Yves Boisvert

Yves Boisvert - Auteur
  • Yves Boisvert

    Yves Boisvert est chroniqueur à La Presse depuis 2000, après avoir été chroniqueur judiciaire pendant 10 ans.
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 16 juin 2011 | Mise en ligne à 23h31 | Commenter Commentaires (73)

    Gary Bettman unit le Canada

    Photo Getty Images

    Photo Getty Images

    Vancouver a nettement battu tous les records montréalais, question émeutes.

    Ce qu’il y a de curieux, c’est qu’à Montréal, il y a des émeutes lors des victoires, tandis qu’à Vancouver, c’est lors des défaites qu’ils brûlent des voitures de police.

    Y a-t-il un psy dans la salle?

    En attendant une exploration convaincante de notre psyché nationale, j’observe ces quelques faits anecdotiques…

    Les faits anecdotiques cachent de grandes vérités, disait Plutarque, le biographe le plus influent des 1500 dernières années.

    Enfin, il ne disait pas ça comme ça, mais c’est dans l’esprit.

    Quelques faits, donc:

    1. La Coupe Stanley n’a jamais été aussi minuscule qu’au bout des bras de Zdeno Chara.

    2. Les partisans de Vancouver ont gracieusement applaudi les gagnants de la Coupe Stanley. Mais vraiment: Thomas, Chara, tous les Bruins. Les partisans sont restés presque tous jusqu’à la fin de la cérémonie. Chic.

    3. Gary Bettman a été tellement hué qu’il a dû se mettre à parler très, très fort pour être entendu. En plus, lors de sa deuxième présentation, son micro ne fonctionnait pas… On n’entendait que les huées…

    Huaient-ils en guise de protestation après cette amère défaite?

    Pas du tout. Ils ont chaleureusement applaudi Chara…

    Conclusion:

    4. Bettman est détesté a mari usque ad mare. Cet homme à lui seul, ou plutôt la détestation de cet homme est un ferment de l’unité nationale canadienne égalé uniquement par Tim Horton.


    • La plupart des fans de hockey au pays prêtent à Gary Bettman des sentiments ‘anti-canadiens’ depuis le départ des Jets de Winnipeg vers Phoenix et le départ des Nordiques de Québec vers Denver. On a VRAIMENT la nette impression qu’il favorise l’exode des clubs de hockey canadiens vers le Sud des États-Unis… parce que c’est plus payant pour lui.

      On pourrait croire que cette impression est fausse ou exagérée… mais je n’en suis pas certain à 100 %… et moi aussi j’ai hué Gary Bettman de mon salon hier soir… et j’étais bien content de la réaction de la foule.

      Je dois être un ‘bon Canadien’ finalement !!!

    • Il va rencontrer Pauline…pour se faire rappeler à l’ordre : que les règlements

      s’appliquent en tout temps !!!

      Il est détestable de nature…il est hautain !!!

    • Il etait pas content le Gary d’être hué, lors de la deuxième séquence il se bombe le torse et prend un air arrogant plein de mépris.

      Je peux vous garantir que si j’avais été à Vancouver, j’aurais hué Betteman a plein poumon.

    • Monsieur Boisvert, vous êtes hilarant!

      Je sais, la plupart du temps, vous écrivez sérieusement mais quand vous donnez dans l’humour, vous êtes fort. Surtout quand vous répliquez parfois aux commentaires faits sur votre blogue. J’adore.

      Ceci dit, vous avez raison. M. Bettman réussit ce que peu ont réussi à faire, nous mettre tous d’accord.
      Cet homme détestable entre, selon moi, dans la même catégorie que Bernie Ecclestone (le plus détestable de tous les temps) et dans une moindre mesure mais toujours dans la catégorie “Napoléon-arrogance-égo démesuré-c’est-moi-qui-vous-contrôle-tous”, M. Labeaume.

      J’ai également beaucoup aimé que l’on applaudisse les Bruins même si Pierre Houde à RDS rapportait, à la toute fin, des spectateurs qui auraient lancé des verres et autres bidules sur la glace, ça, c’est pas fort.

      Pour ce qui est des émeutes, il semblerait que, ici comme à Vancouver, ce sont surtout des gens qui profitent de l’occasion pour causer le bordel, des anarchistes et autres rebelles “without a cause”… enfin. C’est très désolant. Au moins, y a des citoyens à Vancouver qui se sont rassemblés aujourd’hui pour nettoyer la ville et essayer de montrer à tous que ces émeutes ne représentent pas la ville de Vancouver. Belle initiative !

      C. Bilodeau

    • Bettman se fait régulièrement huer aux USA

    • Je n’aime pas trop entendre dire que ca brasser à vancouver ou à Mtl… car c’est faux,

      Ce que je constate c’Est que les gens qui font ces émeutes, sont souvent des membres de gang de rue , ou des jeunes… très très jeune, qui font du grabuge. Je crois que certain groupe se mobilise quand ils ont une chance de faire de la casse, et non pas parce que les Canucks ont gagner ou perdu.

      POur Bettman… ca été un manque de classe, des verres, des bouteilles etc.. sur la glace , pathétique.

    • Je suis surpris que vos collègues aux sports ne fasse pas mention des hués. Je n’ai pas écouter le match jusqu’à la fin mais en effet, si tous le monde à Vancouver a huée Bettman, ça en dit long sur l’opinion que les canadiens en générales ont de lui.

      Pendant ce temps, n’empêche que c’est quand même grace majoritairement aux partisans canadiens que cette ligue survit. Encore une fois, vivement une ligue uniquement canadienne de hockey. Elle fera amplement ses moyens.

    • Ô Canada… Ayoye !

      Avec-vous lu la lettre de Dryden ce matin. Quel nationalisme pesant et puérile en même temps. Son message : on est maintenant gêné d’être aussi… extraordinaire. Pauvre Canadian… Il serait peut-être temps justement de se garder une tite gêne.

    • Il est autant détesté aux États-Unis. Il est probablement une des raisons pour l’ALÉNA.

    • C’est le syndrôme du p’tit peuple né pour un p’tit pain à hot dog pas de moutarde… Sans Gary Bettman, le hockey serait resté un petit sport niché au Canada avec les maigres revenus qui vont avec…

      cf. CFL

    • Je croyais avoir tout vu et entendu dans le domaine ” pas de classe”, je me suis royalement trompé.
      Vancouver remporte haut la main, ils ont probablement le plus grand nombre d’imbécile.

    • La réflexion qui me vient suite à la victoire de Boston, un club de “goons” spécialisés dans la tentative d’arrachage de tête, les coups de hockey après le sifflet de l’arbitre et les bagarres de fin de partie lorsqu’ils tirent de l’arrières soi-disant pour préparer le prochain match, est que le hockey en sortira perdant.
      En effet comme toutes les équipes tentent d’imiter les vainqueurs de la coupe Stanley on a du bien piètre hockey en perspective.

      Pour ce qui est des émeutes à Vancouver ,ça prouve que malgré la prétention de quelques libertariens et autres adeptes du “Quebec bashing” la répartition des caves est bien répandue à la grandeur du Canada. Si c’est un phénomène de société, on se console en voyant qu’il n’affecte pas uniquement le Québec.

      Tant qu’à Bettman comment les gens pourraient ils aimer un personnage aussi prétentieux et incompétent qui laisse sa ligue se ridiculiser à répétition par des décisions injustes et irréfléchies du genre quatre matches de suspension à Rome de Vancouver pour une mise en échec vicieuse et zéro match à Chara de Boston pour une mise en échec encore plus vicieuse qui était une tentative délibérée de blesser un adversaire.

    • me semble que la coupe devrait être remise par un ancien grand du hockey qui l a déjà gagné , pas par un fonctionnaire qui les a lockouté et qui sait pas patiner

    • Tous ne huent pas Bettman pour les mêmes raisons. Votre tentative de propagande fédéraliste canadienne échoue M. Boisvert.

      Vous devriez faire du yoga de la mâchoire, ça aide à rire un peu, monsieur. C’est de l’ironie. Que dire d’un pays uni par la haine d’un commissaire et la fréquentation d’une chaîne de magasins de beignes? Y.B.

    • Ca me rappelle le fil Bon Cop Bad Cop.

      A la suggestion que Buttman n’aime pas les Canadiens francais, Colm Feroe a retorque, I don’t think he likes Canadians period!

      Dans le cas de Bettman, cette haine est amplement justifiee. Il a fallu une equipe nageant en tres grandes difficultes financieres pour le laisser demenager une equipe au Canada. Il continue de se battre envers et contre tous dans le cas de l’Arizona, meme si le message des locaux est on ne peut plus clair.

      D’ailleurs, Glendale, c’est a l’extremite de Phoenix, et les locaux sont pas assez fans pour aller braver le traffic. Les chances des Coyotes de properer a long terme vont d’infimes a nulles, mais Bettman (ou est-ce Buttman?) va persister.

    • Lors de son allocution sous les huées nourries de la foule, Bettman a félicité la direction et les joueurs des deux équipes, de même que les merveilleux fans des Bruins… pas un mot sur les fans de Vancouver. C’est passé inaperçu, mais c’est quand même un grand manque de classe venant du Président d’une ligne professionelle. Il était sans doute heureux de voir la coupe demeurer aux USA dans un grand marché!

    • @sergei.k
      je pense que vous ne devriez pas vous fier aux traducteurs français-bélarusse que vous trouvez sur le web. Vous semblez perdre l’essence du texte dans la traduction. Mais bon, les commentaires complètement à côté de la track nous font toujours bien rigoler.

    • C’est une occasion qui se présente que trop rarement, huer Gary, je payerais pour ça !

    • Bettman représente une organisation qui a été PARTIALE dans l’application des règlements pour contrer la violence selon l’équipe fautive. L’organisation de Bettman a favorisé tout au long de l’année et des séries une équipe de goons.

      Les goons ont gagné la coupe.

      Oui, “la Coupe Stanley n’a jamais été aussi minuscule qu’au bout des bras de Zdeno Chara.” et cela n’a rien à voir avec ses 6 pieds ? pouces.

    • @ sergeik

      C’est quoi ca…?

      Propagande fédéraliste??? aucune, c’est tout simplement un peu d’humour…

      non mais il faut etre joyeusement omnibulé par l’indépendance pour voir une propagande fédéraliste dans ca!!!

    • Rajout à l’intention de Bettman: CHouuuuuuuuuu !

    • Gary Bettman unit tous les fans de hockey du monde entier. c’est simple, comment peut-on ne pas détester cette face arrogante ?

      vous savez sûrement (juste a lire les blogues) qu’entre fans de différentes équipes, on peut se dire de bien vilaines choses. mais aussitôt qu’on parle de Gary, tout le monde est unanime…ca en dit long.

    • Les gens ont applaudit les Bruins par respect.. Les gens ont hué Bettman parce que le vrai joueur le plus utile en série poru les Bruins n’était pas Thomas… C’était les dirigeants de la ligue Bettman et Papa Campbell avec 4 matchs de suspensions pour Rome pour une mise en échec face à face à 1/2 seconde après avoir débarassé la rondelle (Ok, il y a eu contact avec la tête mais je ne vois pas un geste intentionel de blessure à la tête 1 ou 2 match aurait bien suffit vu le contact à la tête… ) mais aucune envers Boychuck qui a cassé une vertèbre à Raymond en le poussant délibérément dans la bande lorsqu’il était dans une position assez dangeureuse et ce un bon gros 2 à 3 secondes après balancé la rondelle ailleurs..

      La ligue a passé son message “Pas le droit de faire un gros contact avec la tête sinon suspension! Mais si vous pousser le gars dans une bande pendant qu’il n’est plus en possession de la rondelle on va vous donner un Chara, ce qui veut dire 1 cou cassé = 0 matchs de suspension…”

      Attendez l’an prochain, au lieu d’avoir des commotions cérébrale et deux joueurs de la LNH a ce faire casser le cou ou le dos on va avoir une bonne trentaine de joueurs paraplégiques… Un avancement de notre sport selon Bettman et ses amis..

    • À l’instar de Chrysale dans « Les femmes savantes », mon gros Plutarque ne me sert qu’à y serrer mon herbier…
      Car c’est bien un herbier des mauvaises herbes que vous nous présentez aujourd’hui. Dénaturation des faits incluse.

      Voici donc un article bien fielleux et partial.
      Vous avez bien évidemment le droit d’écrire ce que vous voulez.
      Je pense que nous, lecteurs, avons le droit de vous communiquer notre opinion.

      Il reste à prouver que Vancouver nous a « nettement » battu au titre des émeutes. J’ai encore en mémoire les émeutes de 1993 et 2008, les vitrines fracassées, les magasins pillés et les voitures incendiées.
      Je dis : « Match nul, 1 partout ! ».

      Ensuite, l’apparente petite taille de la Coupe au bout des bras de Chára, est une allusion particulièrement perfide. Les Bruins méritaient ce trophée. Sans aucune contestation possible.
      Pour moi, supporter du Canadien, c’est la preuve de la qualité de notre équipe qui est passée si près de battre ces champions.

      Enfin, personnellement, ce que j’ai remarqué c’est le nombre de sièges vides lors de la remise de la Coupe. De nombreux de spectateurs avaient vidé les lieux. Alors, dire que tous les partisans des Canucks ont applaudi les vainqueurs c’est dénaturer les faits.

      Le seul point sur lequel je suis d’accord est la fin de votre article où vous traitez de Gary Bettman.

    • «Les partisans de Vancouver ont gracieusement applaudi les gagnants de la Coupe Stanley. Mais vraiment: Thomas, Chara, tous les Bruins. Les partisans sont restés presque tous jusqu’à la fin de la cérémonie»

      Mon âme de Canadien est toute bouleversée. «On est dont bien dans le pluss beau pays!!»
      God bless Canada

      GTremblay
      Montréal

    • @martin_b “Sans Gary Bettman, le hockey serait resté un petit sport niché au Canada avec les maigres revenus qui vont avec…”

      Et si c’est ça qu’on veut, être dans une petite niche, au moins on serait encore capable de se payer un billet pour aller à l’aréna. Je dois me contenter de la télé car je ne pourrai me permettre d’y aller.

    • Bon encore du GESCA mon Yves + faut faire la propagande CANADIAN pour avoir son cheque ??!!

      Non mais croyez vous que Bettman est aimé aux USA ??

      Please, on reprend. Bettman n’unit pas le Canada pcq ca, PERSONNE ne réussira a la faire. Mais Bettman unit les fans de hockey, ca oui je vous l’ccorde…

      Ça devient lassant. Y.B.

    • Ironie pour ironie, je vous invite à en faire de même Yves.

      On va essayer, monsieur. Y.B.

    • Le problème avec Bettman, c’est qu’on peut voir en lui le meilleur comme le pire.

      Sous sa gouverne, le hockey en tant qu’entreprise a grandement profité. Son entente avec NBC/Versus est encore basse si on la compare avec d’autres sports, mais elle est à des années lumières de ce que la LNH avait comme contrat de télé auparavant.

      Sur le plan sportif, alors là c’est mitigé. L’arbitrage est toujours aussi douteux et la question des commotions devient un vrai fléau auquel à LNH ne s’attaque pas. Cependant, sans défendre le personnage, il ne faut pas oublier que ces questions sont décidées par les propriétaires. Alors, ne pas blâmer Bettman uniquement.

      Mais bon, il est tellement antipathique.

    • Si Boston a gagné cette année c’est aussi parce Bettman et ses amis les avaient choisis.

      Les décisions de toutes la saison (et des séries) l’ont également prouvé.

      Ceci se rajoute au fait que Bettman soit un abruti consommé.
      Pas juste au Canada que les gens le méprisent.
      À Philadelphie, Pittsburgh, Détroit et Anaheim dans les années précédentes (aux U.S.A donc)les gens huaient aussi cette face à claque.

      Les huées de Vancouver était par contre beaucoup plus nourries.
      Et tout à fait savoureuses :)

    • Je pense que te traitement réservé a Gary est dû au fait qu il a une face a claque et que son air hautain n a pas convaincu personne…Et il en rajoute puisque ses actions démontrent qu il est au dessus de la mêlée et qu il n écoute que le $$$ . Faut quand même lui donner ca. Il a le courage de se pointer dans ces évenements . Pas certain mais j ai peur que ca tourne mal un jour, les tomates ,les oeufs ou autres vont fuser.

      Quant au sort du Canada je ne crois pas que Bettman ait des sentiments c est juste que he couldn`t care less.

      Malgré tout des huées n ont jamais tué personne et ce comportement prouve que la casse apres la partie ne provennait pas des amateurs de hockey.

    • Je crois que tout le Canada est prêt à se passer de Tim Hortons si en échange on peut se débarasser de Gary Bettman. Ce rat représente tout ce qu’il n’y a de malpropre et d’incorrect avec la LNH et la haine à son égard est entretenue à juste titre. Par contre, les proprios devraient aussi être hués pour le maintenir encore en poste…

    • Ouais mais il se fait huer au États-unis aussi…

      Pis souvent à part ça.

    • J’aime pas Timorton plus que Bettman ou la reine.

    • Est-ce à cause des huées qu’il n’a même pas félicité l’équipe perdante, ou est-ce que les gens le huaient justement parce qu’il n’a pas félicité l’équipe perdante?

      @piedoq:

      Au moins, au hockey, la Coupe est remise au capitaine de l’équipe. Dans toutes les autres ligues majeures (NFL, NBA, MLB, LCF), la coupe/le trophée est remis au… propriétaire de l’équipe.

      Une autre preuve de la supériorité du hockey sur les autres sports.

      Mais je serais d’accord que ce soit plutôt un des fiduciaires (”trustees”) de la coupe Stanley qui la décerne. En particulier, Scotty Morrison est un ancien arbitre de la LNH. D’un autre côté, le champion de la coupe Stanley est aussi le champion de la LNH, et c’est donc normal que le commissaire de la ligue soit présent.

    • De l’Unité du Bonheur

      L’immanence des journaux n’a strictement rien à voir avec la transcendance de la connaissance, c’est une évidence, et étant donné que le fait d’être consiste d’abord et avant tout à être Un plutôt que Deux, du moins selon Parménide, le fait d’être cinq plutôt que trois ne rendra jamais les belles vaches de Socrate plus spirituelles pour tautant selon toutes probabilités.

      Si l’Unité des êtres est donc absolument nécessaire à la réalité des Choses selon Plotin, tel que très bien expliqué traité VI : 14 de sa sixième Emnéade, il s’en suit par conséquence logique que c’est leur unité qui donne leur réalité aux êtres plutôt que le contraire selon les tout-petits. Et si le fait d’être consiste d’abord à connaître, tel que spécifié par le même Plotin, tel qu’en 6 Enn. V : 7, cela signifie que les images mentales ou médiatiques ne sont pas absolument nécessaires à l’Intellect transcendant du Moi pour conserver son unité propre; même et malgré toutes les apparences probabilistes ou déterministes des dessins animés de ce brave Homer, c’est presque certain.

      Il s’en suit donc par inférence poétique ou journalistique que pour pouvoir devenir cohérentes, toutes espèces de discours économiques ou politiques devraient donc conserver elles aussi leur unité pour devenir signifiantes dans le cosmos des idées; soit sur les ponts futuristes de la sémantique, soit encore dans la socio-critique de certains textes sur la circulation, c’est entendu, étant donné que le fait d’être Soi-même plutôt que les Autres consiste tout simplement à penser sans plus, toujours comme en Enn. VI : II, 1, par exemple.

      Donc, si l’Intellect des Sapiens est Un, les discours médiatiques devraient être tels eux aussi par voie de communes nécessités logiques, et étant donné que le propre des médias consiste tout simplement à être ou en pas être selon leurs mises en page sans que cela ne change un tant soit peu pour l’Entendement à l’essence même de la philo, il en découle nécessairemnt que le Monde immanent en ses multiples petites pluralités désordonnées ne pourra jamais rien changer à l’unité intrinsèque de l’Intellect transcendant avec sa pléthore de si merveilleux concepts devenus plus ou prou signifiants à travers les siècles malgré tous ses allélouismes ou ses chatoullismes de l’Égo plus ou moins bien fondés très sommairement.

      Si l’Être est donc l’UN, tel qu’expliqué par Plotin, cela signifie que l’Intellect devrait aussi pouvoir conserver son unité propre pour pouvoir retrouver l’essence même de son identité réelle assurément, et tout étant dans tout presque partout encore une fois, sauf peut-être dans le Channel ou les Médias, l’harmonie des sphères cérébrales qui la sous-tend devrait donc pouvoir se trouver quelque part dans ce réseau d’intellectualités pas toujours bien mélangées comme dans les humeurs de la Psyché ou les multiples tendances altruistes de la Libido, c’est plus que probable.

      Le système des téléréalités étant de plus logé dans le lobe temporal droit, contrairement à celui du langage, qui lui se trouve à gauche, il s’en suit par voie de communes conséquences chez des non-lobotomisés que toutes ces petites différences qui distinguent les substances l’une de l’autre ne sont en fait que leurs qualités plutôt que leur seule quantité; toujours dans un simple contexte philosophique plutôt que culinaire comme une bonne majorité de lecteurs sagaces du post Secondaire II l’auront sans doute deviné.

      Le nombre étant donc une quantité et l’essence une qualité, tout comme dans certaines petites annonces non classées, la nature exacte de la relation entre elles n’aurait donc de réalité propre que dans l’Intellect transcendant selon toutes apparences; ce qui signifie que la part des Choses étant faite en l’Un de l’Être ou l’Autre de l’Âme, l’identité réelle du Moi par rapport au Soi n’en devient que plus évidente, indépendamment de la connaissance générale des Sports par rapport à celle un peu plus pointue d’un Intellect transcendant, plus spécifique parce que qu’unitaire dans toute sa petite nudité identitaire sans clichés inutiles.

      Donc, (bis) l’Un et l’Être étant à l’Âme ce qui existe par rapport au Tout, c’est-à-dire le Monde en tant que tel selon Aristote, et toutes choses étant égales avec ou sans ponts cultûrels ou gazouillis sportifs dans le simple domaine des ces intellectualités courantes parfois moins bien démontrées de la statistique, il en découle comme d’une lampe intellective que la jouissance réelle de toutes ces petites perceptions plus ou prou défrisées qui sont comme les allumettes de l’imagination n’auront d’autre réalité intrinsèque que dans, pour et par l’Intellect actif, même sans gaz de schiste plus cognitif comme de raison.

      La jouissance réelle de toutes ces petites totalités bien sensibles qu’on appelle des Intelligibles se traduisant finalement à l’Entendement par cet ensemble de plasirs intellectifs zoo autres que Plotin nomme tout simplement le Désir monétaire transcendant sans trop préciser pour autant, la question très pertinente et sans trop d’entéléchies nébuleuses de l’immanence très passagère des mots dans les journaux par rapport à ses apparences parfois moins songées dans tel ou tel festival de Mélodies mieux réfléchies devient donc de ce fait assez secondaire, merci!

      Du moins en ce qui concerne les temps bien accordés de tous ces petits bonheurs intermittents du Coeur, qui ne sauraient sans doute n’être que des ensembles de renotages plus ou prou spécifiques selon Mozart et quelques autres avant lui tout comme voilà! Alors à quoi bon courir pour si peu puisque le temps finira toujours par passer lui aussi d’une façon comme de l’autre sous les ponts de Montréal ???

      Enfin quelqu’un qui pose les vraies questions. Y.B.

    • Bien fait pour ce petit prétentieux qui a niaisé Winnipeg durant 10 ans, fait pipi sur le richissime Basilie et va faire poireauter Québec jusqu’en 2020. Rien à foutre du Canada, une solution de fond de tiroir pour lui, comme l’huile de ricin.

      La seule différence entre Bettman et l’Américain moyen, c’est qu’il sait que c’est un pays au Nord de la frontière. Pour le reste, même arrogance, même suffisance envers tout ce qui n’est pas dans la grosse pâte à modeler du business marketing (ketingketing) à l’américaine.

      Ce qui est hilarant est le fait qu’IL décide si NOTRE équipe nationale doit participer aux Olympiques. Même la fédé foot du Zimbabwe décide en toute logique du calendrier international de ses élites.

      Pierre Tremblay

    • 4. Bettman est détesté a mari usque ad mare. Cet homme à lui seul, ou plutôt la détestation de cet homme est un ferment de l’unité nationale canadienne égalé uniquement par Tim Horton.
      —————————————————————-

      Excellente conclusion ! Haha !

      Bonne journée.

    • Moi aussi je l’ai hue dans mon salon!! mais quand les verres de biere ont commence a r’voler, j’ai ferme la tele.

    • @Yves Boisvert

      Plutarque est un philosophe/biographe du 1er siècle. C’est 500 ans d’écart avec les “1500 dernières années”.

      Juste pour donner les informations précises, même si le hockey et la culture ne font pas toujours bon ménage par les temps qui courent ;)

      C’est qu’il a eu des années creuses. Y.B.

    • “Vous devriez faire du yoga de la mâchoire, ça aide à rire un peu, monsieur. C’est de l’ironie. Que dire d’un pays uni par la haine d’un commissaire et la fréquentation d’une chaîne de magasins de beignes? Y.B.”

      Ajoutez le hockey et j’appellerais ça le Canada de 2011 M.Boisvert!

    • Bettman unit le Canada …. Voilà l’homme qui devrait remplacer Stephen Harper qui prétend travailler pour promouvoir l’unité nationale (canadienne) et pourtant il a divisé les Canadiens français entre Québécois et Québécoises et les “Francophones du Canada anglais (sic) avec la complicité des députés canadiens français de tous Partis confondus. Mon Canada à moi n’est pas anglais. Ecce homo!

    • Aussi loin que je me souviens … c’est à dire mon premier souvenir d’une finale de coupe stanley avec mon père… je me souviens encore c’était l’avalange du Colorado contre les Panthers… et Garry Bethman c’est fait huer ! À DENVER !!! il venait de leurs offrires une équipe ! Sa en dit long sur le personnage !
      Je croix personnelement que ce qui Unis le plus le Canada c’est le Hockey l’amour et la haine de se sport réussi à créé un réel sentiment d’appartenance.
      Je me demande quand on aura un joueur de Hockey premier ministre XD
      imaginé… Sidney Crosby prime minister of Canada… oufff

    • @ j.c.virgil

      On voit un fan du CH!!! Les Bruins tous des goons… Que dire de Bergeron, Horton, Seguin, Savard (blessé)? Sans parler que le CH aimerait bien avoir Chara comme défenseur et Lucic comme ailier (ça changerait des Schtroumpfs!). Et Marchand pour mettre le trouble et jouer au hockey!

      Donc, le CH n’a pas de goons….. (Pacioretty et la mise en échec par derrière à je ne sais plus trop qui: Pas de pénalité, je crois, et encore moins de suspension.)

      Mais j’avoue que ce n’est pas la meilleure équipe qui a gagné…. Par-contre Vancouver ne représentait pas l’exemple de la meilleure équipe. Regardons les statistique et……

    • Peut-être. Mais la patience de Bettman a ses limites envers le petit peuple que nous sommes.

    • Finalement, nous ne sommes plus une solitude…

      Sans farce, comment peut-on aimer Buttman? Comment pourrions-nous ne pas le huer? Il es détestable à tous les points de vue. Il est arrogant, détestable et, même s’il est dans le hockey depuis le début des années 1990, il n’y connaît rien encore. J’ose et je risque même de dire que, tant que Gâchis Buttman sera en poste, les 7 équipes canadiennes ne reverrons jamais la Coupe Stanley…

    • @sergei.k

      “Votre tentative de propagande fédéraliste canadienne échoue M. Boisvert.”

      Vous savez que c’est un indice de démence lorsque vous voyez des complots partout, même dans l’humour?

    • Récemment Bettman a dit que ce serait rétablir la justice que d’avoir des équipes à Québec et Winnipeg…Assez surprenant monsieur Boisvert?

    • Les trucs lancés sur la glace, l’ont été lorsque Bettman était sur la glace. Pour les Bruins ils ont été applaudit un par un lorsqu’il tenait la coupe Stanley. Sauf un. Brad Marchand. À son tour, la foule s’est tue et il y eut quelques huées. J’ai bien trouvé drôle ce moment, comme quoi même de bon coeur, avec toute la classe possible, il y a certains joueurs dont on est incapable d’applaudir leur victoire! ahah!

      Et je dois dire que c’est la même chose pour moi… Marchand j’suis pas capable depuis qu’il a éliminé mes Sags lorsqu’il jouait pour les Foreurs.

    • Suite à sa réaction quand il a annoncé que le hockey retournait à Winnipeg, il devrait démissionner. Il a dit “J’étais décu pour Atlanta”.
      Quel mauvais bul****ter. Quand tu vas à Atlanta, tu montres ta face de carême. Quand tu vas à Winnipeg, tu souris et tu es content.

      Si Tin Horton n’était pas mort en 74, il aurait été la personne idéale pour donner le trophée donc.

    • Il y aurait eu sûrement une émeute dans le cas d’une victoire de Vancouver. Tout était potentiellement en attente d’un éclatement peu importe le résultat. Les brigands n’attendaient que la fin du match.
      Pour ce qui est de Bettman, il commande un salaire à la Gomez et il est à peu près aussi productif.
      Je suis d’accord avec PIEDOQ. Un ancien joueur, gagnant de la précieuse coupe devrait être celui qui apporte la coupe aux champions. Gretzky, Henri richard, Mesisier, Dryden name-it mais pas Napoléon Bettman.
      Pour ce qui est de Chara, je me demande ce que Paccioretty a pensé en voyant son tortionnaire lever la coupe.

    • J’adore « les années creuses », monsieur Boisvert !

    • Monsieur Boisvert, n’empêche que votre ironie ne l’est pas vraiment. Dire que Tim Hortons n’aide pas la cause de l’unité canadienne est faux. Les québécois rafolent de ces gros cafés au lait, pis de ces pubs de matante.

      Merci au Canada ; sinon, on en aurait pu de Tim Hortons…

      Non, sérieux, ce qui tiens le Canada uni est bien simple ; Radio-Canada, la Power Corporation, le Canadien de Montréal et bien sûr, Tim Hortons…

      :)

    • Je me suis toujours demandé comment un aussi p’tit homme, incapable de parler en public sans se mettre à “shaker” de partout, totalement incompétent, et aussi hautain a pu se maintenir en poste aussi longtemps?

      Même Wagonner, l’ancien PDG de GM n’est pas resté aussi longtemps et côté incompétence, c’était comparable. Au moins, il était beau bonhomme et avait une certaine prestance.

    • @Montrealaise: bien d’accord avec vous. Les Bruins ont repris là où les Flyers avaient laissé, malheureusement pour le hockey. Vive la violence sur glace!

    • “Récemment Bettman a dit que ce serait rétablir la justice que d’avoir des équipes à Québec et Winnipeg” Il faut être aveugle pour ne pas voir que plusieurs équipes dans le sud des USA vivent au dépend des équipes Canadiennes. Le rêve du roitelet Bettman avec ses équipes US est en train de s’écrouler mais il va tout faire pour les garder au sud.

    • J’ai également savouré votre humour à propos du commentaire de « carbone-14 ».
      « La culture, c’est comme la confiture, moins on en a plus on l’étale… »

    • “Ce qu’il y a de curieux, c’est qu’à Montréal, il y a des émeutes lors des victoires, tandis qu’à Vancouver, c’est lors des défaites qu’ils brûlent des voitures de police”

      Je trouve plus logique de faire de la casse pour “purger” sa frustration d’une défaite que pour “célébrer” une victoire…

      D’autant plus qu’à Mtl on fait une émeute pour une grosse victoire en première ronde…

    • «L’intimité est funeste à toute grandeur; et il faut bien se garder de toute intimité quand on aspire sérieusement à la gloire» (Plutarque, in «La vie des hommes illustres)

      Serait-ce pour cela que le sieur Bettman garde toujours une certaine distance entre lui et la plèbe? Quand il dit «call me Gary», je soupçonne qu’il n’est pas sincère à moins qu’il ne soit convaincu de s’adresser à un égal. Un peu comme chez les soviétiques avec leur histoire de s’appeler tous «camarade». En fait, le «camarade soldat» avait intérêt à être très poli avec le «camarade général».

      Peut-être le maire de Québec devrait-il éviter de «faire peuple», ce qui énerve souverainement le porteurs de «noms à particule» comme les «de Belleval», par exemple? Et aussi «call me Gary».

    • lepoete

      C’est connu, les poêtes ne font pas de gros revenus… Je sympatise avec vous sur votre incapacité à vous procurer des billets à un prix abordable…

      Par contre, le CH et la NHL n’en ont rien à faire… Demandez à toutes ces 21 000 personnes qui emplissent le Temple Bell à chaque match depuis plus de 10 ans.

    • Il ne faut pas se surprendre si le monde hait cet infame personnage qu’est Gary Betman. Lui et sa relation plus qu’amicale avec le proprio des Bruins sont à la source de cette fureur déployée par les manifestants à Vancouver… je les comprends d’avoir été en furie mais je ne souscrit pas aux actes de vandalisme qui ont été perpétrés.

      Comment ne pas être en furie après que le grand bozo de Chara a volontairement blessé Pacioretti… et en être blanchi sans suspension? Vous n’avez qu’à compter le nombre de joueurs adverses que les Bruins ont “sorti” des éliminatoires sans avoir à encourir aucune suspension. Regardez les coups de salauds distribués par les Bruins sans qu’il y ait de punition. Les arbitres ont peur de subir les foudres de Betman s’ils sont trop sévère avec les Bruins. C’est dégeulasse.

      De plus, lorsqu’un autre des fiers à bras des Bruins se fait sortir du jeu… on invente alors une “nouvelle approche” pour le suspendre pendant 4 matchs. Révoltant!

      Franchement, j’ai décidé d’abandonner ma partisannerie pour le hockey. Betman nous prend pour des idiots et j’en ai assez de son arrogance.

      Boston sont une équipe de goons qui ne sont jamais punis et lorsqu’ils se font frapper solidement, le ciel tombe sur la tête du ou des malheureux qui subissent alors les foudres déguisées de Betman. Betman attise la terreur etje ne comprend pas pourquoi les proprios ne lui signifient pas la porte… et vite.

      Dire que la ville de Québec se fend en quatre pour avoir une concession!

      Les dés étaient pipés pour cette série et les Canucks n’avaient pas aucune chance… les Bruins ont réussi a “sortir” quelques uns de leurs jouers de défense d’une manière ou d’une autre. Si j’aurais été la, j’aurais aussi hué Betman.

    • Dans le cas de M. Bettman, mon grand-père parlerait “d’une face à fesser d’dans”.

    • Bravo pour votre article M.Boisvert,
      Mois je trouve les hués à Betman bien méritées,pour la coupe dans les mains de Chara hé bien il est le capitaine et son club a gagné la coupe.
      Maintenant parlons de cette ligue qui commence à ressembler à fourre-tout,il y a trop d’équipes et pas assez d’équipes canadiennes.

    • J’y vois une tragédie, du moins je l’ai vue dans ma boule de cristal. Un jour, Bettman viendra au centre Bell remettre la coupe Stanley à l’équipe gagnante (probablement celle qui s’opposera au Canadien). Avant de remettre la coupe au vainqueur, l’annonceur maison demandera à la foule de se lever, pour l’interprétation de l’hymne national du Kwébec par Raoul Duguay, habillé avec sa ceinture fléchée. Drame national.

    • Rira bien qui rira le dernier car beaucoup d’américains devront bientot s’exiler pour aller gagner leur pain, dans une mine au Canada par exemple…

    • @ carbone-14

      Tout à fait d’accord avec vous. Vous êtes tellement dans le propos “Gary Bettman unit le Canada”. Surtout lorsque vous écrivez : “La jouissance réelle de toutes ces petites totalités bien sensibles qu’on appelle des Intelligibles se traduisant finalement à l’Entendement par cet ensemble de plasirs intellectifs zoo autres que Plotin nomme tout simplement le Désir monétaire transcendant sans trop préciser pour autant, la question très pertinente et sans trop d’entéléchies nébuleuses de l’immanence très passagère des mots dans les journaux par rapport à ses apparences parfois moins songées dans tel ou tel festival de Mélodies mieux réfléchies devient donc de ce fait assez secondaire”.
      Très bien dit !

      :-)

    • «de notre psyché nationale»

      Je sais que vous travaillez pour La Presse et que votre premier mandat, le matin, quand vous arrivez au bureau, est de faire la promotion de l’unité nationale. Mais pourriez-vous avoir un minimum de respect pour la moitié de vos lecteurs qui, comme moi, ne peuvent pas sentir le Canada de Don Cherry et Stefen Harper

      Respect? Euh… Quel rapport? Vous arrivez de Tokyo, alors je n’y répondrai pas, vous avez manqué trop d’épisodes pour que je vous parle de Don Cherry… Y.B.

    • wow ! wow !
      gary l’homme bête (bettman ) qui unifie les deux solitudes
      j’en ri encore
      (m.boisvert aurait pu ajouter les usa et le portrait aurait été complet )
      une chance que harpeur ne lit pas ça
      il serait de très mauvais poil et tout dépeigné pauvre lui
      un beigne avec ça
      ou un chauson à la bernie ecclestone
      m.d.r.

    • Bettman a été engagé pour vendre le hockey aux USA. Résultats plutôt métigés depuis sa nomination en 1993:
      perte du contrat de tv avec ESPN, mais nouveau contrat avec NBC et Versus
      3 équipes du nord rendues au sud: Québec (Colorado), Winnipeg (Phoenix), Hartfors (Caroline) (trois équipes de la défunte AMH!!!)
      1 équipe du sud rendue au nord: Atlanta (Winnipeg)

      Il est maintenant temps pour les proprios de la LNH de se trouver un nouveau commissaire qui saura vraiment vendre la LNH en Amérique du Nord et en Europe, pas seulement aux USA, et qui veut vendre la LNH durant les Olympiques aussi.

      La coupe devrait être donnée par le descendant de Lord Stanley, c’est son arrière-arrière-grand-père qui l’a donnée, mais qui n’a jamais vu un match où sa coupe était en jeu. Il semble que le descendant va aux USA régulièrement, pourquoi ne pas lui demander. (je l’ai déjà demandé à Scotty Morrison, le fiduciaire de la coupe avec Brian O’Neill, alors qu’il était président du Temple de la Renommée, ainsi qu’aux préposés de la coupe, Phil Pritchard et Craig Campbell) Ça semble une bonne idée, mais personne ne veut se lancer contre Bettman, leur patron.

      Michel Vigneault

    • En tant que qu’ancien partisan de nordiques j’ai toute les raison de L’hair. Quand je le vois se battre pour garder les coyotes a Pheonix, je le revoie en train se battre pour amener les nordiques au Etats. Mais je suis heureux de voir qu’il est hait d’un océan a l’autre

    • Ceux qui s’en prennent à Monsieur Boisvert pour une supposée opération de “Canadian Unity” sont des êtres splendidement tristes.

      Go get a life, eh…

    • @tokyo
      arrivez en ville, c’est de l’humour, du SARCASME.

      Il ne faut pas voir chaque blague comme un complot nationaliste de La Presse et du ROC. Vous prenez la vie beaucoup trop au sérieux, je m’inquiète de votre facture du système de santé que vous aller nous refiler.

    • @carbone-14

      NON!

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    avril 2009
    L Ma Me J V S D
        mai »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930  
  • Archives

  • publicité