Yves Boisvert

Yves Boisvert - Auteur
  • Yves Boisvert

    Yves Boisvert est chroniqueur à La Presse depuis 2000, après avoir été chroniqueur judiciaire pendant 10 ans.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 10 juillet 2013 | Mise en ligne à 11h02 | Commenter Commentaires (176)

    Il est très tard pour bien faire, M. Burckhardt…

    Colette Roy-Laroche (photo La Presse)

    Colette Roy-Laroche (photo La Presse)

    Des fois il est trop tard pour bien faire.

    Nous sommes mercredi matin à Lac-Mégantic et on se demande encore si Ed Burckhardt, président de Rail World, qui possède Montreal Maine and Atlantic Railway, va s’adresser aux gens de l’endroit.

    Il y a 60 disparus.

    Le centre-ville est rasé.

    Le deuil est partout.

    Mais cinq jours plus tard, c’est à coup d’entrevues forcées ou faites au hasard que cette compagnie s’est exprimée.

    Dans une entrevue improvisée hier soir, à laquelle j’ai assisté, le président de MMA, Robert Grindrod, a offert ses condoléances et reconnu une part de responsabilité. Grindrod, en ville depuis trois jours, est le président de cette compagnie basée dans le Maine, mais le vrai grand patron est Burckhardt.

    Mais c’est parce que Philippe Teiscera-Lessard a quasiment forcé Grindrod à venir nous parler!

    Autrement une entrevue ici, une autre là, tantôt ils disent qu’ils ne savent pas, tantôt Burckhardt dit que les pompiers de Nantes ont pu être la cause du desserrement des freins… Et enseuite Grindrod reconnaît qu’un de ses employés était présent avec les pompiers!

    N’importe quoi.

    On devine que les meilleures communications du monde ne les rendront pas sympathiques ici. Ils sont propriétaires du train qui a tué des dizaines de personnes.

    On comprend qu’ils ne savent pas tout. Personne ne comprend encore ce qui est arrivé.

    Mais M. Grindrod est en ville depuis trois jours et il n’a donné aucune conférence de presse.

    Pour dire quoi?

    Au moins ce qu’il a dit hier: nous offrons nos condoléances, nous allons apporter toute l’aide qu’on peut, nous allons vous aider…

    S’ils ne se cachaient pas derrière le manque d’informations pour ne pas apparaître publiquement, on ne sentirait pas, en plus, le mépris.

    Pas étonnant que la mairesse, Colette Roy-Laroche, mette en garde Ed Burckhardt.

    Pensez-vous que s’il y avait 60 “disparus” après un déraillement en Illinois, ou en Utah, disons, le président aurait mis cinq jours –5 JOURS– à se rendre sur place?

    La colère est partout ici.

    Et les gens de MMA l’ont bien cultivée.


    • M.Boisvert,
      Certains biologistes prétendent qu’après 2 heures en plein soleil, un RAT est perdu et qu’il va faire du cancer solaire. On comprend pourquoi cette vermine préfère l’ombre réconfortante des égoûts plutôt que la lumière !
      Robert Alarie

    • Ils sont en processus de “damage control”. Ils étudient avec leurs bureaux d’avocats comment ils vont faire pour se dégager de toute responsabilité et ne rien devoir payer. Je ne serais pas le moins surpris du monde qu’ils trouvent le moyen de mettre la responsabilité sur le dos de la municipalité. Les procès vont traîner en longueur pendant des années et les victimes à bout de moyens financiers vont abandonner et les propriétaires et actionnaires pourront continuer à s’en mettre plein les poches au mépris de la population et de l’environnement.

    • Là-dessus je préfere mettre un bémol et laisser le temps passer parce que plus les jours passent plus le scénario change. Les médias à la recherche de réponse ont tenu lieu du jeu du téléphone qui a fait en sorte que seulement certaines bribes d`informations se sont rendues…
      On découvre de plus en plus que le problême est autant sinon plus les reglementations entourant le monde ferroviaire qui est en cause.

      De plus ,je ne suis pas certain qu`on soit en mesure de distinguer soif de justice et soif de vengeance pour l`instant. Il y a des sentiments qui nous habitent qui sont issus du processus de deuil qui ne s`effaceront que quand on aura trouvé tout le monde ou identifié tout le monde.

      Je partage votre frustration et déplore ce flou évident entre la tragédie et la réaction de MMA mais encore là il faut prendre du recul et attendre avant de juger et lyncher.

    • Moi j’en ai rien à ciré de ses paroles, il n’a aucune crédibilité et objectivité à mes yeux. Sa visite à Mégantic ne fait qu’attisé la grogne de cette ville suite au tragique conséquence de cette catastrophe.

      Un manque d’habileté social d’un gestionnaire d’une compagnie broche à foins qui a vient de causé l’une des plus grande catastrophe du Québec et nous on est l’a à trouvé des réponses c’est n’importe quoi. Des pas de chooeeuur comme on dit par chez nous, voici une partie des réponses.

    • Bonjour,

      J’ai vu l’entrevue du président de Rail World hier et j’avais la vague impression d’un gars comme John Wayne, un “all American Guy”, un dur qui constate froidement un désastre. Il parlait aussi de veste pare-balles! C’est donc une attitude toute étasunienne. Les guerres, les assassinats, les accidents industriels, les désastres naturels l’exploitation du pétrole, c’est leur quotidien, sont habitués à ces choses. Obama n’a jamais envoyé de message de sympathie, du fait qu’une entreprise de son pays est responsable du désastre, CNN n’a pas évoqué l’accident, 60 morts au Québec, ce n’est rien pour eux!

      Le Québec, c’est la société distincte, le peuple qui se solidarise, les artistes qui vont faire des spectacles bénéfices, la voie ferrée qu’on ne veut plus voir au centre des villes. Aux États, même le massacre de l’école primaire de Newton n’a pas permis de changer la réglementation du port d’armes, il y a eu plusieurs autres massacres depuis. C’est pas un désastre de plus qui va les ennuyer!

      Le citoyen étasunien est comme blindé face à ces situations, les dirigeants d’entreprises et les politiciens le sont encore plus. Burkhardt réagit donc en conformité avec ce code de vie, celui du conquérant, du cowboy qui se dit que de recevoir une balle dans le ventre est le risque associé à la conquête du territoire. USA-Québec, deux mondes, deux visions incompatibles. Le Québec a une vision très socialisante, similaire à celle de plusieurs pays européens, les Étatsuniens ont cette vision anglo-saxonne du conquérant pour qui la vie humaine n’a pas une si grande importance. Pas étonnant que le continent nord-américain soit dominé par les anglos, les francos n’ont jamais été de taille pour s’imposer.

      Je me demande bien comment le Québec va pouvoir s’en sortir dans cette mer anglo-saxone de 400 millions de personnes. Ne rêvons pas, nous ne pourrons pas imposer notre vision des choses au reste du continent. Comment gérer cette différence qui découle d’une distanciation de plus en plus grande du Québec du reste du continent? L’industrie pétrolière va continuer à pousser fort, on veut passer des oléoducs partout, aller chercher le pétrole en Gaspésie. Que feront les écolos pieds nus ou en sandales de terre cuite? À terme, est-ce que les Élois auront le dessus sur les Morlocks (référence au roman/film “La machine à remonter le temps”)?

    • @maddog,

      Ce serait une 2e catastrophe mais connaissant la solidarité de Mégantic avec le soutien des gens sensible à la cause on va aller au bout de ça et changer les choses.

    • AGIR pour que la population prenne le temps de faire ce que le gouvernement fédéral ne fait pas.
      Faites vous une copie du réseau MMA et organisez vous partout pour manifester en parcourant bien lentement chaque mètre de cette voie ferrée pour bien inspecter attentivement les installations, les aiguillages [ barrés ou pas ] les clous bien solidement plantés, les rails bien solides et en ligne .

      Si des choses semblent inadéquates ou hors normes, prendre des photos et des positions par GPS pour aviser les municipalités, transport Canada, MMA, vos députés et maires et les médias au besoin. Merci Y B d’être allé faire une visite à Nantes !
      Même si le réseau ferroviaire n’est pas en cause à la Mégantic on entend que les voies ferrées de MMA sont en décrépitudes et réparées en broche à foin.

      Plusieurs suggèrent que si IRVING Oil veut continuer à faire venir le pétrole pour fournir sa raffinerie de St John par l’Estrie que KC Irving prennent un peu de ses énormes profits faits en utilisant un convoyeur [+ CHEAP ] pour financer des sections de voies ferrées MMA en contournement des centres villages entre Farham et le Maine. Considérant que MMA est trop pauvre pour payer la sécurisation de son réseau.

      Parce que Irving oil NB veut faire plus de profits pour les cacher dans les paradis fiscaux IRVING oil de St John NB préfère utiliser MMA au lieu du CN via la ligne régulière en bordure de la 20 et de la 116 jusque dans les Maritimes
      alors Irving a choisi une entreprise délinquante qui charge moins cher donc ils font plus de profits pour chaque litre vendu mais qui ajoute plus de risques dans plusieurs dizaines de villages de l’Estrie
      pour ces raisons je propose que les Québécois boycottent l’achat de carburant IRVING

      Il a été dit que les propriétaires de cette entreprise font de l’évitement fiscal, selon les techniques connues des meilleurs fiscalistes.
      Je n’achète plus aucun produit IRVING depuis que j’ai appris que le vieux fondateur Mr Kc Irving a dit qu’il déshéritait ses fils s’ils laissaient les profits IRVING au Canada.
      http://www.irvingoil.com/fr

    • Quelle réponse SATISFAISANTE aurait-il pu apporter à la population? Il n’y a que le silence qui soit quelque peu éloquent, en pareille situation. Mieux vaut le silence que les propos acerbes de plusieurs qui en rajoutent sur le drame qui se vit à Lac-Mégantic. Pour se retrouver, je crois que ces gens ont davantage besoin de solidarité et de chaleur humaine, que de nos états d’âme où le tact est absent.

    • Bien hâte de voir combien de mots français il aura eu le temps d’apprendre correctement.

      Ne soyons pas dupe, sa structure de compagnie isole bien MMA des avoirs des autres entreprises du groupe…la confusion fera le reste….

    • maddog bien dis..seule facon daller jusquau bout,cest les dons.

    • @M. Boisvert : C’est peut-être parce que je ne suis pas journaliste et que je ne gagne pas ma vie avec ça, mais les conférences de presse, les entrevues et les communiqués n’ont que très peu d’importance pour moi.

      Pour moi, ce qui est important est de mettre tous les responsables en prison ou, si la responsabilité est mineure, au moins de leur faire perdre leur emploi. À mes yeux, faire preuve de sympathie, même si c’est sincère, ne diminue pas la responsabilité. Je me moque complètement du « PR ».

      Quant à la mairesse et certains autres politiciens qui semblent soudainement jouer les donneurs de leçons, je crois qu’ils feraient mieux de se taire. Je comprends qu’ils essaient de jeter le blâme sur les autres le plus rapidement possible pour éviter qu’on porte trop attention sur leur propre incompétence, je comprends aussi que c’est l’occasion idéale pour se faire du capital politique, mais je crois qu’ils devraient montrer un minimum de respect pour les victimes.

    • « On comprend qu’ils ne savent pas tout. Personne ne comprend encore ce qui est arrivé. »

      Là je suis moins d’accord avec vous Monsieur Boisvert.

      Je pense qu’au contraire les gens de la MMA savent très bien ce qui est arrivé.

      Que la police sait très bien ce qui est arrivé également. S’agit de trouver les preuves. Pas pour rien qu’elle parle de possible négligence criminelle.

      Je vais vous le dire moi ce qui est probablement arrivé.

      Oublions l’incendie sur la locomotive c’est mineur.

      Le gars a eu une dure journée à conduire son train. La vie n’est pas toujours facile quand on travaille pour un shortline. À 11 heures le soir il est brulé, il veut aller se coucher.

      Au lieu d’arrêter la locomotive devant l’aiguillage de la voie de garage, de descendre de sa locomotive, d’ouvrir l’aiguillage, de remonter dans sa locomotive, de garer le train sur la voie de garage, de marcher presqu’un mille pour aller refermer l’aiguillage, d’installer un dérailleur à l’avant du train, de mettre les freins manuels sur un nombre suffisant de wagons et de vérifier que les freins manuels immobilisent bien le convoi en cas de défaillance du système de frein « à air » le gars a immobilisé son convoi sur la voie principale, a laissé le moteur de la locomotive tourné, à barrer la porte de la locomotive et est allé se coucher.

      Une autre dure journée l’attend le lendemain matin.

      Sinon comment expliquer primo pourquoi la locomotive était stationné sur la voie principale et deuzio si les freins manuels étaient appliqués comme l’exige la règlementation comment expliquer que lesdits wagons sont arrivés à environ 75 kilomètre heure à Lac-Mégantic. Je
      comprends qu’il y aune pente mais s’il y avait eu des freins manuels d’appliqués sur les wagons en nombre insuffisants ceux-ci auraient quand même ralenti le convoi dans sa descente infernale.

      Là ils sont arrivés en bas comme une boule de bowling et pas les petites boules, les grosses.

      Ce n’est pas mon imagination qui s’emballe, je n’ai pas trop lu d’articles concernant le transport ferroviaire sur Wikipédia.

      Je suis entouré de gars de trains. Se doute bien eux de ce qui est arrivé avec l’information qui sort.

      Ce qui nous fâche c’est que toute une industrie est discréditée parce que le gouvernement fédéral avec son laxisme et sa règlementation désuète autorise des casques de bain à opérer de potentiels trains de la mort à travers nos villes et villages.

      Des clowns.

      Voilà c’est dit. Scuzez-moi.

      Maintenant envoyons de l’argent à la Croix-Rouge. Ça aussi ça va me faire du bien.

    • Il faut se méfier de ces gens-là.
      On s’attend à rien de ces gens làPour faire davantage d’argent, ils ont laissé un train sans surveillance (à $15.00 de l’heure c’pas cher)……et selon un média ils ont dépensé une contribution canadienne (une subvention de 50 millions) pour réparer “les tracks au USA”.
      Ils vont payer si ce n’est la failitte qui les attend qu’après avoir été condamné. On s’attend à rien de ces gens de leur espèce alors pourquoi les rencontrer.
      Lebel doit éclaircir la subvention canadienne pour les chemins de fer USA……..tanné là de l’énergumène.

    • ??? Vous effacer tout simplement mon commentaire?

    • @kodesh “… et selon un média ils ont dépensé une contribution canadienne (une subvention de 50 millions) pour réparer “les tracks au USA”.

      On vient de dire à RDI, que cette affirmation n’a pas été vérifiée.

    • Ce malheureux accident aux conséquences innommables est le fruit de la recherche du plus grand profit possible par toutes les compagnies grosses ou petites afin d’engranger les millions qui permettront aux actionnaires de les aduler et de les aimer encore plus par leurs investissements. Cette recherche effrénée du profit se fait toujours au détriment de la qualité, de la sécurité et du bien être des employés. On vit avec ces résultats partout à travers le monde! Moi j’appelle ça du capitalisme sauvage!
      Tant qu’on permettra cette forme de recherche du profit, on subira des catastrophes du genre, pas seulement chez-nous, mais partout à travers le monde! Qu’on se souvienne seulement de Bopahl en Inde il y a quelques années! Faites la recension de ce genre de catastrophe dans le monde et vous aurez là le résultat d’un capitalisme sauvage mondial.¸
      Après ça, il ne nous reste qu’à sympathiser avec les familles des victimes. Dommage!

      Louis-Marie Blackburn

    • Vous savez M. Boisvert, nous n’avons pas le pouvoir de changer personne à l’extérieur de nous-même…quoique les experts de ce monde vous diront.

      Nous pouvons guider les gens qui nous accordent leur confiance, nous pouvons montrer aux autres nos perspectives et les nourrir de notre connaissance, mais le changement nous appartient à nous seul.

      Il ne faut pas vous attendre à l’impossible pour M. Burkhardt, c’est-à-dire qu’il “fasse le bien” comme vous ou moi ou d’autres l’envisagent. Nos conceptions différentes de ce qui est “bien” et ce qui est “mal” ont toujours divisé le monde…

      Cela dit, que ceux qui veulent voir plus clairs et plus justes que Burkhardt ne cessent pas de nous éclairer d’en haut, d’en bas, et de tous les côtés! Ainsi, nous pourrons très certainement voir collectivement mieux ce qui est “bien”, ce qui est “important” et ce qui “est” tout simplement :-)

    • pour compléter mon commentaire de 12h32

      Peut-être que ça fait 100 fois que les gars de la MMA font ça stationner le train sur la voie princiaple. Le gars de la MMA chargé de l’entertien de la voie qui était là lorsque les pompiers sont partis ne semblait pas surpris en tout cas.

      Ça fait peut-être 100 fois qu’elle faisait ça sans problème la MMA. Tout allait bien et on laissait faire, le gars est seul dans sa locomotive après tout.

      Ça fait beaucoup de travail stationner un train de 73 wagons + 5 locomotives sur une vois d’évitement pour un gars tout seul.

      La 101 fois il y a eu un petit pépin cependant; l’incendie.

      La 101ième fois ça n’a pas fonctionné comme les autres fois.

      C’est ça de la négligence criminelle.

      Maintenant je suis sûr que les inspecteurs du BST vont vérifier s’il y a des “plats” récents sur les roues.

      Des “flat spots” en terme ferroviaire. Lorsque les freins sont appliqués une roue ne tourne plus et elle s’use.

      S’il n’y en a pas il y a de bonnes chances que les freins manuels n’étaient sans doute pas appliqués ou n’étaient pas en bon état.

      Ce dont je doute puisque le Ministre nous assure que les wagnons furent inspectés une journée ou deux avant l’accident.

      Rappelons-nous galement que l’inspecteur en chef du BST a déclaré il y a deux jours en conférence de presse ne pas pouvoir tout nous dire afin de ne pas nuire à l’enquête criminelle.

      On a donc trouvé des choses….

    • Ces gens sont un peu comme des chiens dans un jeu de quilles… Ils ont opéré un système de trains en conformité avec les lois canadiennes et se rendent bien compte qu’une erreur est probablement derrière cette catastrophe. Mais on oublie un peu trop facilement le fait que la réglementation entourant le transport ferroviaire des produits dangereux est plus que déficiente et que le gouvernement Harper a tout fait dans ses « bills omnibus » mammouth pour émasculer toute réglementation en général qui peut mettre des bâtons dans les roues de l’industrie. Ce gouvernement a même autorisé en particulier la compagnie en question à laisser ses trains transportant des millions de litres de produits dangereux sans aucune surveillance pendant la nuit!!!

      Est-ce qu’on pourrait au moins responsabiliser le gouvernement Harper pour ce désastre? La cie en cause n’est pas la seule responsable – elle s’est conformée aux règlements, semble-t-il, et ce sont ceux-ci qui sont complètement inadéquats pour protéger le public. Jusqu’à quel point les compagnies ferroviaires ont-elle fait du lobby auprès des conservateurs pour éviter une règlementation plus responsable? Qui a fait du lobby auprès de Transport Canada pour permettre à cette compagnie de laisser ses trains sans surveillance? Dans les milliers de pages des bills omnibus des dernières années, a-t-on effectivement réduit la sécurité en matière de transport ferroviaire de produits dangereux?

      À la suite du 11 septembre, la sécurité a fait un bond prodigieux et ceux qui prennent l’avion le savent très bien avec plein de contrôles tâtillons – on ne peut apporter à bord un tube de dentifrice de plus de 10 ml – alors qu’on peut laisser un train avec des millions de litres de produits dangereux sans surveillance? Ça saute aux yeux que la sécurité dans les aéroports est une vache à lait pour l’industrie, payée par les voyageurs, alors que la sécurité dans les trains peut affecter les profits des amis des conservateurs, les grandes compagnies et l’industrie. Est-ce qu’un journaliste va finir par poser les bonnes questions et faire les recherches nécessaires pour avoir les vraies réponses?

    • La bonne nouvelle, c’est que cette entreprise est à ce point à ses cennes qu’elle ne fait pas affaire avec une armada d’avocats et un cabinet de relations publiques (à la National ici). Ainsi, on entend une vérité toute crue qui nous désarment tous, car avec le temps, nous nous sommes collectivement habitués à un langage filtré et insipide, digéré par ces cabinets qui ne nous apprend plus rien – on nage toujours dans des déclarations inutiles qui servent à boucher les besoins médiatiques, mais ne répondent officiellement à rien.

      Pour le reste, faut pas se berner d’illusions. Cette cie se mettra en faillite en moins de deux, ça me semble très clair. Ou elle poursuivra son/ses propre(s) employé(s) qu’elle considérera fautif(s). Mais au bout du compte, les sommes impliquées seront trop colossalles pour cette MMA.

      Et pour l’avenir… Ah, c’est très clair – les Conservateurs ne sont pas là pour nous protéger vous et moi. Ils sont là pour le bien des milieux corporatifs, s’assurer que l’industrie puisse se gérer et faire des affaires selon des lois revues à la baisse. Le moins de contraignance possible.

      L’industrie du chemin de fer n’est plus ce qu’elle était – le camionnage a pris la place, fragilisant d’autant cette vieille économie. Et l’histoire se répète: pour conserver les emplois et/ou faire le bonheur des actionnaires, il faut rester “compétitif”, ce qui rime souvent à couper des coins ronds, avec l’aval du gouvernement fédéral dans ce cas-ci. MMA n’est pas seule – il existe plein d’autres cie de second ordre du genre.

      Infiniment triste et révoltant. Et çà ne changera pas tant que çà, je gagerais mon garde-robe au grand complet.

      Alain Durocher
      Blainville

    • Juste un commentaire conncernant l’entretien des voies par MM&A. J’ignore l’état dans lequel elles sont, par contre il semble que beaucoup de gens disent qu’elles sont dans un état lamentable. Que ce soit vrai ou faux, il ne faudrait quand même pas oublier qu’auparavant c’était le CP qui entretenait ces voies et que pour les entretenir le CP recevait nos impôts sous forme de subvention pour entretenir le réseau ferroviaire. Lorsque le gouvernement a décidé de cesser d’aider financièrement le CP à entretenir son réseau, le CP a mis ce segment en vente parce qu’il n’était pas rentable. World Rail l’a acheté, mais ne reçoit pas non plus d’argent du gouvernement pour les entretenir.

      Les finances ne sont pas mon domaine, mais peut-on expliquer comment MM&A peut à la fois être compétitive et dégager assez de profits pour entretenir ces voies alors que le CP avec la grandeur du réseau qu’il a et les moyens financiers qu’il a n’y arrivait pas sans l’aide du gouvernement? Peut-être bien que cette partie du réseau ne devrait tout simplement plus exister. Si elle n’est rentable pour personne et que les contribuables ne veulent pas dépenser une cenne pour l’entretenir, c’est jouer avec le feu que de laisser une entreprise l’exploiter sachant que ce seul segment ne peut permettre de dégager assez de profits pour payer son propre entretien.

    • Le grand patron de MMA parle de la légalité de stationner un convoi sans surveillance pendant plusieurs heures. Il dit que cela se fait partout. Mais dans une pente?????

    • Bon OK on a compris le PR c’est pas le fort de MMA et de son président. C’est évident et franchement ça doit pas être si dur à comprendre que ça, même pour un journaliste.

      Mais à ce stade l’image on s’en balance, ce qu’on veut c’est savoir que qui s’est réellement passé et que s’il y a eu des fautes elles aient des conséquences.

      Mais apparemment vous préférez vous excitez et lâcher des blâmes à chaque bribe d’information qui passe. Pas fort votre affaire M Boisvert…

    • @veto36

      10 juillet 2013
      11h37

      Incroyable que le modérateur à toléré autant de préjugé facile et de fausseté de votre part.

      L’accident au Lac-Mégantic est la nouvelle la plus diffusé et la plus commenté sur CNN, des milliers de commentaire ont été écrit sur le site en support au Canada, au Québec français sans parler des dons à l’international.

      La nouvelle est d’ailleurs la 3ième nouvelle la plus diffusé à l’international. La BBC suit aussi la situation de très très près. Sans parler que la Gazette a probablement mit dans sa poche tout les autres médias pour une couverture incroyable.

      Il n’a pas à dire, vous n’avez pas peur de faire rire de vous.

    • Notre Gouvernement national vient d’annoncer 60 millions en aide. Les ministres Québécois sont présents depuis le début. Le gouvernement d’Ottawa, ce gouvernement étranger à qui on achemine bon an mal an environ 50% de nos taxes et nos impôts s’est pointé le nez par l’entremise d’Harper et quelques uns de ses clowns, essentiellement pour défendre l’exploitation pétrolière et les sables bitumineux de l’Ouest, qui, rappelons-le, maintiennent le dollar canadien à un haut niveau au détriment des exportations du Québec et de l’Ontario. Ces dinosaures politiques devront, un jour, expliquer comment ils font pour ne pas voir de liens entre leur approche de la déréglementation tout azimut et des événements dont Lac Mégantic n’est sans doute que le plus triste exemple à ce jour.

      Courage, gens de Lac Mégantic. Le peuple Québécois et son gouvernement sont avec vous, partagent votre douleur et vous aideront à reprendre une vie normale.

    • M.Burhardt vient d’avouer avec une certaine candeur que les freins à mains n’étaient probablement pas appliqués sur les wagons et le commentaire de le piano_ivre de 12h32explique très bien pourquoi.

      De plus il avoue que l’employé dépêché sur les lieux après l’incendie de la locomotive à Nantes n’avait pas les compétences pour sécuriser les locomotives et les wagons.
      Alors pourquoi l’entreprise n’a t-elle pas envoyée une personne qualifiée et réveillé son conducteur qui dormait dans un motel de la région?

      Tout ça sent la négligence criminelle et cette entreprise devrait se voir enlever son permis d’opération jusqu’à la conclusion de l’enquête.

    • @ le_piano_ivre

      Votre hypothèse m’apparaît conforme aux faits connus et basée sur une excellente observation de la nature humaine. L’argument technique quant à la vitesse du train est d’une redoutable logique. La seule autre piste logique serait un sabotage. S’il y avait une possibilité de gager sur le résultat de l’enquête, je mettrais tout mon argent sur votre hypothèse.

      Ceci étant dit, est-ce qu’on peut s’entendre qu’un tel comportement insoouciant pour la vie d’autrui, qu’il s’avère ou non, aurait été beaucoup difficile si on avait maintenu l’exigence d’avoir deux conducteurs sur les trains, particulièrement sur les convois qui transportent des matières dangeureuses?

    • @le_piano_ivre

      Votre commentaire est tres pertinent.

      Il y a beaucoup de personnes qui travaillent a des postes dont chaque erreurs ou omissions peuvent engendrer un catastrophe. On l’a vu a SFO la meme journee, avec des consequences bien moins catastrophiques.

      Ces metiers/postes/roles sont generalement encadres tres strictement, ont des “check lists”, des procedures tres serrees, etc…En Anglais on parle d’eviter des “single point of failure”, donc une ou plusieurs redondances sont en place.

      Etait-ce le cas ici ? Est-ce l’ingenieur avait en main ces procedures ? Etaient-elles assez strictes ?

      Supposont que oui. Rien ne peut empecher un ingenieur fatigue de couper court aux procedures, check lists, de trouver des raccourcis. SAUF, un autre ingenieur qui va le rappeler a l’ordre.

      Le facteur humain est souvent mieux controle par un autre humain. Quelqu’un qui va poser des questions, insister, etc…

      Les avions en 2013 peuvent voler avec un seul pilote, la plupart. La redondance humaine dans le cokpit, c’est aussi pour mitiger ce facteur humain. Je serais assez surpris que cet ingenieur ne soit pas completement devaste aujourdhui. Si il pouvait seulement retourner quelques jours en arriere et appliquer les foutus freins sur tout les wagons.

      Toutes les precedures au monde (elles sont necessaires), dans n’importe quel domaine, n’empecheront pas un invididu de trouver des raccourcis, due a la fatigue ou autre. L’employeur a le devoir de a) s’assurer que les procedures sont suffisantes b) engager des individus minutieux, dans ces postes c) controler le facteur humain au maximum.

      Ma conclusion ? ca n’a pas de sens d’avoir un seul ingenieur (chauffeur) pour sauver quelques dollars. La prime d’assurance de ces companies devrait tellement augmenter avec un seul chauffeur que ca ne vaudrait pas la peine de couper ce poste.

    • @clacla,

      oui, dans une pente. C’est aussi ce qu’a soutenu M. Finnson, vice-président de la conférence du rail au syndicat des Teamsters dans cette entrevue: http://www.lapresse.ca/actualites/dossiers/tragedie-a-lac-megantic/201307/09/01-4669054-cause-du-desastre-le-president-de-mma-contredit-categoriquement.php Et nous ne pouvons certainement pas accuser M. Finnson de porter la direction de MM&A dans son coeur. M. Finnson évoque même que dans les Rocheuses, il faut parfois embrayer les freins manuels de tous les wagons à cause de la pente qui est autrement plus accentuée qu’à Nantes. Il évoque aussi le fait que oui, ils stationnent aussi sur la voie principale. Et comme MM&A est propriétaire du segment sur lequel elle circulait via la maison mère, il est clair qu’ils savent qu’ils sont les seuls à utiliser cette voie et qu’il n’y a donc pas d’autre convoi prévu pendant la période où ils ont stationné le convoi.

    • @ Le_piano_ivre

      Merci pour ces précisions. Bon résumé.

    • On focus sur le président de la MMA parce qu’on aimerait beaucoup avoir un coupable.

      Mais le coupable, dans le fond de l’affaire, est le fait que des trains dangeureux passent dans les villes. Aujourd’hui, c’est la MMA. Demain ce sera CP ou CN ou n’importe quelle compagnie de train. Il faut simplement changer les règles.

      Le vrai coupable, c’est les règles et lois qui sont TOUJOURS laxistes lorsqu’il est question de pétrole. Le Canada et ses créationnistes au pouvoir nous ramène au 19e siècle. On a juste échangé le charbon pour le pétrole.

      @ Le_piano_ivre

      Heureux de vous relire à nouveau. Vos commentaires sont toujours pertinents et très bien articulés. Bonne journée.

      Francis Côté

    • C’est affreux ce qui s’est passé à lac Mégantic mais je trouve les gens sévères face aux dirigeants. Il faut arrêter de vouloir du sang et s’en prendre à n’importe qui. Personne ne sait encore qui est responsable. Le PDG ne conduisait pas le train, il n’a pas éteint le feu. Si je me fis aux commentaires et aux journalistes, les québécois semblent être des experts en PR.
      Je pense qu’il doit être dévasté lui aussi et ne sait surement pas comment réagir. Il a dû se faire conseiller par ses avocats de ne rien dire et c’est ce qu’il a fait.

    • @le_piano_ivre

      Vos commentaires sont très pertinents et j’aimerais ajouter que le patron Burckhardt était au courant de cette pratique car il s’est trahi.

      Comment il s’est trahi?

      Premier réflexe du monsieur est d’accuser les pompiers d’avoir arrêté la loco. Mais depuis quelques jours on nous dit que les freins à main “doivent”, “devraient”, “sont” (choisir le verbe qui vous convient) suffisant pour “parker” le train. Alors pourquoi accuser les pompiers sinon que tu sais que les freins à main ne sont possiblement pas en fonction? C’est rien qu’une hypothèse et je peux me tromper mais….

    • @dcsavard

      Votre commentaire de 13h41

      Les coûts d’un chemin de fer Classe 1 sont de beaucoup supérieurs à ceux d’un Classe II ou III.

      Et en main-d’œuvre et en capital.

      Chez les Classe Ii et III l’équipement utilisé incluant les rails est généralement de l’équipement usagé dont n’ont plus besoin les Classe I.

      On voit le même phénomène dans le domaine de l’aviation. Les avions usagés qui ne servent plus pour Air Farnce, Air Canada, American Airlines et autres sont souvent vendus à d’autres.

      Il en va ainsi même pour les autobus. Si vous allez à Cuba vous risquez de voir de vieux autobus de la STM.

      Comme celle-ci d’ailleurs. C’est encore écrit STCUM dessus.

      http://metrodemontreal.com/forum/viewtopic.php?t=11369

      Ahhhh finir ses vieux jours à Cuba….

      Il y en a qui sont chanceux quand même.

    • Mr Boisvert

      Du journalisme de bas etage…digne de “Allo police”

    • Clairement…le gars est depasse par les evenements… il nous demontre aussi qu’il est le genre de personne n’ayant aucune empathie envers les autres… surtout quand les autres ne sont pas des compatriotes. Si la crise de 2008 l’a mis dans une mauvaise position financiere, je predis que celle-ci va l’achever!! Allez ouste! du vent!!

    • Décidément ce Boisvert il ne supporte pas la critique

      On s’en souviendra….

    • Un pipeline (oléoduc) serait nettement plus sécuritaire. Parlez-en aux gens de San Bruno…

      http://en.wikipedia.org/wiki/2010_San_Bruno_pipeline_explosion

    • Je vis au Québec et travaille aux États-Unis. De ce fait, je remarque que les médias américains sont tout à fait muets sur le fait qu’une compagnie américaine – la compagnie ferroviaire américaine MMA – soit venue ”bombarder” – une jolie petites ville du Québec. C,est un fait divers – triste – qui est bien simplement arrivé au Québec….Même le blogue de Monsieur Richard Hétu qui traite des affaires États-Unis se tait sur le sujet. Est-ce qu’un aussi grand silence viendrait planner suite à un bombardement d’une communauté arabe par les États-Unis? Je ne crois pas…Vite on viendrait dénoncer les agirs – les négligences des Américains. Pauvre de nous….

    • Ed Burckhardt aura beau blâmer son opérateur de train, le fait est qu’il lui a donné le mandat de l’opérer. Il est par conséquent responsable des actions de son opérateur. C’est aux poches d’Ed Burckhardt que les recours vont s’attaquer.

      L’autre ligne de défense de la MMA, c’est d’affirmer qu’ils ont suivi les lois et règlements en vigueur, d’où la présence d’un seul et unique opérateur. À ce titre, si les lois et règlements en vigueur permettent ce type de catastrophe, le législateur, en ce cas le fédéral, devrait lui aussi être poursuivi. À mon sens, mais je ne suis pas dans le domaine, les lois édictées par le fédéral ne respectent pas le principe du bon père de famille :

      La responsabilité civile peut être de nature extracontractuelle et est alors principalement régie par l’article 1457 du Code civil du Québec, qui se lit comme suit:

      Toute personne a le devoir de respecter les règles de conduite qui, suivant les circonstances, les usages ou la loi, s’imposent à elle, de manière à ne pas causer de préjudice à autrui.

      Elle est, lorsqu’elle est douée de raison et qu’elle manque à ce devoir, responsable du préjudice qu’elle cause par cette faute et tenue de réparer ce préjudice, qu’il soit corporel, moral ou matériel.

      Elle est aussi tenue, dans certains cas, de réparer le préjudice causé à autrui par le fait ou la faute d’une autre personne ou par le fait des biens qu’elle a sous sa garde

      http://www.avocat.qc.ca/affaires/iiresp-admin.htm
      ………….

      Cela dit, Qc a annoncé aujourd’hui des mesures exceptionnelles pour indemniser les sinistrés. On attend toujours un geste de la part d’Ottawa. Faut-il leur rappeler que nous payons aussi des taxes et impôts?

    • @Soleilsoleil

      Vous devriez arrêter de prendre vos sources d’information sur La Presse et arrêter de dire n’importe quoi car on a pas besoin de travailler au États-Unis pour s’informer sur les États-Unis. Tout les médias sont sur internet et d’ailleurs CNN.com à encore aujourd’hui le drame de Lac Mégantic en première page du site web.

      Est-ce que CNN peut améliorer la couverture, tout à fait, est-ce que CNN est muet sur le sujet? Totalement faux.

    • Burkhardt blâme maintenant l’opérateur…

      On commence bien à se douter que l’immobilisation du train n’a pas été faite correctement. Mais j’espère que Burkhardt ne s’imagine pas qu’il disculpera totalement sa compagnie en mettant tout sur le dos de l’opérateur. Et ses assureurs le lui rappelleront certainement quand viendra le temps de payer les réclamations…

    • Ca fait pitié comme compétences en communications chez MMA. On souhaiterait presque pour eux qu’ils eussent engagé une compagnie de relations publiques. Lancer des accusations contre le chauffeur comme ça, ça pourrait peut-être leur couter une autre accusation lorsqu’on aura le vrai portrait.

      @dandumais
      Des explications ? Je trouve le texte excellent et malgré les circonstances, assez posé.

    • Que faut-il écrire pour satisfaire soit M. Boisvert, soit le modérateyr, soit les deux? Et vous acceptez les commentaires de souverain, le gaspésien et autres huluberlus qui ne cessent d’invectiver tout un chacun. Qu’avait mon commentaire de répugnant? Je lis le premier commentaire de souverain et traiter les gens de rat n’est quand même pas trop digne.

    • @atchoum

      Oui sauf que…

      Sauf que rien n’empêche Burckhardt de transférer certains actifs du MMA dans certaines autres de ses compagnies dans les semaines qui suivent et de mettre un peu plus tard MMA en faillite.

      Et comme lui et ses autres entreprises sont aux Etats-Unis j’entrevoie de longues poursuites légales avant de pouvoir mettre la main sur quoi que ce soit.

      Ça va surtout faire le bonheur des avocats tout ça qui vont se faire un plaisir d’y mettre un tas d’avocasseries.

      Comme l’impression que les 200 millions ou plus que tout ça va coûter va finir par sortir de nos poches.

      Nos taxes.

      Ed Burckhardt lui va continuer à opérer ses autres compagnies de trains ailleurs.

    • @dcsavard

      J’ai fait valoir un point un peu similaire hier comme quoi c’est facile après coup de comparer des exploitants comme MM&A au CN/CP pour mettre en évidence leur médiocrité.

      Mais en même temps, ce n’est pas vraiment surprenant d’apprendre que des compagnies qui rachètent des segments non-rentables pour le CN/CP doivent couper les budgets en personnel et en entretient afin d’opérer ces segments de manière rentable.

      Alors la question devra se poser: est-il responsable de laisser des exploitants de seconde classe transporter des marchandises explosives?

    • @ pbrasseur: “Décidément ce Boisvert il ne supporte pas la critique. On s’en souviendra…”

      Mais de quoi parlez-vous?

    • @kewl Mais de quoi vous parlez?

      Ne vous en faites pas, M. Brasseur n’en est pas à son premier commentaire insignifiant. Donc, il est censuré sur ce blogue et sur d’autres blogues. Vous savez, la censure a parfois des bons côtés.

      @le-piano Bonjour cher ami du foot. Je serais prêts à gager un vieux deux que les comptables de M. Burckhardt ont déjà commencé le transfert des actifs vers des sociétés situées à l’extérieur du Canada et des USA.

    • Ecoutez si vous avez travailler en Ontario des boss comme lui vous en avez probablement rencontre. Ils sont capable de mettre un employe a la porte pour pas grand chose et reussissent a dormir le soir. Ce sont de vrais psychos sans emotions qui ne pensent qu’a leur bonus. Celui-ci traine encore dans le coin a cause qu’il a probablement perdu pas mal d’argent durant le techno crash. Vieux et a moitie senile sont discours va d’un bord a l’autre.

      Le vrai probleme avec cet accident c’est que le train etait sans surveillance avec la benediction du gouvernement. Ca prend un accident pour faire respecter le gros bon sens contre le profil.

    • …et Mme Maros d’en profiter pour faire de la petite politique de bas étage en attaquant le gouvernement fédéral “au cas où…”. Cheap, comme d’habitude.

    • @simonolivier

      Merci même si je l’avoue le foot m’intéresse moins. Pas allé voir un seul match cette année. Je ne regarde à peu près pas à la télé.

      Même si c’est toujours de beautiful game.

      J’avais lâché le hockey à l’époque à cause de la violence sur la glace et là je suis en pause de foot à cause de la violence et surtout du racisme dans les estrades en Europe.

      Mais ça commence à me travailler…. :-)

    • Alors que son PDG l’accuse et le suspend, on n’entend pas beaucoup d’échos que cet employé aurait risqué sa vie pour éloigner des citernes pleines de pétrole des lieux de la catastrophe. Selon plusieurs articles de La Presse il aurait été éveillé dans la nuit en vue de prendre en charge un autre convoi quand il a entendu de Nantes les déflagrations. Il aurait réquisitionné un véhicule rail-route et aurait dévalé la voie ferrée jusqu’à Lac-Mégantic où il aurait à l’aide de ce véhicule de fortune et au risque de sa propre vie remorqué plusieurs wagons du lieu de la catastrophe après avoir emprunté une combinaison anti-feu et donner des informations utiles aux pompiers. Certains auraient déclaré qu’il s’est comporté en héros.

      C’est presque passé sous le radar de tous les grands médias … Et c’est cet homme que son patron dont le mépris dégouline des lèvres désigne comme bouc émissaire. C’est à vomir de dégoût !!!

    • le_piano_ivre
      « Sauf que rien n’empêche Burckhardt de transférer certains actifs du MMA dans certaines autres de ses compagnies dans les semaines qui suivent et de mettre un peu plus tard MMA en faillite. »
      .
      J’aimerais avoir plus de compétences pour affirmer plutôt que supposer, mais je crois que :

      - si la négligence criminelle est prouvée, la MMA ne pourra pas se désengager des poursuites. Si je ne me trompe pas, la facture dûe pour un acte criminel est exclue d’un dossier de faillite;

      - La MMA va recevoir ses mises en demeure. Mais Rail World aussi. La MMA appartient à un holding. Peu importe le montage financier, ze big boss de Rail World reconnaît l’appartenance de la MMA à Rail World. Mises en demeure certain. Si la MMA n’a pas les capacités de payer, Rail World l’aura.

      - la MMA pourrait en effet faire faillite et repartir sous un autre nom d’affaires à partir de la même adresse postale, tout comme le font de nombreuses cies corrompues citées à la commission Charbonneau. Ce n’est pas parce qu’on rit que c’est drôle;

      - Normalement, puisque l’accident a eu lieu au Qc, la cause doit être traitée au Qc, selon le Code civil du Qc, pas selon la Common Law. La partie va se jouer sur le terrain québécois.

      - On parle ici d’une catastrophe en pertes de vies humaines, de dommages matériels (et patrimoniaux) et de contamination sinon de souillage environnemental pour l’eau et le sol. On parle également de perte de jouissance ici, maintenant et pour un sapré bout de temps pour les autorités civiles et les gens ordinaires.

      Dites-moi, combien ça vaut tout ça, selon vous? 200 millions, ça me semble de la petite monnaie.

      On a ici affaire à une transnationale qui a les moyens de faire modifier les lois à son avantage au fédéral.

      J’espère qu’elle sera également poursuivie en action civile pour dommages intérêts punitifs.

      Je souhaite également que le fédéral soit poursuivi. D’après les faits qui sont rapportés, la législation fédérale tend à promouvoir le développement économique au détriment de la santé et du bien-être des payeurs de taxes.

      Dans ce dossier, je souhaite que le gouvernement québécois crée un précédent et fasse un exemple, que ça fasse mal.

      C’est peut-être un genre de dossier inconnu au Qc. J’aimerais bien lire des avocats ou juristes à ce sujet.

    • @argyle

      Mme Marois ne fait pas de la petite politique, bien au contraire, elle démontre qu’elle est une première ministre forte, efficace et très professionnelle. En plus, on sent qu’elle est vraiment touchée par ce qui arrive aux gens de Mégantic. Bravo Madame Marois!

    • @pbrasseur

      Vous dites que la compagnie n’est pas très doué pour le PR. Elle ne semble pas très doué non plus dans le transport ferroviaire.

      Libre à vous de faire l’apologie d’un système qui protège et récompense les incompétents, mais de grâce, cachez-vous!

    • @Maniacs: Je m’excuse mais je n’ai pas dit que les médias américains étaient silencieux sur le sujet. J’ai dit que les médias américains sont muets sur le fait qu’une compagnie américaine – la compagnie ferroviaire américaine MMA – soit possiblement responsable du ”bombardement” qui a eu lieu au centre-ville de Lac-Mégantic samedi dernier. Je contate, bien simplement que les médias américains n’embrassent pas la possibilté que Lac-Mégantic ait été victime de négligence de la part d’une de leurs compagnies.

    • @babylone 10 juillet 2013 16h05
      Madame Chose, vous écrivez :…« bla bla bla..Et vous acceptez les commentaires de souverain et autres huluberlus qui ne cessent d’invectiver tout un chacun»
      S’cusez «baby alone», mais si vous avez quelque chose à dire à l’«hurluberlu» que je suis, adressez-vous directement à moi !
      Et puisque vous m’insultez anonymement, si je me suis adressé à vous en tant que «Madame Chose», sachez que c’était prémédité !
      Robert Alarie

    • Shalom in Quebec Mr. Burckhardt

    • Vous y croyez vraiment que des accusations de négligence criminelle remonteront jusqu’à Burckhardt lui-même?

      Le chauffeur est probablement dans le trouble s’il a effectivement omit d’enclencher les freins manuels. Peut-être aussi le cadre qui dirige les opérations et à la limite certains hauts gestionnaires de MM&A.

      Mais remonter jusqu’à Burckhardt lui-même, un financier qui gère un holding ferroviaire depuis son bureau de Chicago? J’en doute fort…

    • @almon 10 juillet 2013 17h23
      «Et c’est cet homme que son patron dont le mépris dégouline des lèvres désigne comme bouc émissaire. C’est à vomir de dégoût !!!»
      Vous avez bien raison, cet homme fait partie de ceux pour qui le profit sert de conscience et pour qui une «tête» d’employé ne vaut pas plus qu’un cigare à 100.$…
      Pathétique…..
      Robert Alarie

    • Sérieusement… Est-ce que c’est si difficile pour une corporation d’admettre qu’elle a du tort lors d’une catastrophe. Je les vois patiner comme BP lors du désastre dans le golf du Mexique. Pourquoi se mettre à dos autant de gens quand la seule chose qui aurait fallu est un communiqué disant que la tragédie était inacceptable et qu’ils allaient travailler pour que cela ne se produise plus jamais. C’est quoi pour eux d’engager 2 gars de plus par train?

      Cette histoire me dégoute et me fait encore plus haïr le corporatisme. Les gars sont prêts à se mettre à dos la population pour sauver quelques “cennes” sur leurs salaire. yark

    • @argyle 10 juillet 2013 16h52
      Admettez-vous qu’à peu près TOUT le monde, sauf vous, questionnent le laxisme et la négligence du fédéral en ce qui a trait à la réglementation du transport de matières dangereuses d’un océan à l’autre de votre plusss meilleur pays……!
      Qu’aurais dû faire Madame Marois d’après vous, «remercier» le Ministre Lebel pour ses acrobaties de déculpabilisation ?
      Conclusion : comme d’habitude, vos propos à l’égard de Madame Marois ou tout autre politicien qui ne couche pas sur la colline aux tulipes sont à côté de la «trac»…!
      Ressaisissez-vous avant que la locomotive vous passe dessus !
      Robert Alarie
      P.S. Vous voulez parier que, d’ici quelques jours, votre pote Harpeur va utiliser le même outil(sic) de dépannage (sic) avec Lebel que Burckhardt avec le mécano de la loco : la guillotine !
      Robert Alarie

    • Effectivement la sécurité dans les aéroports c’est très payant avec des employés mal formés et payés encore plus mal. Les machines par contre coûtent cher.

      Faites-vous confiance au journal Guardian? Ils disent que le terroriste aux caleçons travaillait pour la CIA http://www.guardian.co.uk/world/2012/may/09/underwear-bomber-working-for-cia Une façon comme une autre de mousser les ventes… et de donner aux gouvernements l’excuse parfaite pour nous espionner sans mandat (maintenant tout le monde sait que je ne fabule pas) et d’acheter plein de caméras et de contrats de surveillance avec des fimes d’informatique où le gouverneur général est actionnaire. Une prorogation, ça se paye.

      Faut croire que les trains ce n’est pas payant.

      Les accidents et les morts, ça fait partie du cost of doing business. Ils paient et ils continuent car ils s’en foutent. Un Américain vaut 6 millions de dollars selon des calculs. Un Québécois sûrement moins.

    • Je ressens viscéralement la colère des citoyens du Lac-Mégantic. Les orphelins de cette tragédie sont mes orphelins. Je serai parmi les nombreux citoyens qui talonneront les responsables de cette immonde tragédie. Le sens de ces pertes humaines s’imposera le jour où justice sera rendue. Et de toute mon âme, je souhaite que ces victimes sacrifiées sur l’hôtel du profit ne le soient pas en vain.

      Vous dites pétrole contre nourriture.

      Je dis pétrole contre justice.

    • @bonserge

      10 juillet 2013
      19h49

      Tout comme vous, je n’y crois pas. Mais, premièrement, on devra attendre d’avoir le résultat final de l’enquête. Mais tout comme Y.Boivert, sa sent la négligence criminelle à plein nez avec le conducteur qui se cache mais surtout à cause du comportement bizarre du propriétaire du chemin de fer.

      Pour avoir opéré un bateau de pêche, je peux vous assurer que n’importe quel capitaine qui causerait un drame de ce genre serait présentement sous les barreaux. De plus, plusieurs compagnie qu’on voit tout les jours dans notre quotidien, construction, transport ou propriétaire d’immeuble font du bon travail pour veiller à la sécurité des gens de leurs entourage.

      On vient d’assister à un crime, c’est juste que les gens ne réalisent pas, il a des gens d’affaire partout autour de nous connaissent leurs responsabilités au près de leurs communautés.

      Ce qui semble le dernier soucie de cet américain.

    • @soleilsoleil

      10 juillet 2013
      17h57

      On s’entend parfaitement la dessus alors ;)

    • Je dirais plutôt qu’il est trop tard pour bien faire et tenter de paraître un peu moins monstrueux. N’est-ce pas notre ministre de l’Environnement qui était en croisière en Europe? Et lui, il a réussi à rappliquer dare-dare (à noter que j’abhorre ce gouvernement mais je dois avouer que c’était LA chose à faire).

      MMA devrait devenir un cas d’anthologie en relations publiques sur ce qu’il ne faut pas faire lors d’une catastrophe. Sur tout ce qu’il ne faut pas faire.

      Le bonhomme – il ne mérite pas d’autre appellation – méritait d’être accueilli avec une brique et un fanal.

    • almon le 10 juillet 2013 à 17h23

      Ces actions semblent bien héroique, par contre on ne sait pas trop ce qui se passait dans sa tête à ce moment là. Tentait-il de minimiser une erreur qu’il savait avoir commis?

      On en revient toujours au résultat de l’enquête.

      La lecture des faits nous révèlerons s’il a agit en héros ou si devant le résultat de sa nonchalence il aura agit tel un pyromane qui aide les pompiers à combattre l’incendie.

      Trop tôt pour conclure mais trop tôt pour exclure.

    • Une fois la poussière retombée, il faudra bien parler de l’avenir du transport ferroviaire et de sa cohabitation avec les milieux urbains.

      À moins d’êtres prêts à en accepter les conséquences économiques, il faudra bien apprendre à vivre avec le fait que des matières dangereuses continueront de traverser nos villes et villages. Oui à des réglementations plus sévères mais le risque ne sera jamais à zéro.

      Et l’adaptation à ces règles sera progressive. Par exemple, n’allez pas croire que toutes les compagnies ferroviaires transportant des matières dangereuses en territoire Canadien jetteront à la poubelle du jour au lendemain tous leurs vieux wagons pour en acheter des neufs avec un blindage plus épais. On peut le souhaiter, mais ça n’arrivera pas…

      Le train ne passera peut-être plus par Lac-Mégantic, mais il passera par d’autres municipalités. Ou encore, MM&A fera tout bonnement faillite et à ce moment, un autre type de drame se jouera, économique cette fois-ci.

    • La dérèglementation du transport ferroviaire au Canada a débuté en 1986 ou 1987 pour faire face aux exigences du nouveau traité de libre-échange. Les libéraux et les conservateurs ont tous contribué à l’état actuel de la situation. Tout comme le CP & CN. Je ne sais pas pour les lignes qui appartiennent à MMA, mais il est clair que sur une période de vingt les deux majors se sont départis de toutes les lignes secondaires qui ne cadraient pas dans leur plan d’affaire rationnalisé. Fais que, eux aussi ont leur part de responsabilités tout comme IRVING OIL le destinataire du pétrole en question.
      Veux ou veux pas, les majors profitent directement de cette situation puisque ce cargo transite par leurs lignes avant de se rendre à destination. Peut-être que si IRVING doit défrayer le cout d’un transport qui évitera de traverser le Maine, la transformation du pétrole provenant du Dakota ne sera pas aussi rentable. Peut-être que si le transport de matières dangereuses sur les lignes de classe 2 ou 3 étaient interdits à moins d’une remise en état complète, il se peut qu’elle devienne non économique.

    • Désolant de le dire mais Burckhardt est l’exemple tout craché du gros Américain, l’homme d’affaires qui arrivent avec ses bills de 100 dans ses poches et avec ses semblants de bottes de cowboy et son semblant de chapeau western… vient faire son ‘jarre’ au Québec en territoire francophone…sans traducteur… en s’adressant uniquement en anglais devant la meute de journalistes. Ça nous donne quand même une très bonne idée de ce que sont les Américains…en territoire étranger. On a bien hâte de voir de quelle façon sera écrite la dernière page de cette triste histoire…avec la MAA.

    • Burkhardt aurait sans doute la même attitude aux États-Unis.

      Mais ici, chez les barbares, il se foute bien de nous, de ce que nous pensons etc.

      Certains (j’ai dit certains) Américains ont un complexe de supériorité envers le reste du monde . Certains se disent fiers de n’avoir visité aucun pays étranger et ne ne mêmne pas avoir traversé les limites de leur État… je gagerais que notre Scrooge en fait partie.

    • “Shalom in Quebec Mr. Burckhardt”

      Le sous-entendu est répugnant et je m’étonne qu’il soit publié, moi qui suis sur la liste noire du sieur Boisvert….

    • @bonserge

      Je suis parfaitement d’accord avec votre commentaire de 11h37.

      C’est vrais que le risque ne sera jamais à zéro.

      C’est vrais que les gens qui vivent présentement un drame sans nom ne pourront jamais être réconfortés par une assurance qu’un tel accident ne se produira jamais de nouveau à nul part. Transporter des matières dangereuses = risques. Peut importe le moyen de transport : Camion, bateau, train, pipeline, … etc.

      C’est vrais que le chemin de fer = activité économique = emplois = salaires. Et qu’à partir du mois prochain, la vie devra reprendre son cours normal pour que le beurre reste sur la table de tous ces salariés directs et indirects.

      Je souhaite seulement que la compagnie agisse de manière responsable.

      Je souhaite que tout le monde concerné là-bas puisse s’exprimer. Que la “culture” change dans le chemin de fer. Que nos attentes soient élevées à leur endroit et qu’elles le reste.

      Pour qu’après, au moins, une catastrophe pareille ne soit plus possible seulement si un gars tout seul (!!!) oublie de mettre les freins ou les désengage sans le savoir sur un convois de milliers de tonnes de liquide explosif.

      Mais je comprends très bien ce que vous dites : Présentement, on parle beaucoup du “maintenant” mais il ne faut pas perdre de vue le “après” pour des dizaines de milliers de gens qui dépendent indirectement de l’activité économique ferroviaire.

    • Si j’ai bien compris on a stationné des wagons plein de pétrole dans une côte (en bas de laquelle il y a une courbe) et les freins on lâchés et/ou n’ont pas été appliqués.

      Je veux bien qu’on remette en cause toute l’industrie, les normes et régulations, la qualité des wagons, les capacité de PR de l’opérateur, les méchants politiciens fédéraux, etc… C’est sûrement ça qui va arriver, sauf que si à la fin il n’y a pas de freins et un train plein de pétrole dévale vers une courbe il y aura des problèmes. Vous pouvez faire tous les règlements que vous voudrez si en bout de route quelqu’un ne les suit pas ou commet une erreur ça ira mal!

      On ne connait pas tout les faits de cette affaire et il est beaucoup trop tôt pour conclure (ou insinuer…) mais quand le boss de MMA blâme son employé il y a de bien bonnes chances pour qu’il aie raison (et le fait que le dit employé aie tenté de racheter son erreur par la suite n’y change rien).

      La réalité demeure: il y aura toujours des catastrophes parfois générées volontairement ou par une erreur ou la stupidité humaine.

    • @snooze et bonserge

      Enfin!
      Cet accident est absolument regrettable mais il ne faut pas oublier que tout a un coût au final.
      Attendons les résultats de l’enquête avant de vouloir lancer des grands travaux et réformer toute l’industrie ferroviaire!

      Même M. Boisvert que je tiens en haute estime et qui est, selon moi, un des rares bons journalistes, est tombé dans l’hystérie collective.

      Si vous voulez le risque zéro dans la société, il y aura un coût que personne ne pourra supporter.

    • @-alexandre-

      Comment tu payerais pour qu’un des tiens revienne à la vie?

      Toi tu serais prêt à prendre le risque de perde 50 de tes proches, la moitié du coeur de ta ville, ta job, ta maison et sans parler de l’impact environnementale et économique au profit des pétrolière??? Qui paye et va payer cette épouvantable catastrophe???

      Aller dire ça à la collectivité de mégantic pour le fun ce que vous venez d’écrire.

      Tu me donnes le gout de vomir.

    • corsi10, revenez lire tout ceci dans un mois ou deux.

      Il ne s’agit pas de diminuer, au grand jamais, le drame qui se déroule et qui continue de se dérouler là-bas. Ni de l’intellectualiser. Ni de le comptabiliser.

      Il s’agit de le rationaliser.

      Allez lire Foglia. Il l’exprime bien.

    • Pour moi les 3 facteurs les plus aggravant sont:

      1- Approuver le stationnement du train dans une cote

      2- Aucune surveillance de nuit

      3- Le conducteur a déjà déraillé un train en 2012.

      On ne sait pas totalement l’histoire de 2012 donc attendons un peu mais les deux points principaux sont lié directement à la gestion de l’entreprise.

    • @veto36

      10 juillet 2013
      11h37

      Le micro de CNN est pourtant bien visible pendant les conférences de presses et la nouvelle se retrouve sur leur page d’accueil , alors je ne vois pas trop de quoi vous parlez en disant que CNN ne couvre pas l’histoire.

    • @snooze

      Je comprend très bien la situation dans tout son ensemble, je respecte l’opinion des gens mais l’intervention d’alexandre me donne le gout de vomir. Je senti le besoin de le sensibiliser pour le rationaliser devant cette terrible tragédie.

      Si les gens qui nous dirige dirige comme lui écrit et pense bien on est loin du modèle de société dont je rêve. Une mère va t’elle risquer la vie de l’un de ses enfants pour faire vivre le reste de sa famille ou elle cherchera d’autre solution?? Le problème de notre société c’est qu’elle n’a pas de mère pour s’assurer que tous ses enfants manque de rien et soit tous heureux.

    • @corsi10
      Comme l’a dit snooze, il vaut mieux en rediscuter plus tard.
      Mon point est que les gens veulent toujours que la mort ait une signification, un sens.
      Cependant, des accidents, cela arrive et cela ne les rend pas moins malheureux.

      S’il y a un crime qui a été commis, il sera punis… enfin, j’espère.
      Sinon, en ce qui a trait aux manquements possibles à la réglementation actuelle, j’ai simplement dit qu’il faut faire attention, attendre la fin de l’enquête et ses conclusions.
      L’atteinte du risque zéro n’est absolument pas souhaitable.
      C’est cela que je déplore, surtout lorsqu’on voit les sondages émotifs du jour où l’on demande si on devrait interdire le transport des marchandises dangereuses en zone urbaine et, avec à la carte, une bande d’émotifs qui répondent “oui”.
      C’est ce que j’appelle le syndrome du 11 septembre: la dernière tragédie en date fait perdre complètement le sens des repères aux individus.
      Qui ne se rappellent pas les interminables files et exigences lors des vols entre octobre 2001 et les mois suivants, jusqu’à ce que les autorités comprennent que c’était trop et les ramènent à un seuil efficient.

    • @piano-ivre : félicitations pour vos commentaires. Comme bien d’autres blogueurs l’écrivent, il est évident que cette histoire va trainer en “longueur” et cela au grand “profit” des avocats sur le dos des sinistrés, malheureusement. ET ce sera à nous, les citoyens”, de payer l’ardoise qui devrait être payée par MMA ! Pendant ce temps, le “boss” de MMA va transférer ses actifs dans d’autres de ses compagnies (ce qui est sans doute commencé comme certains l’écrivent), mettre MMA en faillite et rire de nous autres. Et nous devrons subir les litanies de l’indécrotable Lebel pour qui tout va bien dans le merveilleux monde du transport ferroviaire des marchandises dangereuses au Canada. Paradis a eu raison de le semoncer. Oui, continuons à donner à la Croix-Rouge pour venir en aide aux sinistrés de Mégantic.

    • Que s,est-il réellement passé ? Une erreur et une négligence ponctuelle ? Ou bien une procédure habituelle qui est déficiente et il n’arrive rien la plupart du temps ?

      Les freins manuels sont-ils mis et doivent-ils l’ëtre toujours ou presque sur un train ?

      Prenez jusrte la voiture et les manuels de la SAAQ recommandent d’actionner le frein manuel èa chaque fois. Pourtant les automobilistes dans 99,9% des cas ne font que mettre leur transmission sur Park..

      C’est la recommandation qui n’est pas appropriée ou elle n’est pas suivie ?

      C’est la même chose pour la CSST et toutes sortes d’autres règles… Elles ne sont pas suivies car souvent mal comprises et le peuple se plaint de la bureaucratie…

    • @soniagreg
      C’est quoi ça, le nouveau pseudo de Pauline Marois qui se lance anonymement des fleurs ?

    • Que le président parle de son chauffeur comme d’un héros et ensuite lui jette le blâme cela nous indique qu’ils ne doivent habitullement pas mettre les freins manuels et que le président se cherche un bouc émissaire. Et il le savait peut-être pas ou l’oubliait tellement cela semble répandu…

      Alors tous leurs trains sont dangereux mais les freins automatiques doivent tenir le coup.

      On lit aussi des routiers sur d’autres sites et ils semblent pas mettre le frein manuel…

      Sur un train c’est un frein automatique ?

      Et qui aurait connu un épuisement ?

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Frein_automatique

      ”Lors d’un serrage prolongé, ou si la réalimentation n’est pas maintenue suffisamment longtemps (nouveau serrage trop rapidement après le desserrage précédent), la pression dans le réservoir de commande du distributeur diminuera (fait dû aux légères fuites normalement présentes et tolérées). Du coup, la différence de pression entre ce réservoir et la CFA/CGFA/CG se réduira, et le distributeur, travaillant normalement, réduira la pression au cylindre de frein. Ainsi, petit à petit, le frein perdra son efficacité ; on dit qu’il s’épuise. Les règlementations des chemins de fer prévoient des mesures à prendre pour ne pas aboutir à cette situation. ”

      SVP que des ingénieurs et autres spécialistes nous expliquent cela correctement et ensuite que l’on enquête sur cet incident bien comme il faut …

      Mais les États_Unis devraient eux aussi s’inquiéter et faire enquête sur cette cie sinon sur toute l’industrie… Un accident comme cela n’arrive pas pour rien… Et mon hypothèse c’est que des pratiques dangereuses sont faites par les praticiens et qu’il y a relâchement dans leur surveillance et aussi de la tolérance trop grande face à leurs erreurs.

    • Bonjour monsieur Boisvert,

      Vous ne réagissez pas au propos nettement inacceptable de nousnoune ?
      Vous n’êtes pas responsable des propos de vos blogueurs mais sans doute êtes-vous responsable du jugement ou de l’gnorance de votre modérateur. Il me semble que ce dernier devrait se faire signifier son congé.
      Si l’on est exigeant vis-à-vis les autres, il faut l’être en tout premier lieu pour soi-même.

      Je m’attends à des explications de votre part.

      Merci M. Boisvert

    • @lecteur_curieux

      “Les freins manuels sont-ils mis et doivent-ils l’ëtre toujours ou presque sur un train ?”

      Je ne comprend pas qu’avec le nombre de journalistes qui couvrent l’affaire, nous n’ayons pas encore la réponse à cette question.

      Le fait que le chauffeur n’ait pas mit les freins manuels alors qu’un autre chauffeur devait venir prendre contrôle du convoi dans les heures suivantes semble indiquer que de ne pas mettre les freins manuels chez MM&A est quelque chose de normal. Ou du moins, une pratique que Tom Harding n’était pas le seul à faire.

      Autre chose… dans la plus récente chronique d’Yves Boisvert, ce dernier rapporte les paroles de Burckhardt en ces termes:

      « En fait, je vous dirais que les freins n’étaient probablement pas installés. »

      Veut-on dire “installés” dans le sens “enclenchés ou activés” ou dans le sens qu’il n’y avait carrément pas de freins manuels sur les wagons?

    • @corsi10,

      désolé, mais comme le dit -alexandre- le risque zéro est un but irréaliste. Il y a des choses impossibles à prévoir et empêcher, même en y investissant toutes les ressources de l’univers. Sachez aussi que les ressources qui sont investies à atteindre le risque zéro vont créer des risques ailleurs, parce que les ressources ne sont pas infinies, mais si nous souhaiterions tous le contraire. Il y a donc en analyse de risque un principe inventé qui s’appelle le micromort, parce que personne ne veut parler d’un mort complet et aussi parce qu’un risque peut s’analyser en termes de probabilités en fraction de morts. Oui, ça fait partie de l’analyse et il y a des cas où ce risque est accepté de façon plus ou moins grande.

      Si nous devions viser le risque zéro, il n’y aurait pas eu de conquête de l’espace, pas même de conquête de l’air, ni de la mer et je ne suis même pas certain que nous mangerions des champignons aujourd’hui, à franchement parler. Vous pouvez continuer à raisonner dans le cadre d’une société utopique en croyant qu’il faut s’efforcer d’atteindre cet objectif, mais je peux vous dire tout de suite que lorsque vous mourrez, nous serons encore bien loin de votre utopie et il n’est même pas clair que nous aurons progressé dans ce sens.

      Le débat est extrêmement émotif parce qu’il y a des vrais morts, pas des morts théoriques sur papier. Mais, viser un risque zéro, c’est vraiment se leurrer. Les réglements et opérations des trains peuvent-ils être améliorés pour entrer à l’intérieur de balises délimitant un risque acceptable par une majorité des gens? C’est là la question. La majorité de payeurs de taxes ne seront pas d’accord pour que 100% de leurs impôts et taxes servent uniquement à améliorer la sécurité ferroviaire pour les deux, trois ou cent prochaines années. Ça c’est la réalité.

    • Concernant le conducteur de ce train, j’aimerais rappeler aux gens qu’ils peuvent aller sur Google Maps ou Earth et chercher l’hôtel L’eau berge à Lac-Mégantic. Ensuite, regardez où s’est produit l’accident de train. Le conducteur de train était à cet hôtel pour la nuit, il aurait très bien pu y passer lui aussi et pas en faisant le héros.

      Donc, oui, il est possible qu’il soit coupable de négligeance criminelle, mais franchement, je doute fort qu’il se foutait de tout. Il a juste manqué de jugement de façon très dramatique et n’a pas mesuré l’ampleur des gestes qu’il n’a pas posés, si au final il se trouve que les freins manuels auraient dû être mis et qu’ils ne l’ont pas été.

    • @argyle11 juillet 2013 15h59
      Que reprochez-vous à Madame Marois et son entourage ?
      Faites un effort et, contrairement à votre habitude, réfléchissez avant de répondre !
      Robert Alarie

    • On pourra fusiller Burckhardt et tout ce qui grouille autour de lui ; LA question étant, puisque nos gouvernements sont censés protéger les intérêts et la VIE de TOUS les citoyens mais qu’il ne font pas le travail, QUAND les citoyens vont-ils se réveiller et HURLER leur mécontentement ?
      Qui d’entre vous a communiqué avec son député fédéral pour lui demander de rendre des comptes sur ce qu’il allait faire vis-à-vis le transport de «bombes» sur rails à travers villes et villages d’un océan à l’autre du Canada ?
      Si vous n’avez rien fait dans ce sens, il serait temps, qu’en pensez-vous ?
      Robert Alarie

    • Mais il n’est pas tout à fait trop tard pour nos gouvernements: les représentants élus des gouvernements fédéral et provincial ont une occasion unique et urgente de montrer aux citoyens qu’ils peuvent être dignes du mandat que nous leur confions et de regagner, un peu, notre confiance; en collaborant honnêtement et sans biais partisan dans le traitement de cette tragédie. Ce serait un minimum. Mais je doute que ça se passe aussi bien. L’argent, les compromis et les compromissions, la “petite” politique, quoi… Mais on peut toujours espérer. Avec et comme les gens de Lac Mégantic. “Je me souviens”. On ‘est pas près de l’oublier, cet événement là.

    • Un ami m’a dit qu’il n’y avait pas de voie d’évitement dans le coin. Était-ce le cas? Même à ça, la compagnie a des pratiques grippe-sous. Et le pilote est coupable un jour, un héros ensuite et de nouveau coupable. “Monsieur” Burckhardt n’a même pas eu le savoir vivre de se faire accompagner d’un interprète. Au Dakota, il aurait couru le risque d’être lynché.

    • Quand on achète une maison près d`un lac ou rivière on accepte et comprend que des inondations sont possible, la même chose s`applique pour les voies ferré des déraillements peuvent survenir. Evidemment pour Mégantic c`est le résultat d`une série de négligences qui ne se produise pas en temps normal..

      Comme le dit Andre Pratte dans son editorial ce n`est pas les CP et CN de ce monde qui se sont installé près des villes et maison mais les villes qui ont autorisé ces constructions.

      Etonnament c`est encore le cas aujourd`hui, comme exemple des citoyens de Levis sont inquiet que le transport de matiere dangereuse pourrait augmenter on les voient sur la voie ferrée avec en arrière plan de grosse maisons flambant neuves a quelques mètre seulement !!

      Allo y a t`il un pilote a l`hotel de ville ?

    • Il y a un ancien opérateur de train qui a passé en entrevue à RDI ce soir.

      Il confirmait que la procédure standard est de mettre les freins des locomotives ET les freins manuels sur les wagons et ensuite effectuer une procédure de test. Cependant, ce n’est pas encore clair si ne pas le faire est quelque chose qui s’apparente à de la négligence criminelle ou non.

      Sa théorie, sous toute réserve, est que l’opérateur a probablement appliqué un certain nombre de freins manuels, le même qu’il met habituellement, mais n’a pas effectué la procédure de test d’immobilisation. Il fait remarquer que cette procédure est difficile à effectuer seul puisque normalement, un opérateur doit contrôler la locomotive et l’autre doit examiner les mouvements du convoi.

      Plusieurs facteurs peuvent faire en sorte que le freinage est moins efficace que prévu. Par exemple, un frein de wagon peut être défectueux ou le train peut perdre de l’huile ayant pour effet de diminuer l’adhérence du convoi à la rail.

      En gros, il semble vraiment pointer du doigt le fait que l’opérateur n’aurait pas dû être seul sur ce type de train comme cause principale de l’accident.

    • Si poursuites il y a et il y aura évidemment poursuites, elles seront civiles au Québec et criminelles au fédéral. Les avocats s’en frottent déjà les mains. La SQ parle de scène de crime. La SQ ne prononce certainement pas ces mots au hasard.

    • @dandyman 11 juillet 2013 21h34
      «Comme le dit Andre Pratte dans son editorial ce n`est pas les CP et CN de ce monde qui se sont installé près des villes et maison mais les villes qui ont autorisé ces constructions.»
      Au-delà les propos éternellement bourgeois du sieur Pratte qui aurait pu, par la même occasion, mentionner que ce sont les big shots qui ont dessiné les parcours des trains avec la complicité des politiciens pour acheter les terres et spéculer , on parle de PRÉVENTION et de RÉGLEMENTATION !
      C’est quoi la prochaine étape: on blâme les gens d’avoir acheter près du fleuve parce que le St-Laurent est pollué ?
      M.Pratte devrait se grouiller le crayon et écrire sur les responsabilités passées et futures de ses bons amis les big shots !
      Robert Alarie

    • @raynault 12h35 “Burckhardt est l’exemple tout craché…” de l’homme d’affaires sans états d’âme. Qu’il soit américain n’y change rien.

    • @loubia 12h49 ” moi qui suis sur la liste noire du sieur Boisvert….” Apparemment pas aujourd’hui. Ô paranoïa. Il n’y a pas de liste noire, ou si peu. La Presse n’applique pas sa propre “nétiquette”.

    • @lukos 11 juillet 2013 22h36
      Ça dépend des blogues…
      Je donne un 9 sur 10 à Messieurs Boisvert, Marissal et Laporte…
      Un 6-7 à Lavoie et Roy, un 5-6 à Pratte et Dubuc, selon qu’on ciritique la colline aux tulipes ou pas…
      Faut se rappeler que les blogues les plus censurés sont forcément ceux qui ont comme mission de faire la propagande de la «décapitale» nationale…
      Robert Alarie
      P.S. Ne me parlez pas de «parano»; après 3 ans sur les blogues , mon dossier déborde de preuves !

    • @dandyman “Quand on achète une maison près d`un lac ou rivière on accepte et comprend que des inondations sont possible, la même chose s`applique pour les voies ferré des déraillements peuvent survenir. Evidemment pour Mégantic c`est le résultat d`une série de négligences qui ne se produise pas en temps normal.. ”

      Compassion, empathie, humanisme, oui, pour tous les leaders de la plume ou du micro, mais c’est aussi ce genre de perspective qui devrait s’entendre (presque silencieusement peut-être ) de leur part afin de ne pas contaminer davantage la situation, de ne pas allumer plus de feux que l’on ne peut en éteindre. Dans la confusion et le désarroi légitimes où cette tragédie à projeté les victimes, le discernement, ce sont les “aidants” qui doivent le porter, l’avoir en tête. L’émotion à elle seule fait sensation mais elle n’est pas d’un très grand secours pour faire face à une situation tragique. On parle ici de mesure d’urgence pour parer à cette tragédie, les solutions pour éviter que pareil dégât ne se reproduise viendront plus tard compte tenu de la PERFECTION du moment et de L’IMPERFECTION des entités chargés de les mettre en application. Dans cet ordre d’idée, combien de jeunes se tuent chaque année sur nos routes et quelle mesure PARFAITE a-t-on mis en place pour éviter pareil cataclysme? Alors, donnons-nous le devoit de devenir la SOLIDITÉ aidante pour accompagner tous ces gens assommés par l’ampleur de la tragédie, ils ne pourront que se sentir supportés.

    • À Mjbj référence 11 juillet 2013 à 16h47.

      Mon hypothèse; M.Boisvert et son modérateur n’en font pas un plat car il s’agit de propos de nounounne.

      À dandyman référence le11 juillet 2013 à 21h34 (et un peu aussi pour le grand génie de M.Pratte).

      Mon hypothèse; Les voies ferrés tout comme les aéroports, les ports et les routes sont là pour désservir la population. Je n’ai jamais eu connaissance de la construction d’une gare au millieu de nulle part ou aucune activité humaine n’existe. L’exploitation minière est aussi une activité humaine. Il me semble oiseux de suggérer que les habitations devraient déserter les centere ville ou le train passe. Il me semble aussi très irréfléchi d’affirmer que les autorité municipales sont à blamer pour avoir laisser les gens s’établir autour des voies ferrés au cours des 150 dernières années sans mettre les choses en contexte: Les convois qui passaient par St-Lambert à l’inauguration du pont Victoria n’avait ni le poid, ni la longueur ni le contenu à risque que ceux qui y passent aujourd’hui. Taire ces différences est aberrant.
      Quand on sait la magouille et le grenouillage qui accompagne la construction du train de banlieu vers Mascouche faut-il se surprendre de redécouvrir que parfois, on sacrifie toute forme d’éthique au profit?

      Le transport ferroviaire est selon moi trop important pour être laissé à lui-même. Une dimension du problème étant que le transport routier est largement avantagé face au transport ferroviaire. En effet l’entretien de la voie ferré est affaire privé tandis que l’entretien des routes est affaire publique. La conséquence est que l’industrie du cammionnage n’a pas à entrenir la route qu’elle use à hauteur de l’usage qu’elle en fait, tandis que le train lui…

    • On ne devient pas riche par hasard. Dans le cas de la restructuration de compagnies non-rentables, il faut faire ce que les précédents propriétaires ont refusé d’envisager parce qu’ils estimaient que c’était impensable. Aller aux frontières de l’éthique. Et même au-delà. Survient alors parfois le scénario funeste de ce qui rendait pour certains une décision impensable. La loi de Murphy se trouve alors validée. Si cela peut aller mal, cela va aller mal.

      Bon boulot Monsieur Boisvert

    • @-alexandre-

      Perd pas ton temps à essayer de me raisonner tu es beaucoup trop détaché de cette tragédie pour y arriver. Nos valeurs sont complètement à l’opposé. Ce qui est un risque pour moi l’est surement pas pour toi. Choses certaine il y a plusieurs acteur à cette tragédies criminel qui ont très mal calculé le risque rien à voir avec leur talent pour calculé les profit$…………. trop facile de blâmer les pompiers et Harding. Faudrait pas oublier les pétrolière et le gouvernement fédéral je me demande bien qui contrôle qui? Ou est l’argents que MMA aurait eu besoins pour s’assurer de la sécurité des convois et diminuer le risque. Pourquoi au USA il y a un règlement de 3 bombes en ligne maximum et qu’ici on avait 73 en ligne conduit par un conducteur? Qui compresse qui? Qui le vrai boss qui a le monopole.

      Je m’arrête l’a, je dois aller faire du bénévolat pour venir en aide à ma ville.

    • Pour ceux qui ne l’auraient pas lu, Francis Vailles dresse un portrait financier de MM&A:

      http://affaires.lapresse.ca/opinions/chroniques/francis-vailles/201307/12/01-4670115-lentreprise-nira-pas-en-prison.php

      Ça n’excuse certainement rien, mais ça explique des choses…

    • @ veto36 10 juillet 2013 11h37
      Faites attention, même en évoquant ces faits connus, vous risquez de vous faire accuser d’anti-méricanisme primaire comme je l’ai été plus tôt cette semaine (signal11-9 juillet 2013-12h09). L’ARROGANCE des Étatsuniens, partout sur la planète et dans tous les domaines, est la cause de bien des maux internationaux actuels. La force croissante de la Chine (leur débiteur) et la force grandissante de l’Europe, malgré ses difficultés, est une excellente chose car il est bon que nos puissants voisins perdent un peu de leur superbe et gagnent un tant soit peu d’humilité. Le quasi mépris de ce businessman envers nos compatriotes meurtris est à l’image de ce qu’ont connu les Hindous de Bophal, les Vietnamiens, les Cubains, les Iraquiens (véritable «busherie»), les Palestiniens (en voulez-vous d’autres…) Le pouvoir corrompt et le pouvoir absolu corrompt absolument : cette maxime s’applique aussi aux peuples. L’Humain est capable du Mieux comme du Pire… et les deux se rejoignent parfois.

    • corsi10

      “Pourquoi au USA il y a un règlement de 3 bombes en ligne maximum et qu’ici on avait 73 en ligne conduit par un conducteur?”

      Avez-vous une source pour cette affirmation?

      De ce qu’on en sait, ce convoi arrivait des USA (Dakota du Nord) et aurait repassé par le Maine avant de se rendre au Nouveau-Brunswick.

    • C’est vraiment agaçant les personnes qui jugent les autres à travers des bribes de blogues.
      Je fais du bénévolat à l’année, pas seulement lorsqu’il y a des tragédies.
      Je donne une part importante de mes revenus aux pauvres année après année.
      Alors ne venez pas me parler de mes valeurs et descendez de vos grands chevaux.

      Si vous ne voulez pas raisonner, ne fréquentez pas de blogues.
      C’est justement ce que déplorais dans mes textes: l’hystérie collective par un tas d’individus qui ne veulent pas réfléchir et retiennent la dernière bribe d’information dévoilée par TVA qui sera contredite quelques heures plus tard.
      Beau recul et excellent jugement!

    • Merci bonserge 10 :03
      J’espère avoir été d’une petite utilité pour Monsieur Vailles . Surtout pour un commentaire qui vous était destiné. (http://blogues.lapresse.ca/gilbertlavoie/2013/07/08/le-train/) voir 9 juillet 10h45.

    • @ jpz779 10 juillet 2013 11h39
      « Plusieurs suggèrent que si IRVING Oil veut continuer à faire venir le pétrole pour fournir sa raffinerie de St John par l’Estrie que KC Irving prennent un peu de ses énormes profits faits en utilisant un convoyeur [+ CHEAP ] pour financer des sections de voies ferrées MMA en contournement des centres villages entre Farham et le Maine. Considérant que MMA est trop pauvre pour payer la sécurisation de son réseau. Parce que Irving oil NB veut faire plus de profits pour les cacher dans les paradis fiscaux IRVING oil de St John NB préfère utiliser MMA au lieu du CN via la ligne régulière en bordure de la 20 et de la 116 jusque dans les Maritimes alors Irving a choisi une entreprise délinquante qui charge moins cher donc ils font plus de profits pour chaque litre vendu mais qui ajoute plus de risques dans plusieurs dizaines de villages de l’Estrie pour ces raisons je propose que les Québécois boycottent l’achat de carburant IRVING. Je n’achète plus aucun (de leurs) produits depuis que j’ai appris que le vieux fondateur Mr Kc Irving a dit qu’il déshéritait ses fils s’ils laissaient les profits IRVING au Canada. http://www.irvingoil.com/fr »

      Entièrement d’accord avec vous. Vous me donnez-là une autre excellente raison de détester cette compagnie car moi, je boycotte depuis plusieurs années ces irresponsables qui ont causé une catastrophe écologique et n’ont même pas été assez honnêtes pour payer leur dégât !!! Vous vous souvenez du naufrage de leur rafio, l’IRVING WHALE ? Ce sont les contribuables canadiens qui ont casqué (le PM d’alors étant aussi un armateur détestable, le bien nommé Paul Martin, grand ami de cette richissime famille canadienne. Ça aide les «affaires» d’avoir des politiciens dévoués et aplaventristes parmi ses amis). Et bien depuis cet événement révoltant je n’ai plus jamais fait le plein chez cette pétrolière, quitte à parcourir quelques kilomètres de plus pour respecter mes principes : pas question d’encourager des voyous. C’est ce qu’on appelle «voter avec ses pieds» et j’en suis fier. Il faut bien finir une jour de se désoler de ce que font ces malfrats et AGIR comme vous le dites si bien.

    • Toute l’industrie ferroviaire doit être mise à contribution, y compris les majors. De toute façon, si ces compagnies sont assez effrontées et insensibles pour poursuivre une mère qui a perdu son fils dans une collision avec une locomotive (pour dommages et intérêts + conduite dangereuse / ca reste a prouvé bien sûr), elles peuvent également contribuer à la remise en état du secteur ferroviaire des lignes secondaires et tertiaires.

    • Mais ou est passé M. Burckhardt aujourd’hui ???? Faut pas perdre sa trace…

      Surement en voyage de pêche aux saumons avec le Ministre des transport Lebel

    • @-alexandre- “Si vous ne voulez pas raisonner, ne fréquentez pas de blogues.
      C’est justement ce que déplorais dans mes textes: l’hystérie collective par un tas d’individus qui ne veulent pas réfléchir et retiennent la dernière bribe d’information dévoilée par TVA qui sera contredite quelques heures plus tard.”
      Ce que je réalise régulièrement, c’est que des gens qui portent l’étendard d’une religion, semblent avoir un accès V.I.P aux blogues, même s’ils se servent régulièrement de leur singulière croyance, pour insulter ceux qui ne partagent pas leur credo. J’imagine à peine, s’ils se font “censurer”, l’outrageant discours qu’ils se permettent d’utiliser, pour que la nétiquette agisse.

    • Vous ne savez pas a qui vous avez a faire en la personne de Edward Burkhardt chairman of MMA. Lui au contraire sait a qui il a a faire. Si quelqu’un connait bien les trains c’est bien monsieur Burkhardt. De toute facon, toute cette histoire va se noyer dans la grosseur de l’etat Quebecois et Canadien. C’est pourquoi il ya des pays qui sont des annees lumieres devant vous.

    • Faites-nous part de votre opinion.

    • @argyle

      Et vous, vous ne seriez pas Philippe couillard ou encore pire André Pratte sous un faux pseudo? Je comprends votre sentiment de frustration, il doit être dur de réaliser que le gouvernement souverainiste de Pauline Marois fait 100 fois mieux en gestion de crise que les libéraux de Jean Charest! Les inondations en Montérégie ça nous vous dit rien? Pourtant c’était Jean Charest qui était là… et deux plus tard, y a encore des gens qui attendent leur chèque promis par le gouvernement libéral. Alors, encore une fois et juste pour vous et vos oreilles sensibles, BRAVO MADAME MAROIS ET VOTRE GOUVERNEMENT, VOUS FAITE UN TRAVAIL EXEMPLAIRE!!!!

    • @soniagreg
      Qu’est-ce qu’André Pratte a à voir avec ce déraillement ? Continuez de la sorte et votre délire va vous mener à blâmer GESCA au complet pour ce malheureux incident…

    • Mettre le frein à main sur un wagon de chemin de fer est équivalent à mettre le frein à main sur une auto. Mais comme un wagon est beaucoup plus lourd, il faut tourner un gros volant qui par un mécanisme de démultiplication tend une chaine qui applique les sabots de frein sur les roues. Pour enlever les freins, il y a un levier qui libère la chaine. Tout comme une auto, il faut appuyer les freins suffisamment fort pour qu’il n’y ait pas de mouvement.

      Pour mettre une tension suffisante sur la chaine, il faut tourner la roue un certain nombre de fois. Cette opération doit être faite sur chacun des wagons. L’opérateur doit se déplacer tout le long du train pour actionner le nombre de freins requis qui varie selon la pente de la voie où est stationné le convoi.

      Le pente à Nantes est considéré comme importante car Nantes et Lac Mégantic sont dans les Appalaches.

      S’il faillait enclencher tous les freins des 73 wagons et que cela prenait 1 minute par wagon, il faut plus d’une heure pour faire le travail et ensuite revenir à la locomotive. Avant de démarrer, il faut libérer les freins, ce qui est plus rapide mais on peut facilement estimer ce travail à 20 minutes. Il faut marcher d’un bout à l’autre du convoi et ensuite revenir à la locomotive.

      Immobiliser totalement un train est donc un travail long et physique.

      Ensuite, le conducteur doit tirer avec sa locomotive pour vérifier si le train est bien immobilisé. Mais il est difficile pour ne pas dire impossible au conducteur qui est seul de s’assurer que le convoi ne se déplace pas du tout car le poste de commande d’une locomotive est très haut.

      Cette seule opération de mettre les freins adéquatement dans une pente aurait du interdire l’opération d’un train par une seule personne.

      Lorsque la procédure a été approuvé par le gouvernement fédéral, soit la personne qui analysé le dossier ne connaissait pas suffisamment les chemins de fer, soit la théorie de l’auto-régulation par les compagnies avait suffisamment de poids pour que l’autorisation soit donnée malgré la connaissance du problème de stationner un convoi.

      Nous avons maintenant la preuve qu’opérer un train avec une seule personne n’est pas sécuritaire. Mais au prix de plusieurs vies et de la destruction d’une partie d’une ville.

    • @argyle 12 juillet 2013 15h48 (et 11 juillet 15h59),
      «Qu’est-ce qu’André Pratte a à voir avec ce déraillement ?»
      Ayant le plaisir de vous contredire Monsieur ou Madame argyle, moi j’ai déjà vu le sieur Pratte «dérailler» plus souvent qu’à son tour quand il s’agit de critiquer la «décapitale» nationale, particulièrement dans le cas du PÉTROLE des sables bitumineux où les spécialistes internationaux, (contrairement à Pratte et Gesca), ne sont aucunement impliqués dans la propagande d’un «plusss meilleur» pays et qui ont démoli les propos de votre ami Pratte, André de son prénom !
      Ceci étant dit, faites attention de ne pas vous étouffer en buvant votre huile de castor biologique canadien pressée à «froid», car sachez que vos amis rednecks de The Gazette d’hier le 11 juillet, ont commis un sacrilège méritant de se faire lyncher par le West Island car, comme disent les commères de bingo en extase devant les tatouages de Justun : « Quel scandale : imaginez-vous «ma chère», qu’ils ont rendu HOMMAGE à Madame Marois et ses ministres pour son leadership et la gestion impeccable de la crise !
      Allez en paix et ne pêchez plus dans votre plusss meilleur pays qui, depuis des années, marche à quatre pattes devant les demandes de la «Railway business» avec les résultats catastrophiques que l’on connaît parce que les recommandations des experts n’ont pas été appliquées pour plaire aux «Big Shots» du CN, du CP et tout autre «chevalier» de l’industrie genre Burquhardt !
      Comme disait le journaliste du devoir invité à RDI : « Au Canada, les voies ferrées, c’est le Far West !
      Dieu nous préserve d’une aussi épouvantable catastrophe dans le fleuve Saint Laurent, lequel est AUSSI la responsabilité des cowboys du Ministère des Transports !
      Robert Alarie

    • Le BST fait un point de presse. Il ne donne aucune information. Bravo! A quoi ça sert au juste? Personne n’a de critiques à formuler concernant les relations publiques au BST?

    • @argyle

      Va t-il falloir que je vous fasse un dessin? André Pratte… Parti Libéral???? Non???? Toujours pas de lumières qui s’allument???? Allo “argyle”!!! Sur quelle planète vivez-vous? Je vois qu’il n’y a pas que le train de la MMA qui a déraillé. Allez-vous reposer argyle, ça serait mieux pour tout le monde. Comment peut-on dénigrer le travail de madame Marois en ce moment, comme vous l’avez fait un peu plus tôt??? À moins d’être libéral nostalgique ou pire encore… un ultra conservateur!

    • La grande question est combien de frein à main ont été appliqué? Pour avoir la réponse, il faut examiner des wagons qui ont été au coeur d’un incendie très violent. Cela ne se fait pas facilement. Le rapport du BST va surement critiquer l’autorisation d’avoir une seule personne pour conduire un train.

      Les gens du BST doivent vérifier tout attentivement et on sait que M. Harper a le contrôle de ce que les fonctionnaires doivent dire. Présentement tout ce qu’ils disent, c’est qu’ils mettent énormément de ressources sur ce dossier. Donc que le gouvernement fédéral fait de gros efforts pour déterminer ce qui s’est passé.

      C’est cohérent avec tout ce qui s’est passé à Ottawa durant les dernières années.

    • Les médias des États-Unis n’ont pas beaucoup parlé de la catastrophe de Lac-Mégantic même si la compagnie qui, par négligence, en est responsable (MM&A) est américaine. Un fait divers pour eux malgré les nombreuses victimes mais sans plus, car cela est arrivé hors du territoire de leur pays.

      Remarquez que l’attitude du fédéral n’est guère mieux. Vu l’idéologie des conservateurs de ne surtout pas trop contraindre le milieu des affaires, les dirigeants d’entreprises, on ne peut pas dire jusqu’ici qu’Ottawa, contrairement au gouvernement québécois, a beaucoup critiqué la direction (ce Buckhardt) de la MM&A. Sincèrement, le ministre fédéral des Transports, M. D. Lebel a réagi, suite à cette tragédie incroyable à Lac-Mégantic, de manière plus que décevante. On aurait quelqu’un qui cherchait à minimiser les choses. Pitoyable !

    • Avant d’écrire, j’ai retourné lire Foglia donc…

      (Les pompiers s’en vont. Le convoi se met en branle imperceptiblement, centimètre par centimètre. Une heure plus tard, il déboule vers Lac-Mégantic. Qu’est-ce qui ne colle pas dans ce scénario?)

      Le temps ou il n’y avait personne.
      L’usure des freins dans une circonstance semblable devrait donner des indices.

    • Concernant le désir des compagnies ferroviaires de contrôler le développement aux abords des voies ferrées. Bien, je pense qu’elles exagèrent et je ne partage pas l’opinion de M. Pratte dans son éditorial sur le sujet.

      Si les ferroviaires ne veulent pas de développement résidentiel aux abords des voies ferrées, qu’elles acquièrent les terrains aux abords des voies ferrées. Autrement, il leur suffit d’acquérir les terrains des voies pour ensuite s’arroger un droit sur le territoire aux abords afin de satisfaire leurs besoins d’entreprise, comme rouler à une vitesse plus grande, etc. Les villes n’ont pas à présumer que les convois peuvent dérailler à tout bout de champ et que les matières dangereuses sont transportées n’importe comment. Et les ferroviaires n’ont pas à prendre pour aquis qu’elles peuvent ignorer les populations qu’elles traversent de leurs voies et avec leurs chargements. De toute façon, aujourd’hui nous parlons de pétrole, mais l’accident aurait pu impliquer du chlore, de l’ammoniac et un nuage toxique avec des vents dominants poussant le nuage vers la ville même si les voies en sont éloignées.

      C’est une fausse sécurité que de croire que parce qu’il n’y a pas de maisons qui bordent les rails les convois n’ont pas à prendre toutes les précautions lorsqu’ils circulent avec des chargements de produits dangereux. Et c’est ce genre de faussé sécurité qui amène à prendre moins de précautions et finissent par un déraillement et un accident majeur ou une tragédie.

    • Bizarre à dire, mais MM&A a considérablement amélioré son bilan des accidents depuis 2003-2005, faut croire que le passage à un opérateur n’est pas la catastrophe appréhendée: http://bst.gc.ca/fra/stats/rail/r13d0054/r13d0054.asp#tableau-ajfot

      Faut croire aussi que l’automatisation dont se vante MM&A n’est pas la racine de tous les maux. Il faut croire aussi que le gouvernement fédéral tenant compte de ce bilan n’avait pas vraiment de raisons de refuser le passage de deux à un opérateur puisque la compagnie semble avoir fait de réels efforts pour réduire son bilan d’accidents et avec succès.

      Pour ceux qui seraient tentés de rappeler que c’est peut-être dû au fait que les affaires allaient mal, la crise qui a frappé MM&A date de 2008. Le bilan a été amélioré avant cette date et ne semble pas dû à une réduction du nombre de kilomètres parcourus. Et après 2008, le bilan est demeuré bon malgré des contraintes financières plus importantes.

      Il va être difficile sur la base de ces chiffres de soutenir que MM&A se fout de la sécurité et est criminellement négligeante dans ses opérations.

    • @-alexandre-

      C’est marrant de voir que ce que vous appelez «raisonner » est une incapacité à être en contact et à accepter vos propres émotions…

      Le 12 juillet à 10h20, vous dites : « C’est vraiment agaçant les personnes qui jugent les autres à travers des bribes de blogues. »… « Si vous ne voulez pas raisonner, ne fréquentez pas de blogues »…et vous terminez votre paragraphe avec du sarcasme envers @corsi10 en lui disant « Beau recul et excellent jugement! »…

      Inutile –alexandre- de demander aux autres ce que vous n’êtes pas prêt à donner vous-même :-).

    • @souverain et @ soniagreg

      Je reconnais en vous les dignes successeurs idéologiques de Camille Samson et Réal Caouette. Allez prendre un peu d’air frais et profitez du soleil.

    • @soniagreg “Va t-il falloir que je vous fasse un dessin? André Pratte… Parti Libéral???? Non???? Toujours pas de lumières qui s’allument???? Allo “argyle”!!! Sur quelle planète vivez-vous?”

      Votre message ressemble plus à un préjugé (opinion adoptée en l’absence d’information ou de pratiques suffisantes de la rectitude idéologique) qu’à une intervention sensée. Vous avez le droit de vous vautrer dans n’importe quelle limitation intellectuelle, mais sachez que le sujet du jour concernait la tragédie du Lac-Mégantic et laissait très peu de place à un tel écart de jugement. Le respect ici serait de mettre de côté tout délire partisan… il y aura, plus tard, bien du temps de vous manifester.

    • @soniagreg
      Je partage l’avis de @l.moga.

      Le temps n’est pas aux récriminations politiques, mais plutôt à l’empathie et au recueillement.

      De grâce, un peu de respect en ces moments de deuil.

    • @soniagreg
      D’accord avec I.moga et Voeckler. La psycho pop n’a pas sa place ici. Ayons autant de dignité que les gens de Mégantic même.

    • @voeckler et Mjbj Merci! J’ajouterais que les occasions de se manifester dans nos moments de profonde mesquinerie, ils vont être nombreux par la suite, si là est notre ambition.

    • On doit tenir compte des accidents qui ont de très grande conséquences malgré le fait que statistiquement le risque est très faible dans l’établissement de la règlementation. Il est important qu’il y ait un équilibre entre les impératifs économiques et la sécurité.

      Avec l’accident du Lac Mégantic, on peut conclure que quelque chose n’a pas fonctionné et que l’équilibre entre l’économie et la sécurité n’est pas adéquat.

      En plus, avec toute la publicité qui a été faite sur l’absence de surveillance des convois de plusieurs dizaines de produits pétrolier, on peut être certain que des loups solitaires vont s’essayer à faire exploser un de ces trains si on augmente pas la surveillance.

      On peut mettre en place des dispositifs pour empêcher des jeunes de démarrer un train mais pas une équipe de personnes déterminées avec un minimum de connaissance et un bon coupe-chaine pour couper les cadenas des aiguillages.

      Nous allons peut-être voir la renaissance du caboose. Les chauffeurs de camions ont de petits logements confortables dans leur camion pourquoi pas faire la même chose avec les trains. Si le conducteur du train aurait eu un endroit confortable avec la télévision, une douche, un bon lit et tout ce qu’il faut pour se faire un bon repas, cette tragédie aurait été évitée.

    • @l.moga, ,voeckler et Mjbj
      Ne croyez-vous pas que vos réprimandes à l’égard de ceux qui, dans des situations aussi dramatiques, tirent sur tout ce qui bouge pour dénigrer les politiciens (quel que soit le parti), auraient dû se manifester dès qu’argyle «le bienheureux» a exprimé sa mesquinerie le 11 juillet 15h59?
      Votre hésitation risque de révéler vos couleurs politiques !
      Conclusion : quand on est pour la vertu, la probité doit la suivre de très près !
      Mes hommages à chacun et chacune !
      Robert Alarie

    • Pour faire suite à ce que je disais un peu plus tôt, déjà des industriels de la région demandent à ce que le service ferroviaire reprenne rapidement. On ne parle pas ici de Irving Oil, mais bien d’entrepreneurs locaux pour qui le chemin de fer est un service essentiel à leurs affaires.

      Alors je ne sais pas si vous espérez de grands changements dans l’industrie ferroviaire, mais moi je suis pas mal certain que des produits dangereux continueront à circuler à travers nos villes et villages parce qu’on a tout simplement pas le choix.

      On resserrera les normes et les inspections au moins pendant un certain temps, mais nous ne serons jamais à l’abri d’un accident (ou même d’un acte criminel).

    • @i.moga,
      J’ai oublié de mentionner ( pour clore le dossier), que vos interventions sur d’autres blogues nous ont révélé que, tout comme argyle, vous ne portez pas Madame Marois dans votre coeur: ce qui explique peut-être votre «silence» sur les propos du 11 juillet 15h59, de votre «ami» politique argyle ?
      Merci de m’avoir lu et sans rancune !
      Robert Alarie

    • En attendant, qu’attend le gouvernement Marois pour interdire l’accès sur tout le territoire québécois aux réseaux de trains qui appartiennent à ce Buckhardt de la MM&A. qu’on mette tout le matériel leur appartenant en consignation légale comme matériel de preuve et qu’on interdise l’accès au territoire du QC aux responsables et employés de cette cie et faute de se conformer qu’on les arrête.

      Les É.Uniens savent très bien comment se jouent cette ”game” qu’on les copie , c’est tout!!

    • @dcsavard 06h32 le 13 juil.
      « Bizarre à dire, mais MM&A a considérablement …………………»
      *********************************************************
      Ce qui est bizarre à dire c’est dire ce que vous dites ! ; c’est pas l’esprit de corps qui vous anime vous, la loyauté que l’on donne aux autres , à ses pairs par rapport à la société, à une nation, à des croyances, à des faits, accidents etc . Cette esprit de corps n’est pas pour vous, Vous vous contentez de votre statut de ” no name ”.
      Saisissant et tragique ce que vous dites bêtement mais que vous dites quand même.
      jrcm
      tampa,fl.

    • @jrcm.t,

      êtes-vous seulement allé consulter le tableau publié par le BST? Sinon, faudrait commencer par là avant de dire n’importe quoi.

      En passant, jrcm c’est pas mal plus no name que dcsavard.

    • En fait, MMA est passé d’environ 27 accidents par année (sur une période de trois ans) à une moyenne de 6 accidents par année (sur une période de 7 ans). Si vous n’y voyez pas là une amélioration significative et durable, vous avez besoin de lunettes.

    • Des madame Roy-Laroche, ça redonne de la dignité à nos élus. Il en faudrait plus.

    • Nous ne nous demanderons plus pourquoi depuis le début des informations partielles, contradictoires, confuses sortent dans les média, trop d’enquêtes parallèles: http://www.lapresse.ca/actualites/dossiers/tragedie-a-lac-megantic/201307/14/01-4670750-on-se-marche-sur-les-pieds.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B13b_tragedie-a-lac-megantic_2284598_accueil_POS2

    • Étrange et consternant!
      Très peu de critique vis-à-vis la dépendance au pétrole ici et André Pratte nous met en garde de ne pas tenter cette dérive. OOUH, il ne faudrait même pas l’envisager.
      Pourtant, ce pétrole, ce n’est pas pour les martiens.
      Où que l’on regarde, l’on brûle des rivières de pétrole tous les jours et personne ne s’en soucie vraiment. Pour l’environnement, peu semble prêt à conclure leurs prétentions environnementales par des gestes concrets et maintenant on rajoute une couche d’indifférence pour les risques immédiats.
      Au Québec, 14 milliards de dollars partent en fumée chaque année pour satisfaire nos besoins de transport et Hydro-Québec ne peut plus vendre ses surplus. Cherchez l’erreur?
      Pourtant des véhicules totalement ou partiellement électriques sont maintenant offerts à tous.
      La prochaine fois que vous ferez le plein penser un peu à Lac Mégantic.
      Votre prochain achat de véhicule pourrait être un début de quelque chose.
      Qui est responsable? Probablement beaucoup plus de gens que l’on voudrait bien croire

    • 73 bombes sur roues laissées sans surveillance dans une pente,vers une ville, en pleine nuit, par une compagnie ferroviaire…… avec la bénédiction de nos gouvernements. Voyons-donc. Par quelles influences obscures ce genre de bénédictions sont-elles obtenues par ces compagnies auprès de nos gouvernements? Si on creusait un peu, n’y découvririons-nous pas là aussi des enveloppes brune et de la corruption de politiciens et de fonctionnaires provinciaux et fédéraux? Le profit avant tout.

    • Monsieur Boisvert,
      Je suis un de vos admirateurs parmi les chroniqueurs de La Presse. De grâce lâchez la facilité!
      Mégantic c’est trop facile: un pas, ou deux, derrière la parade. On gratte sur les évidences. Mettez plutôt vos énergies et vos talents à créer des dossier, ou à tout le moins, un nouvel angle sur des dossiers “hot”. Ce que vous faîtes est bébé facile! On mérite mieux et vous en êtes sans doute capable!
      Raybou47

    • @dcsavard 06h32 le 13 juil.
      « Bizarre à dire, mais MM&A a considérablement …………………»
      *********************************************************
      je vous répète le même message que vous feignez ne pas comprendre ; c’est pas l’esprit de corps qui vous anime vous, la loyauté que l’on donne aux autres , à ses pairs par rapport à la société, à une nation, à des croyances, à des faits, accidents etc . Cette esprit de corps n’est pas pour vous, Vous vous contentez de vos statuts de ” no name ” et d’asservi .

      Saisissant et tragique ce que vous dites bêtement mais que vous dites quand même. Autrement dit , je vous plains monsieur, vous excusez et vous défendez déjà ceux qui ont tué +/- 60 québeçois comme vous, à vous lire les gens de Mégantic n’avaient pas d’affaire là, l’américain était dans ses droits. Misère qui êtes – vous donc !

    • @jrcm.t “c’est pas l’esprit de corps qui vous anime vous, la loyauté que l’on donne aux autres , à ses pairs par rapport à la société, à une nation, à des croyances, à des faits, accidents etc ”

      La table est mise pour une SECTE en s’aliénant totalement à une cause ( nation, croyance …. ): c’est la voie royale du FANATISME. Vous préconisez la suprématie des ÉMOTIONS, pour gérer cette situation catastrophique. Personnellement, je crois plutôt que, à quelqu’un de submergé par la douleur, il en faut d’autres assez ancrés pour servir de rempart… pour lancer la bouée de sauvetage, pour offrir l’autre perception. L’empathie est très loin de “couler” avec la personne menacée de noyade. L’histoire est riches en récits ou collectivement, par “esprit de corps”, des gens ont participé à des horreurs telles que l’Inquisition, ou autres calamités… le mur de Berlin a été le fruit d’un consensus émotif où la raison était absente.
      Présentement, des employés de la MMA et leur famille se font intimider par certains qui ont “l’esprit de corps”. Brillant, selon vous?

    • @l.moga
      16 juillet 2013
      06h14

      De la belle poésie mais si tu te crois life guard tu devras sauter dans piscine pour aller les sauver chère amis ce qui sera difficile dans ton cas parce qu’un corps sans émotions ça flotte………….

      Il n’y a rien de brillant dans cette tragédie en commençant par les causes donc je trouve complètement ridicule ton jugement vis à vis les victimes “émotif”.

      Il y a de bonne cause et de mauvaise cause, chacune avec leur fan et leur valeur, difficile pour quiconque (les Méganticois, les Québécois, les gouvernements, les pétrolières, les compagnies ferroviaire, les environnementaliste, économiste, name it….) de nous dire quel est la bonne, on est tous biaisé dans cette tragédie, c’est évidents qu’il y aura de la discorde laissons la poussière tombé avant de débattre et sache que nous à Lac-Mégantic(pas à Berlin) c’est la poussière et les cendres, un peu de respect svp.

    • @corsi “je trouve complètement ridicule ton jugement vis à vis les victimes “émotif”.

      Je ne parlais pas de victimes émotives mais des témoins qui ont choisi de n’être qu’émotion: à côté de QUELQU’UN SUBMERGÉ PAR LA DOULEUR, ( ce qui est tout à fait appropriés) il en faut d’autres assez ANCRÉS pour servir de rempart… pour lancer la bouée de sauvetage,… ”
      Moi aussi, je trouve cette situation totalement épouvantable… et c’est certain que si vous êtes au coeur de cette tragédie, vous ressentiez les choses à votre façon et c’est absolument CORRECT. Entre être sans coeur et n’être qu’émotion, il y a toute une panoplie de réaction affective. Désolée si mon message vous a atteint davantage.

    • l.moga dans “c’est pas l’esprit de corps qui vous anime vous, la loyauté que l’on donne aux autres , à ses pairs par rapport à la société, à une nation, à des croyances, à des faits, accidents etc ” il me semble voir une énumération, je n’y vois pas vraiment de hiérarchie, je n’y vois pas vraiment de gradation…

      Par contre dans “vous excusez et vous défendez déjà ceux qui ont tué +/- 60 québeçois comme vous, à vous lire les gens de Mégantic n’avaient pas d’affaire là, l’américain était dans ses droits” je vois une opinion très claire opposant des individus à l’entrepreneur. L’auteur avait-il en tête un nationalisme québécois et un colonialisme américain, à lui de nous le dire. Personellement j’y vois davantage une opposition entre les intérets des petites gens et celui des corporations.

      C’est probablement la faute du regard que je pose…

    • @ Oeil de faucon
      Demandé à Honorable DENIS LEBEL, il connait la réponse…
      Pas pour rien que depuis hier, ils l’ont tassé du transport.

    • @jrcm.t,

      j’avais éliminé la possibilité que votre missive n’était qu’un appel au lynchage sommaire tellement cela me semblait grotesque en 2013 dans un pays de droit au nom d’une solidarité factice. Ce n’est pas parce que quelqu’un est victime qu’il a forcément raison de vouloir s’en prendre à celui qu’il considère le responsable de ses malheurs sans analyse, enquête et condamnation préalable. Je vous trouve donc très mal placé pour faire la leçon à quiconque.

    • @jrcm.t,

      en passant, vous lisez très mal. En fait, vous détournez ce que je dis à votre propre profit en me faisant dire ce que je n’ai jamais dit pour mieux attaquer. C’est une manoeuvre classique bien connue: Ignoratio elenchi (conclusion excessive).

    • @doumguy “Par contre dans “vous excusez et vous défendez déjà ceux qui ont tué +/- 60 québeçois comme vous, à vous lire les gens de Mégantic n’avaient pas d’affaire là, l’américain était dans ses droits”

      Ces propos sont de jrcm.t. Quant à votre interprétation “je vois une opinion très claire opposant des individus à l’entrepreneur “, c’est le danger de ne pas mettre UN PEU DE RATIONNEL dans cette problématique… ma pensée à moi est autre que de déterminer qui est le méchant qui s’est levé ce matin-là avec la volonté de causer un tel désastre. Dans cette tragédie, il est trop tôt pour tirer des conclusions sur les INTENTIONS de quiconque… surtout pas socio-politiques. Personnellement, si j’étais le conducteur du train, je serais tellement malheureuse en ce moment, que je n’aurais pas besoin, MOI NON PLUS, que l’on en rajoute. Il en est ainsi des familles des travailleurs chez MMA… et je ne connais personne qui approuve la souffrance qui est tombée sur cette population. Alors, SI POSSIBLE, arrêtons de cataloguer les autres de méchants parce qu’ils ne traduisent ou ne répètent pas mots pour mots, sans nuance, notre compréhension du moment.

    • @l.moga
      16 juillet 2013
      11h08

      Je vous soupçonne par vos écrits d’être parente ou près d’un employé de la MMA. Sont rare les commentaires contre Harding à Lac-Mégantic rien à voir si on compare ceux contre son boss. Elle n’est pas prémédité cette tragédie personne croit que c’est volontaire chose certaines tout le monde s’entend pour dire que c’est une négligences criminel et que plusieurs en son responsable à commencé par le gouvernement Harper. Le BST qui est sous la gouverne du gouvernement fédéral nous donnera les vrai réponse “ironie”. Ça va en prendre des émotif pour connaître les vrai cause de cette terrible tragédie sinon on va se faire bourrer de menterie et ce sera seulement les victimes et ceux touché par cette catastrophe qui en subiront injustement les énormes conséquences.

    • @ l.moga

      Je trouve plutôt rationnel de nuancer les choses et de penser que chacun puisses interpréter le propos de l’un ou de l’autre avec ses propres biais.

      C’est un peu ce que je pense que vous faites lorsuqe vous écrivez: “La table est mise pour une SECTE en s’aliénant totalement à une cause ( nation, croyance …. ): c’est la voie royale du FANATISME. Vous préconisez la suprématie des ÉMOTIONS, pour gérer cette situation catastrophique.”

      Vous semblez voir un danger de dérive fanatique religio-nationaleuse ou je ne vois qu’une considération générale par ailleurs assez répandu. À savoir la préséance de l’économique sur les considérations sociales.

      Pour ma part, je ne vois pas de complot, ni de vilain ayant fomenté le projet de raser un centre-ville et sa population, mais j’ai du mal à ne pas craindre que l’appât du gain ne soit en cause dans cette tragédie.

      Je me répète mais il me semble que seul jrcm.t peut préciser sa pensée et nous dire s’il parle de loyauté ou de solidarité face à la race canayenne francaise ou s’il parle de loyauté face à ses semblables plutôt que face “au grand capital” comme disait l’autre…

    • @doumguy “Vous semblez voir un danger de dérive fanatique religio-nationaleuse ou je ne vois qu’une considération générale par ailleurs assez répandu. À savoir la préséance de l’économique sur les considérations sociales.”

      Dans une situation de stress intense, je crois plutôt que les émotions, à l’état pur, ne sont pas les meilleures conseillères… .Il vaut mieux essayer de respirer, de se mettre en mode pause tant que l’on ne s’est pas ré-approprié sa personne, tant que l’on n’a pas retrouvé son équilibre. Cela vaut pour toutes émotions exacerbée (quoique légitimes). Ce n’est pas ce que l’on ressent qui est dangereux, mais ce que l’on en fait… et dans ces moments, pour retomber sur ses pieds, on a certainement plus besoin de s’entourer de quelqu’un de stable que de quelqu’un qui se nourrit de la perturbation de l’autre. C’est pourquoi, on met des ressources compétentes pour accompagner les gens qui vivent de grandes souffrances… ce qui n’est pas la spécialité d’un blogue.

    • @corsi10,

      il y a au moins quatre organismes qui enquêtent sur cet accident et pas tous au même niveau d’autorité législative. Je ne pense pas que nous allons nous faire bourrer et les émotifs ne garantissent absolument pas que nous ne nous ferons pas bourrer. Il n’y a rien de plus facile à bourrer qu’un émotif, suffit d’aller dans le sens de ses émotions qui ne sont pas forcément celui de la raison et de la réalité.

      Les quatre organismes ou plus devront s’appuyer sur des faits pour cerner la cause de ces événements. Ensuite, les lois et réglements concernant le transport ferroviaire devraient permettre d’établir la responsabilité de chacun. Par contre, c’est certain que cela risque d’être difficile de démontrer quelque chose qui ne sera pas corroboré par des faits ou des textes légaux ou autres preuves tangibles. Vous pourrez toujours épouser ce genre de scénario, nous l’avons vu dans le cas du 9/11, ce ne sont pas les faits qui étouffent certains.

      Mais condamner quelqu’un qui n’est pas coupable est aussi un crime. S’il y a responsabilité criminelle dans ce dossier, nous ne rétablissons pas la justice en commettant un autre crime. Il faudra bien se rendre à la raison quelque part, à moins que vous ne désiriez un Etat anarchiste où chacun fait sa propre loi et sa propre justice.

    • l.moga dois-je comprendre qu’à lire des opinions vous êtes en mesure de discerner le stress intense qui inspire les dites opinions?

      Vous êtes fort, non seulement vous êtes capable de nous dire ce que les gens pensent mais aussi leur état de détresse avec seulement quelques lignes.

      Je suis impressionné.

    • @dcsavard 11h05
      « en passant, vous lisez très mal. En fait, vous détournez ce que je dis à votre propre profit en me faisant dire ce que je n’ai jamais dit pour mieux attaquer. C’est une manoeuvre classique bien connue »
      ”””””””””””””””””””””””””””””””””””””””””””””
      Pour une 3ième fois, je vous répète ce que j’ai lu de vous en lisant vos textes en référence : « c’est pas l’esprit de corps qui vous anime vous, la loyauté que l’on donne aux autres , à ses pairs par rapport à la société, à une nation, à des croyances, à des faits, accidents etc . Cette esprit de corps n’est pas pour vous.
      Vous n’avez aucune décence, vous ne démontrez pas d’appartenance, d’empathie on peut vous lire de plusieurs façons. Vous jouez aux petits ”jos connaissants” qui savent tout , qui nivelle et mette au bon niveau, à sa place le sujet , le fait ; Vous êtes le porte-parole des oui.. mais.. je vous ferais remarqué..et bla, bla, bla . Vos faites votre show de boucane sans vous souciez si des gens (victimes) ne sont pas choqués, offusqués, insultés par ce que vous écrivez. Pensez- vous que les survivants aux victimes trouvent génial ce genre de commentaire que vous semblez relater et je vous cite ; «Bizarre à dire, mais MM&A a considérablement amélioré son bilan des accidents depuis 2003-2005, faut croire que le passage à un opérateur n’est pas la catastrophe appréhendée: http://bst.gc.ca/fra/stats/rail/r13d0054/r13d0054.asp#tableau-ajfot………………………………………………….
      Pour ceux qui seraient tentés de rappeler que c’est peut-être dû au fait que les affaires allaient mal, la crise qui a frappé MM&A date de 2008. Le bilan a été amélioré avant cette date et ne semble pas dû à une réduction du nombre de kilomètres parcourus. Et après 2008, le bilan est demeuré bon malgré des contraintes financières plus importantes.
      Que voulez-vous que les gens du lac Mégantic fassent de vos observations à la con !! Ils ont besoin d’empathies ,d’écoutes pas d’un début de remontrance sur le transport par chemin de fer de MM&A
      jrcm
      tampa,fl.

    • @doumguy Je ne réussis pas à vous suivre dans vos élucubrations. Je pense que je ne suis d’aucun secours pour vous car tout ce que j’écris concerne mon opinion personnelle et n’engage personne à me croire où à me suivre.
      Pour ma part, quand je ne partage pas mon point de vue avec celui de quiconque, si je n’en perçois pas un plus pour une meilleure compréhension, je m’abstiens de le lire. Alors vous êtes libre de chercher ailleurs selon votre complaisance. Je n’en serai pas affectée: pourquoi vous faites-vous souffrir en vous attardant à des opinions qui ne vous rejoignent pas? Il y en a tellement d’autres qui pourraient vous confirmer dans vos croyances.

    • @l.moga 06h14
      je réfléchis à savoir si j’ai du temps à perdre avec un asservi de votre calibre.

      « La fonction primaire de la communication écrite est de faciliter l’asservissement. »
      de Claude Lévi-Strauss

    • @jrcm.t “je réfléchis à savoir si j’ai du temps à perdre avec un asservi de votre calibre.”

      Étiez-vous obligé d’être grossier? Tout aurait pu se dire d’une façon CIVILISÉE telle que: je ne partage pas votre opinion.

    • l.moga le16 juillet 2013 à 15h17.

      J’ai bien hâte de lire les élucubrations du BST et des autres enquètes, sans présumer des résultats ça risque d’être instructif…

      Si toutefois, il appert que la voie était en bon état, que l’équipement à roulette étaient en bon ordre de marche, que le personnel était formé adéquatement, que celui-ci a suivi les réglements et les consignes propre au transport ferrovière et ainsi de suite, je suppose que les enquètes concluerons à un accident fortuit et inévitable, sans aucune responsabilité en cause.

      Alors je songerai en moi-même; que voilà de fantastiques élucubrations.

      D’ici là, je m’autorise à envisdager que ce giga-gachis peut avoir un lien avec une question d’argent.

      Puis-je permettre à ma complaisance de saluer votre condescendance?

      Sur ce, je vais vite voir mon thérapeute, il me dira sans doute envers qui je suis si complaisant. Avec les autorités? avec MMA? avec Le cheminot? Il ne me semble pas avoir manifesté le goût de faire plaisir, ni d’avoir montré une indulgence excessive… Peut-être ais-je dénoté une satisfaction personelle! Il me faut vite soigner ça…

    • Statistiquement, si on a un pied sur un poêle et l’autre sur un bloc de glace, on est confortable.

      Le nombre d’accident de MMA peut avoir diminué mais la question est “Est-ce qu’un personne seule aux commandes d’un train peut assurer un niveau de sécurité suffisant pour le transport de matières dangereuses comme du pétrole dans une région montagneuse?”

      L’expérience du Lac Mégantic, nous donne comme réponse non.

      Il y a une limite physique de travail qu’une personne doit assumer. Certaines tâches ne peuvent pas être faites seul. En cas d’urgence, est-ce qu’une personne seule sur un train de 5 locomotives et 73 wagons peut contrôler une situation dangereuse?

      Une analyse brute des statistiques est élémentaire. En contrôle de risque, il faut tenir compte des événements dont la probabilité est faible et les conséquences sont énormes dans l’élaboration des normes et des procédures.

    • Et si ce n’était pas suffisant, il semble qu’il n’est pas encore assez tard pour que M. Burckhardt se presse…

      “À la suite de la tragédie de Lac-Mégantic, l’Office des transports du Canada a expédié une demande de renseignements à MMA pour obtenir la certitude que ses activités ferroviaires sont couvertes par une police d’assurance. La réponse se fait encore attendre.”

      Mais ça pas l’air tout croche…

    • @jrcm.t,

      pourtant, pourtant, il y a plus de quatre équipes qui enquêtent actuellement sur cet accident. Ils ne sont pas là par empathie, mais pour recueillir des preuves pour comprendre ce qui s’est passé et accuser les coupables selon des chefs d’accusation appropriés et en accord avec les preuves.

      Ce blogue n’a pas pour but de démontrer de l’empathie envers les gens de Lac-Mégantic, il y a d’autres façons pour ça. Il pose une question et un sujet de réflexion pour un débat. Si ce menu ne vous convient pas, vous pouvez aller manger ailleurs. De ce que je comprends de vous, il faudrait que tout le monde dise la même chose que vous autrement c’est irrecevable.

    • @legada,

      non, ça ne nous dit pas ça. Combien de fois auparavant MMA et son conducteur de train ont stationné là sans qu’il n’y ait un seul problème? Les causes sont toujours inconnues et la responsabilité n’est pas encore attribuée à personne dans le cadre d’une enquête en bonne et due forme.

    • HS. Je sais que je devrais faire part de mon opinion, mais je me permet de transgresser la règle pour porter un peu d’information à votre attention.

      http://www.lapresse.ca/actualites/dossiers/tragedie-a-lac-megantic/201307/17/01-4671560-19-mises-a-pied-chez-montreal-maine-and-atlantic-railway.php

      Je suis certain que ça va rassurer tout le monde sur la volonté de MMA de maintenir ses équi^pements et son image.

    • Quelqu’un se souvient de Francesco Schettino?

      C’était le capitaine du Costa Concordia qui s’est échoué sur les côtes italiennes et a entraîné la mort de 32 personnes. Est-ce que la compagnie Carnival Crociere a été tenue responsable? Bien sûr que oui, elle a versé 1,3 millions en guise d’amende pour que soient levées les charges criminelles contre elle, mais les poursuites civiles demeurent. Est-ce que le capitaine a été tenu responsable? Il fait face présentement à un procès criminel qui vient tout juste de s’ouvrir. Et il est clair que Carnival Crociere n’avait aucunement approuvé et demandé à son capitaine d’effectuer le genre de manoeuvres qui ont mené au naufrage du navire de croisière.

    • La MMA est en “train” de rendre l’âme dans le Maine.

      http://www.onlinesentinel.com/news/Rail-lines-interupted-.html

      Il serait par ailleurs plus que surprenant que la compagnie d’asurance puisse couvrir tous les dommages causés à Lac-Mégantic qui représentent sûrement beaucoup plus que toute la valeur du matériel roulant de seconde ou troisième main de MMA et les risques prévisibles couverts par l’assurance.

      Bizarre que le fédéral n’ait pas vérifié avcant d’émettre les permis à MMA quelle était l’étendue de son asurance étant donné les matières qu’elle transporte.

      Comme toujours, on attend après.

    • Ça n’annonce rien de bien encourageant.

      http://www.lapresse.ca/actualites/dossiers/tragedie-a-lac-megantic/201307/18/01-4671849-deraillement-un-expert-montre-mma-du-doigt.php

      http://www.lapresse.ca/actualites/dossiers/tragedie-a-lac-megantic/201307/17/01-4671824-mma-est-elle-suffisamment-assuree.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_vous_suggere_4671849_article_POS1

    • La théorie de l’expert du FMPF est simple et fait bien du sens. Essentiellement, l’incendie dans la locomotive (possible déversement d’huile) et les produits utilisés pour l’éteindre auraient pu diminuer l’adhérence de la rail, causant la dérive du convoi.

      Alors même si le conducteur avait immobilisé son train correctement et procédé à tous les tests nécessaires, les conditions ont possiblement changées, rendant son test inefficace.

      Qu’est-ce qui aurait dû normalement se passer après l’incendie? On devra attendre pour le savoir. Mais il me semble évident que MM&A a mal évalué les possibles conséquences. Un opérateur aurait dû être appelé sur les lieux pour refaire le test d’immobilisation ou déplacer le train dans une voix de garage.

      Le FMPF blâme l’éclairage déficient sur le site qui aurait empêché l’employé de bien évaluer la situation. Mais ne devrait-il pas y avoir une procédure d’urgence à suivre systématiquement dans des cas comme celui-ci? Un incendie dans une locomotive d’un train qui tire 73 wagons remplis de pétrole, ça n’a quand même rien de banal, non?

    • Le seul responsable de cette malheureuse affaire, c’est le gouvernement fédéral et la déréglementation qu’il a accepté dans les années Tatcher.

      Alors, qu’il se démerde… et assume les résultats de cette déréglementation.

      Tout le reste n’est que verbiage.

    • Correction : acceptée

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juillet 2013
    L Ma Me J V S D
    « juin    
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Archives

  • publicité