Yves Boisvert

Yves Boisvert - Auteur
  • Yves Boisvert

    Yves Boisvert est chroniqueur à La Presse depuis 2000, après avoir été chroniqueur judiciaire pendant 10 ans.
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 29 août 2011 | Mise en ligne à 10h10 | Commenter Commentaires (183)

    Gérald Larose à la rescousse!

    Peuple, réjouis-toi: Gérald Larose t'écoutera (photo cyberpresse)

    Peuple, réjouis-toi: Gérald Larose t'écoutera (photo cyberpresse)

    Que n’y avait-on pensé plus tôt?

    Des états généraux de la souveraineté! Pauline Marois, nous apprennent mes collègues de La Presse, veut redoubler de consultation et d’écoute pour damer le pion à ses opposants.

    L’idée est de se rapprocher du citoyen et de lui demander le comment du pourquoi de son vécu souverainiste.

    C’est que déjà, Bernard Drainville et d’autres députés ont lancé leur processus.

    Et il y a le Nouveau Mouvement pour le Québec (NMQ) formé autour des idées de Pierre Curzi et d’autres péquistes dissidents.

    Ne pas confondre avec le classique MNQ, Mouvement national des Québécoises et des Québécois, pour qui “Souveraineté, fierté nationale, promotion et défense de la langue française sont au cœur de notre action”.

    Encore moins avec le Conseil de la souveraineté, qui lui est “le carrefour des diverses sensibilités de la famille indépendantiste et un lieu de dialogue et de concertation de ses forces vives pour la promotion de la souveraineté du Québec”.

    Justement, le CSQ est présidé par Gérald Larose et c’est lors d’une activité de financement que Mme Marois aurait demandé à M. Larose de diriger d’éventuels états généraux.

    Un geste de “leadership” formidable, de dire M. Larose.

    À force de consulter le peuple, on finira peut-être par le convaincre qu’il est plus souverainiste qu’il ne le pense.

    Mais que ceci soit du leadership ou la manifestation d’une inquiétude près de la panique, je ne suis pas tout à fait certain que M. Larose soit l’homme le plus apte à séduire le citoyen rassemblé.

    Rappelons-nous sa subtile sortie contre Jack Layton pendant la campagne électorale fédérale, quand il l’a plus ou moins traité de “crapule”, ce qui a mis le Bloc dans l’embarras et fait couler le navire un peu plus, et l’a obligé à présenter de piteuses excuses 24 heures plus tard…

    M. Larose, fougueux militant, est plus le Bonhomme sept heures de l’indépendance que le Grand séducteur que le mouvement se cherche.

    Ai-je dit “le mouvement se cherche”?


    • Peut-être M. Larose peut avoir une certaine influence dans le parti, mais en dehors de ce dernier, je ne crois pas qu’il ralliera les gens à sa cause. Malheureusement pour lui et surtout pour Mme Marois, lors de ses dernières tentatives d’aide, il n’a été d’aucun secours…

    • De mal en pis…décourageant!! Et vous avez raison, M.Larose m’attire autant que le vinaigre attire les mouches. Ouf!!!

    • Gerald Larose, aussi fracassant qu’un vieux curé…

    • Le PQ ne fait que ressortir des squelettes du placard… Il prouve seulement que c’était une idée qui date de 40 ans déjà, qui n’a pas su faire l’unanimité dans son jeune temps et qui est passée date aujourd’hui… Les dinosaures du parti sont encore en place, et parfois ils déterrent un fossile pour essayer de ranimer la flamme…
      Du sang neuf svp avec des jeunes militants…pas la vengeance des fantômes…

    • les mouvements souverainistes , une chatte y perdrait son lapin

    • On aura tous compris que la véritable intention derrière le choix de Larose par Marois est justement de faire déraper encore davantage tout le processus. Y’en a marre!

    • Quelqu’un peut-il m’expliquer ce que sont des “états généraux”?

    • TOUT UN PHÉNOMÈNE, CE GÉRALD LAROSE…

      Quand tu es rendue à lui demander quelque chose, c’est que tu veuilles PLANTER LE DERNIER CLOU DANS TON PROPRE CERCUEIL, COMME LE BLOC. SI MAROIS N’A PAS D’AUTRE ÉPOUVANTAIL QUE GÉRALD LAROSE, LE PQ EST VRAIMENT, MAIS VRAIMENT DANS LA ME…

    • Du populisme de bas étages des uns à la consultatite aiguë des autres, force est de constater que certains ne savent plus vers quel saint se vouer, voire vers quel Dieu se tourner, pour redonner vie au Parti québécois.

      Cela dit, vu de l’extérieur (du Québec), je soupçonne que, dans l’état actuel des choses, la gouvernance souverainiste aurait pu faire l’affaire d’un bon nombre de Québécoises et de Québécois, au point de permettre la possibilité de l’élection du Parti québécois lors du prochain scrutin. Or, en lieu et place, on force la cheffe à s’aventurer dans une voie qui l’éloigne du pouvoir (sans quoi elle risque de perdre la direction de son parti), alors que sa solution (appuyée par une vaste majorité de membres de son parti) était probablement la bonne dans les circonstances… C’est Legault qui doit sourire et Charest doit commencer à avoir peur de n’avoir finalement devant lui lors des prochaines élections qu’un seul vrai parti prêt à prendre le pouvoir, lui qui croyait probablement en sa chance d’avoir une opposition divisée…

    • Gérald Larose … quand on parle de lui comme ton sauveur ca veut dire que tu es mort. Geste de panique de la part de Pauline Marois.

      car comme le dit monsieur Boisvert, Gérald Larose, un gérant d estrade notoire qui n a jamais eu le courage d oeuvrer en politique active , se cache dans des postes tout aussi obscurs et innutile à remâcher les même rangaines depuis 25 ans ( et plus)

      M. Larose, a chacun de ses sortie, provoque une tel répulsion que de le faire revenir dans l actualité risque de sceller a tout jamais le sort du projet souverainiste ….. Il a quand même provoqué un écoeurement certain durant la derniere campagne fédérale avec ses commentaire débiles a propos de jack Layton.

      et ces bouffons la se disent social-démocrates …. ha ha ha …

    • J’approuve totalement la décision de Pauline Marois de convoquer des états généraux de la souveraineté.

      Elle fait preuve d’écoute et de leadership, deux des qualités principales qu’on attend d’une vraie leader.

    • Des états généraux sur la souveraineté … c’est exactement ce dont le Québec a besoin présentement!

      pas des routes et des ponts qui tiennent, pas des urgences qui urgent, pas des écoles qui éduquent, non, non, nous avons un besoin urgent et pressant de “gouvernance souverainiste et d’état généraux sur la souveraineté”.

      Ils ne sont pas déconnectés à peu près, ils sont complètement déconnectés de la réalité. Il y a un nom scientifique pour une telle condition: le délire, voir http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9lire

      Pitié pour eux, pitié pour nous.

      Luc Giguère
      Montréal

    • un peu hors contexte : est-ce que quelqu’un sait quelle serait la dette du Québec si la souveraineté avait lieu (en tenant compte de notre portion de la dette canadienne) ?

    • Le charisme de Pépère Larose me semble à l’égal des vieilles bottines de Pauline Bonemine, et tous les faux bourdons habituels du PQ qui s’imaginent bien en vain pouvoir trouver leur miel dans la nouvelle petite chapelle des États généraux du CSQ risquent très certainement de n’y rencontrer que très peu de fleurs ou de botox pour s’y refaire une beauté.

    • On doit reconaitre que les pequistes nous ont bien divertis cette ete durant cette periode ou l’actualite est au ralenti.

      Le festival juste pour rire a maintenant de la competition

    • Mes vieux! Gérald Larose, c’est sortir l’épouvantail à souverainistes. Tous aux abris!

    • Je me rappelle quand il a aidé le Bloc lors des dernières élections fédérales.

    • «Jack, qui se promène avec sa canne et qui est plutôt sympathique, on va s’attendre à ce qu’il soit vrai.»

      Lorsque la veuve du Bon Jack, députée aux Communes et complice de la première heure, va être forcée de publier son dossier médical, tout le Québec bleu va applaudir Larose.

    • Ayoye ! Larose!!! Pourquoi pas le chanoine Groulx tant qu’a y être?

    • c’est Charest qui doit être heureux

      Larose a le tour de se mettre le pied dans la bouche et d’embarasser son clan. De toute façon, plus ils parlent de souvraineté, plus ils perdent des appuis. Les québécois s’apperçoivent que les souvrainistes sont plus près du bouffon que de l’homme d’état.

    • Faut vraiment être mal pris pour sortir le vieux fantòme du garde-robe. Larose est un has been qui a calé Duceppe aux dernières élections. Mais à quoi pense Marois? Elle veut vraiment se faire montrer la porte et perdre le peu qu’il lui reste de crédibilité en engageant Larose.

      Ca fait vraiment pitié. Pauline est devenue une Beauté Désespérée…

    • La souveraineté, c’est pas un mouvement…

      C’est une religion en manque de messies!

    • Coucou le revoilou, Gérald Larose notre chevalier de l’indépendance,repart en croisade,tel un Don quichotte a l’assault du moulin fédéraliste!
      et on va avoir droit a du rebelotte,des jeunes vieux du PQ,et rebelotte Parizeau,et rerebelotte madame lapointe,et surtout celui qui deviens de plus en plus clown Pierre Curzi,et Landry va nous resortir son latin.Ad nauseam.

    • La stratégie des séparatistes est claire: nous écœurer de ce sujet au point tel ou on va majoritairement voter oui afin qu’il nous sacre patience!

    • aaaaaaaaarrrrrrrrrrgggggggghhhhhh!!!

      Pas encore Gérald!!! On sort les corps morts des garde-robes!!!!

      Et après ça on se demande ou sont les jeunes (et les moins jeunes) dans la hiérarchie du PQ!! et ou est le vote pour le PQ …

      Max.

    • Qui cherche encore le sens de la grande métaphore biblique de la Tour de Babel, cette construction d’un idéal inaccessible dans la confusion des langues ?

      Un souverainiste qui se demande bien où il doit poser sa pierre.

    • Et que le cirque continu… on resort les même têtes on en peut plus.

    • Bon bien la c,est le bouquet, le PQ est au bord du précipice et Mme Marois va chercher Mr Larose, après la démonstration qu,il nous a donner aux fédérales et qui a donner le coup de grâce a Mr Duceppe voila que ce Mr se pointe pour achever le PQ. Encore un syndicaliste frustrer qui prend le peuple Québécois pour des crabes.Alors bye bye Marois et PQ et le Québec ne s’en portera que mieux. Jack on va te mauquer

    • Et voilà, une autre perte de temps qui ne profite à personne et ne servira qu’à étirer le calvaire du PQ sous Marois. La souveraineté n’a plus à être expliquée, ceux qui n’ont pas compris depuis 40 ans ne comprendront toujours pas plus. L’indépendance ça se prend, ça se discute pas à plus en finir. De toute façon, si en 95 les immigrants ont votés massivement contre, imaginez aujourd’hui avec les renforts à coup de 50,000 et plus par année. L’indépendance ne se fera jamais et cela au grand plaisir des tenants de Lord Durham.

    • Et quoi encore !!! Quand c’est rendu que tu dois faire appel à un «has been» non élu pour remettre le PQ sur les rails (..???), ça en dit beaucoup sur le leadership qui existe dans ce parti.

    • 11:38am Lundi le 29. Le sondage éclair de Cyberpresse 5,305 répondants à date et 64% disent non aux États Généraux… Donc, vous t’ils comprendrent un jour que le train a passé et qu’il fallait sauter dedans à ce moment là. Vite passons à des choses constructives…

    • Le PQ me divertie beaucoup ces derniers mois. Ces chicanes internes sont dignes d’un show de télé-réalité: Pauline complote avec Gérald contre Pierre pour le sortir du club, en passant à qui est loyal Bernard…..

      Bref, c’est amusant, j’imagine que ça va intéresser les jeunes à s’informer sur le PQ.

      Mais en ce qui concerne le sujet de ces aventures, lui il est ennuyant. À part quelques boomers et des jeunes étudiants, y’a pas beaucoup de gens qui s’intéresse à la souveraineté. Alors, ils peuvent organiser des centaines de rencontres citoyennes mais on y verra surement les mêmes gens passionnés de ce sujet. Qui plus est que l’idée d’aller voir un vieux syndicaliste répéter le même discours qu’il répète depuis 30 ans ne m’incite pas à sortir de mon logis. Surtout que ce vieux syndicaliste considère que si on n’est pas d’accord avec lui, on est quasiment des traitres. Disons que comme invitation au “dialogue” il y a mieux.

      S. Bouchard

    • C’est en convoquant des états généraux à cause de la grogne du bon peuple que Louis XVI a lancé le processus qui lui a fait perdre la tête…

      Avec l’aide de Gérald Larose, le processus de décapitation pourrait être accéléré.

    • Gérald Larose???…….. PUS CAPABLE!

    • Je commence à penser qu’on a eu toute notre histoire pour rien, pour finir comme une ethnie parmi les autres, ni plus ni moins.
      On a eu Gaston Miron pour rien, la révolution tranquille pour rien, Jacques Parizeau et ces formidables leviers économiques pour rien.
      On va juste disparaître sous le nombre d’ici quelques générations.
      C’est un suicide collectif et ce gros psycho-drame lamentable n’est qu’un soubresaut de ce qui nous reste de ce que nous aurions pu devenir, un peuple comme les autres.

    • C’est de plus en plus décourageant d’être souverainiste!

      Même moi, j’ai envie de prendre une pause.

      Quarante ans, mettons!

    • La reine est vraiment l’âme d’une ruche en politique, et c’est la raison pour laquelle elle détruit sans pitié toutes les autres reines qui prétendent à une quelconque gouvernance dans la chaumière. Elle est nourrie par les ouvrières du MSQ pour lui permettre de survivre, et seuls les vrais bourdons du NMQ peuvent se premettre de l’engrosser pour lui faire pondre de nouveaux oeufs pour le PQ.

      À cette différence près que l’heureux élu meurt pendant l’acte même de la copulation pour éviter d’autres agitations inutiles parmi les faux bourdons de la MNQ qui, pour être stériles et donc non signifiants pour la survie même de la ruche et de ses ouvrières, sont chassés sans pitié dès l’automne arrivé après un tout petit conciliabule pour leur montrer la sortie.

      La durée de vie d’une reine est de 5 ans à peine, et elle ne sort qu’une ou deux fois dans sa vie pour se faire engrosser; après quoi le cycle recommence à nouveau quand les ouvrières se mettent à nourrir une nouvelle reine qui les excitera tout partout avec ses nouvelles odeurs et son nouveau charisme aux petis fruits tout pétillants de bonheur une fois que tous les faux bourdons mâles mais stériles de la politique ont été immanquablement chassés de la ruche à miel de l’ancienne reine à nouveau. Voilà!

    • Pas encore lui…. On va encore se faire casser les oreilles avec le «rêve» souverainiste. À mon avis et j’imagine ne pas être seul à le penser, y’a des choses plus urgentes à régler. Éteignez la lumière…..

    • Pauvre Paulime Marois! En être rendue à faire appel à Gérald Larose! Diantre! Cela doit aller bien mal! Quel manque de leadership de Mme Marois! L’art de se tirer dans le pied!

      Michel Lebel

    • Misère! Les indépendantistes/souverainistes ont dont le tour de se pendre eux-mêmes… Non, mais Gérald Larose…… Vous avez raison, M. Boisvert: autant de charisme qu’une chaudièrée de foie de veau….

    • Diantre! Il arrive toujours au bon moment celui-là. L’homme des grandes causes perdues. L’expression idiot utile prends tout son sens lorsqu’on le sort dans les journaux. Et, évidemment personne n’a contrôle sur ce clown pour le faire taire.
      Ho! Ho!

    • Si le mouvement se cherche … y’a pas mal de monde qui l’a trouvé!

      Faudrait faire comprendre au mouvement que le monde veut passer à autre chose!

    • Des états généraux sur la souveraineté!!! Puis-je rire? Attendez…je m’étouffe…

      J’ai toujours été un souverainiste, mais là est-ce possible de prendre un “brake”?

      Le bateau coule de partout : Les routes, le français, l’éducation, l’intégration des immigrants, la corruption..eh eh je veux la construction, les hopitaux, etc.

      Est-ce possible de faire des états sur autres choses que la souveraineté??? Ma suggestion, batir la fondation solide ou faire le ménage dans l’appareil public avant le pays :

      Système 2 vitesses pour les hopitaux, augmenter les frais scolaires, obligations d’avoir des cours d’anglais en première année pour les francophones, mais le contraire pour les anglos, plan de transport global (péages, trains, métro, etc) etc…

      Bref, un “GROS DÉGRAISSAGE”.

      Politiciens, montrez-nous qu’on pourra vous faire confiance dans l’avenir…Entre autres mon bon (?) député P.Curzi…M.opportuniste en personne…Je part du PQ, j’essaie de mon bord…ah ça marche pas, je veux revenir au PQ, mais là comme chef…”come on” c’est pas sérieux ça…

      Pouvez-vous m’expliquez pourquoi un député qui quitte son parti garde sa circonscription? Moi j’ai voté PQ, pas Curzi…Il est indépendant maintenant, alors ont part en élection dans Borduas. Ont va voir s’il est si aimé que ça le futur Président de la république du Québec…

      C’est rire du monde et de la démocratie. Montrez l’exemple PQ, PLQ, ADQ et CAQ et ensuite je vais peut-être penser pays…

    • Gérald Larose

      OMG…

      Le PQ s’enfonce encore plus.

      Ou devrais-je plutôt dire se rend encore plus archaïque en ressortant ce vieux dinosaure…

      Le PQ ne semble pas comprendre que Larose est l’une des figures de proue qui rend la souveraineté de moins en moins attrayante…

      Décidement… ce parti fait pitié !

    • “Le nouveau mouvement pour le Québec (NMQ) de Pierre Curzi et autres”. Le NMQ n’est pas dirigé par Curzi ou les autres démissionnaires. SVP cessez d’induire la population en erreur et refaite vos devoirs.

    • Monsieur Boisvert vous avez absolument raison.

      Je ne crois pas que Gérald La-Chose va changer grand-chose ou quoi que ce soit il ne s’agit pas d’une assemblée syndicale tout de même. Ils vivent actuellement exactement ce que vous exprimer très bien
      (une inquiétude un vent de panique) après tout, que deviendront-ils si finalement ils réalisent que le peuple du Québec ne veut rien entendre à propos d’une éventuelle séparation, imaginez-vous la restructuration en vue de proposé autre chose, que ce qu’ils connaissent en tant que parti politique.

      Seul l’avenir nous le dira. Franchement demander au bonhomme sept heures il faut vraiment le faire!

      Cher peuple québécois l’enragé l’impolie, voudrait savoir! Franchement madame Marois.
      Bonne fin de journée

    • «Ai-je dit “le mouvement se cherche”»
      +++++++

      Ben oui. Vous avez dit ça. Si vous n’aviez pas inséré «se», il n’y aurait pas eu d’ambiguïté. Mais «là, là,» c’est moins clair. Le mouvement cherche-t-il un Grand séducteur ou bien le mouvement «se» cherche-t-il tout court?

      «Zat is «ZE» couest tchionne»!

      Bon, soyons sérieux. Si je voulais faire un film sur l’art de «se tirer dans le pied» je n’aurais même pas besoin d’écrire le scénario. Je n’aurais qu’à prendre note de tout ce qui se passe dans la mouvance nationaliste depuis quelques semaines.

      Au printemps, il y avait un gouvernement presque aux abois. L’hiatus estival n’était à peu près qu’un intermède avant la reprise des hostilités parlementaires. Et maintenant, à quoi assistons-nous? Probablement à la pire séance de crêpage de chignons depuis la crise du «beau risque».

      Et pendant ce temps, un P.M. tout sourire fait du tourisme commercial pour vendre son plan nord. Il trouve même le moyen de prendre l’annonce de son décès avec une magnanimité et un humour digne d’un grand seigneur.

      Et à moins d’une catastrophe ou encore d’une offre irrésistible pour un poste prestigieux à l’international, il est en piste pour un autre tour de roue lors d’une prochaine élection.

      Décidément, la politique est un sport plein de surprises et de rebondissements.

    • Si j’étais un séparatiste, je souhaiterais que ces consultations soient menées par quelqu’un qui représente le renouveau et non un ”bouillant” personnage du passé. On sent le PQ au bord du gouffre et à moins de se trouver un chef charismatique rapidement, il sera rayé de la carte, tel le Bloc le 2 mai dernier.

    • De plus en plus pathétique! Un tel geste traduit dans quel état de désarroi se trouve madame Marois. Le fait de confier le sort de sa cause à un personnage aussi mal engueulé que monsieur Larose ne fera qu’accentuer la débâcle. Ce triste sire (anobli professeur d’université par l’UQAM) a, comme vous le rappelez monsieur Boisvert, contribué, par ses manières de rustre, à la déconfiture du Bloc et voilà qu’on lui confie un mandat stratégique. Cela donne l’impression que la chef du PQ et sa suite, ainsi que les brebis égarées, ont l’intention d’entrer la souveraineté de force dans la gorge des Québécois impies. Si l’on en arrivait là, il n’y aurait guère de pas à franchir pour s’approcher de certains régimes totalitaires.

      Sans doute y a-t-il plusieurs façons d’exercer un leadership pour l’avancement d’une cause, mais celle dont il est ici question ne fait pas partie, je crois, des recettes susceptibles d’être couronnées de succès.

      Quelle sera la prochaine bonne idée dans la mouvance de ce désespoir???

    • Bonjour Monsieur Boisvert,

      Juste une question que beaucoup de gens se posent: Qui paie le salaire de Gerald Larose?
      Merci.

    • Peuple, réjouis-toi: Gérald Larose t’écoutera. Comme le messie, M. Larose viendra sauvé le peuple rédempteur.Vous marquez un point M. Boisvert, le mouvement souvrainiste ne s’est plus vers quel Saint se tourner.

      Je suis ce que l’on pourrait appeller un souvrainiste d’occasion. Je n’écarte pas l’idée de la souvraineté, mais en même temps elle ne m’emballe pas. Je suis un convertible et je peux vous dire une chose, jamais je n’accepterais la souvraineté si elle devait être faite par des gens si peu inspirant. Je le répète JAMAIS.

    • C’est ce qu’on appelle un vent de renouveau! Imaginez dans quelques années quand toute cette gériatrie péquiste ne sera plus là…. vous pensez qu’il y aura assez de jeunes pour tenir le fort? J’en doute fort. Le PQ vit sur du temps emprunté.

      Naturellement, c’est le contribuable qui paierait pour ce brassage d’air.

    • Manquait plus que ça ! Ah non ! Le PQ veut se renouveler mais il sort des dinosaures ! Le PQ est vraiment déconnecté. Le PQ pense t-il sérieusement que cette patente d’intellos, les états généraux , vont susciter l’enthousiasme du peuple ? Larose ? Je vais m’abstenir d’aller plus loin.

    • M. Boisvert,
      Je suis assez jeune, 33 ans, depuis mes 18 ans j’ai toujours voté PQ et/ou Bloc, sauf aux dernières élections fédérales où j’ai voté NDP. Et ce sans aucun regret. J’ai même déjà eu une carte de membre du PQ. Mais là… je trouve que ces gens sont complètement déconnecté de la réalité du Québécois moyen. Ne devrait-il pas être en train de proposer des solutions à tous nos problèmes plutôt? C’est ce que Legault fait au moins, je trouve que même si on n’est pas d’accord avec toutes ses idées… au moins il propose! Mais sur la souveraineté… ouff… moi le PQ et le Bloc m’ont perdu à tout jamais….

    • Larose a au moins le mérite de savoir diriger des débats avec intelligence et respect de la diversité des opinions. Son rôle dans un contexte d’États généraux n’en serait pas un de «rassembleur» ou de «Grand séducteur», à mon avis, mais tout simplement d’aiguilleur des discussions.
      Quant à «subtile sortie» des dernières élections, il serait temps que les éditorialistes-journalistes-commentateurs-blogueurs en reviennent : il n’a fait que dire devant des micros ce que l’on entend tous les jours dans tous les Tim Horton’s du Canada, à savoir que la majorité des politiciens sont des crosseurs.

    • L’Alzheimer se manifeste d’abord par la perte de la mémoire prochaine en faveur de la mémoire ancienne, dit-il. Gérald Larose, disiez-vous? C’est effectivement un symptôme.

    • Ça devient du harcellement. Les québécois sont tannés de ces gens qui veulent nous entrer la souveraineté de force. En plus que ce n’est pas la souveraineté qu.ils veulent c’est l’INdépendance. Mais ils n’ont pas assez de respect pour utiliser les vrais mots.

      Les péquistes, et c’est dommage, ne comprennent pas qu’ils doivent les résultats du 2e référendum à Lucien Bouchard. M. Parizeau descendait de jour en jour dans les sondages et il fallait sortir de cette torpeur. Arrive Lucien Bouchard, formidable tribun, à la limite de la démagogie qui réussit presque l’impossible.

      Enlevons cet effet “Bouchard” et le référendum aurait des résultats encore plus bas que le 1er. La réalité c’est çà.

      Conclusion: à moins de trouver quelqu’un qui sera de la trempe de Lucien Bouchard ou de René Lévesque, comme tribun, en mesure de faire vibrer les québécois à la limite de la démocratie et de faire appel à la race, à la limite du racisme, ça ne passeras pas; parce que les québécois ne se sentent pas menacés dans le contexte politique canadien.

      Nous pouvons parler notre langue, gérer nos institutions comme on veut et faire partie d’un vaste marché commun où nous tirons plein d’avantages.

      Quand nous regardons la situation de façon réfléchie, nous sommes déjà souverain. Le Canada est un vaste marché commun où les provinces agissent comme des États. Qui empêche l’Alberta de ne pas avoir de taxe de vente ? Qui empêche le Québec de parler français ? Qui nous empêche de gérer nos ministères à notre guise, dont la Santé, Éducation ?

    • Suite à mon dernier commentaire: honnêtement, je trouve même que le gouvernement Charest mérite plus ma confiance que le PQ, même après tous leurs scandales. Faut que je sois rendu désabusé du PQ en titi.
      Steve

    • J’écoute toute cette agitation et la seule réaction que j’ai c’est un aussement d’épaules suivi d’un baillement.

      Je me demande qu’elle place devrait prendre tout ce ennième psychodrame souverainiste. Nos gourvernement sont en faillite, l’économie mondiale est au bords du gouffre. Voilà des sujets qui vont éventuellement affecter nos vie. Les petites géguerres intra-péquistes ne chage absoluement rien dans la vie des gens

    • Gérald Larose c’est de l’histoire ancienne.

    • Sommes-nous assez “tannés” des sempiternels baby boomers – je parle ici des “vrais” boomers, ceux de la cohorte 1944-1955 – en d’autres termes, ceux qui ont endetté, embourbé, paralysé notre société et qui collectent aujourd’hui leurs pensions à vie. Disparaît Larose et SVP emmène Marois avec toi, merci.

    • Bonjour,
      Ce que nos amis les nationalistes québécois peuvent être abasourdis est une chose, mais de là à réunir une bande de chicaniers ensembles pour des états généraux en est une autre. Et pourquoi pas les États Généraux sur les rêves brisés ? Monsieur Gérald Larose n’aura même pas besoin d’amener sa pelle car la fosse du nationalisme québécois est déjà creusée par l’entremise du défunt Bloc Québécois qui gît au fond du trou avec comme épitaphe un petit Morceau de Bloc fragile comme du tuf.
      En conclusion, si nos amis les péquistes ne peuvent même pas s’entendre entre eux autres, comment réunir ensemble dans des États Généraux toute cette bande d’agressifs personnages qui tirent dans toutes les directions comme des looses cannons ? Advienne que pourra ! Ce sera sûrement la foire d’empoigne de la décennie qui viendra clouer les derniers clous du cercueil de la souveraineté sous l’arbre à palabres…… Pourquoi ne pas faire venir d’Afrique un baobab pour l’occasion ? Bien à vous, John Bull.

    • Haha! Bien dit Yves.

      Je suis souverainiste. Le problème, c’est que les politiciens (et autres) qui représentent mon idée ne m’emballent pas du tout. On croirait qu’ils font tout pour s’autopeluredebananiser.

      Désolé, le fruit, on va finir par le croire, n’est pas encore mure.

      C’est pour ça que je vais laisser l’idée en veilleuse et me consacrer au Québec, en faire un état riche, vert, responsable, travaillant, performant et équitable.

      Les querelles fédéralistes/souverainistes m’énervent. Je veux un parti, un chef qui soit nationaliste. Qui veut qu’on avance, qu’on change la donne. Qu’on devienne une exemple. Que le monde puisse voir ce qu’un peuple de 8 millions d’habitants peuvent réaliser.

      L’esprit des Lévesques, des Lesage, tout en étant pragmatique.

      C’est pourquoi que je voterai pour la formation de Legault, si jamais elle finit par exister.

    • Faut vraiment être mal pris pour faire appel à Gérald Larose. Un autre has been qui refuse de s’éclipser.

    • Pourquoi pas !

      Hé oui, faisons des États Généraux pour l’Indépendance du Québec.

      Il est grandement que cela se fasse.

      Toutefois, il est bien évident que cela n’aidera en rien au regain de popularité de Pauline Marois.

      Hélas, le temps de quitter le poste de pilotage du PQ, est venu pour Madame Marois. Elle ne “fitte” tout simplement plus dans le rôle…

      Un autre dynamisme s’impose.

      Souhaitons que le brassage d’idées, entourant d’éventuels États Généraux sur l’Indépendance du Québec, permette d’identifier une stratégie, qui permettra, enfin, de réaliser cet incontournable défi collectif.

      « Un peuple qui refuse son indépendance, est un peuple mort. »

    • Pourquoi pas !

      Hé oui, faisons des États Généraux pour l’Indépendance du Québec.

      Il est grandement temps que cela se fasse.

      Toutefois, il est bien évident, que cela n’aidera en rien au regain de popularité de Pauline Marois.

      Hélas, le temps de quitter le poste de pilotage du PQ, est venu pour Madame Marois. Elle ne “fitte” tout simplement plus dans le rôle…

      Un autre dynamisme s’impose.

      Souhaitons que le brassage d’idées, entourant d’éventuels États Généraux sur l’Indépendance du Québec, permette d’identifier une stratégie, qui permettra, enfin, de réaliser cet incontournable défi collectif.

      « Un peuple qui refuse son indépendance, est un peuple mort. »

    • Même si on pas péquiste ou souverainiste on ne peut que se désoler de voir le parti québécois s’autodétruire de la sorte. Ses élus ne sont mêmes plus aptes à jouer, même de façon minimale, leur rôle d’opposition officielle tellement ils sont occupés à gérer cette interminable et pénible crise interne. Les cheveaux de Jean Charest vont repousser et revenir à leur couleur d’il y a quinze si Madame Marois et ses sbires ne cessent de lui donner des raisons de sourire.

      Parlant de Madame Marois, il est clair qu’elle devrait quitter dès maintenant pendant qu’il lui reste encore un semblant de dignité. Qu’elle se retire à sa maison de Charlevoix et qu’elle profite de la vie avec sa famille et ses petits enfants. Elle ne peut plus sauver le PQ et cette idée de lancer des états généraux sous la gouverne d’un radical de la souveraineté fait pitié de panique et de déconnection.

      Gilles Duceppe à la rescousse ???

    • “Un geste de “leadership” formidable, de dire M. Larose”
      C’est un peu comme: “Félicitation d’avoir acheté votre bidule chez ACME inc.”

      Si Larose avait refusé en disant: “Quel geste opportuniste pour s’approprier l’initiative saluée de Bernard Drainville”, je l’aurais cru sincère.

    • Je n’en croyais pas mes yeux quand j’ai lu cette nouvelle. Non seulement M. Larose s’est-il distingué par des injures grotesques à l’endroit de Jack Layton, il représente l’un des courants les plus arrière-gardiste du mouvement souverainiste: discours social-démocrate poussif et non adapté à l’évolution sociale et économique, relents du vieux discours syndicaliste dans ce qu’il a de plus protectionniste et de plus conservateur, un amour de soi sans limite (quand il dit que c’est un grand acte de leadership, il pense sans doute à sa propre nomination). Comme il a beaucoup d’amis à Radio-Canada, il n’aura pas à se débattre très fort pour y faire le tour de toutes les émissions où il jugera sa présence essentielle.

      Mais au-delà de ces considérations sur cette personne (du vieux stock, commemon vieux père de 87 ans le dit) , ce qu’il faut retenir c’est que Mme Marois lance encore là une opération de bla-bla-bla qui excitera les souverainistes de tout acabit….et seulement eux. Il est assez pathétique de la voir tenter de s’accrocher à chaque bouée qui apparaît à l’horizon et ne provoquer en retour que des sarcasmes encore plus sentis et d’autres jeux de coulisses par des gens qui se disent proches d’elle (Bernard Drainville en est un bel exemple) mais qui veulent, et auront de toute façon sa peau. Peut-être que Mme Marois devrait s’interroger véritablement sur le pourquoi de son échec cuisant à amener les Québécois à la suivre; après tout, n’est-elle pas elle aussi faite du même bois que Gérald Larose?

    • Manquait plus que Gérald (voir ici le sarcasme, accompagné d’un bon pêtage de tête sur un mur)!!!

      Pour vous paraphraser…à force de consulter le peuple, on va bien se rendre compte que le cheval de la souveraineté est presque mort, non?

      Bien non, à quelque part cet automne, Pauline va sortir pour nous dire que les consultations lui ont permis de se rendre compte que le mouvement est plus fort que jamais!

      Et quelques jours / semaines plus tard, elle va démissioner.

      Signé,

      Nostradamus 2011

    • La nétiquette proscrit l usage de gros mots mais je me permet quand même un simonak bien senti pour exprimer mon incompréhension d une telle demande.

      C est quoi là ? 40 ans c est pas suffisant pour se faire une idée ? Quoi de plus stérile que des états généraux ?
      Encore une réunion de petits militants aveuglés par la cause de laquelle rien ne sortira.
      Pour faire une analogie sportive j aimerais savoir s il y a moyen de congédier un chef de parti ? Quand ca fait des décennies que rien n aboutit , que la victoire est un objectif,tu fais des changements majeurs en commencant par le leader,les vétérans et tu change la chimie de groupe.

      Ce qui me décourage c est que le peuple s exprime plus que jamais sur ce qui est nécéssaire et malgré cela on s en tient a un seul objectif comme à une obsession.
      Cet objectif bien qu iréaliste, ne se fera qu une fois l élection gagnée. Or si le PQ continue a publiciser son obsession, l élection est perdue d avance. L idée c est d étaler au grand jour un plan précis sur ce que le québec devrait prendre comme orientation concretement et non pas laisser en primeur une vision floue .Je suis un adulte qui a grandi avec l espoir et avec le PQ inconditionellement. Plus maintenant. Comme des dizaines de milliers de québecois qui en ont marre des fantomes et des idées défraichies.
      Et il ne l auront pas vue venir…

    • Je suis de plus en plus Indépendantriste, depuis 5 ans tout le monde met son grain de sel pour diviser un peu plus le mouvement. Les Dubuc et Laviollette quand Boisclair était chef, VLB qui suggérait de voter ADQ, et puis quoi encore. Pauline Marois et la gouvernance souverainiste, en voilà une belle connerie, cette gouvernance souverainiste ne servira qu’a bâtir un pays dans le pays, rien de plus, sinon d’essayer de provoquer une chicane inutile. Ou bien on reste dans la fédération canadienne ou on deviens une république, pas les deux en même temps, faire vivre 2 pays ça fini par coûter cher, pas pour rien que nos taxes et nos impôts sont les plus élevé depuis 30 ans, c’est l’étapiste qui nous a emmener là, et la Pauline veut remettre cela avec sa gouvernance souverainiste ……..”DOCTEUR, puis-je m’étendre, j’ai mal à la tête”

      Pierre Dauphinais
      St-Urbain de Charlevoix

    • Une gang de boomers pressés par le temps.
      Les bœufs sont lents aurait dit l’autre.

    • Les souverainistes devraient fermer la boutique et on leur donnerait une pièce dans le Musée des idéologies passées date – ils y seraient en bonne compagnie mais voilà, y aimeraient pas être dans la même bâtisse, leur faudrait un pavillon séparé (ouuups, ai-je dit séparé??) au fond du jardin.

    • Oups, dans mon message précédent, je voulais évidemment écrire : (…) certains ne savent plus à quel saint se vouer…

    • Non mais ils ne comprennent vraiment pas les québécois et le Québec…..Des états généraux, un nouveau :)) mouvement pour le Québec, le Conseil sur la souveraineté…..et pour finir Gérald ”je m’embrouille assez bien moi-même merci” Larose.

      Le Bloc tout comme le Parti Québecois et leurs sous-fifres sont incapables de ressentir le poulx de la population. Au dernière élection ….Dans les régions ( je suis de Lanaudière) les électeurs en avaient ras le ponpon du Bloc mais à lire M. André et Pierre Paquette….les autres partis c’étaient faire honte aux électeurs….le résultat . Une illustre inconnue même en vacances est maintenant la députée à Ottawa…..Faut tu être assez écoeuré des bloquistes et péquistes et en particulier de leur réthorique pour faire ca. Personne, même pas gros yeux Duceppe n’a accepté ce résultat, ils n’ont même pas essayé de comprendre non plus. Le vrai monde c’est pas des discours de fumeux de pipe qu’ils veulent c’est avoir un avenir qui leur permette de gagner leur vie, de vivre heureux et de prospérer. Pas des ”rêves de Printemps arabe et d’automne québécois”…dixit Curzi….un excité, un rêveur, un artiste subventionné.

    • Le PQ et sa patronne sont vraiment incroyablement malhabiles. Choisir un repoussoir comme Gérald Larose pour faire la promotion de l’option, c’est s’assurer de l’échec. Il faudrait demander à Gilles Duceppe ce qu’il en pense…Les Anglais parleraient de recette pour le désastre!

    • Après Irene, voici Gérald. Il risque de faire pas mal plus de dégats. Tous aux abris!

    • Pierre Curzi s’est présenté à l’assemblée du NMQ en tant que simple citoyen, et personne n’a prétendu le contraire.

    • Dure réalité, il n’y a personne au Québec pour repartir la flamme souverainiste.

      Personne.

      Tous ceux et celles qui l’essaient s’y brûlent et diminuent cet intensité, qui n’est plus qu’une étincelle dans le coeur des vieux Québécois et un conte historique pour les jeunes et nouveaux arrivants.

    • Gérald Larose et Pierre Curzi, l’art de se tirer dans le pied. Ou, pour reprendre une expression de Jacques Parizeau qui l’a lui même déjà fait, “s’autopeluredebananiser.”.

    • Je suis d’accord pour Gerard Larose car il va tuer le mouvement séparatiste pour de bon!
      Si M. Larose représente les Québécois, alors je ne suis pas Québécois.

    • c’est bien beau tout ca… mais j’aimerai bien que l’on parle des vrais choses…. la dette du quebec approche les 140 milliards… et on me parle de Mr Larose… (soupir..) Come on !!! c’est pas sérieux !!! Pendant qu’on jase encore de souvraineté des années 70.. le monde avance par en avant…. j’avoue qu’avec une bonne consultation publique à tête grise.. on va surement tout régler !!!

      Irene .. amène moi avec toi !!!

    • J’aimerais bien que quelqu’un m’explique ce que veut dire le mot Souverain ?

      Pour ma part, j’estime que le Québec avec tous les gains politiques et les outils qu’il s’est donné depuis les années 60 est déjà Souverain. Le fédéral voudrait me donner d’autres pouvoirs que je n’en voudrais pas. On a passablement de responsabilités à couvrir; tous les services de proximité sont assurés par les provinces.

    • Demander son aide à Gérald Larose c’est avouer un manque flagrant de leadership… pour être perdue, elle l’est cette Pauline. Le PQ bat tous les records de réunions, de discussions, de parlures et de “parle parle jase jase” et de “on se réunit dans les cuisines”… mais ce parti ne semble pas encore savoir ce que la population veut!! Redressement des mauvaises décisions du PQ (santé, éducation, etc.). Vraiment! Vraiment! On a eu un gros show lors des départs de Beaudoin, Curzi et Lapointe, mais aujourd’hui Curzi dit que mmmmmmpeut-être si Pauline partait… Attendez que “la belle-mère Landry sorte et dise : je suis le débat de près…
      On dit que le peuple a les dirigeants qu’il mérite… sommes-nous si endormis? Larose insulte tous les gens qui ne pensent pas comme lui… le PQ n’a plus la noblesse qu’il a déjà eue… et même s’il décide de se calmer dans ses disputes stupides, dans six mois il y en a un qui va crier ses frustrations à la télé et on recommence yéyé… Ne me demandez pas de voter oui pour la souveraineté alors que les personnes voulant la faire ne peuvent se blairer…

    • Si on était dans le temps des fêtes, je chanterais ‘Venez divin Messie….’

    • Hahahaha ! La fin s’en vient ! Voila le geste de Marois qui confirme la fin du mouvement souverainiste, enfin ! Après tout ce temps, on va enfin passer à autre chose !

      On va maintenant donner du ‘temps de glace’ au nouveau PQ 2.0, ou le CAQ de Legault si vous préférez…..avec son annonce de ‘plus d’argent pour les artistes’ et ‘abolir les méchantes écoles passerelles’ (qui permettent aux gens qui en on les moyens de donner une réelle chance dans la vie à leur enfants en étant réellement bilingue, voir trilingue…), la preuve est faite que le CAQ = PQ 2.0 !!
      Les Québécois tomberont-ils dans le panneau, comme ils l’ont fait pour Jack ?? À suivre !

    • L’important c’est la rose… Quel désastre!!!!

      Larose donne des bouitons à 80% des Québécois. Juste son nom…fait peur.

      Le PQ est vraiment mort. RIP Parti Québécois.

    • Gérald Larose… Ouin, l’Hallowen s’en vient!

    • Je dois halliciner, ils sortent G Larose, des boules a mites, notre brillant syndicaliste, le grand theologien du Quebec…..sa derniere job ” L’avocat et le Diable sur TQS “…..j’ai l’impression de regarder l’emission JUSTE POUR RIRE

    • Voilà encore ce que je reproche à Curzi, Marois, Duceppe et autres de cette génération, leur role est d,appuyer la génération d’avenir comme celle de Drainville, Ausssant, Hivon, Bedard fils, et certains autres, c’est à eux de prendre le leadership de pareil exercice, avec Larose tout ce dont ce va faire c’est de tenter de sauver les fesses de Tante Pauline.

      Cependant, je suis bien d,accord que toute cette panoplie d’organistes souverainistes se parlent lors d’un sommet quelqueonque pour arrêter de se trirer dans le dos, et même il se très préférable que ce soit un tel organisme qui soit responsable d’en parler, d’en faire la promotion, et d’en faire toutes les études.

      Je ne dis pas que les actuels partis politiques arrêtent de dire qu’ils sont souverainistes, mais plutôt de faire la promotion de leurs programmes de gouvernance du Québec autant dans la fédération que dans un Québec souverain eut égard à leur oritentation de gauche, de droite ou du centre. Des souverainistes il y en a dans toutes les orientations, bien l’ADQ , les libéraux et même ceux qui veullent crère un parti de gauche fédéraliste du type NPD, possèdent eux aussi des orientations différentes dans le fédéraliste, et c’est très sain comme cela.

    • On la pas vu aux funérailles de Jack ce bizarroïde.

    • La suggestion de Mme Marois est extraordinairement ridicule. Faux-tu être déconnectée!

      Premièrement : on a autant besoin d’états généraux sur la souveraineté que de se faire faire un traitement de canal sans anesthésie.

      Deuxièmement : Gérald Larose… C’est ce qu’on appelle atteindre le fond du baril.

    • a la lecture de ce blog je crois que c est la premiere fois que je suis témoin du fait que Gérald larose fait l unanimité … lollllllll

      Apres sa bourde à la derniere élection fédérale, j avais personellement écrit au conseil de la souveraineté pour leur manifester mon indignation et demander au conseil de réfléchir sur la pertinence de garder en fonction un Gérald Larose que plus personne n est capable de blairer au québec …

      comme vous vous en doutez … aucune réponce aucun acusé de réception …
      Alors comme citoyen, leur vais leur retirer mon appuis et mon vote que ce soit pour le bloc au fédéral ou pour n importe quel parti souverainiste au québec.

      INTOLÉRABLE que le conseil de la souveraineté garde ce gars là en poste…

    • Donc pour moi Larose doit se tasser tout comme Tante Pauine et lisse la place à la génération du futur, il faut arrêter de vivre dans le passé, voi si les cegeppiens d’aijoourd’hui vont s’identifier à la génération marois Larose et autres, voyons leur discours ne peut les atteindre, voyez-vous moi aussi je suis de la g.nération du passé, mais cela ne m«,empêche pas d,appuyer la jeunesse.

    • Avec Larose, la souveraineté va encore piquer du nez, il n`a aucune crédibilité, c`est la pire personne pour parler de souveraineté.

      On peut tous dormir en paix, ce n`est que des voeux pieux qui ressortir de ce placotage collectif des souverainistes, comme d`habitude d`ailleurs.

    • “GÉRALD LAROSE À LA RESCOUSSE”…..mouahhhhhhhhhhhhhhhhh!!!!!!
      On n’appelle plus ça désespérée………Celui qui a mis du plomb dans la campagne du Bloc !!!!!!!!!!! mouahhhhhhhhhhhhhhhh!!!!!

    • Larose s’est conduit se façon honteuse en traitant Jack Layton de crapule.

      Si c’est tout ce qu’on a à nous offrir comme relève, je préfère rester couché.

    • Quelle bonne nouvelle!!! Après la disparition du Bloc (merci Jack) voila la disparition du PQ très prochainement.
      A écouter cette bande de déconnecté,nous ferions un référendum aux deux semaines jusqu’au moment que ca passe…
      Le bonhomme larose veut l’indépendance mais il a passé sa carrière a promouvoir la dépendance face a l’état.

    • Comme mon grand-père disait: “cé’l’boutte’d”m..de” que de sortir la “vieille nappe” à Larose pour tenter de nous enfoncer la souveraineté dans la tête? Nous en parler encore? Des états généraux? Ça fait 40 ANS qu’ils nous écoeurent avec leur projet et la majorité n’en veut pas mais pas du tout. DEUX FOIS qu’on a dit NON! Mais ils vivent sur quelle planète les péquisssses? Comment ne voient-ils pas que nous sommes au niveau “écoeurantite aigue” en ce qui concerne leur fameuse et désuète souveraineté.

    • Pauline doit partir, c’est évident comme le nez dans la face. Le PQ va se faire tellement ramasser aux prochaines élections qu’il pourrait devenir comme le bloc, sans statut de parti officiel

    • Faites parler en espagnol un Gérald Larose portant une casquette verte sur la tête, et vous avez, devant vous, ni plus ni moins qu`un Fidel Castro !

      Gérald, c`est le Che Guevarra du Québec……à quand la Chanson ?

      ;o)

    • Bonjour,
      Et pourquoi pas Monsieur Gérald Larose avec Monsieur Gilles Duceppe, tous les deux main dans la main pour faire une démonstration d’unité. L’important pour les nationalistes québécois présentement, c’est que Monsieur Gilles Duceppe sorte de sa cachette sans avoir les oreilles rouges et tombantes comme un chien battu. Avec l’ancien Sauveur Suprême aux côtés de Monsieur Gérald Larose, les deux pourraient chanter un couplet de l’Internationale ensemble :
      Il n’est point de Sauveur Suprême,
      Ni Dieu, ni César, ni tribun,
      Producteurs, sauvons nous nous mêmes
      Et décrétons le bien commun !
      Ainsi, ces deux bougres, quoique n’étant pas le 1er de Mai, pourraient profaner de la sorte L’Internationale aux yeux de tous car ceux ci préfèrent chanter le national avec des relents de folklore québécois qui font frétiller les patriotes intérieurs qui somnolent….. Bien à vous, John Bull.

    • Gerry est a la rescousse car, dans son être le plus profond, c’est un Sauveur. Après avoir sauvé les âmes québecoises dans sa premère vie (de redemtoriste), il s’est recyclé dans le syndicalisme et l’indépendance. Notre Noé national a bien vu qu’il y avait là aussi des brebis a sauver….Comme dirais quelqu’un de Shawinigan: que voulez-vous, quand tu es né Sauveur, ben tu sauves jusqu’au boutte simoniac…

    • Etre péquisse ,je serais tellement gené.Si Larose représente les québécois
      je ne suis plus Québécois.Larose , Curzi et compagnie sont tous des reveurs.
      Traité M.Layton de crapule est pas mal ecoeurant merci.Un parti qui veut
      faire l indépendance doit commencer par se respecter entre membres,
      doit montrer qu il est capable de naviguer dans les eaux troubles,ce que
      personne semble capable de faire dans le moment

    • ouiiiiiiiiii et re ouIIIIIIIIIIIIIIIIII
      SI il peut aider Popo autant qu’il as aider Gilles Duceppe lors des dernières élections et bien moi j’en suis car ils vont disparaitre de leur belle mort une fois pour toutes et ENFIN on pourrais penser de grandir et se faire respecter au sein d’un beau grand pays

      Finiiiiii les ca…. de chicanes de péquiste et leurs mau…. séparation

      Legeault…………………………… yessssssss

    • Les 20-30% de québécois souverainistes cherchent une nouvelle façon d’organiser leurs structures politiques. Ce faisant, ils s’exposent inévitablement aux railleries mesquines de leurs opposants, comme en témoignent bien les commentaires de ce blogue. Que ce passage obligé soit animé par les Marois, Curzi, Drainville ou Larose n’a qu’une incidence relative. Une remise à zéro des compteurs est nécessaire et cela prendra sans doute quelques années.

    • Ci-gît Baptiste l’Empoté
      Surpris en plein travail
      Ses combines baissées.
      C’était un brave type
      Bien que toujours endetté,
      Qui n’avait que sa pipe
      Pour meubler ses pensées.
      Passez, passez petits bétails!
      Le bon vin trop endort,
      Et femmes sont sans remords
      R.I.P.

    • Je ne sais pas si mon message va passer mais je remarque que ce n’est même pas les politiciens qui font le trouble et qui cherche des chicanes ce sont les journalistes surtout ceux de la presse .IL n’y a pas que les politiciens qui suivent la ligne de parti les journalistes aussi suivent la ligne du propriétaire du journal et si ils ont décidés de changer la chef du P.Q ils vont tout faire pour que ça arrive,et comme ils ont un penchant pour Legault ça se pourait qu’il gagne mais rendu en période électorale ils peuvent décider de faire rentrer Charest surveillez bien ça.C’est eux qui ont le vrai pouvoir.

      Ah, c’est bien vrai, ça, terrible les journalistes, sans eux, Curzi serait péquiste encore et tout irait bien au PQ… Y.B.

    • Rien qu’à entendre le nom de Gérald Larose, au mois 95% de la population québecoise se bouche les oreilles et se sauve en courant !

      Et Pauline Marois va vouloir nous le présenter comme le Messie !! Ça va pas bout de viar.. Larose, ce dynosaure, ce rédempterroriste qui ne sait faire autre chose que de vociférer et insulter ceux qui ne pensent pas comme lui …

      C’est le dernier clou au cercueil du PQ !

    • Coudon, est-ce qu’il y a quelqu’un qui va me le dire:

      QUI PAIE GERALD LAROSE COMME PRESIDENT DU CONSEIL POUR LA SOUVERAINETE?

      J’ai demande la reponse a Yves Boisvert et il ne m’a pas repondu…surement qu’il ne le sait pas lui-meme….
      La je pose la question a tout’l monde……Merci a celui ou celle qui me le diras.

      C’est un organisme sans but lucratif, ne vous en faites pas, ce n’est pas vous qui payez, et en fait je doute qu’il soit payé quoi que ce soit –de toute manière, ils se financent par leurs propres moyens. Y.B.

    • Un vrai épouvantail à corneilles dans un champ de blé d’Inde. Tout à fait de saison cultûrelle en tout cas….

    • Pour reprendre une certaine citation entendue il y a quelques mois * “Le PQ a autant besoin de ça qu’un trou de balle dans la tête”.

      *Josée Verner qui s’exprimait à propos de la venue de Bertrand Cantat à la pièce de Wajdi Mouawad

    • ce parti commence a faire vraiment pitié il devrait se faire hara-kiri

    • A lire les commentaires, enfin! je reprend confiance envers les Québécois. Je pensais que j’étais seul à avoir des boutons à la vue de Larose le go-gauchiste.

    • Je trouve qu’il y a beaucoup oui beaucoup de MÉCHANCETÉ envers Mr Larose et les péquistes et vous n’avez pas beaucoup de respect.Je ne sais pas comment vous auriez trouvez ça si je disais des méchancetés sur Jack Layton?Juste de la modération ne ferait pas de tord.

    • Mr Boisvert’il me semble que vous n’êtes pas un journaliste politique vous habituellement?N’êtes vous pas à la justice sauf pour taper sur le P.Q il me semble.Je voulais dire aussi aux purs et durs du P.Q si ils ne sont pas contents il y a un parti politique qui s’appèle parti indépendantiste,peut être que ça leurs conviendraient mieux.

      Non. Y.B.

    • Sont droles au PQ !
      Gilbert Rozon devrait y envoyer quelques recruteurs pour trouver les futures vedettes du Festival Juste pour Rire !!!

    • Selon le titre d’une nouvelle sur Cyberpresse :

      Kruger à Memphis: «La Caisse de dépôt a perdu son âme», dit Pauline Marois

      On pourrait avoir ce titre :

      Gérald Larose aux états généraux « Pauline Marois a perdu la boule», dit la population

    • Vous savez pourquoi matante va chercher le bouffon Larose? Vous savez pourquoi on ramène toujours les mêmes faces? La réponse est simple, c’est toujours la même gang qui tourne en rond, c’est une gang de tarrés qui pratiquent l’inceste politique entre eux, qui passent d’une réunion ou d’un groupe à l’autre et qui se masturbent politiquement mutuellement en se félicitant. Mais que vous êtes belle et intelligente madame ; Oh que vous êtes beau et brillant mon cher Gérald , ………Ils prétendent que les québécois n’ont pas compris et qu’il faut continuer d’en parler. Les québécois ont très bien compris et depuis longtemps qu’il n’y avait rien de bon pour eux dans la séparation. Ce sont eux , les séparatistes qui n’ont rien compris et qui refusent d’admettre que les québécois ne veulent rien savoir de leur beau rêve. POURQUOI? J’ai le sentiment que ceux qui sont pour la souveraineté sont des parasites rêveurs qui vivent au crochet de l’état et qui n’ont rien à perdre parce qu’ils sont parasites. Ils sont prêts à risquer le tout pout le tout . Si ça marche pas ils continuent d’être des parasites . Ceux et celles qui travaillent depuis des années pour construire une sécurité pour eux et leur enfants n’ont rien à foutre du beau rêve péquiste qui va chambarder tous leurs efforts d’une vie et les faire reculer de 100 ans. GET OVER IT.

    • @ punk
      Sans doute que Y.B. a raison. Mais on pourrait ajouter une nuance: le PQ subventionne généreusement le conseil à même les contributions des membres et autres contribuables ou compagnies. Ces contributions sont, dans une certaine limite, déductibles d’impôt jusqu’à concurrence de 50% (Je crois). Donc, comme contribuables nous finançons indirectement le conseil pour la souveraineté. Par contre, il n’y a rien d’illégal dans tout ça!

    • @alkborg
      Gérald Larose était Jésuite!!!!

    • Il faut croire que c’est le début de la fin.

    • Bonjour,
      Tout comme dans le temps de l’Union Nationale de Feu Maurice Duplessis. les clercs volent au secours du Parti Québécois. Au point où le Parti Québécois en est rendu, pourquoi ne pas faire appel à cet ancien rédemptoriste, ce bon vieux Monsieur Gérald Larose ? Cela relèvera le moral bien bas de nos amis les péquistes dont certains attendent le Messie, qui de mieux que cet ancien religieux défroqué pour fouetter les flancs des nationalistes dans la chapelle nationale. Allez y les nationalistes, un peu de tonus : Mon cher Gérald, c’est à ton tour, de te laisser parler d’amour, mon cher Gérald…… Mais où peut bien se cacher l’abbé Raymond Gravel qui pourrait lui aussi donner un p’tit coup, morbleu ! Et que fait Monsieur Gilles Hotte Duceppe de tout son temps libre payé à $ 140,000.00 par année par l’ennemi ? Avec un tel adversaire qui lui donne un salaire mirobolant payé par tous les Canadiens, faut bien dire que Monsieur Gilles Hotte Duceppe n’a plus besoin d’amis en étant comblé et gâté par l’ennemi ! Trêve de bavardages, Monsieur Gilles Hotte Duceppe a t-il perdu le feu sacré tout comme l’abbé Raymond Gravel ? S’il vous plait, ne laissez pas Monsieur Gérald Larose tout seul car celui ci peut faire des gaffes s’il n’est pas encadré . Ce qu’on va avoir un gros fun bleu avec ces États Généraux pour requinquer la Cause qui a la pl…… à terre, sacrebleu ! Bien à vous, John Bull.

    • En lisant les propos orduriers et méprisants qui inondent ce blogue, je me dis qu’en effet, consacrer davantage d’efforts pour que tous ces abrutis atteignent le statut de peuple normal doté d’un pays normal avec un gouvernement normal qui travaille pour les intérêts de ce peuple, je me dis qu’en effet, ce serait comme jeter des perles aux cochons. J’envisage donc de voter désormais libéral à Québec et Conservateur à Ottawa, pour qu’ils continuent à nous enfoncer le museau dans notre caca bien comme il faut. C’est tout ce que nous méritons.

    • La souveraineté du Québec que propose le P.Q. et Pauline Marois. est une chimère. Une totale abstraction, une billevesée, une fantaisie, une fiction, une illusion, une invention, un mirage, une utopie, qui n’ emballe aucune personne douée d’ un minimum de gros bon sens de classe moyenne,du peuple, ce bon peuple qui endure en silence. Tout ce programme n’ est qu’ utopie. Et sortir un vieux schnock tel Gérald Larose, cet anticapitaliste notoire, qui a détruit plus d’ une vie {manoir Richelieu}faut vraiment être au bord du désespoir.
      Victor Hugo disait:”Nos chimères sont ce qui nous ressemble le mieux. ” Et bien madame Marois… vous avez réussie.

    • Après 40 ans, la souveraineté est devenue la chaise roulante du PQ qui vieillit de plus en plus. À cet âge là on entend moins bien, la vue baisse ….on devient réactionnaire et à la limite, intolérant.
      Ça prend du charisme, des idées, du courage, du doigté,du flaire et de l’écoute active pour gouverner. Que voit-on ces jours-ci au PQ !! Des démissionnaires opportunistes mais réactionnaires, un chef faible qui manque de leadership , qui a péché par excès de confiance, et là envoie Gérald Larose présider des consultations absolument inutiles.
      Si vous voulez vous renouveler commencez par ÉCOUTER

    • Décidément, les talibans de l’indépendance n’en démordent pas…. Le peuple VEUT la séparation (…) (bien qu’il ne le sache pas…;))) et qu’il dit clairement le contraire (et cessons de parler de référendum volé svp.. c’est digne d’une légende urbaine…)

      Comme des curés qui s’efforceraient de se faire croire que le taux de pratique religieuse est en hausse… (soupir)

      A l’heure de la mondialisation, nos sécessionnistes ne rêvent que de construire de nouvelles frontières. (double soupir) N’ont pas décroché de 1967….

      C’est quoi le conseil de la souveraineté? Est-ce l’équivalent du sénat pour les souverainistes ? Ca en a tout l’air….

    • Le PQ s’auto-digère, bientôt il n’en aura plus…

    • Le PQ est loin du pouvoir, Marois n’est pas élisable, (elle nous sort même son dernier deux de pique en Larose)… ou est le problème? Game over…

    • Faut’il etre mal pris pour demander a Gérald Larose de lancer des états généraux sur la souverainetée.Tant qu,a y être Mme Marois prenez vous une pelle et allez déterer Pierre Falardeau comme deuxième aide.

    • GÉRALD “RAMBO” LAROSE. First blood Part II.

      Après le Bloc, c’est au tour du PQ.

      C’est clair que la panique est dans la cabane.

      Ca fait pitié, mais que ca fait pitié.

    • C’est donc le Curé Larose qui va officier les funérailles du P.Q. Ite missa es.

    • Ma prédiction: le PQ sera sous la barre des 10% avant les fêtes!

    • Je lis et relis les actualités dans tous les sens mais je ne comprends toujours pas quelle est la logique derrière ce choix de Mme Marois. Le PQ s’est pris une dégelée historique aux dernières élections. Mme Marois, j’ose le croire est quelqu’un de réfléchi non? Même si je ne suis pas souverainiste, je peux quand même admettre que le PQ nous a déjà sorti quelques bonnes idées par le passé.
      Mais que se passe-t’il depuis les élections? Alors que le PQ devrait logiquement entrer dans une longue période de réflexion… à la mesure tout au moins du score extrême que le parti à obtenu, on sent au contraire une volonté de faire fuser des idées de toutes part, espérant peut-être toucher le plus grand nombre?
      Mais comment diable Mme Marois en est-elle venue à aller chercher M. Larose… et surtout pourquoi maintenant!! Ca, ça me dépasse. Le bonhomme est un loose canon notoire, et pour ajouter la cerise sur le gâteau, elle le choisit fièrement après qu’il ait quasiment insulté le chef du NPD… le dit chef qui jouit d’une popularité incontestable, et qu’on vient à peine d’enterrer. N’y a t’il donc personne, un conseiller en communication, je ne sais, qui lui aurait dit “Heu… attend Pauline, pas vraiment le bon timing”?
      Ou alors aurait-elle recouru à ce pur et dur pour contrer les Curzi et autres ames perdues? Dans ce cas, ce serait tout à fait puéril de sa part. Ce serait surtout le signe qu’elle perd vraiment les pédales et qu’elle est prête à s’accrocher à n’importe quoi…

    • Si ça prend ça pour que les souverainistes purs et durs comprennent enfin que les gens ordinaires, que M et Mme Toulemonde en ont soupé de la souveraineté, de référendum et tutti quanti. Si au lieu de nous convaincre des bienfaits de la souveraineté, c’était le contraire qui se passait. S’ils se rendaient compte qu’ils sont tous seuls dans leur gang.

    • Plus de place aux jeunes du parti. Voilà ce que Pauline Marois devrait faire, enfin je crois. Monsieur Drainville en serait justement un bon représentant. Il faut dire que le PQ est en mauvaise posture. Il y a quelques mois Pauline Marois ne posait pas la souveraineté au premier plan parce qu’elle sait que la priorité des Québécois n’est pas à ce niveau. Elle avait donc un excellent jugement d’insister sur autre chose que la souveraineté. Mais la fuite de plusieurs de ses députés causée par l’absence de ce débat l’oblige maintenant en parler, ce qui évidemment ne l’aidera pas à se faire élire. Elle est dans une situation inextricable. Tous de ce parti, les exclus compris vont se noyer . C’était pourtant simple. Se serrer les coudes, suivre le chef qui a assez d’expérience pour savoir quoi faire. Elle avait raison : prendre le pouvoir pour défendre les intérêts des Québécois. C’était ça l’essentiel. La souveraineté, on aurait pu en discuter après.

    • Ah et puis… permettez que j’en rajoute une couche?
      À part les pur et dur peut-être, qui donc va avaler un projet de souveraineté qui n’a jamais été expliqué? Je me suis toujours demandé pourquoi le PQ évite toujours les questions pratiques, surtout d’ordre budgétaire. Quelqu’un doit bien avoir fait un brouillon de budget de l’an 1 ? Quels sont les revenus dont le nouveau pays disposerait? Oui on récupèrerait pas mal de taxes mais nous n’aurions plus de transfert non plus. Quelqu’un doit bien avoir fait l’exercice non? Ou alors c’est qu’il vaut mieux ne pas montrer le résultat aux bon peuple?

    • En allemand: Wir sind total Ecours über Souveränität zu hören
      En chinois : 我們完全Ecours聽到主權
      En espagnol : estamos totalmente Ecours oír hablar de la soberanía
      En grec : Είμαστε απόλυτα Ecours να ακούσω για την κυριαρχία
      En italien : siamo Ecours totalmente a sentir parlare di sovranità
      En norvégien : vi er Ecours helt å høre om suverenitet
      En russe : мы полностью Ecours услышать о суверенитете
      En suédois : Vi är helt Ecours att höra om suveränitet

    • @ michelnotredame

      ”« Un peuple qui refuse son indépendance, est un peuple mort. »

      Faux, à vous voir aller et moi étant fédéraliste, je suis plus vivant que jamais.

      Vive le Canada!

      Sylvain

    • Pourquoi Larose? Parce qu’il n’est pas menaçant pour Marois. Duceppe ça aurait été une autre histoire….

    • **** AVIS SIMPLE ET IMPORTANT À TOUS LES PÉQUISTES ****

      — Les québécois ne veulent plus entendre parler de souveraineté —

      Leurs routes et ponts tombent en morceaux, leurs urgences débordent sur des civières, leurs projets de nouveaux vieux hopitaux prennent 25 ans à se réaliser et ils sont les plus taxés et endettés en amérique.

      Renouvelez votre discours ou la loi de la sélection naturelle va se charger de vous. Merci!

      Mike Hamel

    • Le déclin de l’appui à la souveraineté est lié directement au décès de Pierre Péladeau (1997). Sans média de masse souverainiste, peu importe la stratégie ou le/la leader du PQ, le combat est voué à l’échec.

      OVNI, hein… Y.B.

    • Je trouve ça désolant de voir ce parti et même ce mouvement s’enfoncer dans le ridicule,on a pas besoin de se faire prêcher la souveraineté par tous ces mouvements et le PQ Ce parti qui a fait rêver les générations précédentes n’a pas besoin d’états généraux,la prochaine élection doit être voter pour
      l’indépendance ou pour le fédéralisme.Point à la ligne.On verra le résultat et après on en parle plus et on gouverne.

    • Les temps ont changé, tout simplement. Autre temps, autres moeurs, autres conjonctures, autres idéaux politiques. Les militants “purs et durs” de l’indépendance, et les plus “soft” de la souveraineté ne veulent pas le voir, mais le Canada a changé, le Québec a changé…et la planète a changé. En voulant tenir des états généraux, et en s’obstinant à recourir aux mêmes vieux “has been”, le PQ nous démontre à tous son incroyable immobilisme politique, doublé d’un déni pathétique de notre nouvelle réalité socio-politique. C’est pitoyable quand un très petit groupe de gens, minoritaires et presque marginalisés, s’acharnent à vouloir faire “passer” leur option alors que, clairement, la grande majorité des québécois n’en veulent pas. Les Marois, Larose, Parizeau, Curzi et cie font figure de dinosaures…et vraisemblablement subiront le même sort. Le peuple, ce n’est pas tous des crétins…et à la limite, s’il ne sait pas toujours ce qu’il veut, il sait toujours ce qu’il ne veut pas. Et les gens ne veulent plus de cette option. Alors, madame Marois, assumez et jouez votre rôle d’opposition officielle, qui est la raison de votre présence à l’assemblée nationale et cessez de consacrer votre temps à vos remises en questions (stériles) sur la souveraineté. Enfin, si vous êtes convaincue, avec vos collègues péquistes, du bien fondé de votre option, dites le clairement et faites campagne clairement sur ce thème aux élections. Par la suite, acceptez notre verdict comme population et agissez en conséquence.

    • Il y a un temps pour chaque chose.

      On ne discute pas de quelle couleur peindre les murs du salon quand la maison est en feu.

      Lorsqu’un gouvernement est ’soupçonné’ de scandales et corruption et qu’il refuse de faire
      l’enquête demandée par plus de 80% de la population, il est clair que le principal parti d’opposition se devait de mettre toutes ses énergies à déloger ce gouvernement.

      Qu’on s’attarde à discuter de souveraineté, d’indépendance ou séparation est bien secondaire lorsque le déficit de la province est en train de monter en flèche, qu’on est en train de vendre les richesses naturelles pour des ‘peanuts’ aux étrangers, qu’on laisse les industries saccager le sol des bonnes terres agricoles du Québec etc. En démissionnant, Curzi, Beaudoin, Aussant et Parizeau par alliance, au lieu d’éteindre l’incendie sont encore à discuter de quelle couleur peindre les murs du salon.

      Il ne faudra pas s’étonner de retrouver la province de Québec sous un amas de ruines dans les prochaines années faute de ne pas avoir su discerner ce qui était prioritaire.

    • @gaspard66, 29.08.2011, 20:17:
      1. Faut croire que tu ne vois que ce que tu ne veux bien voir et entendre ce que tu ne veux bien entendre: les purs et durs – à commencer par Mgr Larose lui-même – ne font que ça depuis 40 ans: mépriser et insulter ceux qui ne pensent pas comme eux;
      2. P’têt que oui les commentaires sur ce blogue sont méprisants et orduriers, mais à voir l’unanimité qui s’en dégage, à ta place, je me poserais des questions sur mes propres convictions…

    • Monsieur Boisvert,

      Je viens de survoler les commentaires : joli succès ! Un peu facile, tout de même.

      Vous ne vous attendiez pas, dès le départ, à déclencher les méchancetés des aboyeurs patentés ? à sonner la curée sur deux combattants déjà au sol ?

      Hum… J’ai déjà vu plus glorieux de votre part, j’ai le regret de vous le dire…

    • Surprenant de constater lorsqu’il y a péril dans la demeure d’aller chercher les vieux dinosaures. Comment voulez-vous que la population embarque dans une clique de déconnectés, de rêveurs et qui s’autodétruisent entre eux ?

      Enfin, PQ, MNQ, NMQ, BQ, QS et aucun de ces partis ne sont capables de s’unir entre eux pour former qu’un seul parti souverainiste. Ils préfèrent se disputer leurs propres idées qui se ressemblent tellement, mais préfèrent l’individualisme. Pas très rassembleur pour faire un pays. Une vraie farce !

      Bien sachez M. Larose, Madame Marois, M. Curzi et tous les représentants de partis souverainistes que la population en a marre de vos histoires infantiles et d’automutilation. Soyez donc sérieux ou sinon disparaissez du paysage politique québécois. Ça fait au-delà de 40 ans que votre disque usé tourne.

      À croire qu’au Québec que nous aimons que tourner en rond, alors qu’il y a des problèmes bien plus urgents à régler. Seulement le fait de rouler sur les routes québécoises est devenu un sport extrême, la hausse constante des taxes, la corruption et l’action d’aller à l’hôpital devient un risque. ÇA SE SONT DES PROBLÈMES CONCRETS À RÉSOUDRE ET NON DES RÊVES !!!

    • @mr Mike Hamel,vous avez tellement raison c’est exactement pour ça que vous devez être fédéraliste.Continuez d’être fédéraliste et très bientôt il ne restera plus rien du tout au Québec.¨Ca fait 10 que les fédéralistes sont au pouvoir vous ne vous rendez pas compte que TOUS tombe en RUINE au Québec.C’est le temps de changer et ça presse.Le peuple veux du changement et le seul vrai changement c’est l’indépendance,mais c’est pas pour les peureux,c’est pour les adultes seulement.

    • L’Enfer c’est les Autres. Sartre

    • Typiquement PQ comme solution: pour vendre une vieille idée, on prend un vieux bonhomme déconnecté de la réalité de la majorité de la population et on essaie de faire un “show” médiatique pour redonner un élan à la vieille idée mentionnée précédemment. Simplement pathétique !

    • @gobruinsgo. C,est ça, restez minoritaire. C’est moins fatigant que de mettre debout et prendre son destin en main, ses responsabilités, ses décisions. On est si bien petit…

    • Bonjour,
      Et pour tous ceux qui s’insurgent contre les mesures prises afin de fouetter le Parti Québécois dont le chien est presque mort, dites vous bien dans votre for intérieur que nous avons encore besoin des péquistes afin que nous Canadiens, puissions nous bidonner, avoir un gros fun bleu tout en riant tout notre saoul.
      Come on, Monsieur Gérald Larose ! Venez ici afin qu’on vous tire sur la barbichette et faites à nos amis les nationalistes québécois un beau gros show de boucane. Nos amis les péquistes sont en manque depuis trop longtemps, soit depuis le boucan que fit Monsieur René Lévesque qui savait s’auréoler de volutes d’une fumée tout en présentant son projet fumeux aux nationalistes dont certains viennent de revenir à la raison, anesthésiés qu’ils étaient par la fumée secondaire . Dire que la fumée secondaire s’est quelque peu dissipée depuis le 2 de Mai n’est pas un euphémisme, nous en voyons les effets.
      En conclusion, le meilleur d’entre tous pour requinquer les patriotes intérieurs qui titubent dans les corps de nationalistes serait sans contredit Monsieur Gilles Hotte Duceppe mais celui ci se cache et ne veut plus voir ses amis nationalistes.
      Nous devons comprendre Monsieur Gilles Hotte Duceppe ! En étant grassement payé avec une fabuleuse pension de $ 140,000.00 par ceux qu’il a dénigré toute sa vie, soit les Canadiens, Monsieur Gilles Hotte Duceppe est au dessus de ses affaires car celui ci n’a même plus besoin d’amis en étant gavé par l’Ennemi. Bien sûr qu’avec de tels ennemis, l’ancien Sauveur Suprême n’a plus besoin d’amis……. Pauvres nationalistes québécois obligés de se contenter de sortir la vieille garde…… Bien à vous, John Bull.

    • Dinausorisme.

      Gordon Sawyer

    • Faites-nous part de votre opinion.

    • Twood, bravo pour votre intervention. Elle caricature très bien tout ce qui mijote autour du PQ. Cette bande de parasite dont vous parlez, soit les béesses et une grande majorité d’employés gouvernementaux , sont les mêmes depuis que le PQ est un parti.
      Ces parasites sont heureusement maintenant divisés pour le grand bonheur des travailleurs qui paient leur salaire. Je viens aussi d’apprendre et c’est une rumeur à vérifier que la Marois recoit un salaire du fédéral, pour la forcer à rester à son poste de chef du PQ.

    • @mikham…………bravo vous n’avez jamais dit aussi vrai…j’ajouterais l’education…. nous avons le plus haut taux de decrocheurs… et pendant ce temps nos belles commissions scolaires grugent le budget de l’education et nos taxes continuent a montees…. nous sommes et nous seront pour longtemps encore si nous ecoutons des Gerald Larose de ce monde une republique de bananes……ou a part d’avoir garder notre belle langue francaise , nous sommes des simplets de l’etat providence… sans preuve,d’ enrichissement collectif.

    • Comment se peinturer dans le coin…pauvre Pauline.

    • Ouf Gérald Larose. Ce gars a traité Jack Layton de “crapule” au moment où celui-ci était probablement l’homme le plus populaire au Canada…Pour le jugement de Larose, on repassera!

      Incroyable que Pauline Marois pense à un tel individu…Ça vous donnes – tu une idée de sa déconnexion de la réalité?

    • triplebuse

      Evidemment le Québec participe à la dette, du meme coup il participe selon son pourcentage à tout les avoirs aussi, ce n’est pas comme lors de la formation du Canada, où le Québec avait assumé toutes les dettes de l’Ontario.
      Ainsi, infrastucture (on peu penser aux ponts), Armée,( meme les hélicoptères), et ce qui est le plus drole, une partie de la future ligne électrique, financée en partie par nous, pour nous faire nous-memes concurrence sur le maché de l’électricité aux USA. Il y a une partie du Parlement aussi, qui a été construit après celui de Kingston, qui lui avait pris place suite à l’incendie du parlement à Montréal, alors que les Anglos (réputés pour leur flegme) y avaient mis le feu en signe de protestation.
      Des Aéroports, Poste Canada…

    • Mme Marois doit être heureuse en lisant ce blogue parce que pour une fois elle fait l’unanimité. OK je comprends que ce n’est peut-être pas dans le sens qu’elle espérait mais c’est un début.

    • On pourrait ramener René Lévesque d’entre les morts, que le cadavre de l’indépendance ne reviendrait pas à la vie.

      La dernière fois que j’ai entendu des Québécois revendiquer quelque chose de québécois collectivement… a été de demander plus de Québécois francophones dans l’alignement du club Canadien. Et même ça, ils l’ont pas eu.

      Les Québécois ont visiblement perdu le goût d’eux-mêmes, de leur langue et de leur culture le 2 mai dernier. Faqu’on se ramasse avec une poule pas de tête à l’assemblée nationale et quelques coqs castrés-frustrés, que le peuple mène à l’abattoir dans l’indifférence-inconscience la plus totale.

      Et lorsque ces fiers, valeureux et déterminés Québécois vont enfin se réveiller et se remettre — comme ils l’ont toujours fait de manière ancestrale — à brailler, il n’y aura plus personne, ni Jack, ni à Québec ni à Ottawa, pour leur faire ne serait-ce qu’un petit câlin consolateur.

    • faire un pays avec cette province fut pour nous un reve,, mais en voyant les gens qui se sont succeder a la tete de ce parti , qui est devenu un vieux parti pareil comme tous les autres,—- nous voyons que notre beau reve de souveraineté, d,indépendance, va chez le diable,,— ce n’est pas la faute a Popo, a Bernard, a tous ceux qui y ont cru,—,la sainte-famille vit dans une autre monde,,,et la jeunesse ne suis pas ce mouvement, eux qui sont l’ere de la mondialisation, ne veulent pas etre pris dans un carcan provincial ou national,, qui a mieux a proposer,,???

    • Si les québécoises et les québécois croyaient vraiment à leur pays, ils voteraient oui à 80% et plus, comme dans d’autres sécessions récentes où la participation était élevée et l’appui à la sécession fracassait les records. Constat triste mais inéluctable : après 40 ans et deux référendums, les québécois en majorité sont satisfaits d’être aussi canadiens. Tout le reste c’est de l’agitation.

    • et que penser des membres du c.a du conseil de la souveraineté … ce sont eux qui gardent Gérald larose bien en poste … des somités comme Pierre Curzi, luke mervil et paul Piché entre autres … lolllllllll.

    • Un vieux parti déconnecté de la réalité actuelle de la mondialisation et des autres enjeux en économie, dans le domaine de la santé qui intéressent vraiment les Québecois.

      Sincèrement avec toutes ces organisations et autres groupuscules confondus, c’est dur de s’y retrouver et de savoir qui parle pour l’option souveraineté ces temps-ci. Ils me font tous penser à des excités en marge de la société.

    • C’est le bout de marde..

    • Que faut-il faire pour que Pauline en arrive à comprendre qu’elle doit s’effacer?

    • Monsieur Larose un ancien rédemp…terroriste ne fait pas peur à personne et n’a aucune crédibilité…
      Il agit comme un ancien curé: en dehors du P.Q. pas de salut…
      sa nouvelle Église, sa nouvelle communauté c’est le P.Q.
      mais il parle dans le vide…certains l’écoutent nostalgiques de l’époque de Duplessis, d’autres en ont rien à foutre du curé qui prêche les “foudres de l’enfer” qui seraient… selon lui…en dehors du P.Q. Nous ne sommes pas des valises…et les curés n’ont plus l’influence qu’ils avaient, ils ne contrôlent plus ils ne dominent plus… les “pôvres” comme dirait SOL…

    • Larose…décidément, ça va de mal en pis pour les souverainistes.

    • Le cheval de Troie vient d’entrer. François L. revient au P.Q, tout les rebelles reviennent, Pauline M. démissionne, le peuple est heureux de débarquer Jean C. et vote majoritairement pour François L. qui avoue être toujours indépendantiste. La preuve : La presse l’aime de moins en moins.

    • Bonjour,
      Et comme disent nos amis les péquistes dans le joual du pays : Ça va shirer dans la curve ! Serait ce que le Parti Québécois tout comme Madame Pauline Marois sont définitivement pogné dans la swompe pour appeler de tels États Généraux ? Et toujours dans le joual du pays des nationalistes québécois, pourquoi sortir des boules à mites une vieille réguine comme ce Monsieur Gérald Larose tout comme dans un vieux film : À souère, on fait peur au monde….. Ainsi va la vie dans le merveilleux monde des péquistes ! Bien à vous, John Bull.

    • Merci Pauline! Ça fait des années que j’ai des hauts le coeur quand j’entends parler de souveraineté. Avec Larose en tête d’affiche, vite qu’on m’apporte un bol pour que je puisse vomir. Pathétique parti québécois.

    • Bof… d’accord, il y a de gros égos aux PQ (comme à l’ADQ, au PLQ et au CAQ) et il y a de la chicane, et nous les Québécois, ah, on n’aime donc pas ça. Mais ce n’est pas parce que les médias de PowerCorporation nous martèlent depuis des semaines que Pauline Marois est moins populaire que les raisons de faire la souveraineté du Québec sont moins actuelles pour autant!

      Je trouve la majorité des intervenants de ce blogue bien pessimistes envers l’avenir du Québec, eux qui applaudissaient pourtant il y a moins d’une semaine à la lettre de Jack Layton sur l’optimisme et l’espoir! Comme vous êtes redevenus cyniques tout à coup! À moins que ce ne soit le retour d’une vague ou d’une autre? (rires)

      Et vous qui vous êtes scandalisés des derniers propos de Larose à l’endroit de Layton, comme vous en avez des insultes à proférer contre lui! Votre bon Jack, quand il s’est fait insulter, il a insulté en retour, lui? (rire ironique)

      Le monde a changé, vous dites, pour parler comme la propagande de Power Corporation. Mais selon moi c’est justement dans le contexte de mondialisation actuel que les nations disposant d’un État souverain réussissent à tirer leur épingle du jeu. N’oublions pas que si la tendance européenne, par exemple, est à se regrouper au sein de l’Union, c’est d’abord et avant tout le fait d’États souverains qui conservent leurs pouvoirs.

      La volonté d’assurer la pérennité du français, la liberté et l’indépendance sont indémodables.

    • Quel avenir du Québec? Dans 50 ans nous serons l’équivalent de l’île-du-Prince-Édouard… un site touristique avec de bons restos.

      C’est ce que les gens veulent. La langue, la culture, ils s’en sacrent. Vite Occupation double et Sun News! La social-démocratie? Pas sûre qu’ils savent ce que c’est (à part des spécimens comme moi).

      Quant à Marois, le Bloc, le PQ (dont j’ai été membre) et toute cette mouvance, ce sont des dinosaures et ils vont connaître le sort des dinosaures lorsque le climat a changé (justement).

      L’extinction.

      Mais pousser la désorganisaiton, le masochisme et le «jouage avec le bobo» à ce point-là, c’est ça que ça mérite

      Dommage Québec, je t’aimais beaucoup.

    • @johnbull,
      Il était une fois un regroupement de «canayens» québécois qui se fendaient le Q pour faire croire aux québécois que s’ils votaient pour eux, une fois rendus à Otawa, ils s’assureraient que le Québec prenne sa place dans le pluss meiilleur pays…
      Ce que les gens ignoraient, c’est qu’il existe une confrérie d’individus de ton genre sans fierté et sans honneur qui, pour une place sur le perron des chiotes de Sa Majesté, ont fait élire des Jean Chrétien et des Trudeau qui, une fois rendus à Ottawa, se sont assurés que le Carcanada prenne toute la place dans le Québec…

    • Bonjour,
      Sait on jamais ! Considérant l’état émotif dans lequel sont nos amis nationalistes que sont les péquistes, considérant que cette bande de chicaniers ne savent plus où donner de la tête comme de vrais cabochons qui n’ont jamais appris de leurs querelles, tout comme les péquistes ont fait en 2007 en braillant comme des veaux pour que Madame Pauline Marois viennent à leur secours, nos amis les péquistes qui rêvent d’être souverain dans la semaine des quatre jeudis vont peut être supplier Monsieur Gérald Larose de venir les sauver de la débandade annoncée. Au point où les péquistes en sont présentement, ceux ci peuvent se garrocher à tout moment dans les bras de n’importe lequel Sauveur…… N’est il pas courant dans les coulisses feutrées de la Francophonie Internationale que certains leaders européens de la francophonie parlent fréquemment des veaux de la francophonie que sont les nationalistes québécois, terme pas tout à fait diplomatique mais voulant valider l’expression populaire de brailler comme des veaux tout simplement en étant comme des queues de veau avec leurs chefs soit : Au suivant ! Bien à vous, John Bull.

    • @andrec “Cette bande de parasite dont vous parlez, soit les béesses et une grande majorité d’employés gouvernementaux”. Votre commentaire est empreint de préjugés infondés témoignant de votre ignorance volontaire.

    • Je dois avouer que je n’ai jamais lu les courriels qui suivent les blogues. Et je dois avouer qu’après avoir lu ceux qui ont été inspirés par le blogue de Boisvert, je ne suis pas près de refaire l’exercice. C’est à désespérer de la nature humaine, ma foi. D’une tristesse. D’une frivolité abyssale. Et dire qu’il s’en trouve pour croire qu’on finira par faire un pays avec des expressions d’une telle inculture politique.
      Ces courriels m’apparaissent comme le résultat de 40 ans d’incurie au niveau de la formation citoyenne dans les écoles.

      Que faire, aurait dit l’autre.

    • Très favorable pour les autres partis.

    • Bonjour,
      Peut être bien que Monsieur Gérald Larose n’aura même pas besoin de venir à la rescousse de Madame Pauline Marois car de sérieux bouleversements risquent d’advenir à très court terme. La gente journalistique l’aura sûrement remarqué que Madame Pauline Marois vient de se munir de nouvelles paires de lunettes flambant neuves, une paire de lunettes bleue pour les nationalistes et une autre plus distinguée de couleur rouge pour les intimes. Sûrement qu’un examen par un optométriste a précédé le tout.
      En terminant, comme tout le monde le sait, Madame Pauline Marois est depuis longtemps myope comme une taupe. Et le risque est grand que Madame Pauline Marois dans une assemblée de péquistes pousse un grand cri d’horreur, comme si celle ci les voyait pour la première fois de proche avec une correction de la vue qui s’imposait. De nouvelles paires de lunette peuvent bien précipiter sa démission. Bien à vous, John Bull.

    • Jamais je ne croirai un gau-gauchiste syndicaleux……

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    août 2011
    L Ma Me J V S D
    « juin   sept »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Archives

  • publicité