Le syndrome de Peter Pan ?

      Seul son docteur le sait !

    • C’est une perte pour tous ceux qui l’ont aimé,mais cette tournée mondiale je n’y croyais pas.Y a t-il un nouvel album? de nouveaux hits?Est-ce que quelqu’un peut répondre à cette question?

    • Yo, pas fort. Appeler Jackson «Michael», comme si t’avais le droit! Alain. Mon petit Alain toé. Pis tu l’as-tu assez écrit, là, le mot «mutant»? T’est content, là? Comment ça que tes patrons laissent faire ça?

      Mais on supprimera ce commentaire, par contre, au nom du respect et de la modération je te gage.

    • Je vais vous expliquer quelque chose, ceux qui comprennent rien aux troubles psychologiques de Jackson.

      À l’âge où les petits gars jouent aux petites autos, le père Jackson forçait ses fils – et surtout Michael, parce qu’il suait déjà le talent, il avait de l’or dans le corps – à pratiquer tous les jours, des heures. Papa Jackson frappait ses enfants, les insultait, les menaçait du pire. Michael Jackson N’A PAS EU D’ENFANCE. Du tout! Scrap! Et on sait que l’enfance est une période de développement psychique cruciale. Tu fuckes ça, tu fuckes la vie de la personne, c’est irréparable.

      Avec ça, Jackson est devenu mégastar mondiale à 24 ans, imaginez-vous. Parlez-moi pas d’immaturité par pitié!

      Il ne s’est pas senti AIMÉ mais constamment méprisé par son propre père, son premier héros.

      Jackson était donc non seulement très très troublé dans sa tête, mais il a développé plein de dysfonctionnements physiques par effet psychosomatique de l’intériorisation de la brutalité de son père. Autrement dit, son âme brisée a provoqué son irrésistible autodestruction.

    • Justement, il y en a eu d’autres avant lui… Aussi, tant qu’à tanquer en musique, autant renouer avec les racines anciennes, astucieuse et FONDAMENTALES de Jackson et de toute cette pop rythmique…

      http://www.ecouterlirepenser.com/textes/pl_mu_batterie.htm

      Paul Laurendeau

    • Sky Saxon a mal choisi sa journée pour mourir.

    • ……….Elvis et Michael, deux stars qui ont fait leur vie à leur façons, leur fin de vie fut houleuse ..mais ils nous laissent un bon souvenir musical,,,,

    • Incroyable de voir à quel point le monde dit absolument n’importe quoi. Le monde pense tout connaitre de MJ juste parce qu’ils entendent des médias… (son âme brisé….l’humain à l’intérieur de lui était mort…tuer par son talent) vraiment on entend n’importe quoi. Le monde se prennent pour des savants. Comparer une star du pop avec Elvis come on.

    • @coolerman

      et tu crois en connaitre plus?Au moins je suis d’accord avec toi,Elvis est incomparable….

    • J’étais plutôt du genre à carburer aux Doors, Led Zeppelin, Harmonium, etc., il ne fallait surtout pas être kétaine et disco et pop … mais quand j’ai vu le clip Thriller (on ne pouvait y échapper), ma foi, j’ai trouvé ça impressionnant et les autres pièces plutôt entraînantes. Pour le reste …

    • @certains d’entre-vous…; il y a des commentaires qui méritent de ne pas être mentionnés…

      Micheal Jackson est mort. Comme la plupart, je suis encore sous le choc. C’est en 1984 (quand j’avais 4 ans) que mon père m’a acheté Thriller. Ça été mon premier “baptême” avec la musique. C’est thriller qui m’a fait aimer la musique, jouer de la musique, chanter des chansons, m’intéressé à tous les genres de musique possible. C’est Jackson qui m’a appris à danser, à bouger, à m’amuser sous les rythmes de la musique.

      Sa mort signifie, à quelque part, la mort de mon enfance, la mort d’une certaine innocence. Beat it, Thriller, Billie Jean, Human Nature, P.Y.T., etc… Ce n’est certainement pas les scandales dont je vais me rappeler, mais bien la joie que sa musique me procurait quand j’étais jeune. C’est sûr qu’avec les années, j’ai changé, la société a changé, tout a changé. Mais c’est Michael Jackson qui m’a fait découvrir d’autres artistes, d’autres musiques, d’autres avenues.

      Pour une journée, à ceux qui n’ont rien à dire de bien sur le personnage, pouvez-vous vous taire et laisser les bons souvenirs en paix. R.I.P. Michael Jackson, merci pour la musique et le bon temps que tu m’as fait passer dans ma tendre enfance. C’est ma fête aujourd’hui et je me sens encore tout jeune en écoutant Thriller. Merci.

    • A la question du jour de cyberpresse.ca: Le décès de Michael Jackson vous touche-t-il? Jusqu’à présent 56% ont voté non sur un total de presque 2000 votants. Si la tendance se maintient dans les jours qui vont suivre…

    • Il a été démontré que Michael Jackson était caractériel et narcissique comme c’est pas possible. Son but ultime à travers son talent réel, attirer l’attention de l’Univers rien de moins. La transformation de son look a été interprété pour bien du monde comme un refus de s’accepter en tant que tel because il ne s’aimait pas. Comme quelqu’un l’a déjà mentionné, ce n’est pas le fait d’atteindre le sommet qui compte, c’est de le rester.

    • Pendant tout mon enfance, mes parents et les adultes autour de moi me parlaient d’Elvis et me l’ont fait aimé et même îdolatré. Le héros musical de toute une génération, de toute une époque. Même à sa mort en 1977 j’ai vu la tristesse des gens, et même des pleurs alors que j’avais environ 9 ans.

      Puis quelques années plus tard, 1982, j’ai vécu avec toute une nouvelle génération, ce que mes parents et leurs entourage avaient eux comme expérience en 1956-1958, l’arrivé d’une mégastar, d’une comète parmi les étoiles de la musique.

      J’ai eu le privilège de débuté mon adolescence et les années qui ont suivies avec un feu d’artifice spectaculaire qui reste le plus bel héritage que Michael Jackson m’a offert. Sa joie de vivre, et le sentiment d’être au moment où la vie était vraiment formidable grâce à l’ambiance qu’il nous a transmis à cette époque est inestimable.

      Merci Michael, tu salueras Elvis pour nous.

    • La cause du décès annoncée de Michael Jackson est un faux diagnostic, puisque tout le monde meurt d’un arrêt cardiaque. Reste à voir comment se déroulera le post mortem. Qu’est-ce qui a causé cet arrêt cardiaque à ce moment-ci et par-dessus tout, pourquoi?

    • @vlrglqqf et ca va changer quoi?

    • Il avait visiblement perdu le contrôle sur sa vie depuis belle lurette. Effectivement un mutant, mi-chair, mi-plastique, comme seule l’Amérique peut en créer.

      Sa période Jackson 5 jusqu’à Thriller fut lumineuse. Le reste est un long dérapage, incluant le petit “move” de se “tasser” l’organe en dansant et qui fit (sic) école dans le genre.

    • Merci pour les souvenirs et ta musique, Michael Jackson ;-)

    • La fin du freak show. Enfin!!! C’est un peu pathétique de qualifier de “roi de la pop” un individu aussi lamentable , qui en plus de ses nombreuses démêlées avec la justice n’a produit aucun “hit” depuis 20 ans

    • Moi personellement je trouve que Michael Jackson, es plus qu une musique entrainante, il a ete la personne qui a fait passer une autre etape au noir americain (premier noir a MTV) . Le nombre total de ses ventes est estimé à 750 millions ce qui le classe le plus gros vendeur d’albums de tous les temps il a récolté et donné plus de 400 millions de dollars pour des œuvres caritatives. Oui ca me fait de la peine son déclin et il ne faut pas oublier se coter obscur mais je lance le défi a n importe qui de vivre sous une dictature paternelle de vivre toute sa vie sous le feu de la rampe de ne pas avoir la chance de sortir sans se faire sauter dessus par des milliers de paparazzi et de fan. Je ne justifie pas c actes d une médiocrité absolue (si c actes se sont vraiment passé) mais ca ne changeras pas qu’il a été le King de ma génération.
      Quand J ecoute Elvis sa ne créer aucune emotion en moi et sa ne me donne pas le gout de danser. pourtant Elvis a été une personne qui a apporter enormement a la musique et je le respect pour ca, Alors pour les personnes qui passe des commentaires a la je sais tous parce que mon nom de famille es Gratton s.v.p. abstenez vous .

    • Bon, je viens de répondre grâce à You Tube à la question de mes filles : qui était Michael Jackson ? Période Jackson Five, I want you back : “qu’il est cute !” Ensuite Don’t stop till you get enough : “Wouah !” Les incontournables de Thriller avec le fameux vidéo : “Oh non ! les vampires ! Mais qu’il dans bien ! ” Le fameux Moonwalk : “C’est trop hot ! C’est lui qui l’a inventé ? ” Oui, oui. Le We are the World : “quelle belle action !” Ensuite question plutôt embarrassante après quelques vidéos : “mais pourquoi porte-t-il toujours sa main LÀ ?” Euh … j’sais pas … c’est supposé être hot. OK, assez de Michael Jackson pour aujourd’hui.

    • en quelle année çà ? Oh oui dans les années 80. Et depuis ce temps qu’est-ce qu’il a fait ???

      Quel parent voudrait faire connaitre à ses enfants un mutant de cirque qui invitait des enfants à coucher chez lui ? c’est décourageant de vous lire.

    • et qu elle parents voudrait faire connaitre des Junkie comme Jimmi Hendrix, Jim Morisson qu elle parents voudrait faire connaitre des alcoolique comme janis Joplin. c l oeuvre qui honorable le reste es critiquable pour sur, mais le talent reste incontestable.

    • J’ai eu la chance de voir évoluer Michael Jackson sur scène à ses tous débuts. En vacances au New Jersey, fin 60’s, mes parents nous ont amenés voir le Show des Jackson 5 à Atlantic City. J’avais 13 ans, lui 8-9 ans. Souvenir indélébile, autant pour mes parents du début cinquantaine que nous.

      Fabuleux. Il chantait et dansait de façon incroyable, avec une énergie et un sourire marquants. On ne voyait que lui. Déjà une bête de scène, c’était un prodige, un peu mutant déjà, d’où arrivait-il ce gamin ? Les gens ne croyaient pas une telle performance possible, vraiment.

      Le groupe venait de signer avec Motown, après des débuts de famine, et était propulsé à l’avant à une vitesse étourdissante. Ce moment, la famille entière l’a désiré plus que tout et en a profité (reconnaissance enfin). La suite, toute son enfance et son adolescence volée, sa vie “d’adulte” fuckée pas à peu près, quoi dire, que sait-on vraiment … C’est sa solitude extrême, désertique, qui l’a mené par là, toujours un peu plus loin, jusqu’à l’infini.

      Vive Michael Jackson, Reposes en paix dans TA bulle. Mercis de nous avoir donné tant, tant.

    • des junkies çà n’achète pas le silence des enfants pour éviter un procès.

      J’ai des principes et des valeurs, ce qui ne semble pas être le cas de tout ceux qui rendent hommage à ce sinistre individu qui n’a rien fait qui vaille depuis 20-30 ans.

    • @losman7

      Et puis quoi encore? Parce que tous les artistes aujourd’hui sont claire comme de l’eau de roche? Et les grands de la musique? Miles Davis et John Coltrane étaient “clean” selon vous? Les Beatles? Robert Charlebois?

      C’est le talent qu’on fait remarquer à un enfant, pas ses habitudes en-dehors de la scène. À ce que je sache, mon père m’a introduit à Deep Purple, Led Zeppelin et The Who… Est-ce que je suis devenu un gros buveur d’alcool, amateur de tranquilisants pour chevaux (Keith Moon), etc. Franchement, j’aimerais pas être votre enfant. Autant bien lui dire que la planète a été crée en 7 jours et que les fées des dents existent vraiment!

    • Quel artiste exceptionnel. Michael je te pleure aujourd’hui.
      Dommage le petit ton bizarre du journaliste senior de La Presse. Comme il est cavalier le type qui a écrit cet article du haut de sa petite tribune de province (belle!).
      Bof! de toute façon tout ça est fini. R.I.P.

      Le règne musical de M.J. n’a pas commencé en 84 avec Thriller mais au Québec oui. Parce que, ici, dans notre belle province de tricoté sérré on aimait le rock progressif jusqu’à Thriller et c’était quétaine d’aimer de la musique qui se danse. Fallait avoir l’air tout croche en bottines de construction et jupe en macramé et les gars tout croche et tripper sur Harmonium et Gentle Giant.

      Si vous ne l’aimez pas arrêtez d’écrire n’importe quoi. Des politiciens corrompus qui ont couché avec des mineures et ont fait toutes sortes de conneries meurent à tous les jours et personne n’ose mentionné leurs côtés sombres.

    • @losman7
      A je vois vous êtes le genre de personne a toute croire se qui se dit sur CNN.
      Dite moi ce que sa peux foutre qu’il n es rien sortie depuis des lustres, sa ne change pas que se qu’il a fait (au point de vue musical) es magique et ca , même les mauvaises langues ne pourront jamais le faire oublier a la plus part de la population sur cette terre.

    • @losman7

      Êtes-vous le seul à avoir des principes et des valeurs? Arrêtez de sortir car vous ne savez jamais ce qui se cache derrière les yeux de vos voisins, amis, interlocuteurs, profs de vos enfants, médecins, travailleurs sociaux, épicière. C’est dangeureux out there

    • Pour moi, Michael Jackson a été un génie qui était mort depuis quelques années. Son génie l’a versé dans une certaine folie. Vraiment dommage tout ce gâchis. Retenons les créations qu’il a faites.

      Je crois que sa mort marquera plus le monde que la mort de Rudolf Valentino, Bruce Lee, Jimi Hendrix et John Lennon (mon préféré).

      Je n’ai pas pris le temps de lire les commentaires. Il se peut que quelqu’un ait écrit la même chose que ce que j’ai écrit.

    • @ dimitri

      Bonjour !

      Bravo pour le petit cours sur Youtube.
      Mais Jackson n’a pas inventé le moonwalk.
      Il s’est inspiré de “street kids” qui le pratiquaient.

      Le mime Marcel Marceau le pratiquait avant Michael Jackson, de même que James Brown dans le fim Blues Brothers en 1980 et enfin le danseur de claquettes Bill Bailey en 1943.

      Youtube c’est fantastique, mais si on veut plus de précisions Wikipédia c’est plus précis.

      Bonne journée !

    • Mort d’une injection de demerol: http://www.thesun.co.uk/sol/homepage/showbiz/bizarre/2501914/Michael-Jacksons-last-moments.html

    • @ charleebraun 11h06

      Parce que c’est le genre de choses qui entretiennent la légende des héros ou dans ce cas-ci d’un “immortel”. Il est essentiel qu’il y ait un côté mystérieux voire mystique entourant le départ d’un être exceptionnel. A titre d’exemple: la mort de Marilyn Monroe. Il est à peu près assuré qu’on fera autant de spéculations à propos de celle de Michael Jackson. Souvenez-vous de ceci: Quand on dit la vérité, les gens croient qu’on leur ment alors que quand on leur ment, ils croient qu’on leur dit la vérité.

    • @vrlgqqF qq chose qq chose….

      Pour les théories de conspiration, c’est vraiment pas nécessaire. SVP allez sévir ailleurs sur le net, il y a plein d’endroits pour cela. Fréquentés par les mêmes lunatiques…

    • J’ai déjà vu un documentaire sur Yves Montand qui pratiquait le moonwalk au début des années cinquante.

    • Michael Jackson c’est d’abord un grand chanteur UN TRÈS GRAND, en plus d’avoir eu un grand talent musicale il a su s’entourer de très bons musiciens et comme on le sait il a vendu des millions de disques et s’il a vendu tous ses disques c’est grâce a son énorme talent, ils nous a fait danser et certainement aider a croiser une amourette, un petit parfum de fleurs qui dansait sur une piste et que nous apprenions a vouloir faire le ” Moonwalk ” devant le miroir de notre chambre car nous rêvions aussi comme Bambi et c’est beau les gens qui sont capable de nous faire rêver
      comme Céline Dion qui fait rêver tant de filles.
      A chacun sa musique , ses préférences et respectons Mickael Jackson en regardant ses belles années qu’ils nous a donné et et non ses années de désespoirs traqué par les médias et les mauvaises langues et les piques assiettes.
      Michael Jackson a présent pousse son étoile et écouterons sa musique longtemps .

      s.v.p. Monsieur : vlrglqqf , vous n’avez rien compris ON S’EN FOUT des statistiques ce sont des chiffres, ici nous parlons de la musique.

    • @Sybo
      Juste comme ça : dans les années ‘70, donc bien avant Thriller et en même temps que le prog qui ne se danse pas, Montréal était une des capitales mondiales du disco. Quétaine ou pas, ça dansait en masse dans la Belle Province. De la même façon, Don’t Stop ‘Till You Get Enough, chanson de Jackson sortie à la fin des années ‘70, jouait très fréquemment à la radio ici.

    • Michael Jackson c’est d’abord un grand chanteur UN TRÈS GRAND en plus d’avoir eu un grand talent musicale il a su s’entourer de très bons musiciens et comme on le sait il a vendu des millions de disques et s’il a vendu tous ses disques c’est grâce a son énorme talent, ils nous a fait danser et certainement aider a croiser une amourette, un petit parfum de fleurs qui dansait sur une piste et que nous apprenions a vouloir faire le ” Moonwalk ” devant le miroir de notre chambre car nous rêvions aussi comme Bambi et c’est beau les gens qui sont capable de nous faire rêver
      comme Céline Dion qui fait rêver tant de filles.

      Je pense que Michael a été très heureux qu’il a fait ce qu’il voulait et nous n’avons pas a le juger.
      A chacun sa musique, ses préférences et respectons Mickael Jackson en regardant ses belles années qu’ils nous a donné et et non ses années de désespoirs traqué par les médias et les mauvaises langues et les piques assiettes.
      Michael Jackson a présent pousse son étoile et écouterons sa musique longtemps.

    • i chantait même pâ en franssa.
      i aurait pas pu chanter aaa sinjan.

    • @ trucmuch 14h59

      L’Histoire et les spécialistes sur le genre de personnage que fut Michael Jackson ne parleront nullement ou à peu près pas de chiffres. Par contre ils analyseront l’impact du personnage sur la société au même titre qu’on l’a fait pour Elvis Presley. Un simple rappel pour démontrer la chose: la mort de Lady Di.

    • En 84 j’avais dix ans. MJ fût mon éveil musical. J’avais le manteau rouge à Zipper et je me donnais en spectacle dans les fêtes de famille en le personnalisant sur sa musique. Que de souvenirs… Merci Michael

    • Hahaha… Je lis bien qu’on s’indigne qu’il se pognait la poche avec style, tout de même) sur le stage et dans ses clips?
      Ouin.
      Pis les belles chanteuses populaires, elles vont à la messe, elles? hein? Like a Praker, down on her knees, you know she’s gonna take you there?

    • Le King du Mutown.

    • @ darthranger
      “Hahaha… Je lis bien qu’on s’indigne qu’il se pognait la poche avec style, tout de même) sur le stage et dans ses clips?”

      Je ne m’indigne pas, je trouve ça kétaine rare. Donc, non, tu ne lis pas bien.

    • @charleebraun : “@vlrglqqf et ca va changer quoi?”

      Pas grand chose certain mais vrl… a trouvé sa phrase tellement bien tourné qu’il l’a copié-collé sur tous les blogues qui parlent de Michael Jackson !

      @hakhead : vous avez magnifiquement résumé le sentiment qui m’habite depuis l’annonce de la nouvelle de sa mort…

    • Merci à Jim777 pour le rappel de Moonwalk. Le problème avec Internet est que les nouvelles foisonnent et on ne sait plus trop à qui se fier. Pourrait-on seulement dire que Jackson a amélioré cette danse ?

      Merci à trucmuch de rappeler qu’il était un grand chanteur. Même si on n’appréciait pas son style, il faut savoir le reconnaître.

      Quant à sybo, n’importe qui a le droit de rappeler à quoi il carburait musicalement (prog, Genesis, Pink Floyd, etc.) quand s’est abattue la déferlante Jackson et qu’on a tenté d’y résister. On peut vouloir faire taire les méchancetés pures, sans fondements, mais pas les commentaires critiques.

      S’il y en a qui s’inquiète parce que j’ai présenté Jackson à mes filles (9 ans et 12 ans), sachez que j’ai pris soin de présenter uniquement les belles performances de l’artiste. J’ai laissé faire tous les procès, les chirurgies, etc. Je leur ai juste dit : dans le fond, il n’était probablement pas si heureux que ça.

    • Mow the Town…Jackson is dead.

      His name was micheal (Mic Hell) after all…and if it is only Franky (Stein ?) that goes to hollywood…hopefully it is only his mike that goes to hell.

      Thru him it is easy to see that the mere idea of the concept of economy is to sell out everything…even the soul…

      The Devil must be laughing his stock out…
      The market of the beast has most probably put his hand on the king of Pop…

      Sad but true…

      Like Dédé I presume he pull the plogue…
      Under pressure…and other one bite the dusts…

      Charlatant : Charte Latente & Char Latent …

      Hmmmmmmmm. c’est bon des Pop Charts

      Mais ça prends tous tes lucky charms

      The last words of Michael Jackson said to London fan when he announce his july show…were : «See you in July» sometimes words has 2 meanings… Tell me do you hear sideways ?

      SIOUX INN JEW LIE

    • To potroub

      Smoked racing tobacco ?

    • Alain je suis d’accord que Stevie Wonder et Prince sont dans une classe à part. mais James Brown n’a pas sa place à côté de Michael Jackson. De toute manière sa bonne période crétarice n’a durée que 4 ou 5 années. Rien de comparable au Beatles ou même Paul McCartney.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    juin 2009
    L Ma Me J V S D
    « mai   juil »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    2930  
  • Archives

  • publicité