Yves Boisvert

Yves Boisvert - Auteur
  • Yves Boisvert

    Yves Boisvert est chroniqueur à La Presse depuis 2000, après avoir été chroniqueur judiciaire pendant 10 ans.
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 21 février 2011 | Mise en ligne à 12h29 | Commenter Commentaires (94)

    Procureurs: attention danger

    Photo: La Presse Canadienne /Ryan Remiorz

    Photo: La Presse Canadienne /Ryan Remiorz

    Quand on aura soustrait tout ce qui entre dans la catégorie “tactique de négociation”, il restera tout de même ceci d’indéniable: les avocats qui représentent l’État ont atteint globalement un niveau de démotivation record.

    L’annonce de la démission de Claude Chartrand, chef du Bureau de lutte au crime organisé, est symptomatique.

    Certains y verront un bluff. Ce n’est pas mon cas. Cela ressemble à un très sérieux et sincère aveu d’impuissance à faire son travail dans les conditions actuelles.

    Il semble maintenant que 10 autres procureurs chef suivent le mouvement et abandonnent leurs fonctions.

    Une loi spéciale n’est certainement pas de nature à améliorer le moral des troupes. Les procureurs annoncent maintenant qu’ils contesteront devant les tribunaux la validité de la loi spéciale. Ça promet…

    On n’a pas les détails, mais Québec dit avoir déposé des offres “très substantielles”. Il semble que les procureurs aient fixé au préalable l’idée du rattrapage par rapport à la moyenne nationale: 40%, étalé sur quelques années.

    Le hic, c’est que les ingénieurs, les profs, les omnipraticiens et toute une série d’employés de l’État demandent eux aussi un rattrapage que Québec n’a pas les moyens de consentir.

    Sauf que les procureurs ont un meilleur dossier que plusieurs autres salariés de l’État. L’importance névralgique de leurs fonctions, la concurrence avec le privé, la difficulté de retenir et d’attirer les meilleurs candidats, tout ça plaide en faveur d’une forme de rattrapage.

    Ils ont cependant décidé de s’allier aux juristes de l’État. Or, l’union ne fait pas toujours la force.

    Si certains des juristes de l’État sont des experts rares sur le marché, on ne peut pas en dire autant de tous.

    Québec était prêt à consentir certaines améliorations particulières aux procureurs, mais leur stratégie de négociation exigeait des offres globales, bonnes pour tous les avocats.

    Je ne suis pas certain que c’était une bonne idée.

    Le résultat net est tout de même très sérieux et inquiétant. La justice criminelle s’en trouve ébranlée pour un certain temps et on ne voit pas trop en ce moment, après une deuxième loi spéciale, comment on réparera ce gâchis.


    • A chaque fois qu’un groupe de salariés de l’État améliore ses conditions, on peut être sûr que les autres groupes prennent bonnes notes. Résultat: On augmente le plafond salarial mais surtout le plancher. 40% sur 5 ans.. Y’a pas grand monde dans le public qui ont de la sympathie pour des gens qui atteignent déjà au dessus de 100 000/année.. Et tant qu’a donner 40% a des avocats/procureurs, je préfère le donner à des médecins…

    • S’il y a un secteur qui a besoin d’argent, c’est bien la justice. Nous avons le pire record d’attente de procès du Canada et la première cause est le manque de procureurs et de juges.

      Petit calcul rapide: 200 millions (amphithéâtre) sur 5 ans pour les 1500 procureurs et juristes = +26 000$ par an.

      On voit où sont les priorités de notre chauffeur en chef…

    • Surtout que ce n’est pas la première loi spéciale.

    • C’est carrément scandaleux ce que le gouvernement fait.

      Le GVT ne rechigne pas à verser 200 000 pour un stade à Québec mais payer ses employés ça il n’en est pas question.

      Qu’est-ce que ça veut dire pour le GVT l’administration de la justice ?

      C’est quoi ces innocentries de s’assoir 20 minutes à une table pour négocier ? C’est ça négocier ? S’assoir 20 minutes et sacré son camp en disant on va faire une loi spéciale pour vous en particulier ?

      Qu’est-ce que c’est que cette parodie ?

      Je ne suis pas juriste, je suis simplement une citoyenne qui aime particulièrement ne pas croiser de tueur en série sur la rue et surout ne pas en avoir comme voisin.

      Je suis une citoyenne qui aime à croire qu’elle vit dans une société de droit.

      Mais pour vivre dans une société de droit, encore faut-il des gens pour appliquer la loi et pour l’appliquer il faut une police (déjà que c’est pas brillant à ce niveau), encore faut-il pourvoir appliquer les sanctions à ceux qui les enfreignent (les lois) et c’est ici que ça devient plus sérieux et que ça prend des gens qualifiés, ça prend des cours de justice avec des juges pas corrompus par le politique (et là encore il y a des lavages à faire !).

      Ils devraient tous débrayer en même temps, tant qu’à faire aussi bien y mettre le paquet.

    • M. Boisvert.

      Un peu de retenu s’il-vous-plait. Vos deux derniers blogues, vous laisser vos sentiments personnels prendre le dessus.

      Vous défendez la position des procureurs, que vous cotoyez régulièrement dans votre métier. Et vous défendez le droit de passer outre à la petite main rouge, parce qu’il n’y a rien de plus suant que d’avoir à attendre le droit de passage quand on s’entraine à la course à pied.

      Pour ce qui est du fameux rattrapage avec les autres provinces que demande les procureurs, les médecins, les autres fonctionnaires, si c’est si mieux ailleurs, pourquoi ils n’y vont pas? Est-ce parce que les semaines de travail sont plus longues, que les vacances sont moins longues, que les charges de travail sont plus élevées?
      Le Genevois, hein… Que voulez-vous, on ne peut pas tous être neutres. Y.B.

    • Moi non plus je ne suis pas sur que c’est une bonne idée de demander des offres globales bonnes pour tous les avocats.

      L’accès à la profession d’avocat est beaucoup plus facile au Québec qu’ailleurs au Canada. 3 ans d’étude versus 7 ans d’étude ailleurs au pays.

      Simple loi économique. Les facultés de droit du Québec produisent un surplus d’avocats, les facultés du reste du pays en produisent beaucoup moins.

      Je ne connais pas les détails des conditions de travails. Pour les salaires par contre, je ne vois pas pourquoi il faudrait chercher à égaler les salaires du reste du pays pour les procureurs.

    • Le Québec n’a évidemment pas les moyens de concurrencer les autres provinces au niveau des salaires offerts aux meilleurs éléments de sa fonction publique. C’est un de nos nombreux “choix de société”. En effet, lorsque l’on a payé les salaires et conditions de travail démesurées des préposé(e)s à l’entretien, par exemple, conditions négotiées férocement par nos “partenaires” syndicaux, que reste-t-il pour les procureurs? On peut donner le même exemple dans les hôpitaux, etc.

      Et n’oublions pas l’”équité salariale”, qui gruge des milliards chaque année en retour… d’absolument rien!

      M. Legault va surement nous parler de productivité aujourd’hui, mais sans toucher à ce que je viens d’écrire. Alors, c’est juste du vent, ou si vous préférez, un “choix de société”.

    • Question comme ça. Si les juristes contestent la loi, qui va représenter le gouvernement ? Ces mêmes juristes ?

      Jean Charest est avocat, ça serait comique de le voir à la barre et défendre lui-même sa loi, devant la cour. Comme dans le bon vieux temps où les rois se battaient sur le champ de bataille…

      Coutume démodée, trop tristement oubliée …

    • Le comportement de madame Courchesne dans ce dossier est tout simplement odieux. Nos procureurs de la Couronne travaillent comme des fous pour la moitié du salaire des procureurs des autres provinces et subissent des pressions énormes pour monter des dossiers complexes.

      Et que fait le gouvernement pendant ce temps-là? Il investit 200 millions de dollars pour la construction d’un amphithéâtre dans une ville qui n’aura probablement jamais d’équipe de la Ligne nationale de hockey, comme l’a clairement laissé entendre le commissaire Bettman dans une récente conférence de presse téléphonique.

      Ce gouvernement méprise ses avocats et j’espère de tout coeur qu’ils démissionneront tous en bloc.

      Martin Parent

    • C’est pas le gouvernement de Charest qui leur avait donné le droit de grève? Ils l’exercent, et Charest répond par un loi spéciale qui met tout sens dessus dessous. Une autre excellente décision de Charest après les coupes dans les prêts et bourses, les écoles juives, le Suroît, l’absence d’enquête dans la construction, les pétrole de l’île d’Anticosti donné pour une bouchée de pain, les contrats d’exploration de gaz de schiste à 10 cents l’hectare, etc. J’en oublie?

    • Comme encore une fois le gouvernement Charest écrase ses travailleurs avec une loi spéciale, je reccomende aux parti d’opposition de quitter immédiatement l’assemblée national en signe de protestation, car ce gouvernement est complètement disjoncté de la réalité alors, il ne sert à rien de tenter de lui faire entendre raison, les libéraux ne sont qu’un rouleau compresseur servant leur propre intérêt et non celle du Québec.

      J’ai honte d’être Québécois

    • light-r 13h16

      C’est 4 ans d’études pour être avocat ou notaire. 3 ans permet d’obtenir un bacc en droit qui ne sert à rien, sauf pour enseigner au cégep ou poursuivre vers la maîtrise.

    • “Comme encore une fois le gouvernement Charest écrase ses travailleurs avec une loi spéciale, je reccomende aux parti d’opposition de quitter immédiatement l’assemblée national en signe de protestation, car ce gouvernement est complètement disjoncté de la réalité alors, il ne sert à rien de tenter de lui faire entendre raison, les libéraux ne sont qu’un rouleau compresseur servant leur propre intérêt et non celle du Québec.

      J’ai honte d’être Québécois” syllaporte

      ===

      Pourquoi les bêtises du gouvernement libéral, te rendent honteux d’être Québécois(e) ?

      T’as pas plutôt honte des Libéraux ? ;)

      Jean Émard

    • VOUS AVEZ EN GRANDE PARTIE RAISON

      Êtes procureur n’est pas une sinécure. je suis une ex-employée de l’état (pas une fonctionnaires. Il y en qui était fonctionnaire mais pas moi). J’ai travaillez dans deux organisme différents. J’ai eu affaires tant aux juristes qu’aux procureurs de la couronne. Il y a un monde de différence. Combien fois, dans les cours du Québec, le procureur de la couronne ne reçoit les dossiers pénales (vitesse, CSST, Sécurité routière) le matin même, et parfois en pleine cour. Ils doivent se débrouiller avec cela. Il ne faut pas qu’il se trompe, etc… Par contre les juristes de l’État sont bien emmitouflés dans leur fonction. Pas trop de stress. On leur demande certains travaux qui prennent parfois un an avant de déboucher sur un point virgule.

      Vous avez entièrement raison: mauvaise idées de s’unir aux juristes de l’état. Loin du même stress de la fonction. Et là les procureurs se sont trompés. Ils ont mal évolué leur dossier, eux pourtant qui en avait le temps pour une fois.

    • Bravo au gouvernement mené par le messie fédéraleux canadiano-conservateur-viré-libéraleux venu au Québec pour sauver le Canadéa, John James Charest !

      En effet, il travaille fort à sa mission pour détruire le Québec en appliquant au la politique de la terre brûlée, avant de se retirer pour recevoir sa récompense fédérale, un poste honorifique bien payant, en plus de toutes ses pensions .

      Vive le fédéralisme rentable !!!

    • Inutile de vous dires que les Hells Angels ont déjà commencés à fêter.
      Quand je vous dit une République de Bananes.
      Voilà ou le Québec est rendu.
      Charest à réussi à éviter une Commission d’enquête sur la construction,maintenant en payant les avocats de l’aide juridique des Hells Angels plus que la normal et en mettant de côté les meilleurs procureurs de la Couronne pour les affrontés,il me montre de quel côté il vote.
      Charest sait très bien que s’il se met les procureurs de la Couronne à dos il va manqué de personnel pour appuyer les escouades contre la criminalité .
      Et voilà comment ont se débarasse des accusations contre le crime organisé.
      Oui,les Hells Angels fêtent ce grand jour.
      Gilles Beaulieu.MontréaL.

    • @gasston

      Ça veut dire quoi votre :«n’oublions pas l’”équité salariale”, qui gruge des milliards chaque année en retour… d’absolument rien!» ?????????

      Il est peut-être temps de remettre votre pendule à l’heure «gassston» !

      L’équité salariale veut dire dans les grandes lignes que, pour un TRAVAIL ÉGAL, POUR UNE FORMATION ÉGALE les Hommes et les Femmes DOIVENT recevoir un SALAIRE ÉGAL.

      Il n’y a rien à attendre en retour.

    • gasston

      21 février 2011
      13h20
      Le Québec n’a évidemment pas les moyens de concurrencer les autres provinces au niveau des salaires offerts aux meilleurs éléments de sa fonction publique. C’est un de nos nombreux “choix de société”. En effet, lorsque l’on a payé les salaires et conditions de travail démesurées des préposé(e)s à l’entretien,
      - – - – - – - – - – - – - -

      Vous pouvez donner la preuve des références salariales et les définitions de tâche des préposés à l’entretien ou si, comme toujours , vous parlez à travers votre panier percé ?

    • moi aussi je veux une augmentation de 40 %

    • not_now_ok

      Y’a pas grand monde dans le public qui ont de la sympathie pour des gens qui atteignent déjà au dessus de 100 000/année..

      100 000$ par année représente le salaire maximal des procureurs; le bas de l’échelle n’est que d’autour de 45 000$. C’est une salaire ridicule considérant 1) qu’il s’agit de professionnels 2) en comparant avec les salaires du privé 3) en considérant tout l’argent que ces gens-là rapportent à l’État (notamment dans les poursuites au civil).

    • S’ils ne sont pas motivés, qu’on les congédient et qu’on les remplacent par d’autres qui veulent travailler. Certains jeunes avocats volent à 3 pieds du sol avec leur titre.
      Ce ne sont pas les avocats qui manquent au Québec.
      J’en ai ma claque des syndicats au Québec qui prennent la population en otage. Si l’on veut améliorer les choses, il faut commencer par réduire les pouvoirs des syndicats. On fait rire de nous ailleurs au Canada et USA.

    • legenevois

      21 février 2011
      13h05
      - – - – - – - – – - -

      Et si vous, vous êtes si exploité, pourquoi n’allez-vous pas rejoindre les paradis canadiens des autres provinces où tous les pauvres comme vous mènent des vies de millionnaires !!!

    • Évidemment que l’équité salariale ne rapporte rien… sauf aux femmes qui en ont marre de faire la même job à 70% du salaire.

    • Et si vous venez chialer M. gasston sur le fait que les femmes prennent des congés de maternité eh bien monsieur plaignez-vous au fabricant que ce sont les femmes qui ont un utérus.

      Il vous reste à tomber enceint vous-même. Faites-vous-en poser un comme ça vous goûterez en toute quiétude les mêmes «privilèges»!

      Vous êtes du genre à vous plaindre que les «vrais Québécois» déclinent au profit des immigrants…

    • On nous dira qu’il ne faut associer les 200M$ pour l’aréna de Québec aux conditions de travail des procureurs… sauf que ça regarde mal.

      La solution, il me semble, se trouve en Ontario, où les salaires des avocats gouvernementaux (qu’ils soient plaideurs ou pas, spécialiste ou non) sont calibrés en rapport avec les salaires de juges de juridiction pronciale dans cette province. On évite ainsi des conflits de travail, tout en reconnaissant que les juristes de l’État font partie de l’appareil de justice et qu’ils ne sont donc pas des fonctionnaires comme les autres.

      La fonctionnarisation de la condition d’avocat gouvernementale s’est d’ailleurs déjà opérée au niveau fédéral, avec des résultats désastreux et menant parfois à des situations ridicules, comme celle de vouloir enlever les bureaux privés aux avocats pour les faire assoir dans des cubicules, commew cela est la cas d’autres employés lde l’État… Que ferait-on alors du secret professionnel de l’avocat face à son client?

    • Je voudrais bien m insurger devant le fait qu une augmentation de 40 % n a aucun bon sens mais ce n est qu un faible prétexte pour justifier l injustifiable.
      L injustifiable c est qu on ose dire que 20 minutes sont suffisantes pour appeller cela une négociation ? L injustifiable c est que ce gouvernement ne sait que passer des lois spéciales, le baillon ou abandonner des projets…

      Comment ce gouvernement peut il prétendre ne pas avoir les moyens des ambitions des procureurs. S il controlait les dépenses un tant soit peu peut -etre mais la preuve du contraire est faiTe. Ce meme gouvernement qui se targuait de s etre trompé de un miliard dans les prévisions de déficit ! Un milliard ! Presque sur le target mon Bachand !

      Ca presse qu on se débarasse de Charest et ses 40 voleurs…

    • Le système du justice fait dur au Québec.

      Mais c’est pas grave, pendant ce temps, nous aurons un bel amphithéâtre et nos ressources naturels, comme NOTRE gaz de shistes, qui pourrait nous donner du fric est DONNÉ au ti-amis du gouvernement.

      Alors pendant que certain profites de nos millions, nous on a un système de justice pourris et des salaires à la baisse dans tout les domaines.

      Vive les moutons Québécois.

    • A fleuredelyse76

      Si les juristes de l’État poursuivent le gouvernement, celui-ci va confier le mandat de le défendre (à grands frais) à des amis de gros cabinets privés.

    • Où place-t-on le salaire moyen d’un procureur du gouvernement et d’un professeur au Québec ? Les pompiers, les policiers, la SQ passent tous bien avant ce monde …..Voilà pour la réponse.
      Pourquoi le gouvernement ne dit pas un mot à la STM qui quête des millions en subsides à tous les ans mais où plusieurs employés font au-delà de 100 000 $, même chose à Hydro Québec avec en plus une prime de 4,5 % plus des augmentations salariales ?

      Mon point est que le Québec et les syndicats se sont enfermés dans une logique stupide de négociation des salaires et avantages sociaux qui n’a plus de bon sens. Le gouvernement qui parle d’équité salariale pourquoi ne pas appliqué le système Hay pour hierarchiser les postes, les salaires et les types de personnels au gouvernement ?

      Les procureurs ont tout à fait raison et le droit constitutionnel de négocier leur est donné mais en pratique refusé à chaque occasion par une Loi spéciale…..La Cour doit se pencher et déclarer cette Loi inopérante et anticonstutionnelle des droits implicitement garantis de négocier par la Charte. Si les tunisiens, marocains, egyptiens sont capables par la rue et sans armes de faire plier un gouvernement…..ils le peuvent en démissionnant….la Loi spéciale ne leur sera pas applicable……et qu’ils occupent l’espace publique.

    • Si Québec a les moyens d’investir plus de 250 millions dans un collisée àa Québec je ne comprends pas pourquoi il n’a pas les moyens de payer décemment les employés de l’état. Toute une aberration. Encore une fois le gouvernement se tire dans le pied. Bravo

    • J’habite à Québec et je suis fonctionnnaire (avec le petit f pour ne pas être considérée comme une Fonctionnaire/professionnel ou cadre dont le salaire est drôlement plus élevé que le mien) et même si j’ai appuyé la décision de Monsieur Charest d’investir dans un nouvel amphithéâtre, là je répartirais ce 200 millions aux avocats de la courronne et aux juristes de l’État.

      Malheuresement, depuis René-Lévesque, les employés de l’État dits les Fonctionnaires ne sont pas considérés par les différents gouvernements.

    • Les avocat prennent en otage la population en menacant de laisser le champs libre aux criminels…

      Quel manque de classe!! Ce sont les mêmes avocats pleurnichant qu’ils ne sont pas respecté par l’État, commencé par respecter les citoyens, ce ne sont pas le gouvernement!

      Le Québec, c’est pas l’Ontario, vous avez juste à aller en Ontario si vous voulez 40% de plus. Cessez de comparer des pommes et des oranges.

    • Il serait temps de s occuper véritablement de la criminalité et de ses dommages directs et collatéraux ( corruption toxicomanie prostitution pauvreté..) en se donnant les moyens nécessaires et ça comprend le coût de procureurs chevronnés.

      Pas en s attaquant au ptit 2 pique mais aux têtes dirigeantes….ben oui ceux qui financent même le parti au pouvoir.

      André Proulx

    • Je sais pas pour les autres mais moi où je travaille nous avons eu 0% en 2008 et 2009 à cause de la récession et 2% cette année.

      Alors désolé mais je ne pleure pas sur le sort des employés de l’état qui demandent des augmentations majeures alors que la plupart des gens n’ont pas d’augmentation ou si peu. Nous n’avons pas non plus des pensions garanties lors de la retraite.

    • Faudrait-il baisser le salaire des avocats de l’aide juridique et rehausser celui des procureurs dans le cadre de ces procès spéciaux où l’on sait d’avance que les accusés sont des criminels? Proposition bien trop correcte pour ce gouvernement corrompu.

    • Suite aux commentaires,je vois qu’ils y en a plusieurs qui n’acceptent pas que nos professionnels gagnent 100,000$ par année.

      Voilà un jugement de nos colonisés Québécois catholique qui ont honte de l’argent comme la peste.

      Quand tu es né pour un petit pain tu travaille pour un petit pain.
      Je vous laisse votre manière de résonner.
      Mais laissez les autres évolués et gagné plus que le salaire moyen.
      Je suis sûr qu’aujourd’hui vous êtes fier que les Hells Angels fêtent ce jour mémorable pour eux.
      Gilles Beaulieu.MontréaL.

    • @ouate_de_phoque

      C’est ça une mentalité d’exploités : au lieu de réclamer des conditions décentes de son employeur, on aime mieux dénigrer et rabaisser par jalousie ceux qui ont de meilleures conditions.

      Comme si c’était pour améliorer celles de ceux qui sont déjà exploités.

      Ça manque d’intelligence dans ce peuple !

    • kelvinator

      21 février 2011
      14h59

      Le Québec, c’est pas l’Ontario, vous avez juste à aller en Ontario si vous voulez 40% de plus. Cessez de comparer des pommes et des oranges.
      - – - – - – - – -
      Vous allez brailler dans quelques mois de voir que votre souhait se réalise…

    • Bien oui ! On écrit depuis le début que ce garnement va dépenser 200 millions pour un collisée à Québec. Puis il nous demande de se serrer la ceinture. Celui-là même, non seulement badine à payer ses procureurs qui gagnent 100 000$, mais s’attaque aux plus démunis de la société en transgressant leur propre règle en ce qui concerne la Solidarité Sociale.

      Bien mentionné sur leur dépliant qu’une personne inapte au travail peut recevoir 100$/mois, hors revenu de travail, sans le déclarer. Cela n’est plus observé tout-à-coup, maintenant on retourne 5 ans en arrière pour réclamer tous les montants de 100$ et moins déposés dans un compte.

      Ceci démontre l’incohérence de ce gouvernement qui n’a plus qu’un doigt sur la barre. Je crois que ce n’est que le début des lois déviantes envers ses fonctionnaires et le fait de renier ses propres lois qui aideraient les pauvres de la société à se sortir la tête de l’eau…

    • @gofrankiego

      Il y a beaucoup plus que la question Homme-Femme dans le principe de l’équité salariale. L’équité salariale, tel qu’imposé par le gvt, est une vrai blague. Gagner le même salaire pour le même travail, peut importe notre sexe, notre religion, notre nationalité, est un principe dont on ne devrait même pas être en train de discutter en 2011, c’est une évidence, mais la loi sur l’équité salariale compte plusieurs autres éléments qui sont très absurdes, et qui coutent une fortune.

    • Le gouvernement ne veut à aucun prix d’une enquête sur la construction, il prend tous les moyens possible pour se défiler.

      Je vois cette loi contre les procureurs comme en étant un autre moyen.

      Mais bout bon yeu ! de quoi ce gouvernement a-t-il peur au juste?

      Ce gouvernement est un gouvernement délinquant qui se protège et qui protège les criminels par tous les moyens qui sont à leur disposition.

      Ça regarde mal!

    • Il s’agit seulement de gagner un salaire décent en fonction du travail effectué, de la scolarité exigée et des responsabilités assumées. Je suis une juriste et j’en suis fière.
      Oui, j’ai de la chance d’avoir un tel emploi et des conditions de travail (salaire) qui font l’envie de bien des gens. Mais si je suis rendu là, c’est que j’ai travaillé fort pour y parvenir et je m’en félicite.
      Tout ce débat autour du 100 000$! Bien oui, surprise! un avocat après plusieurs années d’expérience gagnera un tel revenu. Dans mon cas, j’y arriverai à 50 ans.
      Êtes-vous réellement surpris de ce genre de conditions de travail?
      Dans l’affirmative, c’est de l’hypocrisie! La population veut des résultats et s’attend à ce que cela ne coûte rien!
      Une bonne secrétaire juridique peut gagner facilement 40 000$ par an! Si vous voulez comparer, faites-le avec discernement!
      Je ne suis pas née pour un petit pain, je n’ai pas honte de mes conditions de travail et c’est sans gêne que je prétend à davantage!

      Par ailleurs, le 22% ne constitue que des primes et des bonis: donc pas pour tout le monde, pas nécessairement récurrent, et sujet à la discrétion du gestionnaire qui les attribue!
      On est loin mais très loin d’un rattrapage salariale!

    • @candela

      Pourquoi à chaque fois que qqun critique un fonctionnaire, il se fait toujours dire qu’il est jaloux? Le fonctionnaire à si peu d’arguments pour justifier ses conditions de travail avantageuses ? En traitant le monde de jaloux, ça revient à dire que vous acceptez les critiques et que vous reconnaissez que vous êtes des profiteurs.

      Quand on est en récession, où plusieurs personnes perdent leur emploi, où rare sont ceux qui n’ont pas été obligé de travailler en acceptant des diminutions de salaires, et qu’on voit la fonction publique marché dans la rue pour obtenir des augmentations salariales, c’est un peu normal que vous n’obteniez pas la sympathie des contribuables qui ne font pas partie de la fonction publique.

    • ca va etre plus facile de contester mes tickets!

    • @candela

      Sur quelle planète vivez-vous? Dans le privé nous nous battons pour conserver nos jobs. On se bat contre les Indiens, les Chinois et les Mexicains. On peut bien demander de doubler nos salaires et demain matin les jobs s’en iront ailleurs.

      Avant d’accuser les autres de manquer d’intelligence, commencez donc vous-mêmes par en faire preuve.

    • Plusieurs critique le fait que les procureurs demandent des augmentations salariales alors qu’eux n’en ont pas… c’est quoi ce nivellement-là par le bas ??

      Les procureurs sont ceux qui traitent avec les victimes. Quand c’est ton enfant qui se fait agresser, ton mari qui se fait assassiner… tu veux que la personne qui s’occupe de ton dossier soit le meilleur et qu’il ait le temps de travailler ton dossier !

      À tous ceux qui leurs disent “ben allez-y donc travailler en Ontario etc” Vous pensez qu’ils font quoi présentement ?? C’est quoi l’intérêt de travailler pour le gouvernement quand au privé tu gagnes 20 x plus ? Je ne trouve pas déraisonnables leurs demandes surtout que je connais des vendeurs automobile sans secondaire 5 qui font pas mal plus qu’un procureur. Il me semble qu’au niveau de responsabilités qu’ils ont, avec 4 ans d’études universitaire… c’est vraiment pas normal de commencer à 42 000 !

      Ok. Peut-être que 40 % c’est trop pour ce qu’on peut se permettre, peut-être que leurs arguments étaient biaisés à ce comparer avec l’Ontario et les autres provinces… mais reste que pour le travaille qu’ils font, ils sont clairement sous-payés.

    • Le problème est que l’état contrôle trop de choses. S’il n’y avait pas autant d’emplois qui relevaient de l’État, les fonctions essentielles comme la justice n’auraient pas besoin d’être gérées en tenant compte des conditions d’emplois de fonctions moins névralgiques. Mais dans le contexte actuel, puisque Claudette n’a pas pu obtenir mieux que 6% pour sa bande de CSNeux, l’état doit en tenir compte et doit continuer de mal rémunérer des procureurs qui eux, sont justifiés d’en demander davantage pour les motifs énumérés par M. Boisvert.

    • gofrankiego

      21 février 2011
      14h08
      @gasston

      “L’équité salariale veut dire dans les grandes lignes que, pour un TRAVAIL ÉGAL, POUR UNE FORMATION ÉGALE les Hommes et les Femmes DOIVENT recevoir un SALAIRE ÉGAL”

      Pas vraiemnt non… l’équité salariale veut dire que pour deux groupes d’emplois jugés “équivalents” selon des criteres plus ou moins clairs et plus ou moins objectifs, il est interdit de moins rémunérer les groupes d’emploi à prédominance féminine que les groupes d’emploi à prédominance masculine.

      Le fait est qu’il y a beaucoup de subjectif dans l’appréciation et que le mouvement est loadé d’avance dans la mesure ou il est interdit de niveller les rémunérations masculines par le bas…

      Je suis de ceux qui pensent que les caractéristiques contraignantes (et notamment de risque) des emplois masculins sont sous-estimées par la méthodologie qui veut que des téléphonistes recoivent un salaire comparable aux monteurs de ligne. d’ailleurs plus de 80% des accidents de travail demeurent masculins…

      Je suis aussi de ceux qui penses que quand l’État commence à dicter les salaires, ca commence à resembler à l’économie planifiée des communistes, un plan pas vraiment gagnant pour enrichir la société.

    • Certains disent qu’on a au Québec trop d’avocats ou que les procureurs démissionnaires pourraient être remplacé par d’autres qui veulent travailler à gros salaires. Ces gens ne semblent pas comprendre qu’il manque de procureurs au Québec et que non seulement il en manque, mais peu d’avocats veulent en faire leur profession étant donné les mauvaises conditions de travail et salariales.

      Cette situation est une injustice envers les procureurs, mais aussi envers les citoyens, car on limite leur accès à une bonne représentation et donc à une vraie justice. La justice c’est primordial dans la société, dans la vie même, je suis donc pour que le Gouvernement soit plus juste envers les procureurs et les citoyens.

      Enfin, comme pizza45 a mentionné, la tâche et la responsabilité des juristes de l’état n’est pas la même que les procureurs. Être juste ne veut pas dire traiter tout le monde pareil, mais ajuster le traitement aux conditions. La solution est peut-être en partie dans cela, tant pour les comparaisons entre ces deux groupes que pour les comparaisons avec les autres provinces.

    • Allons ! Allons ! tout va très bien, les ti-namis de John James sont à l’abri et il est normal que le gouvernement débloque des fonds pur un amphithéatre à Québec, Jules César le disait : ” Du pain et des jeux c’est ce que le peuple veux”. Alors, John James va pouvoir proroger la session du parlement (tel son maitre Stephen) nommer d’autres ti-namis comme juges et engager des avocats frais émoulues pour remplacer les procureurs chevronnés qui auront quitté. Ensuite il pourra repartir en neuf quand le peuple aura oublié.

    • candela

      21 février 2011
      15h28.

      Avant de dire n’importe quoi informez-vous.
      Les procureurs n’ont jamais demandés 40% de plus.
      Pour votre information,40 des 50 procureurs en chefs ont donnés leur démission.

    • J’entendais ce matin le procureur de la couronne qui défend le dossier dire que le gouvernement devrait arrêter d’être hypocrite et de dire à la population que nous n’avons pas les moyens de lutter contre le crime organisé. C’est drôle mais au Québec, on n’a pas les moyens de payer les procureurs de la couronne, ni les enseignants avec 4 ans minimum d’université mais on a de l’argent pour les policiers, les pompiers et les chauffeurs d’autobus. Il va falloir un jour que le gouvernement revoie ses priorités. Enfin, peut-être que le gouvernement considère que c’est une lutte inutile puisqu’une partie de l’argent est réinvesti dans l’économie légale, que ça fait rouler l’économie et que le gouvernement est conscient qu’il n’arrive pas, avec l’entreprise privée, à créer assez d’emplois pour faire vivre les gens décemment.

    • Le refus de négocier de Charest, n’est que la preuve, encore une fois, que le gouvernement a fait son lit et qu’il prefere rendre la vie facile aux fraudeurs établis du systèmes. Rien pour faire éclater la vérité, tout faire faire durer le plaisir du pouvoir. Et si on se couche comme on fait son lit, on comprendra pourquoi Montreal a un probleme de punaise de lit à l’hotel de ville.

      Après tout, on a les politiciens que l’on mérite! Nous les avons élus. Nous les avons maintenu en place, pourquoi agiraient-ils autrement?

    • Faut faire attention avec les comparaisons;

      il se peut effectivement qu’il y ait un écart de 40% avec les autres provinces (J’en serais pas surpris…);

      alors pourquoi ne pas aller dans les autres provinces?

      Y’a plusieurs raisons autres que culturelle et/ou familiales; économiquement, ce n’est pas si avantageux; avez-vous vu le coût de la vie à Toronto? Vancouver? Calgary? Même Edmonton…pas juste le logement, mais aussi les garderies, les écoles, l’alimentation, les assurances, etc;

      Plusieurs d’entre nous ont vécu dans les autres provinces (et autres pays) et ont opté pour un salaire plus modeste à leur retour au Québec; après 15 ans de retour au Québec, je ne pense même pas à retourner y vivre…

      Si c’était juste le salaire qui compte, Fort McMurray aurait 3 millions d’habitants….

      On m’a déjà offert de doubler mon salaire pour aller travailler à Londres; même si j’aime la ville, j’ai répondu négativement juste par instinct; j’aurais surement dépenser une fortune en parapluie et en anti-acides….pis le reste sur des lofts ordinaires à $2-3 millions;

      Je demande aux procureurs de plaider leur cause pour convaincre les ctoyens et le gouvernement; j’aimerais les croire mais les arguments présentés sont jusqu’à maintentant faibles;

      Je propose aux partis impliqués un procès-négo où chacun viendra défendre ses arguments; un jury de citoyens décidera du sort des négos…

    • (((Yves, scrappe le commentaire que je viens de t’envoyer, prends celui-là stp)))

      Quand je disais que le système est bouché, je parlais de ce genre de débat. On a eu droit au même débat pour les infirmières, pour les médecins de famille, pour les professeurs.

      Les procureurs sont un groupe parmi d’autres qui voient leurs conditions de travail diminuer.

      1- Leurs tâches s’additionnent parce qu’ils devraient être plus nombreux à y travailler.
      2- Mais les budgets alloués ne le permettent pas.
      3- Donc ils passent plus d’heures au travail (pour que les choses avancent)
      4- Fatigués et se sentant exploités, ils se comparent à d’autres qui exercent le même métier ailleurs et constatent que leurs conditions de travail sont loin d’être les meilleures.
      5- La grogne monte petit à petit et, quand le fruit est mûr, la lutte au rattrapage commence.
      6- C’est le bordel…

      J’ai quarante ans cette année et je me demande si j’assisterai à ce genre de débat social pour les quarante prochaines années de ma vie. À chacun son tour.

      Puis même après, sans vouloir être rabat-joie, une fois qu’une entente survient et que les deux parties sont “contentées”, on ne peut pas dire qu’on a droit à une amélioration, à un meilleur service. On a juste le droit d’avoir la paix, jusqu’à la prochaine chicane…

      Le système est bouché.

    • Bravo une fois de plus à notre gouvernement qui ne veut pas que la loi soit bien servis au Québec. Pas d’enquête sur la construction et affaiblissement de notre système judiciaire. Je trouve les commanditaires du parti libéral, encore plus puissants que je ne le pensait. Leur valet rempli bien son mandat!
      Tant qu’à ceux qui pensent que $100,000. par année c’est beaucoup pour un professionnel, ils ne vivent pas en 2011.
      Les hells, les gangs de rue et la mafia se préparent tout un party!

    • Je ne comprend pas tous ceux qui disent des trucs du genre: “s’ils ne sont pas contents qu’ils aillent travailler ailleurs”. N’est pas justement ce qu’ils ont décidé de faire en remettant leur démission??? Et c’est justement ÇA qui est inquiétant.

      Le contribuable québécois moyen s’oppose systématiquement à toute augmentation de salaire des fonctionnaire et ce, qu’il soit employé de la SAQ, ingénieur ou avocat. Le seul problème c’est que les deux derniers ne vivent pas dans un monde hermétique où l’État est le seul employeur possible. À la sortie de l’école, un ingénieur a le choix entre travailler dans le privé à 70 000$ ou au gouvernement à 40 000$. J’y vois là une explication assez plausible de la pénurie de professionnels au gouvernement québécois…

    • @Candela: je suis à fait d’accord avec vos commentaires de 15h27 et 15h28

      Et j’ajoute pour tous ceux qui se plaignent de leur sort: est-ce vraiment nécessaire de souhaiter que les juristes de l’État et les procureurs de la Couronne soit aussi mal traité que vous?

      Le nivellement par le bas n’attire jamais les superstars d’une profession! On se retrouve alors avec les ‘restants’… Un employeur qui a des employés productifs, qui désire les retenir, et attirer les meilleurs de la profession, se doit de les payer adéquatement. C’est la BASE même des relations de travail!!!

      Une différence de 40% avec le reste du Canada ET avec l’entreprise privée, est complètement inacceptable!

      Je déplore les tactiques de négociations du gouvernement (coercitif uniquement à en voir leurs actions des derniers jours…).

      Comme je disais: on nivelle vers le bas au Québec…

    • Le Québec est en train de se “peinturer dans le coin” de la misère et de la pauvreté en faisant systématiquement des choix populistes, en dressant la société contre ses professionnels.

      On l’a vu avec les médecins spécialistes, maintenant on le voit avec les procureurs. Effectivement, il est facile d’exciter la populace contre ceux qui font des gros salaires; c’est toujours le même discours: “ils n’ont qu’a aller ailleurs, les ingrats c’est nous qui avons payé leur formation, nous on gagne “x” pis on se plaint pas…etc

      Il est faux de prétendre que les avocats abondent au Québec, en fait il y en a 3.41 par 100.000 habitants. Le plus bas du Canada!

      Avec comme conséquence que c’est ici que les causes criminelles prennent le plus longtemps a passer en cour (184 jours vs 104 en C.B.), mais surtout que les acquittements sont à 13% des causes criminelles vs 0.6% en Ontario)

      Bref, à cause de la façon dont ces professionnels sont traités il y a plus de criminels en liberté au Québec, et lorsqu’on les attrape ils restent moins longtemps en prison (le temps avant la sentence compte double)…

      http://www.statcan.gc.ca/pub/85-002-x/2010002/article/11293-fra.htm

      Bien sûr, il est plus facile de jouer les matamores et se préoccuper de l’argent du public quand on fait affaire à un syndicat comptant quelque centaines de membres. Par contre, lorsqu’il s’agit de gagner des votes à Québec, ou dans les grandes centrales syndicales on devient pas mal plus généreux chez les Charest!

      Sans parler du fric que l’on trouve pour l’amphithéâtre le plus dispendieux en Amérique du nord ou l’”erreur” de calcul du budget sous estimant les dépenses de 5 milliards de dollars.

      Mais comme le disait Mr Bachand, l’important ce n’est pas le budget! Mais d’être heureux!

      http://www.youtube.com/watch?v=kxCTCxSiUWM

      Bêêêêê!

    • Donnez les armes que réclame nos valeureux soldats de la justice!
      ou
      Donnez leur plus de cash pour le même travail…
      Hahahahahahaha

    • J’avais un petit penchant pour les procureurs et juristes.
      Oui, ailleurs ils gagnent 40% de plus.
      Une maison à Vancouver coûte 50 % de plus et en Ontario un petit 4 1/2 près de $2000.00 par moi et plus. Allez y travailler en anglais.

      Oh, joublias pas de TVQ en Alberta, mais à Calgary $1500.00 pour un 2 1/2. Le salaire minimum d’un Mc Do est plus de $12.00 l’heure. Les jeunes se mettent à 4 pour louer ledit 2 1/2.

    • Bien que j’appuie les Procureurs de la Couronne qui font un travail épuisant. Il est malheureux qu.ils se soient joint aux Juristes car pour moi il y a un marge énorme de travail entre les deux fonctions. Aller au front et rester au bureau en gros c’est deux choses différentes. Dans un autre idée si je compare un Avocat et un Enseignant, profession qui n.est pas facile et dont les études doivent être assez similaires les salaires sont-ils proportionnés. Je me pose la question.

    • D’abord, les avocats ne peuvent aller directement en Ontario puisque l’Ontario est une province de common law alors les avocats doivent avoir leur barreau canadien pour pouvoir y pratiquer. Ensuite, pour la personne qui a dit que c’était plus facile être avocat au Québec : faux! Les personnes ayant réussi leur Barreau du Québec passent davantage le barreau canadien que le contraire. Le Barreau du Québec est reconnu comme l’un des plus difficiles, après ceux de New-York et de la Californie. Il y a en effet trop de personnes dans les facultés de droit, mais il ne faut pas juste passer son bac mais le Barreau aussi. Et plusieurs vont en notariat.

      De plus, pour ce qui disent que le gouvernement ne devrait pas donner le 40 % d’augmentation… comment pensez-vous que le gouvernement perd par année lorsque les procès sont mal gérés et perdus par faute de manque de personnel? Et lorsque ce sont des nouveaux avocats qui manquent d’expérience qui plaident des dossiers qu’ils ne devraient pas plaider en raison de leur manque d’expérience?

      Pour les plaignards qui n’ont pas d’augmentation… si vous allez ailleurs, allez-vous en obtenir une ou vous dites-vous que ça ne vaut pas la peine parce que ça va revenir sensiblement au même? Ces avocats, s’ils vont au privé, vont voir leur salaire augmenter en flèche! La majorité des procureurs font ce métier par passion, mais encore faut-il ne pas leur enlever cette passion. La comparaison est faite aux autres provinces justement pour essayer de dire que le privé et le public, ce n’est pas la même chose. Mais si on commence à dire que le public dans les différentes provinces aussi ce n’est pas la même chose, avec quoi voulez-vous qu’ils se comparent?!

    • @Gasston : Vous avez tellement raison.

      Deja les gauchistes s’insurgent contre vous et meme une feministe. J’ai presque le gout de lui donner un calin a cette pauvre dame. Toute la terre ne tourne pas toujours autour de ca…

      On recoit 60 % de la perequation, et malgre tout ette belle bande de gauchistes pense qu’on est riche et qu’il n’y a aucun probleme….et meme…comble de l’affront…il les traitent de cheap et en redemande sans cesse. Aucun orgueil et pas capable de se regarder autre chose que le nombril.

      Mais bon c’est clairement un probleme de societe et il faudra malheureusement atteindre le fond du baril pour en sortir.

    • @ouate_de_phoque

      C’est vraiment une augmention de salaire pourrie que vous avez. Je ne sais pas où vous travaillez, mais je crois que tout le monde mérite mieux.

      Ce n’est pas une raison pour dire que tout le monde doit niveller par le bas et accepter son sort sous prétexte que certain on une dégradation de sa condition. On est pas dans un pays communiste ici, tout de même…

      Bonne chance

    • @drpapa
      Vous réalisez que 3.4 avocats/100,000 personnes au Québec ça ne fait aucun sens? Ca fait 280 avocats dans la province si on considère qu’on est 8 millions. Le site du Barreau du Québec mentionne qu’il comptait 22500 membres en 2009! Le vrai chiffre c’est 280 avocats/100000 personnes, i.e. 22500 avocats au total.

    • Vous voulez les avocats les moins chers au Canada?

      VOUS ALLEZ EN AVOIR POUR VOTRE ARGENT!

    • Nous, en tant que citoyens du Québec, méritons une justice capable de défendre nos valeur. Nos procureurs nous disent qu’ils ont besoin d’être mieux équipés pour qu’ils puissent arriver à s’acquitter de leur mandat envers nous. Ils doivent savoir un peu ce qu’ils disent. Pourquoi les remettre en question, les critiquer ou les déprécier? Pourquoi à chaque fois accorder notre crédibilité aux propagandes d’un gouvernement partisan dont le principal souci est de se faire réélire ? Notre devoir de citoyen n’est-il pas plutôt de les appuyer?. Pourquoi ce petit jeu dès que ce sont des employés de l’état qui sont concernés? Cette attitude ne revient-elle pas à se tirer dans le pieds ?

    • @superlulu
      Pour avoir travaillé a Welland ainsi qu’a Ferny, je peux te dire que ce que tu écris est tellllllement faux. Tu prends comme exemple Vancouver et Toronto mais savais tu que l’Ontario ne s’arrete pas la, ni la Colombie-Britannique. J’ai également travaillé un an a Pleumeur Gauthier en Bretagne et la aussi, les prix au logements ne se compare pas a Paris.

      Je me demande si tu n’es pas Mme Courchesne caché sous un pseudo X a monter des chiffres qui ne seront atteint que par 0.5% des procureurs.

      Je suis pour cette grève, je trouve qu’un procureur est un élément essentiel dans une société et lorsque je lis les commentaires sur ce blogue, je pense que la plupart n’ont pas idée du travail que demande cette profession.

      Remarquez, je suis en informatique et non, l’inde ne me prendra pas mon emploi comme un autre non informé le soulignait sur ce blogue.

      C’est incroyable de lire certains commentaires sans substance tel que @piedoq. Demandes la ta foutue augmentation si u l’as mérites… attends pas après les autres et surtout, ne jalouse pas ceux qui la demande.

    • @gauche-droite

      La majorité des gens que je connais ont eu ce genres d’augmentations et ils sont dans plusieurs entreprises privées de la région de Montréal. Et certains dans des méga entreprises. Je n’ai jamais dit que les fonctionnaires ne méritaient aucune augmentations de salaires. J’ai dit qu’ils ne méritent pas des augmentations majeures dans le contexte économiques dans lequel nous sommes tous plongés.
      Il ne s’agit pas ici de niveler par le bas mais de comprendre qu’il existe un contexte économique.

      Il faut aussi comprendre que si quelqu’un gagne 40% de plus en Ontario, en Alberta ou en Colombie-Britannique, ils paient beaucoup plus chers pour un logement, une maison ou une garderie. Le comparatif basé uniquement sur le salaire ne met pas ce salaire en perspective avec l’environnement de vie.

      Prenez un salaire de 50 000$ par an et allez vivre avec ce salaire dans un pays du Tiers-Monde et vous aurez une maison immense et une vie de riche. Comme quoi le salaire est toujours relatif à l’environnement dans lequel on vit.

      Je suis d’accord avec ceux qui disent que la construction d’un stade doit attendre. Un père que je côtoie au hockey me disait que suite à un épisode de gastro dans un centre hospitalier pour personnes à mobilité réduites, ils n’ont plus de budget pour l’achat de têtes de moppes avant la fin mars. Donc ils nettoient les planchers avec les têtes de moppes les moins pires.

      Bien évidemment le Québec a d’autres priorités que de construire des stades.

    • Encore une série de commentaires de Jos connaissant qui parlent à travers leurs chapeaux. Je suis un des procureurs québécois qui est parti (en 88) suite à l’impossibilité d’avoir une entente avec Québec en 86 et j’ai travaillé dans d’autres provinces et mon niveau de vie a augmenté substantiellement et surtout mes conditions de travail. Finies les nuits blanches à préparer des procès aux assises et des fins de semaine à chercher la jurisprudence pour faire face à une défense aguerrie.

      Le coût de la vie n’est pas plus haut à Smithers ou Sudbury qu’au Québec et les impôts sont généralement moindres. À la fin de l’année nous avons des services comparables qu’on paie un peu moins cher. Les maisons coûtent plus cher à Vancouver et Toronto mais il est aussi possible d’habiter en banlieue et de navetter – je l’ai fait pendant 5 ans alors que je travaillais au centre-ville de Vancouver et que j’habitais la Sunshine Coast où les prix des maisons est comparable à ceux de Montréal ou Québec.

      Je ne sais pas si les ingénieurs sont moins payés au Québec qu’ailleurs au Canada (est-ce que ça expliquerait les ponts qui s’effondrent après quelques années d’usage?) mais je sais que la marge est trop grande pour les procureurs et que plusieurs d’entre eux vont partir, surtout s’ils peuvent travailler en anglais ou dans les 2 langues officielles car il y a un besoin de ce genre d’expertise dans les autres provinces où les francophones ont le droit à des procès pénaux en français avec des juges et des avocats qui parlent couramment le français.

      Il y a beaucoup de mythes à propos du ROC (comme dans le ROC il y a beaucoup de mythes à propos du Québec) mais s’il est un fait c’est qu’on peut très bien gagner sa vie ici, comme procureur ou autre, et que notre niveau de vie ici (en CB où j’habite) est tout à fait raisonnable, sans nous coûter plus cher que si nous vivions au QC.

      Donc, aux procureurs de talent: n’hésitez pas et allez voir ailleurs – on ne vous mérite pas au Québec et d’autres seront bien contents de vous avoir et de vous donner des conditions de travail décentes.

    • On appel ça la magistrature…trop de travail…il semble qu’il y a étranglement du système par l’accumulation de dossiers…pas surprenant, y a tellement de remises, d’appels, de re re re rappels, souvent pour de la futilité (pas prêts), donc strangulation de l’appareil.
      Accumulation de dossiers, délais multiples, on se délecte en multipliant les coûts de tous acabits. Les clients lésés attendent très patiemment avec écœurement…quels gâchis.
      Réglez ces sacrés dossiers en première audience, ce n’est pas compliqué, vous n’êtes pas prêts, ben là, une amende bien mérité, point final!
      Un médecin qui ne guérit personne, grossi sa clientèle, ensuite il ne prend plus de nouveau client…les dossiers accumulés c’est suffisant… même chose pour les avocats.
      Quel monde de futés….Messieurs les juges, veuillez discipliner votre garderie…

    • “Si certains des juristes de l’État sont des experts rares sur le marché, on ne peut pas en dire autant de tous.”

      On peut en dire autant des procureurs de la couronne.

    • À tous ceux qui disent que le coût de la vie est plus élevé ailleurs: ailleurs on paie plus cher pour une maison, mais ailleurs on paie aussi beaucoup moins d’impôts!!! Le Québec est l’état le plus taxé en Amérique du Nord!

      Donc le coût de la vie, après impôts, s’équivaut lorsqu’on habite hors des grands centres au Canada… Perso, je préfère payer plus en hypothèque, mais moins en impôts (pour de MEILLEURS services qu’au Québec, soit dit en passant)… La maison c’est un investissement. Les impôts, pour la façon dont est géré le Québec, est un gaspillage incroyable.

      Et pour habiter la belle région de l’Outaouais, je peux vous garantir que le Québec perd de merveilleuses ressources humaines qui quittent pour un monde meilleur en Ontario… Des superstars de leur profession, qui en ont marre de se faire payer des ‘peanuts’, de se faire suer à faire du temps supplémentaire parce que les ressources sont insuffisantes, et qui en ont marre de se faire dire qu’ils ne méritent pas plus par le reste de la population…

      C’est triste, vraiment triste de tous vous entendre parler en petit peuple, qui est né et qui veut mourir pour un petit pain…

    • Moi qui n’ai pas la chance de côtoyer la Justice, j’ai l’impression que la fonction de procureur de la Couronne (?) est un passage quasi-obligé pour accéder ultérieurement à un poste de juge. Est-ce que je me trompe ? Car, si c’est le cas, il y aurait une valeur ajoutée à ce titre.

      Par ailleurs, il me semble que l’État a le devoir d’équilibrer les deux plateaux du fléau.

      Par l’ajout de ressources (secrétariat, recherche) aux procureurs, par des primes au travail (selon une échelle de la gravité des causes, de l’expérience, etc.).

      Trop souvent, le prévenu nanti s’en tire à cause de ces éléments dont disposent les grandes firmes d’avocats.

      Alors, le citoyen devient désabusé et tourne le dos au spectacle de la loi. Toutefois, la mission du procureur est de se battre pour rendre cet exercice crédible.

      Mais quand eux mêmes, les défenseurs du droit, en viennent à partager le ras-le-bol du peuple, peut-on parler de révolution du droit ?

      Je ne crois pas. De son exercice seulement. Ce qui serait, malgré le corporatisme, un bon début.

      Enfin, grâce à une loi spéciale, notre vieille dame de NDG, tout autant que les Hells, a toutes les chances de gagner sa cause en cours.

      Comme quoi, il ya un beau côté à tout.

      Jacques Lambert

    • jacqo

      21 février 2011
      14h24

      “S’ils ne sont pas motivés, qu’on les congédient et qu’on les remplacent par d’autres qui veulent travailler.”

      C’est bien là le problème, chez les procureurs, il y déjà tout plein de postes vacants, pourquoi croyez-vous? Ce genre de raisonnement peut être inversé, si le client ne veux pas payer, et bien qu’il s’étouffe. Le client, c’est le gouvernement, mais également toutes les victimes d’actes criminels, les victimes des Vincent Lacroix, de la mafia. Depuis le temps que Charest répète qu’il faut laisser le système de police et de justice faire son travail plutôt que d’avoir une commission d’enquête, alors désirez-vous qu’on perde toutes les causes fautes de combattants.

      Une des prémisses du gouvernement, c’est que tous les professionnels se valent, que tous les salaires payés sont à la base équitables, ce qui est faux. Si on augmentait les salaires des employés selon le % de postes vacants dans le secteur p-e verrait-on une différence.

    • Monsieur Boisvert, les médecins omnipraticiens ne sont pas des employés de l’État. Ce sont des travailleurs autonomes. C’est très différent.

      Lisez comme il faut, docteur: (permettez que je me cite?) “les ingénieurs, les profs, les omnipraticiens et toute une série d’employés de l’État”. Notez la conjonction “et”. J’espère que vous ne vous sentez plus ravalé au rang de fonctionnaire. Merci pour la précision. Y.B.

    • @Superlulu

      Pour 1100$, une personne seule a un trois et demi très décent à Toronto. Soustrayez 100 tomates, et cela vous donne un trois et demi très décent à Ottawa. N’oublie pas non plus que l’impôt marginal d’une personne dans la classe moyenne est, environ, 16% plus bas que celui d’un Québecois.

      Les procureurs sont sous-payés, point barre.

    • La semaine de 35 heures pour des avocats de la couronne? Et avec le «privilège» de faire cinq heures de temps supplémentaire à temps simple? C’est une blague ou quoi?

      Y a-t-il quelqu’un qui pense sérieusement que 35 heures suffisent pour faire le travail comme du monde? Et faire face efficacement aux batteries d’avocats des grands bureaux, soutenus par des nuées de juniors, de stagiaires, de recherchistes? Ça n’a pas de bon sens.

      Et nos politiciens qui ne n’osent pas affirmer la différence entre les diverses catégories de fonctionnaires et traiter chacune comme il se doit et en expliquer les motifs! Décidément, on comprend pourquoi, des fois, on a des doutes sur les capacités de gestion de ceux qui prétendent nous gérer.

      Et non, je ne suis pas avocat et je n’ai pas de parents qui seraient procureurs de la Couronne. Je ne suis donc pas biaisé mais j’ai travaillé assez longtemps en RH pour avoir vécu et appliqué la nécessité de faire des distinctions entre les diverses catégories d’emploi. Mais en cette période dite «d’équité», vrai qu’il est plus facile de donner des Corn Flakes à tout le monde . Ainsi on ne fait pas de jaloux; juste des mécontents.

    • @papadoc

      Vous errez bêtement.

    • Pas surprenant qu’on en soit rendu là. charest a tellement endetté le québec depuids 2003
      qu’il est certain qu’on ne peut pas accorder tout ce que le procureurs demandes même avec raison.
      Tout comme dans les cas des écoles juives,passerelles,les garderies,le gaz de shiste, le pétrole à l’ile d’Anticosti etc., etc. charest et ses ”ministres soumis” prennent toujours les autres pour des cons et pensent que cela leur permet d’imposer la volonté du cheuffe car il n’y a que lui qui ait ”le pas”.
      Dans la cause des procureurs, comme dans plusieurs autres avant, vous avez sûrement constaté le cafouillage de la courchesne et fournier à expliquer ”clairement” et sans cachoterie la position du gouvernement autre que de dire qu’il avait déposer de très bonnes offres. C’est quoi les très bonnes offres dans ce contexte??
      Il y a aussi leur attitude à la table de négociations qui devait être pas mal à sens unique se sentant forts en laissant entrevoir une loi péciale. En d’autres mots, vous acceptez ce que l’on vous offre ou on va vous l’imposer. (Méthode du général charest)
      Pour mettre la cerise sur le sundae charest a eu le culot de nous engager pour 200 millions $
      (et ce sera probablenment beaucoup plus) pour la construction d’un amphithéatre.
      En fait de ”priorité” il faut le faire.
      Vous rappelez-vous qu’il nous a leurrer aux élections de 2003 (et aux deux autres) en nous cassant les oreilles à l’effet que sa priorité était la ‘’santé”…..est-ce que ça va mieux 8 ans après, non et maintenant il change ça pour l’économie. L’endettement oblige.
      Il se moque de tous, procureurs inclus mais il ne faudrait pas se surprendre que le système juridique soit totalement paralysé suite à la démission en bloc des procureurs écoeurés par une deuxième loi spéciale à leur endroit en deux tentatives de négociations.
      Il y a toujours des limites.
      Et c’est encore la population qui paiera pour l’Incompétence du pire gouvernement qu’On aura élu, par une minorité, depuis des décennies.

    • Puisque ces gens là représentent la couronne, ils devraient être commandités par la Reine d’Angleterre, comme pour le Colisée Pepsi, le Centre Bell …
      Si c’était les procureurs de l’État, je ne dis pas, mais là, ce ne sont que les procureurs de la couronne. Ils n’ont qu’à s’entendre avec la couronne, le peuple n’est pas concerné.

    • @ taqulik (qui a une tache blanche, en inuk)

      Monsieur taqulik, je remarque d’abord que vous avez une excellente maîtrise du français. Que la Canada (ROC) ne l’a pas érodée. Je le souhaite aussi pour vos descendants.

      Quand vous dites que les francos ont droit à des procès pénaux en français en C.B., voulez-vous dire que toutes les parties (défense, couronne, juges) partagent la langue française pendant toute la durée des audiences ?

      Il m’est arrivé en Ontario, avec une avocate francophone et en présence d’un juge francophone d’assister à ma propre audience en anglais, avec le secours d’une interprète d’office que j’ai dû faire taire car elle baragouinait ma langue. Ce n’est pas un mythe.

      Vous dites que « le coût de la vie n’est pas plus haut à Smithers (C.B.) qu’au Québec et les impôts sont généralement moindres ».

      Bienvenue à Smithers. Bienvenue aussi à St-Venant-de-Paquette (Mégantic) où le coût des résidences et des terres est pas mal moindre qu’à Montréal. Faites-vous avocats à St-Venant-de-Paquette…

      Ce n’est pas l’ambition que je souhaite à nos procureurs de la Reine (?).

      Il me semble que vous avez pris une retraite anticipée.

      Jacques Lambert

    • S.V.P. Arrêtez d’avoir honte d’être Québécois. Nous vivons tous une période difficile pour ceux qui aiment le Québec mais Jean Charest et son équipe vont partir un jour et en attendant ce moment il faut être vigilant et dénoncer!

    • dommage qu’il y ait des gens qui croient que les juristes et procureurs font 100 000$ par année. Pour atteindre ce salaire, il faut y avoir travaillé pendant entre 15 et 20 ANS! Le salaire entrant est d’à peine plus de 40 000$ !! À vous de vérifier l’information avant de juger.

    • Avant longtemps, on ne parlera plus des deux mains sur le volant des “libéraux” mais de “la main dans la main” de ceux-ci avec les “volants” du genre Hells et compagnie.

      S’engager, par contre, à donner une couple de centaines de millions à des multi-millionnaires pour un colisée par contre, pas de problème!Du pain et des jeux…

    • @syrup

      Excusez, je voulais dire 3.4 PROCUREURS par 100,000 habitants…Ils sont approx. 400, mais pas tous à temps plein, des cadres…etc.

      Des avocats il y en a probablement bien plus que ça en effet.

      C’est sur RC:

      http://www.radio-canada.ca/nouvelles/societe/2010/11/01/002-procureurs-couronne-quebec.shtml

    • Il serait intéressant de connaitre combien de dossiers soumis par les procureurs et l’opération marteau qui sont gelé au bureau du ministre de la Justice. Y-aurait-il un procureur qui pourrait mous informer à ce sujet. Fournier ne facilitera pas la tâche si des élus ou financiers du Parti Libéral sont dans la pile de dossiers en attente d’autorisation.

    • Voici le commentaire hier de Me Leblanc à l’émission d’Anne Marie Dusseault.

      http://www.radio-canada.ca/emissions/24_heures_en_60_minutes/2010-2011/Entrevue.asp?idDoc=136099&autoPlay=http://www.radio-canada.ca/Medianet/2011/RDI2/24HeuresEn60Minutes201102211902_1.asx

      À regarder pour bien comprendre ce dossier très complexe.

      On peut certainement se poser la question si le parti libéral qui contrôle le gouvernement du Québec n’est pas de connivence avec le crime organisé, la mafia pour s’assurer que les procès qui viennent ne mènent à rien. Pourquoi le gouverment libéral veut-il vraiment avoir un système de justice équitable lorsque qu’il semble qu’ils sont financés allègrement par des membres influents de la mafia.

    • @belette-lachinoise “… vous venez chialer M. gasston sur le fait que les femmes prennent des congés de maternité eh bien monsieur plaignez-vous au fabricant que ce sont les femmes qui ont un utérus. Il vous reste à tomber enceint vous-même. Faites-vous-en poser un comme ça vous goûterez en toute quiétude les mêmes “privilèges”.

      Belette-lachinoise, vous ne connaissez personne de votre entourage qui a attrappé une grippe d’homme! Votre solution conduirait rapidement à la fin du monde…

    • @ladymel “Malheuresement, depuis René-Lévesque, les employés de l’État dits les Fonctionnaires ne sont pas considérés par les différents gouvernements”.

      Lorsque j’ai observé la réaction de P. Marois dénoncer avec une démesure digne d’elle, la solution prise par J. Charest pour ramener les procureurs au travail, je me suis dit que 1982 a été occulté par elle et par ceux qui professent son crédo.

      1982, décret pour ramener au travail la fonction publique avec une coupure de 20% de salaire, assorti d’une campagne de dénigrement de $1 500 000 (tableau noir, cigarette d’une main et craie de l’autre ) et surtout, surtout, une semaine plus tard, d’une augmentation salariale pour ceux qui avaient décrété. Huit ans plus tard, ces travailleurs n’avaient pas retrouvé leur pouvoir d’achat d’avant. Qui parmi eux et leurs descendants, croient à leur paradis terrestre?

    • Qui serait assez sot pour se payer des supers procureurs à 250K$/années s’il y a surpopulation dans nos prisons? Augmentons d’abord notre capacité d’accueuil carcérale, foutons tous les lologues à la porte et payons nous des super procureurs mais faisons les choses dans l’Ordre.

      Car présentement, qu’il soit motivé ou non cela ne change strictement rien. On va les mettre où vos bandits? Dans des belles sentences à domicile dans leur somptueuse demeure? Une vraie farce.

      Investissons dans le béton armé d’abord et ensuite dans les cerveaux du droit criminel.

      Aussi cessons de payer les gens en fonction de leurs années de services. Un pas bon c’est un pas bon et numéro 1 c’est un numéro 1. La couronne qui devient une super vedette après 1 ans mérite son 100K. Le paresseux de 25 services qui perds toutes ses causes mérites le salaire de départ de 45K$ voire le congédiement.

      Cessez de jouer les vertueux. Vous êtes cassés comme société et vous le savez.

      Et d’où vient cette manie du secteur public de payer les gens comme s’ils étaient tous égaux?

      Nous ne sommes pas tous intelligent et talentueux égaux. Preuve facile à démontrer: honorable pour ne nommer que lui. Donc, la culture salariale québécoise est pourrite à la base.

      Faut tout démolir et reconstruire sur des fondations solides et rationnelles. S’il y a des morceaux qui sont encore bons du vieux système on peut les réutiliser. Tout n’est jamais 100% mauvais.

      De toute manière le mur s’en vient. Va falloir tout ré-inventer en même temps. Quelle fantastique époque vivrons nous.

    • Une loi spéciale enfoncée dans la gorge avec,en prime,des conditions moins avantageuses que celles des dernières propositions patronales.Le gouvernement Charest s’est tiré dans le pied pas à peu près.Et il va “souffert”.”Je l’aurai dans la mémoire longtemps”.

    • Juste une petite question que je me pose.Le ministre de la justice du Québec reçoit t’il moin de salaire que ceux des autres provinces?

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    février 2011
    L Ma Me J V S D
    « jan   mar »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28  
  • Archives

  • publicité