Yves Boisvert

Yves Boisvert - Auteur
  • Yves Boisvert

    Yves Boisvert est chroniqueur à La Presse depuis 2000, après avoir été chroniqueur judiciaire pendant 10 ans.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 23 juillet 2013 | Mise en ligne à 16h31 | Commenter Commentaires (104)

    Qui va payer pour MMA?

    Eward Burckhardt, président de Rail World (photo La Presse)

    Eward Burckhardt, président de Rail World (photo La Presse)

    En voyant que la mairesse de Lac-Mégantic a été obligée d’envoyer une mise en demeure à la Montreal Maine & Atlantic pour qu’elle paie ses équipes de nettoyage, on peut commencer à se poser de sérieuses questions sur la solidité financière de cette société.

    MMA n’a même pas eu assez d’argent, ou n’a pas voulu en débourser suffisamment, pour bénéficier des subventions gouvernementales pour la restauration du réseau ferroviaire.

    N’allons pas penser que cette société roule sur l’or.

    Quelles sont les chances réelles de lui faire payer pour les dommages?

    Pas seulement les frais de nettoyage et de décontamination, mais les dizaines, voire les centaines de millions de dommages de toutes sortes dont elle s’est rendue responsable –pertes de vie humaine, destruction d’édifice, perte de revenus, etc.

    J’ai bien peur que les chances soient très, très minces.

    Pas de problème, me direz-vous: MMA est détenue par une société, elle-même propriété du holding Rail World, détenu privément aux trois quarts par Edward Buckhardt.

    Le recours collectif déposé en catastrophe la semaine dernière vise non seulement MMA, mais aussi sa compagnie mère et le holding… ainsi que les administrateurs, le conducteur… et même Irving, à qui était destiné le pétrole.

    Juridiquement, c’est pour le moins fragile.

    Normalement, les entités corporatives sont indépendantes et un holding, au Canada, ne sera pas tenu responsable des fautes des sociétés qu’il détient.

    Quant aux individus, sauf faute lourde ou fraude, il est difficile de les tenir personnellement responsables, dans l’éventualité peu probable où l’une des personnes visées serait immensément riche.

    Irving? Ce serait du droit tout à fait nouveau, pour ne pas dire loufoque, si l’on réussissait à tenir responsable une société qui doit se faire livrer une marchandise parce que le transporteur a commis une faute. Sauf des faits inconnus, ce recours ne paraît pas très sérieux en droit strict.

    Reste MMA elle-même. Que vaut-elle? des rails, de l’équipement… Mais pour combien?

    Reste surtout les assureurs.

    On ne connaît pas l’ampleur de la couverture d’assurance, ni les termes des polices.

    Mais vu l’ampleur des dégâts, croit-on vraiment que les assurances couvriront tout ça?

    Bien des choses peuvent survenir. Bien des complexités juridiques et judiciaires sont à prévoir –car les recours touchent les États-Unis et le Canada.

    Mais MMA n’est pas BP –qui a versé 42 milliards en compensations diverses aux États-Unis après le déversement de 2010 dans le Golfe du Mexique.

    Sous le poids des poursuites, pourra-t-elle survivre?

    Si elle fait faillite… Il faudra voir comment les assurances couvriront. Mais aller chercher des sommes aussi considérables auprès des autres sociétés impliquées de près (et surtout) ou de loin sera une tâche très, très hasardeuse…

    C’est pourquoi à la question: qui va payer pour les fautes de MMA?

    La réponse est probablement: un peu, beaucoup… nous autres.


    • Si j’étais le gouvernement qui devra prendre à sa charge une grande portion de la facture, je m’assurerais de saisir les actifs de MMA afin de trouver par la suite une façon de me rembourser par une exploitation appropriée de ce réseau de chemin de fer.

      Nos experts de IQ et de CPQ devraient bien trouver comment faire ça…

      sinon, ne soyons pas surpris de voir Ed et ses amis repartir à pas trop cher…

      à suivre

    • On dirait en effet que le scénario est en grande partie écrit et qu`il ne reste que des dates à insérer afin que les étapes soient franchies. Effectivement que la couverture d`assurance de la compagnie va faire foi de tout mais la faillite prévisible de MMA fera t elle en sorte que des entourloupettes légales permettront à la compagnie de ne pas prendre ses responsabilités sociales ?

      Dans le cas du pire des scénarios je me demande ce que Harper pourra demander à son homologue américain…La compassion c`est bien touchant mais l`argent n`a pas d`odeur…

    • http://fr.wikipedia.org/wiki/Responsabilit%C3%A9_du_fait_des_choses

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Responsabilit%C3%A9_extra_contractuelle_en_droit_civil_fran%C3%A7ais

      En droit comparé, il est bon de voir la jurisprudence d’un système juridique qui se base sur un code civil similaire au nôtre.

      “La distinction “garde de la structure” / “garde du comportement”
      Avant cette distinction se posait la problématique du vice inhérent à la chose et non à son gardien. La jurisprudence a donc, sur le fondement d’une thèse élaborée par Bertold Goldman, éclairci ce point avec l’arrêt Oxygène liquide (Cass. 5 janvier 1956) en distinguant deux cas :
      1.Lorsque les dommages sont dus au comportement de la chose, c’est-à-dire à la manière dont elle a été utilisée, c’est le possesseur de la chose qui sera réputé le gardien.
      2.Si le dommage est dû à la structure même de la chose, c’est-à-dire à la manière dont elle est constituée ce sera son fabricant ou son propriétaire qui sera considéré comme le gardien.

      Cette distinction n’est utilisée que lorsqu’on est face à un dommage causé par une chose mue par un dynamisme propre et dangereux. La Cour de cassation a par exemple refusé de l’appliquer dans un arrêt du 20 novembre 2003 relatif à la cigarette.” Wikipédia

      Le droit nouveau, ça n’existe pas. Cependant, le droit comparé est essentiel à l’avancement de la justice.

    • La vraie question : Qui va payer pour Ottawa ? Le vrai responsable.

    • @JCPom

      SVP, lâchez le morceau avec la faute aux gouvernements. Les individus et sociétés doivent prendre leurs responsabilités au lieu de toujours se cacher derrière les réglementations déficientes.

      Lorsqu’on roule avec des bombes, notre responsabilité ne se limite pas à suivre les règles de base, mais à assurer le transport sécuritaire du convoi. Et ce n’est certainement pas le gouvernement qui a mal appliqué les freins sur les locomotives et wagons cette nuit-là.

      Je comprends ceux qui cherchent les causes profondes. Ce n’est pas dénué de sens que de le faire, mais est-ce qu’on peut revenir à la base un moment donné?

    • thrill le 24 juillet 2013 à 09h30

      “Je comprends ceux qui cherchent les causes profondes. Ce n’est pas dénué de sens que de le faire, mais est-ce qu’on peut revenir à la base un moment donné?”

      D’accord pour revenir à la base, mais si la base est la fondation sur laquelle il faut s’appuyer, les causes profondes sont le sol sur lequel s’appuie la fondation. Je pense que les gournements ont un devoir de vigilence en ce qui concerne la sécurité du public. Il me semble que le temps est venu pour les gouvernements de resserrer cette vigilence.

    • Correction à 24 juillet 2013 09h44

      Au lieu de:
      Et je vous offre un scoop, qui va auer dans quelques années pour décontaminer l’eau de l’Alberta?

      Il faut lire:
      Et je vous offre un scoop, qui va payer dans quelques années pour décontaminer l’eau de l’Alberta?

      Mes excuses.

    • « En voyant que la mairesse de Lac-Mégantic a été obligée d’envoyer une mise en demeure à la Montreal Maine & Atlantic pour qu’elle paie ses équipes de nettoyage, on peut commencer à se poser de sérieuses questions sur la solidité financière de cette société. »

      En tout cas, on ne se pose plus de questions sur la mauvaise volonté de MMA.

    • @ M. boivert

      L’idée de poursuivre Irving n’est pas si loufouque que cela.

      MM&A peut être comparée aux pavillons de complaisance dans la navigation qui octroit des licences à des armateurs peu conciencieux. Lorsque ces pétroliers déversent du pétrole suite à une avarie et/ou un échouage, l’armateur est poursuivi mais la la pétrolière qui l’a affrétée l’est aussi.

      Irving est faisant affaire avec MM&A a une responsabilité de s’assurer que le transporteur est une compagnie responsable et que ces équipements sont en bon état.

      En bref, l’armateur est MM&A et l’affreteur est IRving seul les mode de transport sont différents.

      G.Duquette

    • Le niveau des assurances de MM&A est de $25 Millions, donc très loin des sommes requises pour éponger tous les dégats.
      MM&A n’est pas solide finacièrement, donc va surement déclarer faillite. MM&A étant une entité légale en soi, le Holding ne sera pas tenu de payer les dommages de cette société, à moins qu’il y ait de longues procédures judiciaires et qu’un jugement assez surprenant soit rendu.
      Donc en résumé, nos Gouvernements ( donc nos taxes) vont payer la facture, moins les sommes des assurances et probablement une saisie des actifs de MM&A, qui ne valent pas grand chose, étant assez désuet.
      Claude Poirier

    • On est habituer de socialiser les pertes NON ? Regardez juste en 2008 ce que Wall Street nous a coûté en tant que CONtribuables …

    • Je seconde Critiqueur. Faut comprendre ce que veut dire FOB Factory. Irving avait le devoir d’assurer le bien. De choisir l’affrêteur. De payer les taxes qui s’appliquaient au Dakota du Nord. C’est Irving qui a choisit MMA. Irving a cru bon faire des économies de bout de chandelles en optant pour une compagnie qui n’avait que 25 M$ d’assurance. La responsabilité civile vient avec le bien. Y’a rien de loufoque là dedans. Que ça soit un chien ou une tonne de ciment.

      Que ça donne une bonne leçon aux industriels lors du choit des options de fret. Y’a des cours qui devront être revus au HEC, je pense …

      Cheap ne veut pas dire meilleur…

    • ..@fleurdelyse76:«Cheap ne veut pas dire meilleur…»

      En fait, pour un Québécois, «cheap» signifie «bas de gamme» donc pas bon du tout.

      Il y a une différence entre «bon marché» et «cheap». Quelque chose peut être bon marché et être d’une certaine qualité mais quand c’est «cheap», non seulement c’est «bon marché» mais c’est de mauvaise qualité, comme MMA et ses trains. On voit ce que ça donne.

      Et comme disait mon artisan de père: «Un travail mal fait est TOUJOURS trop cher.»

    • Comment dit-on déjà ? Privatisation des profits et socialisation des pertes !!! Grandeurs et misères d’un capitalisme tout ce qu’il y a de plus sauvage et méprisable. Et nos lois qui penchent trop souvent du côté des «business bums» !

    • claudius58

      J’ai quelques questions, si vous avez le temps et les connaissances…
      .
      - Étant donné que le sinistre a eu lieu au Qc, normalement ce sont les lois locales, donc le code civile qui devrait s’appliquer. En quoi est-ce « qu’une entité légale en soi (MMA) » peut-elle être un genre de pare-feu à l’intérieur du Holding RailWorld inc? Je comprends mal…

      - Quels sont les moyens de pression qui peuvent être envisagés pour faire payer le débiteur qui habite aux É-U? Parce qu’il faut présumer que Railworld prendra tous les moyens nécessaires pour payer le moins et le plus tard possible.

      - Est-ce que des lois laxistes (un seul conducteur, pas d’obligation de stationner le train dans une voie d’évitement, pas d’obligation légale d’utiliser des équipements non-jugés désuets ou vétustes comme les locomotives) peuvent être des motifs suffisants pour entraîner des recours contre le législateur (qui prône par ailleurs l’auto-réglementation dans l’industrie ferroviaire) dans le cas présent?

      Autrement dit, s’il est avéré que le transporteur a été négligent, mais qu’en étant négligent il ne contrevenait à une aucune loi et règlements, le fédéral peut-il être poursuivi pour absence de « protection sociale »?

    • Protection sociale = devoir de prévoyance et de précaution à l’égard des intérêts légitimes d’autrui.

    • @doumguy

      Si vous voulez continuer l’analogie des fondations. Je vous dirais que celui qui coule ses fondations est dans l’obligation de connaître les capacités portantes du sol.

      Si le gouvernement est en charge de la qualité du sol, il ne peut pas non plus adapter ce sol à chaque situation. Il doit demander à ceux qui l’utilisent de le faire avec intelligence. Et ceux qui l’utilisent ont la responsabilité de s’assurer que la fondation qu’ils vont couler dedans tiendra le coup. C’est dans l’intérêt de tous.

      Bref, avoir le sens des responsabilités dépasse largement le fait de se rassurer en suivant bêtement les règles édictées. Le gouvernement n’est pas l’ultime responsable de tout. Sinon ça devient parfaitement insignifiant sachant que le gouvernement, ce sont les citoyens qui le forment.

    • Qui? Nous tous, évidemment. Comme d’habitude.

    • @Atchoum

      Des poursuites contre le gouvernement ne sont pas impensable, mais si c’est le cas, ça confirme la réponse à la question de Mr. Boisvert: Qui va payer? Nous! On s’en sort pas.

      On va essayer d’aller chercher autant d’argent que possible à MMA mais pour la balance, il y a pas de doute, on va payer la balance. Idéalement sans poursuivre le gouvernement, cher Atchoum. Pas besoin d’ajouter des frais d’avocats à une facture déjà salé!

      Concernant Irving, je suis curieux mais peu optimiste. Irving n’est qu’un client de MMA. Ils ne leur procurent pas d’équipement, de personnel, ne leurs donne pas de license, n’ont pas de pouvoir d’inspection etc. Bref, ça n’a rien à voir avec un armateur. Je doute fort que ça mène quelque part. En fait, je ne suis même pas sûr que légalement le pétrole leur appartenait. Quelqu’un a un avis juridique à ce sujet? Tant que Irving n’avait pas pris posessions du pétrole, je crois qu’il devait appartenir à Dakota Holdings (L’extracteur) et Irving ne paierea probablement même pas un sou pour cette livraison qu’ils n’ont jamais reçu, encore moins pour les dommages à Lac Mégantic. Et Dakota Holding est entièrement au USA alors bonne chance pour leur faire cracher le morceaux, surtout qu’ils ne sont pas plus armateur que ne l’est Irving. Mais bon, je ne détesterais pas avoir tort.

    • Je trouve triste de voir des compagnies être négligentes pour des profits et par la suite fuir le dédommagement matériellement et moralement. Le gouvernement devrait dire tu néglige donc tu n’as plus accès sur notre territoire.

    • Un autre accident de train mortel: http://www.lapresse.ca/international/europe/201307/24/01-4673843-un-train-deraille-en-espagne-au-moins-45-morts.php Celui-ci est possiblement dû à une vitesse excessive. Pour rattraper quelques minutes de retard? Un conducteur de train risque évidemment moins qu’un pilote d’avion. Et tourner les coins ronds est souvent rentable pour les patrons. Je peux me tromper mais…

    • Il n’y a rien de simple dans tout cela et les solutions simples sont donc probablement inapplicables. On parle beaucoup, de négligence, équipement désuet, règlementation déficiente etc… Mais il semblerait bien à date, que la cause directe de la catastrophe soit le fait que les freins aient été mal appliqués ou étaient déficients.

      Si les freins, et non le réseau, les rails ou la réglementation, étaient déficients on pourrait parler de négligence criminelle de MMA et peut être répartir la responsabilité aux gouvernements et à l’entreprise, et qui sait, (j’y reviendrai à Irving).

      D’autre part, si c’est le conducteur qui n’a simplement pas suffisamment appliqué de freins, l’entreprise demeure responsable car c’est son employé, mais celle-ci pourrait difficilement être CRIMINELLEMENT responsable et là, on change de registre. Pas de négligence dans l’entretien pour économiser etc…-la responsabilité incombe au conducteur. D’ailleurs, dans ce scénario, le côté vague de la réglementation (”appliquer suffisamment de freins au nombre de wagons nécessaire selon les circonstances”) transfère effectivement toute la responsabilité au conducteur (qui seul peut évaluer les circonstances) et exonère l’employeur et les gouvernements de “responsabilité criminelle”.

      Tout part de là. Quant à l’éventuelle responsabilité d’Irving, tout dépend de la nature du contrat d’achat de pétrole d’une part et de la nature du contrat de “transport” avec MMA et de la détermination du propriétaire du pétrole au moment de l’accident. Si Irving a acheté FAB usine et était propriétaire du pétrole à la sortie de l’usine il faut voir les conditions du contrat de livraison: était-ce MMA qui par contrat se rendait responsable de livrer les biens en bon état, ce qui serait de la nature d’un pur contrat de transport. Dans ce cas, Irving poursuivrait MMA pour avoir “perdu” son pétrole et demanderait à être remboursé.

      Si par ailleurs, et j’en doute, on était vraiment en présence d’un contrat d’affrètement, Irving aurait simplement retenu les services du train et de son conducteur et se rendait responsable des risques inhérents au transport et pourrait peut-être alors être poursuivi.

      Si jamais, Irving a acheté le pétrole FAB livré au N.B, il ne paiera pas pour la facture, n’ayant rien à voir avec l’organisation (ou toute responsabilité) quant à la livraison des biens.

      Beaucoup de concepts légaux et de faits s’entrechoquent ici et on est loin de connaître le fin fond de l’histoire. D’ici là, décider qui est responsable (légalement) n’est que pure spéculation

    • @JCPom
      De grâce, lâchez-nous avec votre propagande péquiste.

    • @ argyle

      c’est votre propre propagande fédéraste qui vous aveugle

      si vous avez suivi un tant soit peu ce dossier

      il n’y a aucun doute raisonnable que Ottawa qui a entièrement juridiction sur le transport par rail et Ottawa qui a procédé seul et sans consultation à toute une série de déréglementations irresponsables (comme de permettre un seul conducteur, entre autres)… a entièrement pavé la voie à cette catastrophe.

      Les décisions qu’a prise Ottawa hier le démontrent amplement

    • @ 55- 24 juillet 2013 17h17
      «Concernant Irving, je suis curieux mais peu optimiste.»

      Oubliez ça ! Même dans le cas du naufrage de leur «propre» rafio l’IRVING WHALE, ces «business bums» newbies n’ont même pas daigné payer pour leur saloperie. Leur grand chum Paul Martin, alors digne Premier ministre du plusse beau pays du monde, a bien «navigué» pour leur éviter de répondre de leur négligence crasse. Ce sont les CONtribuables qui ont casqué, encore. Après ça, on se demande pourquoi les gens sont aussi cyniques face aux politiciens et aussi agressifs envers une certaine classe de gens d’affaires !!!

    • -55-

      L’idée n’est pas tant de permettre aux avocats de s’en mettre plein les poches au passage que d’appeler par son nom les divers manquements. Les trains routiers sont autrements plus surveillés et contrôlés et ils sont pourtant moins dangereux…. Si des poursuites peuvent obliger le fédéral à revoir son concept (idéologie?) d’autoréglementation dans l’industrie ferroviaire, ça nous coûtera collectivement moins cher qu’en continuant à jouer à la roulette russe avec ces bombes sur rails. Money talks, a beaucoup répété un ancien ministre des finances.

    • Allez voir la religion que pratique Burckhardt pis vous allez avoir réponse à votre question.

    • “Le recours collectif déposé en catastrophe la semaine dernière vise non seulement MMA, (…) et même Irving, à qui était destiné le pétrole.”

      Ça relève de la pure hérésie que de croire pour une seule seconde qu’on pourrait obtenir ne serait-ce qu’un sous noir de cet empire crasse dont le patriarche fondateur Kenneth Collin Irving n’a jamais payé un sous d’impôt au fisc canadien, qui a dérobé le Canada atlantique de la presque totalité de ses ressources forestières pour ne laisser derrière que des forêts entières raséés à blanc et entachées de ses mains sales… et qui a juré qu’il renierait l’héritage à quiconque de ses descendants si jamais ils osaient ré-investir ici au Canada un seul sous du profit de son empire.

    • Un peu, beaucoup nous autres ?
      Ben voyons : totalement nous autres ! Les compagnies d’assurances, où prennent-elles leur argent, sinon dans nos poches ? Elles se protègent les unes les autres, les coûts de sinistres monstrueux comme celui-là en quelque part sont partagés par l’ensemble des assureurs, qui eux aussi ont des assurances, ce qui fait que Lac Mégantic comme le déraillement de Saint-Jacques de Compostelle, au bout du compte ce sont toujours les cochons d’assurés qui casquent.
      j-p pare

    • paroles de chanson inspirées de l’accident de Casey Jones, il y a 113 ans au Mississippi:

      ” …old engine makes it on time
      Leaves Central Station ’bout a quarter to nine
      Hits River Junction at seventeen to
      At a quarter to ten you know it’s travelling again

      Trouble ahead, the lady in red
      Take my advice you’d be better off dead
      Switchman’s sleeping, train Hundred and Two
      Is on the wrong track and headed for you

      Trouble with you is the trouble with me
      Got two good eyes but we still don’t see
      Come round the bend, you know it’s the end”

    • M. Burckhardt nous a rabâché que la MMA suivait “les pratiques de l’industries”. Et si l’industrie, dans son ensemble, payait pour ses pratiques négligeantes ?

      Philippe Vallée
      Montréal

    • @antoine111
      Vos vous améliorez, en ne faisant, cette fois, que 4 fautes de français en 7 lignes. Vous méritez donc toutes nos félicitations.

    • @Jocelyn_Souverain
      “On est habituer de socialiser les pertes NON ? Regardez juste en 2008 ce que Wall Street nous a coûté en tant que CONtribuables …”

      Si vous n’aviez pas vendu vos actions a la bourse, je vois pas le probleme. Pratiquement tout a remonter depuis le temps.

    • MMA est une entreprise de broche à foin !

      Ses actifs : de la vielle machinerie, de locomotives d’un autre temps, des rails mal entretenus, des dormants pourris, des employés muselée, et quoi encore !

      Et que dire de l’ancienne gare de Farnham, que la MMA l’a transformée en une véritable porcherie !

      Cette “corporate bum” doit être siphonnée à fond, afin de couvrir les frais reliés à la tragédie pour laquelle elle est responsable.

      Les chemins de fers ne devraient jamais plus être sous contrôle étranger.

      MMA est une saleté de compagnie qui ne mérite que de disparaitre.

      Le gouvernement fédéral, totalement laxiste, les yeux fermés, est également le grand responsable des horribles événements du Lac Mégantic.

      “Shame on you”.

    • @mh188888888888888888888

      Personne ne parle des cours de la Bourse lorsqu’on parle de privatiser les gains et socialiser les pertes.
      On parle plutôt des “bail-out” qui permettent bien souvent aux C-suites de se sauver avec des primes de départ de plusieurs dizaines de millions malgré leurs échecs lamentables.
      On parle également d’effacer les ardoises de nombreuses compagnies dont le passif doit être supporté par les gouvernements pour éviter un effondrement du système bancaire.

    • Légalement, ce n’est pas le receveur mais plutôt l’expéditeur du pétrole qui pourrait être tenu (partiellement) responsable de la sécurité du produit expédié. N’est-il pas nommé dans le recours collectif?

    • michelnotredame au fil des ans, de globalisation en mondialisation, de restructuration en néo-libéralisation, on a un peu oublié qu’il y a des choses trop importante pour les donner en sous traitance.

      J’ai mon casque et mes bottines à cap d’acier, je suis prêt pour ceux qui me lanceront des roches.

    • @thrill,

      désolé, mais je ne suis pas d’accord avec vous. MMA a la responsabilité de suivre la réglementation régissant le transport ferroviaire, point. Elle peut, si elle le veut, ajouter ses propres règles. Mais, la sécurité du public ne devrait pas dépendre du bon vouloir d’une compagnie ferroviaire. Il appartient, d’abord et avant tout au gouvernement d’accoucher, de voter, de policer une réglementation protégeant adéquatement le public. C’est la fonction première d’un ministère des transports, s’assurer de la sécurité. Une large part du travail des policiers consiste à s’assurer que cette réglementation est suivie sur nos routes. Il en va de même du transport ferroviaire, maritime et aérien.

      Maintenant, pour l’heur, nous ne savons pas encore si MMA a suivi la réglementation ou non. Mais, si ce que mentionne claudius58 est exact. Il n’y a pas grand chose à espérer de MMA. Et quelle couverture est adéquate pour une compagnie ferroviaire? A combien aurait dû s’élever la couverture d’assurance de MMA? Nous pourrions dire 1 milliard, 20 milliards, mais ce faisant est-ce que le tronçon exploité par MMA reste viable? Sachant que les entreprises de Lac-Mégantic dépendent de façon critique du transport ferroviaire, est-il raisonnable de demander à une seule compagnie de supporter une couverture d’assurance si élevée que les frais de transports deviendront prohibitifs pour les entreprises de Lac-Mégantic qui devront payer seules la facture? Rappelons qu’autrefois ce segment était entretenu en grande partie par les subsides publics.

      Est-ce qu’effacer MMA de la carte résoudra le problème de fond? Probablement pas.

    • selon mon experience de vie c’est moi via mes taxes.

    • Si je commande une pizza chez un 30-minutes-sinon-c’est-gratuit et que le livreur tue une vieille dame à une intersection en grillant un feu rouge. Suis-je responsable de la mort de la vieille dame?

      C’est ça la question quand vient le temps d’impliquer Irving dans l’équation.

    • @ DC savard

      Votre exemple est un peu beaucoup miteux.

      De un : Le choix du livreur est non pas dicté par le restaurateur dans le cas qui concerne MM&A mais par vous (l’acheteur de pizza)

      De deux, Si vous commandez une pizza et décidez en toute connaissance de cause de vous la faire livrer par une compagnie qui a un historique de renverser des vieilles dames ce pour économiser 1$ sur la livraison de la pizza je crains fort que oui vous pourriez être poursuivi car vous aviez le choix entre une compagnie de livraison sécuritaire (mais payer légèrement plus cher) et une compagnie de livraison broche à foin.

      De trois, la vieille dame dans ce cas a été renversé par le livreur mais vous oubliez de dire que ce n’est pas ce qui l’a tué mais bien la pizza. Car en fait votre livreur (qui transportait votre pizza) a bel et bien renversé la p’tite dame mais c’est la pizza qui l’a tuée car voyez-vous, le livreur ne sachant pas bien comment transporter votre pizza ne l’avait pas sécurisé et elle est tombé directement sur la figure de la vieille dame ce qui a causé sa mort par asphyxie.

      Au bout du compte votre pizza vous l’aurez pas.

      G.Duquette

    • @-alexandre-

      malheureusement, les primes de depart sont des ententes par contrat. ce sont des dettes par contrat. rien a faire, ils doivent payer. les bail outs sont la pour sauver le pays. a long terme, ca va etre payant pour les USAs. N’oubliez pas qu’il ont mis securise le petrole irakiens et que l’Afghanistan regorge de resource. depuis, la valeur des resources a augmentee. elle a rebaissee par la suite a cause d’une bulle, mais elle va remontee. a long terme, ce sont des valeurs refuges.

    • Il faut forcer MMA a payer le tout
      La mise en faillite de MMA serai un grave erreur
      On retirerai moins d argent pour payer la facture totale
      Forçons le propriétaire actuel à verser tous ces profits d entreprise
      Année après année
      Jusqu a la derniers cent
      Que ce Monsieur devienne l esclave de Megantic !
      Le fermer serai une grave erreur
      Le tout aura pour effet de le débarrasser de sa responsabilité total
      Gardons le en vie
      Et aux travaux forcés pour paye leurs dégâts
      Faut pas le pousse a faire faillite
      Mais bien le tenir responsable de tout
      Qu il paye tout

    • Vos commentaires sont pour la plupart très éclairant, mais j’aimerais savoir combien d’argent MMA devait dépenser pour garder une personne sur place toute la nuit et je pense que la réponse à cette question donne l’ampleur de la stupidité du capitalisme sauvage dans lequel nous vivons.

    • Comme disent certains prix nobel “le risque zéro n’existe pas”. Un coup accepté ce subtil principe de fonctionnement, le contribuable n’a plus qu’à accepter de se faire tondre jusqu’à la peau sans bêler et surtout sans se poser de question en rapport avec la prévention, les responsabilités etc.

    • Sans doute le gouvernement du Québec par ses payeurs de taxe et d’impôt.
      Comme le disait si bien Pratte sans son éditorial de ce matin (30 juillet) les premiers coupables du fait qu’il y ait autant de mort dans cette tragédie ce sont les gens qui ont voulu suite à une grosse semaine de travail aller se distraire en allant prendre une bière au bar. Si non il n’y aurait que quelques morts et cela se serait vite passé sous silence. Voila Mr Pratte viens de lancer la campagne de banalisation des meurtres de Lac Mégantic. afin que le commerce du pétrole continu et augmente dans un pays ou les possédants ont plus de respect pour un bill de 100$ que pour une vie humaine

    • @g.duquette,

      jamais lu un raisonnement aussi ridicule depuis l’histoire de l’homme qui descend de l’arbre et qui descend du singe.

    • Au fait, une question que personne n’a jamais posée. Je sais que le sujet est pas mal épuisé sur ce blogue et peu de gens viendront lire, mais tout de même.

      Est-ce qu’il y a une autre compagnie de transport ferroviaire qui fait ce trajet du Dakota du Nord à St-Jean, NB? Si le CP a vendu ces voies parce qu’elles n’étaient pas rentables, j’imagine que les autres compagnies ne doivent pas se bousculer sur le portillon pour faire ce trajet. Finalement, on se retrouve avec un segment ferroviaire jugé vital par les gens d’affaires de Lac-Mégantic à St-Jean, NB en passant par le Maine, mais qui n’est rentable pour aucun exploitant et est condamné à la décrépitude faute de subsides gouvernementaux.

      Si MMA et World Rail n’avaient acquis et exploité ce segment, quelqu’un d’autre l’aurait fait? Que serait-il advenu des entreprises et des emplois qui semblent en dépendre de façon cruciale? MMA devrait-elle facturer beaucoup plus cher pour dégager les profits nécessaires pour réinvestir dans l’entretien? Qu’en pensent les entreprises qui utilisent MMA? Est-ce que nous ne sommes pas en train de vouloir le beurre et l’argent du beurre?

    • @ dc savard

      Merci, vous savez j’ai eu beaucoup de difficulté à descendre au niveau de votre commentaire masi je crois y être arrivé si je considère votre réaction.

      Trêve de plaisanterie, mon commentaire ne se veu pas aussi ridicule que vous le suggéré car le gouvernement du Québec à émis une ordonnace qui L’ordonnance qui vise MMA, qui transportait le pétrole, mais également Western Petroleum Company et World Fuel Services, à

      Comme vous le voyez, pas si ridicule que cela mon exemple avec la Pizza, le proprio du pétrole/pizza dans ce cas n’est pas Irving et vous mais Western Petroleum Company et World Fuel Services/Le reaurant de pizza
      G.Duquette

    • @g.duquette,

      les désirs de Québec n’ont été enterrinés par aucun tribunal. Alors, ça vaut ce que ça vaut. Ensuite, aie-je parlé quelque part de Western Petroleum? J’ai parlé de Irving tel que M. Boisvert le discutait dans son blogue. Ne mélangez pas tout pour vous défiler.

    • @ g. duquette,
      L’exemple de la pizza qui tombe dans la face de la vieille dame ne tient pas. Pour toutes sortes et de nombreuses raisons qu’il serait trop long à expliquer ici, vous feriez face à tout un barrage d’arguments juridiques pour disculper celui qui commande la pizza. Il est fort improbable que Irving Oil ou que World Fuel Service (propriétaire du pétrole avant sa livraison) soient solidairement tenus responsables de cet accident, mais il est fort probable que les avocats en discuterons en Cour Suprême dans 10 ans et plus…

      Par ailleurs, pour répondre plus précisément à la question “qui va payer?”, eh bien ce seront d’abord tous les contribuables québécois car MMA n’a pas le cash requis, elle fera faillite bien avant de payer ou il y aura une entourlouppette quelconque. Surtout, si le coût de la décontamination et de la reconstruction est de l’ordre de 100 millions de $ et plus. Blanchette peut bien bomber le torse devant les journalistes, il n’en reste pas moins que, dans cette affaire, le gouvernement du Québec est bien petit. Quoiqu’il en soit, on peut compter plusieurs années avant que le moindre nouveau bâtiment soit érigé sur le site et une bonne décennie ou plus avant que la chose soit réglée devant les tribunaux. Il y a des cas de dédommagementsw environnementaux qui ont perdurés pendant bien des années (dans le cas de la cimenterie St-Laurent, près de la chute Montmorency, le jugement de la cour suprême est invervenu 16 ans après la demande initiale de recours collectif!).

    • @veto36,

      pas si certain que nous paierons. En fait, nous paierons parce que nous payons des assurances nous aussi. Mais, d’une part, il y a l’assurance de MMA pour ses convois. Il y a l’assurance du propriétaire du chargement, parce qu’un tel chargement est normalement assuré pour toute la période de transport. Et il y a l’assurance pour les wagons qui n’appartiennent pas à la MMA. Irving Oil et World Fuel ne sont pas les courtiers qui ont organisé le convoi et c’est possiblement de ce côté qu’il y a quelqu’un dont la responsabilité pourrrait être engagée.

      Mais, sur le fond, je suis d’accord que nous en avons pour une décennie ou deux avant de savoir qui paiera quoi dans cette tragédie. Dans l’immédiat, les gouvernements avanceront l’argent. Il n’y a aucun doute que les assureurs se batteront bec et ongles pour faire payer la facture par l’autre assureur. Et les assureurs seront les premiers à exiger une réforme de la réglementation du transport ferroviaire, ce sont eux qui perdront le plus dans cette histoire en bout de ligne.

    • ”Voila Mr Pratte viens de lancer la campagne de banalisation des meurtres de Lac Mégantic. afin que le commerce du pétrole continu et augmente dans un pays ou les possédants ont plus de respect pour un bill de 100$ que pour une vie humaine”

      N’oublions pas que Pratte est le grand défenseur de son patron qui détient une fortune dans le pétrole sale. Il a beaucoup à perdre. De là cette campagne incessante et constante de propagande pro-pétrole sale. La spéculation avant l’humain. Il faut bien qu’il cumule sont Xième millions pour assouvir sa mégalomanie irresponsable.
      Non seulement il banalise ces meurtres, il nous annonce qu’il y en aura d’autres puisque selon lui, il est impossible de se protéger complètement de tels événements. Tels événements…..des humains sont morts calcinés parce que harper et ses ouailles réformistes ont permis à la négligence de s’installer confortablement et il qualifie ça d’événements. Vous voyez le genre.
      Il est donc assuré que d’autres meurtres par incinération auront lieu. Ce qu’il faut se demander, c’est quand et où…Une nouvelle loterie est lancée.
      Et pendant ce temps-là, les meneuses de claque réformistes se limitent à venir égayer la population de Lac-Mégantic faute de ne rien à offrir de plus…il fait attendre la fin de l’enquête évidemment. Heureusement pour les citoyens de cette ville éplorée, la mairesse du coin et notre Première Ministre n’ont pas attendu la fin de l’enquête pour agir. 2 femmes merveilleuses qui ont l’humain à coeur contrairement aux réformistes qui n’ont que du pétrole sale à la place du coeur.

      Sylvain Pelletier

    • 2yves généreux

      Bien que votre angélisme me touche, il est très peu probable que votre scénario se produise. Ils s’en tireront probablement avec moins de dommage qu’un voleur à l’étalage qui a volé un sandwich pour se nourrir. N’ayez crainte, les gros bonnets de la compagnie vont continuer à vivre leur vie d’opulence malgré les cadavres calcinés dont ils sont responsable. C’est ça le fascisme écono-financier. Tout pour la spéculation et la mégalomanie.

      Sylvain Pelletier

    • À partir de de maintenant, il n’y a que le côté juridique et légal qui est en jeu.
      À moins que la politicaillerie s’en mêle et brouille les choses…

      Je nous souhaite bonne chance à tous en souhaitant que ce soient les meilleurs des meilleurs avocats qui nous représentent et que les conseillers du gouvernement du Québec soient clairvoyants.

      Ysabel Labonté

    • La solution a toutes les catastrophes est toujours la même : faire payer les contribuables.
      On blâme MMA mais on peut aussi blâmer nos dirigeants qui ne sont pas assez responsables pour s’assurer que d’une part ces catastrophes n’arrivent pas ( en s’assument des normes de sécurité) et d’autre part en s’assurant que ces compagnies soient en mesure de réparer en cas d’accident.
      Il y a du laxisme a tous les niveaux et c’est pourquoi nous nous retrouvons avec cette situation, mais c’est pas grave on va aller trouver la solution dans les poches des con-tribuables que nous sommes.

    • Pour poursuivre mon commentaire d’hier et répondre à ceux qui ont un grand espoir que MMA ou ses assurances paient. Depuis cet accident, plusieurs spécialistes du droit ont été interviewés. Hier soir, un prof de droit a rappelé un jugement de la cour suprême qui a établi qu’une entreprise minière ayant causé des dommages environnementaux (à Terre-Neuve, si je ne souviens bien) a été libéré de toute contrainte à verser des indemnisations suite à sa faillite. Il y a donc un précédent que MMA pourra utiliser. Par ailleurs, ce même professeur a rappelé un autre cas de dommages environnementaux importants qui s’est soldé par une indemmité de 5 000 $ par personne. Pour ceux qui ont perdu un membre de leur famille ou leur maison, kosse ça donne 5 000 $?

      Revenons donc à la réalité brute. Les entreprises impliquées ne paieront vraisemblablement rien à personne, sinon des grenailles représentant quelques pourcentage de l’ensemble des coûts; et cela risque de se faire seulement dans une dizaine d”années. Entre temps, les personnes touchées devront se débrouiller comme elles le peuvent, avec l’argent que les gouvernements leur donneront. En fin de dossier, ce seront les gouvernements, donc nous, qui paieront la note, point à la ligne. MMA ne sera plus qu’un souvenir du passé, envolée par une faillite ou un démembrement et son président ne sera plus qu’un mauvais souvenir lui aussi. Ainsi, malheureusement, va la vie sur Terre. Nous aurons, entre temps, versé quelques centaines de millions de $ pour ramasser de la boue immonde et toxique au lieu de pouvoir investir cela dans les services de santé, la réfection des routes, les arts ou tout autre activité utile…

    • Si on commençait par les journalistes et chroniqueurs de La Presse. Ne serait-ce pas une bonne idée???

    • ”mais c’est pas grave on va aller trouver la solution dans les poches des con-tribuables que nous sommes”

      On ira chercher le fric dans les poches des étudiants sans salaire ou on grugera dans la maigre pitence des assistés sociaux. pendant ce temps là, Buckhardt contunuera à mener son train de vie opulent et harper continuera à s’en laver les mains. Et les larbins applaudiront. Misère!
      Imaginez un peu si les libéraux, dont la moitié des anciens ministres travaillent maintenant pour les compagnie de pétrole, reviennent au pouvoir. C’est l’absolution inconditionnelle pour la MMA, à coup sur. Desmarais invitera certainement Buckhardt à ses soirées d’opulence ou les dames portent des diadèmes de diamants et les hommes le costard. Et au diable les contribuables. Nous sommes vraiment le dindon de la farce. C’est ça le fascisme écono-financier.

      Sylvain Pelletier

    • Quand on n’a pas d’argent, on paye pas. Et même quand on en a, y en a plein qui ne payèrent jamais.

    • MMA n’a pas les reins assez solides pour éponger les centaines de millions que cette tragédie va coûter. Et on risque d’atteindre le milliard. Bien sûr que nous paierons la facture à court terme parce que nous n’avons vraiment pas le choix. Pour le reste des poursuites, ce sera un combat à long terme avec des responsabilités non encore identifiées et probablement difficiles à prouver. Finalement, on risque d’oublier bien avant que ce soit réglé et d’en prendre notre parti à défaut de pouvoir faire autrement.

      Le problème de fond restera entier et des accidents similaires risquent fort de se reproduire avec l’augmentation du trafic ferroviaire en particulier avec la hausse de production de pétrole en Amérique du Nord. On n’y échappe pas.

      D’un autre côté, regardez les plans de développement du CP et du CN avec leurs dirigeants qui gagnent des millions et leurs actionnaires qui demandent de plus en plus de dividendes. Au fil des ans, ils ont mis des milliers de leurs travailleurs à pied, diminué de façon phénoménale le transport de passagers et ferment maintenant les gares à qui mieux mieux. Qu’on le veuille ou non, nous les simples citoyens, nous n’avons pas un mot à dire et nous subissons. Le résultat, c’est que des tronçons de plus en plus nombreux de voies sont abandonnés, vendus ou cédés à de petites compagnies comme la MMA. Et ce phénomène va aller en augmentant et non en diminuant.

      Vous croyez vraiment que notre bon gouvernement n’est pas au courant de ce qui se passe sur ses rails? Autant le CN que le CP ont leur bénédiction. Alors attendez-vous à voir proliférer des compagnies comme MMA à la pochetée. Finalement, ils ne font que ramasser les problèmes laissés par nos grandes compagnies avides de profit. Et nos gouvernements applaudissent parce que ça fait leur affaire aussi.

      Qu’ils légifèrent et édictent des règles dignes de ce nom. Et qu’ils donnent des amendes dignes de ce nom pour les contrevenants. Quand j’entends le fédéral se gargariser en disant qu’ils n’ont pas diminué le nombre d’inspecteurs, je trouve ça du plus profond ridicule. Ils ne se vanteront jamais de ne pas avoir augmenté le nombre d’inspecteurs en fonction de l’augmentation du trafic ferroviaire quand même. Alors que c’était la question essentielle.

      Mais quelles sont les lois en cas de sous-traitance? Il y en a partout et de plus en plus au sein même des gouvernements. Si le sous-traitant est responsable, on n’a pas fini d’en voir. Quel meilleur moyen de se décharger de ses responsabilités!

    • Là on en a appris une bonne hier. C’est le CP qui a obtenu le contrat de transport de ce pétrole et c’est lui qui a sous-contracté MMA. Je serais curieux de savoir la marge de profit que se garde le CP sur ce contrat et quel service ils fournissent en échange de cette marge de profit. Quelle est leur responsabilité contractuelle vis-à-vis MMA et vis-à-vis le fournisseur de pétrole?

      En tout cas, la prochaine fois qu’un employé du CP viendra commenté l’accident ou dire que MMA est une compagnie irresponsable et dangereuse, il ne faudra pas manquer de lui rappeler que c’est le CP qui a donné ce contrat à MMA. Ne devaient-ils pas s’assurer, eux, que MMA pouvait transporter sécuritairement le pétrole et respecter les clauses du contrat avec le fournisseur?

      Y’a quelqu’un qui a pensé à envoyer une mise-en-demeure aux dinosaures du Dakota du Nord à partir desquels est fabriqué ce pétrole. On ne sait jamais, s’ils n’avaient pas existé, s’ils n’étaient pas morts il y a des millions d’années, tout ça ne serait pas arrivé. Sales bêtes!

    • Il est normal de refiler la facture aux contribuables. Ils sont coupables d’avoir fermé les yeux et d’avoir fait semblant d’ignorer ce qui se tramait entre les dirigeants politiques et les dirigeants de compagnies ferroviaires. La déresponsabilisation ça a un prix. Faites votre chèque citoyens.

    • Toutes ces entreprises sont structurées, en holding, de façon à protéger les échelons supérieurs de propriété. Je crois que les gouvernements (donc le payeur de taxes) vont devoir payer l’ardoise et réparer les pots cassés. MMA ne déboursera pas un cent. It’s over… Quand les chèques commencent à rebondir….

    • ETK, l’arrivée du Canadien Pacifique dans le portrait devrait changer la donne….y sont surement responsable d’avoir qualifié MMA comme un bon fournisseur…à tout le moins pour dédommager World fuel. Curieux que de côté ci de la frontière pas grand monde parle du CP…!?

    • Pour moi, les grands coupables INCLUENT les autorités municipales (MRC et municipalité locale) et le Gouv. du Québec, qui, lors de l’adoption du Schéma d’aménagement de la MRC de Granite, n’ont même pas évalué le zonage le long de la voie ferrée et les risques que son tracé représentait. Plutôt que d’accuser, ils devraient aussi faire MEA CULPA.

    • M. Boisvert, je serais plus porté à m’en remettre aux propos de @JCPom; je pense que le gros de la responsabilité revient à OTTAWA, lui qui est le grand responsable pour la règlementation régissant les chemins de fer…au Canada (Québec y compris)! Advenant la déclaration de faillite de MMA…ce qui est fort probable… il reviendra à OTTAWA de payer les dégâts et/ou de s’en remettre pour porter juridiquement des accusations contre Ed Burckhardt et ses sociétés! Peu importe la solidité financière de MMA… Ed Burckhardt aura toujours sa caisse de dizaine de million$… des sommes d’argents faramineuses prêts à investir ailleurs dans des sociétés déficitaires qu’il pourra gober pour une bouchée de pain! La vraie question: est-ce qu’OTTAWA (gouvernement Conservateur de Stephen Harper) est prêt de jouer le dur et à faire de MMA un exemple? Malheureusement…connaissant le gouv. Harper…ce sera probablement chacun pour soi!

    • Le citoyen ordinaire…appelé par plusieurs le 99pct…paiera la plus large part.
      Peut-être que la MMA ne s’en tirera pas, peut-être que oui, mais chose sûre: Président et actionnaire sortent de là tout de même tout à fait riche avec une vie opulente.

      C’est ça qui est ça dans notre monde. Ça ne pourra pas être autre chose.

      Et pis, si des assurances en venaient à payer pour ça, ce sera le citoyen ordinaire qui paiera via les assurances parce que ces cie d’assurances sont également là pour le “profit anticipé” qu’ils atteindront d’une façon ou d’une autre.

      Alors, qui paiera?
      On se la joue innocent en surface ou on fait pas semblant de ne pas comprendre?

      Pierre Lemay

    • Bon, voilà MMA qui se place sous la protection des tribunaux. Ils disent qu’ils vont travailler à nettoyer tant qu’ils auront du fric dans les caisses, mais clairement les dommages dépassent les actifs de la compagnie incluant les assurances.

      Je trouve bizarre qu’une compagnie ferroviaire puisse opérer avec une assurance aussi faible que 25 millions de dollars. Cette couverture est ridicule. Dans des contrats où il n’y a aucun risque de provoquer des catastrophes les clients demandent des couvertures de responsabilité civile d’au moins 2 millions de dollars et une couverture erreurs et omissions du même montant. Il faut en faire du grabuge pour qu’un employé de bureau fasse pour 2 millions de dommages. Et une compagnie peut transporter 72 wagons de pétrole avec une assurance de 25 millions. C’est insensé!

    • Ben voilà…

      -La MMA ne s’en sortira pas ( quoiqu’elle pourrait bien recevoir de l’aide en subventions pour s’en sortir éventuellement…après quoi!…..Ptêtre avec un changement de nom de cie…enfin…ils les ont les options…)…

      -Le Président de la Cie et les actionnaires se sont assurément préparé et quittent le navire tout à fait riche…

      -Le contrat d’assurance paiera ce qui est prévu…le reste sera payé par les Gouvernements donc, les citoyens…

      -La Cie d’assurance augmentera les coûts des assurances aux citoyens ici et là de quelques dollars afin de renflouer ce qu’ils auront payé.

      Vous continuez à vous demander encore “qui paiera?” , monsieur Boisvert?

      Comme je le disais, ou bien on apprend à voir ce qu’il en est…ou bien on fait semblant que ce n’est pas ça.
      On n’a que ces deux choix.
      On prend tout ça comme si c’était une fatalité….c’est bien ça le pire…

    • @pierre_lemay,

      le gouvernement a beau montrer les dents contre MMA, incluant la mairesse de Lac-Mégantic, la réalité c’est que l’économie régionale a besoin d’un train. Étrangler MMA dans les circonstances n’est pas la meilleure idée du monde non plus. Qui est prêt à opérer une compagnie ferroviaire pour désservir ce segment? Le CP a délaissé et vendu ce segment parce qu’il n’était pas rentable. Le CP a même sous-contracté ce transport à MMA en toute connaissance de cause.

      C’est bien beau de vouloir faire payer MMA, mais l’économie locale et la mairesse de Lac-Mégantic se tirent dans le pied. Quelqu’un devrait aller glisser un ou deux mots à l’oreille de la mairesse pour lui indiquer qu’il serait plus convenable d’adopter un ton moins militaire à l’égard de la compagnie ferroviaire qui a permis aux entreprises de sa ville de continuer à faire vivre sa ville après que le CP les aient laissés en plan.

      Oui, c’est peut-être frustrant, mais il faudra voir plus loin que la tragédie, il y a la reconstruction aussi et ça commence par l’économie locale.

    • A lire le ministre Yves-François Blanchet claironner sur son compte Twitter que la manoeuve de MMA était attendu, que c’est sans surprise et que tout va bien madame la marquise parce qu’ils veulent montrer qu’ils sont en contrôle de la situation à Mégantic. Je n’ai donc pu m’empêcher de lui demander si le gouvernement du Québec compte se lancer dans le transport ferroviaire considérant que le train est vital pour l’économie de Lac-Mégantic. Silence radio. C’est bien beau d’aller chercher quelques millions de dollars, mais si en contre partie les contribuables Québécois doivent financer un Québecrail ou peut-être de l’assistance à perpétuité jusqu’à ce que quelqu’un soit assez fou pour vouloir remplacer MMA et exploiter une ligne ferroviaire qui n’est pas rentable, je suis loin d’être certain que nous y gagnons quelque chose collectivement.

      J’aimerais bien qu’un journaliste de La Presse aille interroger quelques ministres à Québec pour savoir c’est quoi leur plan pour remplacer le train de MMA pour remonter l’économie de Lac-Mégantic. J’ai la vague impression que personne n’y a pensée à celle-là, tout contents qu’ils étaient de faire la peau à un méchant Américain.

    • @dcsavard,

      Je comprends l’essence de votre point de vue et à dire vrai, je ne suis ni en désaccord ni en accord. Je pense pas parler de la même chose.
      Que ce soit un Gouvernement péquiste, libéral, ou peu importe, ça ne change rien au résultat.
      Que ça se passe ici ou dans la majorité des pays occidentaux, ça ne changerait rien non plus.

      Les règles et lois de notre façon de faire nous amène à considérer comme une fatalité que ce soit les Gouvernements qui paient….donc, les citoyens “ordinaires!” ce genre de trucs.

      1-Si la Cie avait pu payer, elle aurait simplement payer et augmenter ses prix pour éponger. Nous aurions payer l’augmentation des prix “anyway”.
      Au final, aucun dommage pour le Cie si elle avait pu payer. Elle aurait récupérer.

      2-Elle peut pas payer. Elle fait faillite. L’Assurance embarque et paiera ce qu’elle a prévu de couvrir. Ensuite, l’Assurance augmentera ses prix des couvertures pour éponger et récupérer ce qu’elle paiera. Qui paiera les augmentations? Le citoyen “ordinaire”.

      J’essayais simplement de dire que peu importe qui “paiera en surface”. Au final, ce sera le citoyen ordinaire, peu importe qui sortira l’argent le premier.
      Mettons que c’est plus évident que c’est ça quand c’est le Gouvernement qui sort l’argent. EN revanche, c’est exactement la même chose au final si c’était la Cie et-ou les Asssurances: le citoyen “ordinaire” épongera ça par le biais d’augmentation de prix.

      Alors, quand un homme qui travaille à LaPresse depuis si longtemps me pose la question “Qui paiera?”, j’ai juste envie de lui répondre qu’on le sait déjà.
      La question à se poser n’est pas “Qui”, mais bien ” Par quel biais le citoyen moyen paiera?”.
      Ce sera le citoyen ordinaire.
      C’est sûr.
      Rien n’est plus sûr que ça.
      Tant qu’on pensera en rêvant en couleurs que ce n’est pas lui par d’autres biais, ben je pense qu’on dort au gaz…

      Et c’est sans compter de l’argent du citoyen ordinaire pour les juristes si ça s’avère nécessaire.
      Ce serait le même résultat: On paiera les juristes du Gouvernement et on paiera via augmentation des prix les juristes de la Partie adverses.
      Les cigarettiers l’ont fait…
      Les Cie pharmaceutiques l’ont fait…
      Walt Mart l’a fait…
      Et j’en passe, on s’en doute bien…
      Si la Cie peut pas, ben c’est faillite…et on paie quand même…
      Si l’assurance paie…elle nous fera payer via augmentations…

      Et pendant ce temps, le Président de la MMA et ses actionnaires sortiront assurémemnt “individuellement” comme citoyen ordinaire tout à fait riche.

      C’est de considérer ça comme une fatalité qui m’embête.
      Je ne propose pas de solutions. Me semble que de juste réaliser qu’il n’est pas normal de trouver ça normal est déjà pas mal…

      Pour votre réflexion, je ne suis ni au courant des propos de Blanchet et je ne me suis pas penché sur cette vision pratico-pratique.
      Je ne lui enlève aucune importance et votre question m’apparaît très bonne.
      J’étais juste “ailleurs”.

    • @pierre_lemay,

      si vous lisez mes interventions précédents dans ce long fil de discussion. Vous verrez que nous disons essentiellement la même chose.

      Je fais juste ajouter que présentement, le gouvernement et la mairesse se font du capital politique à bon marché avec cette tragédie en tapant sur MMA. La réalité, c’est que quand le CP a décidé de ne plus opérer ce segment et de le vendre, les entreprises de Lac-Mégantic se retrouvaient sur la corde raide. Parce que le train est stratégique et vital pour l’économie de Lac-Mégantic. Il semble que la mairesse ne l’a pas encore compris, pas plus que nos politiciens à Québec. Donc, quand le CP a vendu, tout le monde était quand même content que quelqu’un décide d’opérer un train sur ce segment peu rentable ou pas rentable du tout. Le CP recevait des fonds du gouvernement fédéral pour entretenir ce segment, MMA ne reçoit rien. Donc, j’imagine que dans ce contexte, la CDPQ a investi quelques millions dans l’entreprise pour l’aider puisque les entreprises de Lac-Mégantic en dépendaient. Aujourd’hui, tout le monde prend ses distances et fait comme s’ils ne savaient rien et que MMA était un bum alors que tout le monde sait que quand le CP a vendu, ils étaient plutôt les sauveurs.

      Bref, quand je vois mon gouvernement jovialiste à l’idée de faire la peau à une compagnie stratégique et cruciale pour le développement de la région pour laquelle il prétend faire la peau de ladit compagnie, je me dis que quelques bouts de corde à Québec n’ont pas été attachés correctement. Et tout le monde était bien trop content de pouvoir faire un bel acte d’affirmation nationale. Ben oui mon vieux! Maîtres chez-nous!

      Sauf que dans un mois, deux mois, six mois, elles vont faire quoi les entreprises à Lac-Mégantic?

    • dcsavard vous savez tout sur tout les sujets vous.
      Vous devez être tellement intelligent et détenir une si grande culture.
      Tant de connaissance dans un même cerveau, vraiment c’est rare
      Je vois vos commentaires sur les blogs, sur tous les sujets possibles.

      Et surtout, vous avez raisons dans le cas

      Bravo!!!
      Impressionnant…
      Incroyable…

    • @dcsavard,

      Alors tant mieux si on dit la même chose sur le fond.
      Quant à votre ajout, c’est en toute simplicité et sans arrière-pensée que je fais part que j’évite de faire de la politicaillerie, de la partisanerie politique.
      À tort ou à raison, ça se ressent de vos mots.

      En revanche, sur le fond, que le citoyen moyen finira par payer d’une façon et d’une autre et ce, peu importe ce qu’un Gouvernement ferait, là, on se rejoint.

      Quant au reste, je pourrais échanger là-dessus un moment donné, mais je vous trouve rapide sur la gachette pour rien.
      J’ai tout à fait éviter de lancer la pierre au Parti Conservateur dans ce sens-là. Je ne suis pas un Conservateur du tout et pourtant, j’ai trouvé la gachette rapide à les trouver “méchants” et tout..
      Il faut attendre voir ce qui se passera pratico-pratique.

      Pour l’heure, je manquerais diablement d’objectivité de ne pas affirmer que Marois s’est comporté en chef d’État et que la mairesse a punché présent.
      C’Est important ces présences-là et ce rapidement dans le cadre d’une catastrophe comme ça.
      Je peux reconnaître aisément également que les Conservateurs ont été maladroit. En revanche, la partisanerie a été poussé loin dans leur cas.

      J’sais pas. Je pense que c’est un problème majeur de nos sociétés cet espèce de division politique. Il n’y a pas qu’ici.
      On voit les Amerloques où Républicains rejettent ce que proposent les Démocrates. On est tout à fait pareil. Les oppositions rejettent ce que fait le Gouvernement.
      Cette division , on la mérite dans le sens de “on a ce qu’on mérite”.

      Bref, je trouve vos propos intéressants et vous posez de bonnes questions….mais c’est diablement vite sur la gachette.
      Beaucoup trop vite pour ne pas être dan sle ton de la partisanerie politique.
      Je ne joue pas à ça.
      Bien au contraire. Tout dans mes propos n’est pas de ce ton là.

      Mais, sans problème, je viendrai donner mon avis là-dessus en temps et lieu.
      Voyons d’abord ce qui se fera. On est pas tout à fait là.
      Je serai le premier à décrier si ça s’avère à être décrier.
      Mais là? Vraiment? C’est une projection partisane. Je vois pas autre chose.
      Toutes mes excuses si je me trompe.

    • @Pierre_Lemay
      ”-Le Président de la Cie et les actionnaires se sont assurément préparé et quittent le navire tout à fait riche…”

      Si ça peut vous aider à dormir la nuit, les actionnaires de MMA avaient déjà perdu tous leur capital, et ce avant même la tragédie. Je me rappelle avoir lu que la Caisse de Dépôt du Québec, qui est un des actionnaires de MMA, comptabilisait déjà depuis un certain temps ses parts dans la compagnie comme valant 1000$ (une valeure symbolique; MMA n’est pas transigé en bourse mais les analsystes de la CDQ estimait depuis un certain temps que leur participation ne valait plus rien). Donc ils n’avaient pas l’option de se délester de leurs parts avant la faillite et maintenant c’est cuit, ils n’auront pas une cenne sur leur investissement. Ce serait drôle sauf pour le fait que tous les Québécois, à travers la Caisse, était un peu investisseur de MMA…

      Quant aux cadres, je doute qu’ils fasse un dernier coup d’argent avec cette faillite; on ne parle pas de Goldman & Sachs ici, mais d’une petite compagnie régionale qui était déficitaire depuis plusieurs années et dont la vente des actifs ne couvrira même pas ses créanciers de premier ordre. Certains croient que toute compagnie roule automatiquement sur l’or. Vous avez vu Railway Wolrd et ses filiales dans le Fortune 500, quelqu’un? Comme pour les individus, les compagnies ne sont pas toutes égales! ;0

      D’ailleurs, j’ai été amusé de voir que Burckhardt lui-même est un créancier de MMA; la compagnie lui devrait 1 million selon un article de la Presse. Bonne chance pour récupérer ce million, monsieur Burckhardt! Je doute bien sûr qu’on verra ce type sur la paille à moins qu’on arrive à le poursuivre personnellement au civil, mais n’allez pas non plus croire qu’il fume des cigares à 200$ dans un club exclusif au côté de Bill Gates et Warren Buffet, qu’il empochait des salaire absurde de 10M+ comme les PDG des plus grands consortium et n’imaginez pas non plus que la chute brutale et inattendue de son principal actif n’a aucun effet sur ses finances. Je ne serais pas particulièrement surpris d’apprendre que monsieur Burkhardt a personnellement des difficultés financières dans les prochains mois (par exemple, si il avait lui même emprunter ce million que MMA lui doit) et nous auront bien sûr tous une larme à l’oeil si ce devait être le cas.

    • La MMA se place sous la loi de la faillite et ce sont les contribuables québécois qui vont payer les dégats.

      Tony Accurso a encore des contrats avec Montréal.

      SNC Lavalin aussi a encore des contrats avec Montréal.

      Y’a rien à voir. Circulez.

      (pourquoi y’a encore autant de gens qui croient que les choses vont changer ?)

    • Ce sont encore les esclaves du néo-libéralisme qui paieront DÉSOBÉISSEZ C’EST TOUT CE QUI VOUS RESTE DE LIBERTÉ

    • C’est cela la mondialisation les risques et les pertes assumés par le public et les profits réservé au privé. Bienvenue dans le monde de Gog et Magog

    • @pierre_lemay,

      vous vous dites attendons qu’ils se tirent une balle dans le pied avec nos taxes et impôts. Moi, je pense plutôt qu’il est grand temps de demander des comptes à Québec sur la façon dont ils comptent résoudre le problème de transport de marchandises pour les entreprises de Lac-Mégantic une fois qu’ils auront mis MMA en faillite et qu’il n’y aura plus d’opérateur de train sur ce segment. Il est temps de demander combien cela va nous coûter collectivement et voir quelles sont les alternatives avant de se faire imposer une solution qui pourrait s’avérer être pire que de sauver MMA de la faillite.

      Mais, c’est certain qu’ils se sont peinturés dans le coin à force de taper sur MMA et ce sera difficile maintenant de faire comprendre à une bonne partie de la population qu’il faut un opérateur de train pour assurer la survie économique de Lac-Mégantic et que c’est encore MMA qui serait les mieux placés pour le faire, conditionnel à une série de conditions à élaborer.

      Il faut aussi cesser de faire croire que MMA et World Rail disposaient des revenus nécessaires à l’entretien des voies (et en passant la qualité des voies n’y est pour rien dans l’accident de Lac-Mégantic) alors que le CP n’était même pas capable, lui, d’entretenir ces voies sans des généreux subsides du gouvernement fédéral. Il y a un réel problème de nature économique ici.

      Est-ce que les entreprises de Lac-Mégantic sont prêtes à payer deux, trois ou quatre fois le prix de ce qu’il leur en coûtait précédemment pour faire transporter leurs marchandises dans le but de fournir des revenus suffisants à un prochain opérateur ferroviaire qui désservirait la ville?

      Ce sont toutes des questions auxquelles il est grand temps d’avoir des réponses de Québec.

      Maintenant, vous pouvez y voir de la partisanerie si ça vous chante, mais nulle part je n’ai mis le gouvernement actuel en opposition avec un autre qui ferait mieux. C’est le gouvernement que nous avons et pour l’instant il continue de surfer sur la vague de sa formidable gestion des relations publiques et de la crise pour maintenant nous diriger dans le brouillard sur une mer d’écueils. Enfilez votre gilet de sauvetage.

    • @dcsavard,

      Qui paiera? Le citoyen. Peu importe comment et on semble bien en accord.
      Même votre exemple de la Cie du LacMegantic qui a besoin de moyen de transport. Elle paiera plus cher que si le citoyen accepte de payer plus cher le produit transporté. Sinon, le côté gouvernemental devrai intervenir pour garder à flot. Au final, le citoyen paie.

      Ensuite, il y a un fait indéniable. Ce fait est facile à voir et à ne pas banaliser quand on ne fait partie d’aucune famille politique, aucune “secte politique” que j’aime appelé. QUand on en fait partie, on a tendance à vouloir déformer les faits. C’est ce que je reproche à cette nouvelle maladie démocratique.
      Donc, ce fait:

      -Le Gouvernement Provincial a été absolument excellent dans son intervention dans cette crise, cette atrocité. IL a passé outre toute la partie bureaucratique administrative avec un grand bon sens. Cette bureaucratie est bien trop pénible et parfois inutile. On le sait bien! Il a été si bon, qu’il a amené les Conservateurs à faire un peu de même, eux qui réagissait au départ derrière cette bureaucratie. Notre Gouvernement Provincial a un peu montré le chemin au Fédéral par son efficacité. Un bon point aux Conservateurs d’avoir finalement accéléré un peu dans ce dossier….Oh que je n’aime pas nommé cette catastrophe un dossier…

      Suis-je surpris qu’un Gouvernement agisse avec une telle efficacité? Oui bien sûr!! On est pas habitué à ça depuis une quinzaine d’années à tout le moins…La dernière crise plutôt bien géré était bien celle du Verglas….sûrement pas les inondations à St-jean, on comprend ça!

      Puis, pour la suite, je comprends très mal votre façon de “poser de bonnes questions”, mais d’avoir déjà votre conclusion qu’on se noiera avec des gilets de sauvetage.
      Vos propos colle en tout à ce qu’un Parti d’opposition fait de nos jours. C,est ce que je reproche à notre politique d’ailleurs.
      On est tous devant un même problème. Pourtant, quoiqu’un Gouvernement fasse, il est déjà condamné. C’est du n’importe quoi.

      Je répète: Ce Gouvernement a été excellent dans cette crise jusqu’ici. Inutile de banaliser ce fait. C’est ça qui est ça, qu’on fasse partie d’une secte politique ou pas.

      Pour la suite, s’il patauge et se noie, je serai le premier à décrier. Mais comment parler de gilets de sauvetage pour la suite alors qu’on est en plein dedans?
      Comment être si sûr qu’on en aura besoin alors que ce Gouvernement a été si rapidement sur le terrain à en lancer des gilets de sauvetage à tous ceux qui en avaient besoin et ce, très très efficacement?
      Comment pouvez-vous à ce stade-ci même penser que le Gouvernement ne réfléchit pas à vos questionnements, qui sont bons que je trouve bons, je vous le rappelle?
      C’est du n’importe quoi que de conclure à ce stade-ci qu’il n’y réfléchit pas à l’importance de ce moyen de transport dans cette région. Encore plus du n’importe quoi cette conclusion devant l’efficacité de la gestion de cette catastrophe jusqu’ici.

      Ou bien vous êtes d,un grand cynisme à voir la noyade déjà…ou bien vous êtes un devin mon cher monsieur!
      À moins que vous soyiez d’une intelligence beaucoup plus élevé que la moyenne ou que vous vous considérez comme ça?
      Je n’ai pas l’impression que c’est ni l’un ni l’autre…
      Il reste la possiblité de la secte politique. Votre façon de banaliser l’importance de l’efficacité qu’on a vu dans la gestion de cette catastrophe jusqu’ici me fait à penser que c’est tout à fait ça.
      C’est dommage, mais vous êtes à peine subtil dans ce sens-là.

      Si vous voulez poursuivre dans ce ton-là sur les blogues, grand bien vous fasse. Je vous souhaite simplement que ça ne donne pas trop mal à la tête à jouer à ça.
      Je suis sûr que nombreux adorent ce genre d’échanges où “le gouvernement est pas bon et méchant” ou bien que “l’opposition est pas bonne et méchante”….
      De mon côté, je ne participe pas à cette politicaillerie.
      J’essaie de m’en tenir à ce que je vois.
      Et ce que j’ai vu de ce Gouvernement actuel jusqu’ici est très bien.

      Vous auriez voulu quoi avec la MMA?
      Qu’on s’asseoit avec elle gentiment ?
      Cette atrocité qu’on a vécu, personne ne l’a voulu! En revanche, c’est limite criminel.
      Le Fédéral a peut-être allégé les lois de la sécurité pour le bien de l’économie, mais pas à ce point. La MMA avait le devoir d’être sécuritaire.
      Quand le gouvernement me donne mon permis de conduire, ça ne me donne pas le droit de conduire en hiver avec des pneus usés à la corde. Je suis le responsable de ma voiture.

      Bref, je vois pas où vous voulez en venir exactement.
      Enfin, oui je le vois, mais c,est une évidence que vous vous amuser à jouer la politique et que vous ne le direz pas.

      Vos questions sont bonnes pourtant. Ce sera un plaisir d’échanger lucidement si ça devient possible. Pour l’heure, il est juste inconcevable pour moi ce manque d’objectivité face à l’excellente gestion jusqu’ici …..et le lien vers une conclusion qui propose des gilets de sauvetage.
      Désolé, ça ne fait aucun sens.

      Sur le fond, qui paiera? On le sait tous.

    • @pierre_lemay,

      je ne sais pas trop pourquoi vous perdez votre temps à répéter: «Sur le fond, qui paiera? On le sait tous.» Franchement, il y a longtemps que je vous ai dit de relire ce que j’ai écrit depuis le début de ce fil de discussion. Vous vous faites une spécialité de défonceur de portes ouvertes ou quoi?

      La question est plus de savoir si la facture sera d’une part dans les proportions qu’elle le devrait, incluant le rétablissment d’un circuit de train. Et dites-vous bien que lorsque vous embarquez dans un canot vous enfilez le gilet de sauvetage, cela ne veut pas dire que vous aller couler. Dans le cas présent, le gouvernement n’a encore rien dit sur la façon dont il compte rétablir le transport ferroviaire à Lac-Mégantic et c’est un aspect crucial, central et incontournable dans la résolution de cette crise. Désolé, mais je réserverai mon jugement sur les performances du gouvernement quand la crise aura été résolu. Pour l’instant, il reste un enjeu majeur dont personne à Québec ne semble encore saisir l’importance. C’est inquiétant, point final.

      Que vous vous vouliez naviguer dans ces eaux les yeux fermés, c’est bien votre problème. De là à accuser de partisanerie parce que d’autres ne sont pas aussi naïfs que vous, c’est de l’exagération. Et peut-être que votre entêtement à fermer les yeux pourrait s’appeler de la partisanerie, lui aussi, quoique vous en pensiez.

    • @pierre_lemay,

      en passant, vous dites que le comportement de MMA est à la limite criminel. Pouvez-vous nous en donner des preuves? Pour l’instant, la SQ n’a encore déposé aucune accusation contre quiconque. Peut-être bien que le seul responsable est l’ingénieur du train qui n’a pas mis correctement les freins ce soir-là, bien que la compagnie soit responsable de ses employés, ce serait un énorme raccourci que de conclure que la MMA a eu un comportement criminel en tant que compagnie ferroviaire. De plus, pour le reste de ce que nous en savons, la MMA aura respecter les réglements du transport ferroviaire. Alors, la criminalité est jugée par rapport à quoi exactement? Parce que concernant la loi sur le transport ferroviaire, personne n’a encore démontré que la MMA ne l’avait pas respecté.

      Ce dossier devrait être décortiqué depuis le moment où le CP a décidé de vendre ce segment de voies à World Rail. Parce que c’est là que l’histoire débute. Le CP a vendu parce que ce n’était pas rentable à exploiter et que le gouvernement canadien avait décidé de cesser de lui verser des subsides pour entretenir les voies. Lac-Mégantic se retrouvait donc sans transporteur ferroviaire et personne pour entretenir les voies. Que s’est-il passé par la suite dans ce dossier du côté politique, tant fédéral que provincial pour assurer le transport ferroviaire nécessaire à l’économie de Lac-Mégantic?

      Nous savons que la CDPQ a financé MMA à hauteur de plusieurs millions de dollars. Y’a-t-il eu des pressions des milieux d’affaires de Lac-Mégantic pour le faire? Des politiciens fédéraux et/ou provinciaux? Pourquoi la CDPQ est-elle embarquée dans cette galère sachant que le CP ne pouvait rentabiliser ce segment sans subsides gouvernementaux? Sont-ils incompétents à la CDPQ? Tout le monde croyait que MMA pouvait exploiter et dégager un petit profit sur ce segment tout en maintenant des tarifs bas et sans recevoir d’aide gouvernementale? Ils sont payés combien ces gens-là qui ont analysé le business case et ont dépensé quelques millions là-dessus?

      Et maintenant, le gouvernement, il fera quoi? C’est là la question des travailleurs des industries de Lac-Mégantic, sans train leurs ventes s’effondrent et ils perdent leur boulot. C’est bien beau de piocher dans le centre-ville avec des pépines, mais si les gens sont obligés de quitter Lac-Mégantic de toute façon parce que l’économie s’effondre, ça sert à quoi?

      Alors, oui, quelque part le gouvernement aurait dû s’asseoir avec MMA et discuter. Ne présumons pas du résultat non plus, mais c’était le chemin le plus court pour rétablir le transport ferroviaire d’une part. Et peut-être aussi le moins coûteux d’autre part. Personne ne le saura jamais maintenant.

    • Qu’est-ce qui est arrivée? Faut tu être dure de comprenure pour ne pas avoir compris que c’est un DÉRAILLEMENT peut-être que la cause ICI est une négligeance. Mais des déraillements ça arrive souvent. Il faut changer de type de raille. Avoir des trains indéraillable aériens TGV au dessus et des monorails suspendus en dessous indéraillables aussi. Pour le transport de bien des mati`re les pipelines sont le choix no. 1. Donc avoir des infrastructures de 30pieds de hauts en double T en béton visés dans le roc. 2 lignes de TGV INDÉRAILLABLE au dessus pour le transport de biens et de personnes. La barre des T de 10Pieds de haut au tyravers de laquelle passe les pipelines(pétrole brut, pétrole raffinés, minerai, eau, lignes de transport d’hydro-québec pour approvisionner le Canada), et sous la parre des T 3 lignes de monorails suspendus INDÉRAIILLABLE. Liens illustrant type de rails
      http://www.leparisien.fr/clichy-92110/une-nouvelle-voie-pour-le-projet-de-supermetro-19-11-2010-1156444.php
      http://www.denshaotaku365.com/archives/2006/06/25/2168653.html
      Il faut changer les normes de train de l’amérique pour aasurer la sécurité du transport. Les infrastructures doivent être publics et payants les transporteurs peuvent être a la fois publique, et ou privés. C’est le transport des biens qui va financers les coûts. D’une lignes partout au Canada avec des lignes de monorails pour le développement du transport en commun. Sécuritaire a l’épreuve des inondations, de la neie la glace et des traverses d’animaux et de véhicules. Le train a déraillé Qui n’a pas encore compris? Les infrastructures doivent être publics. Les entreprises peuvent investir dans le financement et être payé en crédit d’utilisation future qu’ils pourront utiliser ou revendre. C’est comme les timbres il n’y a pas de prix dessus mais ¸a va prendre de la valeur.

    • c’est pas très compliqué,eux empochent et nous on payent et la cerise sur le sunday il met des employés à pied…..je sais pas si un jour on va comprendre que de restreindre notre consommation de pétrole pourrais changer la donne…on aiment ça les pick-up et les gros vus….

    • Arrêtons de niaiser M. Boisvert! Il n’existe PAS un journaliste, un Québécois dans toute la province, qui ne savent pas que ce sont les Québécois qui vont PAYER pour les dégâts! Pas la MMA! Pas les assureurs de la MMA! Et certainement pas les autres entités commerciales de la MMA! (lois canadiennes obligent). Surtout quand nous savons très bien que cette ferroviaire se dirige déjà vers la faillite! Tout ce qu’on peut espérer de ce “fiasco” ferrovier c’est que le gouvernement du Québec puisse mettre en place un projet de loi qui lui donnera plus de mordant auprès de ce genre de compagnies ferrovières! Comme Québécois, préparez-vous à DES augmentations de taxes dans les prochaines années!!!

    • Sur les derniers propos de @dcsavard qui semble vouloir blanchir la MMA de la majorité de ses responsabilités… est-ce que la MMA n’avait une responsabilité d’ENTRETENIR ses voies ferrées pour assurer, justement, que ses trains ne déraillent pas? La MMA n’avait-elle pas la responsabilité de ses ingénieurs, et/ou de la formation de ces derniers, qui dans le cas de l’ingénieur responsable dans cet accident, avait laissé le train sans surveillance et sans freins! Quand on a visionné les vidéos d’actualité, c’est bizarre à quel point on a pu constater la négligence de la MMA par rapport à l’entretien de ses voies ferrées! Pour ce qui est des propos de @lagentefeminine…c’est encore pire – ses propos ne méritent même pas de commentaire.

    • @raynault,

      vous avez déjà vu la courbe dans le centre-ville de Lac-Mégantic où le train à déraillé? Ce n’est pas le mauvais entretien des rails qui est en cause, mais bien le fait qu’il ait pris une courbe à une vitesse beaucoup trop élevée. Cette courbe se prend à 15 km/h, il roulait à au moins 60 km/h et selon certains même à 100 km/h. Même une voie ferrée neuve n’aurait pas empêché le déraillement à cet endroit.

      Relisez donc la séquence des événements cette nuit-là. Il vous en manque des grands bouts.

    • Monsieur Boisvert je crois que vous etant “avocat” le dossier sur le deraillement dans la nuit du 6 Juillet 2013, reste une catastrophe dans “l”histoire des gens de lac Megantic” et d”ailleurs au Quebec, tant que la MMA fera ses derniers miles au Quebec, la compagnie aura des comptes a rendre si Ed Buckharth ne vend pas a d”autrea actionnaires ses parts si ce n”est deja “Irving” son “boss” lui ne jouant qu”au “broker” pour faire commerce aux transports de matieres “D”hydro-carbures”dangereux pour emmener tel le deversement apres le deraillement fataliste.

    • Pour la suite . L” enquete sera sans doute au frais de l”etat, quoique certaines fondations tel “Croix-Rouge” font propagande quand a MMA,ses employes sot renvoyer et pour laisser a- part, le Patron Ed Buckharth, les pertes encourus lui feront sans doute racheter ses “parts” par un souteneur sans doute “Irving” a qui il devait des “Gages”

    • Quand vient le temps d’empocher, les multinationales sont là. Mais lorsqu’arrive un problème, ils utilisent tous l’arsenal juridique pour s’en sortir. Et la plupart du temps, ils y arrivent.

      Les animaux malades de la peste : … que vous soyez pauvres ou puissants, les jugements de la cour vous rendront blanc ou noir.

    • Croyez moi ET J’INSISTE; je compatisse avec ceux qui souffrent de ce terrible accident mais J’adore me faire l’avocat du diable! Parfois ça permet de mieux voir la problématique…

      A ce que je sache; les chemins de fer ne passent pas dans les centre villes des villages c’est les villages qui se développent aux tours du chemin de fer. Non?

      Si c’est le cas pourquoi on dit jamais y aurait dut avoir un zouf quelque part qui clique sur le fait que peut-être un jour, en haut de la cote, un train pourrait se briser ou je ne sais quoi et un paquet de wagons de billots de bois ou pire de matières dangereuses pourraient dévaler la cote… « Ça pourrait tu dérailler au centre-ville s’te patente-la? »

      Imaginez-vous si rien de cela s’était produit mais qu’un terroriste aurait tiré le conducteur d’un train plein de bauxite en haut de la cote, mit le gaz au fond et sauté du train!

      T’sais quand tu traverses le boulevard de façon nonchalante en te disant que le monde sont légalement tenus d’avoir de bon freins t’es pas le gars le plus allumé sur la terre non plus

      Reprenons le contrôle de nos émotions avant de tout bousculer et attendons de connaitre les faits au lieu de nous emballer comme des gamins en pleurs et épeurés!

    • @-alexandre-

      N’oubliez pas que les bail-outs sont presques tous rembourses par les compagnies.

    • “QUI va payer pour MMA” ? LA question la plus facile du siècle..NOUS (Les QUébecois) ALLONS TOUS et TOUT PAYER­. Je vais vous dire plus..on va payer tous les avocats qui vont contester tout ce qui peut-être contesté dans un fiasco ecologique et économique comme celui-là. Vous croyez que vos impots, taxes et frais de service divers sont élevés maintenant…attendez que ces factures, qui seront payés avec de l’argent emprunté (all déficit “0″ :-) ) rentrent. Vous aller voir combien tout va augmenter. La facture pourrait atteindre un milliard de dollars, une fois tout décontaminé, les immeubles et l’économie locale renflouées à coups de subventions non-rembourasables, ou avec des prêts à bas intérêt, ainsi que le reconstruction avec une déviation de la voie ferrée endomagée. Imprimer mon commentaire, vous le relirez dans 5 ans et on s’en reparlera. Vous connaissez bien la devise du Québec “JE ME SOUVIENS” ?, moi, je préfère celle de Gilles Proulx “JE EM SOUVIENS, DE QUOI ? ..DE RIEN !

    • M. Boisvert,

      Après avoir battu les records de M. Marissal à la course, est-ce que vous voulez aussi le battre pour le blogue le plus longtemps inactif sur cyberpresse? Vous avez encore du chemin à faire, mais vous êtes bien parti.

    • On s’imagine que les problèmes d’infrastructures sont la cause des automobilistes. Bien sur on a besoin de transports en communs efficaces mais la cause véritables du piteux état de nos infrastructures ce sont les camions. Il faut cesser de croire qu’en enlevant les automobiles il n’y aura plus d’embouteillages. Le transport de tout les biens doit se faire par rail mais sécuritaire c’est a dire aériens (pas de traverse de routes ni d’animaux et conçu de manière a être indéraillable. Ça existe ailleurs on a bien 50ans de retard. Mais il vont se payer tout seul ces infrastructures ça va couter bien moins cher de développer un système de rail efficaces aériens que de continuer a transporter les biens et matières dangereuses par route ou rail désuets.

    • M. Boisvert,

      Il faudrait que vous reposiez la même question 2 mois plus tard …

      MMA redemande la permission de circuler sur des voies ferrées; probablement qu’ils vont demander la permission de transporter des matières dangereuses.

      Transports Canada estime qu’ils ont les assurances nécessaires, mais les assureurs n’ont absolument rien payé à date pour Lac Mégantic et ne veulent pas payer.

      Cherchez l’erreur ?

    • Une piste pourrait être exploré: À qui appartenait le pétrole au moment de l’accident? Qui a mandaté MMA pour le transporter? Est-ce que les propriétaires du pétrole ont pris toutes les précautions pour que leur pétrole soit transporté en toute sécurité? Est-ce qu’ils ont pris des assurances en cas de perte du pétrole durant le transport? Ne serait-il pas possible qu’ils aient pris des assurances en cas de déversement? Irving ou son fournisseur?

    • Votre blogue ne vous fatigue pas trop j’espère. Près de cinq mois sans interventions. Si vous êtes trop occupé, passez la plume à quelqu’un d’autre.

    • J’aimerais bien, par exemple, monsieur Boisvert, vous lire au sujet de l’affaire Robinson, Cinar et Cours Suprême.

      Comment peut-on accepter que des riches puissent voler aussi impunément ? Cela me donne tout simplement la nausée car on sait bien que monsieur Robinson ne parviendra pas à obtenir réparation malgré le jugement.

      Pourquoi la prison est-elle réservée aux moins nantis?

    • C’est toujours nous qui payons. Les entententes signées en bonne et due formes avec des cr… sont inutiles parce qu’ils ne les respecteront jamais mais nous poursuivrons pour que nous nous respections nos engagements. Résultat les libres échanges nous appauvrissent parce qu’eux ils continuent de protéger leurs industries et nous demande en plus de subventionner leur tarifs d’hydro, leur industrie automobile, les entreprises qui viennent ici une couple dannées pour séquiper a nos frais avant de les déménager. Ceux qui ont oublié qu’avant le libre échange canada-États-Unis-Mexique on avait ici une industrie de transformation des métaux, du pétrol, de la foret, du textile, du meuble, de la mode, pharmaceutique, nomme en essaient simplement de nous faire croire qu’on est pas en train d,exporter les emplois qui nous reste en europe, en chine, au brésil, etc.
      Les syndicats ont cru a tord que fabriquer des cochoneries au lieu de la qualité leur ferait encaisser plus de contribution a leurs caisses. Erreur. Plus on consomme de cochonerie, plus ont dilapide les ressources, on accumule des déchets mais surtout contribuent a diminuer les conditions des travailleurs. Dans pas longtemps je ne sais pas qui aura de largent pour commander des cochoneries sur internet puisquils ne restera plus de travaillers ici.
      A la fin des années soixantes on avait un point d’équilibre on fabricais des biens durable, de qualité, qu’on se rappel les chaussures, les vêtements, les tissus, les chaudrons, les meubles, les autos etc etc et comme les plus riches ne gagnais pas plus de 20 fois le salaire des moins riches tout le monde pouvait bien vivre payer des impôt ce qui nous donnait les moyens d,avoir un système de santé et des écoles efficaces.
      Les babyboomers ont joué un rôle important dans la détérioration de notre qualité de vie en réclamant la retraite a 65ans pour avoir les places, la multiplication des sociétés d’états et des emplois de fonctionnaires a des conditions toujours plus irréalistes.
      On doit revenir en arririèere et mettre une taxe sur les prodduits importer qui soit assez élevé pour développer nos industries avec se qu’on perd en revenu d’emploi quand les consommateurs choississent d,acheter ailleurs. On doit réglementer les revenus a un maximum de 20fois le salaire minimum en montaqnt le salaire minimum mais en surtaxant le surplus et je veux dire aussi les revenus de placements.
      On doit donner un crédit d’impôt a ceux qui placent leur argent ici et stimuler le développement dentreprises dont une part soient invendable a des intérêts étrangers ni exportable.

    • cimequaire il faudra que la commission Charbonneau vérifie les liens entre les employés de la justice et le crime et mettre un système qui oblige les contrevenant a réparer leur tord et les reconnaitre pas juste recevoir une tape dans le dos des juges quand ce nest pas carrément lavortement de procèes comme on a vu en ce qui concerne les hells. L’état doit appliquer la justice en

    • Dans le libre échange avec l’Europe ça ne sera pas juste les fromages qu’on va perdre, mais l’industrie laitière, du blé, mais, volaille, porc, pêches etc. Ils vont venir acheter nos mines, nos terres, nos quotas de pêches, nos claims de pétrole et finir de nous vider tout en nous laissant avec rien parce des impôts y en paieront pas plus que les américains et les mexicains. L’artic, le pêre noel et notre eau. Jte gage qu’en fonction de ces accords on ne pourra pas refuser qu’ils prennent nos ressources sans même être obliger de nous approvisionner a prix raisonnable. Dailleurs le pétrol on doit faire fixer les prix du pétrole canadien et exiger d’approvisionner notre maarché pour n’exporter que les surplus. Idem pour l’électricité, les métaux , le grain, le poisson et le sirop d’érable. Rien est encore signé qu’ils sont déjà en train d’essayer de contrôler ce qu’on fait ici en boycottant les produits du phoque, ils feront de même pour les ressources de l’artic et notre eau. Ben d,accord avec Warren pour les pipeline a condition que ce soit des PPP qu’ils soient intègre pour déservir tout le territoire sans obligation de travaser les lignes pour approvisionner l’intérieur et être propriété du privé pour maximum 30ans avec au moins 20% dès le départ des revenus et de la propriété au public. Mais construit de bonne qualité. C’est a dire isolé jusqu’à un différentiel de température d’eau moins 50 degrés avec des parties flexibles et devrait idéalement être sur des bases flottantes avec des cylindre hydraulique pour s’ajuster en fonction des mouvements de sol. MAIS sur le même circuit construire une ligne de TGV aérien et monorail pour le transport des personnes et des biens ainsi il sera profitable a tout le monde et doit se rendre dans toutes les régions. Les ressources doivent être obligatoirement transformées avant d’être exportées pour garder des emplois de qualités et profiter des meilleurs profits. Il ne suffit pas d’avoir l’argent pour exploiter et transporter les ressources elles appartiennent d’abord et avant tout aux peuples qui détiennent les droits du territoire. Ça doit leur permettre de travailler mais aussi d’en récolter des impôts pour les systèmes de santé, d,éducation etc.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    janvier 2011
    L Ma Me J V S D
    « sept   fév »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité