Alain Brunet

Archive du 20 janvier 2009

Mardi 20 janvier 2009 | Mise en ligne à 21h48 | Commenter Commentaires (11)

Le Boss se taille un rêve

springsteen.jpg

Out here the nights are long, the days are lonely
I think of you and i’m working on a dream
I’m working on a dream

Now the cards i’ve drawn’s a rough hand, darling
I straighten the back and i’m working on a dream
I’m working on a dream

Come on!

Ainsi donc, le Boss s’est taillé un rêve et nous l’a révélé un certain mardi, un certain 20 janvier 2009. Ça tombait bien en ce grand jour obamien, mettons… Voilà donc l’arrivée de Workig On A Dream, comme l’a souligné ma collègue Marie-Christine Blais d’entrée de jeu, un album réalisé une fois de plus par Brendan O’Brien et qui met en scène le fidèle E Street Band (dont l’un de ses membres originels, le claviériste Danny Federici, est décédé d’un cancer au terme des sessions d’enregistrement) et autres invités.

À chaud, je dirais qu’il s’agit là d’une réalisation solide de Brendan O’Brien ; l’espace sonore conquis tend (parfois) à faire oublier les tics et l’immobilisme esthétique qui caractérisent l’ E Street Band depuis une mèche. Signés Edward Horst, les cordes surplombent gracieusement Outlaw Pete, Tomorow Never Knows, Surprise Surprise et Kingdom of Days.

À chaud, je dirais également qu’il s’agit d’un disque fervent, créé par un Springsteen motivé et en pleine possession de ses moyens. À 59 ans, c’est déjà considérable d’ainsi se grouiller le derrière et pondre des chansons de cette qualité. Ajoutons que le vent d’optimisme qui souffle au centre-gauche de l’Amérique ne nuit pas à la relance du Boss et de ses valeureux artilleurs.

Il ne faut évidemment pas s’attendre à des orchestrations inédites, à l’usage de nouveaux procédés électroacoustiques ou l’embauche d’un soliste iconoclaste pour faire avancer les choses. Depuis les années 70, la trajectoire esthétique de Bruce Springsteen est sobre, lente et sûre. Elle ressemble à l’accession progressive des classes laborieuses à la classe moyenne, elle ressemble à ces gens modestes qui triomphent doucement de l’adversité par l’effort, l’éducation et la sagesse populaire.

Alors le Bruuuuce! ne sera jamais Thom Yorke, et Steve Van Zandt n’aura jamais l’imagination de Jonny Greenwood… il ne faut rien espérer de ce côté. Ce n’est pas là que ça se passe chez le Boss. Ça se passe beaucoup plus dans la pertinence et la sensibilité du texte. Au coeur de ces histoires d’intimité profonde, de condition moyenne en Amérique, d’êtres humains réguliers qui font face aux irrégularités de l’existence, sinon de l’éloge à ces «beautiful losers» pour reprendre une expression de notre Cohen adoré. Ça se poursuit bellement avec Working On A Dream.

« L’album, indique MCB, sera lancé officiellement le 27 janvier. La version dite «deluxe» comprend un DVD portant sur la réalisation de ce 24e album dans la carrière du «Boss»… La vidéo de la chanson A Night With The Jersey Devil, lancée à l’occasion de l’Halloween en octobre dernier, est également incluse.

« Présent dimanche au grand spectacle donné à Washington en l’honneur de Barack Obama (il y a chanté The Rising avec une vaste chorale gospel), Bruce Springsteen propose donc à ses nombreux fans 12 nouvelles chansons où l’orgue et les violons sont très présents. En «piste boni», on a ajouté à ces 12 morceaux la chanson The Wrestler, tirée du film du même nom qui a valu un Golden Globe à Springsteen il y a quelques jours. »

Les premières critiques (de médias plutôt obscurs on en convient), sont déjà en ligne: Sputnik le cote à 4/5, Ventox aime beaucoup, le Telegraph anglais le trouve bon mais très pop parce qu’il réunit tous les Bruce à la fois et peut encore prétendre souffler des chansons fortes, A Progressive on the Prairie nuance davantage.

D’autres critiques s’ajouteront par centaines, il va sans dire. Les vôtres, notamment.

Lire les commentaires (11)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    janvier 2009
    L Ma Me J V S D
    « déc   fév »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives

  • publicité