Yves Boisvert

Yves Boisvert - Auteur
  • Yves Boisvert

    Yves Boisvert est chroniqueur à La Presse depuis 2000, après avoir été chroniqueur judiciaire pendant 10 ans.
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 11 mars 2011 | Mise en ligne à 11h32 | Commenter Commentaires (89)

    Ça peut être illégal même si “ça fait partie du jeu”

    Combien de matchs de suspension, déjà?

    Combien de matchs de suspension, déjà?

    La Ligue nationale, et beaucoup de gens dans le milieu du hockey, nous disent que Zdeno Chara ne doit pas être suspendu car ce genre d’accident suivant une mise en échec “fait malheureusement partie du hockey”.

    Dans le même esprit, les gens de hockey estiment que la justice n’a rien à faire dans cette histoire. De toute manière, la mise en échec de Chara est considérée comme ne justifiant même pas une suspension aux yeux de la LNH. Donc même pas vraiment fautive.

    C’est donc dire que selon les normes en vigueur dans le monde du hockey, cette conduite ne devrait pas engager la responsabilité de Chara.

    Pas si vite, les amis…

    Le professeur Patrice Deslauriers, de l’Université de Montréal, sommité québécoise en responsabilité civile et connaisseur de hockey néanmoins, me signale une décision de la Cour suprême qui s’appelle Roberge c. Bolduc.

    Pas vraiment intéressante en soi, et n’ayant aucun rapport avec le sport (il s’agit d’une affaire de responsabilité professionnelle d’un notaire), on y lit cependant ce passage:

    “Que le notaire appelant ait agi en conformité avec la pratique notariale générale de l’époque ne semble pas contesté. Ni le juge de première instance ni les intimés n’ont prétendu le contraire. Cependant, il ne suffit pas, à mon avis, de suivre la pratique professionnelle courante pour échapper à sa responsabilité. Il faut que le caractère raisonnable de cette pratique puisse être démontré.”

    Traduction: ce n’est pas parce que, dans votre milieu, tout le monde le fait, que ce n’est pas une faute. Si “tout le monde” agit, ou accepte une conduite déraisonnable, ça ne protège pas ceux qui agissent ainsi.

    La tolérance aberrante de la LNH pour les coups salauds (que les règlements interdisent par ailleurs) n’est pas une défense valable. Ce qui “fait partie du jeu” aux yeux de la ligue n’est pas automatiquement raisonnable, ça se voit à l’oeil nu…

    Merci au prof Deslauriers.


    • Est-ce que la justice devrait se mêler du double échec que Brian Gionta a asséné au visage du joueur des Blues qui était à genoux hier? Un geste gratuit, cheap et son intention ne pouvait pas être plus clair.

    • On se perd en explications et en analyses alors que le point devrait etre que le gars aurait pu mourir . Me semble que ca devrait etre assez non ? La preuve c est que ca a fait réfléchir tous les intervenants. Au lieu de se polariser du côté pour ou contre faudrait peut-être utiliser ces énergies pour empecher que ca aille plus loin.Il ne reste plus grand marge de manoeuvre.

    • Ce qui est déraisonnable, c’est ce poteau en plein au-dessus de la bande et à 0 cm de la glace en distance horizontale. Cela est presqu’aussi déraisonnable qu’un arbre en plein milieu d’une piste de slalom ou de descente, qu’une colonne à o cm de l’extérieur du dernier virage d’une piste olympique de luge, ou qu’un épais mur de béton armé juste à la sortie d’un virage de course automobile.

    • @ avatar

      oui, pis après, revenez-en…

    • Imaginez vous dans un bar de quartier. La clientèle habituelle, qui se connaît depuis des années, se retrouve les vendredi soirs pour jaser de femmes et de sport.

      Tout d’un coup, Ti-Jean (Nom fictif, toute ressemblence avec la réalité n’est que purement fortuite) commence à jaser plus fort. Fier de mener dans le pool de la place, il nargue Ti-Bob, un autre habitué de la place. Ti-Jean se doute que ça fâchera Ti-Bob, et justement, Ti-Bob lui saute au collet. Le barman s’interpose, on se calme…

      Avance rapide, 3 semaines plus tard. Ti-Jean est maintenant 3e au classement du pool, mais les remarques qu’il a dit à T-Bob sont encore fraîches dans la mémoire du dernier. Alors qu’ils se rendent au bar, Ti-Bob fait un croc-en-jambe à Ti-Jean, qui perds l’équilibre et se fends le crâne sur une machine à poker.
      ——————–
      La question à 100 dollars après cette histoire : Est-ce que Ti-Bob devra jaser avec la police? Bien sûr. Alors pourquoi la patinoire de la LNH immunise-t-elle Chara, Cooke, Jones (A.k.a. “Le gars qui a frappé Bergeron”), Steckel et autres joueurs de hockey pour leurs écarts de conduite? Pas besoin d’être récidivistes pour avoir une crampe au cerveau…

      Ça fait des années que je le décrie, que je dit que c’est innacceptable. J’aurais pu assister au premier mort en direct, et ça, c’est un cri d’alarme. Un recours collectif contre la LNH ne devrait pas être ridiculisée… ils nous privent d’un bien pour lequel nous payons.

    • WOW! Quel article et excellente prise de position monsieur Boisvert. En plus, vous avez trouvé une jurisprudence…(vive les bons contacts hein? :) ) démontrant et appuyant votre propos. J’espère que la SQ lira votre article pour leur enquête qui, selon Claude Poirier hier, aura de la difficulté à démontrer hors de tout doute l’intention de blesser de la part de Chara.

    • Entre les études ne nos grands universitaires et les décisions des juges,il y a la réalité.C`était une mise en échec légal dans le monde du hockey et la justice n`a pas d`affaire à se mêler de ça.Anyway,même Pacioretty ne veut pas que Chara soit poursuivi.Cette enquête n`ira nulle part.Encore de l`argent des contribuables gaspillé dans une enquête inutile.

    • avatar : oui.

      La, tu va tu la fermer, ou tu vas continuer a dire la meme affaire sur tous les blogues? Serieux, t’es debile, l’ami.

    • @avatar
      arrete donc de polluer tous les blogues avec GIONTA. ce n’est pas la même chose et tu le sais bien espèce de parasite…

    • @avatar: en théorie je dirais que oui? Pire encore, à mon avis un bâton de hockey pourrait être considéré comme une arme s’il est utilisé à d’autres fins (lire donner intentionnellement un double échec dans le visage d’un autre joueur) que le jeu en soit (pousser une rondelle dans le but)?!?. Imaginez comment les joueurs feraient attention si tel était le cas!

    • @avatar

      Assez de mauvaise foi et de démonisation. J’ai respecté ma parole et n’ai pas assisté au match, alors je n’ai pas vu le geste. Mais si c’était une tentative de blessure, oui, il devrait être suspendu.

      Arrêtez de croire que tous les montréalais sont hypocrites, pour l’amour. La généralisation hâtive, c’est pire que des préjugés.

    • @avatar: vous êtes pas mal tannant avec le double-échec partiel de Gionta qui a à peine frolé le joueur. C’est clair que dans le geste de Gionta, l’autre joueur n’allait pas avoir une commotion.

    • Je pense que suite à ce qui sest passé dans les dernières années dans la LNH, le seul moyen que cette ligue assume pleinement ses responsabilités, c’est qu’il y ait un Commissaire indépendant, qui assumerait entre autre, la responsabilité des réglements et de leur application.

      Avatar: tu as entièrement raison, le geste de Gionta n’est pas plus justifié que les autres; il mériterait une amende ou une suspension.

    • @avatar

      Oui, on peut espérer que la justice (impliquée après l’accident Pacioretty) soit le grain de sable dans l’engrenage de la LNH qui va faire que le coup que Biran Gionta a donné hier, s’il le donnait l’an prochain, dans 2 ans ou dans 5 ans, lui mériterait une longue supension.

    • Ah non… pas encore ce sujet ?? Pitié !!

    • Ça ne veut certainement pas dire que le geste de Gionta est excusable; lui aussi fait partie d’une “dynamique de groupe” de joueurs qui fonctionnent selon des paramètres déraisonnables et tolérés; donc ça n’excuse pas le geste posé par Gionta, comme ça ne dédouane pas celui de Chara…

      Ça va prendre un sacré ménage, et si les fefans trouvent mille et une excuses pour cautionner les comportements intolérables, eh ben mes amis, il est temps d’amener ça devant une cour de justice… Sinon le mort dans la NHL s’en vient et vite à part ça…

    • Tout à fait d’accord avec ce qu’Avatar vient d’écrire. Mr. Boisvert je suis loins d’attaquer votre intégrité journalistique, mais ou étiez vous quand Hal Gill a fait le même geste que Chara contre un joueurs des Islanders? Même chose pour le geste de Max Pacioretty qui arrive à pleine vitesse pour donner au coup de coude à Mark Eaton derrière la tête et la liste pourrait être bien plus longue en prenant seulement des joueurs du Canadiens comme exemple, oui tout ces gestes ont eu des conséquences moins grave, mais tout le monde s’entend pour dire qu’il faut punir le geste et non les conséquences. Le problème dans ce cas ci c’est que c’est un joueur du Canadiens qui a été blessé donc on doit absolument monter au barricades et faire un article à tous les jours sur ce dossier. La ligue doit changer sa mentalité, mais de là à poursuivre Chara pour son geste c’est un peu trop fort et Montréal ne fait que se ridiculisé dans toute cette histoire car si jamais le cas de Chara se rend en court vous pouvez être certain que bien des joueurs du Canadiens vont l’être aussi pour des gestes salaud commit par le passé.

    • @avatar On a compris pas besoin de répéter sur tout les blogs…

    • Justice ou pas, si la Ligue avait assez de couilles, elle ferait un règlement beaucoup plus simple pour ce type de blessures:

      -Un geste volontaire, même légal et dans les règles de l’art (pas salaud), résultant en une commotion cérébrale ou une fracture cervicale devrait entraîner une une suspension de quelques matches automatiquement.

      Ici, on responsabilise celui qui met en échec pour qu’il fasse son possible pour éviter celà. Sérieusement, c’est pas difficile. Dans les compétitions olympiques, nos joueurs de la LNH sont bien capables de ne pas s’infliger ces blessures. De plus, l’ampleur du phénomène est quand même récente en cent ans de hockey!!!

    • avatar,

      Et quand a y être aussi Lucic sur Moore. Un beau double échec en plein visage aussi. Tu en parles pas de celui la en!

      http://www.youtube.com/watch?v=qbi9WuceLwU

    • @Avatar

      t ben fatiguant avec ca… ca fais juste 100 fois que tu ecrit la meme chose.

      De un, le double echec au visage etait sur les epaules
      De deux, oui c’est un cheap shot et il meritait une punition
      De trois, non pas de suspension car pas de coup a la tete.
      De quatre, pour la police, ben ta juste a les appeler

    • @ Avatar.

      Juste comme ça, en passant, si tu regardes la reprise, tu peux très bien voir que Gionta donne le double échec au niveau de la poitrine du joueur adverse. Ensuite, ce dernier fait un bon “acting job” pour essayer de coinvaincre l’arbitre d’infliger une punition. Je l’ai vu et revu, et je suis certain à 100% que le double échec n’est pas donné au visage. Presque certain que Gionta ne sera pas suspendu.

      Ce qui me révolte, par contre, c’est de voir Kubina suspendu pour son coup de coude. Je veux bien que la ligue tente d’enrayer ces coups mais il ne faut pas le faire au détriment des autres gestes jugés dangereux qui se produisent sur la glace … comme ceux de Chara.

    • N’oubliez pas que ce qui fait partie du jeu, ce sont les accidents. Une mise en échec légale peut mener à un accident grave. L’auteur de la mise en échec sera-t-il coupable de la blessure?

      Ce que nous pouvons punir, ce sont les gestes clairs. Par exemple un coup de baton intentionnel au visage, un coup de poing à la Bertuzzi, un coup de baton à la McSorley, etc. Tous les gestes qui ne font clairement pas partie du jeu. Une mise en échec comme celle de Chara ou autre, ce n’est pas clair. Ça demeure une mise en échec dont il est difficile de prouver qu’elle soit légale ou non, à part l’obstruction sur le jeu. La ligue a choisi de dire que c’est une mise en échec qui a résulté en un accident malheureux.

      Votre Prof. a sans doute raison pour les cas dont j’ai mentionné. Mais pas pour le cas Chara. On ne peut même pas prouver que c’était un coup salaud. Et je n’ai pas encore entendu ou lu quelqu’un le prouver.

      Le cas Bertuzzi est le genre de cas où la preuve pouvait s’établir plus clairement. C’est de celui là dont vous devriez parler si vous insistez vraiment à porter ces causes en justice.

      Par ailleurs, je commence à ma demander si vous n’avez pas une notion un peu naïve de la justice, de celle illusoire qui “sait” automatiquement si quelqu’un est coupable ou non.

      J’aime bien aussi (dans le sens où il me fait rire) votre recours à l’argument d’autorité (somminité québécoise) pour appuyer un raisonnement qui n’apporte pas beaucoup plus d’éclairage sur le sujet. Entre ça et “c’est mon père qui le dit”, on ne va pas loin. Cela dit sans méchanceté. Le Prof. a-t-il pris soin de préciser que les lois sont crées par les mouvances de la sociétés, ses valeurs, ses principes et ses actions dans une période donnée? En d’autres termes, c’est souvent quand tout le monde le fait ou le pense qu’une loi vient à être crée.

    • La Mafia aussi aime bien fonctionner selon ses propres règles et codes d’honneur et souhaite que la justice ne s’en mêle pas.

      Et Pacioretty qui ne veux pas que son agresseur soit poursuivi……. tiens donc…… un peu comme des victimes membres du crime organisée qui ne veulent pas porter plainte ni collaborer avec la police.

    • avatar

      Recchi sur Gionta tu en parles tu??

      http://www.youtube.com/watch?v=6F5Mln–DeY

      asser clair que Recchi voulais sacrer un coup de point a Gionta et qu’il la éviter de peu.

      En passant si tu regardes la reprise du coup de Gionta ces l’épaule que Backes a eu le bâton, la preuve Backes a rien au visage aucune marque aucune égratignure.

    • @avatar
      oui, elle devrait. Mais comme la vie ce n’est pas blanc ou noir, 1 ou 0, yes or no, eh bien il faut choisir ses batailles. Si la société veut passer un message aux dirigeants du hockey pour faire comprendre que le laissez faire ne sera plus toléré, eh bien il faut poursuivre dans le cas d’une attaque sans zone grise, complétement gratuite, et contraires aux régles de surcroit. Si Chara est poursuivi et qu’il a une amende/réprimande/dossier, croyez vous que cela n’impactera pas les autres joueurs? Toute la culture du hockey est fautive. Il ne fallait pas être “fan” du Canadien pour avoir envie de vomir après ce qui est arrivé mardi. Seulement avoir du bon sens et un peu d’humanité.

      En avez vous?

    • L’exemple du prof Deslauriers est très pertinent.

      Et la crise que vit la LNH présentement va bien au-dela de l’incident Chara – Pacioretty. Faut être aveugle pour ne pas se rendre compte que la LNH a complètement perdue le contrôle depuis quelques années.

      En bout de ligne la décision de ne pas suspendre Chara aura peut-être été la meilleure chose qui pouvait arriver au hockey. C’est peut-être l’évènement qui va faire changer les choses. Si Chara avait reçu une suspension pour la forme (comme la ligue fait habituellement) les choses se seraient tassées et on serait passé à un autre sujet jusqu’à temps qu’un autre gars se fasse arracher la tête.

      Par contre les proprios ne peuvent pas demeurer indifférent face a l’attitude de Bettman et sbires. Ce qu’ils disent depuis mercredi c’est qu’ils n’ont pas l’intention de changer les choses.

      Les gars tombent comme des mouches depuis quelques années, pas de problème. Le meilleur joueur au monde tombe au combat, who cares. Un kid passe proche de mourir sur la glace, ca fait parti de la game.

    • @Avatar… Bien sûr que Gionta devrait lui aussi subir les conséquences de ce geste salaud.

      J’irai même jusqu’à dire que M. Molson, pour être cohérent avec lui-même, devrait prendre sur lui de suspendre Gionta pour 5 match, et faire une sortie publique pour signifier à ses joueurs et partisans que ce qui est valable pour Chara l’est aussi pour les joueurs du CH…

      La discipline, ça s’apprend à la maison et par l’exemple…

    • La ligue a clairement dit que ce n’est pas un coup salaud. Elle n’a pas à défendre quoi que ce soit puisque qu’aucune règle n’a été enfreinte selon eux. Qui sera l’expert appelé à témoigner que la ligue a tort dans l’interprétation de ses propres règlements ? Vous ?

    • Les décès pendant les courses ont longtemps “fait partie” de la Formule Un, ce qui n’a pas empêché la mise en place de toutes sortes de mesures (règles, équipement, changement des tracés) pour chercher à les réduire. Il y a eu 25 décès dans les 16 premières années de la Formule Un, et zéro décès dans ses 16 plus récentes années.

      Je suis sûr qu’il y avait des malins qui affirmaient que les mesures de sécurité rendraient les courses plus dangereuses, car les pilotes de “sentiraient invincibles”.

      Je n’accepte pas que les commotions cérébrales fréquentes soient une conséquence inévitable du hockey, car il s’agit d’un phénomène relativement récent (je parle de leur haute fréquence, pas du fait qu’elles ont – évidemment – toujours existé).

      Je préférerais de très loin que la LNH s’occupe du problème, mais comme ce n’est pas le cas (refus d’interdire tous les coups à la tête, suspensions sans cohérence voire pas de suspension du tout), alors oui, la justice me semble la deuxième meilleure option – meilleure, en tout cas, que l’intervention des politiciens.

    • Est-ce que la justice devrait se mêler du double échec que Brian Gionta a asséné au visage du joueur des Blues qui était à genoux hier?

      Est ce que l’on peut voir ce geste?

    • Monsieur Boisvert, dans le monde de la justice on fait souvent référence à la notion de force nécessaire vs force abusive. Par exemple, quand les policiers arrêtent un suspect, ont-ils utiliser la force nécessaire pour le maitriser ou ont-ils utiliser une force abusive, blessant inutilement la personne arrêtée.

      Dans la même optique, je remarque que nous assistons à une escalade de la force utilisée pour les mises en échec. Nous tombons alors dans la force abusive. Une mise en échec faite avec la force nécessaire pour accomplir l’objectif de ralentir l’adversaire ne cause pas de commotions cérébrales. C’est la force abusive utilisée depuis quelques années qui cause ces commotions.

      Je pense que la LNH doit agir pour ramener les joueurs à l’utilisation d’une force nécessaire et cesser d’y aller avec la force maximale.

    • ce que je trouve aberrant c’est qu’ils disent tous “malheureusement, ça fait partie du jeu”
      Donc ils trouvent ça déplorable en quelque sorte mais refusent de changer les choses parce que c’est comme ça. C’est eux qui ont le pouvoir de changer les choses, il serait temps qu’ils se reveillent.
      @ avatar
      j’ai vu ça aussi et j’ai trouvé ça stupide de sa part… au moins un des commentateurs a mentionné hier que ce genre de geste il voulait pu en voir…
      il a eu quoi, 2 min pour ça? il aurait du etre expulsé du match a mon avis

    • Monsieur Boisvert

      À la base, frapper quelqu’un, que ce soit avec son épaule, se poings ou autre est un acte criminel.

      Bref, si on se base sur le code pénal, chaque joueur devrait se retrouver en cours 50 fois par an pour chaque mise-en-échec complétée.

      Mais heureusement, le gros bon sens est là. Ce sont des adultes consentants qui jouent au hockey. Ils acceptent des règles communes et ont sciemment décidé de jouer au hockey contact les uns contre les autres. Ils ont aussi accepté les risques inhérents à la pratique d’un tel sport.

      Que l’on ne soit pas d’accord avec la décision de la LNH, ok.

      Mais si on commence à judiciariser tous les sports, bientôt il ne restera que le curling …

      Vous pensez quoi? Que le Safety au football n’a pas l’intention de se prendre un élan de 20 verges avant de frapper le running back, casque en avant, pour lui faire le plus mal possible et si possible lui soutirer le ballon??

      Vous pensez quoi? Qu’un boxeur n’essaie pas d’assommer son adversaire?

      Je n’excuse en rien le geste de Chara. Mais la judiciarisation du sport signifie la disparition des sports de contact. Je répète ,frapper quelqu’un n’est tout simplement pas légal. Alors pensez à tous ces sports où justement il est question de frapper quelqu’un …

      Je vais y aller du même commentaire qu’avatar
      “Est-ce que la justice devrait se mêler du double échec que Brian Gionta a asséné au visage du joueur des Blues qui était à genoux hier? Un geste gratuit, cheap et son intention ne pouvait pas être plus clair.”

      Ça rejoint mon point plutôt, si on judiciarise le sport, Giota devrait se retrouver en cours, Mara aussi pour s’être battu sans parler des joueurs de l’autre équipe. Bon maintenant on répète l’exercice 82 fois par année … et voilà, on s’en apperçoit, c’est complètement ridicule.

      Désolé monsieur Boisvert mais mon avis est que vous êtes complètement dans le champs avec cette prise de position.

    • Déclarations des jouerus Thorthon et Sedin au Vancouver Sun.

      Thorthon s’interrgoge sur l’apparence de biais en faveur de Boston. De toutes facons, ca prend une ligue de morons pour avoir un préfet de discipline ayant un fils jouant pour une équipe.

      Sedin dit qu’il ne pense pas que Chara voulait blesser pacio (aussi gravement?) mais que le geste n’était pas accidentel. Il dit aussi que Chara ment si il dit ne pas savoir que le poteau était proche et rajoute qu’un joueur qui blesse un autre joueur suite à un coup à la tête devrait être suspendu même si le joueur fautif clame que ce n’était pas intentionnel.

      Parlant de mensonge, Chara en a sorti un énorme en disant ne pas savoir que c’était pacioretty. Et come on!! La mise au jeu a eu lieu quelques secondes avant. Tout joueur sait qui sont les 11 autres joueurs sur la glace au moment de la mise au jeu. En tout cas, voila un mensonge qu’aucun juré n’accepterait durant un procès.

      Pour revenir à un éventuel procès, bien sur que ce serait difficile mais la couronne pourrait avancer un motif. Chara courait après Pacioretty depuis deux games et aussi attaquer la crédibilité de Chara. Il y a déjà l’énorme mensonge cité plus haut. Je crois aussi que Chara a mentionné qu’il ne savait pas à quel endroit il se trouvait. Ce qui est aussi une grosse “bullshit”

    • Tout les joueurs incluant ceux du Bleu blans rouge, soumis aux mêmes règles, Au même esprit de l’application de ces règles..Tous!

      Une structure indépendante de la LNH, chargé de l’application de ces règles.

      Quand ca va arriver, toutes les orguanisations devoir s’auto-analyser pour s’adapter et modifier la stratégie pour diminuer le risque de sanction… On gage tu que certaines tête brûlées vont disparaitre rapidement.

      Comme à la guerre, ca va être la question de savoir qui dépose les armes en premier.

      Et non, ca va pas se mettre à ressembler à un match des étoiles mais bien plus au Olympique: Tsé quand tu prends les meilleurs pour jouer, les plus habiles, les plus vite.

      Et ca va pousser vers la sortie, un paquet de gros joueurs pas assez rapide pour rejoindre le porteur de la rondelle et qui doivent justifier leur présénce par des actions douteuces ou stupides et modifier les critères de répêchage.

      Merci M. Boivert de maintenir ce débat en vie. Vous êtes la merveilleuse contrepartie à tout ces chroniqueurs qui ont tellement le nez collé sur ce sport, qu’ils sont incapable du recul necessaire pour réaliser que ce qui arrive cette année, toute équipe confondue, est une abomination. Et qu’il est inutile de croire que la LNH va amorcer un virage, sans l’intervention majeur d’individus de bon sens.

      Ce que je constate, c’est que dans bien des cas, l’homme rationnalise ce qu’il ne peut changer.
      Lacheté ou résignation? Faite quelque chose même si ca semble désespéré, mais faite quelque chose!

      Et si ca donne des résultats, ca va descendre vers les ligues mineures. Ca me donne envie d’encourager mon fils de poursuivre dans ce sport qui peut être si excitant quand il est joué décemment

    • À Avatar: le gestde de Gionta est bien sûr répréhensible, mais je crois qu’il faut faire la différence entre un coup qui peut blesser et un autre qui peut tuer.

    • @avatar

      Vous ne changez jamais de disque hein? Ce n’est pas un argument. Oui en toute logique elle devrait s’en mêler mais je doute fort que le SPVM ou le SLMPD y voit matière à dépenser l’argent des contribuables. Les deux sont des assauts mais un a comme conséquence qu’un jeune espoir se casse le cou (par un vétéran, ce qui est encore plus dégueulasse) et perd possiblement ses chance d’une carrière fructueuse au sein de la LNH. En quoi est-ce que le “cheap shot” de Gionta diminuerait l’ampleur de la faute de Chara? Expliquez-moi cela dans votre infaillible logique.

    • J’en ai marre ! Que les équipes canadiennes fassent sécession. On peut très bien s’organiser une ligue purement canadienne à dix équipes. Actuellement, nous ne contrôlons plus notre sport et tant et aussi longtemps que cette ligue sera dirigé par Gary et des propriétaires qui pratiquent le capitalisme extrême, on peut dire adieu à du hockey propre. Voilà ce que j’appelle prendre ses responsabilités.

    • La ligue dit qu’elle ne peut pas suspendre Chara parce qu’il n’a commis aucun geste précisément interdit, comme “coude au visage”, “par l’angle mort” ou “quitter le banc pour se battre”.
      C’est peut-être parce que personne n’avait jamais encore penser qu’ “enligner la tête d’un adversaire sur le montant de la baie vitrée à grande vitesse” pourrait un jour traverser l’esprit d’un joueur.
      Vu comme ça, c’est vrai qu’il n’y a rien d’illégal…

    • mon dieu qu’on derape vite au Quebec.@ avatar.Non la justice ne doit pas se mêler de toutes les mises en échecs du hockey.Mais elle peut et se doit de le faire dans le cas qui nous préoccupe présentement.Une sonnette d’alarme vient de sonner.Agissons avant qu’il ne soit trop tard.Des mises en échecs il y en aura toujours au hockey,des coups de baton il y en aura toujours et ils n’ont pas tous une charge meurtriere comme ce fut le cas mardi.Non Chara n’a pas voulu blesse INTENTIONNELLEMENT Pacioretti mais le jeu et les supposées regles de la LNHfont qu’il a franchi une ligne qui a eveillé la conscience de beaucoup de gens

    • @Avatar
      Réponse à votre question: Mais non, d’un point de vue technique, quand nous parlons de hockey et que cela implique le CH, le fardeau de la preuve est sur le joueur de l’autre équipe; Il doit prouver comment il ne MÉRITAIS PAS de se faire balancer ce double-échec dans le visage ou de se faire frapper par derrière comme Pacioretty l’a fait sur Eaton plus tôt cette saison à Long Island.

      Cette histoire tourne à l’hystérie collective pure et simple. Teintée de partisannerie imbécile, atisée par de grands intellectuels comme Wrong Fournier. Et le 911 qui s’est trouvé engorgé d’appels… Aie aie aie….

      En passant le martyr Pacioretty est sorti de l’hôpital, il va bien et il ne portera pas plainte… Pas besoin, l’armée de moutons bleu-blanc-rouge s’est chargée de faire le 911 à sa place…. et tous en même temps….brillants…..

    • quand c est le ch qui blesse les autres joueurs ca fait parti de la game.rappelez vous le vendredi saint contre les nordiques est ce que vous avez respectez les reglements de la nhl.et la foi ou john ferguson a attaqué sauvagement BOBBY HULL un des plus genthihomme du monde du sport.

    • LA LNH se comporte comme si le Code criminel ne s’applique pas à elle, de sorte qu’elle considère que le hockey professionnel constitue une enclave au sein de la société. Or la Cour suprème du Canada a rejeté la théorie de l’enclave en 1974 dans l’arrêt Cardinal. Il s’agissait de droit autochtone, mais le principe s’applique, de concert avec celui de l’acceptation raisonnable du risque dans la pratique du sport.

    • Pacioretty ne voudrait pas que Chara soit poursuivi… Il est bien là le problème. Si le premier intéressé ne veut pas que des procédures criminelles ou civiles permettent de sanctionner les comportements dangereux, il y a peu d’espoir que les choses changent. Si la victime présumée, Pacioretty, ne procède pas aux actions lui permettant d’être traité avec respect, c’est qu’il cautionne la situation actuelle et qu’il accepte d’être traité comme un moron par deux autres morons, Chara et Bettman, dans leur ligue de morons…

    • avatar: J’espère que tu vas cesser bientôt de nous rabattre les oreilles avec le double échec de Gionta. On dirait un perroquet payé par les Bruins pour tenter de noyer le poisson. On peut trouver le double échec de Gionta cheap ou illégal (bien que ce soit très discutable). La justice américaine peut même décider de se mêler du dossier bien que je te conseille de ne pas miser ton salaire la-dessus.

      Mais je ne vois pas en quoi ca concerne la mise en échec qui aurait pu coûter la vie à Pacioretti a part être représenter une comparaison boiteuse pour un pisse-vinaigre en manque d’attention.

      Si la justice améraine décide de se mêler du dossier (j’espère que tu ne vas pas miser ton salaire la dessus), c’est son droit.

    • Veuillez ignorer le doublon (dernier paragraphe)

    • Et pourquoi pas, mon cher Avatar. Seulement, avant d’accuser tout le monde selon le bon souvenir qu’on a des actes répréhensibles qui ont pu être commis, il faudrait, avant, avoir établi clairement des règles du jeu civilisées. Quand ces règles plus claires et plus civilisées seront connues de tout le monde, alors il sera plus facile, à chaque coup, de porter des accusations. D’ici là, il faut bien commencer quelque part…

      Il est à souhaiter enfin que le commun des mortels comprenne une fois pour toutes que les lois dans une société dite civilisée doivent certainement protéger l’intégrité physique de tous les citoyens, joueurs de hockey ou autres, peu importe l’activité. De la même manière qu’il existe une charte pour les droits fondamentaux, le droit à la protection de la personne physique devrait être compris par tout le monde comme un droit inaliénable, même par la Ligne nationale de hockey.

      Et quoi qu’en pense M, Bettman, la LNH n’a pas à dicter sa loi à la société civile. Et c’est ça, en définitive, la seule vraie «règle du jeu».

    • Ces gestes sont tolérés et impunis par la LNH. Pourquoi ne pas se le permettre? La violence engendre la violence, ça ne peut aller qu’en s’escaladant.

    • En réponse à avatar : oui. S’Il avait fait ça n’importe où à part dans la LNH, il serait poursuivi. Si quelqu’un vous donnait un double échec avec son baton de hockey dans la rue, comment réagiriez-vous? Une mise en échec selon les règlement, pas de problème avec ça (pas la tête baisé, le coude au visage et à 3 pied de la bande, etc), mais un coup de baton au visage, ça n’a pas sa place ni au hockey, ni dans la rue. Espèront que le hockey changera et nous montrera un sport comme il se pratique lors des tournois olympiques. PLus de place aux bons joueurs au lieu de donner de la place au goon, aux accrocheurs ne ferait pas de tord. À suivre…

    • Oui avatar, il devrait aussi…mais pour la cé permis….le futur nous dira si un jour cette situation aberrante coutera autant au chara qu’au Gionta…pourquoi le Canadien serait plus vertueux…il vont ser faire ramasser sinon…ils ne peuvent autrement faire que de rester impliquer comme avant tant que les regle ne changent pas sinon on dira by au série..pas évident de patauger dans tout ca

    • Si ce n’est pas pour la justice et que c’est un accident, n’est-ce pas donc un cas pour la CSST?

    • Ben non voyons avatar, le pauvre petit lutin du canadien avait encore des émotions sur la mise en échec de Chara mardi, donc selon rds il faut lui pardonner

    • ya rien là cette affaire. Personne pleur qund un joueur se met à ruer de coups un autre et le laisse en sang…pourtant les stades de hockey n’ont pas les permis que les arènes de boxes et de combat ultimes possède…alors franchement! C’est même mise en chec c’est produite dans le passé et personne en avait fait un drame, c’est plutot un accident. Les bandes et vitrine devraient être repensé afin que la sécurité des joueurs soit mieux assurée.

    • Incroyable que la presse se cale avec cette affaire là, une vrai farce

    • M. Boisvert,

      Merci de rectifier le tir sur certains “subtilités” légales qui sont mis de l’avant, même par de soi-disants experts ou criminalistes!

      - “Le même geste, posé ailleurs sur la patinoire, n’aurait pas eu de conséquence”. Bien sûr! Si je vous pousse dans le dos et que vous tombez dans le couloir du métro, c’est sans conséquences, mais si je vous pousse dans le dos au bord du quai à l’arrivée du train, c’est le même geste, mais il devient vaguement punissable!

      - “Il faudrait prouver l’intention…”. Ah bon?! La justice reconnait le principe de “l’homicide involontaire”, tout comme celui de “négligence criminelle”, derrière lesquels il n’y a pas, à prime abord, d’intention de blesser ou tuer…

      Ce ne sont là que deux des pires commentaires qui me font dresser les cheveux sur la tête! Il y a matière à injecter une dose de réalisme dans ce débat, et de faire valoir que les principes de loi doivent s’appliquer sur les patinoires de la LNH. Si la ligue ne peut pas, ou ne veut pas, faire appliquer les principes de droit commun dans ses activités, c’est le devoir de la société civile de le faire à sa place.

    • Bravo Yves Boisvert pour la citation. J’ai hâte qu’on applique le même raisonnement aux gens qui nous dirigent.

    • Maître Hébert le signalait à sa manière hier dans sa lettre publiée dans Cyberpresse:

      ” Un joueur raisonnable ne peut échapper aux conséquences qu’il a sciemment refusé de prévoir”.

      “La tolérance aberrante pour les coups salauds ne saurait être une défense valable.” yes!

    • Autrement dit, M. Boisvert, ce qui est légal, n’est pas nécessairement légitime !

    • Je lisais ce matin un récent commentaire de Max Pacioretty , qui dit à peu près ceci :« je ne veux pas que Zdeno Chara soit poursuivi , c’est un accident qui fait partie d’un match de hockey ».

      Face au désir de changement que beaucoup de gens veulent voir dans le comportement des hokeyeurs , certains dirrigeants doivent assumer leur responsabilité . Mais cette LNH n’est pas composée que de hauts dirrigeants .
      Où sont les joueurs ? Que font-ils ? Que disent-ils ?

      Quand , même la victime de cet assault injustifiable nous sert la remarque si déconcertante et répétée ad nauseam par certains «amateurs»à savoir : «ça fait partie de la game » …. c’est à ne rien comprendre . Il faut absolument que M Pacioretty comprenne qu’il a la responsabilité de s’inscrire en faux contre ces violences exagérées et aucunement justifiables .

      On croirait parfois , à entendre certains commentaires de joueurs , qu’ils trouvent ça «ben correc de même» pour la majorité des dirrigeants d’équipe c’est pareil , comme une complicité avec Betman …….ben oui , ça fait partie de la……

    • Et si un jour, Réjean Tremblay lit ce blogue, je répondrais à son argument du ”monnaie talk” qu’a ce compte, on devrait légaliser la drogue. Malgré tout le respect que j’ai pour lui, toute sa dernière chronique est défendu par le ”ca a toujour été comme ca” Et qu’il ne peut se trouver parmis tout ceux qui émettent des commentaires, des gens conscient de TOUTES LES ABOMINATIONS, TOUTES ÉQUIPES CONFONDUES.

      Il commence à se trouver, dans le milieu des amateurs de hockey et des retraités du hockey, de plus en plus de gens éduqués et instruits qui refusent d’accepter n’importe quoi comme justification des bêtises qui se déroulent sur la surface de jeu.

      Et surtout pas l’argument du ”Ca a toujour été comme ca”

      Pas plus que celle de la bête partisannerie. ON EST TOUS en attente de l’évènement majeur mais incapable de reconnaitre que ca n’est pas l’évènement Pacioreti/Chara qui est cet évènement mais cette invraisemblable série de blessures.

      On vois tous ces joueurs inconscients sur la patinoire aux nouvelles!

      On est pas tous des Don Cherry qui gagne largement sa vie en nourissant son troupeau de red neck avec des insanités.

      Et non, il se trouve dans Centre Bell, des gens pas plus content de voir le joueur de sa propre équipe commettre une bêtise.

      Et pour souhaiter que la Direction de l’équipe la grossisse pour affronter la compétition quitte à embarquer dans l’escalade de la bêtise et sacrifire des fabriquants de jeu: Tsé le gros joueur de centre capable de faire mal à l’adversaire.

      Et sacrifier un Desharnais.

      J’espère qu’il va survivre celui là

    • Personne a été blessé par Gionta,peut etre a-t-il frappé sur le casque et aucune
      punition. Ce n est pas le cas de Chara et Max.Une vie était en danger et le grand tab…. savait tres bien ce qu il faisait.

    • Moi je trouve cela très intéressant. Même si cette cause n’a aucun rapport avec le sport il se pourrait qu’elle serve de pierre angulaire dans le cas de chara et tous autres cas majeurs semblables. La LNH n’est pas au desssus des lois. J’espère que l’enquête policière pourra établir des faits que s’ils ne peuvent supporter des accusations contre chara cela pourra au moins le faire ”cirer” dans ses culottes. Une enquête du genre ça doit être néfaste sur sa concentration sait-on jamais s’il lui reste un peu de cervelle?

      Dans un autre ordre d’idée, ”l’arrogance” à son apogée de betmannnn vis-à-vis Air Canada devrait susciter de sérieux questionnements de la part des autres commenditaires de la LNH sur la considération de ce petit empereur pour les commenditaires. Il s’en fou carrément mais peut-être que ses patrons,les trente propriétaires d’équipes de hockey, pourraient avoir une plus grande appréciation envers les entreprises qui contribuent des sommes astronomiques dans les coffres de la LNH, du moins je l’espère mais à part Molson et Lemieux….??? Advenenat une inertie des autres commenditaires, face à ce ”ti-counne prétentieux”, les consommateurs pourraient appliquer des pressions sur ces derniers. ”Money talks”

    • Ce que j’apprécie lire et entendre ces derniers jours ce sont les réflexions et le ras-le-bol manifesté par des leaders dans différents domaines qui s’indignent de cette triste affaire et disent c’est assez. Que ce soit vous Monsieur Boisvert, ou encore des dirigeants d’entreprises, tels ceux d’Air Canada ou Geoff Molson, ce crois que ces gens ont en commun l’amour du hockey de qualité, bien joué avec finesse et créativité. Plus il y aura de leaders qui se manifesteront pour faire changer les choses, meilleures seront les chances de réussite. Si les propriétaires d’équipe laissent le hockey se dénaturer de cette sorte, je crois que c’est par méconnaissance et manque d’amour de ce sport. Ces propriétaires étant de riches américains pour la plupart, ils n’ont pas le hockey dans le sang comme Geoff Molson peut l’avoir. J’espère que Molson, Mario Lemieux et quelques autres qui ont le hockey à cœur réussiront à rallier ces propriétaires qui se soucient peu de l’avenir du hockey et laissent Betmann diriger comme bon lui semble. En terminant, j’apprécie beaucoup le leadership démontré par Air Canada qui se remet en question et cherche à faire changer les choses et améliorer la société.
      M. Poitras

    • avatar: Gionta mérite une suspension, tout autant que Chara en méritait une. Comparer les deux cas est de la démagogie.

    • Quelqu’un peut-il m’expliquer pourquoi le geste de Gionta n’est pas condamné par les médias montréalais????Au même titre que l’incident Chara…
      M. Molson ne doit pas être trop content de voir son capitaine tenter de façon prémédité et intentionnel de blesser un joueur adverse à la tête.
      Dois-je conclure que c’est le résultat de l’incident et non pas le geste, qui est condamnable??Backes pas trop blessé donc, c’est pas pareil que Pacioretty….
      Y-aurait-il deux poids deux mesures dans le monde journaliste montréalais, un peu comme dans la LNH.
      Y a un vieux diction qui dit; quant tu craches dans les airs ça te retombe toujours dans la face…
      Prompt rétablissement à Paccioretty.

    • En effet, dans le cas de Gionta, si je veux être fidèle à ma ligne de pensée depuis les derniers évènements, il y aurait matière à une suspension. Si l’on veut enrayer les coups dangereux, il faut être sévère.

    • “Ça peut être illégal même si “ça fait partie du jeu””

      Comme le rapatriement de la Constitution ? ;-)

      Blague à part, le ‘mens rea’ de Chara ne sera jamais établi, contrairment à celui de Bertuzzi qui était manifeste à l’époque, par exemple. D’ailleurs, c’est pour ça que Chara n’a pas été suspendu.

      Par contre, la piste qui me semble la plus prometteuse pour la poursuite est la négligence criminelle. Une « personne raisonnable », dans des « circonstances similaires », n’aurait pas fait ce geste (souelver un adversaire dans cette zone de la glace) car elle aurait pu prévoir des conséquences néfastes, bien que pas forcément inéluctables.

    • @avatar

      Le geste de Gionta est également punnisable alors n’essayé pas de suggèrer que parce que c’est Gionta, ca serait pardonnable.

      En étant sain d’esprit, il est facile de déduire que le geste de Chara aurait pu faire plus de dégât que celui de Gionta.

      Ceci étant dit, il ne s’agit pas de savoir quel coup est le plus disgratieux mais bien de se servir du coup de Chara pour enfin changer les choses une bonne fois pour toute…. et ce pas uniquement pour les joueurs des Canadiens mais pour tous.

      Faut croire que le gros bon sens n’est pas donné à tous…

    • La blogosphère se portait mieux avant votre retour….Nous avons suffisamment de pleureuses sur le web. Vous n’avez certainement jamais joué au hockey , si oui, jamais passé le stade du pee wee.

    • Le probleme au hockey presentement, est : Garry Betteman le Kadhafi du hockey

    • @avatar
      je me contenterai de vous dire d’aller regarder la reprise, le coup de Gionta a été donne sur l’épaule de Backes et non pas au visage .
      meilleure chance la prochaine fois

    • M. Boisvert, à mon avis vous venez de démontrer avec ce texte que vous êtes prêt à tout…pour livrer votre message maternant, contrôlant…typique à une prétention journalistique québécoise.

      Vraiment n’importe quoi ce que vous apportez sur l’incident de Pacioretty et ce qui découle des contacts physique dans le sport. Vous profitez de l’aveuglement partisane pour le Canadiens pour en remettre constatement sur une mise en échec tout a fait ¨normale¨ dans l’exécution d’un sport professionnel rénuméré.

      En terminant, peu importe vos passages à la télé ou ce genre de chronique vos opinions ne font que démontrer un arrongance difficile à saisir envers le sport professionel. S.V.P. Arrêter votre délire…qui vous permet de vous donner de l’importance… merci

    • @Avatar : il faut tenir compte du degré de dangerosité et de l’intensité du geste. Je ne veux pas défendre le CH à tout prix en disant cela, car je n’admire pas du tout l’agressivité de White, par exemple. Mais Chara savait pertinemment ce qu’il faisait et il a failli tuer Pacioretty. Il y a des limites à tout.

    • Pendant combien de temps vous et vos collègues allez publier un billet à chaque fois qu’une personnalité ou organisme commente l’incident de mardi soir? Ça commence à être franchement redondant et ça n’apporte plus rien au débat.

      À part ça, où étiez vous tous lorsque les Savard, Bergeron, Booth, Crosby, Perron et compagnie se faisaient presque décapiter? Oh, c’est vrai! Ils ne portent pas le sacro-saint gilet du CH alors c’est pas important… Et que dire du coup de coude de Pacioretty à la tête de Eaton ou celui de Latendresse sur DiMaio (qui a mis fin à sa carrière)? C’était sûrement correct car il s’agissait de nos p’tits gars.

      On vous l’a dit, on était au 4157 Saint-Denis et on buvait un thé vert. J’avais un chapeau feutre et je me suis dit: surtout, ne disons rien. À moins que ce soit vous qui ayez manqué les 119 857 articles qui ont dénoncé ça aussi. Y.B.

    • bonne idée, on va inonder le système judiciaire avec tous les coups que nous soupconnons d`être vicieux et salauds. on va engager une centaine de procureurs de la couronne uniquement pour s`occuper de ce qui se passe sur toutes les patinoires en amérique du nord.
      mr. boisvert, vous êtes exactement le genre de personne qui font que je m`intéresse de moins en moins au hockey.
      vous êtes tellement pathétique

      Waoh! Vous avez vu des procès qu’on a manqués… Une goutte d’eau fait rarement une inondation. Y.B.

    • Je pense qu’il est important de mentionner que l’arrêt Roberge c. Bolduc est un arrêt de responsabilité civile. Il n’a rien à voir avec la responsabilité criminelle de Zdeno Chara.
      Et, avec ce qu’à déclaré Max Pacioretty, il m’apparaît improbable qu’il se lance dans une poursuite civile contre Chara.

    • Personnellement, porter le cas au civil ne changera rien, Ce n’est pas là que le problème se pose. D’autant plus que la victime ( Pac ) elle-même ne veut pas que ça se rende jusque là.

      Par contre , il serait grandement temps que les commissaires, les DGs et l’association des joueurs s’y mettent une fois pour toutes et décident de sanctions claires face aux coups portés à la tête.

      Quand je constate la rapidité avec laquelle on intervient lorsqu’il y apparence, je dis bien apparence, d’accrochage juste dû au fait qu’un joueur porte son bâton parallèlement au niveau de la hanche d’un adversaire et qu’on appelle une pénalité AUTOMATIQUE, bien que l’ on fasse la même chose avec les coups portés à la tête.

      Sanction automatique. Par exemple , inconduite de partie pour un geste disons, involontaire. Pas d’excuses. Automatique.

      La sanction devient exponentielle selon la gravité du geste. Et à ce moment-là, on parle de matchs de suspension. Pas de place pour l’interprétation. Il faut que ça devienne un AUTOMATISME. Pas de bla bla bla. ” Il était penché, je l’ai pas vu … etc “.

      Plus le coup prend une connotation d’intention ” malveillante ” et qu’il y a lésions, perte de connaissance, commotion cérébrale etc, plus la sanction sera lourde. Série de matchs de suspension, amendes doubles, au joueur et à l’organisation. Applicable à TOUS les joueurs ( même si on sait comment ça fonctionne dans la vraie vie présentement ).

      Combien de fois entend-on que le joueur est responsable de son bâton ? Responsable de son bâton ? Ben responsable de tout le reste aussi. Responsable de ses coudes en particulier.

      Le bel argument : c’est dans le feu de l’action. Ben oui, toé. Tu parles d’une justification ! Les autres joueurs sont-ils dans un univers parallèle ? Le feu de l’action est omniprésent de la première à la dernière minute de jeu pour tous les joueurs. Le feu de l’action ne doit en aucun temps devenir un argument pour un instant d’égarement ou un manque flagrant de jugement.

      Alors, ça prend une volonté commune de toutes les parties pour vraiment prendre des dispositions claires et sans équivoques face à ce phénomène qui devient de plus en plus inquiétant, avouons-le.

      Enfin, disons que je propose une avenue qui pourrait être applicable , à mon sens.

    • Ce Gary Bettman est décidément d’une arrogance et d’une insensibilité qui donne le goût de lui botter le derrière.

      Quant à l’affaire Chara, je maintiens qu’il ne s’agissait pas d’une mise en échec au sens habituel de «body check» mais bien d’une obstruction faisant plutôt usage des mains pour empêcher un joueur de se rendre à la rondelle. Et ça, au minimum ça appelle une pénalité. Il n’est pas question ici de cette ridicule notion de «finir sa mise en échec» qui, quand je jouais appelait une pénalité pour rudesse. C’est vrai que ça ne me rajeunit pas, mais c’était comme ça.

      Un joueur de la taille et du poids de Chara a, à mon avis, une responsabilité additionnelle. Avec ses huit pouces de plus que Paccioretty, il n’est pas surprenant que s’il lève les bras à la hauteur de ses propres épaules, il arrive dans le visage de l’autre. Et s’il pousse le moindrement, avec ses 80 livres de plus et la vitesse sur patins, il déporte la tête de l’autre qui frappe le poteau.

      On peut bien invoquer que le hockey est un jeu rapide et que l’on n’a pas le temps de penser mais un professionnel, ou qui se prétend tel, devrait être en contrôle. Voyez les courses de F-1 qui se déroulent pas mal plus vite que le hockey. Les bons pilotes ont le contrôle de leurs bolides. Dans les arts martiaux comme le karaté, les athlètes ont le contrôle même si les coups viennent vite.

      Le minimum aurait été que ce bon M. Bettman prenne acte et ne profère pas les âneries qui furent siennes jusqu’à présent.

      Quant à des poursuite au criminel, je respecte l’opinion de Me Hébert qui doute de la faisabilité de cette option.

      Le sieur Bettman sautera, je l’espère, sur l’occasion de se reprendre en n’emmerdant pas M. Molson qui a fait part de son insatisfaction. Ça serait un début.

    • Jadis un grand partisans du hockey, seul les matchs des jeux olympiques m’intéressent depuis plus années. Je n’en pouvais plus de l’attitude de “grands bébés” gâtés des joueurs et du comportement des dirigeants de la ligue envers les partisans. J’attends avec impatience le jours ou tout le monde acceptera que le s règles de la vrai s’appliquent s’applique autant sur un bout de trottoir au centre ville que sur une patinoire dans un amphithéâtre. Oui, dans l’exemple concerné la “victime” n’est certainement la plus parfaite. Mais, ce n’empêche pas que la justice devrait s’en mêler tout comme pour les autres incidents de ce genre. Il ne suffira qu’un joueur ou deux se retrouve derrière les barreaux pour quelques semaines pour que les autres retienne bien l’exemple.

    • La ligue devra se conformer à la loi. On verra bientôt à l’écran:

      CETTE PARTIE DE HOCKEY PEUT CONTENIR DES SCÈNES DE VIOLENCE
      NOUS PRÉFÉRONS VOUS EN AVERTIR

    • @avatar : oui

    • @avatar : et à tous ceux qui te bouscule dans le métro aussi !

    • @avatar Pourquoi il y a toujours des gens comme vous pour en rajouter quand ce n’est pas nécessaire. Un moment donné, on vous a entendu…
      Moi j’analyse le fait que la justice s’en mêle, parce qu’il y a eu des conséquences graves au geste de Chara, et que la ligue n’a pas été foutu de faire quelque chose. Pas compliqué à comprendre il me semble.

      Même si ça n’avait été que 3 matchs de suspension, je suis certaine qu’on n’en serait pas rendu là. Le problème étant que la ligue vient de déresponsabiliser tout joueur faisant un acte dangereux, même si l’intention n’y est pas vraiment.

      En tk, chacun son point de vue.

    • @ avatar

      est-ce que Gionta a mis la vie d’un joueur en danger à cause de son geste? Non. S’il l’avait fait et que la ligue n’avait pas réagit, la justice devrait effectivement s’en charger.

      C’est précisément le sujet de ce biais: le caractère raisonnable.

    • J’ai 46 ans. J’ai commencé à jouer au hockey j’avais 4 ans et j’ai arrêté à 42 ans.
      J’ai joué à un niveau compétitif à une époque où les mises en échec étaient permises au niveau atome (11-12 ans), et je n’étais pas le plus grand car mon pic de croissance est arrivé plus tard. Évidemment que j’étais craintif de me retrouver dans le coin de la patinoire face à un adversaire qui pouvait mesurer plusieurs pouces de plus que moi et peser 30-40 livres de plus aussi. Mais deviner ce que les brillants coaches de l’époque en pensaient … ?

      J’ai 3 fils auxquels j’ai offert de pratiquer tous les sports (ou presque), mais pas le hockey, du moins pas le hockey organisé. Ils ont joué (et jouent encore) au hockey dans la rue et au parc l’hiver (même sur xBox !), mais pas dans des ligues organisées. Envers et contre leur mère et un peu contre eux, je n’ai jamais voulu.

      Le hockey tel qu’il est pratiqué dans la LNH charrie une sous-culture de violence et de non-respect de l’adversaire. Hors cette culture, selon ce que m’en dit la plupart des gens qui ont des fils de l’âge des miens et qui jouent au hockey, cette culture dis-je se retrouve (encore) dans les niveaux inférieurs. Je pouvais encore la percevoir il y a à peine quelques années dans la ligue de garage où je jouais où nous étions là pour le seul plaisir de jouer et de faire de l’exercice et que devions tous rentrer travailler le lendemain matin. J’ai été témoin pendant les 8 années pendant lesquelles j’ai joué dans cette ligue de nombre d’incidents violents et de comportements qui n’auraient jamais dû se produire dans un tel contexte. Alors j’ai décidé de laisser tomber ce sport et de me remettre au tennis à temps plein(pour mon plus grand bien). C’est dommage, car bien pratiqué comme les Européens le font (ou le faisaient avant que la culture de la LNH ne les envahisse), le hockey est le plus sport au monde.

      Alors pour toutes les raisons et perceptions pré-citées, je n’ai jamais voulu que mes fils jouent dans le hockey organisé. Par contre, quand ils m’ont demandé (les trois en même temps, la même année) de jouer au football, j’ai accepté sans hésitation, et à ce jour, je ne regrette nullement ma décision. Oh il est quand même question d’un sport violent, je l’admets, mais sa culture est autrement plus saine (ok, des têtes brûlées il y en a aussi, mais beaucoup moins). La structure et la culture intrinsèque à ce sport offre, à mon avis, un bien meilleur environnement pour le sain développement de mes adolescents. Ils en tirent même parfois des leçons de vie qui se reflètent positivement dans les autres aspects de leur vie. Ça avait été tout le contraire pour moi dans mes années d’adolescence à pratiquer ce sport.

      Par exemple, à l’inverse de ce qu’on voit dans les matchs de la LNH ou dans nos arénas, les images du football professionnel montrent des joueurs qui, une fois le jeu terminé, tendent la main à leur adversaire pour l’aider à se relever. « On peux-tu » dire qu’on est pas mal loin du hockey où à l’inverse, le joueur va plutôt frapper son adversaire après le jeu pour l’envoyer sur la glace ou l’y maintenir ?!?!?!

      Le hockey souffre d’un cancer profond et ça va prendre un remède de cheval pour qu’il guérisse. En espérant que le grand patrion du CH Geoff Molson et Mario Lemieux sauront convaincre les esprits néanderthaliens de la LNH de la nécessité d’entreprendre une réflexion majeure qui mènera à une révision profonde de ses règles et de sa culture.

      JF Tremblay
      Laval

    • continuez votre bon travail de censure, vous êtes formidable dans votre rôle!
      on est pas de votre avis, donc, on “flush“?
      le gouvernement va devoir engager une centaine de nouveaux procureurs pour s`occuper des “affaires de hockey“
      le système judiciaire n`est pas encore congestionné…….beau travail mr. boisvert
      j`adore les gauchistes-socialiste comme vous

    • La faute de l’un n’excuse pas la faute de l’autre. C’est pas un argument faible, c’est l’absence d’argument.

    • M. Boisvert, je suis parfaitement en accord avec votre point de vue.

      Vous résumez avec ce billet l’ensemble de ma réflexion des derniers jours. Ce n’est parce qu’un comportement est jugé légal, qu’il est forcément moral, encore moins éthique. Il serait temps d’apprendre à Gary Buttman un terme très en vogue de nos jours: responsabilité sociale des entreprises et organisations, ou RSE.

      Bon week-end!

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    décembre 2014
    L Ma Me J V S D
    « juil    
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Archives

  • publicité