Alain Brunet

Archive du 18 mars 2009

Mercredi 18 mars 2009 | Mise en ligne à 15h09 | Commenter Commentaires (13)

Prince et sa suite… numérique

 prince.jpg

Prince jouera trois soirs d’affilée au Tonight Show de Jay Leno, du 25 au 27 mars prochains.

Ainsi donc, Prince prévoit multiplier les expériences en ligne, nous apprend (entre autres) un article du collègue Philippe Renaud.

L’entente exclusive qu’il a a signée avec la chaîne américaine de détaillants Target prévoit la sortie prochaine des albums studio Lotus Flow3r et Mplsound, ses 25e et 26e albums. – Date officielle de la sortie: le 29 mars. À cette paire, il joindra éventuellement l’album Elixir pour ainsi suggérer en magasin un triple CD vendu pour la très modique somme de 11,98 $, c’est-à-dire 4 $ par CD.

Pour faire mousser le commerce en ligne, Prince a d’ores et déjà créé www.lotusflow3r.com, qui prévoit offrir des «abonnements» annuels aux intéressés, pour une contribution annuelle de 77$ qui serait récompensée en contenu exclusif: aux contributeurs, l’artiste fournirait le contenu audiovisuel de performances exclusives (depuis sa monster house de LA), sans compter une importante quantité de musiques inédites, ce qui équivaudrait au contenu d’une dizaine d’albums, rien de moins.
Qui plus est, notre hyperactif se produira trois fois d’affilée au Tonight Show de Jay Leno, soit du mercredi 25 au vendredi 27 mars.

Voilà une autre expérience menée par un artiste connu sur la planète entière.

L’an dernier, Trent Reznor a déjà fait beaucoup de fric en vendant à fort prix une quantité limitée d’albums souvenirs alors qu’il balançait gratuitement sur le web une bonne portion de son nouveau matériel.

Fin 2007, Radiohead suggérait à ses fans de fixer eux-mêmes le prix de l’album. Le montant exact des bénéfices n’a jamais été dévoilé, mais on imagine que le fameux groupe d’Oxford a amassé une somme substantielle, tout en offrant (aussi) à prix élevé un emballage de luxe de son dernier album studio.

On ne sait toutefois si l’initiative de Prince sera accompagnée d’offres collaboratives comme l’ont fait Nine Inch Nails et Radiohead , c’est-à-dire en incitant les internautes à remixer les contenus audiovisuels mis à leur disposition.

Chose certaine, Prince est une autre star qui tente des choses sur la Toile, souscrivant au principe suivant: une minorité d’utilisateurs déboursera directement pour se procurer sa musique.

Pour les autres consommateurs de ses contenus, c’est-à-dire la majorité absolue des amateurs qui s’intéresseront à  son nouveau matériel, Prince réduit de manière considérable le prix de ses supports physiques. Encore faut-il être très connu pour tirer profit d’une telle stratégie. Et qu’en sera-t-il de la circulation gratuite de son nouveau matériel sur l’internet ?

Lire les commentaires (13)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    février 2014
    L Ma Me J V S D
    « jan    
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    2425262728  
  • Archives

  • publicité