Yves Boisvert

Yves Boisvert - Auteur
  • Yves Boisvert

    Yves Boisvert est chroniqueur à La Presse depuis 2000, après avoir été chroniqueur judiciaire pendant 10 ans.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 24 octobre 2012 | Mise en ligne à 17h01 | Commenter Commentaires (79)

    La surprenante différence entre un fonctionnaire corrompu et un fonctionnaire qui “a été corrompu”

    Je n'étais qu'un fonctionnaire...

    Je n'étais qu'un fonctionnaire...

    Le témoignage se poursuit, de plus en plus pathétique, de plus en plus dégoutant en fait.

    Gilles Surprenant nous dit qu’il n’était pas corrompu, lui, il n’était pas “un méchant”, il a été corrompu par les entrepreneurs.

    Nuance!

    Pas sa faute, en somme, s’il a été obligé de ramasser 706 000$ en argent comptant et de faire la fête avec des entrepreneurs pendant toutes ces années.

    Il avait dit 600 000$ au départ, il a reconnu que c’était 706 000$, mais c’est clairement un minimum. Et ça n’inclut pas voyages et billets de saison au Centre Bell.

    Mais ce n’est pas de sa faute! Il était même bien content quand on a cessé de lui donner des pots-de-vin, très content!

    Enfin, gardez-le votre maudit argent sale!

    Avez-vous avisé des gens de ce système, ont demandé le procureur Gallant, puis la commissaire Charbonneau.

    Pas besoin, a-t-il répondu, tout le monde était au courant! (La belle excuse)

    Et la police, a demandé candidement la commissaire?

    En tant que “simple fonctionnaire” ce n’était pas son rôle, a-t-il dit.

    Ben non.

    En tant que simple participant à un complot de fraude gigantesque non plus!

    À la première enveloppe, il était dans le complot, il n’allait pas courir à la police. Mais au lieu de dire: parce que j’étais dans le complot, madame, je n’avais pas l’intention de me dénoncer et d’aller directement en prison… Il a dit que ce n’était pas son rôle.

    La capacité de rationalisation de l’être humain est sans limite.

    Celui-ci s’est trouvé une raison: il n’avait pas le choix! Menacé qu’il était…

    Il s’est trouvé une excuse: tout le monde le savait! Tout le monde laissait faire… Les autres aussi en ont profité!

    Il s’est trouvé un pardon: il a “presque tout remis”!

    Lui, contrairement aux entrepreneurs, n’est pas corrompu par nature, en somme. Il s’est fait corrompre par des méchants, c’est un accident de parcours, un mauvais coup du destin…

    Ouais, ouais…


    • Il n’y a pas de différence. Les incohérences et les justifications injustifiables de cet homme définitivement déshonoré ne surprennent même plus.

    • Il reste que Surprenant n’est qu’un poisson parmi d’autres dans ce marais nauséabond peuplé de prédateurs autrement plus dangereux.

    • On l’a assez entendu celui-là. On a compris qu’il n’est qu’une pauvre victime colatérale de tout ce gingantesque stratagème. Suivant.

      C’est pour quand la comparution de Gilles Vaillancourt?

    • C’est drôle, je suis justement tombé sur cette partie du témoignage, moi qui n’écoute jamais ça. Toujours est-il que sa réponse m’a fait «sourire» en ce sens où ce que la commissaire lui demandait, c’est : «Alors que tout allait bien, que vous faisiez un max d’argent, que personne ne disait rien ni ne semblait vouloir dire quelque chose, pourquoi, Monsieur Surprenant, n’avez-vous pas pris sur vous d’aller vous incriminer par pur sens citoyen?»
      C’est quand même une drôle de question. Et la réponse était prévisible, celle de quelqu’un qui finit par collaborer parce qu’il n’a pas le choix, mais qui n’y prend visiblement aucun plaisir. N’est pas Lino Zambito qui veut…

    • Vous avez choisi le bon mot : dégoutant. Si on prenait un plaisir presque pervers à écouter les premieres journées de cette commission avec le temoin Zambito ca devient de plus en plus indigeste maintenant car ca leve le coeur tellement ca pue. Et on ne fait que commencer à gravir les échelons.

    • Que penser de ce monsieur Surprenant. Lors de sa première rencontre avec M. Catania et qu’il a reçu un pot de vin, il a eu peut-être une heure pour décider d’être un homme intègre ou corrompu. La suite, eh bien, on l’a, il a décidé d’être corrompu. C’est triste et je n’ai pas hâte de voir ses amis venir comme témoins, ce ne sera pas jojo.

    • Pathétique, en effet, monsieur Surprenant. Par contre, pour équilibrer un peu, souvenons-nous qu’il semblerait qu’un de ses ou ses patrons étaient aussi corrompus. À part d’aller à la police (a-t-on assez vu de films et émissions où des policiers sont corrompus et même l’administration policière est corrompue?) ou directement au bureau du Maire (que quiconque aurait aussi pu croire corrompu), où pouvait-il aller? Je l’ignore. Mais les corrompus sont bien ficelés par ceux qui les corrompent. Avant de les aborder, on sait qui ils sont, on connaît leurs péchés mignons ou moins mignons, leurs points faibles. Et puis, il y a souvent un personnage qui leur est supérieur et qui se couvre et les couvre.

      Là-dessus, je conte une petite histoire vécue. J’ai travaillé dans une compagnie que je ne nommerai pas car elle est très très connue. Un bonhomme volait cette compagnie. Cette compagnie l’a foutu à la porte après avoir découvert le pot aux roses, mais ne l’a jamais poursuivi. Ce bonhomme se retrouve à oeuvrer au sein d’une autre compagnie très connue et recommence à voler. Je n’étais que “temporaire” dans cette compagnie, mais en voyant passer le nom, j’ai parlé à mon supérieur pour demander si c’était M. X qui avait travaillé pour la compagnie Y. Eh oui! Alors si la compagnie Y avait poursuivi M. X, peut-être qu’il n’aurait pas pu continuer à voler. Quand la 2e compagnie s’est rendu compte d’avoir été volée, elle a poursuivi le bonhomme qui était rendu dans une autre grosse compagnie dans une autre province.

      Il est certain que ça arrive à de nombreux endroits.

      À quand une commission qui englobe les contrats de déneigement et d’ordures, entre autres?

    • Le pire, c’est que ces bandits en complet-cravate nous prennent pour des valises en tentant de nous faire croire qu’ils ne sont pas responsables… ou si peu. Le maire Vaillancourt vient de trouver une belle porte de sortie! Je gage qu’il va dire qu’il avait l’intention de rendre les millions qui dorment dans les coffres. C’est indécent tout ça! J’ai envie de quitter le Québec!

    • @noirod “on ne fait que commencer à gravir les échelons”. Dans cette pyramide noire, il faudra creuser et s’enfoncer pour débusquer les adeptes du “côté obscur de la Force”.

    • son témoignage est comme un sable mouvant, plus qu’il essaie de s’en sortir, plus qu’il s’enfonce

    • J’ai beaucoup de plaisir à suivre cette commission que Charest ne voulait pas.
      J’ai également un plaisir grandissant à suivre les perquisitions entourant le maire de Laval.

      Quel beau retour d’ascenseur!
      C’est plutôt rare qu’on peut voir des marionnettistes se faire couper les ficelles.

      Est-ce qu’on pourrait aussi se pencher sur la FTQ construction et la FIPOE? Comment en mènent-ils si large sur les chantiers?

      Mais si on se penche sur le domaine de la construction, dites-vous que bien d’autres domaines financiers tirent les ficelles des divers gouvernements. Et les marionnettistes que l’on prend au niveau municipal ne sont que des pantins comparés à ceux qui tirent les ficelles au niveau national. Pensez empires multinationaux en communication, énergie, ressources et armement…

      Et on regarde les dettes gouvernementales gonfler absurdement pendant qu’on nous dit qu’il n’y a pas assez d’argent pour maintenir les services…

      Tout cela me dit que nous, le peuple, ne sommes que leur bétail.

    • Franchement, tous l’ont reconnu, aujourd’hui le monsieur est passé en mode attaque et il a servi la raison que le corrupteur existe parce qu’il y a quelqu’un à corrompre,……ça va chercher 14 ans dans les corruption de fonctionnaires.
      Mais avant tout il est admis que le corrupteur s’informe sur celui qu’il est en mesure de corrompre sans quoi il ne corromprera pas…..donc quand viendront les accusations de corruption sur les entrepreneurs (si jamais elles viennent) il faudra tenir compte qu’il n’y a pas de corrupteur sans personne à corrompre et à partir de cela il faudra servir l’accusation de complot et il ne s’agit pas de théorie.

    • Typique. Il y a eu des études scientifiques sur la manière dont les gens rationalisent leurs crimes (ceux qui sentent encore le besoin de rationaliser, entendons-nous). C’est un cas classique.

      ~~~~~

      Au moment où j’écris ces lignes Vaillancourt vient de partir en congé de maladie.

      Comme l’écrivait savoureusement quelqu’un sur Twitter, sur les conseils de son spin doctor.

      Ou pour se lancer dans uen carrière théâtrale (Hamlet, La malade imaginaire, Tartufe…).

      J’espère que ça ne finira pas à la japonaise… j’aimerais le voir traduit en justice.

    • @mogravel ” J’ai envie de quitter le Québec!” Voyagez un peu ailleurs et regardez attentivement. Vous serez probablement heureux de revenir.

    • @jolico
      «À quand une commission qui englobe les contrats de déneigement et d’ordures, entre autres?»
      Et à la commission Charbonneau, ce n’est que le début. Jusqu’ici, il a uniquement été question des contrats d’égouts à Montréal. On a pas encore parlé des trottoirs, de l’asphalte, des lampadaires, de Laval, de Boisbriand, du MTQ, des firmes d’ingénieurs-conseils, du parti libéral… Si on va au fond des choses, on en a pour des années.

    • @drstrange “Est-ce qu’on pourrait aussi se pencher sur la FTQ construction et la FIPOE?” On devrait et peut-être le fera-t-on. Tout ce qui est contrat public, construction, fournitures et services, doit être scruté à la loupe.

    • @toutpartout ” les contrats de déneigement et d’ordures”. Le crime organisé est partout dans le monde un joueur puissant dans le domaine du traitement des ordures.

    • Psychopathe:

      « S’il est très intelligent et issu d’un milieu social favorisé par exemple, il sera particulièrement doué pour la dissimulation et l’exploitation des failles du système. Par exemple homme politique ou responsable d’entreprise, il escroquera sans remords, s’enrichira sans scrupule sous des abords « a priori » respectables, tentera de se « placer » là où il y a de l’argent à se faire et du pouvoir à exercer. Parfois avec beaucoup de réussite »!

      « Telle pourrait être d’ailleurs la devise d’un psychopathe et de son esprit prédateur :

      « Prendre sans me faire prendre »

      Prise de risque :

      les psychopathes ont tendance à s’ennuyer et prennent plus de risques que les autres. Ils sont irresponsables et ont, semble-t-il, du mal à envisager toutes les conséquences de leurs actes.

      Absence de remords :

      ils ne ressentent jamais aucuns remords. Ils n’assument pas leurs responsabilités. Ils rejettent systématiquement la faute sur des boucs-émissaires. Ils essaient de culpabiliser les autres et de se faire passer pour de pauvres victimes. Ils minimisent les dommages qu’ils ont commis.

    • C’est par souci d’honnêteté et de loyauté envers lui-même s’il ne s’est pas dénoncé: un homme de principes.

    • Bonsoir M. Boisvert

      Toujours un plaisir de vous lire!

      Ce qui risque fort de gâcher mon plaisir c’est que l’étonnant M. Surprenant sera un de ces dimanches l’invité de TLMEP et deviendra un héros populaire comme ce cher Lino dimanche dernier.

      TLMEP est mieux que la transmutation du plomb en or, c’est miraculeux: d’un zéro à héros le temps d’un applaudissement sur commande. On appréciera le “niveau”…

      Vous vous émerveillez à juste titre des rationalisations, émerveillons-nous aussi de l’irrationalité qui en est le complément indispensable.

      Ah ce cher petit peuple du Québec…

      C. LaFrenière

    • Bonjour monsieur Boisvert,

      Excellent “snapshot” (instantané) du contexte et de la situation.

      Ce type est un «maître manipulateur » qui tente de nous endormir. Les québécois ont un faible envers les victimes. Et il le sait.

      Monsieur Surprenant est un homme intelligent; je dirais même très intelligent. Mais il semble qu’il ait commis l’erreur que trop de gens « très » intelligents commettent.

      Laquelle?

      Sous-estimer l’intelligence des autres.

      A force de pousser la « rationalisation » de ses gestes afin de poser en tant que « victime », il finit par devenir « irrationnel ». De toute évidence, autant maître Gallant que les commissaires ont percé son « petit jeu ».

      Personnellement, je n’ai aucun respect envers cet individu qui a trahi son employeur, les contribuables montréalais et « l’éthique » de sa profession.

      Et bonne soirée.

    • Il a le profil du caractériel: C’est pas ma faute.

    • Au Gabon, dans les années 1980-85, un ministre est venu visiter un chantier. Il est reparti avec un LandCruiser 3/4 tonnes diesel presque neuf, qui valait à l’époque $40 000 sans le demander. Personne ne s’est opposé à son geste. Les ministres avaient 2 comptes, un compte sans fond et leur compte avec leur argent. Ils achetaient toutes sortes de choses en faisant des chèques sur le compte sans fond. les marchands le savaient mais les laissaient partir avec leur marchandises.

      Nous avons été expulsé d’un hôtel dont nous avions réservé les chambres par des ministres. Mes patrons devaient trouver les bonnes personnes qui devaient avoir une “cote” sinon ils n’auraient pas fait de profit.

      Donc ceux qui vomissent sur le Québec, peuvent avoir une petite gène. La collusion, il y en a ailleurs au Canada. Les gens sont plus habiles. Ils préfèrent probablement voler 10% durant toute leur vie que 30% durant 10 ou 15 ans.

      M. Charest ne voulait pas avoir d’enquête mais des gens intègres, des têtes dures comme M. Duchesneau et ses aides, les journalistes, les citoyens qui n’acceptent pas la corruption ont fait bouger ce gouvernement.

      Ce qu’on voit n’est pas beau mais quand on lave les toilettes ce n’est pas agréable mais pour avoir une maison propre il faut le faire.

      On se pose toutes sortes de questions sur ce qu’il faut faire pour que ces situations ne se reproduisent pas.

      On pourrait regarder ce qui se passent dans d’autres sociétés pour trouver les méthodes de contrôles de corruption qui fonctionnent ailleurs.

      On pourrait mettre en place un système de protection des gens honnêtes qui veulent signaler de la corruption.

      On devrait réfléchir sur la présomption d’innocence. Cela est incontournable lorsqu’on fait un procès criminel mais cette notion a été détournée par ceux qui ne voulaient pas agir (M. Charest et beaucoup de libéraux).

      On pourrait punir les gens qui sont corrompus. Ce qui fait peur aux fonctionnaires c’est de leur enlever leur sécurité et leur retraite. Il ne faut pas oublier les chefs d’entreprises si cher aux gouvernements de droite qui disent que ces gens vont s’auto-réglementer. L’auto-réglementation est sensible à la portion d’individus sans morale qui entrainent les autres. C’est ce que M. Zambito a illustré, il a poursuivi ce que d’autres ont faits avant lui.

      On devrait enlever de la retraite de M. Surprenant toutes les cotisations de la ville durant les années durant lesquelles il a été corrompu additionné d’une pénalité. Il aura droit de toucher le reste. De plus quelques années de prison servirait d’exemple aux autres qui seraient tentés de se laisser corrompe. Si on peut le poursuivre pour récupérer le plus d’argent possible, il faut le faire pour l’exemple. Cet homme ne mérite pas une retraite aisée.

      En plus, puisque notre gouvernement actuel veut qu’il y ait plus d’histoire à l’école, on devrait enseigner ce qu’est un bon citoyen et pourquoi il faut être un bon citoyen. Le gouvernement a agit contre Mom Boucher lorsque les citoyens se sont révoltés après le meurtre par accident d’un garçon.

      En bref, il y a du pain sur la plancher. Il faut se servir du dégout que cette commission provoque pour agir.

    • Loin de moi l’idée de pardonner le type ou d’excuser ses gestes, mais il me semble que la foudre des chroniqueurs et des lecteurs de La Presse ne devrait pas s’arrêter à M.TPS. On tape sur lui comme si c’était le seul bénéficiaire de cette corruption/collusion. Pourant, Lino Zambito a fait pas mal plus d’argent que lui, des millions $$$$$$$ en faux extra lui ont été payés, et les Québécois l’applaudissent à la télé…La Presse lui a même réservé une entrevue exclusive en première page lundi dernier! Faut le faire! On applaudi le corrupteur «repenti» et on lance la pierre uniquement au fonctionnaire corrompu, alors que c’est l’entrepreneur qui a instauré le système de collusion et Zambito s’est mis pas mal plus d’argent dans les poches que l’ex-fonctionnaire. C’est le monde à l’envers…juste au Québec que l’on voit cela! Si c’est comme ça, moi aussi j’voudrais bien ouvrir ma pizzéria au frais des contribuables! Beurk…

    • M.Boisvert,
      J’écoute Sur-prenant-le-survenant, et j’ai l’impression d’entendre Gerry l’innocent Tremblay…
      Qui se ressemble se rassemble…
      Robert Alarie

    • @loulal “intelligent et issu d’un milieu social favorisé”. Ça peut faciliter son “succès” mais on peut très bien être psychopathe sans ça.

    • Et dire que ce n’est que le 2è témoin et nous ne sommes pas encore sortis de Montréal et nous pouvons anticiper au moins encore une vingtaine d’autres témoins uniquement sur Montréal.

      Aucune firme d’ingénieurs n’est pas encore visée mais le sera sans doute à l’échelle provinciale, je crois bien que la manière que c’est parti la Commission Gomery sera de la petite bière à comparer. Voyez-vous je ne sais si vous vous rappeler du témoignage de cet italien qui nous a parler de comment ça fonctionnait en Italie, c,est exactement comme cela que le tout fonctionne ici aussi, mais plus il nous disait que c’était pire à Toronto et en Ontario.

      J’ai bien hâte de voir la suite, je crois bien que les libéraux provinciaux vont connaître exactement le même sort que leur cousins fédéraux. Oui je crois que la pluaprt de politidien son honnête rnr soitmpeu. mais ils se ferment les yeux sur leur entourage qui elle s,en met plein les poches tout en finançant le parti pour que cela paraisse bien.

    • Pathétique, mais…

      Est-ce que quelqu’un est surpris?

      Est-ce que je suis le seul à savoir que le système fonctionne comme ça depuis toujours? J’ai de la difficulté à m’offenser parce que je suis extrêmement cynique. La commission Charboneau n’apporte rien de nouveau.

      Et en passant, est-ce qui va y avoir des politiciens, des entrepreneurs ou des ingénieurs en prison? Non? Bon ben à quoi ça sert? A me rendre encore plus cynique? Ben c’est réussi…

      O. Bourque

    • Les gens veulent un gros gouvernapapamamman,bin,voila,passez au cash SVP.Le Gouvernement vous donne un show a la tv,le gens sont bien contents,gros show,mais la vrai cause elle n’est pas la.Et si facile de faire n’importé quoi avec l’argent des autres.Oui le system est corompu,mais c’est a cause des gens qui sont la,nos chers fonctionares qui n’ont rien vu,ni attendus,ni et ni…
      Alors,enjoyez le show et passez au cash SVP!
      Tony Wright

    • @lukos

      Vous parlez d’Allemagne,Japon,USA,Swiss etc ou de Cuba et cie????
      Tony Wright

    • Pas sa faute, en somme, s’il a été obligé de ramasser 706 000$ en argent comptant et de faire la fête avec des entrepreneurs pendant toutes ces années.

      Il avait dit 600 000$ au départ, il a reconnu que c’était 706 000$, mais c’est clairement un minimum. Et ça n’inclut pas voyages et billets de saison au Centre Bell.

      y as rien la .

      Les problèmes de détournement sont bien pire au Jardin Botanique .

      Un ami qui as manger 3 framboises apres un plan de framboisier au Jardin Botanique au mois de juillet s’est fait menacer par le gardien de recevoir une amande de 100 dollards .

      Il s’est fait faire la morale par un gardien qui lui as dit que le reglement interdisait de ceuillir des fruits .

      Le règlement interdit de manger les petits fruits ..même ceux qui tombent par terre.

      Le gardien qui était assis sur un banc comme un guetteux s’est lever comme une fusée pour lui dire que si jamais il le revoyait manger des framboises qu’il aurait une contravention .

      Enfin la justice .La justice exemplaire comme le bon peuple l’aime.

      Il vas payer pour tout les monsieur TPS .

      J’ai suggérer a cet ami de lui dire la prochainne fois d’aller surveiller les fonctionnaires du maire Tremblay au lieu de s’occuper des plans de framboisier .

    • Je n’en reviens pas, surtout depuis quelques jours il est plus loquace et il se prend pour une vedette.
      Avez-vous remarqué qu’il dit souvent: “honnêtement je vous dirais que…” Etc…On dirait qu’il ne réalise pas qu’il est plutôt un faussaire, un croche, un corrompu…en définitive un malhonnête.
      Comme on dit…«il m’écoeure quand il déclare que c’est la faute des autres»
      Il n’y a pas de mots pour assez justes pour le qualifier…

    • @ bernardm-spock 24 octobre 2012 21h44

      Parfaitement d’accord avec vous.

      Lino Zam chose semble un saint à ses côtés. Lino Zammachinchouette a-t-il vendu sa maison 1,00$ à sa fille comme Surprise l’a fait pour ne pas avoir à remettre à qui de droit ce qui ne lui appartient pas?

      Il ne respecte même pas sa propre fille en lui faisant ce cadeau empoisonné. J’en ai le haut le coeur!

      La façon dont je qualifie ce personnage ne se dit pas sur ce blog….par respect pour notre hôte.

    • Voici les commentaires que je faisais parvenir à Radio Canada en marge du programme du 24 octobre.

      Objet : Programme 24 heures en 60 minutes, Commentaires des invités.

      On aurait peut-être du mentionner que M Surprenant n’avait probablement pas été à l’origine du système de collusion et de corruption.
      Il est possible que le système avait déjà été décollé et que monsieur Surprenant fut poussé dans une machine en marche.Il était donc dans le vague à ce moment-là,et à mon avis il a été pris de court quand la première offre lui fut faite avec le type de pression qu’il a subie.

      Pouvait-il quitter son emploi à la ville de Montréal à ce moment-là? Après cette première rencontre, il était déjà devenu un témoin gênant. Il aurait fallu qu’il parte , sans donner de raison et s’en aller loin de la ville de Montréal parce qu’il en savait déjà trop.

      Pourquoi n’a-t-il pas dénoncé le tout à la police? Il n’aurait pas vécu 24 heures. En plus, pour lui, il se doutait que la corruptioon était à un niveau plus élevé que lui, et que la police, contrôlée par le comité exécutif, eut pu être corrompue aussi.
      Cet argent lui brûlait les doigts, mais après avoir été interpellé par M Catania, il en savait déjà trop.
      Il a préféré être un lâche vivant qu’un héros mort.
      M Surprenant qui est un homme honnête au départ a été pris dans un engrenage ou , s’il ne marchait pas , à cause de ce qu’il savait, aurait pu être éliminéObjet : Programme 24 heures en 60 minutes, Commentaires des invités.

      On aurait peut-être du mentionner que M Surprenant n’avait probablement pas été à l’origine du système de collusion et de corruption. Il est possible que le système avait déjà été décollé et que monsieur Surprenant fut poussé dans une machine en marche.Il était donc dans le vague à ce moment-là,et à mon avis il a été pris de court quand la première offre lui fut faite avec le type de pression qu’il a subie.
      Pouvait-il quitter son emploi à la ville de Montréal à ce moment-là? Après cette première rencontre, il était déjà devenu un témoin gênant. Il aurait fallu qu’il parte , sans donner de raison et s’en aller loin de la ville de Montréal parce qu’il en savait déjà trop.
      Pourquoi n’a-t-il pas dénoncé le tout à la police? Il n’aurait pas vécu 24 heures. En plus, pour lui, il se doutait que la corruptioon était à un niveau plus élevé que lui, et que la police, contrôlée par le comité exécutif, eut pu être corompue aussi.
      Cet argent lui brûlait les doigts, mais aprèes avoir été interpellé par M Catania, il en savait déjà trop.
      Il a préféré être un lâche vivant qu’un héros mort.
      M Surprenant qui est un homme honnête au départ a été pris dans un engrenage ou , s’il ne marchait , à cause de ce qu’il savait par M Catania , aurait pu être éliminé.

      Si d’aucun d’entre nous avait été à sa place, qu’aurions-nous fait? Il a vécu une carrière miserable et tout finit mal pour lui. Il y en a de ces malheureux.

      .
      Si d’aucun d’entre nous avait été à sa place, qu’aurions-nous fait? Il a vécu une carrière miserable et tout finit mal pour lui. Il y en a de ces malheureux.

    • Ma théorie, est que c’est la loi de la mafia qui régnait dans cette section de l’administration de Montréal, et que M Surprenant devait obéir aux lois du système, ou devenir un délateur, avec ce qu’on sait du sort d’un délateur.
      Ce n’est pas une fraude entre gens d’affaires réguliers non voilents, c’est une opération mafieuse avec les lois telles qu’elles se jouent dans le milieu.
      M Zambito a bien dit que c’étaient des règles établies et qu’il fallait les suivre .
      Et M Surprnant se sentait sous la menace par le chantage. Il n’avait pas fait un cours d’ingénieur pour devenir une crapule, comme pluseurs semblent vouoir le dire, et on voit que cet argent qu,il recevait lui brulait les doigts.

    • J’ai toujours trouvé “weird” ceux qui commencent leur phrase par “honnêtement”.

      Quoi, ça veut dire que le reste du temps tu es malhonnête?

      Pour M. TPS: le “cash” était devant lui et il l’a prit. Coupable.

    • Sans dire que le témoignage de Zambito transpirait une totale honnêteté, une chose est sûre, c’est que celui de Surprenant transpire une totale malhonnêteté ! On a toujours l’impression qu’il ne dit pas tout, qu’il veut passer pour une victime innocente, qu’il protège du monde et surtout lui-même, etc. La vente récente de sa maison à sa fille pour 1$ témoigne d’une vente pressée pour mettre à l’abri de la saisie des biens parce que le Monsieur n’a clairement pas la conscience tranquille. Ou plutôt l ‘inconscience ! Non, mais il fait tellement pitié que l’on devrait se cotiser pour le soutenir dans son malheur.

    • La construction c’est comme le patient qu’on met sur la table d’opération.

      On l’ouvre….. et on découvre que tout est entièrement pourri.

    • On aurait aimé de M.Surprenant agisse autrement,soit.
      Mais qui d’autres, à tous les niveaux ont laissé faire. On protégé leurs petites personnes. Je ne parle pas ici des gens travaillants pour la ville de Montréal, au gouvernement du Québec.

      Je parle de ceux qui entendent depuis des années ces histoires sombres. Ceux qui sont habilités à
      poser les questions.

      On peut s’en prendre à Surprenant ok.
      Mais que dire de tous ceux qui ont voté Tremblay…
      Que dire de tous ceux qui ont voté libéral, soit pour le maintient de cette façon de faire…
      Que dire de ces journaux qui nous recommandaient de voter libéral, les champions de l’économie.
      Qui sont ces gens qui n’ont pas dénoncé, mais appuyé ces gens qui nous volaient. Qui de chroniques en analyses nous racontaient n’importe quoi afin de ne pas regarder en face ce qui se déroulait devant nos yeux.
      On pourra mettre tout sur le dos de Surprenant, mais nos bons journalistes non plus n’ont pas fait grand chose pour protéger l’intérêt de la population, même s’ils sont toujours nombreux à prétendre aux droits à l’information.

      Nos journalistes ont été frileux, il faut tous nous rappeler de cette lecon.

    • Hier, dans un long commentaire, j’ai malheureusement traité M. Surprenant de ”voleur” … mais mon commentaire n’a pas été publié, j’imagine parce qu’il a enfreint la ‘netiquette’ de Cyberpresse… et que les ”insultes” ne sont pas permises sur ce blogue… Fiou ! Je n’aurai donc pas à m’excuser pour ma grosse faute…

      Par ailleurs, à l’instant même, en ce jeudi 25 octobre 2012, à 10:00 AM, le procureur de la Commission, Me Denis Gallant, vient d’interpeller M. Surprenant en lui disant (et je cite EXACTEMENT ses mots) : ”Vous avez toute la protection de la loi, mais on s’entend, cela on appelle ça du vol. Ça c’est l’argent des contribuables qui vous a été remis en partie par d’autres voleurs qui ont volé le système” … et M. Surprenant a acquiescé…
      Euh ! Comment on appelle ça, déjà, quelqu’un qui vole et qui participe à un vol de la collectivité ? Je ne trouve pas le mot juste, là, et j’ai peur vraiment peur d’être encore censuré !!!! Vous pouvez me suggérer le mot juste ?!

    • Il y a l’acheteur celui qui corrompt (Zambito et ses semblables, la mafia qui a l’argent, les gros bras, les connexions pour ainsi dire tous les moyens de persuasion et l’acheté (Surprenant et ses semblables, monsieur tout l’monde). Pourquoi trouve-t-on Zambito plus sympathique ? Tout est une question d’image et de pouvoir, à coup mal pris, on aimerait mieux être dans la peau de Zambito que dans celle de Surprenant pourtant ce sont deux voleurs qui ont pigé dans le même sac mais Zambito est l’acheteur payeur et Surprenant le petit larbin acheté.

      Quand on a dit à Surprenant ; on les élimine ou on les tasse, cela pouvait être simplement une menace que si tu ne coopères pas mon ami et bien on va te faire remplacer sur ta job parce qu’on a les connexions voulues et c’est quelqu’un d’autre qui fera l’argent à ta place et si tu parles et bien là fais attention, on n’aime pas les gens trop bavard. En passant dis-moi comment va la petite famille, j’ai su que…. tu as de beaux enfants et une magnifique épouse…..n’est-ce pas?

      Tous ceci ne sont que des sous-entendus. Pour la mafia tout l’monde à son prix ou son squelette dans le placard il leur suffit d’enquêter un peu avec l’aide de gens bien placés et déjà corrompus et ils sauront vous faire chanter à leur guise, il suffit que vous mettiez un doigt dans l’engrenage et vous serez corrompu à l’os. Avec le temps vos principes et vos belles valeurs prendront l’bord et vous ferez partie de la gang, prêt à corrompre à votre tour s’il le faut.

      Ce qui est épeurant à voir c’est l’ampleur qu’ont pris la mafia et ses tentacules dans le monde politique et leur ingérence dans la gouverne de la fonction publique et cela depuis plus de trente ans. Les incorruptibles sont peu nombreux de nos jours.

    • Les dérives du Québec Inc et de sa fixation sur les profits et la réussite à tout prix, sans égard à la moralité.

    • J’aimerais être à la place de l’agent du fisc qui est entrain de préparer un avis de cotisation pur M. Surprenant. a va lui couter cher, très cher en revenus non déclaré. Je suis mort de rire seulement à y penser. Allez hop, monsieur l’idiot, dans la rue!

    • @argyle 25 octobre 2012-10h30
      «Les dérives du Québec Inc et de sa fixation sur les profits et la réussite à tout prix, sans égard à la moralité.»
      Vous vouliez dire les dérives des LIBÉRAUX : Chrétien, Charest, Tremblay (Gerry l’innocent), Vaillancourt, Marcotte….(TOUS de bons (sic) libéraux)…
      Ils sont quand même effrontés ces LIBÉRAUX de prétendre qu’ils sont les «spécialistes» de l’économie…afin de mieux nous «plumer»…
      Et il y en a encore des innocents pour les défendre…
      Avec 250 MILLIARDS de déficit, vous n’êtes pas écoeurés ? Vous voulez les réélire ?
      Céquiquia RÉÉLU Chrétien ?
      Céquiquia RÉÉLU Vaillancourt ?
      Céquiquia RÉÉLU Tremblay ?
      Céquiquia RÉÉLU Charest ?
      Sans égard à la moralité comme vous dites…en effet !!
      Alors au lieu de critiquer Québec Inc. (Bombardier, Jean Coutu, Couche-Tard, Cirque du Soleil, Le Mouvement Desjardins etc…) changez de côté vous vous êtes trompé : vous faites pipi face au vent !
      Robert Alarie

    • @argyle 25 octobre 2012-10h30
      J’oubliais : Jean-Marc Fournier , ce vieux routier des chemins sinueux du PLQ a déclaré ne pas savoir quelles étaient les « activités » de Bibeau…
      Effronté comme un libéral…cet homme; et il est CHEF INTÉRIMAIRE ?
      Ça promet pour l’avenir..
      Robert Alarie

    • Le témoignage de Surprenant me fait dire que nous les québécois ne sommes pas mieux que les grecs. On est autant endettés que corrompus.

    • La corruption? Ça fait des années que l’on en parle. Les gens qui avaient le pouvoir de déclencher des enquêtes pour creuver l’abcès esquivaient le sujet. La population en général voulait une enquête depuis plusieurs années. On voit maintenant l’ampleur et ce n’est qu’un début et seulement dans un secteur. Imaginez. L’on a l’impression maintenant que Gomery est de la petite bière. On a d’ailleurs oublié. Malgré tout un phénomène me semble indéniable. Durant toutes ces années, lorsque le sujet de la corruption est mentionnée, l’on voit de la part des croniqueurs, analytes, politiciens, journalistes et même souvent le simple citoyen, ont des opinions qui sont en ligne directe à leurs allégeances politiques. Et cela est à mon avis plus inquiétant et troubant comme société.

    • Skadi, cet homme a passé une grande partie sous le férule de la menace de mafieux; cet argent lui brulait les doigts. Je ne suis pas le genre de type à me réjouir du malheur des autres. Dans la vie, tout finit par nous retomber sur le nez et ce sera pour vous aussi.

    • Quand cela dure depuis au moins 20 ans,ce n’est pas un individu seul qui fait que la corruption existe, c’est une question de culture, cela devient une légitimité .
      Quand la corruption au Québec existe depuis les années 1930, ce n’est pas une erreur de parcours un simple fait divers. C’est une question de culture!

    • Ça me fait penser à la réplique de Charpin à Raimu dans LA FEMME DU BOULANGER de Pagnol… Changer le mot “cocu” par “corrompu” : “Oh! Mais tu n’es pas cocu par accident, toi… T’es cocu de naissance!…”

      L. Garcias

    • Ce crime, n’est ni à saveur politique, ni à saveur économique. On parle ici de la mafia avec ses tentacules qui sont partout. Le type, je ne l’excuse pas, s’est coincé les doigts dans un engrenage sans fin au moment où il a accepté une commission. Il ne pouvait plus reculer (menaces, chantage, ect…) Ce système existe depuis toujours et il est apolitique. On parle de criminalité systémique et non de poltiique. D’ailleurs, la commission va le démontrer, bloquistes, péquistes et autres ont aussi accepté des petits miracles…

    • C’est Gilles Vaillancourt qui va voir le psy de Guy Turcotte: Doc, v’la 100 000$! Je t’en donne 10 fois plus si tu me trouve une maladie qui pourrait expliquer pourquoi j’ai le besoin de truquer, voler, corrompre et mentir depuis 20 ans.
      En passant, peux-tu me remplir un billet de médecin pour la ville en disant que je suis fatigué, on m’accuse de donner des pots de vins et ça m’épuise!

    • ..»La surprenante différence entre un fonctionnaire corrompu et un fonctionnaire qui “a été corrompu”»
      +++++++

      Pour un néophyte en matière de fruits de mer, c’est à peu près la différence entre un saumon de rivière et un saumon de pisciculture. Très difficile à déterminer un coup cuit.

      Bon appétit.

    • Devant l’ampleur du phénomène, il y a une idée qui me taraude depuis quelques jours : et si la police aussi….?

    • @revolution9 25 octobre 2012-13h05
      «Le témoignage de Surprenant me fait dire que nous les québécois ne sommes pas mieux que les grecs. On est autant endettés que corrompus.»
      Curieux hasards:
      -notre dette a doublé de 120 à 250 Milliards depuis que Charest a les deux mains sur le volant…
      -plus la Commission Charbonneau creuse, plus des Libéraux nagent dans la corruption…
      -plus on lit les blogues, plus les fédéralistes comme vous nous jouent du violon …
      Heureusement qu’on a flanqué votre pote à la porte, Montréal ferait compétition à Athènes et le Québec serait le Péloponnèse du nord…
      Allez, retournez jouer avec vos médailles d’Élizabeth…
      Robert Alarie

    • @ampoi 24 oct 23h12 “Vous parlez de…?” Je pourrais répondre si je savais à quel commentaire de ma part vous faites référence. Remarquez, ça vaut pour tout le monde, moi y compris.

    • @minnesota 25 octobre 2012-13h29
      Et votre culture à vous c’est quoi ?
      Des champignons dorés dans le fumier des pure-sangs des écuries d’Élizabeth ?
      Débarrassez-vous de votre queue de castor canayen, vous allez développer des «cultures» sous le chapeau…
      Pas possible d’être aussi complexé, looser et méprisant…
      Robert Alarie

    • Un tableau intéressant et même consolant: http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/f/f7/World_Map_Index_of_perception_of_corruption_2010.svg/450px-World_Map_Index_of_perception_of_corruption_2010.svg.png

    • PeEst ce que l’on peut accuser de complicité ou collusion/corruption, une personne qui achète en toute connaissance de cause, un bien d’un voleur pour empêcher celui-ci ou ses proches, de tout perdre en cas de saisie?

    • Est-ce que…

    • “Je ne me le pardonnerai jamais!” dit-il. Ses enfants et sa famille lui aurait pardonné selon les médias.

      Sachant qu’il a vendu sa maison pour 1$ à sa fille il y a un mois à peine (valeur de 350 000$), peut-il nous cracher en plein visage en plus?

      Non mais tsé… on repassera pour le repentir. Je me magne à cacher mon magot (sous un autre nom) avant de me faire accuser.

      C’est plate à dire, je ne connais pas l’ambiance familiale, mais me semble qu’être sa fille, j’aurais un malaise à vivre dans cette maison…

      Yannick Bastien

    • La citation du jour:Pauline Marois dit des libéraux que “c’est très dommage qu’ils ne s’excusent pas” de ne pas avoir mis sur pied la commission Charbonneau plus tôt. Depuis quand les politiciens s’excusent-ils?

    • @ gerarlam : Vous devez être sa fille pour prendre sa défense.

    • @souverain
      Ma culture est exactement la même que la vôtre c’est à dire celle d’une nation reconnu par M.Harper comme corrompu. Il a été trop gentil dans sa reconnaissance, il a reconnu le Québec, comme une nation a l’intérieur d’un Canada uni, ce qu’il voulait faire avec cette reconnaissance c’est de différencier le Canada du Québec. il ne voulait pas trop être offensif dans sa reconnaissance, mais le fond de sa pensée était que le Canada est différent du Québec à cause de la culture de corrompus qui existe au Québec. Pour lui la nation Québécoise et les nations autochtones sont des nations inférieures et naturellement corrompu. Les Québécois ont de la difficulté à comprendre le message de M.Harper qui dans le fond disait aux Québécois je vous reconnais comme nation , et bien vous devriez faire l’effort de vous séparer, de quitter le Canada on ne veut pas d’une nation corrompu dans notre société Canadienne. C’est pas si difficile è comprendre.

    • @minnesota “le fond de sa pensée était que le Canada est différent du Québec à cause de la culture de corrompus qui existe au Québec”. Est-ce le fond de votre pensée, à vous?

    • @minnesota Si le ROC demande le divorce d’avec le Québec, je ne m’y opposerai pas. “la nation Québécoise et les nations autochtones sont des nations inférieures et naturellement corrompu”. C’est aussi votre opinion? Un divorce pour préjugés racistes, ça peut coûter cher, vous savez.

    • @minnesota “C’est une question de culture!”. La droite bigote,conservatrice, monarchiste et réactionnaire de Harper et de sa clique de bénis-oui-oui, c’est en effet “une autre culture”.

    • 21h42 @minnesota J’avais oublié: rétrograde.

    • Difficile d’avoir des échanges intelligents sur ce bogue avec des huluberlus enfermés dans leur catéchisme droite-gauche ou leur idéologie nationaliste où l’insulte prévaut sur le sens commun.

      Georges Michaud

    • Triste et pathétique. Et il croit probablement une partie des excuses qu’il débite. L’être humain à une forte capacité à conserver une image positive de sa propre vie, quoi qu’il arrive. Quand on y arrive plus, il y a un véritable risque de suicide.

      Ceci dit, il n’est pas non plus le dernier des vauriens. Si il y avait moyen de valider cette hypothèse, je parierais que au moins 90% des citoyens, incluant les blogueurs ici présent, auraient fait la même chose.

      La majorité d’entre nous sommes persuadés que nous avons trop d’intégrité pour accepter une ‘enveloppe’, mais la vérité est que sans aucun doute la majorité d’entre nous surévaluons grossièrement notre intégrité. Autrement, comment un tel réseau de corruption aurait-il pu se mettre en place?

    • Mon étonnement M. Boisvert est l’agilité de M. Charest a passé sous le radar de la Commission”

      Gommery” pour surgir au dessus de la Commission “Charbonneau”…en patinage de fantaisie

      il obtient une note presque parfaite tout pres de 97%… au plongeon sont entré a l’eau ne laisse

      presquY’ment aucun bouillon…

    • Thalassa (TV5) est à Palerme et nous montre cette magnifique ville millénaire sous bien des aspects dont celui, inévitable, de la mafia et du pizzo. Reprise dimanche 28 octobre, 13h00.

    • Je me pose deux questions : M. Surprenant a terminé son témoignage et j’ignore si les travaux éxécutés l’ont vraiment été, d’après lui, selon les règles de l’art ou si on n’aurait pas aussi économiser des 1/2 pouces de béton ici, ou grosseur de “rodes” par là… Vous voyez le topo? Des infrastructures qui s’écroulent prématurément. Ca dit quelque chose à quelqu’un?
      Ensuite, cet argent qui s’en allait au comité exécutif… c’est tout? On n’en parle plus?
      Je crois qu’on ne devrait pas trop s’émouvoir avec le témoignage de M. Surprenant. The best is yet to come… Et on ne parlera pas d’informatique, de communications, de compteurs d’eau… A moins que je ne me trompe.

    • @hilarionlefuneste “Ensuite, cet argent qui s’en allait au comité exécutif…” et encore plus dans les condos et les yachts…

    • @-55- “S’il y avait moyen de valider cette hypothèse, je parierais que au moins 90% des citoyens, incluant les blogueurs ici présent, auraient fait la même chose.”

      Je crois que cette affirmation est juste. On se cache sous une supposée pureté absolue pour dénoncer les autres, mais rarement on se regarde honnêtement pour adoucir notre indignation: le cynisme vient de là. Qui n’a jamais utilisé le paiement au noir pour des travaux d’entretien? Jadis,
      on apprenait: ne juges pas et tu ne seras pas jugé. Hélas, ça fait “in” d’envoyer la morale par dessus bord… pour soi uniquement, mais on n’a pas cessé de juger les autres sans même leur accorder l’indulgence jusqu’à preuve de culpabilité. Je ne crois pas que ce soit une évolution de notre nature humaine.

    • En tant que “simple fonctionnaire” ce n’était pas son rôle, a-t-il dit.

      est ce à dire que en tant que simple citoyen ce n est pas mon rôle de dénoncer des actes criminels il faut que ce soit un juge qui en soit témoin , franchement capitaine surprenant

    • moi ce qui m’inquiète c’est qu’on continue à verser des milliards de dollars aux différents palliers de gouvernement comme si de rien n’était

    • Skadi, je n’ai jamais rencontré le monsieur, mais je maintiens mon commentaire que quand on crache en l’air , ça nous retombe surle nez. Attendez, voir.

    • MMMM…Je suis fonctionnaire…qui travaille pour le spvm… À la prochaine personne qui me demande ce que je fais dans la vie…je crois bien que je vais répondre…: Euhh ma job ! De moins en moins fière.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    novembre 2011
    L Ma Me J V S D
    « oct   déc »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930  
  • Archives

  • publicité