Alain Brunet

Alain Brunet - Auteur
  • Alain Brunet

    Chroniqueur à La Presse, Alain Brunet est à l'affût des nouvelles tendances de la musique.
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 27 février 2009 | Mise en ligne à 18h19 | Commenter Aucun commentaire

    Lenin… selon Arcade Fire

       af.jpg

    Tel que promis, je vous fais rapport de cette nouvelle chanson d’Arcade, Fire que l’on trouve parmi les 31 titres des l’excellente compilation Dark Was The Night (Red Hot/4AD). La chanson circule depuis un moment sur le Net, elle est facile à trouver sur You Tube, quoiqu’elle ait été retirée de différents sites comme Indie Blip.

    Le riff d’introduction est très vintage,  très rock’n'roll première génération (Chuck Berry, Bo Diddley, Bill Haley), le premier fragment mélodique rappelle Revolution des Beatles (clin d’oeil à Vladimir Ilich Ulianov, alias Lénine, leader bolchévique?), pour ensuite se transformer radicalement… en musique d’Arcade Fire.

    La chanson, en fait,  est construite sur un groove qui rappelle aussi Talking Heads comme c’est souvent le cas chez AF. Win Butler et Régine Chassagne s’y partagent les voix principales, toutes deux à l’arrière-plan dans le mix. Une fois de plus, une chanson de la célébrissime formation montréalaise se démarque par la ferveur de ses interprètes, la puissance de sa dynamique et la facture de son arrangement.

    Cette bonne chanson, en somme, n’annonce pas de réforme en profondeur au sein du groupe montréalais. Normal. La première mouture d’Arcade Fire est encore fraîche, le groupe n’a pas terminé ce premier cycle de création, il y a encore à dire.

    On peut débusquer les paroles de Lenin sur le site officiel d’Arcade Fire… que j’ai reproduites dans cet envoi :

    When Lenin Was Little était le titre originel de la chanson, on l’a réduit à Lenin… en cette période de grandes compressions !

    When Lenin was little
    All the birds in the forest were singin’ “Man, this is it!”
    But now that he’s older
    All the sailors in the heaver are screamin’ “Abandon Ship!”

    I know it can’t be right
    I know it can’t be right
    But I just smile instead
    of repeating what I said
    In my head

    When Lenin was little
    dressed up like a vampire on All-Hallow’s Eve
    All the saints up in heaven
    Were look down at the leaves fallin’ from the trees
    I know it can’t be right…

    Daddy, Daddy, please save the world from the government
    Daddy, Daddy, please save my sould from my own judgement
    Daddy, Daddy, please send me a heart that isn’t made of cement
    ‘cause the money’s all been spent
    the money’s all been spent

    Et voici la chanson :


    À vous de lancer la discussion!

    Soyez la première personne à commenter cet article.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    mai 2014
    L Ma Me J V S D
    « fév   juin »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives

  • publicité