Alain Brunet

Archive du 20 avril 2009

Lundi 20 avril 2009 | Mise en ligne à 12h35 | Commenter Commentaires (42)

The Pirate Bay: le symbole

the_pirate_bay_logosvg.png
Dur coup pour le piratage sur l’internet , cette condamnation des quatre dirigeants de The Pirate Bay?

John Kennedy, président de l’International Federation of The Phonographic Industry, a exprimé son contentement lorsque la décision du tribunal suédois a été rendue vendredi.

La Motion Picture Association of America s’en frotte aussi les mains.

Vraiment ????

Peter Sunde, 30 ans, a trouvé surréaliste ce jugement qui l’envoie un an en taule pour avoir violé le droit d’auteur. ” On a presque envie d’en rire” a-t-il entre autres déclaré, cité vendredi après-midi à la Première chaîne de Radio-Canada.

À l’instar de Sunde, Fredrik Neit, 30 ans, Gottfried Svarthom, 24 ans, et le financier Carl Lundstrom, 48 ans, ont été condamnés à un an de prison et devront rembourser 3,6 millions de $ US en dommages et intérêts aux multinationales du divertissement.

Cette condamnation fait suite à un renforcement récent de la loi suédoise sur le droit d’auteur.

Les quatre pirates iront assurément en appel. Qu’ils perdent ou non le prochain round, qu’ils aillent ou non en prison, il y a fort à parier qu’ils sortiront gagnants de cette affaire… qui passera à l’histoire.

Les industries de la musique et du cinéma viennent-elles de se faire des amis ? Les majors viennent-elles d’imposer le respect ? Je vous le donne en mille.

Cette manoeuvre à courte vue du grand capital de l’entertainment, à mon sens, produira l’effet inverse. Je m’attends à une hausse immédiate et spectaculaire du partage non autorisé des fichiers musicaux ou audiovisuels. Des groupes d’appui aux pirates suédois vont se multiplier au cours des jours et semaines qui viennent. Des hackers parmi les plus futés se passeront le mot pour empoisonner l’existence des majors. Un parti pirate est né en Suède et compte plus de 20 000 membres fervents.

Le débat sur l’ancien et le nouveau droit d’auteur sera plus polarisé que jamais il ne l’a été jusqu’à ce jour.

Ces quatres lascars de The Pirate Bay incarnent désormais le symbole d’une nouvelle pratique de consommation/diffusion/partage qui deviendra tôt ou tard dominante dans nos moeurs, quoi qu’en pensent les quatre majors de la musique et les six studios d’Hollywood.

Rappelons que le plus célèbre des pisteurs (trackers si vous préférez) torrent fonctionne toujours... et compte 22 millions d’utilisateurs réguliers.

Qui plus est, un nouveau service a été mis en place par le fameux tracker scandinave : ipredator est un réseau parallèle qui permet le partage des fichiers audiovisuels, à l’abri des technologies actuelles de contrôle du trafic P2P.

Ça ne fait que commencer…Voyez, en terminant, la première réplique officielle de The Pirate Bay, qui nous transmet cette phrase sur sa page d’accueil : Don’t worry, it’s going to be allright :-)


Lire les commentaires (42)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    juin 2014
    L Ma Me J V S D
    « mai   juil »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    30  
  • Archives

  • publicité