Yves Boisvert

Archive du 28 novembre 2012

Mercredi 28 novembre 2012 | Mise en ligne à 20h43 | Commenter Commentaires (46)

Mauvaise nouvelle pour Surprenant et Leclerc…

Gilles Parent, ex responsable des services informatiques à la Ville de Montréal (photo La Presse)

Il trouvait qu’il était mal payé et voulait “bonifier sa retraite”.

Les adeptes des fraudes caractérisées et de la corruption ont toujours leurs raisons.

Gilles Parent, ex-responsable des services informatiques à la Ville de Montréal, s’était fait la sienne.

Après avoir mis sur pied un stratagème complexe, il a fraudé la Ville pour 4,6 millions et a caché une partie de l’argent à l’étranger.

Aujourd’hui, il a été condamné à six années de pénitencier, comme le relate Christiane Desjardins dans ce texte .

C’est une peine relativement sévère infligée par le juge Pierre Labelle de la Cour du Québec.

Mais cet homme a commis un abus de confiance prémédité et répété.

Il a trahi la confiance des citoyens.

Voilà qui met la barre assez haut pour les Gilles Surprenant et Luc Leclerc de ce monde. Ils avouent avoir reçu en guise de corruption plus d’un demi-million chacun.

Mais ils ont participé à une fraude bien plus vaste aux dépens des contribuables en gonflant artificiellement et criminellement le prix des travaux publics pendant 20 ans.

Le jour où ils seront accusés… et condamnés… Ce précédent sera très pertinent.

Ils ont participé à la commission et ont aidé ses travaux. Mais leur implication dans la fraude est tellement profonde et grave…

Leur avocat devra peut-être revoir à la hausse ses pronostics de pénitencier.

Lire les commentaires (46)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    octobre 2014
    L Ma Me J V S D
    « juil    
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité