Yves Boisvert

Yves Boisvert - Auteur
  • Yves Boisvert

    Yves Boisvert est chroniqueur à La Presse depuis 2000, après avoir été chroniqueur judiciaire pendant 10 ans.
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 31 août 2009 | Mise en ligne à 10h24 | Commenter Commentaires (43)

    Même la météo est mieux à Québec

    meteo.jpg
    (Environnement Canada)

    C’est dans l’air du temps, on va essayer d’être jaloux de Québec.

    Ils sont tellement de bonne humeur depuis un an, on ne les reconnaît plus, les gens de Québec. C’est fou comme l’atmosphère d’une ville peut changer en deux ans. Rappelez-vous l’ex-maire de Québec, Jean-Paul Lallier, qui parlait d’une ‘odeur de purin’ sur la ville…

    C’est bien loin, tout ça. Ils s’aiment, soudainement. Comme si les pisse-vinaigres avaient perdu leur porte-voix, et que le côté lumineux de la capitale se découvrait sans complexe.

    En plus, ils ont du beau temps pour courir. Ils font exprès.

    Ils ont eu un temps parfait pour leur marathon, dimanche. Voir le compte-rendu d’Olivier Bossé du Soleil dans ce texte.

    Aurons-nous, le 13 septembre, jour du marathon, un temps aussi pénible que l’an dernier (chaud et trrrrès humide)? Voici ce qu’en dit à ce jour Météo Média. Environ un maximum de 19 (la plus fraîche des 14 prochaines). Ensoleillé avec passages nuageux. Bien. Avec un matin frais.

    On est encore loin, mais quand on commence à regarder la météo, c’est que, vraiment, on en peut de moins en moins d’attendre…


    • Il faut quand même se rappeler que les 2 années précédentes, nous avions eu à Québec des journées extrêmement chaudes et humides le jour du marathon. J’étais bien content cette année de courir avec une température plus fraîche. C’était parfait et ca permettait de faire des meilleurs temps!
      C’est ce que je dis: tout va mieux, tout d’un coup! Y.B.

    • Québec, quel belle ville, le seul point négatif est les gens qui y demeurent. Ils sont tellement jalou, frustré, et peu modeste. Il y a une énergie négative là-bas à l’endroit de tout ce qui vient de montréal, c’est à rien y comprendre. Pour ces raisons, je détestent le maire labaume, qui se prend plus gros que ce qu’il devrait vraiment, je déteste leur mentalité, vraiment. Et non, je ne vient pas de montréal, et je demeure pas là, je suis d’une région. Tient, pour démontré que je suis objectif. Ils se croient toujours meilleur qu’ailleurs. Ils se ventent de tout ce qu’ils font. Ils m’énervent royalement… mais ils ont fait quoi au juste? Attiré ZZ top? Kiss? Des has been de ce monde. Ont profité d’un nuage pour le 400 e, et on en entend encore parlé. Le maire labaume prend même le crédit pour la venu du combat Bute-Andrade II, comme si il l’avait volé à montréal. Mais il ne sait pas qu’il est un bouche trou, ce soir là le centre bell était pas disponible à cause du canadien. Voyez-vous le maire tremblay présent aux tables à chaque annonce de ce qui se fait à montréal? Laissant ainsi prétendre qu’il a eu son mot à dire pour la réussite?

      Ils pensent qu’ils seraient capable de faire vivre un club de la LNH, de la LCF aussi. Ils ont même pas d’aréna, pas de club, ils ont perdu leur club en 1995 avec une masse salariale de 16 m$, et là avec 40 m$ ils y survivraient? À chaque fois qui se passe quelque chose là-bas, même par les journalistes, c’est toujoursp lus beau, plus gros, plus meilleur qu’ailleurs. Ils ne sont pas modeste, et ca m’énerve.

      Voilà, mon percage de dents est fait… en passant le but l’alain côté était pas bon! :)

      On va la laisser passer, mais l’idée n’était pas vraiment de repartir cette vieille toune. YB

    • je suis originaire de Montréal mais habite la plus belle ville du monde depuis 1995. Serait-ce possible que LaPresse arrête de parler de Québec, je ne voudrais pas que tous mes anciens voisins fassent comme moi. :)

    • Je suis de Québec. Montréal est une très belle ville aussi mais ses propres charmes. Tout ce qu’il manque à Montréal, c’est un leadership commun. C’est d’ailleurs très dure à créer malheureusement. Québec et Montréal (tout comme plusieurs autres aglomérations du Québec) ont chacun ses atouts et ne sont pas de la même ligue. Québec se démarque présentement par ses atouts, un jour Montréal ressortira du petit tourbillon actuel et nous pourrons parler d’une capitale et d’une métropole en santé.

      Et oui, présentement, même Mère Nature a le goût à la fête dans notre région !

      Arrêtez de parler des problèmes de votre mairie et parler plutôt des beaux atouts de Montréal… un vent d’optimisme soufflera ensuite sur votre région…

      P.S. Même lorsque Montréal aura repris toute la couleur qu’elle est capable d’avoir… Québec restera quand même la plus belle ville du monde (sans rancune) ;-).

    • Et en passant ‘eric_g’, ce dont tu parles concernant les gens de Québec, on appelle cela de la fierté. Et de la fierté, ça en prends pour dynamiser une région !

    • @ eric_g
      “le seul point négatif est les gens qui y demeurent. Ils sont tellement jalou, frustré, et peu modeste. Il y a une énergie négative là-bas à l’endroit de tout ce qui vient de montréal, c’est à rien y comprendre. ”

      Les gens de Quebec ne sont pas négatif, bien au contraire, et avec des commentaires comme le tien, ca rend les gens de Quebec encore bien plus fiers, je ne vois pas de quoi les gens de Quebec seraient jaloux…Les gens de quebec sont des plus accueillants et sympatiques, c’est certain que quand je rencontre quelqu’un de Montreal et qu’il me dit qu’il vient de la grande ville, c’est rien pour me rendre tres sympatique. si tu me dit que tu viens de New-York par exemple, là je te crois que tu viens d’une grande ville.

    • Bonjour M. Boisvert,,,,

      Fait t-il plus beau à Québec ou Montreal, aucune interet….. sauf le jour d`un Marathon, en fait ce qui est plate après 3-4-5-6 mois de training, c est de s`avoué vaincu avant même le départ de la course comme l`an passé, because c`est la “météo“ qui fait foi de tout, c est ben plate mais c est la triste vérité !!!!!

      Sympa hier la course pour la trisomie au parc Maisonneuve, bien au delà du chrono et de la météo !!!!!!!!!!!!!

      J’ironise, monsieur, puisque la bonne météo du coureur ressemble à une journée ratée pour le touriste. YB

    • @ eric_g Vous dites:

      31 Août 2009
      11h41
      Québec, quel belle ville, le seul point négatif est les gens qui y demeurent. Ils sont tellement jalou, frustré, et peu modeste. Il y a une énergie négative là-bas à l’endroit de tout ce qui vient de montréal, c’est à rien y comprendre.

      Vous semblez bien plus arrogant que les gens de Québec. Vous les détestez et dites qu’il y a une ambiance négative………. Moi je vois le contraire, une ville qui s’affirme et des citoyens vivant. Un petite ville oui, mais plein de fêtes et de festival. Une ville d’envergure international pour parraitre sur une carte mais pas trop pour faire la une de tout les journaux à cause des meutres et des gangs de rue. La position parfaite pour moi!!!
      Pourquoi dit-on toujours que les gens de Québec passent leur temps à déblatérer contre Montréal, puis-je vous faire remarquer que vous êtes le premier à avoir attaqué sur ce blog. Y a t’il encore un Québecois qui a fait un commentaire contre Montréal sur ce blog?

      Je me demande qui chiale le plus contre l’autre, les blogs Québec vs Montréal sont toujours parti par un blogeur de Montréal (très souvent Patrick Lagacé en passant)!!! Donc cessez de dire que ce sont les gens de Québec qui le font en premier. C’est pas toujours nous qui créons les blog.

      Je suis de Québec, ca doit parraître et en passant je ne suis pas jaloux de Montréal. La preuve c’est qu’après 32 ans de vies, j’habite toujours à Québec. Vous prouvez à tous ici que vous êtes pire que nous en crachant ainsi sur moi et mes concitoyens. J’ai de la famille à Montréal, qu’est-ce que vous croyez??? Que je suis un sans coeur et que réellement je les détestes et les jalouses! Non, je ne me permet pas de les insulter comme vous le faîtes. Je dois malheureusement vous traiter de visage à deux faces car vous avez certainement des amis, des cousins des collègues qui ont de la famille à Québec et vous crachez sur leurs proches. La prochaine fois que vous parlez à quelqu’un dites lui dont en homme devant lui que certaines personnes qu’il affectionne sont des moins que rien pour vous. Franchement, on vit dans un petit monde et on est aussi petit d’un bout à l’autre de la 20 et c’est ce qui fait la beauté du Québec.

      Nous somme loin de New York (même Montréal est trou à côté de NYC) et nous sommes loin de certains pays d’Afrique. Nous sommes au centre, bien balancé.

      Désolé pour cette montée de lait mais un jour faudra en revenir de cette foutue rivalitée

    • Meteomedia est pas faible une journée d’avance, pas sur que cela soit plus (ou moins) fiable 14 jours avant…

      J’avoue toutefois que j’avais regardé météomedia en me levant ce matin!

    • je le sais, mais moi je tenais à la repartir :) désolé, faut pas toute prendre non plus au premier degré

    • @target5

      T’as certainement pas dû sortir souvent du Canada…

    • @eric_g
      En tous cas, les gens de Québec font pas mal moins de fautes de français que les Montréalais! Misère! Où as-tu appris à écrire??

    • @ eric_g
      Tu dois etre fier d’avoir lancer ta roche dans notre petit lac tranquille a savoir qui qui “pise ” le plus loin,pour ta penitence tu devrais courir l’an prochain le marathon de Quebec au coter de Jeff Filion avec le chandail des Nordiques sur le dos.

      Petite annecdote l’an passé au marathon de Philadelphie il fesait tellement froid qu’au ravitaillement d’eau il avait de la glace par terre (ils ont du mettre du sel ).Il y avait des coureurs qui tombaient a terre.

    • landromat

      euh… oui, je suis déjà sortie du Canada. Et je suis toujours content de revenir au bercail. Même s’il y a de très beaux endroits sur la planète. Mais, je suis un homme heureux à Québec. La vie est courte et j’aime mieux la passer en employant mon temps intelligemment que de rester des heures dans mon char ou debout dans un autobus bondé… En plus de ça, la pollution devient vraiment un problème par chez vous. Mais de toute façon, si vous vous êtes heureux, c’est tout ce qui compte. Bonne fin de journée, je dois vous laisser car je dois aller dans le bois pour aller chercher le souper de ma famille: poisson, lapin et chevreuil…

    • jolieangelina

      J’ai appris à écrire à la même place que tu as appris à lire, parce que j’ai pris la peine de le dire que je ne suis pas de montréal, mais d’une région. Est ce un concours de français?

    • Ce que j’aime moins de Montréal (et je ne suis pas contres les races) c’est leur slogan Montréal, Ville ouverte qui est justement trop ouverte. J’arrive d’un séjour de 3 jours et bon sens qu’il y a de la race! J’ai seulement peur que les québécois dans les années à venir se feront de moins en moins nombreux (car la porte est toujours grande ouverte) et que dire de l’anglais qui prédomine de plus en plus, on est pas loin du 50% on dirait, c’est épeurant!

      À Québec disons que le choc est moins brutal. On se sent encore chez-soi.

      Hey, svp, arrêtez-moi ce débat foireux Mtl-Québec, surtout sur fond de xénophobie. Le sujet, c’est la course. YB

    • YB: ha ok je croyais que c’était la météo… ;-)

      Ouais, ça aussi. YB

    • La délicate question du poignet: Courir rendrait-il gay?
      Depuis votre retour on ne parle que de recettes de shakes, de chaussures, de minceur (voir “entraînez-vous et devenez gros”).
      Tout est dans la hanche… et dans le poignet!

      Blagues à part, courir rend définitivement plus sensible.
      À la température, aux signes corporels, aux bonnes causes (Oui, j’étais au Parc Maisonneuve dimanche matin 8h30).
      Le cancer du sein, la Trisomie 21, sa femme décédée, et tutti quanti.
      Tiens, est-ce que quelqu’un court pour “tutti quanti”?

      Sincèrement, la cause n’était qu’un prétexte: moi, je cours pour rien.
      Parce que je peux. (Yes, we can!)
      Parce que je le vaux bien. (L’Oréal!!!)

      Au défilé de la fierté gaie, le 16 août, une follasse brandissait ceci:
      “I stand up for those who can’t”, faisant référence à nos amis iraniens qui collent littéralement les pédales au plancher…

      Le jour suivant, on a mis sur mon chemin de course un jeune homme en chaise motorisée. On s’est suivi pendant un bout.
      On a même sprinté jusqu’à St-Michel.
      Il a trouvé ça amusant.
      Pas moi.
      En dépit de la température idéale, de la chaussure neuve ou du smoothie que je n’avais pas pris ce matin-là, il y avait la sensation indescriptible de liberté qui m’est apparue soudainement comme un devoir, une cause en elle-même.
      Comme la moindre des choses.
      Me tenir debout et courir.
      Parce que je le peux. (Yes, we can!)
      Parce qu’ils le valent bien.

      Courir rend-t-il gay? Bien sûr que non!
      Mais définitivement plus sensible.
      Oui, je le suis.

      Parce que vous le valez bien.

      Hu-hum, docteur, attention aux clichés sur les gais et la cuisine et la sensibilité. Vous allez me faire brailler. YB

    • Monsieur Boisvert

      Depuis que notre Régis est en place Québec est vraiment sur une lancée , même la météo est sur notre bord. Pendant ce temps Montréal est à l’heure du recyclage, après avoir récuperé un has been Libéral comme maire voilà apparaitre des has been Péquiste héhé

      eric_g

      dit le surtout pas de quelle région tu es ,on va s’étouffer de rire :-)

    • Re-bonjour M. Boivert ici le Kenyan Blanc de “Sorel“…….

      Pouvez-vous “S.V.P.“ ne plus écrire les noms “Québec et Montréal dans la même phrase……MERCI !!!!!!!

      Quelle bonne idée. YB

    • Je voudrais savoir si c’est suicidaire de s’inscrire pour le marathon Montréal avec seulement 225 km d’entrainement dans les jambes au court des deux dernier mois? J’ai fais le demi à Ottawa en 1h42 avec le même volume d’entrainement, à quoi je devrais m’attendre pour le marathon?

      Je ne suis pas entraîneur, mais sans être suicidaire, je vous dirais que ce n’est pas une bonne idée. Vous risquez de ne pas avoir tellement de plaisir, à mon humble avis. Remarquez, j’en connais qui ont fait ce genre d’exploit: sept semaines d’entraînement un peu bancal et un marathon en moins de quatre heures. Mais disons que ‘le livre’ vous dirait de vous en tenir au demi. Surtout que j’imagine que votre plus longue course n’a pas dû dépasser les 20K… YB

    • Le temps était vraiment idéal pour la course dimanche. J’ai couru un demi pour la 1ere fois et j’ai ADORÉ l’expérience et le parcours. Quelles belles villes, Lévis et Québec. Mais surtout, quel belle activité. Merci à tous ceux qui font l’effort de courir un peu et qui désengorgent ainsi les hopitaux. Quelle incohérence de la part des gouvernements que de taxer les gyms, les équipements d’entrainement, les installations sportives… Bravo! Bonne chance à tous à Mtl le 13.

    • Oh là là. Grosse journée M. Boisvert. Le blogue est en feu. Ma foi. Ça va dans tous les sens, décidément. Divertissant (à tous points de vue) après une dure journée, je vous dis pas. Mais… vivement un garmin machin, ou une puce Nike, pour remettre Québec à la bonne distance de Montréal, ou vice-versa. Bref. J’étais aussi au 10k ce dimanche. Je vous épargnerai l’anecdote (fort intéressante) de l’élastique à cheveux, perdu à 8h29, une minute avant la course (à moins que vous insistiez beaucoup) et qui a failli me faire manquer le départ. De toute façon, je ne courais pas vraiment pour le chrono. Enfin pas trop. Enfin, si, un peu. On court toujours « un peu » pour le chrono, non? Je veux dire : notre propre chrono. D’ailleurs, on vous a vu au jardin, galopant parmi les fleurs. Bel endroit pour courir, définitivement. Surtout l’hiver.

      Permettez-moi, en finissant, d’y aller aussi d’un commentaire météo, mais plus général, plus subtil et nuancé, entendu ce dimanche, justement, tout juste après le 10k, près du chalet, comme j’allais me chercher un café : « Non, mais, l’automne, elle s’en vient. »
      On ‘la’ sent, c’est vrai. Au fait, on insiste. YB

    • Déjà qu’on est tous mordus de météo à cause des variations de températures que nous subissons dans notre coin de pays, lorsqu’on se met à faire des marathons, c’est pire. On commence à regarder les prévisions à long terme qui changent à tous les jours. 15 jours avant on dit Wow, il va faire 14C. 10 jours avant, oh non! ils annoncent 28C, et ainsi de suite jusqu’à 3 jours avant le jour J. Sauf que rendus là, ça commence à se rapprocher pas mal puis les météorologues risquent moins de se tromper. Le temps qu’il faisait à Québec en fds, c’était idéal. Au moins ça compense pour le marathon du 400e qui s’est fait par 28C et le plus enrageant c’est que c’était la première vague de chaleur de l’été 2009. Souhaitons la même chose pour Montréal dans 2 semaines. Car je continue à dire que la chaleur, c’est le pire ennemi du marathonien. D’ailleurs moi cette année après 3 marathons de suite à 28-30C, je ne prend pas de chance et j’attends octobre pour faire le mien, probablement dans les maritimes (est-ce qu’il peut faire 30C en octobre dans les maritimes???

    • Oups, j’ai oublié. Est-ce que le chrono de la course pour la Trisomie 21 était correct cette année? Car l’an dernier, il y avait 600 mètres de plus.
      Apparemment oui, très correct. YB

    • Woah là. On a eu un été e-x-é-c-r-a-b-l-e… svp ne changer pas l’histoire, je ne voudrais pas entendre les gens dire l’an prochain que “c’était mieux l’an passé”!

      Comme vous le savez, l’histoire est écrite par les vainqueurs. Or, les coureurs (pendant qu’ils courent) aiment le temps frais. C’est la vie. YB

    • Yé c’est finit. Un peu triste quand même 2 jours après la fin d’une autre belle aventure de marathon(la 4 ème).

      Bien belle organisation que celle du marathon des deux rives. Nous étions un peu plus de 800 au départ finalement. Température fraîche, couvert nuageux. Le top en terme de météo ou presque.

      Ai jasé avec bon nombres de coureurs et j’en retiens un comme modèle. “Monsieur
      de 67 ans, aimable et généreux dans ses conseils à son 5 ème marathons cette année et son…. 132 à vie. Nous avons un poit en commun, avoir commencé à courir au même âge (37 ans). Un modèle dont je souhaite pouvoir m’inspirer au fil des ans.

      Beau parcours, rafraîchissements et encouragementsnombreux tout au long du trajet. Vraiment une belle organisation. Bravo à toute l’équipe et aux nombreux bénévoles !!!

      Côté performance. Cible de plaisir atteinte. Cible de performance non-atteinte. Une dizaine de minute au-dessus de la cible du 3h45. Mon “pace “moyen 170 bat/minute était au max. Je ne crois pas qu’il m’aurait été possible de maintenir une plus haut “pace”. Et pourtant, j’ai suivi à la lettre le programme de JYC pour 3h30-3h45. J’espère ne pas en inquiéter trop.

      Au départ, mon rythme cardiaque était encore une fois !!! 30 pip plus haut qu’à l’entraîenement. Là est le problème, je crois. Cela m’a rattrappé au 39 ème. Full acide lactique pour les 3 derniers km.

      Pas trop grave. ai terminé la pm du dimanche sur les terrasses dans le vieux québec au soleil (eh oui !) en magasinant avec ma blonde qui était elle aussi bien heureuse du dénouement.

      On réfléchit au prochain défi et sur ce bonne fin de préparation à tous les “ceuses” qui courent à mourial.

    • “Bonne fin de journée, je dois vous laisser car je dois aller dans le bois pour aller chercher le souper de ma famille: poisson, lapin et chevreuil…” – Target5

      Vous êtes braconnier ? La saison de la chasse au “chevreuil” n’est pas commencée. Pathétique.

    • Québec avait quelques nuisances chroniques, de véritables cancers. André Arthur, Jeff Filion et nous avions aussi des maires et mairesses qui se prenaient pour de petits roitelets mais qui étaient tous des pensent-petits. Adieu petitesse, sky is the limit now. Ne manque plus que les Nordiques et pataf sur la baboune des Montréalais. Nordiques 6 Canadien 3, ouf, je vois déjà le mouvement SOS suicide manquer de personnel là-bas. Et bienvenue à Québec à ce très bon chroniqueur de La Presse……..

    • Ronald King me rappelait il y a quelques années qu’une chanson de Brassens mentionnait qu’il y avait beaucoup de jolies villes en France, mais que malheureusement, elles étaient habitées… Il visait peut-être Paris, entre autres…

      Québec, c’est un peu ça aussi. Ses habitants peuvent être… habitants, frustrés, jaloux, hypocrites, tout ce que vous voulez. Mais ils peuvent être aussi accueillants, chaleureux et gentils…

      Comme à Montréal, finalement!

      Oui, et ça allait à peu près comme ceci: les imbéciles heureux qui sont nés quelque part… YB

    • J’ai couru mon premier demi-marathon ce week-end à Québec. Courir avec autant de gens passionnés (2000), dans un environnement magnifique, bien encadrés par l’organisation et encouragés par les passants… WOW! Quelle expérience incroyable! Est-ce que c’est toujours comme ça ou bien c’est le thrill de la nouveauté??? Entéka, ça nous change des sorties ennuyantes en solo!

      Avec un temps nettement au-delà de mes attentes, là, bien j’ai attrapé la piqûre.
      Question : Il y a sans doute une période de repos recommandée entre 2 marathons, mais pour le demi, considérant que ce sont des distances beaucoup moins grandes, est-ce que la recommandation s’applique aussi ou bien on y va au feeling? J’aurais le goût de m’essayer au demi-marathon de Montréal, dans moins de 2 semaines…

    • les prévisions météo remontent tranquillement, près de 23 degrés…

    • @leoilcanboyd

      Pas vraiment de problème à courir 2 demi-marathons avec 2 semaines d’écart! Je vais vous révéler un grand secret du marathon(!)…

      UN MARATHON C’EST DIX KILOMÈTRES… LES DIX DERNIERS!!!

      Sur ce, bonne course à Montréal!

    • @roumbec2

      «sky is the limit now. Ne manque plus que les Nordiques et pataf sur la baboune des Montréalais. Nordiques 6 Canadien 3, ouf, je vois déjà le mouvement SOS suicide manquer de personnel là-bas.»

      T’es un peu bizarre, en quoi une équipe de sport professionel qui en bat une autre te permettrait d’infliger une humiliation collective à toute une région et ses habitants…En passant, la moitié de la population de Montréal doit se foutre du hockey comme dans l’an 40…Qu’est-ce qu’il t’ont fait les «gens de Montréal», ils se sont ligués pour te faire du mal ??? C’est vrai que sous la conduite de Labeaume, la population de la ville de Québec (500 000) va quadrupler pour dépasser celle de Montreal-île (1.9 millions), les régions vont se vider et les déplacés en pleurs venus des 4 coins du Québec imploreront M. Labeaume de bien vouloir les accueillir pour qu’eux aussi puisse participer à cette ascension vers les sommets de la gloire…Ascension pilotée par les nouveaux Nordiques rescucités qui gagneront la coupe Stanley 25 ans de suite, prouvant ainsi hors de tout doute la supériorité intellectuelle, morale, et raciale de gens de Québec et confirmant de surcroît la médiocrité et le statut de véritable sous-humains des habitants de Montréal…Les sièges sociaux des entreprises et des banques déménageront à Québec, le port aussi, ne laissant derrière qu’une ville décrépie peuplée d’«ethniques», de sans-abris, de putes, de junkies de gangs de rues, et de quelques francophones ( probablement des gogauches, des tartisses, ou des tatas de la clique du Plateau) trop caves pour ne pas s’être joint à la marche vers le succès de Québec…

      Pour t’instruire un peu:

      http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/opinions/chroniques/claude-picher/200909/01/01-897636-lanemie-de-la-banlieue.php

      En espérant que tu sera capable de comprendre même s’il n’est pas fait mention explicitement de la ville de Québec…

    • Puis-je savoir pourquoi le commentaire d’eric_g a passé je manque? Ça ne fait que mettre de l’huile sur le feu.
      Je ne suis pas ministre de la censure, juste modérateur amateur, et je manque de temps. D’ailleurs, je m’en vais profiter du midi pour aller courir. YB

    • Je propose qu’on mette fin à cet éternel débat stérile Montréal-Québec et qu’on en revienne à ce que nous sommes tous: des coureurs. Je viens même de trouver notre hymne national, puis en plus c’est un produit local : http://www.youtube.com/watch?v=WIWpVNQpVBo
      Pas mal, pas mal. Je m’attendais à un happy end… YB

    • Parlant température, une amie à moi (grâce à qui j’ai commencé à courir le demi l’an dernier) m’a raconté cette petite histoire. Il y a deux ans elle courait le demi-marathon d’Ottawa et se sentait vraiment accablée par la chaleur. lorsqu’elle se fit dépasser par une femme portant le voile, la chemise à manches longues et le pantalon long. À partir de là, elle se trouva du coup pas tellement mieux mais un peu moins pire. La suite est que personne n’attendait la femme à l’arrivée, elle a pris l’autobus et est rentrée seule. Je ne veux absolument pas faire ici un jugement de valeur mais être une femme et courir c’est parfois disons…plus compliqué. (imaginez si, en plus, elle avait ses règles cette journée-là!)

    • @daniel418

      je crois que vous lui donnez raison à ce eric_g…

      il affirme venir de la région et fait un commentaire sur Québec, vous retournez le tout en disant que les montréalais pensent qu’ils habitent une grande ville…

      c’est quoi le lien?

    • @roumbec2
      My god que tu ne connais rien à la ville de Qc. Pour affirmer “et nous avions aussi des maires et mairesses qui se prenaient pour de petits roitelets mais qui étaient tous des pensent-petits”

      Il faut bien admettre que si le Sieur Labeaume a vu fonctionner son 400eme il le doit a JP L’allier. C’est lui qui est l’architecte du nouveau Québec. Québec c’est reconstruit durant les années L’allier. Les berges de la St-Charles, le nouveau St-Roch, la promenade Champlain, le croisement de Dufferin et de René Lévesque… et j’en passe!

      Et lorsque tu affirmes “Québec avait quelques nuisances chroniques, de véritables cancers. André Arthur, Jeff Filion” tu oublie que ceux-ci ont été remplacés par le roi des ignares (Bouchard en Parle) au 93.3 le matin qui hait Mtl chaque matin. Qui croit que le réchauffement climatique n’existe pas…

      Vraiment, tu ne connais pas bien cette ville qui n’est surement pas tienne.

    • Vous insistez? Bah, c’est bien parce que c’est vous… allez… Puis, plus personne ne va venir lire la page de la veille, n’est-ce pas? Dans le monde du blogue, hier, c’est déjà une ou deux éternités. Et ça va nous divertir, tiens, de nos journées de fous et surtout de ce truc juvénile mtl-québec. J’hallucine. Pas grave. Passons.

      Sachez déjà que c’est une histoire – cf. celle de l’élastique à cheveux – qui commence très mal et se finit très bien. Je parlais de 8h29 comme heure fatidique – c’était pour créer un peu de tension – mais il était plutôt 8h20 (premier et seul mensonge, vous m’excuserez) quand je me suis aperçue, drame, que je n’avais rien pour retenir mes cheveux (Bon, d’accord, possiblement faut-il être une fille, ou avoir les cheveux longs, pour vraiment saisir l’ampleur de la chose). J’ai aussitôt ordonné (littéralement ordonné, je m’en veux encore) à la personne qui m’accompagnait de 1) courir jusqu’à l’auto 2) ouvrir le coffre 3) prendre la sacoche et 4) me la ramener, pendant que je débarrais le cadenas et continuais à fouiller à l’intérieur du sac à dos pour trouver un foutu élastique. À 8h26, toujours personne en vue avec une sacoche qui court vers moi. À 8h28, elle est arrivée, bredouille, la clé dans la main en me disant : « Je suis pas capab’ de débarrer ton maudit coffre ». Je ne me souviens plus si j’ai ri ou non, mais vitement, j’ai mis les 2 seules bobépines que j’avais trouvées- une à gauche, une à droite – et on m’a sans ménagement confirmé que « non, ça ne va pas du tout, mais qu’il faudra faire avec ». Et c’est là, M. Boisvert, que ça devient philosophique, presque touchant : je me suis retournée vers le première fille qui passait à mes côtés, je lui ai souri, désespérée, et j’ai demandé : « A tout hasard, dites, vous n’auriez pas un élastique? » Vous devinez la suite : elle en avait un, tout prêt, dans son poignet, qui m’attendait. Je suis donc partie à l’heure, en même temps que tout le monde, avec une belle queue de cheval, et j’ai pas couru si vite que ça, mais c’est pas grave, vraiment…

      Voyez, je vous l’avais dit que ça finissait bien. Il y a de l’espoir. Il y a vraiment de l’espoir. Quelqu’un, pas loin, va nous aider. C’est sûr. Allez, bonne nuit. On a bien mérité de se reposer, non, après tout ça?

      Cette histoire est édifiante, madame, et devrait être racontée dans les écoles. J’en retiens pour ma part une morale différente de la vôtre, une morale de gars, diront certains: faut toujours huiler sa serrure de coffre. YB

    • @miss_ju
      Oui comme je l’écrivais plus haut c’est plus compliqué être une fille! Pour ma part j’opte pour le bandana ça tient les cheveux en place et c’est absorbant! Les gars eux n’ont qu’à se bodyglider et voilà! Ceci dit monsieur Boivert si vous avez un chien NE PAS LAISSER TRAINER LE BATON DE BODYGLIDE mon chien a tout bouffer celui de mon chum!

    • Je me doutais bien que vous l’aimeriez, cette histoire, monsieur.
      Contenant ce qu’il faut d’inconnu, d’impondérables et de suspense.
      Agrémentée d’une touche, mais alors là d’une toute petite touche, d’humour.

      Mais pour votre info – une fille tient à sa réputation – la serrure était bel et bien huilée.
      Le problème se situait plutôt « devant » la serrure.

      Votre morale (de gars) ne tient déjà plus, désolée. Je préfère encore la mienne.

      Pour la tournée des écoles, j’y pense.

      Et pour le scoop des inscriptions, merci.
      Évidemment je n’étais pas inscrite.
      Et vous?
      C’est fait depuis janvier. Après tout ce que j’ai écrit, j’aurais l’air de quoi? YB

    • @miss_ju

      Dites à votre ami qu’un coffre, ça s’ouvre comme une huître.
      Tu tires, tu pousses, tu tournes, tu tournes.
      Avec un petit verre de vin blanc, c’est toujours plus facile.

      Je suis solidaire à son humiliation.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    août 2009
    L Ma Me J V S D
    « juin   sept »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité