Yves Boisvert

Archive, juillet 2012

Pierre Lafontaine, directeur général de Natation Canada (Photo La Presse)

Pierre Lafontaine, directeur général de Natation Canada (Photo La Presse)

Pierre Lafontaine est un homme intense et, une fois notre entrevue finie, juste avant de rentrer dans le Centre aquatique, il se retourne et nous interpelle.

“49 noyades au Québec cette année! En Australie? 36! La différence c’est l’éducation.

“Il faut apprendre aux enfants de moins de cinq ans à nager. Même un bébé de 18 mois, on ne lui montre pas à nager, mais à ne pas se noyer. Il faudrait des cours, des crédits d’impôt, enfin un programme.”

Rencontré à l’entrée du Centre aquatique olympique à Londres, le directeur général de Natation Canada, qui a occupé des fonctions similaires en Australie, n’en démord pas: le Québec doit faire plus pour sauver des vies.

“Mettre des clôtures, c’est bien, apprendre à nager, c’est bien mieux!”

Lire les commentaires (32)  |  Commenter cet article






Mardi 31 juillet 2012 | Mise en ligne à 6h29 | Commenter Commentaires (48)

La Chinoise qui nage plus vite que Lochte

Ye Shiwen (photo AFP)

Ye Shiwen (photo AFP)

Elle a 16 ans. Et elle vient de remporter l’or au 400m quatre nages. Et a battu le record du monde… par trois secondes.

L’exploit de Ye Shiwen ne s’arrête pas là. Elle a en plus nagé les derniers 50m de la course en 28 secondes 93 centièmes, ce qui est plus rapide que les 50 derniers mètres du champion olympique masculin de la même discipline, Ryan Lochte, qui les a parcourus en… 29:10.

Notons que Lochte a enregistré ce jour-là la deuxième performance de tous les temps pour les hommes…

“Stupéfiant”, persifflent les journalistes européens.

“Incroyable”, “troublant” et “douteux” a dit de son côté le très respecté John Leonard, l’Américain qui est directeur de la Fédération internationale des entraîneurs de natation.

Les médias ici font réagir les Chinois, qui évidemment parlent de jalousie des Américains, et qui sont bien sûr insultés par ces allégations qui ne reposent sur aucune preuve scientifique.

On n’attendait pas autant de succès chinois en natation. Et puis ça ne fonctionne pas aussi bien que prévu pour les Américains.

Un tabloïd en a fait sa une à Londres ce matin: “Les États-Unis accusent la Chine de dopage”.

Ce n’est pas exactement cela, mais du moins Leonard a exprimé franchement le doute athlétique général.

Lire les commentaires (48)  |  Commenter cet article






Dimanche 29 juillet 2012 | Mise en ligne à 21h17 | Commenter Commentaires (14)

Les adieux olympiques de Paula Radcliffe

Paula Radcliffe ce printemps à Vienne (photo AFP)

Paula Radcliffe ce printemps à Vienne (photo AFP)

La femme qui a fait la meilleure performance historique au marathon, Paula Radcliffe, ne participera pas à l’épreuve dimanche..

La nouvelle, scoopée dans le Mail ce matin, a été confirmée par la Fédération britannique d’athlétisme, qui a émis un communiqué.

Blessure au pied.

On savait qu’elle était blessée, déjà début juillet on disait qu’elle tentait de se remettre, mais qu’elle serait quand même des jeux dans son pays…

“Paula se blesse toutes les deux semaines, il ne faut pas s’en faire avec ça”, disait son coach.

Mais cette blessure pendant les semaines où elle devait rouler le plus de kilomètres l’a finalement écartée. Et elle n’a toujours pas guéri.

Personne ne s’attendait vraiment à ce qu’elle gagne, malgré son record de 2003 (2h15:25, un record qui lui fut enlevé parce que couru avec des hommes qui lui ont servi de “lapins”, mais qui lui fut redonné ensuite par l’IAAF, qui a décidé d’appliquer la règle uniquement pour le futur).

En 2004, à Athènes, on la voyait favorite; elle a dû déclarer forfait pour cause de blessure. Les ennuis se sont multipliés au fil des ans (fracture d’un orteil, puis de la tête du fémur, et j’en passe).

Elle a décroché le titre mondial de la distance au championnat du monde de 2005 –et de nombreux grands marathons: Londres, Chicago, New York.

Mais les Olympiques… Non. Pékin l’a vue arriver en 23e place.

Londres serait sa dernière chance, mais ses dernières performances ne laissaient plus penser qu’elle tiendrait tête aux meilleures.

En avril, à Vienne, dans un événement un peu particulier, elle a couru un demi-marathon “contre” le grand Haile Gebreselassie. Il est parti sept minutes 52 secondes après elle, ce qui est l’écart entre leur record personnel sur la distance.

Dès le 16e km, il l’a rattrapée. Lui qui est retraité (pas même qualifié pour l’Éthiopie, avec un “pauvre” temps de 2h08 à Tokyo) a couru en une heure. Elle en 1h12. Très décent, 1h12… Mais elle qui courait en 1h06…

Elle était “incapable d’expliquer” sa performance. Il était clair plus que jamais qu’elle ne courrait pas dans le top 10 devant ses compatriotes.

Mais tout de même, dans les rues de Londres, c’eut été un chant du cygne digne de cette extraordinaire championne de 38 ans.

Elle y rêvait, elle y avait mis plus d’énergie que jamais. Mais “je n’ai pas une sorte de boulot qui vous permet de travailler même quand le corps de refuse de suivre”. Cette “amère défaite” de Pékin ne sera donc pas vengée.

Ce n’est peut-être qu’une demi-surprise. Mais c’est une totale déception –un des moments que j’attendais ici à Londres.

Lire les commentaires (14)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    août 2009
    L Ma Me J V S D
    « juin   sept »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité