Alain Brunet

Alain Brunet - Auteur
  • Alain Brunet

    Chroniqueur à La Presse, Alain Brunet est à l'affût des nouvelles tendances de la musique.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 5 août 2008 | Mise en ligne à 10h33 | Commenter Commentaires (45)

    Pourquoi Radiohead est-il supérieur ?

    Certains affirment que Radiohead est en voie d'atteindre son «Peter», c'est-à dire son seuil d'incompétence (selon le principe de Peter).
    Ainsi le groupe ne pourrait désormais aller plus loin dans un tel cadre de création, avec une telle popularité qui finit par limiter (inconsciemment ou non) la liberté de création.
    D'autres disent au contraire que l'album In Rainbows a relancé le quintette d'Oxford sur la voie de l'inspiration.

    Chose certaine à mon sens: parmi les formations rock ayant atteint cette notoriété qui permettent d'aussi grands rassemblements que celui de mercredi au parc Jean-Drapeau, Radiohead est la seule qui poursuit une véritable quête. Je l'ai souligné à maintes reprises, notamment à l'occasion de mon interview avec Colin Greenwood publiée ce printemps. Alors que tous les Coldplay de ce monde ne s'en tiennent qu'à des progressions d'accords et des patterns mélodiques répétés ad nauseam (Brian Eno n'y a pas changé grand-chose sur Viva la Vida, si vous voulez mon avis), Radiohead ne cesse de progresser, et ce sur tous les plans: rythmes plus complexes, harmonies plus complexes, instrumentation plus recherchée, greffes de différents styles, du jazz à l'électro en passant par le bruitisme et la musique classique de tradition européenne. Quel groupe aussi populaire est allé plus loin au cours des 15 dernières années ?

    @Mikhail

    Pas de différence entre In Rainbows et les précédents ? Come on ! Les arrangements de cordes de Jonny Greenwood, qui n'avait absolument pas atteint cette expertise en 2000-2001, mènent le groupe vraiment plus loin. C'est pourtant évident. Quant à Beck, j'adore aussi. Il maîtrise plusieurs styles, cet as du collage est brillant à n'en point douter, mais je ne crois pas qu'il ait atteint la complexité musicale dont je parle. Vraiment, vous avez la gachette trop rapide pour Radiohead... Je serais très surpris que l'on s'en moque dans 25 ans comme on le fait avec les fresques sirupeuses de Genesis (que j'avais identifiées comme telles à l'époque).


    • @mathieu_a

      T’as bien raison. Moi quand j’entends des tounes sur le répondeur desfois ça me fout des frissons.

      C’est l’essentiel.

      Scarlett Johansson, elle est belle même sur un jpeg à 16k (disons un iPod). Mais elle est encore plus belle en 35mm un écran géant (disons un vinyle dans un vrai système). Et en vrai, on en meurt sur le coup (live).

      C’est pareil avec la musique. Mais faut pas perdre de vue l’essentiel : que Scarlett est belle quel que soit le médium. Comme OK Computer…

    • @ rob_mat

      Vous avez tord sur tous les points de votre message.

      …Et vous êtes incapable de prouver le contraire. Comme je suis incapable de prouver que vous avez tord!

    • Voici un tableau illustrant la différence de conductivité entre le cuivre et l’argent.

      http://www.engineeringtoolbox.com/thermal-conductivity-d_429.html

    • …et ca ne prouve rien du tout au niveau impact sonore.

      But thank you for trying.

    • Si vous n’entendez pas de différence entre un câble en cuivre, un câble en argent et un câble hybride cuivre et argent c’est votre problème.

    • Personellement, j’ai complètement décroché à OK Computer, parce que je trouvais que celui-ci reprenait carrément le style de deux de mes groupes fétiches de l’époque (soit My Bloody Valentine et Sonic Youth), mais de façon très prévisible et docile. Dommage, j’avais vraiment apprécié The Bends. Je n’ai plus jamais été vraiment capable de réécouter Radiohead par la suite, parce que j’avais toujours en tête cet espèce de version uniquement masculine, non-planante de Loveless, ainsi qu’une version trop calculée de quelque chose qui se situe entre EVOL et Washing Machine. (je sais que ma dernière proposition ne fait aucun sens, ces deux albums étant séparés d’environ 10 ans, 5 autres albums, ainsi que plusieurs changements de direction musicale – Radiohead ne ressemblant en rien au punk de Sister ou au grunge de Dirty, bien entendu…)

      (Bon, je sais, nous ne parlons pas de groupes qui ont obtenu des succès comparables…)

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    août 2008
    L Ma Me J V S D
    « juil   sept »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives

  • publicité